Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Sam 17 Aoû 2019, 16:59


Règles du forum


Image


 [ 102 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Mar 21 Fév 2012, 22:56 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6943
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Il était tôt, très tôt, tellement tôt que le soleil se levait à peine. On aurait dit qu’il sortait de l’eau, disque d’un rouge parfait, auréolé de petits nuages dans une multitude de teintes orangées, un peintre elfe, même audacieux, aurait eut du mal à imaginer pareil paysage. L’eau calme, était turquoise, et contrastait de part son uniformité de ton. Un vent léger balayait la plage, le sac et le ressac étant les seuls sons que l’on pouvait percevoir. Tout était calme, tout était beau, la nature était si parfaite, qu’on aurait presque pu, pour un instant, oublier la bruyante existence du monde dit civilisé. Erine se promenait le long de cette plage, dans ce décor onirique, l’esprit bercé par la quiétude du moment. Elle pensait à son dieu, Heaume, a ses supérieurs qui lui en avait enseigné le dogme : Ne trahis jamais tes promesses. Attends, et surveille attentivement. Protège le faible, le pauvre et le jeune et ne les sacrifient pas pour les autres ou pour toi-même. Anticipe les attaques et reste prêt. Connais tes ennemis. Obéis aux ordres tant qu’ils ne contredisent pas les principes de Heaume. Montre l’existence de la loyauté et de la pureté dans ton rôle de gardien et de protecteur. Tout cela semblait si beau en cet instant de grâce, si évident, si absolu.
Alors que son esprit et sa force spirituelle se délectaient de toute cette plénitude, le regard d’ Érine fut attiré par un petit objet en verre porté par le flot. Une vague venait de colporter une petite bouteille en verre, qui resta docilement dans le sable alors que la vague s’en retournait, on aurait dit que l’océan l’avait déposée à ses pieds. La prêtresse se demanda si ce n’était pas un présage ! Elle ramassa tranquillement l’objet, et l’inspecta. La bouteille semblait contenir un petit morceau de parchemin. Très intriguée, Erine la déboucha délicatement, et retira ce qu’il y avait à l’intérieur : un message :

Image




L’écriture était enfantine, et le nombre de fautes par mots indiquait que celle ou celui qui avait rédigé ce billet n’était pas habitué à écrire. La prêtresse de heaume relue le message pour être sure de ne pas avoir hallucinée. Elle n’avait pas hallucinée. Elle était là, le parchemin dans une main, la bouteille dans l’autre et les pieds dans le sable.
Les vagues continuaient leur va et vient, le soleil avait un tout petit peu changé de place, les nuages avaient pris légèrement une autre disposition dans d’autres couleurs, le paysage avait à peine changé, et pourtant, dans l’esprit d’Erine, plus rien ne ressemblait à ce qu’elle avait vu quelques instants au par avant.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Jeu 23 Fév 2012, 00:27 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Avr 2011, 01:04
Messages: 499
PX: 11700
C'était encore unes de ces nuits, unes de celles où la tourmente empoigne son cœur, unes de celles qui fait couler ses larmes, unes de ces nuits où seul prendre l'air devient la seule chose à faire. C'est surement l'explication pour laquelle Erine se trouvait ici aussi tôt. Telle une funambule sur son fil, elle ondulait calmement sur la plage. Pleurer son alter égo, elle n'en pouvait plus, dans son cœur rien n'a changé, ils étaient toujours là, il n'y avait plus de lendemain pour eux, plus de levés de soleil, aussi majestueux qu'ils puissent être.

Son regard saphir appréciait le spectacle des dieux, l'endroit était propice à la quiétude et à la réflexion. Arrivée sur cette ile un peu par hasard, la jeune femme cherchait du réconfort auprès de celui qui l'avait quelque part sauver des ténèbres, Heaum. Chaque soir, Erine le priait de lui apporter des songes plus doux, chaque soir elle lui renouvelait sa reconnaissance et son dévouement. Et ici en un tel moment, ses enseignements vibraient en elle. Puis au détour d'un regard, Erine aperçue une bouteille en verre que la mer venait d'apporter.

Elle n'eut que peu de pas a faire pour s'en saisir, comme ci on venait de déposer ça juste pour elle, juste pour qu'elle se trouve un but. Intriguée, Erine prit le petit écrin de verre et entreprit de recueillir son secret. La jeune femme en sorti un bout de parchemin et après un bref regard vers l'horizon, elle entreprit de le lire. A peine quelques lignes et une flèche qui n'indiquerait qu'un endroit différent dès lors qu'on changerait d'orientation. De bien maigres indices, surtout au vu du caractère urgent des mots.

Une deuxième lecture du bout de parchemin fini de convaincre la prêtresse qu'il ne s'agissait pas là d'un rêve. D'instinct elle reposa son regard sur le levé de soleil, et même si d'infime choses avaient changer, tout lui semblait naturel. Mais un sentiment étrange grandissait.


Où êtes vous ?

Un cri puissant lui échappa, comme un appel de détresse. Que devait-elle faire? Levant les yeux au ciel elle reprit prestance et se mit à raisonner. Elle regarda la bouteille d'un peu plus près. Peut être qu'elle y trouverait une marque de manufacture, qui pourrait indiquer d'où cela venait, ou un sceau d'une famille... Puis elle reprit le mot et pointa la flèche de façon méthodique, tournant sur elle même et plissant des yeux, elle cherchait le cœur battant un indice.

_________________
Érine Silfène ou Valdaria Balmi

Sorts du jour
Niveau0 :
Création d’eau-Assistance divine x2-Réparation-Stimulant
Niveau1 :Bouclier entropique-Brume de dissimulation-Injonction x2
Niveau2 :Silence-Restauration partielle-Immobilisation de personne
Sort de domaine niv1 :Agrandissement
Sort de domaine niv2 :Force du taureau
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Jeu 23 Fév 2012, 21:15 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6943
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
La bouteille n’avait vraiment rien de particulier, elle était en verre, comme toutes les bouteilles en verre. Son bouchon était en liège comme tous les bouchons en liège, que dire de plus …Pourtant, Erine cru y déceler quelque chose d’inquiétant, sans raison apparente, cet objet semblait imprégner d’une énergie négative. Etait ce réel ? Fabulation paranoïaque due à la situation ? La pauvre prêtresse se sentait désemparée. Ce pauvre billet, avec cette flèche qui allait indiquer une direction en fonction de comment on allait tenir le papier ! Ce n’était pas sérieux, qui avait bien pu écrire un message aussi alarmant, avec des indications aussi ubuesques ? Un fou ? Un désespéré ? Mais comment faire ?
Erine regardait le petit morceau de parchemin, le tournant dans tous les sens, la panique l’empêcha de voir du premier coup d’œil le phénomène qui était en train de se produire. En effet, en y regardant de plus prés, on pouvait voir la flèche tourner lentement sur le papier, comme s’il s’agissait de l’aiguille d’une boussole. Si bien que de quelque façon qu’on tienne le billet, c’était toujours la même direction qui était indiquée. L’encre se mouvait à l’intérieur même du vélin, assez lentement certes, mais suffisamment pour donner une indication claire. Une bien curieuse magie, la prêtresse ne reconnu aucune de celle dont elle avait l’habitude. Cette flèche désignait le grand large, en direction du soleil levant.
Ce dernier en avait d’ailleurs profité pour sortir complètement de l’eau. Les nuages avaient pris de l’importance, et de orange ils avaient virés au gris perle. Le ciel était à présent chargé, et une petite bruine commençait à tomber. Quelques mouettes entamaient leur journée, planant au dessus de la plage.
Il était évident qu’Erine avait fait un grand pas dans son enquête, elle savait par où aller, il ne lui restait plus qu’à savoir comment ! Il y avait le port de Gemmaline, où elle trouverait forcement des marins et des bateaux, mais il allait falloir en trouver des coopératifs qui seraient prêt à partir de suite. Il y avait aussi le petit village de pêcheurs à l’entrée de la plage, au bord de la foret, peut être seraient ils plus vifs ? Ou peut être pas ? Le bateau était il le seul moyen de se déplacer vers la direction donnée ?



Image

Il restait à espérer que Heaume n’oubli pas ses fidèles aujourd’hui !





HRP : pourrais tu stp mettre dans ta signature le lien de ta fiche, ça serait pratique ! merci, tu as juste à enlever l’espace après le premier url
[url =http://www.gemmaline.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=3703 ] Érine Silfène[/url]

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Jeu 15 Mar 2012, 16:53 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Avr 2011, 01:04
Messages: 499
PX: 11700
Elle avait beau tourner et retourner ses pensées, Erine se sentait dans une impasse. Les doigts crispés sur ce petit bout de papier qui n’avait ni queue ni tête, elle était furieuse de ne pas en comprendre. Puis à force d’entêtement la prêtresse aperçue le phénomène étrange qui se produisait au cœur de ses mains. C’était la solution, la flèche semblait agir comme celle d’une boussole. Incrédule la prêtresse se frotta un œil pour être sûre qu’elle ne rêvait pas.

Mais en reposant son regard sur le parchemin, la magie s’opérait toujours et indiquait une direction, le grand large.
Ah c’est bien ma veine, je déteste l’eau Erine soupira et surtout se résigna, il allait lui falloir encore naviguer. Face à sa déception, le beau spectacle du lever du jour lui mit un peu de baume au cœur, même la bruine était la bienvenue.

Néanmoins la première étape était franchie, il fallait maintenant savoir comment rejoindre le large. Sans un sou en poche la jeune femme aurait du mal à convaincre des marins au port. En revanche son symbole de Heaum pourrait convaincre de simple pêcheur. Humm si je fais passé ça pour une mission divine ça pourrait marcher

Aussi Erine prit la direction du village de pêcheurs en cherchant intérieurement les mots qui pourraient convaincre.

_________________
Érine Silfène ou Valdaria Balmi

Sorts du jour
Niveau0 :
Création d’eau-Assistance divine x2-Réparation-Stimulant
Niveau1 :Bouclier entropique-Brume de dissimulation-Injonction x2
Niveau2 :Silence-Restauration partielle-Immobilisation de personne
Sort de domaine niv1 :Agrandissement
Sort de domaine niv2 :Force du taureau
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Sam 17 Mar 2012, 08:59 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6943
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes

Erine marchait le long de la plage, remontant vers le petit village de pêcheurs qu’elle avait vu au début de sa ballade matinale. Les nuages qui avaient commencé à s’amonceler dans le ciel se rassemblaient à présents en de grosses grappes épaisses, masquant peu à peu la couleur du ciel pour la remplacer par un gris anthracite. La petite puis fine se changeait en pluie plus dense et le vent était un peu plus présent.

Bientôt la prêtresse de Heaum arrivait à l’entrée de ce petit village, il était composé d’une vingtaine de bâtisses coincées entre le haut de la plage et l’orée de la forêt. Pour la plus part des petites maisons construites à la vas vite, rafistolées de planches et de bâches. Pas vraiment de rues, seulement une place centrale entourée de bancs de pierre où trônait un pin parasol.
Un chemin caillouteux traversait de part en part la bourgade, allant du haut de la plage à la forêt.

La plus part des maisons se ressemblaient, on pouvait toute fois en distinguer deux plus particulières : l’une d’elle était plus grande et semblait fort animée, les fenêtres étaient ouvertes malgré la pluie et on pouvait y entendre des bruits de conversassions et d’agitation. Une autre un peu en marge semblait un peu mieux construite que les autres, en son sommet on pouvait voir planter un trident les pointes vers le ciel.

Il n’y avait personne dans les rues, et c’était bien compréhensible avec toute la pluie qui tombait.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Jeu 29 Mar 2012, 11:33 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Avr 2011, 01:04
Messages: 499
PX: 11700
A mesure que la journée avançait, le temps virait à la pluie. Erine apprécia d’autant plus d’avoir mit sa tenue de déplacement. Elle remonta le col de son manteau et enfonça sa tête dans son cou, comme si cela pouvait là protéger de la pluie.

La vision de ce petit village coincé entre mer et terre, décrocha un sourire à la prêtresse. Car elle aimait le caractère atypique des bâtisses qu’on imaginerait tomber au premier vent, mais qui au final tenait le choc. Une ville, un village, des bâtisses, autant d’indices sur la façon de vivre et le caractères de leur habitants. Erine aimait les gens courageux et les conditions de vie s’annonçant précaires, elle en déduisait que l’accueil serait chaleureux.

Il ne fallu pas longtemps à la jeune veuve pour comprendre que la population s’était regroupé dans un même lieu. Les bruits venant tous d’un même endroit, Erine s’y dirigea promptement, souhaitant se réchauffer un peu. Elle pressa le pas et posa une main sur la poignée.

Puis elle hésita, la pluie l’avait fait oublié de préparer un discours plausible pour aller demander de l’aide. Elle jeta un œil dans le ciel, et elle se dit pour elle même.
Mon dieu mais ils vont me prendre pour une folle, qui naviguerait par ce temps. Vous m’imposez de drôles d’épreuves.

Et alors qu’elle prit une grande inspiration, elle tourna la poignée et ouvrit.

_________________
Érine Silfène ou Valdaria Balmi

Sorts du jour
Niveau0 :
Création d’eau-Assistance divine x2-Réparation-Stimulant
Niveau1 :Bouclier entropique-Brume de dissimulation-Injonction x2
Niveau2 :Silence-Restauration partielle-Immobilisation de personne
Sort de domaine niv1 :Agrandissement
Sort de domaine niv2 :Force du taureau
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Mer 04 Avr 2012, 12:59 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6943
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes

Erine tournait donc la poignée, et entrait …
La taverne du village était bien remplie. Il y avait une bonne vingtaine d’hommes, tous plus ou moins costauds et braillards. Ça sentait le tabac, l’alcool renversé et la sueur. Les gens étaient assis sur des bancs de bois autour de grosses tables massives, et avaient devant eux des gobelets remplis de vin. Au fond un comptoir, derrière une grosse femme qui servait des pichets à qui en voulait : et à écouter tous ces gens parler et rire en même temps, tout le monde en voulait, et allait en vouloir sûrement encore. Malgré l’âpreté du lieu, il y régnait une sorte de convivialité rustique.

Lorsque Dame Silfène entra, une sorte de silence se fit. Chacun, avait tournée la tête, puis s’était tue devant la jeune femme. Les regards étaient plus curieux qu’agressifs, mais on sentait que tous ces gens n’étaient pas habitués à voir des inconnus dans leur taverne. La grosse dame posa le pichet qu’elle avait en main, croisa les bras et releva légèrement le menton dans un air de défi.

A présent le silence était total … Personne n’osait parler, la plupart devaient se demander ce qu’il fallait dire en de pareilles circonstances, ce serait sûrement aux plus « grandes gueules » comme on dit, de rompre le charme de l’instant. A moins que ce ne soit Heaum qui ait envoyé un de ses anges passer afin de laisser sa prêtresse prendre la parole.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Jeu 26 Avr 2012, 19:37 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Avr 2011, 01:04
Messages: 499
PX: 11700
En entrant, tous était comme on pouvait le penser.
L’ambiance conviviale d’une taverne bien remplie…
Les gens qui parlent fort et qui s’amusent aux doux sons de gobelets de vin qui se choquent.
Les odeurs qui se mêlent, la sueur des uns, l’alène chargée d’alcool pour d’autre, voir les deux, oui tout était là, et pourtant… bien vite, ce qui devait arriver, arriva.

L’entrée d’Erine eut pour effet immédiat de stopper toutes conversations. Tous ces regards posés sur elle, l’intimidèrent, mais elle fit mine de rien, seule ses joues se tintèrent de rose, mais cela pouvait parfaitement venir de la différence de température entre intérieur et extérieur. Quant à la tenancière, son air n’eut aucun effet sur la jeune femme.

Erine fit deux-trois pas vers l’avant, prit une inspiration et se racla la gorge pour prendre confiance. Et en un éclair Erine dû savoir si elle devait détendre l’atmosphère ou profiter de ce silence pour quérir de l’aide. Serrant le parchemin entre ses doigts, elle décida de jouer le tout pour le tout, quitte à passée pour une illuminée. Et dans une gestuelle très théâtrale elle s’adressa à l’assistance.

Ouvrant les bras
Mais chers enfants, croyez-vous en la providence qui m’a fait venir jusqu’à vous pour querir votre aide en ce jour pluvieux ? Pouvez vous croire qu’en ces lieux, je sais que je trouverais de bonnes âmes pour m’aider dans la mission céleste qui m’anime ?

Puis refermant ses bras elle baissa les yeux sur son parchemin et ajouta avec une voix plus posée et respectueuse, contrastant avec celui d’avant et surtout imposant une écoute attentive. J’ai en ma possession un parchemin m’indiquant les lieux d’un drame, et mes pas m’ont menaient à vous mes humbles amis. Puisse Heaum avoir bien guidé mes pas…

Sa phrase se termina dans un souffle et relevant la tête, Erine déposa son regard d’un bleu profond sur toute l’assistance, cherchant celui qui, entre tous, l’aiderait, sans aucun doute, sans aucune moquerie ni malveillance, dans sa tâche.

:HRP: heu pour la deuxième intervention ça serait plus de la diplomatie, alors que pour la première plus de la représentation :HRP:

_________________
Érine Silfène ou Valdaria Balmi

Sorts du jour
Niveau0 :
Création d’eau-Assistance divine x2-Réparation-Stimulant
Niveau1 :Bouclier entropique-Brume de dissimulation-Injonction x2
Niveau2 :Silence-Restauration partielle-Immobilisation de personne
Sort de domaine niv1 :Agrandissement
Sort de domaine niv2 :Force du taureau
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Jeu 26 Avr 2012, 21:08 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6943
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Représentation 11(d20)+2=13
Diplomatie 7(d20)+4=11



Les occupants de la taverne écoutèrent Silfène en plissant des yeux, le silence était total. Chacun était dans la surprise de voir une ‘éstrangère’ débarquer dans leur village et tenir un discourt aussi surprenant qu’original. Mais personne ne semblait être dans la compréhension de la situation dans laquelle se trouvait la prêtresse. Le silence après la tirade de cette dernière s’étira tel un élastique, la tension montait : qui allait dire quoi ? Et que pouvait on répondre à ce genre de demande ? Les villageois étaient pantois. C’est un gros marin rougeaud qui prit la parole en premier, et qui du coup lâcha l’élastique et par la même occasion l’atmosphère :


-Ben alors ma p’tite dame on s’est pardu sur la plage ! On a pris un coup de soleil sous son casque ! Faut y donner du vin à la p’tite, on comprend rien à c’qu’elle cause !

Et se faisant le type vida son verre cul sec, faisant signe à la rombière de derrière son bar de rapporter du vin. Aussitôt, l’assemblée, comme dans un soupir de soulagement se mit à hurler de rire. Chacun, avançait des explications des plus fantaisistes, pour ne pas dire déplacées sur la présence de Silfène ainsi que sur son discourt. Manifestement personne n’avait rien compris.

Silfène se retrouva donc bien vite avec un verre de vin à la main, et une bande de type qui la regardait avec de grand yeux, qui faisaient : aglou aglou aglou … Même si personne ne montrait d’agressivité, il était assez clair qu’il fallait se plier à certains rituel avant d’obtenir la confiance des villageois.

A l’extérieur une pluie assez conséquente commençait à tomber, claquant sur les carreaux, le vent lui aussi commençait à souffler pour de bon

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Dim 29 Avr 2012, 00:01 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Avr 2011, 01:04
Messages: 499
PX: 11700
Et dans un mouvement d'épaule tout le poids du monde tomba sur Erine. Comment avait-elle pu croire qu'un discours pareil aurait fait mouche ici. Elle était coincé entre les éléments qui se déchainaient dehors et la sensation d'une énorme montagne à gravir à l'intérieure. Le fossé qui l'a séparer de son objectif, déstabilisa la veuve et les paroles, peu encourageantes qui brisèrent l'atmosphère pesantes, n'arrangèrent rien.

Elle afficha malgré tout un sourire très appuyé et large en signe de bonne volonté. Son verre de vin en main, elle n'aurait pu le refuser, si gentiment offert. Aussi avec un grand plaisir non dissimulé, elle bu goulument une bonne moitié de son verre. La prêtresse avait une bonne décente mais elle voulait garder les idées claires pour la suite. Erine espérait tout de même que cette démonstration l'aiderait.

Toujours à la recherche d'un bon marin, Erine, balaya à nouveau, la salle du regard. Y'en avait-il au moins un qui ait encore les idées claires pour prendre la mer par gros temps. La jeune femme leva son verre bien haut et répondit à l'assistance
merci pour ce vin, j'en avais bien besoin elle espérait avoir convaincu avec sa phrase.

Puis elle jeta de nouveau un œil sur son parchemin qu'en était-il de la flèche?... n'était-il pas déjà trop tard? un frisson la parcouru et tous purent lire sur son visage un désarrois profond et se dit pour elle.

Comment vais-je m'en sortir

:HRP: sorry c'est un peu court je sais... :HRP:

_________________
Érine Silfène ou Valdaria Balmi

Sorts du jour
Niveau0 :
Création d’eau-Assistance divine x2-Réparation-Stimulant
Niveau1 :Bouclier entropique-Brume de dissimulation-Injonction x2
Niveau2 :Silence-Restauration partielle-Immobilisation de personne
Sort de domaine niv1 :Agrandissement
Sort de domaine niv2 :Force du taureau


Dernière édition par Erine Silfène le Dim 29 Avr 2012, 11:37, édité 1 fois.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Dim 29 Avr 2012, 00:48 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6943
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Jet de constitution : 6(d20) raté





La prêtresse avait bu devant une foule amusée, avinée et médusée. Personne n’aurait cru ici qu’une tite’dame de la ville allait accepter un verre de leur tord boyau. Ainsi la prêtresse fut saluée par des grands Haaa, Aglou Aglou, ça pique les yeux … etc … Le baptême du feu, ou plutôt du vin venait d’être effectué.

Ce vin, parlons en tient, il avait un goût assez fort, mais pas désagréable, un peu plus sucré que la normal, et c’était vrai qu’il piquait, il piquait la gorge, non, il brûlait la gorge, et piquait les yeux. Et il devait aussi attaquer l’estomac, car aussitôt bu, Silfène ressentie une légère douleur au ventre. Mais bon, quand on n’en buvait ni pour le goût, ni pour le plaisir, cela restait un breuvage raisonnable. Par contre, c’était l’effet à retardement qui lui donnerait sa réputation, peut être était ce pour cela qu’il fallait en boire sans jamais s’arrêter. Il laissa un goût amer, et une langue noire et pâteuse à Erine, ainsi qu’une désagréable sensation de mal de tête. Tout ça avec seulement un demi verre !

Peu à peu le brouhaha reprit ses droits, la grosse matronne passait avec un pichet pour remplir les godets, et chacun l’acclamait à sa façon. Erine était plantée là, devant la porte, avec son mal de tête et un verre à moitié vide à moitié plein. Plus personne ne semblait faire attention à elle. Comme si une fois la surprise passée tout redevenait comme avant. Manifestement la curiosité n’était pas de mise chez ces pêcheurs.

Pourtant, un gros type au bar la regardait, il était un peu plus vieux que la moyenne, un peu plus rouge, et il se tenait au bar comme si sa place y avait toujours été. Il fit signe à la jeune femme de venir à lui. Sa masse imposante était vautrée sur un pauvre tabouret haut. Il avait de larges rouflaquettes de cheveux blancs et une chemise à carreau sans âge, imprégnée d’une forte odeur de poisson ou de sueur, ou des deux …
Au centre de la salle, il y avait une grande table. Elle accueillait les hommes dans la force de l’âge, et il restait des places au cas où quelqu’un aurait voulu s’y asseoir.
De son coté la matronne était retournée derrière son comptoir et surveillait ses clients d’un œil noir. On aurait su dire si elle voulait s’assurer de leur bien être, ou si elle tentait de remplir un maximum de verre en un minimum de temps. Les mystères du commerce.

En regardant son parchemin, Silfène pu constater que la flèche était toujours là, et qu’elle tournait toujours sur le vélin afin de montrer une seule et même direction. Le message était toujours là aussi. Le « Faites vite » raisonnait comme un glas dans cette ambiance matinale de pêcheurs visiblement long à la détente.

Dehors le vent et la pluie continuaient leur oeuvre, si bien que sans parler de tempête, personne n’aurait voulu sortir se promener sans raison avec un temps pareil.

Personne ?

Allez savoir …


_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Dim 29 Avr 2012, 02:06 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Avr 2011, 01:04
Messages: 499
PX: 11700
L'assemblée était visiblement satisfaite qu'Erine ait joué le jeu. La glace semblait brisée, à tel point qu'au final plus personne ne fit vraiment attention à elle. La prêtresse était rassurée d'avoir visiblement prit la bonne attitude. Seulement elle n'avait pas tout à fait prévu l'effet secondaire de ce breuvage, qu'elle venait de boire sans se poser de questions.

Erine se rendit très vite compte que ce vin lui brulait les entrailles. Elle en ressentait les effets tout au long du parcours prit par ce liquide. Gorge, œsophage, estomac, il brulait tout sur son passage. Des larmes montèrent aux yeux saphir de la jeune dame et sous ses vêtements son ventre se contracta. Au dehors, la servante de Heaum fit tout son possible pour rester impassible, même si l'amertume du breuvage emplissait sa bouche de façon insidieuse. Erine leva la tête vers le haut pour empêcher ses larmes de couler, puis se racla la gorge avant de repérer un type au bar lui faisant visiblement signe de s'approcher.


Au moins ça n'a pas complètement servi à rien. Elle fit un signe de tête entendu et entrepris de s'approcher du comptoir. Son mal de crâne lancinant n'arranger rien à son état, et en plus il lui faudrait contourner une large table bien au centre de son parcours. Erine regarda donc son parchemin qui n'avait pour ainsi dire pas changé et les quelques mots inscrits regonflèrent le courage de la jeune femme.
j'ai assez perdu de temps, voici ma seule chance, on y croit...

Après une grande inspiration, Erine entreprit de contourner la grande table par la droite, regardant scrupuleusement où elle mettait les pieds. La matrone était impressionnante derrière son comptoir et l'homme qui lui avait fait signe l'intriguait. Quand elle arriva devant lui, Erine fit un sourire franc et amusée puis s'adressant à la tenancière dit.
Puis-je connaitre le nom de ce vin ? Que je puisse savoir quoi conseiller en ville... Puis regardant l'homme imposant, elle ajouta en baissant d'un ton, et peut-être en connaitriez-vous le remède ? ça m'arrangerait..

La prêtresse espérait mettre dans sa poche le pilier de comptoir par un trait d'humour avant de lui exposer concrètement la raison de sa venue. Erine savait très bien qu'elle n'aurait que sa foie pour convaincre, puisqu'elle n'avait pas un sous en poche. Et sans mots dire, elle déposa devant lui son parchemin...

_________________
Érine Silfène ou Valdaria Balmi

Sorts du jour
Niveau0 :
Création d’eau-Assistance divine x2-Réparation-Stimulant
Niveau1 :Bouclier entropique-Brume de dissimulation-Injonction x2
Niveau2 :Silence-Restauration partielle-Immobilisation de personne
Sort de domaine niv1 :Agrandissement
Sort de domaine niv2 :Force du taureau
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Dim 29 Avr 2012, 09:02 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6943
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes

Les gars de la table se dévissèrent le cou pour regarder passer Silfène. Chacun ricanant, et maugréant dans sa barbe des remarques plus ou moins graveleuse. Rien d’agressif, mais juste de quoi mettre mal à l’aise la jeune femme. Lorsque cette dernière arriva au bar et entama la conversation avec le pilier et la matrone elle fût accueillie par un haussement de sourcil étonné, et un froncement de l’autre. La matrone regarda Silfène droit dans les yeux, et lui dit d’un ton glacial :


-Not vin c’est pas le meilleur de l’île mais on en boit parce que c’est le seul qu’on a. C’est pas la peine de nous passer la pommade, vous faite bien la fière. Et si vous avez mal à la tête ben reprenez en. C’est une pièce de cuivre le verre.

Et sans attendre la réponse de Silfène, un verre arriva sur le comptoir en face d’elle. Le gros type n’avait pas bougé, il semblait comme amorphe. Puis sortant de sa torpeur, tel une tortue de sa carapace :

-Qu’est ce qu’elle nous veut la tite’dame ?

Le ton était sec, et indiquait qu’il n’était nul besoin de courbettes verbales. Le gros s’enfila son verre cul sec et et tendit le gobelet vide à la patronne. Les autres regardait du coin de l’œil la conversation tout en continuant de boire. Certain sortait du tabac à rouler et allumère des pipes qui bientôt allaient enfumer le lieu. Il faisait de plus en plus chaud, et l’air moite commençait à devenir acre. Bien que personne ne soit vraiment agressif, l’ambiance n’était pas très accueillante pour une « estrangère »

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Dim 29 Avr 2012, 17:17 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Avr 2011, 01:04
Messages: 499
PX: 11700
Les réflexions fumeuses des bonshommes de la grande table, n'étonnèrent guère la jeune femme. Elle ne cachait pas sa féminité et n'en rougissait pas non plus. Aucun malaise, juste de l'amusement de voir ce genre de comportement, même si ça n'avait rien d'étonnant ici. En revanche l'attitude dédaigneuse de la tenancière et l'étonnement de l'homme qui lui avait fait signe, surprirent Erine. Quant au verre qu'on lui servit, elle le repoussa vers la robuste femme. Face à l'acharnement et l'hostilité des lieux, la jeune femme commençait à perdre patience face à l'urgence de sa situation.

Jusqu'ici, Erine avait agit en contradiction totale avec sa vraie personnalité, voulant respecter les principes qu'on lui avait enseigné durant sa formation religieuse. Mais là s'en était trop, le tempérament volcanique de la jeune femme reprit le dessus et elle s'emporta piqué au vif et dit sur un ton sarcastique.

Je ne vous passe pas de pommade ma bonne dame, j'essayais d'être polie et agréable, maintenant vous pouvez vous garder votre pisse, un verre m'en a déjà bien suffit. elle frappa du poing sur le comptoir et ajouta pour ses deux interlocuteurs. Moi aussi je sais être désagréable et froide, je pensais trouver des gars courageux ici, mais je n'ai qu'une bande d'ivrognes devant moi, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.

Erine coupa court à sa violence verbale, et fit le plus rapidement possible le parcours inverse pour repartir en direction de la porte de sortie. Elle avait dans l'idée de rentrer chez elle, passer son amure et revenir plus conquérante dans ce troquet. Peut être qu'ainsi on la prendrait un peu plus au sérieux
. ils vont voir de quel bois je me chauffe. La jeune femme voyait sa mission être un échec mais elle n'avait pas encore dit son dernier mot. Elle y mettrait le temps, mais elle arriverait à répondre au sos de son parchemin.

Dos à l'assistance, elle remonta son col de manteau se préparant à s'offrir au mauvais temps.

_________________
Érine Silfène ou Valdaria Balmi

Sorts du jour
Niveau0 :
Création d’eau-Assistance divine x2-Réparation-Stimulant
Niveau1 :Bouclier entropique-Brume de dissimulation-Injonction x2
Niveau2 :Silence-Restauration partielle-Immobilisation de personne
Sort de domaine niv1 :Agrandissement
Sort de domaine niv2 :Force du taureau
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Dim 29 Avr 2012, 17:53 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6943
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes

Aux mots d’Erine, la tenancière eut un regard de dédain qui aurait pu faire taire un chien hurleur. Et lorsque la jeune prêtresse fit marche arrière l’assemblée fut surprise puis un brin gêné, mais très vite l’instinct grégaire repris le dessus, et chacun se mit à rire plu sou moins nerveusement. Cette matinée resterait gravé dans les mémoires de ce village, ce serait « la matinée tu sais, celle où une jolie fille est venu dire à la grosse que son vin c’était de la pisse ». Peu à peu les marins se mirent à rire à gorge déployer reprenant les terme de la jeune femme pour qualifier le vin de la matrone. Et bientôt des tonnerres de rires rendait l’ambiance survolté, des blagues tout aussi lourde que redondantes fusaient de table en table.

Puis un homme d’age mur, qui avait une tête de chef de part sa prestances, se leva et fit signe à l’assemblée de se taire. Aussitôt le silence se fut. L’homme avait une ‘bonne’ tête au vu de la situation, il s’adressa à Erine dans un langage qui se voulait courtois :


-Bon, ben tu nous auura bien faite rire la merlue ! Qu’est ce tu veux exactement ? Excuse un peu les mauvaise manière de mon village, les gens sont pas méchant, mais bon, faut avouer que vouz autes de la ville vous êtes ben tous pareil avec vos grand airs !

Le silence resta de plomb après cette question, aussi la jeune prêtresse avait enfin l’attention de son auditoire, il n’allait pas falloir rater sa chance ! Car on voyait bien qu’au-delà de l’autorité du ‘chef’, la bande gardait son droit de brouhaha, pour faire bloc face à l’estranger.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Lun 30 Avr 2012, 02:59 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Avr 2011, 01:04
Messages: 499
PX: 11700
Faire rire son assistance voilà tout ce qu’elle avait obtenu de ce villages de bourrus. Toujours face à la porte Erine ne préféra même pas jeter un œil en arrière. Elle cherchait une autre issue pour sa mission, ah si seulement elle pouvait voler… Perdu dans ses pensées, la veuve ne su d’abord rien de l’intervention d’un d’en eux pour calmer la taverne mais lorsque le calme se fit, elle frissonna, qu’allait-on encore lui faire subir… Elle ne pourrait en supporter d’avantage sans finir par vraiment perdre son calme.

Et quelqu’un prit la parole. A ses dires il était le chef de ce village de fous. Et voilà qu’à présent elle était une merlue, Erine ne perdait pas une miette de ce discours dont elle ne savait quoi penser. Chaque mots étaient passé au peigne fin, mais au final elle ne fut pas convaincue. Néanmoins la jeune femme se retourna tête haute et le visage toujours aussi contrarié et répondit d’une voix contenue se bridant encore dans un ultime effort.


Il n’y a rien que vous puissiez faire pour moi, merci pour votre accueil, qu’Heaum vous protège tous.

Puis elle détourna les talons, ouvrit la porte et affronta les éléments qui faisaient écho à ses propres émotions. Résignée et désarçonné par cette mauvaise expérience elle dû se rendre à l’évidence, il lui faudrait trouver un autre moyen.

_________________
Érine Silfène ou Valdaria Balmi

Sorts du jour
Niveau0 :
Création d’eau-Assistance divine x2-Réparation-Stimulant
Niveau1 :Bouclier entropique-Brume de dissimulation-Injonction x2
Niveau2 :Silence-Restauration partielle-Immobilisation de personne
Sort de domaine niv1 :Agrandissement
Sort de domaine niv2 :Force du taureau
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Lun 30 Avr 2012, 08:12 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6943
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes

Erine se retrouvait dans le village désert, il ressemblait en tous points à celui qu’elle avait laissée avant d’entrée dans le gourbi des pêcheurs, avec beaucoup de vent et de pluie en plus. Il y avait le bâtiment avec le trident en guise d’effigie, et des petites maisons trapues. Toujours le chemin entre la plage et la forêt.

Au milieu de ce désert humain, Erine vit une silhouette sortir de la forêt, un homme qui semblait ne pas craindre la pluie puisqu’il était torse nu. Plutôt bien bâti, avec des cheveux noir et turquoise, une carrure athlétique et une démarche assurée. Il tenait dans sa main un trident et un filet, et se dirigeait d’un pas léger vers la plage. Il ne semblait pas avoir vu Mademoiselle Silfène.

A l’intérieur de la taverne les rires et les cris avaient repris. Compte tenu de l’ambiance et du temps Erine eut comme un flash : elle se dit qu’elle avait sûrement bien fait de ne pas s’attarder auprès de ces pêcheurs, car de toute manière aucun n’aurait pris la mer par un tel temps. Et le petit parchemin magique qu’elle conservait dans sa poche, lui rappelait qu’elle avait besoin d’efficacité de courage et d’audace pour mener à bien sa mission. Elle cru voir dans les nuages un gantelet avec un œil en son centre ! Etait ce le vin ? Ou un signe d’encouragement de son dieu ?

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Mar 01 Mai 2012, 19:11 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Avr 2011, 01:04
Messages: 499
PX: 11700
Plongée dans un profond trouble, Erine ne chercha même pas a se protéger du mauvais temps. Au fond de sa poche elle sentait le parchemin se chiffonner sous ses doigts. Autour d'elle rien n'avait changé sauf que les bâtiments semblaient encore plus moroses sous l'éclairage du mauvais temps ou peut être que c'était son état général qui assombrissait le tout.

Observant les alentours le regarde de la jeune femme s'arrêta vers une silhouette qui sortait de la forêt. Cette scène lui semblait complètement fantaisiste, au vu du temps, qui serait assez fou pour sortir et elle ricana,
Commence déjà par toi, ma vieille Mais au fond cette apparition lui redonna le moral, elle n'aurait su dire comment, mais il était clair qu'elle avait fait le bon choix en ne perdant pas plus de temps dans cette taverne.

Instinctivement, Erine prit la direction de l'homme, sa marche étaient rapide, presque frénétique car la jeune femme ne voulait pas qu'il lui échappe. Cherchant du réconfort elle cru voir dans les nuages un signe divin, Heaum semblait la soutenir dans sa démarche. Son audace payerait-il ? Un grand sentiment de joie fit place à son désarroi et toute la détermination de la veuve reprit le dessus. Elle parcoure la distance plus conquérante de que jamais dans son exaltation, Erine leva un bras, et cria pour passé au dessus du vent.

Ohé monsieur, Ohé attendez !

_________________
Érine Silfène ou Valdaria Balmi

Sorts du jour
Niveau0 :
Création d’eau-Assistance divine x2-Réparation-Stimulant
Niveau1 :Bouclier entropique-Brume de dissimulation-Injonction x2
Niveau2 :Silence-Restauration partielle-Immobilisation de personne
Sort de domaine niv1 :Agrandissement
Sort de domaine niv2 :Force du taureau
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Mar 01 Mai 2012, 21:16 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6943
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes

L’homme s’arrêta au son de la voix d’Erine Silfène. Il se tenait droit sous la pluie, apparemment l’eau qui tombait du ciel ne lui était pas désagréable, et ne l’empêchait pas de trouver cette journée magnifique, d’ailleurs il n’était vêtu que d’un short de peau et affichait un air placide comme s’il allait se promener à la plage en toute quiétude. Il était torse nu, et sa peau semblait légèrement luire, comme si elle était huilée, ou du moins enduite d’une substance quelconque. Il avait dans sa main droite un trident, et dans l’autre un filet avec une sorte de tissu brillant à l’intérieur. Autour de la taille une ceinture avec des poches contenant du matériel,

Une fois plus proche de lui, la prêtresse pouvait mieux l’observer : il était fort et trapu, dégageant une impression de vigueur et de puissance animal. Ses yeux étaient d’un bleu océanique où n’importe quel navire aurait pu chavirer. L’homme regarda Silfène, et ne paru dégager aucune expression. Il semblait aussi impassible à la présence féminine de la prêtresse qu’à la pluie qui lui dégoulinait dessus. Et pourtant il ne paraissait pas antipathique, ni sur la défensive, ni dans l’autarcie des pêcheurs du village. Il se contenta de regarder la jeune femme comme si sa présence n’avait rien de surprenant, et répondit à ses injonctions d’une voix sombre :


-oui ?

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: L'Epouvantail
MessageMessage posté...: Ven 04 Mai 2012, 07:27 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Avr 2011, 01:04
Messages: 499
PX: 11700
Une fois à sa hauteur, Erine reprit un peu son souffle et en profita pour détailler un peu mieux son nouvel interlocuteur. Sa stature était impressionnante et rassurante à la fois. Elle suivit du regard le parcours d'une goutte d'eau qui glissait sur lui, avant de reprendre ses esprits et posa son regard saphir droit dans celui de l'homme. Après le désastre de la taverne, la prêtresse était déterminée à convaincre l'homme de l'aider. Sachant son temps précieux, elle attaqua directement dans le vif du sujet et prit un ton catastrophé.

Pardonner moi, mais j'ai absolument besoin de votre aide, je dois impérativement venir en aide à une personne en grande difficulté.

La jeune femme semblait des plus sincère, convaincu du bien fondé de sa requête. Elle avait choisi des mots simples sans chichi à l'inverse de son discours à la taverne. Erine apprenait vite de ses erreurs. Erine sorti le parchemin de sa poche pour vérifier que la "boussole" était toujours active. Puis elle posa sa main sur celle qui tenait le filet et leva les yeux vers le visage dégoulinant de l'être qui lui faisait face et insista un peu plus.

Il faut que vous m'aidiez a prendre la mer, c'est vraiment urgent.

_________________
Érine Silfène ou Valdaria Balmi

Sorts du jour
Niveau0 :
Création d’eau-Assistance divine x2-Réparation-Stimulant
Niveau1 :Bouclier entropique-Brume de dissimulation-Injonction x2
Niveau2 :Silence-Restauration partielle-Immobilisation de personne
Sort de domaine niv1 :Agrandissement
Sort de domaine niv2 :Force du taureau


Dernière édition par Erine Silfène le Ven 04 Mai 2012, 09:30, édité 1 fois.
Haut
   
 
 [ 102 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: