Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Lun 21 Oct 2019, 22:16


Règles du forum


Image


 [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message:  Ellaliel-Davenril Triscana
MessageMessage posté...: Jeu 03 Mar 2016, 00:35 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 22 Fév 2016, 22:04
Messages: 70
PX:
Nom : Ellaliel-Davenril Triscana
Surnom dans la langue commune : Élie, Éliane, Lili (le dernier seulement pour les intimes XD)
Alignement : Chaotique bon
Race : Elfe de lune
Âge : 157 ans
Taille : 1,66 m
Poids : 58 kg
Sexe : féminin
Classes : Prêtresse de Solonor Thelandira 1
Divinité : Solonor Thelandira
Région : Éternelle-Rencontre

Vitesse de déplacement au sol : 9 m, soit 6 cases, par round

Expérience : 0 / 1 000

Statistiques
    Force : 10 (+0)
    Dextérité : 16 (+3)
    Constitution : 10 (+0)
    Intelligence : 14 (+2)
    Sagesse : 16 (+3)
    Charisme : 10 (+0)

Points de vie : 8 (1d8 + 0 (constitution))

Classe d’armure : 16 = 10 + 3 (dextérité) + 3 (armure de cuir cloutée)
Contact : 13 = 10 + 3 (dextérité)
Prise au dépourvu : 13 = 10 + 3 (armure de cuir cloutée)

Initiative : +3 = 3 (Dex)

Corps à corps : +0 = 0
  • Masse d’armes légère : +0 / 1d6 / ×2

Distance : +3 = 0 + 3 (dextérité) + 1 pour les arcs longs (arme de prédilection)
  • Arc long (à plus de 9 m) : +4 / 1d8 / ×3 / 33 m
  • Arc long (à 9 m ou moins) : +5 / 1d8+1 / ×3 (tir à bout pourtant)

Renvoi des morts-vivants : +0 (charisme)
  • Renvoi (3/jour) : +0 / 2d6 + 1 (niveaux de prêtre) + 0 (charisme) / 18 m
Intimidation des créature végétales : +0 (charisme)
  • Renvoi (3/jour) : +0 / 2d6 + 1 (niveaux de prêtre) + 0 (charisme) / 18 m

Jet de réflexes : 3 = 0 + 3 (dextérité) 5 contre les sorts et effets magiques de l’école des enchantements (racial)
Jet de vigueur : 2 = 2 + 0 (constitution) 4 contre les sorts et effets magiques de l’école des enchantements (racial)
Jet de volonté : 5 = 2 + 3 (sagesse) ; 7 contre les sorts et effets magiques de l’école des enchantements (racial)

Compétences
Liées à la force :
    Escalade* : -1 = 0 + 0 (force) - 1 (armure)
    Natation* : -2 = 0 + 0 (force) - 2 (armure)
    Saut* : -1 = 0 + 0 (force) - 1 (armure)

Liées à la dextérité :
    Acrobaties : — = 0 + 3 (dextérité) - 1 (armure)
    Crochetage : — = 0 + 3 (dextérité)
    Déplacement silencieux* : 2 = 0 + 3 (dextérité) - 1 (armure)
    Discrétion* : 2 = 0 + 3 (dextérité) - 1 (armure)
    Équilibre* : 2 = 0 + 3 (dextérité) - 1 (armure)
    Équitation* : 3 = 0 + 3 (dextérité)
    Escamotage : — = 0 + 3 (dextérité) - 1 (armure)
    Évasion* : 2 = 0 + 3 (dextérité) - 1 (armure)
    Maîtrise des cordes* : 3 = 0 + 3 (dextérité)

Liée à la constitution :
    Concentration* : 4 = 4 + 0 (constitution)

Liées à l’intelligence :
    Art de la magie : — = 0 + 2 (intelligence)
    Art martial : — = 0 + 2 (intelligence)
    Art psi : — = 0 + 2 (intelligence)
    Artisanat (tout)* : 2 = 0 + 2 (intelligence)
    Connaissances (histoire) : — = 0 + 2 (intelligence)
    Connaissances (mystères) : — = 0 + 2 (intelligence)
    Connaissances (nature) : — = 0 + 2 (intelligence)
    Connaissances (plans) : — = 0 + 2 (intelligence)
    Connaissances (religion) : 6 = 4 + 2 (intelligence)
    Connaissances (autre) : — = 0 + 2 (intelligence)
    Contrefaçon* : 2 = 0 + 2 (intelligence)
    Décryptage : — = 0 + 2 (intelligence)
    Désamorçage/sabotage : — = 0 + 2 (intelligence)
    Estimation* : 2 = 0 + 2 (intelligence)
    Fouille* : 4 = 0 + 2 (intelligence) + 2 (racial)
    Prime idiome : — = 0 + 2 (intelligence)

Liées à la sagesse :
    Autohypnose : — = 0 + 3 (sagesse)
    Détection* : 7 = 2 + 3 (sagesse) + 2 (racial)
    Perception auditive* : 5 = 0 + 3 (sagesse) + 2 (racial)
    Premiers secours* : 3 = 0 + 3 (sagesse)
    Profession (toute) : — = 0 + 3 (sagesse)
    Psychologie* : 3 = 0 + 3 (sagesse)
    Survie* : 5 = 2 + 3 (sagesse)

Liées au charisme :
    Bluff* : 0 = 0 + 0 (charisme)
    Déguisement* : 0 = 0 + 0 (charisme)
    Diplomatie* : 0 = 0 + 0 (charisme)
    Dressage : — = 0 + 0 (charisme)
    Intimidation* : 0 = 0 + 0 (charisme)
    Renseignement* : 0 = 0 + 0 (charisme)
    Représentation (toute)* : 0 = 0 + 0 (charisme)
    Utilisation d’objets magiques : — = 0 + 0 (charisme)
    Utilisation d’objets psioniques : — = 0 + 0 (charisme)

En gras, les compétences de classe et avec un astérisque, les compétences admettant un test inné (utilisables même avec un degré de maitrise égal à 0).

Langues connues
  • Elfique
  • Commun
  • Sylvestre
  • Orque

Aptitudes de classe

Sorts :
Sorts de prêtre : 3/2+1, niveau 1 de lanceur de sorts. Le DD des sorts est lié à la sagesse : 13 + niveau du sort.
Sorts préparés :
  • Oraisons :
    • Création d’eau
    • Lumière
    • Assistance divine
  • 1er niveau :
    • Convocation de monstres I
    • Arme magique
    • Enchevêtrement (sort de domaine)


Dons
  • (arc long ; domaine de la guerre)

Caractéristiques raciales
  • +2 dextérité, -2 constitution
  • Vision nocturne : Ellaliel-Davenril Triscana peut voir deux fois plus loin que les humains dans des conditions de faible luminosité (clarté de la lune ou des étoiles, torche, etc.). Dans ces conditions, elle distingue toujours parfaitement les couleurs et les détails.
  • Vitesse de déplacement de base : 9 m par round
  • Sommeil : immunité contre les sorts et effets magiques de type sommeil. Les elfes ne dorment pas, ils méditent. Cette transe quotidienne dure au minimum 4 h et n’est pas exempte de rêves.
  • Bonus raciaux :
    • +2 aux jets de sauvegarde contre les sorts et effets magiques de l’école des enchantements.
    • +2 aux jets de détection, fouille et perception auditive.
  • Maniement des armes : tous les elfes savent manier soit l'épée longue, soit la rapière, ainsi que les arcs cours et longs (composites ou non).
  • Passages secrets et portes dissimulées : à 1,50 m, un jet de fouille est automatiquement effectué.

    Équipement
      Argent de départ : 125 po

    • Armure de cuir cloutée (10 kg ; 15 po)
    • Tenue de voyage
    • Carquois de ceinture à la jambe droite contenant :
      • 20 flèches (1,5 kg ; 1 po)
    • Symbole sacré en bois de Solonor Thelandira, en bracelet à la main gauche (— ; 1 po)
    • Sac à dos (1 + 11,25 kg ; 2 po) contenant :
      • Arc long, cadeau de mon père, fixé sur le sac (1,5 kg ; 75 po)
      • Masse d’armes légère, fixée sur le sac (2 kg ; 5 po)
      • Cape protectrice de pluie avec capuche (? ; prix : tenue de base)
      • Torche (0,5 kg ; 0,01 po)
      • Savon (0,5 kg ; 0,5 po)
      • Couverture d’hiver (1,5 kg ; 0,5 po)
      • Paillasse (2,5 kg ; 0,1 po)
      • Étui à carte ou à parchemin (0,25 kg ; 1 po)
      • Filet de pêche de 2,5 m² (2,5 kg ; 4 po)
    • Bourse de ceinture à l’arrière contenant :
      • Quelques cailloux
    • Sacoche de ceinture à la jambe gauche (0,5 + 2,5 kg, 1 po) contenant :
      • Outre (2 kg, 1 po)
      • Silex et amorce (— ; 1 po)
      • Rations de survie (0,5 kg ; 0,5 po)
      • Corde de rechange pour l’arc
      • Bourse

      Or possédé : 6,39 po


    Poids total de l'équipement : 26,75 kg (charge moyenne)
    Poids du sac à dos : 8,75 kg sans les armes, 12,25 kg avec les armes

Charge légère : 17,5 kg au maximum. Charge moyenne : 33 kg au maximum. Charge lourde : 50 kg au maximum.

Background :

Mémoire sur la formation de prêtresse de Solonor Thelandira.


Je suis Ellaliel-Davenril TRISCANA, apprentie prêtresse de Solonor Thelandira. Pour terminé ma formation, je dois écrire ce qui a été retenu de l'enseignement prodigué.
Ceux-ci sont mes mémoires que je lègue aux générations futurs dans la bibliothèque de Leuthilspar.
Avant d'entrée dans le sujet je vais commencé par vous parler du jour de mon centième anniversaire. A cette époque je vivais dans la foret à plusieurs kilomètre de la capitale, situé à la pointe sud de l'île ; dans cette partie de Éternelle-Rencontre se concentre les elfes de lune. Ce n'est pas particulièrement un choix de vivre comme nos cousins sylvain mais la reine impose de resté vigilant au frontière. Quoi qu'il en soit ce n'est que deux siécle qui sont imposé. Ensuite on est libre de rester sur place ou de trouvé un nouvel endroit qui nous convient, généralement la capitale ou les villes sont toutes désignées.

Le centième anniversaire est particulier pour nous les elfes, c'est le jour qui définis a quel affectation on sera assigné une fois adulte. On aura été jaugé durant cent ans pour cela, et bien qu'il y est des concertations dans la foret, l'Elfe concerné ne saurait le deviné avant ce rituel.
Après la fête organisé par mes proches, fête qui dura tout le jour de la pleine lune du mois de ma naissance, je suis allé chasser en compagnie de mon père : Novalhin-Davenril TRISCANA.

(Pour la précision, mon peuple calcul le jour anniversaire par rapport a la rotation lunaire et non a la rotation du soleil comme c'est le cas à la capitale. J'en ai été fort surprise lors de mon arrivé la bas et les conversions ne sont pas des plus simple.)

Une fois le crépuscule venu, ce fut une joie pour moi de pister à ses côtés, car son métier de menuisier lui prend énormément de temps et en dehors des fête il n'a que peu de temps à me consacrer. Après tout sa spécialité est la conception des arcs et son talent n'ayant pas d'égal au sein de notre communauté, il ne manque jamais de travail.
La piste suivis est des plus inhabituelles car rare sont les peuples qui viennent sur cette terre isolé en raison de la distance à parcourir et de nos défenses magiques comme maritimes. Quoi qu'il en soit il ne fait aucun doute, les trace que j'ai trouvé indique qu'un visiteur non annoncé est proche de notre village.
Nous finîmes enfin par trouvé ce que nous cherchions, un orque qui retournait vers la digue avec un cheval noir qu'il venait de maîtriser. Les fameux "Gwedarn" sont les chevaux (sauvages si j'ai besoin de préciser) les plus courants dans notre foret, ils sont sacré pour notre culture et les dresser puis les entraver par des ... (traduction en langue commune des deux termes) des brides et des éperons est une insulte.

Cela fait plusieurs jours qu'on a découvert leur présence, on ignore encore comment ils sont passés au travers de notre filet défensif mais j'était trop jeune pour les traquer avant cette nuit. Mon père me fit signe d'encocher ma flèche et dès que je me suis senti prête je décochai mon trait. Les dieux n'étaient pas avec moi ce jour là, car mon tir n'atteignit pas la cible. Mon père rattrapa mon erreur en moins d'une seconde après mon lâché.

Mort avant même de reposé sur le sol.

Nous entonnâmes une courte hymne funéraire puis nous délivrâmes les chevaux et enfin nous rentrâmes. Bien que n'ayant point touché ma cible, j'était satisfaite de cette nuit.
Ma mère "Lorencil-Ellaliel TRISCANA" attendait avec impatience notre retour, elle voulait m'annoncé la grande nouvelle et avait veillé toute la nuit pour être sur qu'elle serait la première à m'informer. Elle tenait entre les mains une lettre de la captiale portant le sceau de la reine.

J'avais été choisit pour être la disciple de "Trevoral-Illionel VERMULIA" l'elfe de soleil, prêtre de Solonor Thelandira, le dieu le plus influent de notre communauté isolé du reste de l'île après Corellon Larethian bien entendu.
La lettre disait que je devrai venir à la capitale, Leuthilspar, et trouver mon mentor de moi même et qu'ensuite la formation pourrait commencé, une formation de cinquante année minimum.
Solonor Thelandira, le dieu de la chasse et des archers. Un guerrier parmi nos divinité, je me suis senti bien chétive, et mes capacités d’archère n'étaient pas prodigieuses, la preuve avec l'orc de tout à l'heure. Néanmoins c'est un honneur d'avoir été choisit comme disciple VERMULIA, cet elfe à une forte réputation de sévérité dans ces propos mais qui touche juste, comme ses projectiles d’ailleurs. Il aurait été affecté à la garde de la reine dans le passé, avant de prendre la responsabilité du temple suite à la mort de son mentor. Le temple qui ne se trouve pas à la capitale d’ailleurs, pour quel raison dois je le trouvé à Leuthilspar.
J'aurai bien demandé à ma mère d'usé des ses don de divination mais il est précisé dans la lettre qu'aucune assistance n'est toléré.

Le lendemain, je rassemblais mes affaires pour partir au plus tôt vers la capitale. Mes deux parents m'attendais, on était conscient que plusieurs années s’écouleraient avant se retrouver. Et puis mon père tenais entre ses main un arc flambant, cela faisait plusieurs jours qu'il travaillait dessus en secret pour me le remettre en prévision de cet instant.
Il me dit :
    "Avec celui la tu progressera plus vite et je suis sur que tu ne manquera pas ta prochaine cible".
Je le saisi et j'ai senti des inscription sous ma main, mon nom y était gravé et des expressions elfiques que l'on utilise pour se donner de la chance était inscrite sur les branches.
Une ultime accolade et je pris la route.

Je me dirigea vers Drelegara, une petits ville a moins de deux jours et nuits de marche de mon village. Voyagé sur ces terre est facile, les druides demandes aux animaux de laissé les voyageur tranquille tant qu'ils sont sur les routes et le fait qu'il y a n'ai que des elfes sur l’île limite grandement le nombre de bandit de chemin. C'est donc sans encombre que j'atteignit Drelegara, cette ville au milieu d'une grande clairière à surtout un rôle agricole. Ma présence brève dans la ville n'aura dérangé personne et mon chemin vers la capitale se poursuivit.
Il m'aura fallu 5 jours pour arrivé et c'est sous la lueur de la demi-lune que je franchis l'arche gardé par les homme vêtu d'armure en verre. Ces soldat m'ont semblé bien sombre, la mort du roi doit être encore fraîche dans leur mémoire, 45 année ne suffise pas à réparé les torts...
Je pensais leur demandé s'ils avaient eu connaissance de l'arrivé de Trevoral-Illionel mais leur regard froid m'en dissuadât et après tant de marche le besoin de rêver devint pressant.

(Je ne vous ferrai pas l'affront de décrire la ville, ce document étant rangé dans la bibliothèque de celle ci, c'est que vous avez pu observer vous même les merveille d'architecture qu'elle possède.)

Le lendemain matin, la vision à peine récupéré par la sortie de transe, qu'une main fantomatique s'agitait en tous sens devant moi. J'ai d'abord eu un sursaut et je saisi mon oreiller pour essayé de la propulsé au travers de la pièce. Le coussin se contenta de passé au travers sans même la perturber.
Visiblement elle voulais que je la suive, car c'est mouvement indiquait sans cesse la sortie de la chambre de l'auberge et ce de façon pressante. Curieuse je pris mes affaire et j'ai quittais l'auberge "De bonne enfance". D'ailleurs aucune réaction particulière des client de l'auberge ou même dans la rue par rapport à ce curieux guide qui m'emmenait en dehors de la ville mais je ne prêtais pas non plus attention a ces gens à ce moment la.
En continuant encore sur quelque kilomètre sur le nord nous atteignîmes l'orée de la foret quand un cerf sortis de nul part nous fit barrage. On se regarda droit dans les yeux pendant plusieurs secondes, l'animal ne semblait pas du tout effrayé bien au contraire, on aurai dit qu'il jaugeait quelque chose peut être mon âme. Après un instant qui sembla une éternité il s'inclina et me laissé passer. Il me partis en marchant d'un pas lent et assuré vers les profondeur de la foret.
J'attendis qu'il sort de mon champ visuelle avant de suivre de nouveau la main qui était complètement agiter de nouveau. Sur la clairière qui se dressa devant moi se trouvais un elfe de soleil qui méditais en tailleur sur l'herbe. Nous arrivâmes dans son dos et le soleil semblait à son zénith.

"Tu es pile à l'heure et c'est tant mieux, je n'aime pas attendre. rognonna t'il.
-Je... Vous... Vous êtes Trevoral ?" bégayais-je.

Il se releva et me fis enfin face, il était grand et dégageait l'expérience de nombreuse bataille, il cachait son œil gauche sous une mèche de cheveux blonde mais j'ai cru y distingué une cicatrice. Son œil bien dégagé était d'un vert feuillage d'été. Sa voix était chaleureuse mais ses propos étaient glaciaux et ce à chaque fois qu'il prenait la parole. Ses vêtements était sobre ce qui contrastait avec sa chevelure dorée, mais à la lueur du soleil ils semblai étincelé. De plus son armure ne semblait équipé que du stricte nécessaire à la survie et au combat. A sa main droite se trouvais un anneau d'or, et de son coup pendait un médaillon de platine avec une flèche gravé le traversant.

"Et qui d'autre jeune fille pourrait vous attendre dans un tel endroit ? Aller on va commencer la formation immédiatement, dans un premier vêtis-toi de ce ci."
L'elfe désigna ce qui ressemblait à première vu à un tonneau de bois.

"Qu'es ce donc que ce ci, demandais-je ?
-Un encombrement nécessaire pour te préparé au port de l'armure, tu pourra l'enlever seulement quand les entraînements seront finis,expliqua t'il.
Quand tu parviendra à te mouvoir de façon efficace avec cet armure, je te fournirai une protection moins contraignante dans les geste mais qui sera bien plus lourde. Maintenant cesse de discuter et enfile la.
-Mais... commençais-je."

Un regard suffit pour me faire taire, j’enfilai ce "tonneau" à contre cœur mais aucun sourire ni moquerie ne se laissa transparaître sur le faciès de mon mentor.

"Bien à present on va courir en foret, calque toi sur mon rythme." termina le professeur.

Ainsi commença le premier jour de ma formation, les courbatures qui suivirent m'ont fait détesté pendant longtemps cette exercice.
Les 5 mois premier mois était principalement du sport dans cet accoutrement. Ils disait que je devait devenir moins chétive et en cela il avait raison. Après ces quelque mois passé, à courir, escaladé et nagé. Ils n’emmena plus loin dans le nord de l'île. Le Bosquet de Corellon n'était plus très loin. Et bien que le nom de Corellon y soit uniquement cité en réalité la zone se divise de sorte que chaque divinité de la Seldarine y trouve une place. Nous nous rapprochâmes des temple et l'entrainement spirituel allait bientôt commencé.
Avec le temps je me suis rendu compte que le côté martial de VERMULIA n'était qu'une surface, sur de nombreux point son organisation se montrait brouillonne, il avait par exemple le tic de se perdre au milieu de ses phrases avant de la reprendre depuis le début. Je me suis finalement très vite attaché à sa compagnie, c'était d'ailleur la seul que j'ai eu durant ma formation. C'est par un de ces moment d’égarement que je lui ai finalement demandé, pourquoi cette voie m'a choisit.
Il se contenta d'un proverbe pour me répondre : "Les feuille emporté par le vent ne savent pas ou elles vont mais finissent toujours pas touché le sol."
J'abandonnai pour le moment l'idée de comprendre.

Au bout de deux ans, j'ai pu enfin me dégagé cet armure de bois. Ce qui la remplaça n'était pas d'avantage confortable... Cette fois c'était du métal, ce que j'avais gagné en liberté de mouvement, je le payais deux fois en poids.
Avec ce changement la partie sport avait alléger pour laissé place au court de langue. J'ai perfectionné mes connaissances de la langue commune et appris les rudiments en sylvestre. Langue nécessaire pour étudié en détail les exploits de Solonor Thelandira, car les document écrit le concernant était rédigé dans cette langue. Et Trevoral était formelle, il ne ferait pas les traduction.
Par chance j'était pas trop mauvais pour l'apprentissage des langue, si bien qu'au bout de 10 ans il me proposa d'en apprendre encore une autre. Après réflexion, je lui ai demandé de m'apprendre l'orque. Il fut surpris de ce choix et demanda une justification.
Je lui ai simplement dis qu'avant de le trouvé j'ai participé à une chasse à l'orque pour mon centième anniversaire et que j'aimerai connaitre leur langue afin des les interrogé si cela se reproduit. L'enseignant parut surpris d'entendre ces mot mais ne contesta nullement mon choix. Cependant, il était dans l'incapacité de m'apprendre lui même cette langue. Il faudrait donc retourné à la capitale pour dénicher un professeur. Il me demanda en revanche de ne pas évoquer la raison qui me motive à obtenir cette connaissance et je lui en fis la promesse.

Au bout de 15 ans de formation et d'un nouveau changement d'armure, nous commencions à travaillé la magie. La première fois que j'ai senti l'essence divine se glisser dans mon corps et me donner une puissance jusque la inconnu restera graver dans mes souvenirs. Et plus j'apprenais à connaitre Solonor plus je me sentais envahi de sa magie.

Dix autres années plus tard, je renonçais à l'armure lourde pour revenir à une simple armure de cuir clouté. Maintenant que je savais me mouvoir malgré bien des entraves, il fallait que je progresse en archerie et les entrainement de 12 à 15h de tir par jour s’enchaînait. Il me répétait : "il faut exécuté un geste 1000 fois pour qu'il deviennent inconscient. Nous l'exécuteront 10 000 fois pour qu'il soit parfait". Pour chacun des geste du tir il en fut ainsi.

Après vingt-cinq ans de formation supplémentaire (soit un total de 50 année), je n'était toujours pas prête d’après lui, certes la canalisation de l’énergie divine était d'avantage maîtrisé ce qui rendait ma magie plus puissante je pouvais refermé des blessure, faire apparaître des créature de nul part, demandé aux plante de poussé subitement et bien d'autre chose. Le maîtrise des mes langue était presque sans défaut, aussi bien dans le parlé que dans la lecture et l’écriture (sauf pour l'orque, où l’écriture et la lecture laisse à désiré... Si vous n'avais jamais vu un texte en orque, imaginais un brouillon de discourt premier essai sauf que la phrase la plus diplomate est une insulte. Ensuite renversé un vers d'eau dessus, attendez que les l'encre se mélange dans tout le document, puis recommencé l'opération six fois. Ce que vous aurez sera toujours plus lisible que ce que avec quoi je travaille.

Et finalement, 57 ans après mon centième anniversaire, beaucoup de travail et des progrès en tout domaine j'allai enfin être reconnu prêtresse. Une ultime épreuve m'attendais avant cela, (mis à part la rédaction des mes mémoire dans toutes les langues que je suis capable d'écrire). Le premier travail en solitaire qui allait m’être confié était de mener un pèlerinage en dehors de l'île sur Faerun et de me rendre utile ou je le pouvais. Cette mission avait deux objectif, la première étant d’acquérir des nouvelles connaissances et la seconde apprendre à se débrouillé seule.
Je reçut en conséquence un paquetage censé palier à toute éventualité et un conseil sage de mon mentor : "Certaine personne sont prête à toute pour obtenir quelque richesse matérielle, aussi je te conseil de mettre en évidence une bourse ne contenant aucune de tes richesses et de dissimuler ce qui te tiens à cœur."

Je pris bonne note de ces conseil mais j'était impatiente de quitter l'île. Je ne pensais qu'a une chose, je vais rencontré de nombreuses créatures différentes ; des hommes qui d'aucun ne ressemble à un autre ; des halfelins qui petit par leur taille ont de grande réputation, d'escroc et de voleur pour la plupart ; et même ces choses répugnantes, mais fidèle serviteur d’après ce qu'on m'a dit, les nains, en tout cas ils se présentent souvent par leur nom suivi de la phrase "pour vous servir" ; et que sais-je surement d'autre créature tout aussi étrange.

Avant de partir j'écrivis à mes parents pour les prévenir et on convient de se retrouvé à la capitale pour se revoir avant que les chemins du destin ne me fasse dériver trop loin.
Après un moment fort émouvant que je ne décrirai pas dans ce document je laisse ce bien à la bibliothèque et je part prendre le bateau.

Je tiens à remercier mes parents : Novalhin-Davenril TRISCANA et Lorencil-Ellaliel TRISCANA pour leurs soutient et leur présence, ainsi que mon mentor pour ses enseignements Trevoral-Illionel VERMULIA. Que la flèche de Thelandira vous conduise vers la sérénité lunaire et la chance.

Description :
Parce que le visuel parle tellement plus que des mots.

Image

_________________


Sorts préparés :
  • Oraison :
    • Création d'eau,
    • Lumière,
    • Création d'eau,
    • Entretien divin (domaine)
  • 1er niveau :
    • Pied marin,
    • Endurance aux énergies destructives,
    • Arme magique (domaine)

Autre personnage : Gervald


Dernière édition par Ellaliel le Mer 09 Mar 2016, 22:54, édité 166 fois.
Haut
   
 
 [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: