Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Dim 17 Déc 2017, 03:10


Règles du forum


Image


Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Shaora
MessageMessage posté...: Dim 24 Aoû 2014, 22:08 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 08 Mar 2013, 22:04
Messages: 48
PX: 745
Citation:
Maître de Jeu : Maro Cauannos

Nom : Shaora
Alignement : Chaotique bon
Race : Aasimar
Âge : 16 ans
Taille : 1,75 m
Poids : 56 kg
Sexe : féminin
Classes : Roublard 1
Divinité : Sharess
Région : Mulhorande

Vitesse de déplacement au sol : 12 m (9 m + 3 m (trait)), soit huit cases, par round

Expérience : 1 000 / 3 000

Statistiques :
    Force : 14 (+2) (+4 pour ouvrir les portes ou les coffres, briser les chaînes, grâce au pied-de-biche)
    Dextérité : 16 (+3)
    Constitution : 10 (+0)
    Intelligence : 14 (+2)
    Sagesse : 12 (+1)
    Charisme : 14 (+2)

    Points de vie : 5 (1d6 + 0 (constitution) - 1 (trait))

Classe d’armure : 15 = 10 + 3 (dextérité) + 2 (vêtements renforcés en ombreline)
Contact : 13 = 10 + 3 (dextérité)
Prise au dépourvu : 12 = 10 + 2 (vêtements renforcés en ombreline)

Réduction des dégâts : 1/tranchant ou contondant) (chandail en soie de terre)
Résistance au feu, au froid et à l'acide : 5 (racial)
Vision dans le noir : 18 m (racial)
Aura de bien : puissance 1 (vœux pieux)

Initiative : +3 = 3 (Dex)

Corps à corps : +2 = 0 + 2 (force)
  • Dague : +2 / 1d4 + 2 (force) / 19-20/×2
Distance : +3 = 0 + 3 (dextérité)
  • Dague : +3 / 1d4 + 2 (force) / 19-20/×2 / 3 m
  • Arbalète légère : +3 / 1d8 / 19-20/×2 / 24 m


Jet de réflexes : 5 = 2 + 3 (dextérité)
Jet de vigueur : 0 = 0 + 0 (constitution)
Jet de volonté : 1 = 0 + 1 (sagesse)

Langues connues :
  • Commun
  • Céleste
  • Mulhorandi
  • Untheric

Aptitudes de classe :
  • Armes et armures. Shaora est formé au maniement de toutes les armes courantes, ainsi que celui de l’arbalète de poing, l’arc court (normal et composite), l’épée courte, la matraque et la rapière. Elle est également formé au port des armures légères mais pas au maniement des boucliers.
  • Attaque sournoise (Ext). (+ 1d6)
  • Recherche des pièges.

Dons :

Trait :

Caractéristiques raciales :
  • +2 Sagesse, +2 Charisme
  • Vision dans le noir. Shaora possède la vision dans le noir sur 18 mètres.
  • Résistance. Résistance de 5 au feu, au froid et à l'acide
  • Compétence. Bonus de compétence racial de +2 en Perception auditive et Fouille
  • Sorts. Les aasimars peuvent lancer une fois par jour la sort de Lumière une fois par jour comme un ensorceleur de niveau 1.


Compétences
    Liées à la force :
      Escalade* : 6/8 = 4 + 2 (force) + 2 (sous conditions ; kit de spéléologue)
      Natation* : 2 = 0 + 2 (force)
      Saut* : 10 = 4 + 2 (force) + 4 (vitesse)

    Liées à la dextérité :
      Acrobaties : 5 = 2 + 3 (dextérité)
      Crochetage : 9 = 4 + 3 (dextérité) + 2 (outils de cambrioleur de qualité supérieure)
      Déplacement silencieux* : 7 = 2 + 3 (dextérité) + 2 (outils de qualité supérieure : bottes)
      Discrétion* : 4/6 = 0 + 3 (dextérité) + 1 (armure) + 2 (sous conditions ; nécessaire de camouflage)
      Équilibre* : 7/9 = 4 + 3 (dextérité) + 2 (sous conditions ; kit de spéléologue)
      Équitation* : 3 = 0 + 3 (dextérité)
      Escamotage : 5 / 7 = 2 + 3 (dextérité) + 2 (pour dissimuler la dague)
      Évasion* : 3/5 = 0 + 3 (dextérité) + 2 (sous conditions ; kit de spéléologue)
      Maîtrise des cordes* : 5 = 0 + 3 (dextérité) + 2 (corde en soie)

    Liée à la constitution :
      Concentration* : 0 = 0 + 0 (constitution)

    Liées à l’intelligence :
      Art de la magie : — = 0 + 2 (intelligence)
      Artisanat (tout)* : 2 = 0 + 2 (intelligence)
      Art martial : — = 0 + 2 (intelligence)
      Art psi : — = 0 + 2 (intelligence)
      Connaissances (folklore local) : — = 0 + 2 (intelligence)
      Connaissances (autres) : — = 0 + 2 (intelligence)
      Contrefaçon* : 2 = 0 + 2 (intelligence)
      Décryptage : — = 0 + 2 (intelligence)
      Désamorçage/sabotage : 8 = 4 + 2 (intelligence) + 2 (outils de cambrioleur de qualité supérieure)
      Estimation* : 2 = 0 + 2 (intelligence)
      Fouille* : 8 = 4 + 2 (intelligence) + 2 (racial)
      Prime idiome : — = 0 + 2 (intelligence)

    Liées à la sagesse :
      Autohypnose : — = 0 + 1 (sagesse)
      Détection* : 1 = 0 + 1 (sagesse)
      Perception auditive* : 3 = 0 + 1 (sagesse) + 2 (racial)
      Premiers secours* : 1 = 0 + 1 (sagesse)
      Profession (toute) : — = 0 + 1 (sagesse)
      Psychologie* : 1 = 0 + 1 (sagesse)
      Survie* : 1/3 = 0 + 1 (sagesse) + 2 (sous conditions ; kit de spéléologue)

    Liées au charisme :
      Bluff* : 4 = 2 + 2 (charisme)
      Déguisement* : 2 = 0 + 2 (charisme)
      Diplomatie* : 8 = 4 + 2 (charisme) + 2 (vœu pieux)
      Dressage : — = 0 + 2 (charisme)
      Intimidation* : 2 = 0 + 2 (charisme)
      Renseignement* : 2 = 0 + 2 (charisme)
      Représentation (danse)* : 6 = 4 + 2 (charisme)
      Représentation (autre)* : 2 = 0 + 2 (charisme)
      Utilisation d’objets magiques : — = 0 + 2 (charisme)
      Utilisation d’objets psioniques : — = 0 + 2 (charisme)

    En gras, les compétences de classe.
    Avec un astérisque (*), les compétences admettant un test inné (utilisables même avec un degré de maîtrise égal à 0).
    En vert, les bonus en cas d'action particulière.

Équipement

Poids total de l'équipement : 29 kg (charge légère)

Charge : Légère (0 à 29 kg) ; Intermédiaire (29 à 58 kg) ; Lourde (58 à 87,5 kg)

Pouvoir magique :
    Risque d’échec : 10%
    Racial : (1/jour, NLS 1)

Background :
INTRODUCTION

Le voyage s'écoulait calmement. Le "Conquérant d'Anhur" voguait par vent favorable vers l'horizon dégageait où se détachait le Mont Crystal de l'ile de Gemmaline, terminus de la traversée. La destination approchait à présent, il ne faudra que quelques heures pour arriver à bon port dans la ville éponyme de Gemmaline.
Profitant de la brise marine, deux hommes d’équipage devisaient allègrement autour d’un jeu de carte sous l’œil avisé du bosco qui, une pipe d’herbes au bec embaumant l’air d’arômes brumeux, écoutaient la conversation.


- Ca fait un bail qu’le pitaine discutaille avec la donzelle…

- Pour sûr ! C’pas tous les jours qu’on chope une sirène dans la coquerie…

- J’te parie un pichet de gnôle qu’le voyage s’ra pas mauvais pour tout le monde…

- Vous croyez pas si bien dire, les gabiers ! Interrompit le bosco entre deux bouffées. « Si vous arrêtiez de jacasser comme des Aarakocra, on entendrait les tractations en ce moment. Tiens, écoutez, voilà le montant de la traversée. »

Tous se turent un moment, et des cris de jouissances mâles et femelles recouvrirent un moment le doux chuchotement des embruns. Arrivés à leur paroxysme, ils se dissipèrent subitement.

- Je crois qu’ils ont trouvé un accord. Conclu le bosco avec un sourire de connivence.

Tous s’esclaffèrent…


-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

Dans les quartiers du commandant, les exclamations de luxure avaient laissé une atmosphère moite, emplie d’odeur de stupre. Le capitaine, Rablin Pachâ, emplit deux verres de liqueur Calishite légèrement sucrée avant de se retourner, le torse vigoureux encore suintant de leurs ébats, et d’offrir un verre à la créature qui l’attendait, voluptueuse, sur la couche. Il l'observa longuement avec envie, et en souriant benoîtement, tandis qu'elle prenait visiblement plaisir à être détaillée de la sorte.

- Bon, le paiement me convient. Lança finalement Rablin Pacha en interrompant sa rêverie. "Et si tu m'expliquait ta présence à bord ?"

Il tendit le verre de liqueur avec un sourire avenant.
Shaora s'étira avec langueur telle une chatte après une longue sieste, et lissa le fin treillis d'écailles à ses poignets en un mouvement machinal avant d'accepter le verre.


- Cette histoire est longue, capitaine...

- Et nous avons tout le temps, si je fais abattre la voilure ! la coupa le capitaine avec un air triomphant.

L'HERITAGE

Soit...

Elle porta le breuvage à ses lèvres d'un mouvement plein de séduction.

- Il faut remonter à quelques générations. Ma famille vient de Mulhorand où, comme vous le savez, les dieux dirigeaient naguère le pays avec l'aide de leur suppliants, le tout en bonne entente avec les humains qu'il dominaient. Une de mes ancêtres était une lillende nommée Fih'rël et servait la Dame des Chats, Bastet...

Le capitaine écoutait, fasciné par la douceur de sa voix.

- Sautons quelques générations pour arriver à l'époque où plusieurs choses avaient changé. Tout d'abord, Bastet avait gagné en puissance et était devenu Sharess, la Dame Dansante, puis celle du Fruit Défendu. Quand à nous, nous étions devenus des parias. Cela à cause de notre aïeule, qui lors d'un combat contre Shar passa de son côté maléfique. Notre famille étant très pieuse, nous suivons les préceptes de la Dame en tout... même lors de sa déchéance. Même lorsque Sharess fut libérée de l'emprise de l'Ombre, l'église d'Anhur était toujours suspicieuse à notre égard et, si elle restaura la place qui était la nôtre, elle nous éloigna de toute décision. A l'époque de mes parents, ceux-ci étaient des frondeurs, contestant les lois dès que possible, les ignorant souvent de bon gré, les détournant parfois sans vergogne. Cela a tôt fait d'agacer le clergé en place, Anhur bien sûr, mais aussi Horus-Ré qui n'appréciait pas qu'on puisse appeler au changement. Bref, nous fûmes extrader vers le lac de Meth, frontière commune avec l'Unther à l'époque... Hélas, comme prévu certainement par le Clergé, nous fûmes capturé par des bandits et vendus comme esclave à l'Unther...

ESCLAVE !

Shaora but une gorgée avant de continuer...

- La servitude unthérienne n'a rien à voir avec celle de Mulhorande, nous n'étions que des bêtes de sommes, juste bonnes à cravachez et châtiez. Se taire devint la règle première de mon existence... Mais mes parents n'y survécurent pas. Voulant toujours remettre en cause l'autorité des maîtres, leurs destins furent scellés quand un jour, sans raisons apparentes ni explications, ils furent abattus sous nos yeux et leur corps laissés aux chiens qui se précipitèrent pour les dévorer... Nous n'étions encore que de la marchandise, n'ayant pas encore été vendus. [/color]

Un léger tremblement dans sa voix indique la profonde émotion qu'elle ressent à parler... Le capitaine prend sur lui le devoir de la réconforter, et elle repousse doucement le mâle en chaleur avant de continuer, ses yeux humides de salines larmes.

- Notre caravane esclavagiste se dirigeait vers la ville d'Unthalass afin que je sois vendu en compagnie d'autres infortunés qui avaient croisé notre route...
Durant le voyage, un homme fut capturé. Nommé Erodïl, c'était un elfe noir originaire d'Unthalass qui fuyait la milice... comble de la malchance, il fut attrapé par les maîtres et vendu comme moi, une marchandise comme tant d'autres.
Pendant le trajet qu'il nous fallu pour rejoindre la ville, il m'apprit qu'il était ce qu'on nomme un monte-en l'air, un spécialiste de la cambriole, et un adepte des larcins aventureux. Nous discutâmes discrètement pendant le voyage, veillant à ne pas nous faire remarquer par les maîtres... et pour cause : connaissant bien la ville d'Unthalass et y bénéficiant de soutiens puissants, il projetait une évasion, à laquelle il comptait me faire participer...


LA SOCIETE DES OMBRES

- J'appris plus tard la nature de ses soutiens. En tant que voleur patenté, Erodïl faisait partie d'une guilde dont la base d'opération officiait à Unthalass. Au moment où nous entrions dans les faubourg de la métropole d'Unther, je savais déjà que nous étions surveillés... Un mendiant ici qui nous observait et frappait de sa sébille deux fois, là une prostituée qui arrêtait son affaire avec un garde pour jouir deux fois... Bref, il ne fallu qu'une journée de marche, et un arrêt à la nuit tombée pour qu'un incident se produise.
Nos maîtres avaient trouvé un corral et utilisaient l'espace pour les chevaux comme entrepôt pour les esclaves. Durant la nuit, alors que nous étions parqués dans une lugubre obscurité, nous entendîmes un grand bruit, ainsi que des cris. C'est à ce moment que Erodïl sortit deux dagues... Je ne sais où ils les avaient cachés, ni qui les lui avait fournies. M'en tendant une, il me fit grimper sur ses épaules et atteindre un soupirail où je cassais la fermeture et me glissait dehors sur la terrasse d'une auberge attenante...

Un homme se tenait sur le toit, encapuchonné. Il attendit que j'aide Erodil à sortir avant de nous faire signe de le suivre...


Les yeux de Shaora se font lointain, elle semble se remémorer les faits de l'époque avec une clarté soudaine.

- Je voulais aider les autres esclaves, au moins qu'un sorte comme nous pour qu'il puisse aider les autres... L'homme encapuchonné a refusé, arguant que "la diversion ne durera jamais assez longtemps"... Nous nous sommes enfuis par les toits. J'ignore encore qui était cet homme, ni pourquoi il m'a aidé à m'enfuir avec Erodil... ni pourquoi ils m'ont tout deux abandonné plus tard dans une rue peu passante en m’assommant...

Elle fit une longue pause, prenant un air comme si elle songeait à résoudre cette énigme...

La vérité était toute autre, mais la jeune femme ne pouvait avouer cette partie de l'histoire. Après leur fuite par les toits, Erodil et l'homme au capuchon la firent descendre par une fenêtre d'une maison abandonnée jusqu'à la terre ferme. Là, les deux hommes lui bandèrent les yeux, et elle commença un voyage sans vue, où seule l'ouïe et le toucher permettait d'avancer. Le temps n'eut bientôt plus d'importance, et seule les odeurs d'égouts accompagnèrent ses pas, tout comme les bruits suspects de chute d'eau ou de rougeurs curieux. Elle s'aperçut finalement qu'il étaient arrivés car les odeurs furent dissipées et un grand silence régnait. N'osant bouger, Shaora attendit stoïque, sentant que des regards la détaillait, tandis que des chuchotement lui parvenait...
Elle resta deux ans à s’entraîner avec la guilde du Noctechant avant qu'on ne l'envoie cambrioler un magasin local. La tâche paraissait simple, elle devait juste s'introduire dans l'édifice et voler la recette du mois. Ça aurait pu être une broutille si les maîtres de la guildes n'avaient voulu rendre la chose plus intéressante : le propriétaire était chez lui, en compagnie d'une prostituée de luxe, et le grisby trônait dans la chambre au pied du lit... L'ennui était que le propriétaire était enchaîné au lit, à genoux au-dessus du coffre et que la femme le fouettait en jouissant. La logique aurait été d'attendre que les deux s'épuisent, mais une infime étincelle s'alluma dans les souvenirs d'enfance de Shaora...

Les souvenirs religieux de sa mère qui lui chantait les louange de la Dame Dansante, qui lui rappelait les erreurs de la Dame du Fruit Défendu, qui priait pour l'éviction des ennemis de Sharess, lui revinrent... Un nom honni lui revint d'un seul coup : Loviatar ! Et comme pour lui donner raison, la femme hurla ce nom tandis que l'homme agonisait, heureux mais lacéré, à ses pieds. Elle ne sut que faire, et rentra bredouille pour cette fois... Les maîtres de la guilde la jugèrent trop jeune et préférèrent l'envoyer s'affirmer hors de la guilde en tant qu'indépendante, bien qu'ils continueraient à surveiller ses progrès.


L'ENNEMI RECONNU

- Finalement je me décidais à marcher à travers les rues d'Unthalass et c'est ainsi que j'ai atterri devant un temple de Sharess. Sans trop savoir pourquoi, j'entrais et tombait nez à nez avec une prêtresse...

La même femme que chez le boutiquier ! pensa Shaora. Une Lovite dans le temple de la Reine des Chattes !!!

- Je m'enfuis... Je ne pouvais affronter le regard de cette femme, moi ancienne esclave. J'aurais forcément été reprise... J'ai couru à travers les ruelles, traversé la ville... et finalement atteint les murailles. Je fondis en larme, maudissant ma vie qui jamais ne m'apporterait que malheur. Alors que je reprenais mon souffle entre deux sanglots, un chat s'approcha. Il était magnifique, d'une fourrure d'ébène et aux yeux brillants comme deux pièces d'or. D'un pas souple, il franchit les quelques mètres qui nous séparaient avant de bondir par dessus les murs. Un tel saut n'est pas possible pour un chat commun alors j'y vis un signe : je devais quitter la ville et suivre le chat... Bien sûr, le temps que je franchisse les fortifications, le chat avait disparu. Mais cette réflexion continuait entêtante dans ma tête : "Suivre le Chat"... "Suivre le Chat"... Je compris bientôt qu'il me fallait rejoindre l'église de Sharess et suivre les préceptes de La Féline Déesse, mais pas sur le continent connu où on me poursuivrait. C'est pour ça que je désire rejoindre Gemmaline où un temple vient d'être créer et où je pourrais prononcer mes voeux...

... Et surtout commencer à réaliser le vœu que j'ai formulé ce soir là devant le chat envoyé par la déesse : purger le culte des personnes qui n'ont rien à y faire, et combattre Shar, Seth et Loviatar au nom de la déesse !!! Continua-t-elle en pensée...

- Voilà mon histoire, doux capitaine...

Elle caressa langoureusement le torse de l'homme avant d'ajouter :

Vous devriez rejoindre vos hommes à présent, la terre est proche...

Avec un soupçon de regret, l'homme s'exécuta...



Description :
Ses longs cheveux verts clairs sont portés lâches et ressemblent à de fins fils d'émeraude reflétant la lumière. Cette couronne de sinople encadre un visage fin et harmonieux, et cache deux oreille pointues qu'on pourrait croire elfiques. Le teint pâle de ses traits célestes est accentué par le profond regard améthyste de ses yeux légèrement en amande, et les lèvres charnues de sa bouche mutine.
Contrairement à ce qu'on pourrait croire, Shaora n'est pas une elfe. Elle est une aasimar et son corps porte la marque de son ascendance, du fait de la ligne de fin revêtement d'écailles irisées qui part de son dos et qui finit par couvrir tout le corps à partir de la taille jusqu'au orteils, héritage de ses aïeux les Lillendes.
Shaora porte habituellement des vêtements de simple facture, mais laissant suggérer une morphologie attirante, bien que vive et sèche à cause de son passé d'esclave.

_________________
Ô Bastet, Reine des félins, Dansante Demoiselle, Protectrice Sharess... Protège et guide mes actes...

Avis de recherche : Shaora / Maro Cauannos

Irishael / Roxtana
Aenaris / Wolfus
Rugdol Margrosson / Dragriff


Dernière édition par Shaora le Sam 06 Sep 2014, 22:12, édité 29 fois.
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron