Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Mer 21 Aoû 2019, 01:51



 [ 84 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Jeu 16 Fév 2012, 15:36 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Très vite, Valdaria et Volug trouvèrent le sentier longeant la falaise. Une centaine de mètre plus bas, ils purent contempler la beauté sauvage d'un Océan houleux et puissant. Au ciel du matin se creuse la marée où des draps de satin ourlés d'enluminures d'écumes couvrent et griffent d'éclaboussures la falaise en contrebas. Le silence invisible aux murmures des vagues hisse un velours de brumes de gouttelettes déchirées par la force de l'océan sur ses pierres. Le souffle vagabond d'un vent marin appelle le regard de Valdaria au delà des horizons qu'elle franchit un jour pour venir vivre dans l'écrin d'émeraude de Gemmaline. Déjà Volug alla gaiement de son long pas de carnivore, le nez au vent, le poil ébouriffé par la caresse de la brise, d'un pas sûr de rôdeur inné. Ils allèrent ainsi vers l'ouest, avec d'un côté le vaste d'un liquide clair et bruyant, de l'autre la densité d'une forêt qui s'étoffait à fur et à mesure de la leurs pas.

Malgré sa solitude, l'âme de la druidesse se sentit illuminé par tant de calme et tant de beauté, un sentiment bien naturel à ceux qui ont choisi de protéger tout ces dons de la nature. Enfin leurs pas arrivèrent presque au bout de ce chemin sans doute creusé au fil des années par des promeneurs ou des explorateurs. Le chemin continuait cependant, plus fin, à peine visible sous un tapis de touffes d'herbe d'un vert presque bleu. Valdaria ne put manquer le chêne dont il avait été question dans sa conversation avec Gardih. au vu de la grosseur de son tronc, et la hauteur de ses cîmes, il devait être fort ancien. Ses grosses branches faisait face à l'Océan comme un vénérable grand-père, assis là, ayant comme fonction sacrée le devoir de sentinelle de la forêt entière. Sur son tronc noirci par les assauts des embruns se formait en effet des zones plus claires, presque comme un vernis. L'image du soleil n'était pas fort difficile à discerner dans les branches du dessin partant en rond du centre rendait cette image quasiment magique. Au pied du chêne, là où les grosses racines s’enfonçaient profondément dans le sol rocailleux de la falaise se trouvait quelques pierres plates d'une belle largeur, entassés l'une sur l'autre offrant comme un siège. Cela pouvait être un signe de chasseur, ou un code secret ou encore quelque chose de bien plus ancien.

Volug qui avait continué sa route, se rendit compte que Valdaria s'était arrêtée et revint sur ses pas, la tête un peu basse, la langue pendante du à son trot continu. S'approchant du chêne son regard de fauve devint attentif, son allure devint un pas plus circonspect. Il s'approcha du vénérable ancêtre sylvestre avec prudence et respect, humant le tronc de loin comme si l'arbre dégageait une aura quasi magique.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Sam 18 Fév 2012, 20:33 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Oct 2010, 18:20
Messages: 338
PX: 8910
Concentrée sur ses pas, la druidesse ne fit pas tout de suite attention à ce qui l’entourait. Puis bien vite son regard se détourna sur l’étendue d’eau sublime en contre bas. Le scintillement et l’harmonie de ce spectacle si pur, émeut la jeune femme. Les yeux dans le vague, elle prit un petit moment pour contempler la richesse d’un monde qu’il fallait préserver. Le vent marin emportant avec lui les yeux émeraude de Valdaria, apaisant son sentiment de solitude qui était toujours présent. L’image de son grand père tant aimé se profila devant elle, il était serein et tendre comme d’habitude.

Volug de son coté profitait plus énergiquement des lieux, quoi de mieux que la vie sauvage pour lui. Reniflant à tous va, on aurait presque dit qu’il sautillait. Tout deux avancèrent le long du chemin, profitant encore des embruns maritimes sur leurs lèvres. Puis arriva le bout du chemin pour les deux compères. Valdaria allait se remémorer les dires du prêtre quand le chêne lui sauta au yeux. Elle ne put s’empêcher de dire à haute voix.


Par Eldath, quelle merveille.

Il faisait face à l’océan mais les deux se tenaient en respect aussi majestueux l’un que l’autre. S’approchant timidement, Valdaria distigua le fameux soleil sur le tronc. La druidesse remarqua aussi le petit tas de pierres plates, l’observant quelques secondes, elle décida de reprendre sa route. Mais avant elle posa ses deux mains à plat contre le tronc du chêne et ferma les yeux.

Sur ces instants, Volug avait fait demi tour, il comprit l’importance des lieux et redevint un peu plus humble face à lui, le sentant respectueusement, essayant de comprendre la magie qui pouvait ce dégager de ce lieu. Puis il observa Valdaria, d’un air interrogatif. La druidesse se concentrer comme pour communier avec l’arbre.

_________________
Vive les chevaux et les enfants ! C'est que j'ai un loup Taille G à nourrir moi !
Valdaria Balmi ou Érine Silfène
Image

Sorts du jour
Niveau 0 :
Résistance, Assistance Divine, Stimulant, Soins Superficiels, Détection de la magie
Niveau 1 : Soins Légers, Morsures Magiques, flammes
Niveau 2 : Force du taureau, Peau d'écorce
Sorts utilisés :
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Mer 14 Mar 2012, 11:06 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Dès qu'elle eut mis ses mains sur l'écorce chaude de l'arbre un étrange sentiment de sérénité envahit la jeune druidesse. Même vieux, cet arbre dégageait une immense vitalité qui semblait éternelle. D'aucun prétendent qu'il y avait ainsi certaines créatures qu'elle soient du monde animal ou même végétal, dégageaient un magnétisme d'une grande ampleur. Le vénérable chêne était de ceux là ou peut-être était-ce l'oeuvre d'une magie ancienne, perdue dans cette île du bout du monde, inexplorée certes mais sûrement déjà habitée.

Volug se tenait près de Valdaria attentif, sans être tout nerveux. Ses oreilles sondaient les profondeurs des broussailles, son nez prenait le vent à la recherche d'odeur suspect. Assis il respectait ce moment de silence et veillait à ce que rien vienne la déranger. Il leva soudainement la tête et laissa échapper un doux gémissement. Ses yeux dorés fixèrent une rune qui venait de s'éclairer faiblement au centre du soleil sculpté dans l'arbre. Valdaria avait ouvert les yeux et le vit. Faiblement illuminé il traçait un symbole de magie, que Valdaria aurait peut-être pu reconnaître. L'éclat bleu s'intensifia un court moment puis s'estompa brusquement, s'éteignant comme si on avait soufflé une bougie.

Il y eu comme un léger froissement, une tenture que l'on ouvre doucement, et devant les yeux ébahis de la jeune druidesse, s'ouvrit dans l'immense tronc un petit passage. Un air vif de végétaux et de terre se dégagea de l'ouverture comme un long soupir venu d'antan. Volug sur ses gardes se rapprocha de sa maîtresse, tour à tour observant le passage et le visage de la jeune femme, prêt à bondir à la moindre menace. Rien de bien menaçant n'arriva, et se penchant un peu par cette porte incongrue Valdaria vit que l'intérieur avait été aménagé sans pour autant blesser le végétal. Une sorte de maison tout en pierre lisses d'un bleu roi préservé par le temps sur le sol et accroché aux murs refermé en rond par le dessus. Au centre une pierre rectangulaire, comme un obélisque, tout en hauteur. La pierre d'une blancheur immaculée, ressemblait étrangement à un tombeau d'une créature de petite taille. Le couvercle de cette pierre portait des écrits dans une langue inconnue. Mais le plus étrange était la représentation du visage d'une femme. Ses yeux étaient en amandes, avec un regard étrange sans pupille, ses oreilles pointues ornée de lourdes boucles de pierres, des lèvres rondes avec quelques mèches de long cheveux, le tout en relief comme si elle était de l'autre côté et déformait la pierre en sortant son visage de la pierre. Valdaria et le visage de pierre échangèrent un long regard d'une intensité surnaturelle. Les yeux de pierres étaient d'un bleu profond et constituait le seul élément coloré de la sculpture. A part cet étrange pierre le reste du caveau était vide sans traces dans la poussière qui avait recouvert le sol d'une fine pellicule. Le caveau était sans autre ornements et offrait au regard de la jeune femme le témoignage d'un passé totalement inconnu aux mortels.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Jeu 22 Mar 2012, 11:08 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Oct 2010, 18:20
Messages: 338
PX: 8910
Et d’un seul coup, tout prit un sens...

Tout se mettait en place, un état de grâce, comme ces instants où l’âme est touchée et plus rien n’a d’importance. C’est donc pour ce genre de moment que Valdaria avait eut une telle vie. Ses pertes, ses joies, sa vocation, ses passions et ses amours inexistants. Le cicérone de la jeune femme avait eut beau lui en parler, elle avait toujours prit la parole du sage à la légère du haut de sa jeunesse, mais aujourd’hui alors que l’écorce s’ouvrait à elle, Valdaria eut le sentiment de mûrir.

A mesure que l’odeur de la végétation s’insinuait dans sa respiration, la curiosité grandissait en son sein, et presque sans aucune hésitation, la druidesse pénétra le plus respectueusement possible au cœur de la végétation. Instinctivement elle se mit à chanter un air druidique à voie feutrée. De son coté Volug avait perdu sa folie, il ressentait également le poids de l’instant et tête basse, il prit place aux pied de son amie.

Valdaria prit le temps de regarder le moindre recoin de l’endroit. Sa beauté simple et juste. Et puis son regard émeraude croisa le regard bleu de la petite statue. Elle essayait de comprendre ce qui avait pu arrivé ici, comment un être avait pu aussi bien communier avec cet arbre au point d’en choisir son sein pour son repos éternel. Et ce fut évident. Comme un éclair frappant une pierre, l’esprit de la jeune femme s’éparpilla et s’éveilla à un souvenir précis. Une des nombreuses histoires légendaires de son grand père lui revenait en mémoire.

Comment n’y avait-elle pas pensé plus tôt, ce pourrait-il que ce soit ça, ce pourrait-il que ce lieu de repos était celui d’une dryade. D’après les légendes tout pouvait coïncider, l’arbre, la petite statue, leur lien tellement fort. Valdaria ressentie le besoin de partager son questionnement et faisant fit de la raison, elle s’adressa en druidique à la statue.


Je vous prie de bien vouloir excuser mon intrusion j’étais loin de comprendre quand j’ai posé mes mains sur l’écorce de votre arbre. Je souhaite simplement savoir. Est-il fou de penser que vous êtes une dryade ?

Elle avait parlé le plus simplement du monde et chacune des paroles avaient eut pour effet d’emplir ses yeux de larmes et son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine. Valdaria resta silencieuse dans l’espoir d’une réponse. Posant une main sur la tête de Volug, elle prit légèrement appuis sur lui car ses jambes tremblotait d’émotions.

_________________
Vive les chevaux et les enfants ! C'est que j'ai un loup Taille G à nourrir moi !
Valdaria Balmi ou Érine Silfène
Image

Sorts du jour
Niveau 0 :
Résistance, Assistance Divine, Stimulant, Soins Superficiels, Détection de la magie
Niveau 1 : Soins Légers, Morsures Magiques, flammes
Niveau 2 : Force du taureau, Peau d'écorce
Sorts utilisés :
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Mer 04 Avr 2012, 11:27 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
La voix de Valdaria interrompit le silence des lieux sacrés emplissant le tronc d'arbre qui absorba ses paroles de questionnement innocents. Le son s'estompa et tendant l'oreille Valdaria entendit comme un soupir lointain qui se transforma en léger murmure. Pourtant les lèvres du visage figé dans la pierre ne bougeaient pas, les yeux retinrent leur fixe immobilité éternelle. Une caresse légère d'une bise enveloppa les cheveux de la jeune femme, une bise froide, faisant frisonner davantage une druidesse déjà en proie d'intenses émotions.

Le murmure s'intensifia, comme si le volume du son avait besoin d'un réglage pour parvenir à l'endroit où elle se trouvait, ce caveau d'émail d'une surprenante simplicité mais d'une incroyable rareté. C'est alors que Valdaria put saisir les mots soufflés à son oreille, une présence intimidante mais non malfaisante l'entourait, invisible comme si elle était issue d'un autre plan.


Je suis chêne et dryade mélangé
Elle qui m'a habité pendant des longues années
Se retrouva captive et enlevée
Pour mourir loin de nos liens entremêlés

Mais le coeur des elfes d'antan
Grande magie ont façonné
Pour retrouver son âme esseulée
Et lui bâtir ce caveau céans.

Le voix s'éloigna un instant, une voix étrange, presque métallique, portant mille échos. Elle semblait être essoufflée comme si un grand effort lui était demander pour parler

A coeur pur et innocent un message
J'ai ouvert la porte de mon âme pour te le livrer
Les créatures sauvages sont en grand danger
Sauve-les sans tarder davantage
Car la non-vie a trouvé un passage
Mes racines profondément implantées
De cette terrible invasion sont entourées

Un léger bruit se fit entendre à la droite de la jeune femme. Une ouverture s'opéra et apparut un gland d'une couleur bleu brillante par une fine couche d'or.

Prend fille de la terre
Elle te sera utile pour refermer
La porte à la non vie.
Il te suffit de la jeter
Et regarder la force de la vie.

Le murmure cessa, Valdaria se sentit renaître à la terre qu'elle connaissait. L'apparition avait complètement disparu

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Sam 14 Avr 2012, 23:50 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Oct 2010, 18:20
Messages: 338
PX: 8910
L'écho de sa voix raisonnait encore en elle, quand Valdaria frissonna sous une bise froide qui venait l'envelopper de sa caresse. Son appui sur Volug fut plus prononcé et le loup supporta sans rien dire le poids de sa jeune amie, il avait toujours était son soutient tant physique que moral. La jeune femme sursauta lorsqu'elle distingua des paroles venus d'un autre âge, et écouta sans mot dire la liturgie qui susurrait à son oreille. Son loup se releva car pour lui aussi la sensation était particulière.

Les premières paroles venaient confirmer son intuition, et l'image de son grand père s'imprima dans sa mémoire. Ce qui eut pour effet de laisser perler, a présent, ses larmes sur ses joues roses d'émotions. Valdaria écoutait silencieusement, et même religieusement l'histoire qui lui était énoncée. Visiblement la voix devait fournir des efforts incommensurable pour parvenir jusqu'à la druidesse, aussi elle fit en sorte de n'en perdre aucune bribe, allant même jusqu'à presque bloquer son souffle serrant les dents d'une mâchoire déjà douloureuse. Puis le message sembla lui être directement adressé.

L'entité l'informait de choses qui semblaient rejoindre les dires de l'amie de Gardih. Ca ne pouvait pas être une coïncidence, son instinct l'avait forcément mené ici. Quand l'ouverture se fit, la druidesse tourna la tête vers elle et tendit les mains pour recevoir l'offrande qu'on lui octroyait. D'un air grave Valdaria écouta les dernières paroles de l'entité et force lui fut de constater qu'elle n'aurait pas l'occasion de demander des précisions, car l'apparition fila aussi fortuitement qu'elle était venue.

Les yeux dans le vagues, la jeune femme resta encore silencieuse en regardant autour d'elle. Puis elle posa son regard émeraude sur l'objet qu'on venait de lui confier. Elle en ferait bon usage, pour que l'équilibre naturel reste intacte, mais il lui fallait prendre plus de renseignements et c'est en continuant son chemin qu'elle serait ce qu'elle devrait faire. Le bosquet de Sélune restant son objectif, Valdaria décida de reprendre sa route. Elle sorti un bout d'étoffe de son sac et enveloppa le gland soigneusement, y déposa un baiser puis glissa le tout au creux de sa poitrine et recouvra sa peau avec ses vêtements.


Eldath, je ne sais pourquoi tu m'offre autant, mais je ferrais honneur à ton nom pour le bien de l'équilibre et de la paix de ce monde.

Alors que la druidesse rendait hommage à sa déesse, elle cherchait un orifice pour sortir de la sépulture. Volug lui lécha la main pour la réconforter et sa queue reprit son battement. Valdaria souriait à présent, emplit d'un nouvel espoir et se sentait grandie par l'expérience.

Pourvu que la suite soit aussi enrichissante, hein mon Volug...

_________________
Vive les chevaux et les enfants ! C'est que j'ai un loup Taille G à nourrir moi !
Valdaria Balmi ou Érine Silfène
Image

Sorts du jour
Niveau 0 :
Résistance, Assistance Divine, Stimulant, Soins Superficiels, Détection de la magie
Niveau 1 : Soins Légers, Morsures Magiques, flammes
Niveau 2 : Force du taureau, Peau d'écorce
Sorts utilisés :
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Ven 20 Avr 2012, 20:08 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
L'offrande serré dans sa main fine, la druidesse sortit du caveau d'émail, toute étourdie par les ce qu'elle venait de vivre. La lumière soudaine du soleil lui blessait presque les yeux. Se tournant vers le chêne qui l'avait accueillie Valdaria put croire qu'elle eut rêvé, et baissant les yeux vers l'objet, elle se rendit compte que le gland qui était bleu recouvert d'une fine poussière d'or était en fait tout à fait ordinaire, comme si elle l'eut ramassé au pied du vénérable arbre. Il est vrai qu'il était un peu plus grand que la moyenne, mais quelconque qui poserait son regard dessus se demanderait sans nul doute si c'était là le repas quotidien d'une druidesse humaine.

Volug était calme, il avait reprit son rôle de gardien, marchant lentement devant la jeune femme se retournant de temps en temps jetant un regard doré vers elle comme pour s'assurer qu'elle le suivait. Il y eut un moment de flottement car il fallait à partir de ce chêne prendre le sentier qui s'enfonçait vers la forêt et, prestement Volug un peu surpris par ce virement à droite, trotta jusqu'à elle pour aller se poster à sa place, nez au sol, oreilles pointée vers tout bruits qu'il classa dans les suspects ou pas. Valdaria avait en effet reprit sa marche, peut-être un peu plus lentement observant avec un oeil nouveau les détails de cette île étrange, une île qui portait bien des secrets et bien des mystères encore à découvrir. La forêt se faisait plus dense, les buissons se rapprochaient, parfois effleurant ses vêtements ou accrochant ses cheveux. Parfois elle crut deviner la cîme blanche du sommet d'un massif montagneux autour duquel s'entourait un nuage comme un collier d'albâtre autour du coup d'un géant.

Il n'y a pas à dire, sa progression se fit plus lente, le terrain étant plus difficile, légèrement montant. Volug s'arrêta soudain, la patte de devant dressé, la queue immobile, le nez aux aguets. Détournant les yeux d'un arbuste aux fleurs jaunes étoilées, espèce de plante que Valdaria n'avait jamais vue, cette dernière s'arrêta à son tour, et à l'instar de son compagnon écouta les bruits de la forêt. Le vent apporta une plainte, légère, la voix d'une enfant...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Sam 28 Avr 2012, 12:41 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Oct 2010, 18:20
Messages: 338
PX: 8910
A la sortie au grand jour, la lumière fit baisser les yeux de la druidesse, et c'est alors qu'elle vit que le trésor qu'on lui avait confié, était tout ce qu'il y avait de plus normal, très loin des couleur chatoyantes du début. Elle pensa à un camouflage adroit pour cacher sa nature profonde, puis le replaça dans son corsage bien à l'abris des regards. Les pensées encore dans le vague, Valdaria se recentra sur ce qu'elle avait à faire et Volug était, comme toujours, son repère pour un retour à la terre ferme.

Le loup avait reprit la route s'assurant que sa jeune amie avait bien emboité ses pas et pour toute réponse il eut un
Oui oui mon chou, je me traine peut être comme un escargot, mais je suis bien derrière toi, aller on avance... Valdaria aimait beaucoup le coté rassembleur des loups, mais parfois cela se révélait être pesant. La druidesse fit un effort de mémoire pour ne pas perdre son chemin, mais visiblement ce qu'elle voyait correspondait au dire du prêtre. La marche se fit plus lente et il fallait assurer ses déplacements. Au bout de plusieurs accrochage avec des branches, la jeune femme noua ses cheveux en une tresse et la fit venir vers l'avant pour bloquer le tout sous son aisselle.

Alors qu'ils continuaient tous deux à progresser, Volug prit une position inhabituelle pour lui. Quand Valdaria eut fini de contempler une espèce de fleur inconnue, elle observa son ami avec de grands yeux ronds, et s'entendit penser pour elle même
nous sommes rester bien trop longtemps en ville, voilà qu'il imite les limiers puis comprenant le signal d'alerte de Volug, elle se mit accroupit auprès du flan droit du loup, lui posant une main sur l'échine prête à agir avec lui.

Dans cette position Valdaria mit tous ses sens en éveils, scrutant scrupuleusement les alentours et écoutant attentivement les sons et bruits qu'elle pouvait entendre, Volug faisant de même. Quant le vent lui fit parvenir la voix d'une enfant, la druidesse resta sur ses gardes sans rien bouger à sa position, cherchant à savoir d'où provenait exactement cette voix et essayant de distinguer plus précisément les mots. La druidesse respirait le plus lentement possible, peut être que l'enfant n'était pas seule, le vent lui apportait peut être qu'un bout d'un dialogue, et puis s'agissait-il vraiment d'une voix d'enfant, après l'expérience dans le chêne, Valdaria se savait dans des dispositions bien étranges comme si elle avait pénétré dans un autre monde. Devait-elle se fier à ses yeux, ses oreilles ou à son instinct? Elle resserra ses doigt dans la fourrure du fauve et attendit de voir si elle n'avait pas rêvé.


:HRP: Perception auditive et Détection pour les deux :HRP:

_________________
Vive les chevaux et les enfants ! C'est que j'ai un loup Taille G à nourrir moi !
Valdaria Balmi ou Érine Silfène
Image

Sorts du jour
Niveau 0 :
Résistance, Assistance Divine, Stimulant, Soins Superficiels, Détection de la magie
Niveau 1 : Soins Légers, Morsures Magiques, flammes
Niveau 2 : Force du taureau, Peau d'écorce
Sorts utilisés :
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Mar 08 Mai 2012, 22:38 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Prudente, Valdaria s'arrêta un instant pour écouter attentivement l'étrange plainte qu'elle entendit porté par le vent. La forêt qui semblait presque familière il y a un instant semblait révéler une fois de plus son étrangeté, sa face encore inconnue aux colons récents de cette île. Toujours attentif, Volug semblait humer le vent, puis le nez au sol avança prudemment, releva la tête dans une direction, puis dans une autre, comme à la recherche de quelque chose. A petit pas il avança dans la direction d'où venait le son, mais son pas était indécis. Enfin il s'arrêta et tournant ses yeux dorés dans ceux de Valdaria il chercha une indication, une expression de crainte peut-être ou quelque chose qui pourrait lui montrer le chemin à prendre.

Cependant, la plainte continua doucement, par intermittence. Il ne s'agissait pas d'un cri strident, et rien ne semblait lui répondre si ce n'est le bruissement du vent dans les feuilles.



Edit Njini

Valdaria
Jet de Perception auditive
    3(dés) + 7 Echec
Jet de Détection
    12(dés) + 7 Echec
Volug
Jet de Perception auditive
    18(dés) + 3 Echec
Jet de détection
    12(dés) + 3 Echec

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Ven 18 Mai 2012, 17:53 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Oct 2010, 18:20
Messages: 338
PX: 8910
Depuis qu'ils avaient pénétré dans cette forêt, les deux amis s'emblaient être dans un autre monde. En fait non, c'était depuis qu'ils s'étaient mis en route. Encore sous le coup de l'émotion de sa rencontre dans l'arbre, Valdaria se demandait ce qu'elle pouvait avoir d'aussi particulier pour qu'on lui confit ce genre de chose. Toujours accroupie, la druidesse regardait à son poignet le bracelet qui lui servirait de preuve à sa mission et soudain elle se remémora la conversation avec le prêtre. ""A un grand chêne qui porte comme marque un soleil, vous verrez un sentier s'enfonçant au nord ouest, dans la forêt. C'est la partie où vous risquez le plus rencontrer des bêtes sauvages."" C'était donc bien le moment d'être sur ses gardes. Pour autant ne parvenant pas à distinguer l'endroit exact d'où venait la voix, Valdaria haussa les épaules et en conclu qu'elle avait du prendre les sifflement du vent pour autre chose que ce qui était en réalité, de simple coup de vent...

Puis Volug avança le premier il semblait sur une piste, mais au regard qu'il finit par lancer à Valdaria, l'espoir de la jeune femme s'envola. Entre eux pas besoin de beaucoup pour se comprendre. La druidesse secoua la tête et dit au loup tout en se relevant.
On en est au même point mon p'tit père, on a pas l'habitude de ça hein. Désormais debout, Val' se remit en route. Suivant le sentier, selon les dires du prêtre d'Oghma ils en auraient pour plusieurs heures. Ignorant les plaintes qui lui venaient parfois aux oreilles, elle préféra penser à autre choses, de toute façon quoique ce fusse, elle n'arrivait pas à en déterminer l'origine et serait toujours tant d'improviser si besoin.

L'arrêt qu'ils avaient fait dans l'arbre les avaient assez retardé même si cela avait été bénéfique et Valdaria était de plus en plus impatiente de rencontrer les membres du bosquet de Séluné. De leur raconter comment elle avait reçu ce gland caché en son sein et de pouvoir s'instruire auprès d'eux voir peut être les aider un peu. Toutes ses pensées positives redonnèrent du mordant à la druidesse, son pas devenant plus spontané tout en restant prudente. Le loup n'était pas en reste, il trottinait quelque pas en avant ouvrant la marche à son amie comme un chef de meute.

Au fil des ans, le loup et l'humaine avait trouvé un équilibre pourtant l'un et l'autre souffrait d'une solitude pudique loin des membres de leurs espèces respectives. La belle culpabilisé pour la vie qu'elle offrait à Volug, loin de ses congénères. Souvent elle se demandait si un jour il la laisserait au profit d'une meute. Du chagrin elle en aurait à coup sur, mais blâmerait elle les instincts naturels d'un loup ? Quant à sa propre personne, ses frères lui manquaient beaucoup et plus encore, de vrai dialogues. Des gens elle en avait rencontré, mais pas assez longtemps pour comprendre les relations humaines telle l'amitié ou l'attachement réciproque. Ce qui expliquait ses maladresses et son manque de subtilité parfois.

_________________
Vive les chevaux et les enfants ! C'est que j'ai un loup Taille G à nourrir moi !
Valdaria Balmi ou Érine Silfène
Image

Sorts du jour
Niveau 0 :
Résistance, Assistance Divine, Stimulant, Soins Superficiels, Détection de la magie
Niveau 1 : Soins Légers, Morsures Magiques, flammes
Niveau 2 : Force du taureau, Peau d'écorce
Sorts utilisés :
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Dim 20 Mai 2012, 13:48 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Si Valdaria avait coeur à avancer sur le sentier indiqué par le grand chef du temple d'Oghma, Volug lui n'avait pas l'air convaincu du tout. Mais fort du lien qui les unissaient depuis tout ce temps, le loup avança prudemment, les oreilles en alerte, regardant avec attention ici et là le moindre fourré, captant avec une suspicion presque exagérée toute odeur apportée par le vent.

Cela commença par un léger bruissement dans les fourrés à droite, chose que Volug avait de suite entendu. Il tourna la tête, ses crocs relevés, son poil se hérissant soudainement. Après quelques secondes, la druidesse qui eut à peine le temps de réagir sentit quelque chose lui frôler les cheveux. Le plus étrange était ce qui allait suivre. Volug eut un jappement de surprise, il se tourna brusquement vers sa queue, essayant d'attraper quelque chose qui semblait y être accrochée, puis se retourna de l'autre côté, s'assied et se gratta furieusement une oreille... Le tout put paraître comique à un oeil extérieur, de voir cette pauvre bête se démener dans tous les sens comme si elle était sous l'effet d'une folle danse.

D'ailleurs, cela fit rire quelqu'un, un petit rire argentin d'enfant mutin à moins que ce ne soit ce buisson devant eux qui commença à leur parler :


Petit loup et petite dame
Mais quelles sont ces âmes
qui se promène dans nos forêts ?
C'est dangereux mon petit lapin
vite, vite rebrousser le chemin
avant que l'ourse et son ourson
ne vous mette un coup de boxon

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Jeu 31 Mai 2012, 14:40 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Oct 2010, 18:20
Messages: 338
PX: 8910
Continuant sur le chemin, Valdaria s’aperçue d’un problème lorsque son compagnon de route hérissa le poil dans une direction précise. La druidesse se figea quand elle fut frôlée par une chose inconnue. Puis le comportement du loup eut fini d’intriguer la jeune femme. Elle fit les quelques pas qui la séparaient de lui pour l’aider dans sa malheureuse posture.

Volug calme toi, calme, laisse moi regarder

Et alors qu’elle se penchait pour vérifier ce qui agaçait Volug, un rire lui parvint de derrière un buisson. Val’ plissa les yeux dans la direction cherchant à savoir ce qu’était l’être qui pouvait ainsi les narguer. La verve était assez mélodieuse il fallait le reconnaitre, mais n’augurait pourtant rien d’encourageant.

Se relevant sur son séant, laissant un instant le loup, Valdaria ouvrit prudemment les mains, paumes en l’air, en signe de bonne volonté. Même si la tirade laissait entendre qu’ils étaient au moins deux, la druidesse préféra s’adresser à l’être qui lui avait parlé en lui exposant simplement la vérité.


Petite voix d’ici,
Nous ne sommes que de passage chez toi,
Montre toi que je te vois,
La querelle n’est pas une option,
Et je viens de trop loin,
Pour rebrousser chemin.


Elle resta en alerte regardant tout mouvement suspect dans son champ de vision cependant elle espérait avoir convaincu son interlocuteur même si sa plus grosse inquiétude venait du comportement de Volug. Elle l’avait rarement vu dans un tel état mais dans ses rares fois, l’agacement avait souvent eut pour effet de réveiller l’instinct sauvage de son ami.

_________________
Vive les chevaux et les enfants ! C'est que j'ai un loup Taille G à nourrir moi !
Valdaria Balmi ou Érine Silfène
Image

Sorts du jour
Niveau 0 :
Résistance, Assistance Divine, Stimulant, Soins Superficiels, Détection de la magie
Niveau 1 : Soins Légers, Morsures Magiques, flammes
Niveau 2 : Force du taureau, Peau d'écorce
Sorts utilisés :
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Mer 06 Juin 2012, 14:55 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Volug était loin d'être calme, Valdaria pouvait le constater et ressentir l'agacement extrême de son compagnon. Les attentions de la jeune druidesse envers lui furent récompensés par un bref regard de gratitude, vite oublié lorsqu'il s'assied sur son séant se grattant nerveusement l'oreille droite. Visiblement aucune trace de blessure n'apparut, ce qui sans nul doute rassurait à demi la jeune femme. Malgré ses efforts rien ne semblait indiquer où pouvait bien se trouver la ou les créatures aux petites voix aiguës.

Hihihi.. Mais c'est qu'elle parle bien
Pour une créature au sang humain.

Semblait dire le buisson à côté de Volug qui se grattait encore furieusement les oreilles. Puis il se redressa, les oreilles dressées et tenta de happer quelque chose devant lui.

Mais écoute-t-elle vraiment
les propos éclairés des gens ?

Continua le buisson à sa gauche

Notre peuple ne se montre nullement
Aux mortels qui traversent ces lieux
Mais reste magnanimement
De tout être vivant, fort respectueux.
Rebrousser le chemin tu ne veux pas ?
Bien ! Tant pis pour toi !

C'est alors que Valdaria sentit clairement quelque chose lui pincer le postérieur. Se retournant brusquement, elle n'eut l'espace d'une seconde, que la brève apparition d'un petit être chétif campé sur de longues jambes aux vêtement bariolé qui s'enfonça dans les buissons à la vitesse d'un éclair coloré.


_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Sam 09 Juin 2012, 21:28 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Oct 2010, 18:20
Messages: 338
PX: 8910
Impuissante face à l'agacement de son compagnon à quatre pattes, Valdaria d'ordinaire si douce et calme, commençait, elle aussi, à souffrir d'une forme d'impatience et de lassitude face aux plaisanteries et menaces des êtres qui l'entouraient. Pour Volug il devait s'agir d'une forme de sorcellerie puisque visiblement il n'était pas blessé et il n'avait rien repéré avec son odorat. La druidesse écouta une nouvelle fois les mots de la ou les créatures qui l'épiaient et qui jouaient avec leur nerfs.

Val' allait répondre quand elle se fit pincer l'arrière train sans qu'elle puisse y faire quoique se soit. Faisant volte face, elle n'eut malheureusement le temps de voir que furtivement son agresseur. Rassemblant les indices qu'elle détenaient, brève apparence, caractère mutin et autre fourberie, la jeune femme chercha un moyen de connaitre à qui elle avait affaire. Le savoir des druides pourrait lui être d'un premier secours, sinon pour connaitre réellement l'identité des assaillant au moins pour connaitre l'attitude à avoir.

Les joutes verbales n'étaient pas son fort, quant à se défendre contre quelqu'un qu'on ne voyait pas, la tache relevait de compétences qu'elle ne possédaient pas. Valdaria ne voyait pas quel atout elle pourrait mettre en avant dans ce jeu qui ne lui plaisait guère. Elle soupira et dit en druidique :
oh qu'Eldath puisse m'offrir son calme et sa sérénité je vais en avoir besoin.

Faisant signe à Volug de la suivre, la druidesse prit une grande inspiration pour se détendre et reprit sa marche à pas lent en partant dans une direction opposée d'où avait disparu l'horripilant personnage, espérant ainsi suivre l'exemple de sa déesse et trouver encore une issue pacifiste à cette situation. De toute façon elle avait les ressources nécessaire pour trouver son chemin dans une forêt.


:HRP: connaissance nature pour savoir à quoi j'ai affaire ?? enfin à toi de voir si c'est possible bien sur...:HRP:

_________________
Vive les chevaux et les enfants ! C'est que j'ai un loup Taille G à nourrir moi !
Valdaria Balmi ou Érine Silfène
Image

Sorts du jour
Niveau 0 :
Résistance, Assistance Divine, Stimulant, Soins Superficiels, Détection de la magie
Niveau 1 : Soins Légers, Morsures Magiques, flammes
Niveau 2 : Force du taureau, Peau d'écorce
Sorts utilisés :
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Mer 13 Juin 2012, 11:38 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
La clairière était redevenue totalement silencieuse, et ayant aperçu brièvement la petite forme qui s'éloignait enfin d'elle la druidesse chercha dans sa mémoire quelque chose qui pouvait se rapprocher avec l'être aperçu. Elle ne put être tout à fait sûre, ses connaissances lui échappant peut-être du à la brièveté de l'échange, si soudain et si rapide qu'elle eut cru rêvé. Une chose était sûre, c'est qu'elle avait eu affaire à une créature du peuple des fées. Ce n'était guère étonnant dans cette île recouverte en grande majorité de forêts qui avait été si longtemps totalement inhabité. Il était normal que ce peuple farouche, se tenant bien à l'écart des sociétés humaines, ne trouve ici un terrain de prédilection à leur convenance.

Toute à ses pensées, Valdaria avançait avec son fidèle compagnon sur ses talons. Celui-ci s'était calmé, même si de temps en temps il s'asseyait pour frotter avec force et agacement l'oreille, comme si il y avait là un souvenir désagréable bien accroché et cela pour quelques instants encore. C'est alors que tout deux tombèrent totalement étonnés et pris au dépourvu sur une scène des plus sauvagement cruel, même si la nature était ainsi faite...

Adossé contre un arbre un jeune ourson était acculé, dressé sur ses pattes il tentait tant bien que mal de se débarrasser de trois loups qui l'entouraient et qui manifestement étaient prêts à l'attaquer. Si Valdaria et Volug s'était innocemment porté témoins, il n'en était pas de même pour les loups. L'un d'entre eux avait décelé leurs présences et cela ne semblait nullement lui faire plaisir. Déjà il fit face à la jeune femme, prêt à défendre le repas qu'il avait trouvé, lui et ses copains. Il se fit menaçant montrant par là clairement, sa position territoriale.

Valdaria se tourna vers Volug qui semblait du mal à maintenir sa concentration, mais qui finalement avait repéré ses congénères. Les oreilles dressées, l'échine qui se garnissait de poils se dressés, il vit s'approcher un combat auquel ils pouvaient soit se soustraire, laissant l'ourson à son triste sort, soit lui porter secours...


Edit Njini
Bien sûr Connaissance nature est dans tes compétences
    7(dés) + 6 = 13
Détection
    Valdaria 5(dés) + 7
    Volug 1(dés) + 3

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Dim 17 Juin 2012, 12:23 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Oct 2010, 18:20
Messages: 338
PX: 8910
Tout en s’éloignant, la druidesse rassemblait ses idées quant à la rencontre qu’elle venait de faire. Loin d’en être complètement sur, dû à la brièveté de l’échange, elle pencha cependant pour une espèce du monde des fées. Elle eut un sourire. Mervin… elle aurait du y penser plus tôt à son cicérone. Quand il l’avait emmené dans la forêt de Wealdath, Mervin lui avait pourtant expliqué le rôle de gardien que tenaient les peuples féérique. Avait-elle eut la bonne attitude. Passer de la théorie à la pratique se révélait au final bien ardu. Valdaria se félicita malgré tout d’avoir fait preuve de bon sens en ne répondant pas à la querelle qui s’annonçait. Après tout ils de faisaient que défendre leur territoire. Penser à Eldath l’avait aidé à ne pas commettre d’impaire et c’était bien là l’important. Il faudra néanmoins que la druidesse creuse un peu plus le sujet, souhaitant en connaitre d’avantage.

Valdaria s’étant nourri de réflexions se rendit compte qu’elle devait aussi nourrir son corps. Ici elle avait un peu perdu la notion du temps, mais d’instinct elle savait que cette forêt pouvait leur être favorable. La druidesse jeta un œil sur Volug, qui bien qu’encore gêné par quelque sortilège, semblait aller mieux. Et puis se dégourdir les jambes ne pouvait pas leur faire du mal. La rouquine allait lui en faire la proposition, quand ils furent stoppés net par une scène des plus étonnantes. Valdaria évalua la situation, bien que les lois de la nature étaient ce qu’elles étaient, elle fut surprise de voir une inégalité aussi flagrante dans cette opposition. Que trois loup s’unissent pour un ours adulte oui, mais pour un ourson... la scène avait de quoi surprendre.

Sans grand étonnement, la jeune femme vit Volug répondre à la menace d’un des loups qui les avaient tous deux repéré. Se faisant à son tour menaçant, le compagnon à quatre pattes semblait bien décider à suivre un autre exercice que la chasse, le combat. Valdaria eut un petit rire narquois, dans un geste sur et lent elle passa son écu de son dos à son bras droit pour le fixer, tout en s’adressant à Volug.

Ce n’est pas vraiment le genre de jeu que j’allais te proposer, mais il me convient parfaitement.
Sur ces derniers mots elle écarta légèrement les jambes fléchissant les genoux, se pencha un peu vers l’avant et mit la main sur son arme.

Elle étudia la scène, cela allait être serré mais la confiance et la complicité avaient toujours été un atout pour eux. Elle avait confiance… Allons y Volug

_________________
Vive les chevaux et les enfants ! C'est que j'ai un loup Taille G à nourrir moi !
Valdaria Balmi ou Érine Silfène
Image

Sorts du jour
Niveau 0 :
Résistance, Assistance Divine, Stimulant, Soins Superficiels, Détection de la magie
Niveau 1 : Soins Légers, Morsures Magiques, flammes
Niveau 2 : Force du taureau, Peau d'écorce
Sorts utilisés :
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Dim 24 Juin 2012, 16:31 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Le ton était donné. Suivant l'instinct de son compagnon, Valadaria posa la main sur son arme, prête à le suivre dans son action. Nul ne savait si c'était en défense à l'ourson, ou si c'était simplement parce que ils désiraient suivre leur chemin, ou encore si c'était le compagnon de Valadaria lui-même qui défiait le chef du trio pour avoir sa part, il n'empêche que le combat était lancé.

Le loup n'hésita pas une seconde : reconnaissant tous les signes de l'agression de la part de son congénère, il se lança sur lui le forçant du poids de ses muscles sur-entraînes à terre et l'écrasant de tout son poids lui planta les crocs dans l'épaule. Une morsure sans grande gravité fort heureusement. Cependant les deux autres loups, semblaient laisser faire et tenaient à l'oeil l'ourson, cherchant une fois de plus un meilleur angle pour le mettre à mort



Edit Njini

Initiative :
Loup 1 : 19
Loup 3 : 17
Valdaria : 7
Loup 2 : 4
Volug : 1

Action Loup 3
  • Charge Volug - utilise croc-en-jambe
    8(dés)+2(charge)+1 (attaque) +1(croc-en-jambe) = 12 réussite
  • Jet opposé de force :
    Loup 3 : 3(dés) versus Volug : 2(dés)
  • Dégâts 1d6+1 = 2pv



Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Lun 25 Juin 2012, 09:47 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Oct 2010, 18:20
Messages: 338
PX: 8910
Le premier choc eut lieu entre les loups. Volug n’eut pas le dessus mais son instinct animal n’aurait pas de fin et Valdaria le savait pertinemment. Son compagnon était peut être un peu rouillé, mais s’il avait répondu à la menace des loups errants, c’est qu’il se sentait le besoin d’agir ainsi. Elle l’avait déjà vu faire preuve d’un tel acharnement lors de leur apprentissage et cela n’avait fait qu’accroitre son admiration pour son ami. Il y avait dans le comportement guerrier de Volug, un aspect très poétique pour elle. Comme si l’animal voulait montrer à l’humaine qu’il savait les sacrifices qu’elle avait fait pour lui et que seule la défense de leur équilibre était sa façon de la remercier.

Si Volug avait besoin de s’affirmer, le parti prit de la jeune femme était quelque peu différent, jetant un œil vers l’ourson, la druidesse s’assura qu’elle avait encore le temps de lui porter secours. Elle dégaina son cimeterre, releva son écu et se lança sur le même animal qui avait attaqué Volug, essayant de lui porter un coup. La druidesse espérait qu’en agissant ainsi, ils iraient plus vite à se débarrasser de ce premier loup et passerait à la suite.


:HRP: Attaque sur loup 3 :HRP:

_________________
Vive les chevaux et les enfants ! C'est que j'ai un loup Taille G à nourrir moi !
Valdaria Balmi ou Érine Silfène
Image

Sorts du jour
Niveau 0 :
Résistance, Assistance Divine, Stimulant, Soins Superficiels, Détection de la magie
Niveau 1 : Soins Légers, Morsures Magiques, flammes
Niveau 2 : Force du taureau, Peau d'écorce
Sorts utilisés :
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Jeu 05 Juil 2012, 12:48 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Si Valdaria avait dans sa hâte raté le loup de peu, Volug même à terre réussit lui à attraper son attaquant, malgré la rage de ce dernier. Les crocs acérées de Volug se plantèrent fermement dans la fourrure à la base du cou de son semblable, manquant de peu une mise à mort rapide. La rage de leur ennemi de fit qu'augmenter d'un cran. Fou de douleur il essaya de trouver un des points faible, mais son coup porté n'était que de faible ampleur.

Plus loin les loups qui tenaient en leur pouvoir l'ourson semblaient hésiter un peu à lâcher leur proie. Pas très longtemps d'ailleurs, choisissant la survie, l'un d'eux fondit sur l'ourson pour tenter d'attraper sa patte. En un réflexe instinctif, l'ourson le repoussa d'un coup de patte déjà assez puissant à son jeune âge. La tête du petit tourna de droite à gauche, lançant des petits cris de détresses.

Valdaria pouvait trouver une ouverture sur leur attaquant, chose qu'elle s'emploierait sans nul doute à faire, surtout qu'il lui sembla que ce dernier avait tourné son regard vers elle. Les flammes de la rage, aidé par un soleil assez lumineux donnaient au loup un regard d'or fondu scintillant



Edit Njini
Attaque Valdaria sur Loup 3
    6(dés)+1 = Echec
Attaque Volug sur Loup 3
    20(dés) Critique non confirmé (1)
    Dégâts : 5(dés)+1 = 6PV
    Volug tente de se dégager
    17(dés) <=> 19(dés) Echec
Loup 3 attaque Volug à terre
    9(dés) +5 Réussite
    Dégâts 3pv = total 5pv

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Caveau d'émail
MessageMessage posté...: Dim 08 Juil 2012, 18:21 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Oct 2010, 18:20
Messages: 338
PX: 8910
Volug faisait tout ce qu'il pouvait pour tenir tête à son opposant. Le mimétisme de ces deux êtres était flagrant, attaquant de la même manière et avec la même fureur. Le compagnon de la jeune femme essaya encore une fois de se dégager de l'emprise de son semblable. Mais sans succès et accusant de nouveau la morsure rageuse de son adversaire. Mais Volug n'était pas en reste, ses crocs s'enfoncèrent également dans la chair du loup sauvage, infligeant une sérieuse blessure.

Valdaria quant à elle ne toucha même pas l'assaillant de son ami. Jetant un oeil vers l'ourson, elle le vit courageusement esquiver un nouvel assaut des loups resté en arrière. Combien de temps arriverait-il à survivre elle n'en savait rien et elle était tiraillée entre aider Volug et l'ourson. Revenant sur son loup, la druide prit le parti de continuer à l'aider. Elle le savait blessé et ne souhaitait nullement le perdre dans cette rencontre fortuite. Elle tenta une nouvelle fois de frapper le loup a ses cotés. Quant à Volug il chercha de nouveau à s'extirper de l'emprise de son compatriote, tout en essayant de le mordre à nouveau.


:HRP: Les deux attaquent le loup 3 + volug essaye de sortir de son emprise :HRP:

_________________
Vive les chevaux et les enfants ! C'est que j'ai un loup Taille G à nourrir moi !
Valdaria Balmi ou Érine Silfène
Image

Sorts du jour
Niveau 0 :
Résistance, Assistance Divine, Stimulant, Soins Superficiels, Détection de la magie
Niveau 1 : Soins Légers, Morsures Magiques, flammes
Niveau 2 : Force du taureau, Peau d'écorce
Sorts utilisés :
Haut
   
 
 [ 84 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: