Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Sam 25 Nov 2017, 10:23


Règles du forum


Image


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Les frères nains
MessageMessage posté...: Mer 06 Avr 2011, 18:37 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 24 Fév 2010, 22:07
Messages: 15
HRP: Ce RP libre est proposé pour 4 PJ de niveau 1. Un minimum de 10 lignes par post est exigé, pour que tout le monde puisse s'amuser et même s'il n'y a pas de point d'expérience au bout. Les quatre premiers arrivants n'ont juste qu'à rédiger à la suite. Vous pouvez me MP, pour plus d'informations.

Un soir, entre deux quêtes, vous entrez dans une taverne. L'enseigne, Au Mi(l)-Songe, mi Réel, ainsi que le bâtiment vous attirent.
Le lieux est rempli d'aventuriers en tout genre. Des elfes sont regroupés autour d'une table et se chuchotent des histoires, alors que des nains crient et boivent bruyamment en se racontant des anecdotes sur des trolls. Des humains côtoient des gnomes et tous ont l'air de festoyer gaiement.
Le décor semble rustique, fait de bois et de roches, mais l'endroit est accueillant et chaleureux. La cheminée, au fond de la pièce, offre une luminosité et une chaleur appréciable. Des escaliers sur le côté permettent de monter au second étage, où l'ambiance est tout aussi festive.

Au bar, vous apercevez une personne souriante qui vous fait signe pour la rejoindre. Assise sur un tabouret, ses pieds ne touchent pas le sol, ses vêtements sont usés par le temps et aucune arme ne semble apparente. Ne voyant aucun risque à discuter avec ce halfelin, vous décidez de vous assoir près de lui. Ses oreilles décollées ainsi que son nez arrondi, vous font sourire mais vous n'en montrez rien. Il vous propose alors de vous offrir vos consommations en échange de quelques histoires sur vos péripéties d'aventuriers. Vous acceptez volontiers.

Trois bonnes heures s'écoulent et l'alcool coule toujours à flot. La taverne s'est vidée petit à petit mais le hin continue à vous questionner et se met à raconter ses propres histoires.
Les litres de bières faisant effet, vous commencez à vous endormir sur votre longue chaise.
C'est alors que le halfelin vous demande si vous désirez vous divertir dans un petit village à l'orée des bois, qui propose deux jours de fêtes en l'honneur du Vin. Vous n'avez pas le temps de répondre, vos paupières sont lourdes et vos yeux se ferment. Mais avant de sombrer, vous entendez ce qu'il dit:

- Je considère ça comme un oui.

Vous vous réveillez, seul avec votre mal de crâne, au milieu d'un champ. Aussi loin que se porte votre regard, vous n'en voyez pas le bout. Le soleil vient à peine de se lever et la brise fraîche du matin caresse votre visage, apaisant légèrement la douleur. Vous regardez aux alentours et vous apercevez un chemin qui mène à une forêt.
Croyant vous être fait dépouillé de vos armes, vous faites l'inventaire de vos objets, et vous remarquez qu'il ne vous manque rien.
Et si le joyeux petit halfelin ne vous voulait rien de mal...

_________________
Bibliothécaire et grand-prêtre d'Oghma
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Jeu 07 Avr 2011, 19:45 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Juil 2007, 22:12
Messages: 528
PX: 10000
Kipepeo était familière des auberges, et avait pour une fois trouvé un auditeur ravi d'entendre ses longues histoires composées au fil de ses aventures. Pourtant, elle ressentit tout à coup une immense fatigue. Surprise, elle lutta un instant, pensant vexer le drôle de petit halfelin qui lui contait ses aventures. Ce n'aurait pas été poli, lui qui s'était donné tant de patience à l'écouter jusqu'au bout... Mais rien ne fit et c'est avec une interrogation muette du oui considéré par son hôte que le néant du sommeil l'accueillit.

Il n'y a point pire réveil, que celui d'une veille bien arrosée, rappelant au corps qu'il venait d'exagérer. Le mal de tête s'estompa vite mais n'empêche que la lumière n'aidait point à oublier qu'elle s'était oubliée. Elle grogna, pesta, s'admonesta ... Mais le fait était là, elle était bel et bien dans une forêt, avec un chemin qui se frayait un passage, l'invitant à le suivre. Ramassant ses affaires, elle se mit péniblement debout.


¤Qu'avait-il dit déjà cet halfelin ? La fête du vin ? Deux jours ? ¤ pensa la demi-elfe, encore toute boudeuse de s'être laissé avoir par les joues rondes et joviale de l'halfelin. Finalement elle haussa les épaules, pensant qu'en fait ça lui fera peut-être quelques pièces d'or en plus. Vérifiant qu'elle n'avait rien oublié, elle se mit en route, non sans regarder derrière elle, afin de s'assurer que personne ne la suivait

_________________
Soyons réalistes tentons l'impossible
Kipepeo la Barde et non la Barbe !


Autre PJ : Naï'Ka la guerrière, Jua Sombrelune la prodige
Maitre de Jeu et Admin
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Sam 09 Avr 2011, 12:33 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Mai 2010, 12:13
Messages: 253
PX: 4120
"Pfou, enfin un peu de repos." Ishaa venait de finir une de ses missions, et errinté, cherchait un coin où se sustanter et se reposer. Il avait passé la journée à marcher et ne révait que d'une chaise et d'un repas. *Sympa l'ambiance. Pas de poivrot bagarreur, pas de gens louches. J'aime ça.* Il fit un rapide tour d'horizon de ce que l'auberge proposait comme client, remarquant avec joie la présence de nombreuses espèces : *Tiens, des nains. Faudra que je leur demande s'ils ne possèdent pas quelques gemmes à vendre.*

Le jeune elfe se dirigea vers le bar pour commander quelque plat, et c'est ainsi qu'il aperçu l'halfelin qui lui faisait signe. Il se dirigea vers ce qui semblait être un baroudeur et entama la conversation avec lui. Il accepta le marché de l'hin, et au fur et à mesure que les pintes se vidaient, il racontait de plus en plus à son interlocuteur ses voyages, insistant sur les moments forts de ceux-ci.

Aors que la soirée était bien avancée, Ishaa se rendit compte que c'était l'halfelin qui lui racontait désormais une de ses histoires. Mais quand avait-il commencé? L'elfe avait l'esprit embrumé par l'alcool, le manque d'habitude et sa faible constitution jouant en sa défaveur. Sa vision se troubla de plus en plus, jusqu'à devenir totalement floue. Il se sentait bizarre : pas malade, mais il sentait qu'il perdait pied. Avant de tomber dans les vapes, il entendit les derniers mots de son interlocuteur à propos d'une fête du vin, puis son esprit sombra.

"Gniehh..." Les rayons du soleil du matin génaient Ishaa plus qu'il n'aurait pu l'avouer. Il ne se rappelait pas avoir autant bu un jour et constata que son crane était en train de lui reprocher sa forte consommation de la veille, déjà que la bière l'avait mis ko sans ménagement. Il se redressa pour s'apercevoir qu'il était en plein milieu d'un champ, et non pas devant l'auberge comme il s'y serait attendu, parmi les cadavres de la veille. *Mon arc !!* Il chercha dans son carquois et constata qu'il était toujours là, de même que chacune de ses affaires. *Au moins, on ne m'a pas dépouillé.*

Et il n'était pas seul : une jeune femme, très belle pour une humaine, était devant lui, venant apparement de se lever, juste avant lui, et ne l'avait pas encore remarqué, enfin jusqu'à ce qu'elle décide de se retourner. Il lui fit un bref signe de salutation, se frotta la tête avec la main comme pour faire disparaître la migraine, puis il avança jusqu'à être à hauteur de la femme :
"Vous aussi, une grosse soirée ?"

_________________
Ishaa, l'archer de l'esprit
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Lun 11 Avr 2011, 13:17 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Juil 2007, 22:12
Messages: 528
PX: 10000
Il n'y a pas à dire, il y a des jours comme ça où tout semble vous échapper. C'est exactement ce que ressentait Kipepeo. Elle avait quitté les lieux sûre que rien ne s'y trouvait, et voilà qu'en se retournant elle découvrit un elfe. Son étonnement était sans bornes. Elle vit qu'il avançait vers elle, et se prit à se demander si elle rêvait encore. Il semblait avenant, et d'après ce qu'il dit venait de passer plus ou moins la même aventure. Pourtant la jeune femme hésita un instant et comme il fut à sa hauteur, elle se prit au jeu de cette apparition

- Ma foi, oui ! En résumé, halfelin, boissons payées, long récits, inconscience subite, réveil en cet endroit. Mais vous semblez avoir la même migraine que la mienne... Je suis Kipepeo, jeune barde fort inconsciente de s'être laissé entrainé de la sorte...

Elle s'arrêta un moment, puis eut un sourire timide, et sans crier gare, avança sa main pour pincer le bras de ce nouveau venu. Son sourire se fit plus large alors qu'elle déclara :

-Veuillez me pardonner, mais il fallait que je me rassure, que ce que j'avais en face de moi était bien réel ... Ainsi rassurée, Kipepeo leva la main vers le sentier menant en forêt et continua Il ne nous reste plus qu'à découvrir où mène ce chemin ... Si vous le voulez bien !

_________________
Soyons réalistes tentons l'impossible
Kipepeo la Barde et non la Barbe !


Autre PJ : Naï'Ka la guerrière, Jua Sombrelune la prodige
Maitre de Jeu et Admin
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Lun 11 Avr 2011, 21:10 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Mai 2010, 12:13
Messages: 253
PX: 4120
Le résumé de la jeune femme fit monter l'un des sourcils d'Ishaa *J'ai l'impression d'avoir déjà vu ça quelque part.* Il se présenta alors à elle : « Je m'appelle Ishaa, un... hum, voyageur, c'est ce qui convient le mieux je pense. J'essaie du mieux que je peux de redresser certains torts. Et en parlant d'inconscients, je crois que l'on est deux. »

Il vit la jeune femme avancer son bras vers lui, mais devant l'abscence d'arme, il ne réagit pas assez vite pour esquiver
« Hé, qu'est-ce que ... » Puis il sourit à son explication : « J'avoue que cela me dérangerait de ne pas être réel : avoir vécu tout ce que j'ai vécu, voyager autant et assimilé toute cette expérience pour n'être au final qu'un produit de votre imagination me destabiliserait un tant soit peu. Remarque, ça à un avantage : moi aussi, j'ai appris que vous êtiez réelle, même si j'aurait préféré une autre méthode.»

Puis il tourna la tête afin de voir si il n'existait pas d'autres sorties, mais rien ne contrastait avec les champs à perte de vue, et il répondit à la dernière phrase de cette Kipepeo :
« Alors, allons donc à la decouverte, et que la chance guide nos pas ! » Et aussi tôt dit, il entamma sa marche vers le sentier qui se coupait dans l'horizon, espérant un rétablissement rapide de son mal de crane.

_________________
Ishaa, l'archer de l'esprit
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Les frères nains
MessageMessage posté...: Lun 18 Avr 2011, 11:22 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 24 Fév 2010, 22:07
Messages: 15
Ayant fait connaissance le long du chemin qui les menaient vers la forêt, la barde et le guerrier se racontèrent leur rencontre avec le halfelin. A la fin de leur récit, ils ne purent que rester perplexes. Était-ce le même hin, qui les avait tous les deux conduit dans cet endroit ? Comment s'y était-il pris ? Et pourquoi ?
Autant de questions qui restèrent sans réponse, mais qui eurent au moins pour effet de dissiper leur mal de tête.

La marche dans les champs fut pénible. Les traces provoquées par l'ancienne récolte formaient des trous qu'il fallait enjamber. Des tiges et autres branches séchées, se brisaient sous leur pied, ne rendant pas leur ascension des plus discrètes. Le soleil continuait à se lever devant eux. Il amenait une source de chaleur avec lui ainsi que les premières gouttes de transpiration.

Enfin ils arrivèrent à l'orée des bois.
L'ombre des arbres offrait un espace rafraîchissant mais provoquait un malaise chez les aventuriers. Mélangée avec les rayons du soleil, elle formait un sourire mauvais et peu accueillant autour des lieux. Certaines ombres montraient des créatures hideuses et d'autres représentaient des scènes de combat déloyales.
Tout comme la forêt, dont les premiers arbres avaient l'air calcinés, le vent chantait une mélodie sinistre en s'engouffrant dans les branches. Le bruissement des feuilles ajoutait un rythme continue et languissant qui incitait à rester prudent. Seuls les brûlés du premier rang restaient figés pour offrir leur spectacle de désolation.
Soudain au loin, parmi la végétation, ils aperçurent un mouvement qu'aucun d'eux ne réussit à identifier. Puis une lumière vive, grosse comme un poing, clignota deux fois et disparut

_________________
Bibliothécaire et grand-prêtre d'Oghma
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Lun 18 Avr 2011, 19:09 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Mai 2010, 12:13
Messages: 253
PX: 4120
Ishaa ne cessa de se questionner sur les étranges circonstances qui l'avaient amené allongé dans ce champs, près d'une inconnue, avec toutes ses affaires et un sacré mal de tête. Enfin, il ne cessa cette activité jusqu'à ce qu'il arrive avec sa compagne de fortune près des arbres.

Le chemin jusqu'à eux d'ailleurs ne fut pas aisé : le passage évident d'une charrue avait laissé des sillons larges et profonds qui gênaient la marche, de même que les restes de plantes. Ishaa observait le paysage, se l'imaginant quelques semaines plus tôt, les plantes hautes et belles, puis le jour des moissons avec les villageois s'activant avant que la moisson ne murisse de trop
*... ou ne crame, d'ailleurs.* L'elfe leva les yeux au ciel *Va nous falloir trouver assez vite une source d'eau, sinon on va mal finir.*

Quand ils furent arrivés aux arbres, les sentiments d'Ishaa furent mitigés : il était reconnaissant aux arbres de lui fournir ombrage, mais leur aspect sinistre le repoussait un tant soit peu, lui qui d'habitude aimait les endroits boisés. Il approcha néanmoins des arbres, se demandant ce qui avait pu en bruler certains. Il réagit d'ailleurs au bruit du vent dans les feuilles des arbres qui avaient apparemment échappé au sinistre
« Je voyage avec une barde, mais ce sont les arbres qui chantent. Et quel chant ! Je n'aimerais pas avoir à me plonger trop longtemps dans une telle forêt; quelque chose en elle ne me paraît pas... naturel.» Ishaa cherchait ses mots pour décrire la sombre impression que faisait naître en lui cette forêt.

L'apparition de la lumière lui fit abandonner toute recherche sémantique pour se focaliser sur un nouvel objectif : il ne savait où aller, et d'un coup, son chemin était tout tracé. Il sortit le plus long bâton de bois de son carquois, le banda, prit une flèche, puis se tourna vers sa compagne :
« Nouvelle direction en vue. Personnellement, je vois ça comme une invitation. Que diriez-vous d'y aller ?»

:HRP: Je prend un peu d'avance : si Kipepeo choisit d'aller vers l'endroit où est apparue la lumière, j'y vais en restant côte à côte avec elle.

_________________
Ishaa, l'archer de l'esprit
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Ven 22 Avr 2011, 07:10 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Juil 2007, 22:12
Messages: 528
PX: 10000
A fur et à mesure qu'ils avançaient Kipepeo se sentit un peu mieux et se plut en compagnie de ce guerrier elfe. Elle pensait guerrier, il aurait pu être tout autre chose. Peut-être sa façon de marcher ou d'observer les environs. Elle était rassurée d'avoir un compagnon dans cet endroit insolite, cela s'avérait encore plus lorsqu'elle découvrit ce paysage digne de cauchemar. Lentement, Kiepepo sortit son arbalète et l'arma tout en observant de près la zone. Elle posa prudemment une main sur une des sentinelle noircie probablement par le feu pour voir si cela dégageait encore un peu de chaleur. Ayant aperçut la lumière clignotante, elle se tourna vers Ishaa qui l'invitait à jeter un coup d'oeil :

-Tu as vu aussi ? demanda-t-elle à voix basse Il semblerait qu'on ne soit plus deux. Restons prudents et allons-y, on trouvera peut-être la réponse à ce qu'on fait ici...

Tout en marchant, la jeune femme essaya de trouver dans sa mémoire quelle genre de créature ou de magie pouvait initier une lumière de ce genre

:HRP: Kipepeo lance savoir bardique pour déterminer ce que c'est.

_________________
Soyons réalistes tentons l'impossible
Kipepeo la Barde et non la Barbe !


Autre PJ : Naï'Ka la guerrière, Jua Sombrelune la prodige
Maitre de Jeu et Admin
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Ven 22 Avr 2011, 15:19 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 24 Fév 2010, 22:07
Messages: 15
Les deux aventuriers furent attirés au loin par la lumière dans la forêt. Ils ne prirent pas le temps d'examiner les lieux aux alentours afin de découvrir quelques indices sur leur présence. La barde essaya quand même de chercher dans ses souvenirs, des légendes ou autres rumeurs ayant un rapport avec une source lumineuse dans les forêts. Malheureusement elle ne trouva rien qui aurait pu l'aider.
Ils pénétrèrent dans les bois, armés respectivement d'un arc et d'une arbalète, pour le guerrier et la demie-elfe. Des branches craquèrent sous leurs pieds et tombèrent des arbres. Des racines bloquées leur passage à certains endroits, les obligeant à contourner les lieux. La forêt semblait vouloir les ralentir.
La lumière réapparut deux fois, mais la distance restait inchangée. Ils étaient toujours aussi éloignés de cette source lumineuse.
Kipepeo se tourna pour évaluer les déplacements qu'ils avaient parcouru. Ils s'étaient fortement engagés dans les bois et elle ne voyait plus les arbres calcinés.
C'est alors qu'elle aperçut un loup chassant une hyène. Ils se trouvaient à une vingtaine de mètres d'elle. La proie n'était plus qu'à deux pas des griffes acérées du prédateur. Contre toute attente, celui-ci s'arrêta net et regarda la barde en grognant, prêt à foncer dessus. Surpris la hyène continua et stoppa plus loin. Elle dévisagea à son tour le guerrier.
Après avoir été ennemis, les deux créatures semblaient vouloir combattre ensembles contre des proies communes.


Savoir Bardique
7+4 = 11
DD ?
Kipepeo n'apprend rien.


Initiatives:
Kipepeo 17+1= 18
Loup 15+2= 17
Ishaa 8 +2= 10
Hyène 6+2= 8

:HRP: Le loup se trouve à une vingtaine de mètres de la barde et la hyène est à 30m du guerrier.
Vous êtes très proches l'un de l'autre, 1m ou 2.

_________________
Bibliothécaire et grand-prêtre d'Oghma
Image


Dernière édition par Ashilta Lhon le Lun 22 Aoû 2011, 12:41, édité 1 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Mar 26 Avr 2011, 07:52 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Juil 2007, 22:12
Messages: 528
PX: 10000
Mince, les ennuis commencent ... chuchota la jeune barde plongeant ses yeux dans ceux du loup. Ce qu'elle redoutait depuis quelques temps arriva. Ils avaient pénétré dans la forêt sauvage, où leurs pas maladroits craquait des brindilles, et malgré le couvert des arbres, ils n'étaient absolument aucunement discrets. Il faut dire que Kipepeo était perplexe dans à ce qu'elle venait de voir. Un loup chassant une hyène avait en soi quelque chose d'incongru. Mais les lumières blanches pareillement. Ils ne savaient pas où ils étaient tombés, quel plan ou quel royaume ils parcouraient de leur pas hésitant. Elle leva son arbalète vers la forme du loup dont le museau était tendu vers elle, les oreilles attentifs à tout ce qu'elle pouvait dire, les yeux observateurs, détaillant sa forme menue cherchant déjà le point faible.

- Je pense que je vais tirer avant qu'elle ne me saute dessus fit-elle à l'adresse d'Ishaa Je me prends le loup, je suggère que tu t'occupes de l'hyène... Si tu as le temps, repère déjà un arbre où nous pourrions nous réfugier en cas de coup dur Levant son arbalète déjà armée, Kipepeo visa soigneusement le loup qui avançait sur elle, s'assurant tout d'abord que celui-ci était bien à sa portée. Le carreau s'envola vers la bête emportant avec lui son espoir de survie dans le combat

_________________
Soyons réalistes tentons l'impossible
Kipepeo la Barde et non la Barbe !


Autre PJ : Naï'Ka la guerrière, Jua Sombrelune la prodige
Maitre de Jeu et Admin
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Mar 26 Avr 2011, 18:10 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 24 Fév 2010, 22:07
Messages: 15
Kipepeo avait vu juste. Il se passait des événements étranges au sein de cette forêt. Le vent se mit à souffler de plus en plus fort et des branches se brisèrent tout autour d'eux. Les arbres se balançaient, faisant fuir les oiseaux et créant des bruits de piaillements assourdissants.
Après avoir décoché son carreau, la demi-elfe resta sur ses gardes et entendit les hurlements du loup.
Soudain un homme d'une haute stature déboula dans son champs de vision. Ses cheveux longs, noirs et ébouriffés ainsi que son visage marqué par de vilains traits ne laissaient aucun doute quand à sa nature barbare. Sa démarche pataude et son rythme lent lui conférait un dos courbé qui contrastait avec ses bras musclés. Il tenait un hache dans sa main et une longue épée restait apparente derrière lui. Du sang coulait le long de sa cuisse.
Le loup quand à lui, reçut l'attaque de la barde en pleine gueule. Le carreau se planta sous son œil et lui arracha une partie de la joue. Le sang fusa et il gémit de douleur.
Fou de rage, il fonça sur la barde et mordit au mollet pour la faire chuter. Celle-ci tomba en lâchant son arbalète.
Le barbare n'attendit pas longtemps pour réagir. Il lança sa hache qui vint se planter dans l'arrière train de l'animal. Celui-ci hurla à la mort et tomba à son tour.
Le barbare cria:


- Fuyez! La meute rapplique! Voyant Ishaa. - Ne fais pas de mal à ma hyène, ou je t'étripe! S'adressant à son animal. -Viens ici toi! Allez!

En effet derrière lui, trois loups arrivaient à grandes enjambées. En moins de temps qu'il n'en fallait, ils se trouvèrent à une trentaine de mètres des trois aventuriers.

Attaque de Kipepeo
JdA 19+2=21
CA du Loup 14
Dégâts 1d8=6
Le Loup est à 7 PV.

Attaque du Loup
JdA 20+3 =23
Attaque réussie
CA de Kipepeo 14
Dégâts 1d6+1 = 3
Kipepeo est à 7PV. Elle est au sol.

Attaque du Barbare
JdA 14+5 = 19
CA du Loup 14
Dégâts 1d6+3 = 6
Le Loup est à 1PV. Il est au sol.


Initiative
Kipepeo 17+1= 18
Loup1 15+2= 17
Barbare 10 +2 = 12
Ishaa 8 +2= 10
Loup2 7+2 =9
Loup4 7+2= 9
Hyène 6+2= 8
Loup3 5+2= 7

_________________
Bibliothécaire et grand-prêtre d'Oghma
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Mer 27 Avr 2011, 16:13 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Mai 2010, 12:13
Messages: 253
PX: 4120
L'arrivée du barbare remettait tout à zéro. Le duo avait gagné un allié de fortune, mais celui-ci semblait déjà blessé. De plus, le barbare avait peut-être agressé sciemment un loup, par exemple en chassant, et s'était retrouvé devant une meute qu'il n'avait pas calculé. Quoique ce soit, Ishaa n'avait pas trop le choix pour le moment : il lui fallait combattre. Car quoi qu'en dise le nouvel arrivant, Kipepeo était loin d'être en état de s'éloigner des loups.

L'elfe recula, prit une autre flèche dans son arc, et fit abstraction de la réalité l'espace d'un instant alors que dans ses yeux, une lueur ressemblant à des flammes s'embrasa. Lorsqu'il revint à la réalité, il s'aperçut que sa capacité s'était bien activée : alors que ses yeux voyaient le présent, son esprit arrivait à percevoir ses ennemis quelques instants dans le futur. Il banda son arc avec ses deux flèches et se prépara à tirer.


actions du tour : Ishaa se déplace de 9m vers l'arrière (action de mouvement), tire une flèche du carquois (action libre-reste 39 flèches) puis active sa faculté Précognition offensive (action simple - reste 3 points psi).

_________________
Ishaa, l'archer de l'esprit
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Mer 27 Avr 2011, 18:15 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 24 Fév 2010, 22:07
Messages: 15
Le guerrier n'agissait pas sans réfléchir. Il savait gérer la panique et le stress qu'engendraient ce genre de circonstances. Il avait analysé la situation et remarqué que sa partenaire était en grand danger. Calmement il s'était préparé à toutes éventualités. Il avait encoché deux flèches et avait recouru à sa faculté psychique.
Ce qu'il vit le fit frémir.
Le loup se trouvant au plus près du barbare, fonça dessus et l'attaqua de plein fouet. Devant la vitesse du quadrupède, le colosse ne put réagir et essaya de mettre son corps en opposition. La violence de l'impact fut telle que les deux adversaires reculèrent d'un bon pas.
Les griffes de l'animal ouvrèrent un peu plus la plaie du grand bonhomme. Il porta la main à sa cuisse et releva la tête juste à temps pour découvrir sa hyène bondir sur son agresseur.
Ses pattes griffues lacèrent le dos du loup. Celui-ci bondit et réussit à s'extirper de l'emprise de son ennemi, mais non sans hurler de douleur.
Pendant ce temps, un autre membre de la meute s'était rapproché de la barde et semblait prêt à l'attaquer.
Le dernier, quand à lui, se dirigea vers la hyène et tenta une offensive. Celle-ci esquiva par une belle parade et montra les crocs à son adversaire.
Alors que des deux côtés, le combat s'annonçait engagé, personne ne remarqua la lueur briller deux fois.


Les loups 2 et 3 sont proches du Barbare, ainsi que de sa hyène.
Les loups 1 et 4 sont proches de Kipepeo.

Attaque du Loup 2
JdA 1d20 +3 =20
CA Barbare 17
Attaque réussie.
Dégâts 1d6+1= 2
Le Barbare est à 21PV

Attaque de la Hyène
JdA 1d20+3 = 19
CA du Loup 2 14
Attaque réussie
Dégâts 1d6+3 = 4
Le Loup2 est à 9pv. Il ne tombe pas.

Attaque du Loup 3
JdA 1d20+3= 10
CA de la Hyène 14
L'attaque échoue.


Les initiatives sont les mêmes que lors du round précédent.

_________________
Bibliothécaire et grand-prêtre d'Oghma
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Mar 17 Mai 2011, 18:23 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Juil 2007, 22:12
Messages: 528
PX: 10000
Kipepeo était en mauvaise posture : non seulement elle était blessée, mais de plus avait lâché son arme dans la bagarre et se retrouvait à terre. La jeune femme réfléchit rapidement. Elle se sentait tout droit tombé dans un piège lequel elle ne savait pas. Elle hésitait lourdement sur la voie à suivre. Dans cette position lancer un sort n'était pas des plus évidente. Elle pensait utiliser un chant pour fasciner les créatures, une action qui donnerait peut-être à ses alliés une chance de réagir plus efficacement. Cependant, en situation de combat elle savait que ce pouvoir ne serait nullement efficace. Pourtant une autre solution s'offrit à elle. Doucement, évitant de se lever, la jeune femme entonna une mélopée, encourageante, exhortant ses alliés au combat et au courage, et permettre à ses alliés celle de se ressaisir. Progressivement sa voix porta entourant ses alliés de sa magie sonore.

:HRP: Ishaa ? :?:

_________________
Soyons réalistes tentons l'impossible
Kipepeo la Barde et non la Barbe !


Autre PJ : Naï'Ka la guerrière, Jua Sombrelune la prodige
Maitre de Jeu et Admin
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Mar 17 Mai 2011, 23:17 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 24 Fév 2010, 22:07
Messages: 15
La barde était pleine de ressources. Voyant que ses attaques ne lui serraient d'aucun secours, elle entama un chant rempli d'espoir. Sa mélopée monta jusqu'aux oreilles de ses équipiers qui reprirent courage en l'entendant. Ils se sentirent revigorés et prêts à rendre les coups aux animaux sauvages.
D'ailleurs le plus proche de Kipepeo n'attendit pas que celle-ci ait finit pour l'attaquer. Malgré sa profonde blessure, il plongea en direction de la demi-elfe qui eut le réflexe de le repousser avec ses deux pieds joints, tout en continuant à fredonner sa mélodie. Il reçut la semelle de ses chaussures en pleine gueule et fut projeter en arrière, secoué par le choc.
Le barbare quand à lui se trouvait toujours à proximité de deux autres loups. Il ne savait pas comment agir. Soit il attaquait les deux créatures face à lui, soit il allait porté secours à la barde.
Le chant résonnait dans sa tête et il préféra aider celle qui lui donnait du courage. Tant pis si les deux quadrupèdes le suivaient, au moins ensembles ils auraient plus de chance de vaincre. Il se dirigea en direction des deux combattants et aperçut les créatures proches de la barde. Il ne pensait pas qu'elles étaient aussi proches de la barde.
Il visualisa la situation et compris qu'un des loups semblait en meilleure forme que son partenaire.
Il ne prit pas le temps de sortir son épée, il fonça sur l'animal et lui flanqua un énorme coup de pied dans les flancs. Prise par surprise, la bête hurla et vola quelques mètres plus loin, juste à côté de son congénère. Elle se redressa sur ses pattes et grogna en direction de son nouvel agresseur, le nez froncé, en montrant les dents et les oreilles dressés.


:HRP: Les loups 1 et 4 sont l'un à côté de l'autre à proximité de Kipepeo. Le barbare est derrière eux, le loup4 est tourné vers lui et le 1 est vers Kipepeo. Les loups 2 et 3 n'ont pas bougé, ils sont toujours en retrait près de la hyène.

Chant de Kipepeo
1d20 +6 (Bonus représentation chant)= 22
Le rayon d'espoir fonctionne. Tous les alliées ont +2 aux jets de sauvegarde, jets d'attaque, tests de caractéristique et tests de compétence.

Attaque du loup 1
JdA 10 + 3 - 4 (malus blessure) = 9
CA de Kipepeo 14
L'attaque échoue mais Kipepeo est toujours au sol.

Attaque du Barbare
JdA 11+5+2 (bonus) =18
CA du loup4 14
Attaque réussie
Dégats 1d3+3= 5
Le loup4 est à 8PV.

_________________
Bibliothécaire et grand-prêtre d'Oghma
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Mer 18 Mai 2011, 12:19 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Mai 2010, 12:13
Messages: 253
PX: 4120
En quelques secondes, le combat avait pris une nouvelle ampleur, sortant des schémas desquels l'elfe avait l'habitude : lui qui était habitué au combat solitaire, il devait maintenant faire équipe avec de parfaits étrangers. Mais c'était aussi une nouvelle expérience qu'il accueillait avec joie, une joie un peu attenuée par le fait que sa cooéquipière risquait justement de se faire tuer d'un moment à l'autre.

Il avait pris soin de noter tous les participants au combat afin de juger les menaces les plus sérieuses, et de mettre fin à celles-ci. Le coup de pied du barbare lui fit d'ailleurs souffler un
"joli" admiratif. Cependant, il fut troublé par le chant de Kipepeo : comment une telle grâce pouvait-elle se glisser dans un monde de violence aveugle et de tristesse qu'était le combat, et surtout quand le source était au coeur même du danger, prête à disparaître à tout moment.

Ce chant le toucha profondément : il devait à tout prix protéger la source de ce miracle. Il pointa son arc vers la bête dont les crocs mettaient en péril la demi-elfe et fit chanter son arc non pas d'un, mais de deux traits
"Il me faudra une cheminée pour accueillir ta peau, saleté".

:HRP: Attaque double grâce au don tir rapide. Ishaa vise le loup n°1.

_________________
Ishaa, l'archer de l'esprit
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Mer 18 Mai 2011, 15:59 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 24 Fév 2010, 22:07
Messages: 15
Comme l'avait espérée la barde, son chant apporta force et énergie à ses partenaires.
Bien qu'il ne comprenait pas comment elle puisse agir de la sorte devant ce genre de situation, Ishaa profita de ce moment d'espoir pour décocher ses flèches. Elles partirent en même temps mais prirent des trajectoires différentes.
Si la première atteignit son but, la seconde loupa sa cible mais alla se planter dans l'échine du deuxième loup, qui hurla à la mort, faisant s'envoler les derniers oiseaux qui restaient à contempler ce sinistre spectacle.
En effet, son l'impact du premier tir, la créature qui faisait face à la jeune femme s'écroula sous le choc. Celle-ci venait à peine de retrouver des forces pour se relever quand le projectile vint se planter dans sa patte avant. Elle perdit le peu de sang qui lui restait et mourut.
C'est pourquoi la seconde flèche ne put l'atteindre, mais heureusement pour l'archer, elle continua son chemin pour aller s'empaler sur le loup le plus proche.

Pendant ce temps, un autre combat allait s'engager.
Voyant ses congénères souffrir, un des mâles dominant décida d'attaquer la hyène proche de lui pour créer une diversion. Il bondit les crocs en avant mais l'animal domestiqué avait appris à survivre à de telles attaques. Elle se baissa pour passer en dessous de son agresseur. Puis avec une rapidité surprenante et certainement grâce au chant de la barde, elle se retourna et fronça les crocs à son tour pour venir mordre la chair du loup, à deux reprises. Le ventre fut lacéré, faisant ressortir les organes internes.

Devant tant d'horreur, Ishaa baissa la tête et eut juste le temps de voir bondir sur lui, le loup qu'il venait de toucher par inadvertance. Il se rappela les coups de bottes qu'avaient déjà fourni ses acolytes et ne se priva pas pour administrer le même à son adversaire. Le monstre, handicapé par sa blessure, fut dégagé de quelques pas mais se tenait toujours prêt à attaquer de plus belle.

Enfin, le dernier monstre lança son attaque. Contre toute attente la hyène ne parvint pas à se défendre. Alors qu'elle venait d'éliminer un adversaire de poids, elle fondit complètement devant l'assaut de ce dernier. Elle rentra sa babine, baissa les oreilles et comme en signe de soumission, elle se replia sur elle-même, la queue entre les jambes. Mais le chef de la horde ne voulut rien savoir. Sa rage, devant la mort d'un des siens, décupla ses forces. Il planta ses longs crocs à plusieurs reprises dans le dos de la pauvre animale. Une morsure lui fit craquer la colonne vertébrale au niveau de la nuque. La hyène mourut sans trop souffrir, elle tomba instantanément.
Le barbare leva les bras au ciel et cria une complainte à son dieu Tempus.
Le combat n'était pas encore fini. Il restait deux adversaires, dont un terriblement efficace.


:HRP: C'en est fini pour les loups 1et 2 ainsi que pour la hyène. Le loup 4 fait face à Ishaa (3m) Le barbare se trouve entre le loup4 et Kipepeo. Entre la barde et le loup4, il y a 9m.

Ishaa (attaque à outrance)
1er JdA 15+2+2(Bonus)=19
CA loup1 14
Attaque réussie
Dégâts 1d8= 2
Le loup est à -1. Il est mourant.

2ème JdA 10+2+2(Bonus)=14
CA loup1 14
Attaque réussie mais le loup1 est mourant. Attaque loup4
CA Loup4 14
Attaque réussie
Dégâts 1d8=5
Le loup 4 est à 3PV

Loup2
JdA 10+3=13
CA de la hyène 14
L'attaque échoue

Loup4
JdA 6+3=9
CA de Ishaa 16
L'attaque échoue

Hyène (attaque à outrance)
1er JdA 17+3+2=20
CA du Loup2 14
Attaque réussie
Dégâts 1d6+3= 8
Le Loup2 est à 5PV.

2ème JdA 12+3+2= 17
Attaque réussie
Dégâts 1d6+3= 9
Le loup2 est à -4PV. Il est mourant.

Loup3 (attaque à outrance)
1er JdA 19+3=21
CA de la Hyène 14
Attaque réussie
Dégâts 1d6+3=5
La hyène est à 8PV.

2ème JdA 14+3=17
Attaque réussie
Dégâts 1d6+3=9
La hyène est à -1. Elle est mourante.


Initiative
Kipepeo
Barbare
Ishaa
Loup4
Loup3

_________________
Bibliothécaire et grand-prêtre d'Oghma
Image


Dernière édition par Ashilta Lhon le Mer 06 Juil 2011, 10:01, édité 1 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Jeu 23 Juin 2011, 15:16 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Juil 2007, 22:12
Messages: 528
PX: 10000
Kipepeo vit avec satisfaction les visages de ses alliés se rallier à son chant d'inspiration vaillante, elle avait choisit la bonne méthode pour ne point se sentir inutile dans un combat essentiellement composé d'attaques au corps. Alors que son chant avait prit de l'ampleur, résonnant aux oreilles des valeureux combattants, Kipepeo vit la hyène du barbare tomber sous les coups de crocs d'un gros loup. Celle-ci les avait défendu vaillamment, et elle ne pouvait laisser mourir cette bête, même si elle était laide et effrayante. Sachant que l'inspiration qu'elle avait insufflé par son chant resterait imprimé dans la conscience de ses alliés, n'écoutant que son bon coeur de chaotique, la jeune femme se précipita vers la bête mourante, laissant les hommes s'en prendre aux loups. Elle espérait ardemment qu'elle pourrait faire quelque chose d'utile pour elle.

Déjà elle prépara toute l'énergie nécessaire pour appliquer ses mains sur ses blessures, et lâcher de l'énergie positive afin de la remettre sur pied. Arrivée près d'elle elle s'agenouilla, indifférentes aux bruits de la bataille, et se concentra sur la réanimation de l'hyène. Tout compte fait, en cas de réussite, cela le ferait une alliée potentielle de plus pour vaincre les deux loups restant


Kipepeo court vers la hyène en évitant soigneusement les loups, et lance le sort sur elle.

_________________
Soyons réalistes tentons l'impossible
Kipepeo la Barde et non la Barbe !


Autre PJ : Naï'Ka la guerrière, Jua Sombrelune la prodige
Maitre de Jeu et Admin
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Mer 06 Juil 2011, 10:59 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 24 Fév 2010, 22:07
Messages: 15
Comme à son habitude, la barde eut pour réflexe de venir en aide aux plus démunis. Voyant que la hyène venait de subir un sort atroce, elle décida de courir à son encontre, bravant le danger du grand loup qui gardait sa proie. Celui-ci, surpris par l'arrivée soudaine de Kipepeo, recula par instinct. Il ne comprenait pas la raison de la présence de l'humaine près de lui. Elle posa les mains sur l'animal mourant et parvint à le ramener à la vie. Ses plaies se refermèrent laissant à nouveau circuler le sang à l'intérieur du corps endolori. La hyène ouvrit les yeux et tenta de se relever avec l'aide de la barde.
Le barbare regardait la scène en croisant les doigts et lança un cri de joie en voyant son domestique se stabiliser sur ses quatre pattes. Il releva aussi la présence du loup qui commençait à grogner à quelques pas de là. Fou de rage et fou de joie, il brandit son épée en un éclair et fonça sur le chef de meute en criant le nom de son dieu:


- Tempus !

La bête fut découpée par le choc et laissa paraitre deux parties distinctes sur le sol. Un halo de fumée s'échappa du corps et se mélangea à la chaleur corporelle du barbare, lui donnant l'impression d'acquérir une aura. Il resta figé quelques instants par ce phénomène et agrippa finalement son animal domestique. Les retrouvailles furent courtes mais intenses car à quelques mètres de là, un combat continuait de faire rage.

C'est fini pour le loup3, il ne reste plus que le loup4. A toi de jouer Ishaa!!

Kipepeo (soins légers)
1d8+1 = 8
La hyène est sauvée, elle est à 7 PV.

Barbare
JdA 10+5 = 15
CA loup3 14
Attaque réussie
Dégâts = 2d6+4 = 13
Le loup3 est mourant.

_________________
Bibliothécaire et grand-prêtre d'Oghma
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les frères nains
MessageMessage posté...: Mer 06 Juil 2011, 11:56 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Mai 2010, 12:13
Messages: 253
PX: 4120
:HRP: Le loup ayant réculé de quelques pas après m'avoir attaqué, je fais ce post dans l'idée qu'il n'est pas au contact, mais pas non plus à plus de 9 mètres. Si cependant le loup est au contact, Ishaa fait un pas de placement arrière avant ce qui va suivre.

:RP: L'issue du combat, à moins d'un revirement miraculeux pour ales assaillants, était scéllé. Ishaa voyait le dernier camarade de son adversaire s'écrouler en morceaux, et le seul de ses alliés tombé se relever. Il était donc pour lui temps de clore cette rencontre. Le loup qui l'avait attaqué s'apprétait à réitérer cette action, mais l'elfe ne comptait pas lui donner cette opportunité : le loup était dans le périmêtre le plus mortel pour lui, l'elfe s'étant longtemps entrainé au combat à moyenne distance, au cas où ses adversaires parviendrait à se rapprocher de lui, afin de ne pas céder à la panique; et au final, plus son adversaire était proche et plus l'arc de l'elfe était précis. Vif et précis, il encocha une flèche qui partit en sifflant vers le loup alors qu'une deuxième venait d'être bandée et alla rejoindre sa soeur.

:HRP: Donc attaque double grâce au don Tir rapide et je bénéficie du don Tir à bout portant pour ces attaques.

_________________
Ishaa, l'archer de l'esprit
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: