Démogorgon

Symbole : une queue de serpent fourchue enroulée autour d'un crâne

Prince Démon, CM


La 88ème strate des Abysses, appelée les Marécages Saumâtres par certains, et la Gueule Béante par d'autres, est la demeure de l'entité double connue sous le nom de Démogorgon. Il s'agit d'un royaume d'eau salée et d'éperons rocheux sur lesquels les démons volants se réunissent tels des vautours. Un tourbillon draine les eaux du Styx pour immerger cette strate abyssale et en faire un lieu qui alterne entre mers sombres et profondes, et marécages fétides. Aboleths, krakens et autres monstres marins s'affrontent dans ses profondeurs, mais tous s'inclinent devant la grandeur de Démogorgon. C'est ici que Démogorgon dispose de son terrifiant palais du nom d'Abîme, qui s'élève vers un ciel d'un noir d'encre. Il dispose également d'une forteresse appelée Ungorth Reddik, quelque part dans les aberrants marais de la strate.
Qu'il soit posté dans l'une ou l'autre de ces sombres et imposantes citadelles, Démogorgon, le Seigneur de tout ce qui nage dans les ténèbres, justifie son titre de Prince des Démons par sa seule puissance. Que ce soit d'un point de vue physique ou sur un plan magique, rares sont ceux qui, quelles que soient leurs origines planaires, sont capables de défier Démogorgon en espérant remporter l'affrontement.
Mais cela ne signifie aucunement que son titre est incontesté. Démogorgon est en guerre permanente contre Orcus et Graz’zt, les deux autres plus puissants des princes démons. Leurs armées de morts-vivants et de démons affrontent les forces de Démogorgon, qui sont elles constituées principalement d'hezrous, d'aboleths, de scrags, d'amphibes et d'autres créatures ichytoïdes.

Le Prince des Démons garde pour lui seul le combat furieux qui se déroule au plus profond de son être. Démogorgon possède deux têtes et donc deux esprits distincts qui cherchent chacun à dominer l'autre. Même les créatures les plus familières avec le prince démon ne sont pas conscientes du conflit intérieur et éternel qui ronge Démogorgon.
Aameul, l'une des personnalités qui habitent Démogorgon, cherche à se séparer de son âme sœur, appelée Héthradiath. Aameul et Héthradiath sont toutes deux incapables de contrôler l'autre, car elles sont chacune en réalité une facette indissociable de l'autre. De la même manière, la mort de l'une entraînerait celle de l'autre. Pourtant, Aameul cherche un moyen de se libérer de son autre moitié et au bout du compte de l'usurper, car l'égoïsme et la jalousie des démons ne connaissent pas de limite. Héthradiath ne sait que trop bien comment une telle séparation se répercuterait sur le cours de ses terribles agissements pour envisager sérieusement la simple idée de vivre seule.
Démogorgon a jusqu'ici réussi, tant bien que mal, à concilier ses deux têtes. Il ne veut pas mettre en péril le statut et l'autorité qu'il, et donc elles, ont atteint. Selon la plupart des critères, ce conflit interne serait décrit comme une forme de folie, mais ce serait là appliquer des notions inadaptées de mortel à celui que l'on ne peut en aucun cas catégoriser de la sorte.
L'envergure de la guerre qui oppose depuis longtemps Démogorgon à Orcus et à Graz’zt est particulièrement épique. Des armées gigantesques s'affrontent dans les Abysses. Ainsi, des ressources qui auraient pu servir dans la guerre de Sang sont gaspillées dans des conflits qui n'engendrent jamais le moindre vainqueur. Orcus a pourtant disparu pendant un certain temps, apparemment mort. C'est au cours de cette période que le pouvoir et l'influence de Démogorgon ont su profiter du vide laissé par cette disparition pour se développer, pendant que Graz’zt, qui restait aussi introuvable (convoqué, puis capturé par l'archimage Zagyg), souffrait de son côté.
Démogorgon est une créature particulièrement créative et novatrice. Il inventa des instruments aussi abjects que les premières horreurs chasseresses et dispose d'innombrables créatures uniques à sa botte.

Les adeptes de Démogorgon ont plus de chances d'être des créatures écailleuses qui évoluent à l'abri de la lumière que des humains ou des membres des autres races civilisées. En dépit de la stature dont bénéficie Démogorgon dans les Abysses, la grande majorité du plan Matériel n'a pas la moindre idée de son existence. Quelques très rares individus ont entendu murmurer son nom, mais les choses s'arrêtent là. Il n'y a guère que les érudits, les gardiens des mystères et ceux qui vouent un intérêt tout particulier aux démons pour savoir ce qu'il est réellement.
Démogorgon est avide de sang et d'âmes. Ses sectaires pratiquent donc des immolations en son nom sur des autels noirs dominés par des idoles à deux têtes. Ses initiés sont souvent à la tête des sociétés dans lesquelles ils vivent, théocraties maléfiques qui régnent par la terreur et la violence.
Ainsi, les prêtres du Prince des Démons sont, dans bien des cas, également des souverains. Les prêtres qui se réclament de Démogorgon sont tous fous, masochistes ou psychopathes, c'est-à-dire totalement inaptes à l'autorité, et pourtant ils l'exercent. Cela dit, les prêtres dépravés de Démogorgon ne sont pas aussi concernés par le pouvoir et la conquête politiques qu'ils ne le sont par la nécessité de servir leur maître avec ce dont ils disposent.

Plan de résidence : Strates Infinies de l’Abysse
Domaines : Chaos, Corruption, Démons, Folie, Mal

En tant que Prince Démon, Démogorgon ne peut fournir de sorts divins à ceux qui le vénèrent. Un personnage vénèrant Démogorgon souhaitant lancer des sorts divins doit posséder le don Serviteur démoniaque


Retour à la page des dieux