Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Mer 26 Juin 2019, 20:24



 [ 83 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Alpinisme sylvestre
MessageMessage posté...: Mer 19 Mai 2010, 08:28 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Ils eurent tôt fait de redescendre et de pénétrer l'ombrage d'une futaie fournie. Les arbres étaient plus anciens, puissants, levant leur tête couronnées de feuilles très haut dans le ciel. La rivière retrouvée s'enfonçaient murmurantes et froide dans les méandres de racines, de joncs et de mousses parsemée de fleurs violettes. Ici et là un rocher imposant faisait des éclaboussures à l'eau vive, qui se cognait inlassablement à leur rigidité pierreuse.

La forêt avait cette odeur typique de vie intense où se mêlait les effluves de végétation, l'humidité et le humus où poussait des champignons. Kiaran'thael ne disait rien, marchant avec grâce et agilité, manifestement connaissant l'endroit par coeur. Il quittèrent les berge de la rivière pour suivre un petit cours d'eau, plus ténu et plus silencieux. La jeune femme s'arrêta, leva la tête et parla d'une voix forte et claire
:

Je demande de laisser passer Kiaran'thael fille de Nimathandril enfant de Rillifane Rallathil membre de votre clan !
Une voix l'éleva parmi les arbres : Kiaran'thael fille de Nimathandril enfant de Rillifane Rallathil ton passage est assuré, mais qui donc t'accompagne ?

Kiaran'thael tourna la tête vers Gabriel et lança son coude sur son bras pour l'inviter à faire de même, le regard sévère comme pour dire :
gaffe ! ne te goure pas là !

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 19 Mai 2010, 17:46 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Juin 2009, 12:57
Messages: 150
PX: 3530
Voyant la mine déconfite de la jeune femme, Gabriel se dit en son fort intérieur qu'il pouvait voir la déception à l'état pure, mais qu'il avait fait le bon choix. Il aurait voulu lui dire qu'elle pourrait toujours l'accompagner par la suite, mais il ne préférait pas s'avancer et faire des promesses qu'il ne tiendrait pas. De plus il était convaincu que la jeune femme ne laisserait pas passer une occasion de venir l'accompagner de nouveau.

Lorsque la jeune femme s'arrêta et se présenta, il chercha du regard à qui elle pouvait bien s'adresser. La voix qui lui répondit resta toujours aussi invisible mais elle s'adressait à Gabriel maintenant. Perturbé parce qu'il ne voyait pas son interlocuteur, Le moine remarqua la conviction que la jeune elfe avait placée dans ses yeux. Il en ria presque, mais se retint tout de même. Il n'était pas dans ses habitudes de mentir et n'avait même pas eu l'intention de le faire. Cependant, il était tout de même un peu ennuyé pour répondre à la question.

Sa mère lui avait toujours dit qu'il était le fils d'un bûcheron. Mais de part son héritage, il était clair qu'il avait du sang des habitants des plans extérieurs qui courait dans ses veines. Il avait, donc toujours plus ou moins cru qu'il avait eu une autre ascendance. Cependant, sa ressemblance avec son père était indéniable aussi n'en avait-il jamais vraiment réfléchi. De toutes manières, pour lui, il n'avait jamais eu qu'un seul père. C'était donc le cœur serein qu'il répondit à la voix mystérieuse.


-Je m'appelle Gabriel, fils de Bramir, adepte de la conscience solaire.

Il l'avait énoncé tranquillement et avec une certaine fierté. Car tel était Gabriel. Toujours droit dans ses bottes, même quand ça ne plaisait pas.

_________________
Ma fiche
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Ven 21 Mai 2010, 15:42 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Un silence accompagna la déclaration de Gabriel. Fouillant du regard le taillis, Gabriel aperçut enfin une ombre se confondant avec le feuillage. L'homme se tenait tel un oiseau accroupi sur une des branches solides. Le moine ne put voir l'expression du visage car il se confondait avec l'ombre. Pourtant il entendit des conversations à voix basses. La jeune femme à côté de lui ne dit rien, son visage resta impassible. Les conversations allaient de bon train et vaguement Gabriel entendit le prénom de son accompagnatrice et guide :

- Ton nom est noté et ton visage gravé dans nos mémoires. Entre Gabriel, fils de Bramir, puisses tu faire honneur à ta famille, que tes pas sois légers sur notre terre et ton âme soit pavée de bonnes intentions.... La voix se tut, et Gabriel sentit la main de Kiaran'thael alors que la voix continua : Kiaran'thael fille de Nimathandril tu seras la flamme qui l'éclairera pendant son séjour parmi notre peuple, elle brillera vive et claire ou s'éteindra selon les actions de celui que tu nous présente.

Kiaran'thael ne sembla pas fort émue à ces paroles. Elles devaient faire partie d'une coutume, une sorte de langage secret, un laisser passer en quelque sorte. Aussi après avoir hoché la tête en signe d'acquiescement, elle tira à la main de Gabriel. Ils remontèrent ainsi un sentier qui au fur et à mesure se fleurissait comme un tapis. Celui qu'ils empruntaient portait multitudes de têtes jaunes. Enfin ils débouchèrent dans une clairière. Gabriel put voir qu'un autre chemin parsemé lui de fleurs à têtes blanche partait vers la droite, alors que plus loin il croisait un chemin dont le rouge était de mise. Mais nulle habitation n'étaient en vue, quoique, quelques échelles donnaient une idée plus précise d'où ils se rendaient. Levant la tête, Gabriel vit un village construit entièrement dans les troncs de majestueux arbres, étendant leurs branches avec fierté et honneur.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Dim 30 Mai 2010, 09:52 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Juin 2009, 12:57
Messages: 150
PX: 3530
Gabriel contempla les merveilles que lui offrait le spectacle d'une cité elfique. Tout ici était harmonie et reposant. On pourrait s'y attarder des heures et des heures entières sans jamais se lasser. Gabriel suivit la jeune femme, silencieusement tout d'abord, profitant au maximum du kaléidoscope de couleurs et de senteurs. Il s'amusa des différents motifs ornant ici et là les par terres et les routes qu'ils empruntaient tous deux. Il revint tout de même à la réalité, quand il repensa aux étranges paroles de celui qu'il avait pris pour la sentinelle du lieu. S'il l'avait pris pour une coutume au départ, plus il y réfléchissait, et plus il se disait que cela ressemblait à une mise en garde. Un avertissement et peut-être même un ultimatum. Ne voulant pas commettre d'impair, risquant d'attirer le courroux de ses hôtes, il prit la peine de se renseigner auprès de son guide tout en marchant.

-Dites moi, je me demandais alors que je contemplais ce merveilleux paysage, existe-t-il des lieux où je ne dois pas mettre les pieds ou alors des comportements à ne pas adopter en particulier ? D'après ce que j'ai compris il me faut vous suivre presque aveuglément mais qu'en sera-t-il si je me retrouve seul ? Et la ou les personnes que nous allons voir doivent-elles être nommées d'une façon particulière ?

Gabriel se montrait curieux, mais c'était plus pour tenter de se fondre au maximum dans son environnement, si tenter qu'il pouvait essayer. Un aasimar n'était par définition pas vraiment quelqu'un de discret ou qui cherchait à se fondre. Mais il avait un certain respect des traditions ou des usages des autres races.

_________________
Ma fiche
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 01 Juin 2010, 09:37 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
La jeune compagne s'arrêta et tourna un visage empreint de gravité. Gabriel ne put réprimer un sourire en voyant le sérieux de la jeune fille. Il était peut-être sa première grande responsabilité et manifestement elle le prenait fort à coeur. Il aurait pu se questionner sur son âge exact. Elle semblait beaucoup plus adulte ainsi que lorsque elle sautillait dans la forêt ou était perché sur une branche d'arbre :

"Tu seras la flamme qui l'éclairera pendant son séjour parmi notre peuple" reprit-elle doucement. Cela veut dire que vous ne serez jamais seul. J'ai la responsabilité de justement vous empêcher de commettre des impairs. Si vous veniez à en commettre, ce ne sera nullement votre faute et bien la mienne. Vous seriez simplement reconduit à la limite de notre territoire, et moi je subirais le jugement et la punition de mes tiers. En cet endroit nous formons un comme deux doigts se réunisse et forme une même main. Joignant le geste à la parole elle lui montra ses long doigts effilés qui auraient été fort agréables à regarder si elles n'étaient pas en besoin d'un bon lavage et d'une manucure plus féminine. En un premier temps, nous allons rejoindre ma maison où nous nous préparerons à la rencontre avec le conseil de sages... Il nous faut être présentables, bien lavés et convenablement vêtus, marque de respect envers ceux qui nous reçoivent. Vous avez bien compris ? demanda-t-elle soudain inquiète ?

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié


Dernière édition par N'Jini Mchawi le Jeu 03 Juin 2010, 08:08, édité 1 fois.
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 01 Juin 2010, 22:04 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Juin 2009, 12:57
Messages: 150
PX: 3530
Gabriel écouta attentivement tout ce que lui disait la jeune elfe. Il intégra très vite le fait qu'elle était responsable de lui. Mais il était clair que tout écart de conduite de sa part, même infime pourrait avoir des conséquences désastreuses. Il s'en voudrait certainement de causer du tort à qui que se soit, aussi, il se promit à lui même de tout faire pour ne décevoir personne et en particulier son guide.

-J'ai très bien compris, je dois prendre un bain c'est bien cela ? Par contre pour ce qui est des vêtements je n'ai guère que ceux-ci à vous proposer, j'ai appris à vivre avec peu et surtout avec le strict minimum. Je vais devoir vous en demander d'autres si ceux que j'ai ne convienne pas.

Tout en disant cela il accompagna sa phrase d'un geste désignant les vêtements qu'ils portaient sur lui. En fait, il voulait surtout savoir ce dont il était nécessaire en ce lieu. Cela commençait par l'apprentissage des us et coutumes en vigueur et surtout la connaissance des gens important du village. Plus vite il en apprendrait suffisamment, plus vite il ne risquera pas de mettre en danger la jeune femme.

-Mais suis-je bête, je pense que vous alliez m'expliquer ce qu'il faut faire ?

_________________
Ma fiche
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 03 Juin 2010, 08:24 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
D'abord fit-elle redevenant mutine, monter. Son doigt portait vers le haut alors qu'elle désignait une échelle de cordes. Posément elle mit une main derrière la corde, l'autre devant, faisant de même avec le pieds et gracieusement, de manière souple entreprit la montée. Une étrange manière d'escalader une échelle bien sûr, mais qui avait la particularité de garder l'échelle assez droite, et l'empêcher de plier de trop. Celle-ci était pourtant bien lestée et semblait fort solide. Kiaran'thael était agile et rapide, ce qui n'était pas étonnant. Elle avait dû monter et descendre les innombrables marches avant même de marcher convenablement. Arrivé au premier palier elle regarda vers le bas. D'un rire léger elle continua, afin que son hôte ne soit pas trop déconcentré par la hauteur de la montée et que son attention soit fixée sur le fait d'arriver vers la voix, plutôt que de regarder en bas et se rendre compte de la distance qui le séparait maintenant du sol :

Je vous trouverais un habit qui vous ira. Vous êtes un peu grand cependant... Elle s'était assise en tailleur sur le promontoire en bois, réfléchissant ouvertement. Levant la tête Gabriel put voir que son arrivée semblait enfin avoir été aperçue. Quelques têtes, pour la plupart rousse et blondes, fusaient ici et là regardant l'aasimar puis disparaissant. La curiosité était bien le trait commun de tout les peuples. Gabriel put se rendre compte que les "maisons" étaient en fait des sortes de cocons, taillés dans le bois.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 03 Juin 2010, 18:07 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Juin 2009, 12:57
Messages: 150
PX: 3530
Gabriel se sentait d'humeur joyeuse et aérienne. Il imita son guide en tout point pour grimper à l'échelle de cordes. Plus il ferait comme elle, moins il aurait de chance de commettre des impairs. Et moins il ferait d'impairs, plus il aura de chance de faire bonne impression sur les autres membres de la communauté. Tout le village devait être au courant de sa venue maintenant, à en voir les yeux curieux qui se cachaient quand il regardait dans sa direction l'amusait presque. Cependant cela signifiait également une certaine méfiance à son égard. Il se demandait bien ce qu'ils avaient à craindre de lui et surtout pourquoi ils craignaient quelque chose de lui. Les aasimars n'étaient pas réputés pour leurs sentiments belliqueux. En fait c'était même plutôt le contraire. Mais peut-être avaient-ils des consignes pour ne pas se montrer aux étrangers. La prudence était donc de mise ici, ce qui laissait présager qu'ils avaient des ennemis dont ils devaient se protéger. Il se concentra sur son ascension, n'éprouvant pas spécialement de difficultés ou de sentiments de vertige.

Gabriel avait toujours aimé les hauteurs et s'était toujours senti comme une irrésistible envie de pouvoir voler aux côtés des oiseaux. Un jour peut-être il n'aurait même plus besoin de grimper aux échelles ou escalader un quelconque mur. Un jour peut-être il serait libre comme l'air. Mais ce jour n'était pas encore arrivé, et pour l'heure il fallait montrer au public de curieux qui l'entourait qu'il était digne d'être parmi eux.


-Voilà, voilà j'arrive un instant. Charmant endroit, il faudra peut-être qu'un jour je me fasse un chez moi à l'identique, ça me plait bien par ici.

_________________
Ma fiche
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 07 Juin 2010, 08:12 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Ce fut sans difficulté que Gabriel arriva à la hauteur de la jeune elfe. Celle-ci lui sourit satisfaite. L'agilité de son hôte était remarquable. Sautant sur ses pieds, elle le conduisit vers la droite, où un enchevêtrement artistique de cordes présentait un pont reliant les arbres. L'arbre suivant était bien plus grand, du moins on le supposait. En fait des planchers avaient été construits entre les arbres plus denses et plus grand, en faisant un véritable village perché. Un point central montrait quelques escaliers menant à une bâtisse qui semblait frôler le ciel. Elle était d'une éclatante couleur vert pâle, et une tour portait en son faîte quelques drapeaux claquant au vent. Agencé de manière presque magique, cette bâtisse semblait presque flotter au-dessus du monde. Ils s'engagèrent dans ces étranges rues de bois, alors que le vent venaient caresser leur cheveux. Les petites maisons étaient posées ici et là tels des ilots dans un océan de verdure. Il devait y en avoir une vingtaine... ce qui constituait un clan assez honorable.

Kiaran'thael s'arrêta brusquement et lui montra l'ouverture d'un de ces maisons-arbre.


- Nous voici dit-elle.Ceci est notre abri à mon frère et moi. Elle s'assied et enleva ses bottes, les rangeant dans un panier à côté de la porte. Elles allèrent rejoindre une autre paire de bottes bien plus grandes. Restant assise, elle invita Gabriel à faire de même.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 08 Juin 2010, 16:50 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Juin 2009, 12:57
Messages: 150
PX: 3530
Lorsqu'il vit la paire de bottes restante il en déduisit que le frère devait être son grand frère. Il imita la jeune femme en tout point et s'assit à son tour et se déchaussa. Il se permit ensuite une question personnelle à son guide.

-Votre frère vit avec vous seulement où il y a d'autres personnes aussi ? Car je ne vois qu'une seule autre paire de bottes mais peut-être ne sont-elles pas toutes ici. Et si je puis me permettre, j'espère ne pas déranger au moins. Je vous cause assez de soucis comme ça pour ne pas en rajouter davantage ? Si je puis me rendre utile en quoique se soit n'hésitez pas je serais ravi de rendre service.

Il fallait qu'il fasse bonne impression tant à son guide qu'à son entourage. Il ne voyait pas comment faire d'autre en montrant sa bonne volonté et son enthousiasme. Il n'avait jamais vraiment eu une autre communauté que la sienne et il ignorait tout des usages en vigueur ici.

-Comment dois-je le saluer ? Y a-t-il des paroles particulières de politesse ? Dois-je attendre qu'il m'adresse la parole ? Ou bien il n'y a rien de particulier à savoir ? Dites m'en plus.

_________________
Ma fiche
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 09 Juin 2010, 15:39 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Immobile, Kiaran'thael regardait Gabriel se déchausser. Sous l'assaut de ses questions, elle s'assied en face le lui sur le pas de la porte, les jambes en tailleur, l'invitant à faire de même. Elle avait pris un air sérieux de mentor, quoique sa jeunesse ne put pas faire vraiment office. La lumière jouant avec la protection des feuilles jouait dans ses cheveux et illuminait ses yeux, confirmant son appartenance aux farouches êtres de la forêt :

Les règles sont simples : en tant qu'invité d'une maison vous entrez d'abord en tant que suppléant. Le maitre des lieux qui est mon frère Ferandil, sera courtois mais vous serez sous son observation. Il vous posera peut-être quelques questions, et pour la forme j'aurais à subir la question rituelle "qu'amènes-tu dans ma maison : ami sincère ou ennemi de notre famille " Lorsque j'aurais répondu à cette question, vous pourrez déjà rester.

Elle s'interrompit laissant glisser sur ses lèvres pleine un sourire, un court moment puis continua d'une voix chantante comme les feuilles agités par la douce brise :


Vous devez attendre qu'il vous nomme officiellement invité, dans quel cas vous bénéficierez de sa protection et de notre lieu de vie. Ayant acquis ce statut vous pourrez dès lors poser des questions ou offrir votre conseil, vous assoir à notre table. On vous portera le vin de l'invité, ainsi que la feuille de la reconnaissance que nous mangeront ensemble. Satisfait, Ferandil vous offrira une chambre sous son toit.

Elle se tut, le regardant dans les yeux :
Mais tout ceci n'est que symbole. Mon frère peut paraître hautain au début, mais si vous faites une gaffe, il a assez de sagesse pour ne point en tenir compte... lui.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 14 Juin 2010, 19:19 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Juin 2009, 12:57
Messages: 150
PX: 3530
-Bien, très bien. Je tâcherai donc de ne point commettre de gaffes comme vous dites. Même si lui n'en tiendrait pas compte, je pense qu'il devrait se mettre en difficulté face à vos compatriotes et cela je ne le permettrais pas.

Gabriel se mit en tailleur, et écouta attentivement les directives de Kiaran'thael. Puis une fois tout ceci terminé et bien assimilé pour sa part, il attendit donc que la jeune femme fasse ce qu'elle avait dit qu'elle allait faire. Il prit son mal en patience, profitant de l'occasion pour observer un peu plus attentivement les lieux et les environs immédiats.
Il cherchait surtout à savoir comment de telles habitations avaient pu être fabriquées et même intégrées dans l'environnement naturelle. De plus, le fait de devoir grimper pour accéder aux différents étages des lots d'habitations n'était pas d'un pratique à tout épreuve à son goût. Non pas, qu'il n'arrivait pas à escalader les échelles de cordes, mais plutôt qu'il préférait les mouvements gracieux et fluides.

A l'intérieur de lui se tint une intense réflexion. Il leva la tête dans les airs et s'imagina volant ici et là dans les cieux. Pour lui, il était clair qu'un jour il ferait parti de ce décor, ayant sa place parmi les oiseaux et les animaux fabuleux volants. Pour lui, aller dans les airs étaient synonyme de liberté de de majesté. Il y aurait des épreuves, il y aurait du temps, beaucoup de temps mais il savait qu'aux tréfonds de lui-même, qu'il volerait un jour. Il avait toujours eu ça en lui, un sentiment prenant presque violent. Il en avait même rêvé plusieurs fois, mais à chaque fois il s'était réveillé, bien au sol. Il le savait, le temps travaillait pour lui, car un jour son rêve se réaliserait.

_________________
Ma fiche
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 16 Juin 2010, 09:37 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Kiaran'thael avait suivit le regard de son invité, levant à son tour la tête vers le ciel comme pour y trouver l'objet des pensées de Gabriel. Son regard clair et curieux revint vers son visage. Elle sembla respecter ce moment de rêverie, attendant un instant que Gabriel recentre sa concentration sur leur environnement immédiat.

Les habitation semblaient être des excroissances des arbres qui les soutenaient comme si par une mystérieuse magie il avaient étendu leur croissance horizontalement, déformant leur écorce et leur troncs afin de créer un espace pour l'accueil de cette communauté. Nul lien ou blessure n'était visible sur les arbres hôtes. Le respect avait été total. Une magie mystérieuse, sans doute connue par les elfes sylvestres, des secrets de leur bâtisseur druide.

Enfin la jeune femme dit d'une voix douce
: je n'en doute pas Gabriel... rompant le silence et la rêverie confortable sous le jeu de lumière entre les branches. Elle se leva et entra dans la maison, s'assurant que le jeune asimaar l'avait suivie. Ils étaient entré dans une pièce d'accueil chaleureuse et confortable. A même le sol un épais tapis de feuilles sèches craquant sous leurs pieds, laissant une odeur intense de vie et de fraicheur. Quelques coussins longs, colorés de verts et de rouges étaient disposés dans un coin, près d'une petite table basse, coussins qui invitaient à la détente. Sur la petite table basse un jeu de dés sculpté dans un bois sombre. Un autre coin semblait contenir le garde-manger. Des pommes disposée sur une grille attendait la morsure d'une dent, quelques bols contenant divers fruits et légumes, ainsi que des pots de conserves en verre. Confitures, pains et gâteaux complétaient la réserve. Nulle traces de charcuterie, viandes sèches ou tout autre. Au milieu une table plus grande, entourés de tabourets de bois. La pièce n'était pas fort grande mais remarquablement confortable.

Alors que Gabriel découvrit son nouvel environnement dans l'ouverture d'une arche en face de la porte d'entrée se tenait un jeune homme. Finement musclé, les cheveux longs sur les épaules, avec quelques tresses dans lesquelles étaient glissés des perles de couleurs ambre, des yeux en amandes d'un étonnant vert l'observait gravement. Son pantalon court portait à sa ceinture une épée longue, alors que sa chemise ample ouverte sur une poitrine musclée laissait entrevoir une chaine au bout duquel pendait une petite médaille gravée d'un symbole. Il était pied nus bien campé sur ses jambes et regarda s'approcher Kiaran'thael qui s'étant avancée se mit entre lui et Gabriel


- Ferandil mon frère fit la jeune femme le saluant les maint jointes d'une gracieuse courbure de sa tête, voici Gabriel. Je suis la Flamme de ses pas parmi nous. Je demande en son nom l'accueil au sein de notre maison.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Sam 19 Juin 2010, 15:21 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Juin 2009, 12:57
Messages: 150
PX: 3530
Gabriel allait enfin voir apparaitre le frère de Kiaran'thael. D'après les propres paroles de sa sœur, l'aasimar ne devait en aucun cas intervenir jusqu'à ce que on lui donne le droit de parler. Il attendit donc, conformément à ce qui lui avait été conseillé, qu'on lui posa les premières questions. Il se contenta pour le moment de bien observer les faits et gestes de son hôte. Il aurait été dommage qu'il ne remarqua pas un détail ou une parole que le frère aurait laissé ou dite.

Il regarda aussi les réactions de Kiaran'thael pour voir s'il commettait une gaffe ou s'il avait agit justement et dans le respect des traditions des elfes.

La pièce était simple et à la fois complexe. Tout chose ici donnait l'impression d'avoir une place et toute chose avait une utilité ici. Il ne pouvait qu'apprécier cet état de fait et cette conception de la vie.


*Décidément j'ai bien fait de venir ici, je crois que je vais apprendre beaucoup de chose ici. Je ne regrette pas d'être avec eux, mais attendons la suite.*

_________________
Ma fiche
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 22 Juin 2010, 08:33 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Le jeune homme d'un geste doux caressa la tête de sa soeur. Il eut un sourire ému et déclara : Ma jeune soeur, j'avais oublié que tu avais grandi : te voilà digne d'être Flamme ! Quel honneur pour notre famille. Les Sentinelles ont vu ce que j'évitais de voir, une jeune femme capable de prendre les responsabilités qui incombe aux Justes Gardiens des Forêts ... Kiaran'thael leva vers lui un visage brillant de fierté et de bonheur au paroles d'un frère que sans nul doute elle adorait. Il leva alors son regard vers son invité et d'une manière rituelle commença :
Rappelles-toi tes devoirs d'invité du peuple de la forêt : ne parle point avec irrespect aux hommes et femmes qui t'accueille ; soit attentif a ne point blesser l'arbre qui t'accueille ; ne détruit point toute créature qui habite dans nos branches ; notre case est tienne, ainsi est le voeu de Kiaran'thael Flamme gardienne de tes pas.

Pendant qu'il parlait d'une voix grave, le regard vrillé sur celui de Gabriel, sa jeune soeur apporta un ruban de soie où étaient brodé en fils d'or toute les phases de la lune. Ferandil le prit avec précaution s'approchant de Gabriel et d'un geste familier et doux lui prit son bras droit. Enroulant le ruban autour de son propre bras, il l'enroula l'autre bout sur le bras de l'aasimar. Le maintenant ainsi il déclara avec un sourire :

Sois le bienvenu Invité. Dis moi ton nom, afin que nous puissions ensemble le peindre sur le seuil de la porte en lettres de sel qui emporté par le vent scellera nos destins à jamais ...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 24 Juin 2010, 11:09 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Juin 2009, 12:57
Messages: 150
PX: 3530
Gabriel se laissa faire, attentif à tout ce qui se passait et se disait. Il attendit donc la fameuse phrase qui ne tarda pas à venir. Il ne mit pas longtemps à répondre.

-Je me nomme Gabriel, honoré d'être accepté en ces lieux, que la lumière de Séluné puisse guider nos destins et nos rencontres futures.

Il s'inclina devant le maître de la maison et se releva souriant et envahi par un sentiment de bien être. Être accepté en ces lieux était une chance pour lui. Il attendit donc la suite des évènements sereinement, car il ne savait pas vraiment ce qu'il fallait faire. Il jeta un bref coup d'œil à sa guide pour savoir s'il fallait faire quelque chose de particulier, mais très vite il regarda de nouveau le frère. Il guetta le moindre geste ou la moindre parole pour être sûr de ne pas commettre la moindre gaffe.

*Si je me rappelle bien c'est maintenant que l'on doit s'asseoir autour de la table et discuter, attendons de voir.*

_________________
Ma fiche
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Ven 02 Juil 2010, 12:20 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Ferandil eut un bref sourire, et l'amena vers une cruche d'eau où ils purent laver leurs mains. Pendant ce temps la jeune femme avait posé autour des fauteuils à même le sol trois coupes ainsi qu'une sorte de pain très plat. Elle s'assied attendant que les hommes la rejoignent. Ferandil versa le vin dans les coupes, et partagea le pain en morceau. Prenant coupe et pain il l'offrit à son hôte :

Manges, que ton esprit soit au calme et ton corps rassasié. Il donna ensuite la coupe et le morceau de pain à sa soeur : je te remercie d'avoir ramené un invité qui pourra nous donner nouvelles du monde au-delà de la forêt..

Après avoir bu et mangé, il s'installa confortablement, et finalement semblait tout à fait se relaxer. Le rituel était accompli, le devoir accompli. Il leva un regard emprunt de curiosité sur Gabriel. Apparemment une masse de questions s'assemblaient dans son esprit mais il hésitait probablement sur celle qu'il allait poser en premier lieu.


Dites moi, Gabriel commença-t-il, puis-je vous demander ce qui vous amène dans nos forêts ?

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 12 Juil 2010, 18:44 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Juin 2009, 12:57
Messages: 150
PX: 3530
Gabriel accepta son repas de bon grâce. Il n'avait que trop rarement l'occasion de manger aussi copieusement. Ce peuple semblait très pieux d'une certaine manière. Le respect de chacun semblait être la toile de fond de leur communauté. Tout à sa digestion après ce fameux repas, il put répondre aux interrogations du frère.

-Et bien, pour tout vous dire, j'étais venu rechercher des renseignements. On m'a parlé d'une ancienne chapelle ou un ancien temple dans les environs. Et d'après ce que j'ai pu entendre dire, vous pourriez me donner des conseils quant à ce qui pourrait se trouver à l'intérieur. Il faut que je me rendes dans ce temple en fait. Pourriez-vous m'en parler un peu plus ?

Gabriel resta aussi évasif que possible sur la raison de son intérêt pour le temple. Il attendait de voir ce qu'il allait entendre de la bouche de Ferandil et aviserait ensuite en fonction. Peut-être n'était-il pas souhaitable qu'il puisse s'introduire à l'intérieur en raison d'un danger trop important ou au contraire en raison de sa mission elle même. Il n'allait pas tarder à le savoir.

_________________
Ma fiche
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 19 Juil 2010, 10:33 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Kiaran'thael mangeait un fruit écartant la peau violacée du bout de ses doigts. Ferandil écoutait gravement les explications de son invité, fronçant un peu les sourcils à l'évocation des ruines du temple...

- Gabriel parle du lieu des Marches de la couronne mon frère dit la jeune elfe avant de mordre à pleine dents dans la chair pâle du fruit dénudé. Ferandil hocha la tête puis d'une voix calme renseigna son invité
- En effet, les Marches de la Couronne se trouvent au nord de notre lieu. C'est un endroit étrange que j'ai pris soin d'explorer superficiellement, il y a quelque temps. Il s'avère que c'est un lieu pétri d'étrange magie résiduelle. Je suppose que cette magie est fort ancienne, tellement ancienne que celle-ci est oublié par notre peuple. Cependant je me dois de bien vous faire comprendre cher invité, que le conseil a décidé d'après le rapport que je lui ai fait, d'en interdire l'accès aux membres de notre communauté... Voyez-vous ... Il hésita un instant. Il était facile d'engager la curiosité de tout être pour peu que celui-ci ne voit une ambition, une richesse ou même un gain en pouvoir à réaliser. Mais son invité n'était point humain, la sagesse pourra peut-être l'aider dans ses décisions ... il y a des choses qui sont mieux laissées à l'état de sommeil. Je suis convaincu que les Marches de la couronnes sont un héritage anciens des guerres de la Couronnes. Une vilénie dans l'Histoire de notre peuple, une guerre fratricide que beaucoup de nos sages souhaitent ne point remuer...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 22 Juil 2010, 09:38 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Juin 2009, 12:57
Messages: 150
PX: 3530
Gabriel restait très attentif aux paroles de Ferandil. Il ne pouvait qu'approuver son attitude prudente face à d'anciens secrets depuis longtemps oubliés et peut-être volontairement laissés en cet état. Il remarqua également la précision qu'avait faite son hôte à propos du conseil d'en interdire l'accès à tout membre de leur race. Pourquoi une telle précision ? Était-ce une invitation cachée ? Un moyen détourné et discret de transmettre une requête à Gabriel afin de satisfaire une curiosité non assouvie et qui n'avait faite que grandir de jours en jours. En un sens cela l'arrangeait grandement. Il fallait qu'il aille dans ces ruines de toutes manières.

Il fallait qu'il en apprenne plus sur le sujet. Ferandil lui avait aussi bien précisé, qu'il n'avait qu'exploré que superficiellement ce lieu. Peut-être que le conseil l'avait privé d'une exploration plus poussée. Il fallait profiter de l'occasion qui lui était offerte.

Même s'il n'avait pas franchement envie d'enfreindre la loi éditée par le conseil, comme l'avait bien fait remarquer Ferandil, il n'était pas sous le coup de cette loi. Il était un aasimar et non pas un elfe. Et comme il était pour l'application de la loi il allait la suivre exactement.


-Je comprends tout à fait ce que vous me dites. Votre loi est très claire je pense. Mais je me pose une question, qu'en serait-il de votre loi si par exemple, quelqu'un d'extérieur à votre communauté allait explorer le temple. De plus si cette personne allait explorer un peu plus en profondeur et permettre une meilleure connaissance de ce qui se trouve je ne pense pas que le conseil en serait offusqué. Je parle bien sûr juste d'exploration, de trouver des renseignements. Qu'en dites-vous serais perçu comme une offense pour vous ?

_________________
Ma fiche
Haut
   
 
 [ 83 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: