Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Mar 19 Juin 2018, 09:48



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Lun 05 Mar 2018, 22:25 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6536
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Alors que Cirsh rageait de se retrouver seul et surtout avec le sentiment qu'il passait à coté de sa vie, un point au loin attira son attention. Se rapprochant il vit comme un gros insecte, une guêpe ? oui, c'était bien ça, un bruit qui faisait Bzzzzzzzzz, des rayures, un aiguillons, des yeux à facettes ... L'insecte s’avérait être immense, presque la taille d'un cheval ! Cette arrivée aurait pu le faire fuir, ce qu'aurait fait à peu prêt n'importe qui de censé, mais sur le dos de l'animal, à califourchon sur son encolure, il vit une silhouette qu'il connaissait bien : la belle femme-hyène qu'il avait déjà rencontré sur le toit de Gemmaline. Le bourdonnement était intense ! Etait-il dans sa tête ? Dans la réalité ? mais dans quelle réalité au faite ?

L'insecte se posa sur le "fil" et le silence retomba. La femelle Hyène fit signe à Cirsh de le rejoindre sur sa monture.

Évidement c'était risqué ... Et si ce n'était qu'une illusion ? Cirsh tomberait dans le vide ? Et si Pâh voyait ça ? N'avait-il pas parlé de se méfier ? Se méfier de qui d'ailleurs ?

ce monde était remplie d'autans de questions que de couleurs, la tête du pauvre Albinos tournait, et il avait bien du mal à s'y retrouver ... N'était-ce pas le moment d'aller se reposer plutôt que de faire quelque chose de potentiellement irréparable ?

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Lun 05 Mar 2018, 22:58 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 13 Aoû 2017, 19:57
Messages: 292
Localisation: France
PX: 1000
À l'apparition du bruit le coeur du rôdeur avait failli s'arrêter. Sa dernière heure était venue. Il aurait dû suivre Pah. Les guêpes venaient le chercher pour l'offrir à la voracité de la mort.
Rien n'était vrai ici, il n'y avait pas un détail auquel se raccrocher. Tous les êtres rencontrés étaient fous, aggressifs, ou pétris de secrets. Enfin, jusqu'à ce que les contours de la femme-hyène apparaissent.
Personne à part lui ne pouvait savoir à quoi elle ressemblait. Même Eirynna ne l'avait pas vue. Ce ne pouvait être un piège.

Le jeune albinos n'hésita pas une seconde, à vrai dire il était trop heureux de voir ce qui se rapprochait le plus d'une présence familière. En outre la prestance de cette femme hyène était rassurante. Elle donnait l'impression de pouvoir vaincre n'importe-qui.
Il se hissa derrière elle et entoura de ses bras les hanches de la cavalière des airs. Puis il posa sa tête contre son dos et souffla lentement. Il fît en sorte que cet instant volé dure le plus longtemps possible. Quand il rouvrirait les yeux l'art plein de folie du monde l'étoufferait de nouveau.

_________________
_............................................................_
C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis.

Fiche de Cirsh

Fiche de Brom

Le Fil d'Art : partie 1 : le grand livre gris
Gelatine à Gemmaline partie 4 : au coeur du cube
::::::::::::::
Super Zéros
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Jeu 08 Mar 2018, 21:21 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6536
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Cirsh profitait de cet occasion en or pour trouver un peu d'amour. La femme, ou la femelle, ou créature ou peut-être autre chose ne disait rien mais ne le repoussait pas non plus. Ainsi l'instant dura quelques minutes sans que rien ne se passe, quand soudain, un drôle de bruit fit relever la tête au semi-orc albinos. En effet cinq petits appareils mécaniques semblaient se diriger droit vers eux.

D'instinct la femelle hyène sortit une sorte de gourdin de nul par et l'envoya directement sur une des machines qui vola en éclats aussitôt.

Ceci ne semblât pas effrayer les quatre autres machines qui continuaient leur progression manifestement agressive vers la guêpe volante et ses deux passagers.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Ven 09 Mar 2018, 15:39 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 13 Aoû 2017, 19:57
Messages: 292
Localisation: France
PX: 1000
Ragaillardi par ce contact inespéré ( il lui semblait n'avoir pas eu de contact aussi rassurant depuis une éternité ) le rôdeur aurait été prêt à en découdre pieds et poings liés avec un kraken au fond des abysses. Ces petits engins vrombissants ne seraient q'une formalité pour l'envoyée de son dieu. Quelle femme tout de même ! Quel modèle pour lui ! Il mît à disposition de la fière cavalière sa fronde chargée et ses billes, en les coinçant entre elle et l'avant de la selle pour ne pas la gêner sans cependant qu'elles soient perdues en cas de manoeuvre brusque.
Si les machines se approchaient au corps à corps il tirerait son sabre pour les éclater, mais la guêpe effectuerait sans doute quelque manoeuvre pour les soustraire à cette éventualité. Il tirerait à l'arc en cas de bataille aérienne.

La femme hyène sentait bon, les vibrations des ailes de l'insecte géant faisaient un bien fou, ils étaient une meute qui défendait sa peau, ce moment animal emplissait Cirsh de fierté et de joie. Il détailla leurs adversaires, à la recherche d'un indice sur leur provenance.

Il remerciait intérieurement son dieu et essaya d'envoyer à leur fabuleuse monture ses sentiments exaltés.


:HRP:
ce round : Cirsh charge sa fronde et la passe à la femme-hyène avec les billes. fronde : 1d4+3/1x2 le bonus de force s'applique à la fronde.
en outre si c'est faisable test d'empathie sauvage avec la guêpe.
round suivant : si les machines sont au corps à corps Cirsh utilise son sabre contre la plus proche. Sabre : +4 corps à corps, 1d8+3/19-20/x2 (+1 jet d'attaque car chevauche monture).
si les machines sont loin Cirsh tire à l'arc contre la plus proche.
Arc court : +3 Distance, 1d6/x3 portée 18m

_________________
_............................................................_
C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis.

Fiche de Cirsh

Fiche de Brom

Le Fil d'Art : partie 1 : le grand livre gris
Gelatine à Gemmaline partie 4 : au coeur du cube
::::::::::::::
Super Zéros
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Lun 19 Mar 2018, 23:02 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6536
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
En quelques billes de frondes et quelques flèches, Cirsh et sa curieuse reine Hyène eurent raison des petites machines vrombissantes. Il faut dire que l'un comme l'autre étaient de bon tireurs. la guêpe sembla même être de leur côté, puisque même sans la commander, le cavalier albinos comprit qu'elle comprenait ce qu'il cherchait à faire d'un point de vue tac-tic.

Après cette épisode où il y eut plus de peur que de mal, l'insecte géant emmena ses passagers vers une sorte de nid flottant, véritable structure de carton épais semblant tenir en l'air comme par magie. Mais ce qui aurait pu paraître incroyable en d'autres lieux avait un air pas si extraordinaire dans ce monde.

La guêpe se posa sur la plus grosse alvéole et laissa descendre la femme noble bien que hyène et son chevalier bien qu'orc. Elle le regarda avec un sourire qui lui mit le feu aux joues puis tendant l ebras désignât les parois de ce curieux édifice :


-Regarde et lis, ce qui est ici est le fruit de l'un des nôtres, tu n'es pas ici par hasard.

Sur ces parois de carton il y avait en effet tout un tas de symboles, d'où il était Cirsh ne pouvait trop voir ce qui se passait exactement.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Mar 20 Mar 2018, 00:18 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 13 Aoû 2017, 19:57
Messages: 292
Localisation: France
PX: 1000
' Peau de craie ' avait rarement été aussi heureux. Les effluves de la femme-hyène qui combattait noblement, la tête haute et le geste assuré, et la connexion avec sa monture à la carapace teintée des couleurs même de la colère avaient transporté le jeune rôdeur en un autre lui-même.
Il oublia tout de sa nature hésitante et donna le meilleur de lui-même. Il faillit même se mettre debout sur la selle pour achever le dernier appareil mais heureusement pour lui sa maîtresse ( car il la trouvait si supérieure à lui en tout, elle le fascinait tant, que c'est ainsi qu'il la voyait lui qui s'était pourtant juré de ne jamais avoir de maître ) le dégomma d'une bille de fronde.

Alors qu'il rangeait ses armes, Cirsh porta discrètement à ses narines la fronde qu'elle avait touché. Il en était certain, cette arme était à présent porteuse d'une aura, elle serait pour lui une sorte de talisman. Il ferma les yeux en inspirant un maximum d'informations olfactives. Il sentait la chaleur de son corps contre le sien et envoyait au monde, à l'insecte, à la femme, les ondes chargées de son bonheur cristallin. Il remercia son dieu pour cette bataille et se tient droit, fier de l'adulte qu'il se sentait devenir.

En approchant du nid il s'apprêtait à se faire jeter mais à sa grande surprise il n'en fût rien. Ayant posé le pied à terre il remercia leur monture en posant sur elle sa paume. Puis se retournant il fut happé par le regard magnifique de son accolyte. Il s'en fallut de peu qu'il ne s'affaisse car ses genoux le lâchèrent un instant.
Quand elle lui eût parlé - elle avait dit " des nôtres ", est-ce à dire qu'elle l'incluait dans un groupe ? - il regarda autour de lui, détaillant les alentours puis se retourna. Il sourit à cette envoyée du destin, se rapprocha d'elle et lui prît la main, puis s'inclina profondément et y posa son front en signe de respect. Ses gestes, bien que gauches, étaient empreints d'une dévotion totale.


- " Vous êtes la Beauté " déclara-t-il" vous êtes la Vie. Je vous en prie, quand je reviendrai d'avoir lu ces symboles dites-m'en un peu plus. Au bonheur immense de vous avoir dans ma vie s'accroche la vilaine peur de ne savoir si vous reviendrez, qui vous êtes ou même ce que vous êtes. "

Puis, grattant de ses pieds le sol cartonné qui sonnait un peu creux :
- " S'il est une chose que je sais c'est que vous êtes porteuse de bien trop de joie pour être réelle. "

Il tourna les talons et alla inspecter les murs, frôlant de ses doigts encore tout tremblants de l'excitation des batailles les caractères qui les ornaient, mettant tout en oeuvre pour en tirer le plus d'informations possible. Pas question qu'il passe pour un benêt !

_________________
_............................................................_
C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis.

Fiche de Cirsh

Fiche de Brom

Le Fil d'Art : partie 1 : le grand livre gris
Gelatine à Gemmaline partie 4 : au coeur du cube
::::::::::::::
Super Zéros
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Mer 21 Mar 2018, 10:30 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6536
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Cirsh s'approcha des inscriptions et les avec stupeur se mettre à bouger, qu'elle était cette magie ? Après quelques secondes elles ressemblaient à des lettres qu'il connaissait et il pu bientôt lire dans sa langue maternelle, un truc formidable en ce monde où il y a énormément de langage. Pour sûr, celle ou celui qui avait fait ça était un grand mage.

Après une lecture le semi-orc comprit plusieurs choses qui pouvaient se résumer ainsi :

1-ce lieu est un labyrinthe, mais il n'y a plus ni murs ni cloisons ni sol ni plafond, il ne reste que le fil entre les deux amants : Arianne et Thésé
2-le minotaure de cet endroit est donc coincé sur ce Fil et cherchera par tous les moyens à le faire "survivre" puisque son seul univers possible. Il cherchera donc à éviter que les deux amants ne se retrouvent.
3-Les deux amants sont donc "coincés" par une malédiction de ce Minotaure
4-celui qui a écrit tout ceci est mort et laisse cette trace pour aider d'éventuelles nouveaux arrivants

Voilà, des explication partielles mais qui donnait un peu plus d'informations sur cet étrange univers.

Cirsh remarqua aussi au centre de cette structure un globe blanc, transparent semblant renfermer une sorte de "vent", l'objet était au centre flottant comme par magie.

La femme blanche avait disparue sans répondre à aucune des questions muette du roi-des-charognards. La situation restait bien mystérieuse.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Mer 21 Mar 2018, 17:18 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 13 Aoû 2017, 19:57
Messages: 292
Localisation: France
PX: 1000
Face à la paroi, médusé, les bras croisés sur le torse, Cirsh plissait les yeux pour mieux voir les détails du ballet que lui offraient les formes.
Il se sentait honoré, pris au sérieux. Il aurait aimé que Eirynna voie cela, c'était la matière dont on fait les légendes.
Que sa sublimissime maîtresse l'amène en ces lieux lui confirmait ce sentiment qui l'étreignait d'être était en train de devenir adulte. Elle lui faisait confiance après s'être battue à ses côtés.
Les yeux de l'albinos rougirent un peu plus, une larme de fierté et d'émotion roula sur sa joue. Il ne la sentit même pas tant ce qu'il lisait l'émerveillait. La perle salée sécha sur sa joue alors qu'il se demandait bien comment agencer toutes ces informations.
Qui était le monstre ? La fille de Pah? Pah lui-même ?
Faudrait-il aller chercher Ariane pour l'amener vers Thésée si ce dernier - mort selon les dires de l'elfe noir - ne pouvait être déplacé? Sa colère lui conseillait de brûler le fil, privant ainsi le monstre de son lieu de sa raison de vivre. Pas que sa colère ait souvent été bonne conseillère mais l'écouter faisait du bien.

Les couleurs étaient-elles tout ce qui restait du labyrinthe ? Étaient-ils dans une peinture qui avait été diluée ?

Cirsh remercia l'esprit du mort qui avait laissé ces informations. Pour mieux faire il découpa un petit bout de savon, lui donna grossièrement forme et demanda à l'effigie de son dieu de porter ses remerciements au puissant mage auteur de ce mode d'emploi succint. L'odeur du savon le ramena à la réalité.
Se tournant vers la femme hyène il ne fut même pas surpris de sa disparition. Elle lui avait déjà témoigné bien assez d'intérêt. Contrairement à leur précédente entrevue, il n'eût pas de doute concernant le fait qu'il la reverrait. Il lui envoya un baiser de la main, peu importe où où elle se trouvait, elle le recevrait.

Il réorganisa son barda, fît son inventaire et bût un coup d'eau.
Il fouilla un peu les lieux par réflexe, cherchant on ne sait trop quoi.

Une fois ces actes routiniers accomplis ses pas le portèrent machinalement vers la boule blanche qu'il attrapa sans réfléchir. Il la fît sauter dans sa main, jouant avec comme un gamin désoeuvré, la sentant comme un animal et l'observant comme il l'aurait fait d'un bibelot.

_________________
_............................................................_
C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis.

Fiche de Cirsh

Fiche de Brom

Le Fil d'Art : partie 1 : le grand livre gris
Gelatine à Gemmaline partie 4 : au coeur du cube
::::::::::::::
Super Zéros
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Mer 21 Mar 2018, 21:33 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6536
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Prenant l'orbe de l'air, Cirsh se sentit comme emplie d'une puissance incroyable ! Et cela tombait bien car la structure autour de lui se mit elle aussi à "tomber". Se précipitant à l’extérieur notre semi-albinos se retrouva sur la guêpe géante qui lui évita une chute vers ce monde sans fond.

L'insecte revint d'instinct vers le Fil où il se posa non loin du lieu où était les cordes menant aux abris. Il y avait là Pâh ainsi qu'une jeune et jolie jeune femme accompagné d'un petit loup qui ne lui arrivait pas plus haut que la cheville.

La situation était assez sensible car le semi-drow semblait très inquiet et s'approchait d'un air contrit vers Cirsh, tandis que le petit loup se mit à communiquer verbalement avec celle qui devait être sa maîtresse :


-Azuil regarde ! Il a l'orbe de l'air avec lui !!!

En effet l'ensorceleuse pouvait voir entre les mains du semi-orc un globe renfermant l'esprit de l'air, c'était bien ce qu'elle était venue cherchée ! Aussitôt le petit loup s'approcha lui aussi de la guêpe et de son cavalier.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Jeu 22 Mar 2018, 01:05 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 13 Aoû 2017, 19:57
Messages: 292
Localisation: France
PX: 1000
Cirsh ne paniqua pas quand la structure se délita. La femme-hyène avait un plan. Il ne lui arriverait rien. Alors qu'il sautait en selle et que les tourbillons lui fouettaient le visage, son esprit se délia. Il tenta d'entrer en communication avec sa magnifique monture pour la remercier, la rassurer, lui donner un peu de cette cohérence universelle qu'il ressentait alors que pour une fois c'était le monde qui s'écroulait et pas lui. L'effigie de son dieu qu'il avait formée un peu plus tôt glissa dans le néant, emportant avec elle des effluves de savon et un message destiné à un mort.
Le vol fût paisible et le cavalier ne prêtait même plus attention aux extravagances des nuages qui dansaient alentour. Il profitait de la sensation de force intérieure qui avait élu domicile en son corps pâle. Elle se laissait porter par son sang et prenait parfois la forme d'un sourire tranquile. Ses mains caressaient les rênes qu'il n'avait pas besoin de manipuler tant il avait confiance en la guêpe, en lui, en leur futur.

Quand elle se posa à proximité des abris le rôdeur avait senti des odeurs étrangères, il ne descendit pas de selle, heureux d'être ainsi perché sur l'animal qui venait de lui sauver la vie. Il tenait l'orbe devant son nombril, le bras courbé.
Il s'adressa - convenances obligent - à la demoiselle inconnue en premier, il la salua bien bas et se présenta.


- " Mes hommages chère amie, je me nomme Cirsh, notre ami Pah m'a parlé de vous et de votre loup, je suis ravi de faire votre connaissance. Il paraît qu'une fête nous attend, c'est à n'en pas douter un heureux présage ! "
Puis, interpellant Pah :

- " Regardez cher Pah ! Les guêpes ne m'ont pas tué finalement, celle-ci m'a même sauvé la vie ! "

À ces mots Cirsh prît un peu de nourriture pour l'offrir à l'insecte, caressant son corps lisse et brillant comme un cristal précieux. Tout en se penchant il parla au loup, qui parlait lui aussi, ce n'était peut-être pas un loup tout compte fait. Peut-être était-il à la fille ce que la femme-hyène était pour lui? Il lui témoigna infiniment de respect.

- " Sire loup, vous semblez parler de cette boule que j'ai trouvée tantôt. Voulez-vous monter avec moi pour la voir de plus près ? Notre amie ailée n'a peur de rien, elle sera certainement très heureuse de faire votre accointance. "

Puis l'albinos ne résista pas à l'envie soudaine de lancer une petite provocation à Pah.

- " Pah mon ami, que diriez-vous de venir avec moi chercher le corps de ce pauvre Thésée afin de le ramener à sa belle? C'est agréable de voler avec ma sauveuse, nous y serions en moins de temps qu'il ne faut pour le dire ne croyez-vous pas? "

Cirsh observa attentivement les réactions du funambule.
Puis il essaya d'entrer en communication avec la vrombissante créature qui l'avait porté jusque-là, pour lui témoigner toute son affection, sa gratitude comme son admiration, et pour lui demander si elle voulait bien rester avec lui.

Elle allait sans-doute rejoindre sa maîtresse, il ne se faisait pas beaucoup d'illusions, mais en cet instant de communion il voyait la vie en rose. Plus tard viendrait la joie de voir de nouvelles têtes - la seule chose qui séparait tout le monde de la folie en ce lieu semblait être la proximité d'êtres doués de raison.

_________________
_............................................................_
C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis.

Fiche de Cirsh

Fiche de Brom

Le Fil d'Art : partie 1 : le grand livre gris
Gelatine à Gemmaline partie 4 : au coeur du cube
::::::::::::::
Super Zéros
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Jeu 22 Mar 2018, 21:07 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 21:19
Messages: 304
PX: 4000
Azuil regarde arriver la guêpe géante en ouvrant de grands yeux étonnés. La majestueuse créature est porteuse d'un non-moins singulier cavalier : un semi-orque albinos.

°° Voici donc le fameux semi-orque dont parlait notre hôte. C'est la première fois que je vois un semi-orque albinos. °°

La jeune fille sent son cœur se serrer pour cet inconnu.

°° Dieux, je n'ose imaginer la vie qu'il a dû avoir. Ce n'est déjà pas simple d'être un sang-mêlé parmi les orques, mais être en plus albinos... °°

Elle l'étudie discrètement pendant qu'il descend de sa monture afin de les saluer.
Rien dans son attitude ou sur son visage ne laisse deviner si sa vie passée a été traumatisante ou non.

°° Peut-être suis-je en train de me tromper finalement. Sa vie a pu être heureuse et pleine d'amour. Qui sait ? Je l'espère pour lui en tout cas. °°

Laissant là ses pensées, elle note la présence de l'orbe de l'air qu'elle a mission de récupérer mais préfère différer un peu le moment d'en parler à son actuel possesseur. Pour l'instant, elle apprécie sa courtoisie et s'incline à son tour en une gracieuse révérence avant de lui parler de sa voix douce et claire.


- La bonne rencontre messire, je suis également enchantée de vous rencontrez. Je suis Azuil Pourprelune et voici Tharag.

A peine les présentations faites, Cirsh se tourne vers le semi-drow pour lui parler. Azuil note au passage le nom de leur hôte, Pah, avant de continuer à écouter leur conversation avec intérêt. Elle tique lorsque l'albinos parle de récupérer le corps d'un homme pour le ramener à sa belle. Elle sent, une fois encore, son cœur se serrer en pensant à la tristesse et à la douleur de cette femme lorsqu'elle découvrira le corps sans vie de son aimé. Elle hésite un instant, partagée entre l'envie de proposer son aide et le désir de clore rapidement sa mission. Finalement, après s'être mordillé la lèvre et avoir balayé sa crainte du danger, elle propose.

- Si vous avez besoin d'aide pour récupérer le corps de votre ami, messire Cirsh, nous sommes là.

Elle sourit à l'albinos, contente de ne pas avoir céder à l'égoïste envie de ne penser qu'à elle et à Tharag.

°° Si, les dieux m'en préservent, j'étais dans le cas de cette femme, je serais heureuse qu'on me ramène le corps de mon bien-aimé. Puisse cette terrible situation ne jamais m'arriver. °°

_________________
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Jeu 22 Mar 2018, 22:42 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6536
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Le semi-drow paru un brin tendu en voyant Cirsh arriver. Il balbutia quelques mots :

-ha, hé ... Tenez donc ... Vous ...

Puis semblant se reprendre il retrouva son sourire et enchaina :

-Il est très dangereux de voler sur ces animaux monsieur, je ne saurait trop que vous conseiller de descendre et de ne pas retenter une aussi fol experience ...

Puis ses yeux se posant sur l'orbe de l'air il se raidit :

-Je vois que vous avez trouver quelque chose d’extrêmement toxique, je vous prie de me croire, cet objet va vous détruire en quelques minutes si vous ne me le donner pas dés à présent.

Il s'approcha rapidement de la guêpe, et pour la première fois Cirsh vit son visage doux et si calme prendre les traits de quelqu'un de plus violent.

-Allez donnez moi ça, je vous en prie, ne m'obligez pas à vous le prendre ...

Pâh perdait les pédales, et même si Azuil ne le connaissait pas assez pour le voir, Cirsh remarquait la défaillance de l'individu.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Ven 23 Mar 2018, 16:31 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 13 Aoû 2017, 19:57
Messages: 292
Localisation: France
PX: 1000
- " Eh bien cher ami! C'est bien la première fois que je vous vois une mine si Pah-tibulaire! " dit Cirsh en tirant son corps en arrière pour inviter la guêpe à décoller. Dans le même temps il rangea le globe nuageux dans sa sacoche de ceinture. Il demanda à sa monture de rester en vol stationnaire, à environ neuf mètres du fil.
Il voulait rester à proximité des nouveaux arrivants, qui, s'ils voulaient aussi mettre la main sur son nouveau jouet, n'avaient pas l'air aussi soupe au lait que le funambule à la peau d'ébène. Ainsi il pourrait tenter de les rattraper si jamais la créature au chapeau voulait les faire tomber.
En attendant, le semi-orc gagnait du temps pour leur permettre de se préparer car ça commençait à sentir le roussi. Ce qui amusait grandement l'apprenti rôdeur qui n'aimait rien plus que titiller les nerfs des faux-culs comme Pah qui jouaient les gentils puis montraient leur vraie nature dès qu'une frustration se mettait en travers de leur chemin.


-" Je suis tout à fait prêt à vous donner l'orbe vous pensez bien, votre générosité désintéressée n'ayant pas de limite elle mérite d'être récompensée comme il se doit. Mais autant le faire avec style n'est-ce pas? Je vous propose ce petit intermède pour vous détendre car vous semblez crispé. Comme vous l'avez si bien dit, je veux faire l'école du Cirsh, cabrioles et fanfaronades me fascinent. Alors voilà, si vous veniez chercher l'objet de votre désir en faisant un saut périlleux sur une corde tendue entre le fil et mon amie la guêpe vous me feriez un immense honneur. Je pourrais vous lancer mon beau filin de soie, vous l'attacheriez de votre côté à votre avenue des pas-perdus et nous vivrions tous quatre un moment inoubliable. Qu'en dites-vous? Après tout j'ai récupéré cette jolie boule au péril de ma vie, ça mérite bien une petite récompense non? Ce serait un magnifique préambule à la fête que vous nous avez promise ! "

Tout en parlant il observait dame Pourprelune. Cirsh avait croisé très peu d'êtres dans sa vie qui n'avaient pas eu - même pour un instant - de réaction de dégoût en le voyant. Elle avait piqué sa curiosité.

- " Eirynna ! Eirynna ! Viens voir ça ! " Mais où était donc la barde? Elle devait dormir encore sans doute... Quand à lui, il se sentait bizarre. Pas mal, mais très bizarre.

_________________
_............................................................_
C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis.

Fiche de Cirsh

Fiche de Brom

Le Fil d'Art : partie 1 : le grand livre gris
Gelatine à Gemmaline partie 4 : au coeur du cube
::::::::::::::
Super Zéros
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Dim 25 Mar 2018, 20:26 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 21:19
Messages: 304
PX: 4000
La réaction du semi-drow, ses paroles et son ton surtout tétanise un instant Azuil. Elle fixe son regard sur lui, étonnée de ce brusque changement de comportement avant de froncer les sourcils, méfiante à nouveau vis à vis de lui.

°° Voilà un changement radical qui n'augure rien de bon. Comme quoi, j'avais raison de me méfier... °°

Outre le fait que Pah semble vouloir l'orbe de l'air autant qu'elle, elle sent qu'il pourrait aller jusqu'à faire du mal, voire pire pour y parvenir. Aussitôt, elle s'inquiète pour le jeune albinos. Cirsh ne semble pas quelqu'un de méchant et sa façon de répondre à l'impératif ordre de Pah lui laisse craindre qu'il ne se rend peut-être pas bien compte du danger qu'il encourt. Effarée, elle ne sait pas comment faire pour le prévenir du risque qu'il prend sans éveiller les soupçons du semi-drow ou sa fureur. Elle hésite avant de se décider pour un langage qui reste universel : les signes. Elle bouge sa main pour attirer l'attention de Cirsh sans que Pah ne la voit faire et secoue la tête en désignant le semi-drow. Consciente que ses gestes peuvent être mal interprétés, elle mime des paroles sans prononcer un seul son. "Attention, il peut-être dangereux", c'est ce qu'elle tente de faire comprendre à Cirsh.

°° Pourvu qu'il comprenne. °°

Dans le doute toutefois, elle se tient prête à agir pour défendre le porteur de l'orbe contre ce semi-drow dont la violence latente est flagrante.

_________________
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Lun 26 Mar 2018, 23:30 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 13 Aoû 2017, 19:57
Messages: 292
Localisation: France
PX: 1000
L'inquiétude d'Azuil va droit au coeur de Cirsh. Elle ne semble pas feinte, cette femme a vraiment peur pour lui !
Il la regarde avec toute la sincérité dont il est capable et d'un sourire entendu lui fait passer un message : il a compris et la remercie.
Sa main, cachée sur le côté, lui fait à son tour des signes : il n'est pas dupe, il temporise.

L'apprenti aventurier est heureux de savoir les deux nouveaux prêts à se battre de son côté. Il se redresse un peu sur sa selle. Sa confiance en lui gonflant comme une pâte à pain.
Il écoute le doux vrombissement des ailes qui l'encadrent, qu'il aime cette sensation et cette fantastique guêpe !
Il adresse une pensée à Gorellik le disparu tout en sentant les rênes courir sur ses mains.

_________________
_............................................................_
C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis.

Fiche de Cirsh

Fiche de Brom

Le Fil d'Art : partie 1 : le grand livre gris
Gelatine à Gemmaline partie 4 : au coeur du cube
::::::::::::::
Super Zéros
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Ven 30 Mar 2018, 17:30 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6536
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Le funambule ne releva pas "l'école du Cirsh" qui pourtant était un mot de qualité. Il fronça les sourcils essayant de comprendre ce que voulait lui dire l'albinos. Puis il répondit :

-je ne voit pas trop l’intérêt d'un tel exercice mais pourquoi pas ! Vous voulez que je saute jusqu'à vous c'est bien cela ?

Vous savez j'ai tant d'années sur ce fil que je peut m'y mouvoir mieux que la plus part des gens le font sur le sol de leur enfance. Mais pourquoi pas, il me faut vriament cette orbe afin d'éviter le pire, enfin pour vous tous ici ...


La semi-drow semblait tendue et prête à se soumettre aux conditions de Cirsh qu'elle ne semblait pas voir comme ennemie.

Elle enchaina donc :


-Envoyez moi votre corde si vous voulez !

Les yeux grands ouverts et les bras tendus elle attendait impatiemment que le semi-orc lui donne ce qu'elle attendait.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Dim 01 Avr 2018, 19:08 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 21:19
Messages: 304
PX: 4000
Azuil sent l'angoisse grimper d'un cran en entendant Pah accepter la proposition de Cirsh. Elle non plus ne voit pas bien où veut en venir le semi-orque mais elle redoute ce qui va suivre.

°° Oh, là, là, ce n'est pas une bonne idée, jeune homme...Non, ce n'est vraiment pas une bonne idée, j'en ai peur. °°

La jeune femme imagine déjà Pah bondissant sur la corde et, tout en arrivant sur le jeune albinos, sortir une dague de nulle part pour le frapper mortellement. L'image est si forte dans son esprit qu'elle en tremble réellement. Elle se mordille la lèvre, refusant de voir encore tomber une personne innocente. Elle ne peux rien faire cependant à part prier en son for intérieur et ne se gène pas pour le faire.

°° Ô Tymora, souris à ce jeune intrépide pour que rien de mal ne lui arrive. Heaum, protèges-le, Tyr, ne laisses pas l'injustice frapper et gagner à nouveau. Dieux, soyez les défenseurs de ce jeune homme innocent. °°

Même s'il lui faut récupérer l'orbe de l'air, Azuil n'est pas prête à sacrifier la vie d'une personne pour cela, à part pour défendre sa vie ou celles d'innocents. Elle se tient prête à défendre le jeune homme si la semi-drow montre le moindre signe d'agressivité à son encontre.

_________________
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Lun 02 Avr 2018, 01:05 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 13 Aoû 2017, 19:57
Messages: 292
Localisation: France
PX: 1000
Cirsh regarde Azuil, il voit ses cils battre au rythme de ses angoisses.
Il lui lance un regard qui dit : " Je ne suis pas idiot mais je ne sais pas trop ce que ça va donner."
Il continue à jouer les ingénus :


- " Pah, je vous envoie une une corde pour exercer votre art, et une pour vous assurer. Aucun de nous j'en suis sûr ne saurait jouir de la démonstration de votre talent sans qu'une ligne de vie nous assure d'être autre-chose qu'un simple vautour prêt à se repaître d'une tragédie engendrée par la tyrannie de l'égo. Nouez la première corde au fil et la seconde à votre taile. Sans ces conditions on ne joue plus. "

Puis, après une pause et un regard en coin à l'elfe :

-"Pensez, noble Pah, à votre fille. Pensez à la difficulté, que dis-je, à l'impossibilité pour nous tous de nous remettre des conséquences d'une tragédie née d'un excès de fierté. Vous exécuterez sans faute ce saut périlleux, et - je vous en conjure - faites-le en toute sécurité."

Cirsh envoie à sa monture les signaux nécessaires pour qu'elle s'éloigne juste assez pour que deux noeuds lient la selle et le fil, à un peu plus de douze mètres. Il envoie le bout d'une première corde, prêt à tout, des sens en alerte.
Une fois que Pah a accroché la première corde au fil il lui envoie la ligne de vie. Et il met une main sur la corde qui va soutenir l'effort du demi-drow tandis que l'autre se pose sur l'orbe, discrètement...

_________________
_............................................................_
C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis.

Fiche de Cirsh

Fiche de Brom

Le Fil d'Art : partie 1 : le grand livre gris
Gelatine à Gemmaline partie 4 : au coeur du cube
::::::::::::::
Super Zéros
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Ven 06 Avr 2018, 17:42 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6536
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Le ou la semi-drow était bien énervé(e) et du coup ne fit pas trop attention à ce que manigançait Cirsh. S'aidant de son long bâton l'humanoïde à la peau couleur de la nuit fit un magnifique saut et alla où Cirsh comptait qu'il aille.

De son côté, Tharag le semi-orc, semi-loup attendait toujours très attentif, instinctivement convaincu qu'il allait se passer quelque chose de plus compliqué que ce que l'albinos laissait présager. L'art il n'y croyait pas trop, selon lui c'était pour ceux qui n'ont rien à faire, ou qui on beaucoup de pouvoir, tel son maître Blorjaro.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Fil d'Art : partie 2 : premiers pas sur le fil
MessageMessage posté...: Lun 09 Avr 2018, 22:01 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 13 Aoû 2017, 19:57
Messages: 292
Localisation: France
PX: 1000
Cirsh ne se sentait pas de lutter contre Pah, il était novice en relations interpersonnelles mais chasser, il savait faire. Un animal dans son élément a toutes les chances de faire ravaler sa morgue au chasseur qui ne se méfie pas. L'apprenti rôdeur comptait justement sur le savoir-faire du funambule, il serait peut-être momentanément aveuglé par sa propre force.

Alors qu'il accomplissait sa première acrobatie Cirsh applaudit en s'esclaffant de joie. Il continua son plan en lançant la première corde à l'être à la peau sombre.

- "Celle-ci est pour votre taille, la sécurité d'abord n'oubliez pas! Pas d'obéissance, pas de récompense !"

Il piquait la fierté leur hôte, le maintenant à feu doux pour qu'il bouillonne doucement.

Une fois qu'il fût attaché Cirsh lança la deuxième :


- " Merci merci ! Oh que le spectacle va être joli! Celle-ci vous servira de pont pour venir jusqu'à moi, attachez-la bien ! "

Une fois l'équilibriste prête à se lancer Cirsh attacha les deux cordes à la selle. Puis il l'encouragea à faire le saut périlleux le plus beau possible tout en posant une main sur la corde qui servirait de support.
Il se doutait que Pah tenterait de lui sauter dessus, alors il se tenait prêt. Dès que l'acrobate commencerait à bondir, soit pour effectuer le saut périlleux, soit pour tenter de l'occire, il agripperait fermement la corde et lui enverrai l'ordre magique de s'enrouler sur elle même par la grâce du bracelet nouvellement offert par sa gracieuse protectrice, la femme-hyène.

Il voulait que faute de support Pah tombe dans le vide coloré, pour n'être retenue que par sa ligne de vie. Une fois pendue à la selle de la guêpe il serait ainsi maître de son destin et ne se gênerait pas pour lui poser toutes les questions qui lui brûlaient les lèvres. Après l'avoir désarmée bien entendu. On est bien plus à l'aise quand la vie de celui qui vous domine ne tient qu'à un fil. Et encore plus à l'aise quand on a les moyens de couper instantanément le cordon.

Son plan allait-il fonctionner? L'albinos maintint la connexion avec sa monture pour la rassurer et éviter que ce petit jeu ne lui soit désagréable. Il pensait à Gorellik qui approuverait sans nul doute ce tour de passe-passe. Ou rirait de lui en cas d'échec.

_________________
_............................................................_
C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis.

Fiche de Cirsh

Fiche de Brom

Le Fil d'Art : partie 1 : le grand livre gris
Gelatine à Gemmaline partie 4 : au coeur du cube
::::::::::::::
Super Zéros
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron