Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Lun 16 Sep 2019, 02:31



 [ 87 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Aux sombres héros de l'amer
MessageMessage posté...: Jeu 23 Sep 2010, 22:46 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 13 Mai 2010, 14:05
Messages: 460
Les voiles du Faucon des Mers n’étaient toujours pas dépliées alors que Nivled s’avançait dans la rue du port. L’animation y étais modeste en cette matinée, mais pas inexistante. Les marins d’Allardyne s’affairaient, préparant le navire qui devait lever l’encre d’ici une heure tout au plus. Pourtant, ils n’étaient pas les seuls à courir un peu partout, des dockers étaient déjà à l’œuvre, chargeant et déchargeant les navires marchands arrivés tôt ou souhaitant partir dans des plus brefs délais.

- Corrulus ! entendit-il beugler alors qu’un homme souriant s’approchait de lui. L’elfe mit quelques instants à reconnaître un Jonas transformé, rasé de frais. Apparemment la nuit avait été agréable pour lui et la journée semblait s’annoncer sous de bons auspices, ce qu’il ne tarda pas à confirmer. Figures-toi que notre « amie » n’as toujours pas pointé le bout de son nez... Se lever à l’aube semble être trop complexe pour une donzelle, à moins qu’elle soit encore en train de s’apprêter...

Après une poignée de main virile, il l’invita à le suivre.
Viens, que je te présente au capitaine. Il s’aventura alors sur la planche qui servait de passerelle. Sur le ponton, un homme coiffé d’un bicorne noir, affublé d’une moustache à la dernière mode shou, bien qu’il ne le fût pas lui-même, beuglait ses directives. Ah ! Jonas, c’est donc là la personne dégourdie que tu as rencontrée hier soir et pour laquelle tu fais tant d’éloges ? Il tendit au magicien une main sertie de bagues aux reflets divers.

La pression qu’Allardyne exerça sur la main de Nivled – ni trop brutale, ni trop légère – témoignait d’une certaine assurance. L’homme à la trentaine bien tassée devait avoir parcouru bien des mers, ajoutant à son génie l’expérience d’un marin aguerrit.
Mais dis-moi Jonas, Rodérick, la rouquine et la montagne ne sont toujours pas arrivés. As-tu des nouvelles ? Autant pour les nouveaux, c’est courant, se lever de bonne heure les rebute, mais notre navigateur... Ça ne lui ressemble pas.

Hardraker détourna les yeux, grommelant une réponse approximative.
C’est que la donzelle qui jurait comme un charretier avait réussi à tourner la tête de notre Rody hier soir... D’ici à ce qu’ils aient passé la nuit ensemble, y'a qu'un pas... Et ce gamin sait parvenir à ses fins, tu le sais aussi bien que moi... Sinon il ne serait pas notre navigateur attitré. En aparté, il ajouta pour Nivled afin qu’il ne se sente pas délaissé : C’est un jeune autodidacte qui à rejoint l’équipage il y a six mois. Un passionné qui a inventé lui-même ses instruments. Un génie dans son domaine et le bouc émissaire de l’équipage, mais il sait se défendre. C’est plus un jeu qu’autre chose se sentit-il obligé d’ajouter.

_________________
MJ
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Ven 24 Sep 2010, 19:52 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 30 Juil 2007, 10:20
Messages: 258
Localisation: Sur sa tombe ...
PX: 2760
La soirée de la veille s'était terminée bien vite après la contraction du contrat, l'elfe souhaitant se reposer pour être frais et dispos à l'heure prévue.

Se retranchant loin du lieu de débauche qu'était la Succube Plaisante, il avait opté pour le calme sans remous ni intérêt du Poisson. Après s'être enfermé dans sa mansarde, il avait profité d'une courte nuit elfique, en tailleur à côté de son lit. La station allongée ne lui convenait plus pour dormir depuis déjà de longues années, séquelles d'un entraînement imposé par la volonté de fer de Cioron. Aussi l'apprenti magicien dormait-il assis, dos à un mur et toutes ses armes à portée de main. "Vigilance constante !"
Son sommeil avait été profond et réparateur mais aussi destructeur. Chaque aube était un éternel recommencement. Certes sa physiologie elfique permettait à son corps et à ses muscles de récupérer de leur fatigue en l'espace d'une poignée d'heure, ridicule en comparaison du rythme de sommeil des autres races. Mais la déstructuration de leur intellect en était le prix. Peut être qu'un guerrier ou un marchand n'y voyait guère d'importance mais ce n'était pas le cas des métiers nécessitant une maîtrise parfaite de leur cerveau, une emprise sur leur propre conscience. C'était avant tout les maîtres des arcanes qui payaient ce prix et Nivled n'y coupait pas.

Alors, chaque matin que faisait le monde, il devait passer quelques heures à réaffirmer son esprit, son soi, son âme. Ce travail passait par la mémorisation quasi intégrale de sa vie de nomade. Il n'aurait su dire si tous faisait comme lui mais tel était sa pratique. Il revoyait les grands moments de sa vie, les joies, les déceptions, les haines, les amours, les réussites et les échecs. Chaque rencontre, chaque visite, chaque découverte était remémorée avec un mécanisme infaillible, chacun défilant l'espace d'un battement de cil pour laisser la place au souvenir suivant qui laissait sa place au suivant. Par ordre chronologique, la longue existence de l'illusionniste défilait silencieusement dans sa tête. Il se souvenait de sa naissance et de sa croissance dans son village perdu, de son départ à l'aventure, des groupes qu'il avait côtoyé. Majeed, Nymphea, Wylwir, Gudrick, Barbodis, Tassrhalef ... Une longue file de noms, de personnalités, de capacités, de devenir. Il en avait aimé certains plus que d'autres mais jamais autant que son maître. Et jamais il n'en avait détesté plus que son maître. Dans la mémoire de l'elfe, Cioron Adenostyle El Carcex prenait une place prépondérante, cruciale, pivot même de la vie et des espoirs de l'apprenti mage.
Ainsi tramait-il sa vie d'atrocité et d'intransigeance mauvaise.

Puis, lorsqu'il s'était bien rappelé qui il était et comment il était arrivé là, alors il s'attaquait à son essence magique, à son existence magique et à ses pouvoirs magiques. A l'aide du grimoire noire à la fine écriture penchée et à l'odeur si caractéristique, il étudiait la magie. Sa Magie. Ses Sorts. Ceux qu'il avait mit au point avec l'aide de son maître. Il se rappelait que toute chose était étincelle de magie et constatait la toile arcanique. Puis se souvenait qu'il était avant tout lui même mage et se concentrait sur son propre pouvoir jusqu'à le sentir vibrer à travers toute l'écorce de sa peau.
Alors, il se remettait en tête ses sorts et se préparait pour une nouvelle journée.



C'est ainsi qu'à l'aurore, il était accosté par un Jonas méconnaissable. Alors que Nivled s'attendait à le voir hagard et doté d'une belle gueule de bois dû à l'impressionnante quantité de vin qu'il avait englouti la veille, il arrivait frais et propre. Il grimpa instantanément de quelques échelons dans l'estime de l'elfe qui imaginait déjà les soirées de beuveries qu'il aurait à supporter, avec ce buveur immodéré. Il rendit au second sa poignée de main en souriant et en prenant plaisir à être avec cet homme. Peut être que celui-ci ne lui trancherait pas la gorge tout de suite. A moins que sa bonne humeur ne soit que la conséquence de l'absence de celle qu'il remplaçait.
Il le suivit gracieusement sur le pont du bateau, peinant légèrement sous le faix de son fardeau. Son sac était bien plein, comme de coutume. Il apprécia autant que possible la mâture du bâtiment, la discipline et l'efficacité des marins puis aborda le capitaine avec autant de déférence que possible. C'est à dire bien peu, sa paranoïa, se suspicion et sa défiance s'éveillant de nouveau. Le capitaine allait-il l'apprécier ? Ne désirerait-il pas se débarrasser de cet élément indésirable déniché par son second ? N'allait-il pas l'éliminer discrètement une fois au large voir lui faire l'affront de l'évincer au vu et su de tous ?
Il serra néanmoins la main du capitaine, notant qu'il avait serré plus de main en cette poignée de minute que lors du mois passé. Il admira la prestance et la contenance de l'homme, se demandant ce qu'il pouvait bien valoir. Jonas le décrivait comme "génial". Ce terme faisant grincer des dents l'illusionniste, il attendrait de se faire sa propre opinion avant de trancher. Il prit sur lui de répondre au capitaine, espérant se faire bien voir sans froisser personne.


- Et j'espère vous donner plein contentement, capitaine Allardyne. Nivled Corrulus.

Il inclina imperceptiblement la tête et réprima la mauvaise pensée qui lui reprochait de ne pas avoir ajouté "pour vous servir" après son nom. Il n'était pas encore un larbin et n'escomptait pas s'aplatir à qui mieux mieux. Puis il écouta la conversation des deux hommes, essayant d'en tirer un maximum de leçon.
La première ne lui fit pas plaisir. Alors sa rivale viendrait quand même ? Comment prendrait-elle le racontar -qui ne manquerait pas de circuler- disant qu'il avait voulu la supplanter ? Mal, sans nul doute. Aussi avant même de partir, il avait intérêt à garder un œil sur ses arrières. Les deux même, après tout, il n'y avait pas de raison de manquer de prudence sous prétexte qu'il appréciait Jonas.
Il écouta avec attention l'entretien à son intention de Jonas et se demanda quel homme était-ce là qui était aussi excellent et aussi servile. Pourquoi ce garçon se laissait-il faire ? Était-ce donc un faible sans intérêt d'un cerveau sans vanité ? Fronçant les sourcils, il répondit sur le ton de la confidence au second.


- J'espère que ce n'est pas le jeu de l'équipage à l'encontre de tout nouveau. Je m'en voudrais d'abîmer l'équipage du capitaine.

Et parce qu'il commençait à faire confiance à Jonas, il se permit un sourire sarcastique en retroussant ses lèvres largement au dessus de ses incisives. Il était heureux de sa rodomontade et heureux aussi d'avoir réussi à être respectueux avec la hiérarchie.





[HJ : Un très long message, mais je crois que j'ai réussi à faire le tour de la question. Donc 4 heures de sommeil plus 4 heures de méditation pour me préparer à faire de la magie plus 1 heure pour retenir mes sorts.
J'en profite pour te faire part de mes sorts de la journée.

Sorts du jour :
Niveau 0 :
Manipulation à distance, Ouverture/Fermeture et Réparation
Niveau 1 :
Armure de mage et Image silencieuse

Voilà. Merci d'en prendre compte.
Et vive Noir Désir, encore.]

Jet de détection : 16(dés) +2 -> 18

_________________
Tout est illusoire, sauf le pouvoir.

Fiche de Nivled
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 27 Sep 2010, 23:52 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 13 Mai 2010, 14:05
Messages: 460
La remarque de Nivled fit s’esclaffer Jonas qui frappa l’épaule de l’elfe d’une claque bourrue. Brutale peut-être, mais pas faite pour faire mal. Allardyne eut une réaction plus subtile, jetant un regard plein d’intelligence vers le magicien, lissant ses moustaches du pouce et de son index, un rictus amusé sur le visage. Ce signe qui pouvait vouloir dire bien des choses était à un symbole d’approbation et de reconnaissance.

Un homme coiffé d’un bandana blanc aux motifs rouges surgit de derrière eux, aussi silencieux qu’une ombre. D’une voix profonde, il susurra quelques mots à l’oreille du capitaine avant de s’en aller comme il était venu, tel un courant d’air. Levant les yeux, l’illusionniste l’aperçu grimpant dans les cordages pour retourner à son rôle de vigie qui lui tenait tant à cœur. Le chef des pirates déclara simplement :
"Rodérick arrive, seul..." Déclaration qui arracha un sourire malsain au second.

Plissant les yeux, la nouvelle recrue eut beau chercher ce dernier, sans trouver qui que ce soit, mais cela s’expliquait du fait qu’il ne connaissait le navigateur que de nom. Entendant des railleries dirigées à l’encontre d’un homme il comprit alors où il était et son image se faisait plus nette au fur et à mesure qu’il approchait. La vingtaine, des cheveux noirs noués en queue de cheval, une chaisne blanche, un pantalon bouffant bleu clair, une ceinture de soie marine et affublé d’un nez remarquable pour sa taille sans être disgracieux.

Les marins beuglaient à qui mieux mieux des sous-entendus graveleux.
"Ben alors ? Elle vient plus ? Tu lui à fait trop peur ?" Lançaient certains alors que d’autre plus confiants dans les talents de séducteur du navigateur émettaient d’autres hypothèses, encore plus douteuses. "Tu l’as tellement fatiguée qu’elle arrive pas à se lever, c’est ça ? A moins qu’elle puisse plus marcher..." Tous s’esclaffaient, à croire que la nuit de Rodérick était un sujet qui les intéressaient tous.

- Ils ont parié une partie de leurs revenus sur la conclusion de la soirée. Tous avaient vu qu’il était intéressé, reste à savoir ce qu’il s’est déroulé, se contenta de dire Allardyne, d’un ton anodin. Le retardataire accueilli les railleries avec le sourire, sans rien répondre, il se contenta de faire son rapport à son capitaine. "Elle se prépare encore, tu sais ce que c’est les femmes. Par contre, pas de nouvelles de la montagne, je sais pas ce que Nek en a fait cette nuit, mais il était pas à la Wyverne... "Avec une mine peinée, le chef des pirates inclina la tête, Jonas, lui, ajouta tout bas. "Dommage, il avait des bras comme mes cuisses... Ça aurait été utile, même si son grand gabarit n’était pas évident à gérer sur notre rafiot."

_________________
MJ
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 28 Sep 2010, 15:46 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 30 Juil 2007, 10:20
Messages: 258
Localisation: Sur sa tombe ...
PX: 2760
L'elfe accueillit la bourrade avec une grimace et un sourire. La première car c'était douloureux et surtout dangereux. Qui lui disait que lors d'un prochain contact, il n'essayerait pas de glisser un poing dans son ventre, une dague entre ses côtes ou un couteau sur sa gorge ? La seconde parce qu'il était heureux de se faire bien voir par le capitaine et le second. Après tout, son intégration à l'équipage commencerait par ces deux lascars. Mieux encore, s'il s'acoquinait des officiers, peu lui importait la plèbe.
Puis il saisit la vigie des yeux et s'intéressa au cas particulier du matelot vif et dynamique. Ce ramassis d'hommes qui se disaient pirates paraissaient particulièrement intéressant. Le capitaine semblait être compétent et talentueux, de même que le second, la vigie, le navigateur. Si tous les membres de ce navire étaient du même acabit, il allait s'y plaire.
Sa pensée se confirma en voyant le sourire peu amène du second. Il ne semblait pas être un ange et cela lui plaisait. Après tout, ses propres atrocités étaient mieux acceptés par des gens qui n'étaient pas obnubilés par des futilités telles que le bien et l'altruisme.

Lors de son arrivée, il examina minutieusement le dit Rodérick. Après tout, il était accidentellement responsable de son enrôlement ici-bas. Ce dont il pouvait le remercier -pour l'instant. L'aspect somme toute commun du navigateur semblait cacher et un esprit retord et un charme naturel et un piètre caractère.
Il ne sut que penser des moqueries des marins. Certes, il n'était pas contre le sarcasme et aimait plus qu'à son tour brocarder autrui mais le souci résidait peut être dans la trivialité des marins. Après tout, c'était un équipage de mer et ses membres étaient et restaient vulgaires. Soit. Il saurait sans nul doute s'en accommoder et s'en plaire. Enfin il espérait.
En tout cas, la nouvelle que portait le navigateur n'était pas pour lui plaire. Il espérait que la femme qui allait venir ne serait pas trop mordante, il n'avait pas envie de se battre dès son premier jour à bord.

A retard, il se rendit compte qu'il se sentait déjà intégré à l'équipage, qu'il avait envie de faire cette aventure, peu importait les risques et les humiliations possibles -et pourtant elles ne manquaient pas. Avait-il trop carence de compagnie intelligente pour se vouloir ainsi accepter ? Il allait falloir qu'il débatte de cela avec lui même.
En attendant, nécessité était de s'intégrer. Il adressa au navigateur un rapide hochement de tête et un sourire moqueur, qu'il n'espéra pas trop sadique. Il ne voulait s'aliéner personne pour l'instant. Pour faire bonne mesure, il prit sur lui de se présenter tandis que les officiers déploraient la perte d'un membre de l'équipage.


- Nivled Corrulus, chasseur de trésor. J'ai déjà beaucoup entendu parler de vous Rodérick, ainsi que de votre nouvelle recrue. En espérant faire excellent ménage.

Il tendit la main pour respecter la coutume de présentation des humains même s'il ne l'appréciait guère.

_________________
Tout est illusoire, sauf le pouvoir.

Fiche de Nivled
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Sam 02 Oct 2010, 15:25 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 13 Mai 2010, 14:05
Messages: 460
Rodérick, plutôt que de serrer la main tendue de Nivled, lui avait saisit l’intérieur de l’avant bras dans un salut fraternel. Le navigateur avait toujours été prompt à accueillir les nouveaux membres d’équipage comme ceux de sa propre famille, son hypothèse étant que s’ils avaient su plaire à Jonas ou Allardyne, ils méritaient son amitié. Avec un sourire sur le visage il contempla l’elfe de la lune de pied en cap.

- Ca te dirait d’apprendre la navigation ? Question de but en blanc posée, comme à son habitude, à toute personne qu’il rencontrait pour la première fois. Suffit d’avoir le sens de l’observation et aimer le calcul mental. Rien de bien compliqué à qui à de la suite dans les idées. J’aurais bien besoin d’un apprenti figure toi... Sa phrase n’était pas finie qu’une clameur nouvelle naissait sur les quais.

Korgana ne mit pas longtemps avant de reconnaître le navire d’Allardyne. Fin, agile, une grande voile et une plus petite, la figure de proue sculptée représentant un oiseau de proie. Une merveille de maniabilité, un véritable bijou conçu pour l’abordage. Détaillant le reste du bateau elle vit quelques canons utiles pour le début de chaque bataille. Mais l’accent n’était pas mis sur la force brute.

Alors qu’elle approchait du ponton où se dressait le capitaine, le second qui s’était opposée à sa venue, un elfe qu’elle ne reconnaissait pas et Rodérick, elle entendit des railleries s’élever autour d’elle. Des marins occupés encore dans leurs derniers ajustements, la regardaient lui lançant des vannes douteuses.


- Ben alors, on se pomponne ? fit l’un d’eux. "T’as réussi à te lever finalement ?" Rétorqua un autre. "Ben alors, Rody ne t’as pas épuisé ?" Renchérit un troisième. "Il est si mauvais que ça ? Tu te serais endormie pendant ? Arh ! Arh !" Et ainsi de suite. Le jeune homme concerné affichait un sourire gêné, secouant la tête de droite à gauche dans un signe de résignation.

Nivled, curieux, pu observer un rictus satisfait sur la mine d’Allardyne alors que le visage du second s’était assombri. Il l’entendait presque grincer des dents...

_________________
MJ
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Sam 02 Oct 2010, 16:22 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 10 Mai 2010, 21:44
Messages: 905
Localisation: Paris
PX: 20666
Korgana arriva essoufflée au navire mais tenta de dissimuler cet état par un air bravache qui disparût rapidement à la vue du capitaine, qu'elle salua avec une certaine déférence gênée

- Cap'taine...Scusez du retard.

Habituée aux habituelles quolibets des marins, elle leva le menton en direction des deux interlocuteurs les plus proches et prit à son tour un ton de circonstance, entre la moquerie et la fausse colère

- C'est parce qu'aucune putain n'a voulu de ta sale trogne pendant la perm' que tu aboie comme une hyène ou c'est qu'ton matelot t'as trop secoué le derrière ? J'perdrais du temps à me pomponner quand j'aurais autre chose qu'un parterre de saoûlard sous la main...

Entièrement absorbée par ses joutes oratoires, la jeune femme n'avait même pas remarqué l'étrange elfe qui se tenait à coté d'Allardyne, ajoutant une couche supplémentaire à son légendaire manque d'éducation...

_________________
Fiche de la rouquine
What will we do with a drunken sailor?


Dernière édition par Korgana Kazur le Dim 03 Oct 2010, 12:06, édité 1 fois.
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Dim 03 Oct 2010, 00:06 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 30 Juil 2007, 10:20
Messages: 258
Localisation: Sur sa tombe ...
PX: 2760
Nivled retint un grincement de dent en serrant l'avant-bras de Rodérick. Tant de familiarité le mettait mal à l'aise, sur ses gardes. "Aujourd'hui, il te serre la main pour mieux t'étrangler demain." Quand bien même ce garçon avait une réputation de souffre douleur, on ne se méfie jamais assez de ceux qui font profil bas. Ce sont parfois les pires de tous.
Cependant, il ne put s'empêcher de rebondir sur la proposition naturelle du marin. Erevan lui souriait, cet idiot lui donnait parfaitement ce qu'il espérait. Lui qui ne voulait ni gratter le pont ni faire la cuisine allait pouvoir se sauver de tout cela. Si ce gamin avait besoin d'un aide et que cet aide consistait simplement à savoir se servir de son cervelas, il n'allait pas être déçu. A moins bien sûr que ce ne soit rien de plus qu'un foutu piège. La proposition insidieuse de coopération n'amenait que plus simplement à l'ignominie de la trahison.
En attendant, c'était la meilleure chose qu'il avait à faire. Autant pour s'occuper que pour s'intégrer. Ne lui restait plus qu'à être vigilant à outrance ... Il hocha donc la tête et se fendit d'une courte réponse.


- Et bien il me plairait effectivement d'être initié à la lourde tâche de navigateur. Je suis sûr que je saurais faire tourner mes méninges comme il faut pour te donner un coup de main.

Puis un évènement survint qui changea un peu la donne.
L'arrivée de la nouvelle ne passa pas inaperçue. Déjà parce que tous les marins ne trouvèrent rien de plus fin que de continuer leur blagues graveleuses et pitoyables sur des histoires de coucherie qui ne les concernait pas plus que les arcanes de la magie. Ensuite parce que la personne visée était flamboyante dans ses atours, véritable perroquet des mers aux couleurs affriolantes et aux formes prêtant à rêver -ce qui devait n'inciter que plus encore les égrillards. Mais surtout parce qu'en dépit de sa mise, cette demoiselle était encore plus vulgaire que les torchons des océans qui l'apostrophaient. Sa présentation aussi lapidaire qu'inutile fut remplacée par un torrent de quolibets qui ne serait pas sans rabattre le caquet d'un ou deux idiots, à moins que dans leur bêtise crasse ils ne prennent ombrage de ce comportement. Ce qui ne serait pas vraiment une surprise. Si elle voulait faire partie de cet équipage, elle venait de trouver un bon coin pour s'y insérer, à condition expresse qu'elle survive aux prochaines brimades qui ne manqueraient de survenir.
Retenant un fin sourire pour ne pas paraître narquois, il se tint coi, ne souhaitant pas bafouer la préséance des officiers et aussi pour prendre le temps d'étudier la péronnelle avant de l'aborder. Plus il en saurait sur elle, mieux il pourrait la manipuler afin d'éviter tout désagrément avec une telle personne. Ni la langue acérée ni la paire de sabre à sa ceinture ne le tentait. Par conséquent, il voulait s'en prémunir aussi longtemps que possible. Il verrait bien ce qu'il pourrait faire.

_________________
Tout est illusoire, sauf le pouvoir.

Fiche de Nivled
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 06 Oct 2010, 21:37 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 13 Mai 2010, 14:05
Messages: 460
Des éclats de rire s’élevèrent dans les quais. La rouquine jurait comme une charretière et n’était pas en reste sur la répartie. Pour le plus grand plaisir des marins et celui d’Allardyne, évidemment. A sa manière, Korgana s’intégrait et même si elle manquait de classe, elle n’en était pas moins efficace. Cependant le capitaine, plutôt que de marquer son approbation comme il l’avait fait avec Nivled, préféra rester impassible, tout comme le second qui ne s’était pas embarrassé d’un rictus, même de courtoisie. L’hostilité qu’il dégageait étant presque palpable aux yeux du magicien.

Le temps de s’enquérir des tâches qu’il restait à faire qu’elles furent déjà bouclées et déjà sur le pont se rassemblait la totalité de l’équipage. Le chef des pirates, flanqué à sa droite par Jonas, faisait face aux autres matelots, aux visages divers et variés que ni la téthyrienne ni l’elfe reconnaissaient. Seul Solomon, la vigie, restait légèrement en retrait préférant conserver un semblant de distance pour faire ce qu’il préférait faire. Observer. Les bras croisés dans le dos, le torse bombé, Allardyne se mit alors à déambuler devant eux.


- Nous sommes sur le départ, mes amis. Une zone encore inexplorée de l’île d’après les dires. Mais cela ne veut pas dire que tout est exempt de danger. Nous devrons rester sur nos gardes et ne pas nous relâcher. Je parle aussi bien pour les nouveaux que pour les anciens. L’expérience ne vous donne pas le droit de négliger les tâches peut-être frustrantes, mais indispensables. Les hommes hochaient la tête, Nivled compta vingt-cinq personnes, lui compris et compris que Korgana et lui n’étaient pas les seules nouvelles recrues.

- Nous avons fait trois équipes de huit matelots. Nouveaux et anciens mélangé. Pas d’exploitation des arrivants, juste de la formation. Ces équipes seront d’astreinte un certain nombre d’heures, les autres seront libres. Nous changerons les ordres, ne vous inquiétez pas. Entre temps, vous pouvez dormir, jouer aux cartes, faire ce que vous voulez, je m’en fous. Lors des combats, tous sur le pont, sans fautes. Il énonça alors la composition des groupes. Korgana se retrouvait sous la coupe d’Allardyne, Nivled sous celle de Rodérick, Jonas écopant de huit autres personnes. Seul Solomon fut le seul à être oublié. Sans un mot il remonta à son poste avec une agilité déconcertante...

- J’oubliais une dernière chose. Plus jamais de retards. Il posa ses yeux sur la seule femme à bord. La toilette, le maquillage, la sieste. Rien de tout ça ne compte lors d’un abordage... Alors que je ne retrouve personne dire qu’il n’a pu être là alors que ses frères risquaient leur vie parce qu’il était en train de chier. Si nous croisons des navires sur notre route, ça ne fera qu’arrondir la fin de notre mois. Rappelez-vous seulement qu’on ne touche pas aux pavillons Gemmaliens. Sous aucun prétexte, mis à part en réponse à une agression. Maintenant allons-y !

Tous s’agitèrent pour le départ du port qui se passa sans heurts. Petit à petite la ville à l’horizon rapetissait. Le premier quart revenait à l’équipe de Jonas Hadraker, puis s’était au tour de celle d’Allardyne pour finir la nuit par celle de Rodérick. Nivled n’était peut-être pas étranger dans la décision. Le capitaine semblait avoir bien comprit que la nyctalopie de l’elfe serait un atout lorsque le soleil serait couché. Dans une taverne du continent, un demi-ogre s'éveillait dans un lit trop petit, avec la pire gueule de bois de sa vie.

_________________
MJ
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 07 Oct 2010, 00:11 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 10 Mai 2010, 21:44
Messages: 905
Localisation: Paris
PX: 20666
La remarque d'Allardyne sur les retards fit rougir légèrement la gueularde marine : l'homme en imposait et le décevoir avait plus d'effet sur l'aventurière qu'une droite dans les gencives...

- A vos ordres, cap'taine....Que j'sois pendue sur la grande vergue si j'ai pas d'excuse valable...

La houle passé, la jeune femme recouvrit ses couleurs : la mer, par Timora, la mer ! A peine avait-elle passé une nuit au sol que déjà, elle lui manquait...
Son pied leste tâta les planches craquantes du navire, parti en direction de nulle part à la rencontre de l'inconnu : y'avait-il une autre façon d'appréhender la vie ?
Penchée sur le pont, les poumons gorgés d'air marin, Korgana respirait à nouveau, scrutant l'horizon avec la ferme intention de ne pas le laisser filer trop loin de sa vue...
[/i]

_________________
Fiche de la rouquine
What will we do with a drunken sailor?
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 07 Oct 2010, 11:13 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 30 Juil 2007, 10:20
Messages: 258
Localisation: Sur sa tombe ...
PX: 2760
L'elfe de lune écouta avec beaucoup d'attention la harangue vivace du capitaine. Il y avait à apprendre de ce qu'il disait et de ce qu'il pouvait éventuellement taire. Toute information était bonne à prendre et c'était les oreilles en alerte qu'il passa le discours d'Allardyne. Ce qui entraîna une succession de sentiments chez lui.
Tout d'abord une grimace. "Une zone inexplorée d'après les dires" était l'expression du capitaine. Quelle valeur pouvait avoir cette information et que pouvait-on dire de ce départ qui paraissait un peu précipité voir mal organisé. Il savait être méticuleux au point d'en être maniaque mais cela ne l'empêchait pas de reprocher à autrui leur manque de préparation. Il allait falloir qu'il fasse sortir les vers du nez à tous ceux qu'il pourrait pour en savoir plus sur cette mission.
Il écouta sans broncher la demande de participation et d'intégration. Si tel était la loi sur ce navire, ainsi serait-il. Cela ne l'enchantait guère de devoir de nouveau obéir à des ordres et effectuer des tâches ingrates mais il était des choses auxquelles il ne pouvait se soustraire. Un contrat était un contrat et si son boulot consistait à obéir, il s'y plierais. Restait qu'il n'allait pas falloir le prendre pour une tête de turque car il pourrait se venger ultérieurement.
Il accompagna d'un sourire sadique la déclaration de piratage du capitaine. Attaquer les navires pour arrondir les fins de mois ? Quelle heureuse idée que voilà ! Cela lui plaisait de se retrouver dans un milieu de brigandage et de malveillance. Il en avait soupé de gentillesses et d'inepties qu'il avait pu voir à terre.
Son sourire s'accentua encore lorsqu'il entendit la pique destinée à la nouvelle. Les rapports au sein de l'équipage s'annonçaient houleux entre le conflit à peine caché entre Jonas et la nouvelle, la soumission de Rodérick et la vulgarité des marins. Il se demanda comment tout cela allait tourner et quelle place il parviendrais à se tailler là dedans. Savoir que la situation pouvait tourner à l'orage n'était pas pour lui plaire car alors, les couteaux sortaient facilement et pour des prétextes un peu légers. Il avait omis de penser à la dangereuse promiscuité qu'induit un voyage en bateau. Sa paranoïa avait tout intérêt à être plus exacerbée que jamais.
Puis l'équipage se dispersa pour se lancer dans leur périple.

Il jeta un œil autour de lui. Il fallait qu'il se décide pour ce qu'il allait faire dans l'immédiat. Jonas étant occupé à diriger l'équipage, lui restait Rodérick et Allardyne mais il se doutait que ces garçons allaient se réunir pour préparer le cap et se mettre d'accord sur le plan de route. Sans doute ne serait-il pas de suite le bienvenu. Lui restait le choix entre les marins et la nouvelle.
Après avoir eu assez de témérité et de folie pour s'engager de manière un peu inconsidérée sur ce navire, il aurait mieux valu s'assagir un peu et prendre le temps d'observer ce qui l'entourait. Mais il allait empoigner dès à présent le taureau par les cornes.
Il s'approcha de Korgana, ses effets toujours sur lui au grand complet. Il allait d'ailleurs falloir qu'il aille les déposer quelques part mais cela pourrait attendre. Il faut battre le fer tant qu'il est chaud.


- On dirait que tu t'es fait de nouveaux amis ... J'ai bien apprécié ta sortie, cela a du calmer leur caquet.

Il lui fit un sourire et se contraignit à lui tendre la main. Avec un peu de chance, cette femme aux manières d'hommes accepterait de la lui serrer. Sinon, il se verrait gravement offensé et il aiderait probablement Jonas dans des plans pervers afin de lui nuire. Quant à expliquer au second pourquoi il sympathisait avec sa pire ennemie, il n'aurait aucun mal à argumenter, à l'aide de demi vérités et de demis mensonges.

- Nivled Corrulus. Je n'ai pas la chance d'être de ton quart mais peut être pourra-t-on faire plus ample connaissance en dehors des heures.

Il prenait vraiment sur lui. Se présenter et tenter d'établir un contact n'était pas pour lui plaire. Mais s'il réussissait à se mettre en cheville avec elle, d'une part il s'éviterait certains désagréments, d'autres part il obtiendrait un nouveau moyen de s'insérer dans l'équipage. Et puis il appréciait réellement sa verve. Il espérait juste qu'elle savait mettre son orgueil de côté et se montrer amicale par moment.

_________________
Tout est illusoire, sauf le pouvoir.

Fiche de Nivled
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Ven 08 Oct 2010, 00:17 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 10 Mai 2010, 21:44
Messages: 905
Localisation: Paris
PX: 20666
Perdue dans ses pensées, Korgana n'avait pas entendu venir l'elfe étrange, qui était arrivé dans son dos, mains tendus, un air indéfinissable sur le visage....

- On dirait que tu t'es fait de nouveaux amis ... J'ai bien apprécié ta sortie, cela a du calmer leur caquet.

La jeune femme haussa les épaules en se retournant, bras croisés, pour répondre à l'enchanteur

- En mer, ce sera différent... Les marins doivent se serrer les coudes à bord...A terre, ma foi, j'm'en tamponne...Les hommes redeviennent de fins cochons, mais tant qu'ils ne marchent pas sur mes plates-bande, on va dire que je les tolère...
C'est ma seule famille, après tout.

Elle accepta la main tendue et répondit en touchant son tricorne de la main

- Korgana...Le nom, tu l'auras oublié dans un mois...et ça dépend de quelle connaissance tu parles : l'une d'entre elle te coûterait ta virilité...
Tu n'as pas souvent pris le bateau pas vrai ? A bord, on a rarement le temps de discuter, même lorsqu'on est pas de quart : un mouvement de travers et c'est tout le monde à la baille...C'est peut-être pour ça que j'aime bien la mer, au moins, on m'y laisse tranquille...

_________________
Fiche de la rouquine
What will we do with a drunken sailor?
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 13 Oct 2010, 13:12 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 13 Mai 2010, 14:05
Messages: 460
Le paranoïaque Nivled approcha la rouquine et fut accueilli... De façon fort originale. La jeune femme n’avait pas la langue dans sa poche et il était facile de prendre la mouche à ses paroles frustes. Cependant ça n’était pas pour autant le pire accueil que l’on pouvait espérer de la part de Korgana. Pour preuve, elle partageait même une partie de son expérience dûment acquise. Une perle de sagesse qu’il fallait apprécier à ça juste valeur. Restait à savoir si l’elfe supporterait son franc-parler... Rodérick s’approchait alors des deux nouvelles recrues et s’adressa à l'elfe de façon assurée.

- Alors, que dirais-tu de te familiariser avec nos objets de navigation ? Astrolabe, boussole, quadrant... Tant d’outils qu’il te faudra maitriser pour être un navigateur aguerri. L’homme posa son regard sur la pirate au tricorne. Si jamais tu en as l’envie, je pourrais bien sur t’apprendre quelques rudiments plus tard. Mais faut que tu sois motivée, je ne veux pas te forcer... Son choix final c’était porté sur Nivled qui avait tout de suite paru intéressé par ce savoir alors qu’il avait bien vu l’hésitation de la rouquine la veille. Il n’avait cependant pas identifié que cette hésitation venait d’une peur de ne pas comprendre, d’autant que les observations intuitives qu’elle avait fait étaient prometteuses...

Au même moment non loin d’eux, à l’écart des manœuvres de l’équipe du second, un tournois de cartes ce mettait en place. Le navire voguait sur les flots sans heurs, moment propice au jeu. Dans le ciel, pas l’ombre d’un nuage gris, uniquement du bleu strié de quelques volutes blanches. L’astre solaire, lui, s’éveillait, élevant petit à petit la température, quoi que les alizées permettaient aux différents marins de ne pas la sentir. Le groupe formé de cinq hommes d’allures robustes, des marins de longue date au vu de leur nonchalance, s’élargissait tandis qu’un autre se joignait à eux. Ce dernier était l’opposé de ce que l’on pouvait attendre d’un pirate. Peu loquasse, grand et maigre, les joues creuses, des cheveux long et noir tombant sur ses épaules, la peau jaunâtre, habillé de façon quelconque. La chainse beige dans la quelle il flottait laissait apparaitre ses membres presque décharnés à se demander s'il pouvait même porter une arme. Un nouveau à n’en pas douter... Pour Korgana, il était impossible qu’il fasse long feu ici, alors pourquoi l’avait-on laissé se joindre à l’équipage ?

_________________
MJ
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 13 Oct 2010, 13:59 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 30 Juil 2007, 10:20
Messages: 258
Localisation: Sur sa tombe ...
PX: 2760
Nivled ne sut départager s'il eut plaisir de ne pas être rejeté ou s'il fut exaspéré par la réponse de la demoiselle.
"on a rarement le temps de discuter" "tu n'as pas souvent pris le bateau pas vrai". Affirmations erronées, aberrantes et stupides. Même s'il n'était marin à temps plein, ses longues péripéties l'avaient plus d'une fois mené à bord d'un bateau ou d'une embarcation s'en approchant. Voir pire. Il avait vécu quelques épisodes sur un serpent de mer, que Cioron avait maté. Il n'était pas sûr d'avoir envie de s'en rappeler d'ailleurs. L'animal légendaire avait été scabreux, colérique et tout sauf obéissant.
Quant à cette prétention de manque de temps pour discuter, elle lui donnait salement l'impression que cette gueuse se moquait de lui. Hors quart, bien au contraire, le marin désœuvré n'a guère que sa langue et ses pauvres jeux -dés, cartes- pour se distraire. Et qu'elle ne lui parle pas d'un quelconque risque de chute. Les maladroits et les incompétents chutaient, certes. Et les lames prises de travers choquaient, oui. Mais cela n'entravait guère les discussions voir au contraire propageait bonne humeur. Après tout, n'est-il meilleur sujet de conversation que la culbute d'un tiers ?
Enfin, cette assertion sur un quelconque caractère sexuel de leur relation acheva de lui laisser un mauvais goût en bouche, élément sur lequel il rebondit pour lui répondre.


- Ce n'est pas parce que les gueux t'aguiche qu'il en va de même pour tout le monde. Et si tu n'as pas envie de parler, tu n'es pas obligée d'inventer des fariboles sur la navigation. Mais si tu es disposée à causer, ce sera avec plaisir que j'échangerais souvenirs et astuces sur la mer.

Sur ce, le nommé Rodérick les aborda à propos et il put se détourner de Korgana sans être trop offensant. Il n'avait pas très envie de se la mettre à dos mais il n'augurait rien de bon avec elle. Il allait falloir qu'il la ménage peut être encore plus qu'actuellement et cela ne lui plaisait guère. Il faisait déjà beaucoup d'efforts et ses poils se hérissaient des compromis qu'il faisait avec lui même.
L'intervention et la question du navigateur lui plurent. Voilà quelque chose qui était bon. Même s'il n'avait jamais envisagé d'être marin, capitaine ou de naviguer sur les mers, avoir cette connaissance ne serait pas inutile. Et si les noms d'objets que lui citait le jeune homme ne lui parlait pas, il se faisait fort d'en décrypter rapidement l'utilité pour pouvoir seconder efficacement le garçon et s'occuper honorablement durant ses quarts. Ce qui lui laisserait tout son temps libre pour étudier sa magie.
Il fit un sourire à Rodérick et hocha la tête.

- J'étudierais avec plaisir. Je suis même disposer à commencer dès que possible. Mais au préalable ...

Il jeta un coup d'oeil à Korgana et soupesa ce qu'il allait dire ensuite.

- Peut être pourrais-tu nous montrer ou poser nos effets. Et si, dans la foulée, tu pouvais nous faire faire un tour du navire, des têtes connus et de l'essentiel qu'il y a à connaître sur le Faucon des Mers, on gagnerais un temps fou ...

Il espérait ainsi apaiser la jeune femme en l'englobant dans les demandes qu'il faisait au navigateur. Mais il allait falloir aussi que ce dit navigateur accepte de les aider. Bref, il tirait encore des plans sur la comète.

_________________
Tout est illusoire, sauf le pouvoir.

Fiche de Nivled
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Ven 22 Oct 2010, 11:26 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 10 Mai 2010, 21:44
Messages: 905
Localisation: Paris
PX: 20666
Piquée au vif par les commentaires du pédant, la jeune pirate fusilla du regard l'elfe et cracha sur le sol

- Dis donc, fils de gobline en rut, parles moi encore sur ce ton et j'vérifierais personnellement si tu sais nager avec deux poids aux pieds !

C'était un fait, Korgana était comme une traînée de poudre à coté de la Sainte Barbe, sur lequel il suffisait de faire jaillir une étincelle pour dire adieu au navire. Et là, c'était mal parti pour le grand amour : elle ne l'aimait pas...mais pas du tout.

- Rodérick, fais moi plaisir, enlève moi cette tentacule de poulpe du champ de vision et dis lui de ne pas gêner nos manœuvres, ce sera probablement la seule chose positive qu'il sera capable de faire....Le tourisme, j'ai passé l'âge...
Si le vent est trop fort, hisse le sur la hune, sa grande gueule devrait retenir plus de tirage qu'un tourmentin !

Tournant le dos à l'impudent, elle quitta le pont pour s'activer avec les autres marins aux tâches régulières d'une navigation en haute mer.

_________________
Fiche de la rouquine
What will we do with a drunken sailor?
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Ven 22 Oct 2010, 14:30 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 30 Juil 2007, 10:20
Messages: 258
Localisation: Sur sa tombe ...
PX: 2760
L'insulte de la rouquine crispa Nivled. Certes il n'avait pas été très indulgent avec elle mais il n'avait rien fait qui permette de l'offenser de cette manière. Sa mâchoire se contracta et une veine battit à sa tempe. Il fallait qu'il fasse un effort. Il n'était pas certain de pouvoir tenir tête aux lames de la donzelle mais surtout, il ne voulait pas se faire remarquer de suite et encourir une quelconque réprimande pour un conflit alors qu'il venait tout juste d'embarquer. Il fallait qu'il reste calme. Il devrait avoir l'habitude à présent. Cela faisait des décennies qu'on l'humiliait. Pourquoi cela l'énervait-il toujours autant ?

Il fit un gros effort sur lui même et resta silencieux alors que la jeune femme l'agonissait sans vergogne. Un sourire coincé se glissa petit à petit sur ses traits et ses yeux s'étrécirent. Inconsciemment, il serra les poings et accéléra sa respiration. Il sentait bien qu'il allait craquer. Il n'avait jamais su résister très longtemps à la provocation et il excellait dans l'art de se mettre dans le pétrin de cette façon-ci.
"Fils de gobline en rut", "tentacule de poulpe", "grande gueule". Et le ton, et la manière ! Après tout, ce n'était pas lui qui avait commencé les insultes. Rodérick serait témoin. Il n'allait tout de même pas se laisser marcher sur les pieds aussi ostensiblement. Encore moins devant le garçon à la réputation de bouc émissaire. Que diable, quand bien même le capitaine le prendrait à partie, il saurait sans doute mieux se défendre que cette sale rouquine qui ne savait qu'invectiver. Cette idée se glissa dans un coin de son cerveau et lui inspira une réponse à rétorquer à cette vaniteuse idiote. Déjà, il savait comment il allait lui torcher le visage. Son sourire se fit sarcastique et il perdit sa contenance, reprenant sa mauvaise habitude et souriant comme un halluciné.
A peine Korgana tourna-t-elle les talons qu'il répliqua d'une voix mordante et enthousiaste.


- C'est cela ! Fuis ! M'est d'avis que tu n'es ni sociale ni intelligente et que tu caches ça derrière ton agressivité ! Manque de chance, à l'instruit, tu ne fais qu'étaler ta bêtise crasse en vilipendant et en jurant ! Allez, pars ! Fuis pour le cacher !

Il n'était pas peu fier de cette tirade. S'il ne s'était pas trompé, il allait toucher la corde sensible. Il allait lui rendre son offense et peut être plus. Mais personne ne pourrais dire qu'il avait été insultant. Certes, son propos ne manquait pas d'avanies mais c'était tout de même plus subtil que son adversaire. Il restait juste à espérer que cette furie ne lui sauterait pas dessus, tout crocs et sabres dehors avec l'intention de le saigner. Il posa sa main sur sa lame et s'apprêta à défendre sa vie, à présent qu'il avait vengé son honneur.

_________________
Tout est illusoire, sauf le pouvoir.

Fiche de Nivled
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Sam 23 Oct 2010, 15:40 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 13 Mai 2010, 14:05
Messages: 460
Si Rodérick s’évertua à éloigner Nivled de la rouquine, ça n’était pas en tant qu’exécutant de des ordres de Korgana, mais plutôt en tant que diplomate. Le jeune homme préférait pouvoir couper court à cette dispute qui pouvait très vite dégénérer et avoir des conséquences funestes pour au moins l’un d’entre eux. Facile de régler ses comptes en mer et d’envoyer son rival dans les bras d’Umberlee. L’équipage restreint d'Allardyne rendait la chose plus difficile mais les occasions restaient légion. Au premier abordage, un homme passant par dessus le bastingage serait vite oublié de tous...

L'unique femme se mit alors à user de ses bras et de ses jambes pour faire les tâches qui incombaient qu’aux seules personnes de quart. Avec un certain savoir faire, il fallait le dire. Était-ce le désir de montrer qu'elle avait aussi bien sa place parmi eux qu'un autre ? Toujours est-il que même si les marins accueillait son aide avec un franc sourire, ce malgré la surveillance aigüe de Jonas, ceux qui préféraient jouer au cartes en attendant leur tour de s’activer, regardait la chose d’un mauvais œil. Les plus aguerris arboraient même un sourire qui laissait entendre autre chose que de la bienveillance...

Nivled, plutôt que de rester sur le pont s’aventura dans le cœur du navire guidé par Rodérick. Il lui indiqua la chambre d’Allardyne, fermée à clef, tout comme celle à l’allure plus modeste de Jonas. Puis les chambres communes aux autres membres de l’équipage, ou certains se prélassaient déjà. Passé ce petit détour, ils se rendirent à la sale de navigation, composée d’un mobilier assez modeste. Des fenêtres permettaient de voir l’extérieur alors qu'en son centre était déplié un parchemin maintenu par divers poids.

Assez vite, l’elfe comprit qu’il représentait l'île de Gemmaline et la fameuse crique oubliée. Sous ce dernier, nombreuses autres cartes avaient été entassées. Un bout qui dépassait permit aux yeux affutés du magicien de reconnaître la cote des épées. Signe d’une expédition passée peut-être ? Du coffre qui se situait sous la table, Rodérick en extirpa après l’avoir déverrouillé divers objets dont le sens échappait parfois totalement à l’illusionniste. Les déposants sur la carte, le jeune homme commença alors sa leçon.


- Avant la pratique, un peu de théorie. Voici un astrolabe, un gadget fantastique. Il permet de se situer dans l’espace et le temps, que ce soit le jour ou la nuit. Ici une boussole, celui-là, il l'avait reconnu, elle indique le nord et permet de ne pas dévier de son cap. Important en mer, on y a si peu de repères... Enfin, mon préféré. Un quadrant que j’ai conçu moi-même. C’est un objet qui vient de loin et qui à sensiblement les mêmes fonctions que l’astrolabe. Quoi que plus précis. Rodérick affichait une mine déconfite. Visiblement apprendre la navigation était assez difficile, surtout pour un autodidacte comme lui qui marchait à l’intuition.

- Avec ça, on a aussi la longue vue, qui permet de voir les choses comme si elles étaient à portée de main alors qu'elles sont en fait à des lieues de là. Mais ça, c’est le joujou préféré d’Allardyne. Il l’a presque toujours avec lui, un peu comme son pistolet. Nivled remarqua alors que l’équipage n’était pas dénué de moyens. Il avait à sa disposition des instruments particulièrement exotiques et extrêmement chers...

_________________
MJ
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 02 Nov 2010, 02:25 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 10 Mai 2010, 21:44
Messages: 905
Localisation: Paris
PX: 20666
La jeune pirate se démenait tant bien que mal sur le pont, maudissant entre ses dents l'elfe arrogant. Soucieux des chastes yeux du lecteur, nous ne nous attarderons pas sur les propos tenus entre les dents serrées de la rouquine, qui tirait avec rage sur les malheureuses drisses qui n'avaient rien demandé à personne...
Comble de l'énervement, elle ne prenait même plus le temps de répondre aux regards goguenards de ses compagnons de voile tant sa rogne était focalisé sur l'enchanteur.
Pourtant, comme les tempêtes océanes, le temps calme revint sur les flots d'humeur de la mer Korgana, qui retrouvait dans le travail une certaine sérénité. Après tout, le bateau était grand, elle n'était pas forcée de le croiser et elle n'avait pas été payée pour lui assurer la conversation.

_________________
Fiche de la rouquine
What will we do with a drunken sailor?
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Ven 05 Nov 2010, 20:06 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 30 Juil 2007, 10:20
Messages: 258
Localisation: Sur sa tombe ...
PX: 2760
Nivled jeta un dernier regard à la fougueuse rouquine avant de suivre Rodérick. Il avait cru que cette impétueuse demoiselle répondrait avec verve mais il s'était trompé. Sagesse ou couardise ? Qui saurait le dire ? Mais cet échec de sa provocation lui laissait un mauvais goût dans la bouche. Peut être cet épisode ne serait jamais digéré par la pirate et qu'il s'en mordrait les doigts tôt ou tard. Il espérait sincèrement se tromper.

Cogitant à toute allure, il suivit Rodérick dans sa rapide visite du vaisseau. Rien de transcendant et, à dire le vrai, il ne s'attendait à rien de tel. On ne s'improvisait pas pirate avec un de ces gros galions de marchands fait pour le confort d'incapables profitant de la crédulité des gueux pour s'enrichir. Un peu d'austérité et d'inconfort était de mise, par nécessité, et aussi pour s'assurer que l'équipage serait d'humeur à massacrer pour faire une bonne prise. Enfin c'est ce qu'un capitaine à la retraite lui avait révélé.
Il profita de son saut dans leur futur dortoir pour déposer ses affaires. Il abandonna son sac, sa cape, ses armes et enleva ses bottes. Il préférait aller léger pour être efficace et éviter de couler trop vite s'il tombait par dessus bord. Quant aux bottes, elles ne ferait que le handicaper sur le pont de bois en proie au roulis. De plus, cela lui permettait de s'approprier dès à présent un bout de hamac pour plus tard. De plus, il pouvait être tranquille pour ses affaires : un éventuel voleur n'irait pas loin. Il conserva tout de même son grimoire, sa dague et ses composantes. Il était des biens dont il ne se dépossèderait pas.

Puis il alla avec Rodérick jusque dans la salle de navigation. Regarder les cartes lui procura un grand plaisir. Il avait déjà eu l'occasion de jeter un coup d'œil sur celle que lui avaient fournis les Jillas mais il voyait mieux maintenant. Et puis l'idée de piratage, de trésors et d'abordage avait un il-ne-savait-quoi de ragaillardissant.
Il écouta avec beaucoup d'attention le jeune navigateur. Il avait déjà eu l'occasion de voir des instruments assez similaire mais jamais il n'avait pu s'informer sur leur utilité, leur fonctionnement. Voilà une lacune qu'il allait combler.
Cependant, les explications de l'humain était brouillonne, guère compréhensibles. Vraisemblablement qu'ils allaient devoir jouer aux sourds-muets et que l'acquisition de cette connaissance passerait avant tout par la pratique. S'il le fallait ...

Par contre, cette débauche de matériel, rare, couteux et surtout, l'information d'une arme à feu à bord -armes ô combien rares, fit réagir l'intelligence de l'elfe. Ces pirates avaient des moyens substantiels. On pouvait en déduire deux choses : soit le trésor serait à la hauteur de leurs attentes et de leurs exigences et chacun finirait riche, très riche ; soit le désappointement serait terrible.
Mais s'ils étaient aussi bien préparés et prêts à s'emparer de ce trésor, c'est qu'il valait le coup. Donc, par voie de conséquence, qu'il risquait d'être extrêmement bien protégé. Ce n'était pas une assurance mais en tout cas, les chances -ou était-ce des malchances ?- étaient élevées.

Cette idée le titillait. Et, parce qu'il se sentait en confiance avec ce gamin, qu'il se sentait d'humeur téméraire, qu'il n'avait plus le choix, il décida d'aborder le sujet.


- Dis moi. Cette piste, cette chasse au trésor pour lequel on m'a engagé ... Elle vaut le coup ? C'est du solide ? Certain, dangereux et tout, je veux dire. Y a des assurances là-dessus ?

Il tentait le coup. Peut être aurait-il une bonne réponse et peut être allait-il apparaître comme fureteur, curieux et indésirable.
En tout cas, dans l'immédiat, ce n'était pas vraiment les joujoux de ce garçon qui l'intéressait. Il aurait bien le temps plus tard de se pencher dessus.
S'il pouvait, pour cette mission au moins, avoir des informations intéressantes, il serait reconnaissant à Erevan de s'intéresser enfin un peu à lui.

_________________
Tout est illusoire, sauf le pouvoir.

Fiche de Nivled
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Dim 14 Nov 2010, 21:01 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 13 Mai 2010, 14:05
Messages: 460
Alors que Korgana ne chaumait pas, tirant cordes et cordages, suivant les ordres de Jonas alors qu’elle n’en était pas obligée, Nivled, lui, en apprenait plus sur leur expédition. Rodérick regarda l’elfe de la lune, l’œil brillant. Leur nouvelle recrue ne perdait pas le nord alors que le navire avançait sans à-coups sur les flots. Il voulait s’assurer une fois de plus que cette mission pour laquelle il avait été engagé remplirait effectivement ses poches d’or et de pierres précieuses.

- Cette expédition est une première pour moi mais faut dire que je ne suis pas la depuis très longtemps, commença le navigateur. Mais se lancer à la poursuite de trésors perdus, n’est ce pas excitant ? Ajouta-t-il visiblement emballé par l’expédition. Le trésor promis semble somptueux et quoi qu’il arrive nous arriverons à rentabiliser le cout de l’expédition, ne serait ce quand se servant chez d’autres... Il s’arrêta, prenant son temps pour réfléchir.

- Mais imagine, un endroit oublié de tous ou seul celui qui à rédigé cette carte à réussi à aller. Un lieu ou les indigènes de l’ile n’ont jamais été dérangé par la colonie du prince Ludrick. Nous seront peut-être vu comme des messagers des dieux, nous seront des rois... Oui, des rois ! Un tremplin pour la postérité ! Tu sais l’île n’a pas encore été totalement explorée à l’heure actuelle et regorge de mystères. Cet endroit est inaccessible autrement que par la mer. Et la encore l’endroit est bien gardé par les récifs naturels...

Il croisa les bras sur son torse, tout en racontant les dernières légendes qu’il avait entendu.
D’autres parlent d’une nécropole millénaire qui s’étend dans les profondeurs de Toril... Un endroit où la mort même peut mourir. Cette phrase énigmatique fit frissonner le marin qui l’avait prononcé, éveillant dans les chairs de l’elfe une crainte mystique. Le jeune homme secoua alors la tête et reprit l’air de rien : Bon ! Et si on reprenait ? Sortons sur le pont, prends la boussole, je te la donne la confie. Je prends mon quadrant et je tacherais d’allier pratique et théorie... P’tet que ça marchera mieux comme ça...

Il tourna les talons montrant qu’il avait récupéré son joujou favori et passa la porte, laissant l’illusionniste seul. A l’extérieur Korgana sentait qu’elle n’aurait pas du tenter de se mettre au travail alors que sont quart n’était pas passé. Déjà les avants bras lui tiraient alors que la journée n’en était qu’à ses débuts. Peut-être aurait-elle dû simplement joindre la partie de carte qui se déroulait tranquillement entre les hommes qui étaient de repos...

_________________
MJ
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 16 Nov 2010, 18:32 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 30 Juil 2007, 10:20
Messages: 258
Localisation: Sur sa tombe ...
PX: 2760
L'elfe sourit aux commentaires du jeune homme enthousiaste. Quelle imagination ... Ces histoires lui paraissaient outrageusement exagérées mais elles avaient le mérite de l'informer, même si cela passait par le spectre émotif du garçon. Il lui faisait penser à Tassrahlef Racle-Pied de Kenderfoul, un halfelin avec qui il s'était bien entendu il y a longtemps. L'humain avait au moins l'avantage d'être moins volubile et par là même, moins pénible.
"Accueilli comme des rois ... des dieux" ? "La mort peut mourir" ? Quelles élucubrations intéressantes ... Il parvint à retenir le sarcasme au fond de ses tripes et hocha simplement la tête pour montrer son accord avec les idées du navigateur. Ce n'était pas une bonne idée de se le mettre à dos. Déjà qu'il aurait fort à faire avec l'autre harpie des mers, il ne voulait pas se mettre en froid avec tout l'équipage. Surtout s'il appréciait le garçon.
Il se fit la réflexion qu'entre Rodérick et Jonas, il avait finalement des chances de se plaire à bord. Restait à savoir ce que valait le reste des marins.

Il acquiesça lors de la préconisation du navigateur et attrapa la boussole avant de le suivre. Il était impatient de mieux connaître ces ustensiles et de pouvoir prouver son efficacité. Et puis sa curiosité sur leur mission avait été partiellement rassasié et il pourrait patienter un peu avant d'aborder de nouveau le sujet.
Il commençait à prendre plaisir à cette expédition. Les quarts de travail seraient les bienvenus pour lui occuper le corps et l'entretenir. Quant au repos, il pourrait le passer en compagnie de gens intelligents, discuter de l'aventure qui les attendait ou travailler sa magie.
Il n'y avait que ce dernier point qui le laissait mitiger. Il avait ardemment envie de poursuivre ses études arcaniques mais il n'avait pas très envie que l'équipage soit au courant de ses petits talents spéciaux. Cependant, il ne voyait pas comment il allait pouvoir cacher ses incantations en draconnique, ses gestuelles étranges et les effets -désirables ou non- de son entraînement. Peut être pourrait-il mettre au courant juste les officiers et parvenir à obtenir un petit coin de chambre personnelle pour étudier. Après tout, la présence d'un sortisant était rarement rejetée ...

_________________
Tout est illusoire, sauf le pouvoir.

Fiche de Nivled
Haut
   
 
 [ 87 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: