Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Mar 16 Oct 2018, 22:13


Règles du forum


Image


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Sam 15 Sep 2012, 17:35 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
Le tavernier du Troubadour, un humain aux cheveux roux tressés et à la barbe taillé répondant au nom de Blanor, se félicitait d’avoir engagé ce duo un peu insolite. Le jeune rashéméni et le petit gnome à la cornemuse avaient fait merveille en salle, en harmonisant leurs deux arts : la danse et la musique. Sur un rythme entrainant de cornemuse propre à réjouir et à mettre en branle l’âme des auditeurs, les mouvements et les gestes du danseur, suivant la musique avec une harmonie rare, hypnotisait les spectateurs, qui reconnaissait là des danses traditionnelles allant avec une bonne dose d’innovations plus que bienvenue, les surprenant sans cesse. La mélodie avait porté jusque dans la rue, et de nombreux passants s’étaient arrêtés pour écouter et voir danser le duo, prenant consommation sur consommation pour pouvoir avoir le privilège d’assister à cette représentation hors du commun.

Les deux artistes descendirent de la scène sous l’ovation de la foule, chacun voulant leur adresser un mot, et ils eurent un mal fou à rejoindre la petite salle privée que le tavernier leur avait réservé afin qu’elle leur serve à la fois de coulisse et de lieu de repos. Ils y furent accueillis par un Blanor fou de joie qui les félicita joyeusement en leur secouant la main comme un prunier. Il les récompensa d’une demi-douzaine d’écus chacun avant de filer en salle pour s’occuper de la clientèle toujours plus nombreuse.

Avant même qu’ils aient le temps de souffler un peu ou de se changer, ils virent la porte s’ouvrir silencieusement sur un homme en robe blanche, qui prit le temps de vérifier que personne ne le suivait et de fermer la porte avant de se retourner vers eux. Il était d’assez haute taille, et fin. Le capuchon de sa robe, abaissé, laissait voir ses longs cheveux noirs formant une tresse le long de son dos. Sa peau d’un cuivre agréable lui donnait un certain charme, et Marcel crut y entrapercevoir –mais était-ce une illusion d’optique ? – des reflets verts émeraude formant comme un motif écaillé. Avant que le barde puisse s’en étonner, l’homme bougea, faisant s’estomper cette vision. Etait-ce un tatouage ? Avait-il rêvé ? Marcel n’eut pas le temps de plus se pencher sur la question que l’homme tourna ses yeux bridés d’un jaune doré vers les deux compères et s’approcha lentement en se présentant :


« Veuillez m’excusez, messieurs. Je me présente, Locc du Sud. J’aurais une requête à vous adresser »


Son accent comme ses traits physiques sont indubitablement mulans, mais il y a un quelque chose en lui qui trahit une autre origine, inconnue. Peut-être la couleur étrange de ses yeux ? On ne saurait trop le dire.


« Il se trouve que je représente un groupe d’exilés mulans ayant fui à cause des discriminations et des agressions que nous subissions dans notre pays. Notre… soucis, est que nous presque certains d’avoir été suivi par un groupe de traqueurs extrémistes mulans voulant nous éradiquer pour nos différences de culte. Ce sont des tueurs sans pitié et leurs méthodes sont redoutables. Ils agissent presque toujours dans l’ombre, se faisant passer pour un groupe de mercenaire ou pour une troupe de baladins, voire même pour des pèlerins. Face à eux, ma communauté est sans défense.
J’ai mes raisons de penser que la troupe de saltimbanques s’étant installés récemment à la sortie de la ville font partie de ce groupe de tueurs. Mais sans preuve de ce que j’avance, la garde ne voudra jamais ni m’écouter ni intervenir. Et aucun de mes compatriotes ne peut les approcher pour recueillir des informations, car cela reviendrait à révéler notre présence. C’est là que j’aurais besoin de vos… talents particuliers. Pouvez-vous essayer d’intégrer leur groupe et faisant preuve de vos connaissances de la scène, et en profiter pour récolter des informations et des preuves ? Je vous paierez grassement pour cela. »


Son discours était pathétique. On voyait qu’il avait vraiment l’air d’être sans aucun autre recours que les deux artistes, et qu’il pensait vraiment que la vie de sa communauté était en danger. Cependant, les deux compères trouvaient que son discours faisait un peu surfait, comme s’il avait été préparé ou comme s’il ne disait pas tout. A moins que ça soit parce qu’ils n’étaient pas les premiers à qui il avait fait sa proposition et qu’il avait déjà essuyé un certain nombre de refus.


    :HRP: Edit : J'avais oublié, les jets de dés admirables que vous avez faits :
    Représentation (Instruments à vents) : 16 (d20) + 10 -> Mémorable
    Représentation (Danse) : 19 (d20) + 7 -> Mémorable
    Détection : 3 (d20) -1 = 2 contre DD ? -> Echec (Taos)
    Détection : 18 (d20) + 1 = 19 contre DD ? -> Réussite
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Sam 15 Sep 2012, 21:43 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 17 Juil 2011, 16:35
Messages: 555
PX: 14010
 Marcel allait féliciter son camarade pour sa prestation lorsque l'homme entra dans la pièce, la loge aimerait-on pouvoir dire. Encore un admirateur, songea le cornemuseur qui s'apprêtait à lui dire qu'ils avaient besoin de repos et que non, il ne pouvait pas jouer un morceau pour lui dans l'immédiat… mais l'allure du visiteur retint son attention. Se pouvait-il qu'il fût un dragon ou un demi-dragon ? Il aurait été délicat de lui poser la question d'emblée, d'autant plus qu'il était déjà en train de raconter sa vie aux deux artistes.
 Au fur et à mesure qu'il parlait, le gnome voyait arriver le moment où il allait devoir lui répondre qu'ils n'étaient pas des mercenaires, encore moins des gardes du corps, mais la proposition de l'homme le prit de court. En fait, on leur demandait de faire les espions… et de faire leur travail en même temps ! L'offre méritait d'être étudiée, surtout qu'elle était censée être bien payée… justement !
« Avec quoi comptez-vous nous payer, mon p'tit monsieur ? Si vous pouviez nous payer grassement, comme vous le dites, pourquoi ne pas plutôt engager des mercenaires pour vous protéger ou prendre une place sur un navire partant de nuit et semer vos poursuivants ? Excusez-moi d'être aussi soupçonneux, mais votre affaire me semble surprenante : vous vous dites traqués et persécutés, mais vous avez assez d'argent pour nous engager comme espions. Et vous êtes sur une ile : vous n'êtes pas arrivés à pied, comment vos poursuivants ont-ils pu savoir où vous chercher ? Votre communauté est si nombreuse que cela ? Si je puis me permettre : que vous reproche-t-on, en Mulhorande ? »
 Avant de s'engager aveuglément dans n'importe quoi, quand bien même la récompense fût-elle alléchante, Marcel préférait s'assurer de ce qu'il faisait. Il n'était, somme toute, qu'un simple barde itinérant !

_________________
Et ouais, mon p'tit gars !

Marcel Fasnières, barde itinérant et gnome à temps plein, joué par Chapour l’Avisé

Restent 4/4/3 sorts et 5/6 utilisations des pouvoirs de musique de barde.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Dim 16 Sep 2012, 10:48 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Avr 2012, 18:35
Messages: 242
PX: 2750
Le public en folie et les airs enivrants de mon ami gnome m'avait fait entré en transe. Durant tout le spectacle, je m'étais senti possédé, comme si Lliira avait pris le contrôle de mon corps pour exprimer la toute beauté de son art. Je n'étais pas encore totalement revenu à moi quand Locc était apparu.

J'eus du mal à comprendre tout le sens de ses premières paroles, mais au fur et à mesure que je revenais à moi, j'entendais le récit d'un peuple opprimé injustement qui nous suppliant de les aider. Je sentais en moi la rage monter, le récit de cet homme était un feu qui me faisait bouillonner de l'intérieur.
Son récit terminé, alors que j'allais lui promettre mon aide avec enthousiasme, j'entendis les doutes de Marcel et ses questions.
Je n'avais pas remis en question un instant la parole du Mulan, mais il était vrai que les interrogations de Marcel révélaient un certain mystère autour de la proposition de Locc.

- Vous avez frapper à la bonne porte. Je ne suis sûrement pas le meilleur espion de Toril, mais je ne saurais supporter qu'un peuple soit opprimé injustement. Cependant, bien que je ne sois pas aussi soupçonneux que mon compagnon, il est vrai que je préférerais savoir à quoi m'attendre avant de m'embarquer aveuglement dans cette aventure.

En y réfléchissant plus calmement, je me rappelai que si l'oppression d'un peuple était inacceptable, toutes les communautés ne méritaient pas d'être soutenues, comme les cultes vénérant les Princes Démons.

*Voyons donc pour quelles raisons ils sont opprimés et comment ils ont été chassé jusqu'ici. Alors, nous verrons si nous nous devons de les aider ou non.

_________________
«Vouloir être grand et riche, n’est-ce pas se résoudre à mentir, plier, ramper, se redresser, flatter, dissimuler ?»


Image


Autres personnages : Vesana Demens, la changeline instable à la recherche d'un MJ & Kahiro DanseJoie, l'autre danseur.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Dim 16 Sep 2012, 11:28 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
Le mulan poussa un long soupir face aux soupçonneuses interrogations du gnome. Il ne devait pas être le premier à lui faire ces objections. Cependant, savoir que au moins un des deux compagnons semblait partant eut l'air de lui remonter le moral. Il répondit aux questions justifiées du barde avec un ton hâtif, comme s'il vouait en finir le plus vite possible.

"Nos poursuivants nous traquent depuis notre départ de Mulhorande. Ce sont une bande de traqueurs professionnels et ils sont aussi fins limiers que tueurs. Notre petite communauté comprend une dizaine de personnes, les autres étant restés se terrer au pays. Nous étions plus nombreux au départ, mais nous avons perdu des camarades au cours de notre exil. Notre petit nombre nous a permis de passer inaperçus la plupart du temps, et nous avons essayés de semer nos poursuivants en passant par des déserts et des steppe, où il était difficile de suivre notre trace. Mais il nous fallait bien passer par des villes pour nous réapprovisionner. C'est là qu'ils retrouvaient notre trace. Nous pensions que traverser la mer était une bonne idée, mais ils nous ont rattrapés.

Engager des mercenaires pour nous protéger en permanence face à ces tueurs couteraient trop cher à notre communauté, mais si nous réussissons à recueillir les preuves pour que la garde intervienne, nous serions en sécurité. Nous avons trouvés un certain havre en Gemmaline. Personne n'y est persécuté, la paix règne, bref, nous ne voudrions pas nous replonger dans le monde de souffrance où nous ne ferions que disparaître les uns après les autres. Nous avons emportés avec nous une partie de notre trésor sacré, et s'il ne contient que des objets religieux sacrés, certains d'entre eux ont une grande valeur monétaire. Nous ne voudrions pas le voir disparaître mains nous pouvons nous séparer d'une pièce pour vous si vous réussissez à sauver notre peuple.

Je ne voudrais pas vous ennuyer avec les discriminations religieuses en Mulhorande, mais les cultes y sont très restreint. Je doute que vous connaissiez nos dieux exotiques. Notre panthéon est dirigé par un dieux-pharaon, Horus-Ré, et quiconque vénère un dieux qui ne soumet pas à sa domination hégémonique et stricte est considéré comme hérétique. C'est un dieux qui n'accepte aucun changement, aucune divergence d'opinion, de mœurs ou d'idées. Nous sommes les humbles serviteurs d'un dieu dont le royaume est un désert, car il a été relégué par le dieu-usurpateur au ban de la société. Depuis des générations, il s'efforce de faire survivre notre peuple dans le désert, mais une récente campagne d'inquisition menée par les serviteur d'un dieu affilié au dieu-usurpateur à la sauvagerie sans limite à été lancée, nous forçant à fuir."


Son discours achevé, il finit par tirer une chaise de sous la table située derrière les deux compères, et à s'installer. Il était tout de même étrange qu'il déblatère l'histoire de son peuple comme ça à deux inconnus. Peut-être un excès de confiance dans le danseur de bataille. Peut-être les avait-il sondés. Toujours était-il qu'il ne restait qu'à eux de choisir entre l'aider ou aller voir ce qu'il retournait de sa soi-disante communauté et ses soi-disants traqueurs. Peut-être n'était-il que le représentant d'un groupe de saltimbanques rival de celui qui se donnait en scène à l'entrée de la ville. Il n'appartenait qu'aux artistes de vérifier tout cela.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Dim 16 Sep 2012, 13:40 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Avr 2012, 18:35
Messages: 242
PX: 2750
Le récit de la traque de la communauté par les inquisiteurs confirma le feu qui prenait en mon fort intérieur. La fuite de cette communauté chassée me rappelait ma fuite de Thay. Au fur et à mesure de son récit, j'éprouvais de plus en plus d'empathie pour l'homme qui cherchait notre aide. J'eus du mal à contenir ma colère quand il nous expliqua que l'or qu'il nous proposait serait issu de la vente de leur reliques, sûrement leurs derniers biens, les rares qu'ils ont dus pouvoir sauver. Ils avaient tout perdu, jusqu'à leur liberté. Je n'avait pas besoin d'autres arguments pour leur venir en aide.

- Inutile de vendre vos objets de culte, je refuse que vous les vendiez pour me payer ! Vous avez ma parole : je vous aiderai à obtenir les preuves nécessaires à l'arrestation de ceux qui vous pourchassent depuis si longtemps. Je connais la fuite de l'oppression, personne ne mérite de connaître cette peur permanente !

Mais alors que je jurais de leur venir en aide sans aucune condition, je pris conscience que je n'avais pas demandé l'avis de Marcel avant de m'engager.
Je tournais donc mon visage vers lui un peu penaud, espérant ne pas l'avoir pris de court et qu'il serait d'accord avec moi.

_________________
«Vouloir être grand et riche, n’est-ce pas se résoudre à mentir, plier, ramper, se redresser, flatter, dissimuler ?»


Image


Autres personnages : Vesana Demens, la changeline instable à la recherche d'un MJ & Kahiro DanseJoie, l'autre danseur.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Dim 16 Sep 2012, 22:03 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 17 Juil 2011, 16:35
Messages: 555
PX: 14010
 Marcel écouta attentivement le discours de ce Locc tout en mobilisant ses connaissances sur la Mulhorande et son panthéon. Instinctivement, il n'aurait pas considéré ce pays comme particulièrement hostile aux vues différentes, néanmoins il savait d'expérience que les autorités religieuses ne rassemblaient pas toujours les personnes les plus fines qui existassent… c'est aussi pourquoi il était parti du Lantan : non qu'il y fût traqué ou persécuté, mais le dogmatisme et l'absence d'humour du clergé de Gond auraient fini par le démoraliser. Réflexion faite… ses problèmes n'étaient franchement pas comparables à ceux dont on venait de lui parler…
 Et Taos qui venait de donner son accord ! Bah, après tout, le boulot tentait Marcel et il rendait service, aussi agréa-t-il à la remarque de son camarade.
« Cependant, j'accepterais volontiers un petit paiement quand même, moi… Ce n'est pas forcément la peine de vendre ou mettre au clou un de vos objets de culte, mais un paiement en nature… un toit et des repas pour quelques jours, ou que sais-je ? Cela m'irait aussi, et on pourra peut-être se servir chez vos détracteurs. Puis-je tout de même vous demander quel est ce dieu que vous adorez, mon p'tit monsieur ? »
 Son camarade était débordant d'enthousiasme, ce qui ne déplaisait pas à un gnome jovial comme lui, mais il était trop impulsif et insuffisamment méfiant, comme l'étaient souvent les humains, qui n'avaient pas vécu autant que les fils des roches : quelques précisions supplémentaires ne seraient surement pas de trop.


    :HRP: J'aimerais bien un petit test de connaissances de l'histoire de la Mulhorande et de sa religion, pour savoir à quoi m'en tenir.

_________________
Et ouais, mon p'tit gars !

Marcel Fasnières, barde itinérant et gnome à temps plein, joué par Chapour l’Avisé

Restent 4/4/3 sorts et 5/6 utilisations des pouvoirs de musique de barde.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Sam 22 Sep 2012, 09:40 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
    :HRP: Connaissance : histoire : 6 (d20) + 5 = 11
    Connaissance : religion : 8 (d20) + 3 = 11
    Savoir Bardique : 11 (d20) + 5 = 16
    :HRP:

Alors que Locc faisait son discours, Marcel se souvint qu'un soir, assis au coin d'un feu avec son maître, il avait discuté avec un de ses collègue mulan, qui lui avait parlé de cette croisade lancée par l'église d'Anhur contre les adeptes de Seth cachés dans le désert. Il se souvint que malgré la malfaisance de leur dieu, les Sethi chassés par les Traqueurs d'Anhur -la main armée de l'église d'Anhur- n'avaient pas posés problème depuis un certain temps et qu'ils vivaient en paix dans les rudes conditions du désert, protégés par un dieu certes cruel avec ses ennemis, destructeur et tyrannique, prenait soin de ses suivants. Le barde trouvait donc un peu exagérée et injuste cette chasse. C'était donc un Sethi qui était devant eux. Celui-ci n'avait pas l'air de le cacher d'ailleurs, car il l'annonça tout-à-fait banalement.

"Nous sommes les fidèles servants de Seth, le dieu du désert. Il prend soin de nos familles depuis de nombreuses générations, et nous le lui rendons en l'adorant avec une ferveur toujours aussi forte.

Puisqu'un paiement en services vous conviendrait, il se trouve que nous avons des contacts avec un riche mécène mulan, un de nos compatriote qui lui vénère Seth en cachette, afin de pouvoir garder son pouvoir en Mulhorande. Au vu de la représentation que vous avez faite, je pense que nous pouvons largement vous conseiller à lui, qui paiera grassement pour vous avoir comme troubadour personnel. Il aime tous les arts, surtout ceux qui viennent de loin de chez lui, et je suis sûr qu'il vous adorera.

Cela vous convient-t-il?"


Le mulan paraissait certain que sa proposition serait acceptée. Entre un idéologue prêt à défendre la veuve et l'orphelin et son camarade dont il était sûr qu'il se jetterait sur la renommée et ses retombées financières promises, il pensait avoir enfin trouvé les âmes charitables -ou vénales- dont il avait besoin.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Sam 22 Sep 2012, 11:49 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Avr 2012, 18:35
Messages: 242
PX: 2750
*Danser devant un riche mécène ? Pourquoi pas. Gagner une certaine renommée me permettrait de faire profiter de mes représentations à un plus grand public. Mais il est hors de question de devenir son singe dansant.*

- Très bien mon ami, j'accepte ta proposition. Mais pourrais-tu nous donner d'autres informations sur ceux que nous devons démasquer ? Quels genres d'indices devons-nous obtenir ? Pouvez-vous nous aider d'une quelconque façon ?

_________________
«Vouloir être grand et riche, n’est-ce pas se résoudre à mentir, plier, ramper, se redresser, flatter, dissimuler ?»


Image


Autres personnages : Vesana Demens, la changeline instable à la recherche d'un MJ & Kahiro DanseJoie, l'autre danseur.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Dim 23 Sep 2012, 20:12 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 17 Juil 2011, 16:35
Messages: 555
PX: 14010
 La réponse de Locc du Sud embarrassa un peu Marcel, mais il le fut encore plus après la réaction de Taos… Demandant un instant à leur visiteur, il se tourna vers son camarade, présentant son dos au Mulan, et murmura quelques mots en farfouillant dans ses poches, à la recherche d'un morceau de fil de cuivre, nécessaire à ses petits trucs de barde. « Taos, mon p'tit gars, débuta-t-il en chuchotant à un niveau à peine perceptible une fois qu'il fut certain que seul le danseur pouvait l'entendre. Cette histoire pue ! Profitons du fait qu'il ne nous entende pas pour un bon moment si on parle très bas… J'ai des choses à te signaler. Seth est un dieu malfaisant, un destructeur, père de la haine, de la trahison, du meurtre… je ne jugerai pas ses fidèles, mais il faut faire attention. Ces gens sont peut-être des criminels recherchés. Toi qui as grandi là-bas, tu devrais savoir qu'il ne faut pas se jeter aveuglément n'importe où. Et cela pourrait être dans la gueule du loup, là… ou du chacal, hé ! Quoi qu'il en soit, j'accepte aussi de les aider, cela peut rapporter : soit il nous mène en bateau et ses coreligionnaires et lui méritent leur sort, auquel cas je les abandonnerai après avoir pris ma paye, soit il est sincère, ce qui est très possible, et je défendrai leur cause avec toi pour que triomphent la concorde et le respect d'autrui. Te voilà prévenu s'il s'avérait que nos mécènes se jouaient de nous… »
 Cette mise au point faite, Marcel jetait la balle dans le camp de Taos : il pouvait toujours, ces éléments portés à sa connaissance, revenir sur sa parole et décliner l'offre de Locc du Sud, argüant d'une raison ou d'une autre.



_________________
Et ouais, mon p'tit gars !

Marcel Fasnières, barde itinérant et gnome à temps plein, joué par Chapour l’Avisé

Restent 4/4/3 sorts et 5/6 utilisations des pouvoirs de musique de barde.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Dim 23 Sep 2012, 20:48 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Avr 2012, 18:35
Messages: 242
PX: 2750
*Qu... Quoi ? Un Dieux malfaisant ?*

J'avais été tellement enthousiaste de pouvoir aider une communauté en détresse que les éléments apportés par Marcel me troublèrent. Je ne savais plus quoi penser. Devions-nous les aider ou non ? Mes parents m'avaient raconté quelques histoires sur les Dieux maléfiques mulhorandis et leur cruauté. Marcel avait raison, quelque chose clochait.

Je restai silencieux un instant, interdit, perplexe. Mais revenant à moi, je me rappelai la présence de Locc et la nécessité de lui répondre pour qu'il ne se doute pas de quelque chose.
Dans tous les cas, demander des informations supplémentaires n'était pas synonyme d'engagement. J'écouterai sa réponse et ainsi, j'en saurai déjà un peu plus.
Avec les éléments à notre disposition, rien ne nous permettait de savoir ce qu'il en était. La situation pouvait très bien être l'inverse de ce que Locc nous avait présenté. Nous devions accepter cette mission pour voir ce qu'il en était et mieux comprendre ce qui se passe.

- Donner nous le plus de détail possible.

_________________
«Vouloir être grand et riche, n’est-ce pas se résoudre à mentir, plier, ramper, se redresser, flatter, dissimuler ?»


Image


Autres personnages : Vesana Demens, la changeline instable à la recherche d'un MJ & Kahiro DanseJoie, l'autre danseur.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Dim 14 Oct 2012, 11:10 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
L'homme sembla se froisser un peu en voyant que les deux compères échangeaient des messes basses, mais il resta tout de même à leur disposition et leur dressa le topo de la situation.

"Les saltimbanques ont débarqués il y a moins d'une semaine en ville, et se sont installés en dehors, juste devant la porte. Mais je les soupçonne de n'être qu'une couverture pour la bande de tueurs mulans.

J'en vois pour preuve les quelques individus mulans qui se baladent en ville chaque jour, glanant des informations. Je pense que la traque ne va pas tarder à reprendre.

A mon avis, vu leur piètres compétences en art de la rue, vous pourrez facilement vous faire engager dans la bande de saltimbanques. Récupérer des informations sera bien plus dur. Ils seront très méfiants, et je en pense pas qu'ils écrivent quoi que ce soit. De même, il sera dur d'en amener un à les trahir. Ils se nomment eux-même les Traqueurs d'Anhur, et avec un peu de chance, vous pourrez trouver dans leurs affaires des marques de leur appartenance à ce groupe.

Leur symbole est celui de l'église d'Anhur : un cimeterre ligoté. Mais leur appartenance à la croisade sera par un symbole ressemblant : le cimeterre ligoté par un serpent. Il devrait se trouver sur des manteaux, et peut-être gardent-ils l'édit de la croisade quelque part. Enfin, si vous gagnez leur confiance, je suis sûr qu'ils essayeront de vous enrôler. A ce moment, pensez à moi."


Le mulan commençait à s'impatienter un peu : il ne voulait pas s'éterniser à parlementer avec les artistes maintenant qu'ils avaient tout en main.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Dim 14 Oct 2012, 14:53 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 17 Juil 2011, 16:35
Messages: 555
PX: 14010
 Le barde réfléchissait à toute allure à l'écoute de Locc du Sud. Il se retourna vers lui par politesse et se concentra sur les informations qu'il leur donnait : se souvenir des symboles de reconnaissance de ses poursuivants serait une bonne chose. Mais cela n'allait pas lui ôter de l'esprit que cette affaire sentait mauvais… aider des fidèles de Seth, même s'ils étaient en danger et étaient des gens avant d'être des fidèles de ce dieu, ne lui plaisait pas particulièrement. Il espérait qu'au moins il n'aurait pas à faire preuve de violence à l'égard de qui que ce soit, surtout envers des serviteurs d'Anhur qui, bien que violents eux-mêmes, servaient au fond un dieu bon !
 « Bien, bien, mon p'tit monsieur du Sud, fit-il alors à leur visiteur, nous ne vous retenons pas plus, si jamais vous vouliez y aller. Je pense que demain matin nous irons faire un tour du côté des portes de la ville pour voir nous-mêmes ces gens-là. Juste une dernière chose : comment pourrons-nous vous rencontrer ou envoyer un coursier vous porter quelque mot, s'il le fallait ? Où logez-vous ? »

_________________
Et ouais, mon p'tit gars !

Marcel Fasnières, barde itinérant et gnome à temps plein, joué par Chapour l’Avisé

Restent 4/4/3 sorts et 5/6 utilisations des pouvoirs de musique de barde.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Lun 15 Oct 2012, 18:09 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Avr 2012, 18:35
Messages: 242
PX: 2750
*Sauver une communauté persécutée pour son culte d'un Dieux mauvais ou soutenir la croisade de serviteur d'un Dieux bon sanguinaire ? Ô Dame des Joies, aide moi à faire la distinction entre le juste et l'injuste.*

J'étais face à un dilemme que je ne pouvais trancher. Les éléments sur cette histoire étaient trop incomplet pour savoir qui nous devions aider.
Ne sachant quoi faire, je pris la décision de faire les investigations demandées par Locc. Une fois que Marcel et moi en saurions plus, la voie la plus juste devrait nous paraître évidente. Du moins l'espérais-je.

Je laissai alors Marcel parler, acquiesçant à ses dires, ne voyant rien d'autre de pertinent à ajouter.

_________________
«Vouloir être grand et riche, n’est-ce pas se résoudre à mentir, plier, ramper, se redresser, flatter, dissimuler ?»


Image


Autres personnages : Vesana Demens, la changeline instable à la recherche d'un MJ & Kahiro DanseJoie, l'autre danseur.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Dim 21 Oct 2012, 09:38 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
Le Sethi acquiesça l'initiative du gnome, et leur dit d'attendre un instant. Il ouvrit la porte et sortit dans la pièce. Quelques minutes plus tard, il revenait, accompagné d'un autre homme, une véritable armoire à glace qui se déplaçait avec une fluidité improbable pour quelqu'un de sa taille et son poids. Contrairement à son acolyte, le nouvel individu avait le crâne rasé, et un tatouage en forme de serpent s'enroulait autour de son cou avant de de finir au dessus de son oreille droite. Les deux immenses battoirs qui lui servaient de mains étaient entourées de bandes de tissus, à la manière des lutteurs.

Locc fit les présentations aux deux artistes :


"Voici Jagz, un membre de notre famille. Il restera dans cette taverne. Si vous voulez me passer un message, passez par lui."


"Salutations! Laissez moi vous dire que votre spectacle a été merveilleux. Je n'en avais jamais vu d'aussi impressionnant."


Pour les deux artistes, ce qui était impressionnant, c'était la voix de stentor qui sortait de sa bouche, suffisant à elle seule à montrer qu'il devait avoir un souffle très long. Ils avaient devant eux un admirateur qu'il ne faudrait peut-être pas trop contrarier...

    :HRP: Si vous voulez parler entre vous pendant l'absence de Locc, allez-y.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Dim 28 Oct 2012, 12:50 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 17 Juil 2011, 16:35
Messages: 555
PX: 14010
    :HRP: Puisque Taos ne dit rien, j'en déduis qu'il n'a rien à dire… C'est un peu pareil pour moi, en fait !

 Durant l'absence de Locc du Sud, Marcel fit une petite moue et se demanda dans quelle histoire il s'était embarqué, mais la promesse de récompense et l'idée que, malgré tout, il aiderait quelques personnes persécutées, tout en pratiquant son art, lui convenaient. Et si jamais il devait se désolidariser de ces adorateurs de Seth… et bien, il s'en désolidariserait ! « J'espère, mon cher Taos, que nous ne nous sommes pas mis dans le pétrin en acceptant ce boulot ! Comme je te le disais, Seth est un dieu malfaisant, mais il ne faut pas pour autant juger trop hâtivement ses fidèles. Après tout, nombre de marins servent la Reine Garce pour ne pas périr en mer : cela ne fait pas d'eux pour autant des monstres sanguinaires ! C'est surtout leurs prêtres qu'il faut redouter : eux sont plus proches des préceptes du dieu et risquent d'être d'affreux personnages. Ah, et un p'tit truc : tu connais la Mulhorande, tu dois en connaitre aussi la langue, non ? Évite de leur donner l'occasion de s'en rendre compte ! Aussi bien à nos employeurs qu'à ceux qui les traquent… »
 Ces précautions et indications énoncées, le gnome attendit le retour du Mulan et salua poliment l'armoire à glace qui leur fut présentée. « Je suis particulièrement enchanté que notre spectacle vous ai plu, mon p'tit monsieur ! fit Marcel en inclinant la tête. Souhaiteriez-vous que nous jouions un petit air pour vous, là, improvisé ? »
 Après tout, ils s'étaient un peu reposés du spectacle au cours de la discussion et cela permettrait peut-être d'attendrir le colosse…

_________________
Et ouais, mon p'tit gars !

Marcel Fasnières, barde itinérant et gnome à temps plein, joué par Chapour l’Avisé

Restent 4/4/3 sorts et 5/6 utilisations des pouvoirs de musique de barde.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Dim 28 Oct 2012, 15:52 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Avr 2012, 18:35
Messages: 242
PX: 2750
:HRP: Héhé, je confirme, j'ai rien de particulier à dire en fait :roll: Mais bon, je vais faire comme toi Marcel ^^

- Je comprend ce que tu dis Marcel et je suis d'accord avec toi. Attendons d'en savoir plus sur cette communauté et ceux qu'ils présentent comme leur persécuteurs, avant de fixer notre jugement.
Je parle en effet la langue des Mulhorandes, certains la plupart des gardes qui étaient au service du Tharchion dont j'étais l'esclave nous parlaient toujours dans leur langue. Mais je connais très peu de chose d'eux et leur panthéon ne m'est que peu connu. Je ne vois pas très bien pourquoi tu penses que je devrais leur cacher le fait que je parle leur langue, mais je vais t'écouter.


Locc revint peu de temps après que Marcel et moi ayons fini notre discussion. Les compliments du Gorille qui accompagnait Locc me surprirent agréablement. Et c'est avec énergie que je soutins la proposition de Marcel.

*Qu'ils soient bons ou mauvais, il n'y a pas de raison que nous les privions de notre art.

_________________
«Vouloir être grand et riche, n’est-ce pas se résoudre à mentir, plier, ramper, se redresser, flatter, dissimuler ?»


Image


Autres personnages : Vesana Demens, la changeline instable à la recherche d'un MJ & Kahiro DanseJoie, l'autre danseur.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Dim 11 Nov 2012, 11:27 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
Les deux aventuriers étaient méfiants, ce qui était toujours une bonne chose si l'on voulait séparer le bon grain de l'ivraie. Peut-être allaient-ils même devoir distinguer les zélotes fanatiques des hommes communs dans chacun des caps, qui pouvait savoir?

Toujours était-il qu'alors que Locc semblait vouloir leur fausser compagnie, et attirer Jagz avec lui, le colosse prit une chaise, la faisant tournoyer pour s'assoir avec le dossier devant lui, et battant des mains d'excitation - ce qui ne pouvait que contraster avec sa carrure et sa voix, lui donnant un air de gamin dans e corps d'un géant - et leur enjoint avec moult formules de remerciement de lui faire un petite représentation. Ce voyant, son acolyte poussa un soupir d'exaspération avant de partir, les remerciant une dernière fois:


"Eh bien, merci encore, je dois partir, j'ai un rendez-vous avec le chef de notre communauté. J'espère que j'aurais vite des nouvelles de votre part, mais soyez prudent, je ne voudrais pas avoir vos morts sur ma conscience."


Après son départ, les deux artistes recommencèrent un numéro, et ils avaient dû bien se reposer puisque celle-ci fut tout aussi exceptionnelle que la première, et le colosse qui leur servait de public était aux anges. Il insista même pour leur donner quatre deniers chacun, ce qui n'était certes pas grand chose, mais il était visible que c'était toutes ses économies. Ils avaient sûrement gagné un admirateur, si ce n'est un ami - ou plutôt un être entièrement dévoué.

Une fois la petite représentation privée finie, il les conduisit dans la salle, qui était bondé comme jamais, serveurs et patrons ne savant plus où donner de la tête. Ils avaient réussi à se faufiler discrètement - surtout grâce au colosse qui leur ouvrait un passage dans la foule - jusqu'à arriver presque à la porte, mais là un des client les reconnu, et ils furent acclamés, chacun voulant leur dire un mot ou leur serrer la main. Assaillis de mondanités, ils purent enfin s'échapper de la taverne, sûrs qu'ils s'étaient fait un nom dans l'île. Peut-être se verront-ils proposer d'autres représentations et - qui sait? - peut-être même des représentations privées chez de riches nobles.

Toujours est-il qu'ils étaient désormais dehors, sur la place publique, et libres de faire ce qui leur plairait - dont bien évidemment aller jeter un œil du côté des portes de la ville.


    :HRP: Représentation (Taos) : 19 (d20) + 7 = 26 : Mémorable
    Représentation (Marcel) : 17 (d20) + 10 = 27 : Mémorable
    Désolé du temps de réponse, j'ai été un peu submergé ces dernières semaines.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Dim 18 Nov 2012, 20:51 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Avr 2012, 18:35
Messages: 242
PX: 2750
Une fois arrivé sur la place publique, notre nouveau fan étant parti, je me retrouvai hésitant, ne sachant pas trop quoi faire ni où aller.
Nous devions en apprendre plus sur cette troupe de saltimbanques, mais rien ne pressait. En tout cas, nous avions largement le temps de faire une représentation sur la place publique. Cela pourrait nous aider à intégrer la troupe de trouvadours et de plus, j'adorais rendre hommage à la Dame de la Joie face à un public.
Je laissais à Marcel la liberté de choisir.

- Nous devrions peut-être partir voir notre troupe de troubadours ... Ou alors, nous pourrions faire une petite représentation sur la place avant d'y aller. Qu'en dis-tu, mon ami ?

_________________
«Vouloir être grand et riche, n’est-ce pas se résoudre à mentir, plier, ramper, se redresser, flatter, dissimuler ?»


Image


Autres personnages : Vesana Demens, la changeline instable à la recherche d'un MJ & Kahiro DanseJoie, l'autre danseur.


Dernière édition par Taos Mytterist le Mar 20 Nov 2012, 16:50, édité 1 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Lun 19 Nov 2012, 19:31 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 17 Juil 2011, 16:35
Messages: 555
PX: 14010
    :HRP: Ah, mais moi, je croyais qu'on était le soir et qu'on allait pouvoir dormir avant de partir. Si j'avais su, j'aurais pas utilisé mon sort… :–/

 Une fois que le colosse les eut laissé, Marcel félicita de nouveau le danseur pour ses prouesses. À l'occasion, lui avoua-t-il, il lui arrivait de regretter de n'avoir jamais vraiment appris à danser, mais l'hygiène de vie imposée par la danse lui aurait trop pesé… « Pesé ! C'est bien le mot ! Il faudrait que je perde du poids, si je voulais bien danser ! Et disons que… j'ai pas vraiment envie de me priver, quoi ! Hé, hé ! Mais enfin… ah, et au sujet de leur langue ! Si c'est mieux qu'ils ne sachent pas que tu la comprends, mon p'tit gars, c'est pour qu'ils n'aient pas peur de la parler devant nous, pardi ! Et ainsi pourrons-nous apprendre leurs petits secrets sans qu'ils n'en sachent rien ! »
 Toujours jovial, Marcel n'avait pas non plus oublié la dernière remarque à double sens de Locc du Sud… menace ou crainte véritable ? Quoi qu'il en fût, Taos et lui était maintenant engagés et sur la place publique de Gemmaline. « Hum… oui, tu as raison, mon p'tit gars. Jouons un peu. Bonum uinum lætificat cor hominis, dit-on, mais bonum spectaclum aussi ! Et pour avoir du bonum vinum, il faut avoir du bonum argentum et pour ça, il faut travaillum ! »
 Les quelques bribes de thorass que le petit Marcel avait dû apprendre au temple de Gond lui avaient surtout plu pour les maximes et sentences l'incitant et l'invitant à profiter de la vie, plus que pour les heures passées à ânonner des phrases incompréhensibles, en tout cas !
 « Cherchons-nous une place, p'tit gars. On va faire un malheur, t'vas voir ! »

_________________
Et ouais, mon p'tit gars !

Marcel Fasnières, barde itinérant et gnome à temps plein, joué par Chapour l’Avisé

Restent 4/4/3 sorts et 5/6 utilisations des pouvoirs de musique de barde.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Recto
MessageMessage posté...: Sam 01 Déc 2012, 20:45 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
    :HRP: Désolé Marcel, c'est vrai que mon premier post est pas clair sur ce point là

Les deux compagnons, toujours aussi enthousiastes à l'idée de se produire en public et encore bien en forme, réalisèrent avec joie que vu le nombre de passants sur la place, ils pourraient encore une fois montrer leur talent et alléger les bonnes âmes de quelques piécettes. Comme aurait dit Marcel, opus honestus opes addit, c'est à dire, selon la maxime populaire thorass à la sauce nouvelle : "travail honnête apporte richesse".

Cependant, la seule place encore libre semblait plus ou moins réservée au passage. En effet, des saltimbanques occupaient tout l'espace autour de la place, à part une estrade où un orateur produisait un discours virulent sur les lycanthropes. Seul le centre de la place était libre, et quelques gardes semblaient vouloir la laisser telle quelle. Si les deux compères voulaient se produire, il allait falloir happer suffisamment vite le public d'un concurrent afin de le voir quitter la place et de prendre la sienne. A moins de réussir à convaincre les gardes que leur talent valait le coup de les laisser occuper le centre de la place, voire de chasser l'insupportable bonimenteur.
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: