Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Mar 25 Sep 2018, 18:06



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Jeu 15 Fév 2018, 10:54 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9164
PX:
Alexiel eut de la chance. Quelqu'un avait du voir le Manoir en proie à de hautes flammes, sans doute un pêcheur ou un marin et en avait averti les autorités dans le port de Gemmaline. Cela avait permit à une patrouille de garde de croiser nos héros défendant leur vie et leur bourse, avec de surcroit un blessé et une petite orpheline. Alors que ces soldats aidèrent avec célérité et discipline les héros à se débarrasser des bandits de grands chemin, le capitaine tout juste promu semblait tout à fait suspicieux quand aux raisons du malaise de Daezur. Il est vrai que tout le monde n'avait pas eu la chance (?) de rencontrer des goules marines dans ce coin de terre. Donc notre petit capitaine avait du mal à y croire, et décida de prendre tout le monde prisonnier pour futur interrogatoire en règle...

Mais Alexiel avait vu venir la chose, et avait échappé de justesse, se glissant parmi les rochers et plus loin rejoignant avec bonheur la forêt dans laquelle elle décida de prendre quelques vacances pour se faire oublier. L'après-midi se passa donc sous un soleil brillant et agréable, le couvert d'émeraude éclatant de grands arbres solidement implanté dans un sol qui devenait plus mousseux, plus doux à la marche. Une petite rivière lui fournit l'eau nécessaire pour étancher sa soif et se débarrasser du sel qui collait à la peau et à ses vêtements depuis sa sortie (telle une sirène) de l'océan. Mais la faim commençait à la tenailler. C'est alors qu'elle entendit un bêlement aigu, caractéristique à de jeunes agneaux. S'avançant un peu plus près l'odeur de fumée assaillit ses narines, fumées mêlé à de délicieux arômes de daube...

La clairière était propre et bien nettoyée. Les bêlements provenaient d'une douzaine d'agneaux attachés et disposés autour de la maison tout en cercle. La maison elle même était mignonnette, tout en bois avec un toit de chaume et quelques fenêtres carrées bordées de volet peint en mauve. Une porte en mauve également était fermée, et il était évident de voir quelqu'un se mouvoir derrière les vitres. A première vue, la silhouette d'un homme de taille moyenne, sans doute avec de long cheveux...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Dim 18 Fév 2018, 12:50 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 22 Aoû 2017, 18:17
Messages: 129
Alexiel se sentait une peu perdue, les derniers évènements que ce soit de la nuit ou du matin, l'avait troublée au point qu'elle se rappela sa faim et sa soif. L'éliane faisait habituellement lors de sa méditation quotidienne un rituel qui lui permettait d'éviter d'avoir à se restaurer (lors de la traversée) mais celle-ci avait été interrompue sur le vaisseau qui l'amenait sur l'île. Actuellement savoir ses nouveaux camarades emprisonnés l'inquiétait aussi mais l'on ne réfléchit pas bien le ventre vide en général.

Le moniale conformément à son code d'honneur arriva par le chemin le plus à découvert pour se montrer correcte. Puis frappa doucement à la porte de ce qui semblait être bien que d'étrange couleur la demeure d'un berger. En attendant la réponse, elle entama un prière silencieuse à Séluné pour le salut de ses compagnons.

_________________


"

"Rapide comme le Vent (風), Silencieux comme la Forêt (林), Féroce comme le Feu (火), Immobile comme la Montagne (山), Insaisissable comme une Ombre (陰), Frappant comme la Foudre (雷)."

PV 9/9
CA 13 (normale), 12 (contact), 11(prise au dépourvu)
Initiative +2
Attaque +2 Poing 1D6+2/*2 (+0/+0 déluge)
Sauvegardes : Réflexes +4, Vigueur +3, Volonté +3
Psi 1/2 (satiété activée pour la journée)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Lun 26 Fév 2018, 09:01 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9164
PX:
Alors qu'elle priait la déesse de la lune, la jeune moniale sentit comme un effleurement de son âme. Cela arrivait quelque fois lorsqu'elle se sentait intensément en communion avec sa déesse. Ici c'était imprévu, n'étant pas totalement concentré sur sa prière. Un effleurement comme si quelque chose d'important allait arriver, ou comme si elle se trouva face à un chose importante, une mission directement octroyé par sa déesse.

Alexiel entendit clairement que dès qu'elle eut frappé, l'être à l'intérieur s'approcher de la porte en bois. Par ailleurs la porte semblait avoir été réparés plusieurs fois, les planches de couleurs différentes avec du violets plus foncé et plus clair par endroit donnait un étrange aspect. En dessous de la peinture d'innombrables clous indiquaient que cette porte avait volé en éclats plus d'une fois.


Qui est là ? Que voulez-vous ? dit une voix grave et rauque derrière la porte comme si le résident n'avait pas parlé depuis quelques temps.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Sam 03 Mar 2018, 17:14 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 22 Aoû 2017, 18:17
Messages: 129
La moniale remarquant l'air troublé de la personne qui se trouvait devant elle fit son possible pour trouver un ton aimable et lui faire un sourire.

_ Bonjour, excusez-moi de vous importuner en plein après-midi mais je suis une voyageuse qui a perdu son chemin et ses compagnons. Je me demandais si vous seriez assez aimable pour m'offrir l'hospitalité le temps d'un repas. En échange de quoi, je pourrais vous conter mes aventures et vous rendre un service de votre choix.

En disant ces mots, Alexiel repensa à ses compagnons se disant que l'on ne pouvait sauver personne en étant soi-même en état de faiblesse. La sensation perçue plus tôt, la fit réfléchir sur le fait que les Dieux avaient souvent une manière très subtile de communiquer avec leurs fidèles et qu'elle devrait redoubler de vigilance. Le symbole sur le crabe du matin lui revint alors en mémoire. Possiblement la Dame d'Argent essaie de la mener sur un piste encore faut-il s'intéresser aux bons indices.

Jet de Détection :
Alexiel Dravenheart lance 1d20+3 et obtient un total de 18:
15
.

_________________


"

"Rapide comme le Vent (風), Silencieux comme la Forêt (林), Féroce comme le Feu (火), Immobile comme la Montagne (山), Insaisissable comme une Ombre (陰), Frappant comme la Foudre (雷)."

PV 9/9
CA 13 (normale), 12 (contact), 11(prise au dépourvu)
Initiative +2
Attaque +2 Poing 1D6+2/*2 (+0/+0 déluge)
Sauvegardes : Réflexes +4, Vigueur +3, Volonté +3
Psi 1/2 (satiété activée pour la journée)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Jeu 08 Mar 2018, 11:10 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9164
PX:
Un long silence répondit à la moniale. Elle se demanda même si l'homme l'avait entendu. Enfin la porte s'ouvrit en craquant dans ses gonds. Dans la pénombre de la pièce se tenait un homme assez grand et large d'épaule. Sa chemise était ouverte sur sa poitrine où brillait un médaillon sacré que tout habitant des Royaumes Oubliés connaissait : Illmater le dieu martyr.

Vêtu de pantalons usés, les pieds nus, l'homme ne portait aucune arme. Son menton était carré et il était mal rasé, avec des long cheveux qui s'étaient formés en dreads. Il avait le regard d'une étrange couleur oscillant entre le vert et le doré. Son visage était las et triste, et sa bouche formait un repli amer.


- Ce n'est pas une bonne idée de rester ici ... commença-t-il mais sans doute que la mauvaise posture d'Alexiel l'avait fait changer d'avis Mais comme ce sera calme ce soir vous pouvez rester. Cependant promettez moi de partir demain matin et sortir de ces bois le plus vite possible ! Il ouvrit la porte. Elle donnait sur une grande pièce avec au fond un rideau qui la partageait en deux. Il y avait le mobilier de base, cependant dans le même état que la porte, rafistolé, réparé au mieux. Dans la cheminée pendait un chaudron et une grille portait des côtes qui étaient en train de griller. Sur le côté une porte qui n'avait pas été réparée cassée en deux montrait un escalier qui devait mener à un cellier ou une cave.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Sam 10 Mar 2018, 22:16 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 22 Aoû 2017, 18:17
Messages: 129
L'homme devant elle, s'il n'était pas le Dieu Martyr, ressemblait fortement aux illustrations des représentations qu'Alexiel avait vues. En tant que moniale, elle inclina la tête de manière humble pour signifier son respect à son hôte avant d'entrer. Cependant l'inquiétude de son hôte mit sa curiosité à l'épreuve. Elle était rarement sujette à la peur et se demandait de quels dangers, il pouvait s'agir dans une région qui semblait somme toute assez paisible pour élever des moutons.

_ Je ferais le nécessaire pour ne pas vous déranger plus que de raison. Cela dit vous semblez avoir quelque inquiétude quant la sécurité de ces bois. Y aurait-il quelque créature ou maléfice à l'oeuvre qui laisserait à penser que ceux-ci ne sont pas sûrs ? Dit-elle d'un ton qui se voulait amical et réconfortant.

Disant ces mots, la moniale regarda dans les yeux son hôte avec compassion l'invitant à développer son propos.


_ Comme vous le voyez, je ne suis qu'une humble moniale et en tant que telle, je tiendrais parole comme me l'impose mon code de conduite. Si je peux vous débarrasser du fléau qui terrorise votre troupeau ce sera avec plaisir que je m'acquitterai de ma tâche.

_________________


"

"Rapide comme le Vent (風), Silencieux comme la Forêt (林), Féroce comme le Feu (火), Immobile comme la Montagne (山), Insaisissable comme une Ombre (陰), Frappant comme la Foudre (雷)."

PV 9/9
CA 13 (normale), 12 (contact), 11(prise au dépourvu)
Initiative +2
Attaque +2 Poing 1D6+2/*2 (+0/+0 déluge)
Sauvegardes : Réflexes +4, Vigueur +3, Volonté +3
Psi 1/2 (satiété activée pour la journée)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Dim 18 Mar 2018, 12:55 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9164
PX:
Alexiel put voir des larmes envahir les yeux de son hôte. Se détournant pour cacher son émotion, il alla chercher deux grands bols de daube qu'il posa sur la table, puis sortit d'un chiffon propre une miche de pain, et posa une grande cruche d'eau. Il s'arrêta dans ses tâches ménagères pour lever ses yeux sur Alexiel et d'une voix enrouée commença :
Je vais vous expliquer jeune dame, pendant que nous dînons ... Il avait du mal manifestement à confier son secret, touchant sans cesse le symbole du dieu martyre comme pour se rassurer. Enfin quand il eut trouvé une vieille bouteille de ce qui semblait être du vin (peut-être pour se donner du courage) qu'il eut posé deux verres à table, les remplissant avec soin, il but une gorgée et pria Alexiel de se restaurer.

Je suis Balcazar Rochebrune, issu d'une famille du Cormyr et prêtre d'Illmater. J'eus une vie riche d'aventures, parfois sordides, parfois violentes mais toujours en suivant les traces et les devoirs d'un prêtre du dieu sacrifié, jusqu'à ce jour funeste où le destin me faucha en pleine ascension. J'étais frais arrivé sur les terres de Gemmaline, et parcourait les bois en compagnie de six hommes aventuriers comme moi et désireux de cartographier la forêt pour notre prince. Indépendant de ma volonté et nullement conscient à prime abord, je fus infecté par une maladie maudite : la lycanthropie. Je ne saurais dire comment cette malédiction est venu à moi, car je n'ai aucun souvenir de comment cette infection me fut transmise. Quoiqu'il en soit, un jour de pleine lune je me réveilla dans la forêt, les vêtements déchirés et taché de sang avec dans les pensées des images de violence repoussantes, de carnage et d'une satisfaction bestiale. Il fallut peu de temps pour que je comprenne l'ultime horreur que j'avais commise : j'avais tout simplement détruit mes compagnons.

Balcazar regarda Alexiel d'un air accablé, une immense tristesse dans ses yeux bruns, se ratatinant à l'avance au regard de dégout qu'elle put lui lancer. Inspirant profondément, il serra les poings pour se donner du courage et continua :


Étant un peu versé dans les domaines de la maladie, j'avais compris très vite ce qui m'arrivait. Je décidai donc de bruler les cadavres de mes amis, afin qu'ils puissent trouver le chemin du repos éternel, et décidai de trouver un endroit où je ne pourrais faire du tord à personne. J'aurais tout essayé pour contenir ma nature : mais rien n'y fait : la force surhumaine que je déploie lors de ma transformation m'a fait détruire toutes les barrières que j'avais mis en place. Plusieurs fois j'ai pensé à me suicider, mais n'est ce pas un fardeau de souffrance que je me dois porter prenant en exemple mon dieu ? Il reste sourd à mes prières, je suis donc perdu ne sachant que faire. Jusqu'au jour où j'eus un signe... Une créature étrange m'est apparue, m'exhortant à préparer une potion vitale qui pourrait peut-être me guérir, et de ce fait en guérir bien d'autres. Pendant mes moments de lucidité je pars à la recherche des ingrédients qui me sont vitaux, mais un ingrédient me manque et il est trop loin pour que je puisse y aller sans perpétrer de possible atrocités supplémentaires ...

Buvant une grande gorgée comme si le vin pouvait calmer toute sa douleur, Balcazar conclut :
C'est la raison pour laquelle je vous prierais instamment de partir demain à l'aube. Et les bêtes autour de la cabane sont mon dernier subterfuge pour m'empêcher de me nourrir d'autre chose que de ceux désignés à l'avance de sacrifice...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Mer 21 Mar 2018, 21:32 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 22 Aoû 2017, 18:17
Messages: 129
Regardant l'homme autant que possible dans les yeux, Alexiel y lut la tristesse d'un homme qui n'avait vécu que trop de malheur et son histoire la bouleversait de même car faisant écho à sa propre situation bien qu'il y ait toujours un espoir pour ses compagnons. Pensant à la Déesse de la Lune, sa divinité tutélaire, à qui elle fit une prière silencieuse pour le salut de son hôte et qu'il soit délivré au plus tôt de l'influence néfaste de Malar avant de continuer à haute voix.

_ Je ne suis qu'une humble moniale comme je vous l'ai dit. Cependant, en tant que servante de Notre Dame d'Argent et s'il est un remède pour soigner votre mal ou du moins en adoucir la condition, je serai ravie de vous ramener ce qu'il vous faut.

:HRP: Jet de religion
Alexiel Dravenheart lance 1d20+2 et obtient un total de 18:
16


En fonction de la réussite de ce jet, Alexiel lui parlera des Etoiles d'argent qui ont réussi à faire de cette condition une force en contrôlant leur esprit même sous forme animale. Et lui dira qu'avec de la chance, elles pourraient aussi l'aider à mieux contrôler sa condition à défaut de la soigner.


(Parlant du remède) _ Pouvez-vous me dire de quoi il s'agit, maître Balcazar ? Si Tycha est avec nous, je suis sûre que nous trouverons votre ingrédient suffisamment vite pour que vous n'ayez plus peur de sortir les nuits où Séluné montre son plus bel éclat. La jeune femme avait parlé sur un ton qui se voulait rassurant terminant sa phrase avec un sourire réconfortant. Si elle se sentait peinée de la condition de l'homme en face d'elle, elle voulait se montrer forte et rassurante. Certes Ilmater, le Dieu Martyr, est un Dieu qui endure la souffrance du monde sans jamais se plaindre mais aucun mortel ne rêve ce genre de vie.

_________________


"

"Rapide comme le Vent (風), Silencieux comme la Forêt (林), Féroce comme le Feu (火), Immobile comme la Montagne (山), Insaisissable comme une Ombre (陰), Frappant comme la Foudre (雷)."

PV 9/9
CA 13 (normale), 12 (contact), 11(prise au dépourvu)
Initiative +2
Attaque +2 Poing 1D6+2/*2 (+0/+0 déluge)
Sauvegardes : Réflexes +4, Vigueur +3, Volonté +3
Psi 1/2 (satiété activée pour la journée)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Mar 10 Avr 2018, 08:20 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9164
PX:
L'offre d'Alexiel était généreuse et semblait toucher l'homme bon qui se trouvait devant elle. Il resta silencieux un petit moment puis se leva pour descendre dans sa cave, revenant avec un bout de papier hâtivement écrit. Je sais que je devrais arriver à contrôler la métamorphose, mais jusqu'à présent rien n'y fait ... Je ne peux pas rester dans cet état, je pense que Illmater ne le veux pas. Mon but est de soigner et apporter soulagement aux souffrants. Comment faire dans ces conditions ? Je ne puis renier ma croyance, même si la Dame d'Argent protège les lycanthropes à sa manière. commença-t-il comme pour lui-même. Voici la liste des ingrédients de la potion. La plupart sont des plantes de forêts comme la belladone, la feuille d’Hyacinthe etc... mais l’ingrédient qui me manque est la fleur de l'Aube Rouge. Elle ne fleurit qu'à l'aube et se trouve probablement au sommet de hautes montagnes. Je ne sais pas si il y en a sur le mont Cristal ... Elle doit être cueillie à l'aube d'ailleurs, lorsque ses propriétés sont au plus concentrées.

:HRP: Ton jet de connaissance est suffisant pour que tu en parles.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Mer 11 Avr 2018, 21:23 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 22 Aoû 2017, 18:17
Messages: 129
Alexiel sourit à Balcazar au moment où celui-ci déclinait poliment sa proposition quant au étoiles d'argent. Mais redevint sérieuse quant il parla de plante dont elle ne connaissait pas l'existence.

_ Maître Balcazar, vous vous méprenez sur mes intentions, loin de moi l'idée de vous offenser. Je ne compte nullement vous amener à renier votre foi, ce serait fort impoli de ma part. Ce n'était que savoir les étoiles d'Argent pouvait au moins rendre votre condition moins difficile en vous évitant des actions qui sont contraires à vos croyances lors de vos transformations. Par contre, je n'ai jamais entendu parler de cette fleur de l'Aube Rouge est-ce une espèce endémique de l'île ? Comment pourrais-je reconnaître ce végétal ? Et quelles précautions dois-je prendre pour en préserver l'essence ?

La moniale savait ses connaissances en matière de flore assez limitées malgré des souvenirs embrumés qui semblaient appartenir à un très lointain passé. Il lui paraissait qu'elle avait été dans de beaux jardins décorés de fleurs soigneusement arrangées durant sa jeunesse. Mais le souvenir semblait si lointain qu'il aurait aussi bien pu s'agir d'un rêve d'une vie antérieure. D'ailleurs, elle se posa la question de sa profession dans sa vie passée avant de revenir sur le présent et sa quête sur le point de commencer.

_________________


"

"Rapide comme le Vent (風), Silencieux comme la Forêt (林), Féroce comme le Feu (火), Immobile comme la Montagne (山), Insaisissable comme une Ombre (陰), Frappant comme la Foudre (雷)."

PV 9/9
CA 13 (normale), 12 (contact), 11(prise au dépourvu)
Initiative +2
Attaque +2 Poing 1D6+2/*2 (+0/+0 déluge)
Sauvegardes : Réflexes +4, Vigueur +3, Volonté +3
Psi 1/2 (satiété activée pour la journée)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Lun 07 Mai 2018, 08:18 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9164
PX:
Balcazar baissa la tête, ému qu'une jeune femme prenne son problème tant à coeur, malgré les grands péchés qu'il avait commis. Ses mains tremblaient un peu alors que sur un morceau de parchemin il dessina la fleur dont ils avaient parlé. A fur et à mesure qu'il dessinait, sa main se raffermissait. Il expliqua en même temps :
Cette fleur est rare mais se trouve en général sur les sommets de grandes chaines de montagne. On dirait des petites baies avec un coeur noir protubérant. En fait pendant la journée c'est simplement des longues tiges, mais à l'aube apparaissent ces petites fleurs rouges à leur proximité. Si on les cueillent à ce moment là, en ne prenant que quelques fleurs, enfermées directement dans une petite boite étanche, sans qu'aucune lumière ne les atteignent, elles restent entières pendant quelques jours, après quoi elles disparaissent. C'est ce qui apportent la difficulté : une fois cueillies faut aller très vite pour les utiliser, sans quoi, il faut y retourner ...

Image


Dessiner semblait lui avoir donné plus de courage, son visage s'était un peu illuminé et quelques couleurs étaient revenus à ses joues. Il regarda longuement le dessin, comme si le fixer allait les faire apparaitre brusquement. Il doit y en avoir sur le mont Cristal. C'est à quelques journées de marche d'ici, mais c'est encore un territoire pratiquement inexploré...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Dim 13 Mai 2018, 23:02 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 22 Aoû 2017, 18:17
Messages: 129
Alexiel regardait les fleurs d'une grande beauté que Balcazar dessinait encore quelques minutes plus tôt. Puis elle se tourna vers le dessinateur et lui demanda quelques précisions.

_ De combien de temps exactement pensez vous que nous pourrions disposer entre la cueillette de ces merveilles et leur utilisation plutôt deux ou trois jours ou plutôt de l'ordre d'une semaine ? Quant à leur localisation auraient-t'elles un endroit plus propices à leur découverte comme un versant privilégié ou une exposition plus ou moins ensoleillée ? Y aurait-il d'autres précautions à prendre quant à ces fleurs une manière de les cueillir ou éviter les routes trop cahoteuses pour préserver leur essence ? D'autre part, pourrais-je vous emprunter un réceptacle adapté à contenir les fleurs de l'Aube Rouge ? Car comme vous le voyez, j'ai fait vœu de renoncer aux possessions matérielles.

_________________


"

"Rapide comme le Vent (風), Silencieux comme la Forêt (林), Féroce comme le Feu (火), Immobile comme la Montagne (山), Insaisissable comme une Ombre (陰), Frappant comme la Foudre (雷)."

PV 9/9
CA 13 (normale), 12 (contact), 11(prise au dépourvu)
Initiative +2
Attaque +2 Poing 1D6+2/*2 (+0/+0 déluge)
Sauvegardes : Réflexes +4, Vigueur +3, Volonté +3
Psi 1/2 (satiété activée pour la journée)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Lun 14 Mai 2018, 14:05 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9164
PX:
Hélas ma bonne amie, je ne sais pas exactement. Je n'ai aucune indications précises, et d'ailleurs aucune idée si il y en a sur Gemmaline. Mais d'après la vision, il semble que c'est le cas. Après logiquement les premières lueurs de l'aube apparaissent à l'est, mais là encore ... Ce n'est qu'une supposition Dessiner avait fait du bien au pauvre homme. Il semblait avoir retrouvé un peu d'optimisme. Il se leva et ouvrit une étagère aux parois de bois. Il y a ici les ingrédients déjà rassemblé, avec le matériel pour en tirer l'essence de la fleur de l'aube, ainsi qu'un bol en bois de hêtre bien poli pour mélanger les ingrédients. lui montra-t-il fièrement. Il saisit un petit coffret de bois noir entouré d'une sorte de gangue qui ressemblait à la résine de pin.
Cette boite je l'ai faite moi-même à partir de bois de chêne noirci à la fumée et recouverte de résine de pin. Je pense que cela le fera pour y enfermer les quelques fleurs. Malheureusement, ma prison forcée m'empêche d'aller bien loin. J'en mourrais de honte si je fais encore du mal à un être vivant. Pour l'instant ces pauvres moutons contiennent difficilement ma rage et ma soif de sang ...

Bien qu'il y avait encore de la tristesse en lui, une nouvelle lueur d'espoir c'était allumée dans ses yeux. La pluie tombait drue sur le toit laissant passer ici et là quelques gouttes sur le sol. Balcazar remit quelques bûches afin que le feu tienne jusqu'au matin et fit de la place afin de disposer une paillasse confortable. Puis comme il pensa à quelque chose il alla dans un grand coffre et sortit un médaillon et une potion. Tenez je vous prête le médaillon. Il vous aidera si jamais vous tombez, vous vous poserez tout doucement sur le sol. Et puis cette potion est la dernière qui me reste, je me sentirais plus tranquille si vous l'avez en votre possession. Elle vous soignera en cas de blessures. Si vous ne l'utilisez pas, vous me la rendrez. Que le grand Illmater vous garde Alexiel.

Il ouvrit le coin de la tenture, où la jeune femme put apercevoir un lit avec des chaines accrochées au mur. Il la rassura brièvement : C'est ma dernière trouvaille. Ces chaines je les ai trouvées en forêt, sans doute oubliées par des bûcherons. Ca m'a donné l'idée. Ainsi demain je vous donnerais de l'avance avant de pouvoir m'en défaire lors de ma transformation. Il faut savoir que cela peut se faire en pleine journée, je ne sais pas à quelle heure la lune ronde se lèvera demain mais d'après mes observations cela devrait se faire aux alentours de midi... Je vous laisse vous reposer, vous pouvez partir dès que vous vous sentez prête, pas de grands au-revoir. Je prierais pour votre retour ...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Sam 19 Mai 2018, 13:52 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 22 Aoû 2017, 18:17
Messages: 129
Alexiel prit la boite mais regarda Balcazar dans les yeux en lui disant ceci:

_ Maître Balcazar, ne voyez nulle offense dans mes actes et mes paroles. Je sais que vous êtes bon et généreux mais je ne peux accepter d'emporter de tels objets, autres que la boite. Pour respecter les vœux que j'ai fait à la Dame d'Argent, je ne peux porter d'objets magiques ne fusse que pour assurer ma protection ou celle de mes compagnons. Je ferais le voyage au plus vite mais aussi au plus sur pour l'intégrité de ces précieuses fleurs. J'espère sincèrement qu'à mon retour vous n'aurez plus besoin de ces impitoyables chaînes. J'ai toujours eu le sommeil léger et suis une petite dormeuse.

Lors de la nuit, la moniale se couche après sa prière dans une transe méditative qui lui permet de restaurer son intégrité d'éliane et ":HRP: utilise un point psy pour activer satiété pour la journée à venir" restaurer sa focalisation psychique.


:HRP: Je considère malgré le fait qu'Alexiel n'ait pas encore les bénéfices du don correspondant qu'elle a déjà prononcé ses vœux en RP et donc qu'elle se sent déjà avoir les devoirs imposés par le don vœu de pauvreté.

_________________


"

"Rapide comme le Vent (風), Silencieux comme la Forêt (林), Féroce comme le Feu (火), Immobile comme la Montagne (山), Insaisissable comme une Ombre (陰), Frappant comme la Foudre (雷)."

PV 9/9
CA 13 (normale), 12 (contact), 11(prise au dépourvu)
Initiative +2
Attaque +2 Poing 1D6+2/*2 (+0/+0 déluge)
Sauvegardes : Réflexes +4, Vigueur +3, Volonté +3
Psi 1/2 (satiété activée pour la journée)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bois de Stef
MessageMessage posté...: Mer 30 Mai 2018, 12:43 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9164
PX:
Le silence se fit dans la maison, après que Alexiel fut installée sur une couchette près du feu et que le bruit de chaines annoncèrent la fin d'un clac sonore. Le doux craquement du feu qui brule doucement de ses lueurs chaudes aidèrent la jeune femme à méditer. Sa transe lui ouvrit l'esprit qui partit vagabondant dans l'irréel lorsque son cheminement fut arrêté par une lueur argentée. Celle-ci lui parla à l'esprit Alexiel, regarde ... Elle se retrouva dans la montagne accroupie près de la fleur que son hôte avait dessiné un peu plus tôt. Autour d'elle résonnait le bruit sourd d'un coeur, comme si la montagne sur lequel elle possédait une vie propre, avec ses tunnels comme artères. Son esprit se déplaça brusquement un peu en contrebas où elle vit une cabane un peu pareille à celle qu'elle habitait, puis remonta brusquement, s'arrêtant à mi-chemin découvrant le visage d'un jeune homme aux taches de rousseurs et aux yeux bleus. Il s'exerçait au tir à l'arc sur un mannequin alors qu'un peu plus loin son père l'appelait pour l'aider à couper du bois. Puis l'esprit remonta encore un peu plus haut où se découvrit une gnomesse qui jouait en riant avec un loup aux poils d'argent. Un peu plus haut encore des forêts de sapins qui initièrent la crainte et le sentiment du danger pour enfin revenir au terrain tout en haut où dès à présent se formait un tapis de fleurs.

Alexiel s'éveilla reposée, avec la certitude que ses prières avaient eu réponse. Elle avait vu le chemin qu'elle se devait parcourir, et les jalons qui lui permettraient de se rassurer de ne pas se perdre. Rassemblant ses affaires, elle partit alors que l'aube n'était encore qu'une vague lueur.


Suite : La source de Zircon

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: