Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Mar 18 Juin 2019, 17:07



 [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La descente de l'envol
MessageMessage posté...: Dim 18 Sep 2011, 00:29 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 26 Juil 2011, 16:32
Messages: 110
PX: 50
La nuit venait de tomber. Le ciel revêtait son manteau bleu nuit orné d'étoiles telles des millions de paillettes dorées incrustées sur une cape. Au loin on pouvait apercevoir la flamme du phare qui illuminait la ligne d'horizon de ses couleurs vives. Un vent salin venait fouetter les chaînes de hauban rattachées au mât de la vigie tout en formant, en rythme avec le bruit des vagues se fracassant sur la coque, une mélodie inconnue jusque lors aux oreilles d'Hellaynae. Profitant de la brise qui caressait ses cheveux de feu elle ferma les yeux et prit une longue inspiration. L'odeur saline mélangée à celle du poisson était prédominante.
Une odeur et une mélodie nouvelle pour elle mais qui resterait gravée à jamais en tant que chant et odeur de liberté, c'était la première fois qu'elle savourait une inspiration de la sorte.

Elle regarda en contrebas, autour d'elle, mais la brume était trop épaisse, donnant l'impression d'être au-dessus des nuages. Cependant le clapotis de l'eau contre la coque du navire et les bruits de personne en contrebas lui indiquaient qu'elle était bien dans un port.

Hellaynae serait bien restée le restant de ses jours sur cette vigie avec ce paysage qui s'offrait à elle mais elle savait que, n'ayant pas voyagé sur ce bateau, elle serait cataloguée en tant que passagère clandestine, ce que les marins n'appréciaient pas trop en général.
C'est dans l'optique de ne pas se faire prendre à bord du rafiot qu'elle entreprit de descendre par les chaînes de hauban, lentement, pour ne pas faire de bruit.
Misant sur la brume pour rejoindre les quais sans se faire repérer.



:HRP: Elle se déplace silencieusement et avec discrétion tout en ouvrant l'oreille aux bruits alentours.

Edit Njini :
Déplacement silencieux : 17(dés) +8 +2 bonus de circonstance (brume)=> 27
Perception auditive : 3(dés) + 7(dés) => 10
Escalade : 7(dés) + 5 => 12
Détection : 4(dés) + 7 => 11

_________________
Image
Hellaynae, la renarde flamboyante.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La descente de l'envol
MessageMessage posté...: Mar 20 Sep 2011, 20:40 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Le pont du navire était plongé dans cette lumière irréelle d'un petit matin baigné dans cette brume qui prenait des teintes presque dorées. Près de la jeune femme, un amas de caisses solidement amarrées par de gros cordages, un peu plus loin la rondeur d'un mat central qui filait vers le ciel, avec les voiles à peine visible toutes repliées, attendant patiente l'heure du départ.

Il était facile longeant le bastingage de trouver à l'avant la grosse chaîne qui rattachait le navire au repos au quai d'une terre totalement inconnue d'Hellaynae, un port dont elle ne connaissait même pas le nom. Tel un fantôme, un ombre parmi les ombres fuyante du matin, elle se laissa glisser le long de la chaîne du hauban, trouvant avec agilité le contact avec le sol. Levant la tête elle put se rassurer que nul marin ou veilleur n'eut réussit à l'apercevoir. La liberté là était entière, elle pouvait, si elle le voulait commencer à hurler sa joie, danser la terre retrouvée, goûter à tout cet espace qui s'ouvrait devant elle.


- Vous avez changé d'avis ? Une voix se fit entendre à sa droite, traînante avec une pointe de moquerie, chargé de cette envie de partager un moment de plaisanterie. Assis non loin de là, adossé à un amas de vieilles caisses vides, prêtes à être brûlées sans doute, se tenait un homme d'apparence humaine, encapuchonné et enveloppé d'une cape qu'il tenait serré contre lui pour éviter l'humidité et la froideur océanique du matin, les genoux relevés sous la cape faisant comme une tente. Son visage respirait le grand air, une peau basanée, seul la pointe de ses bottes dépassaient montrant un grand usage et une usure certaine. Ce fut peut-être le regard ahuri de la jeune femme qui le fit rire doucement, alors qu'il déplia ses longues jambes, se levant enfin. De grande taille même pour un humain, il prit le sac à côté de lui et poursuivit avec un clin d'oeil Moi je m'apprêtais à monter en fait, ce bateau devrait partir ce matin même... C'est comment là-haut ? Quoique, je vais peut-être changer d'avis quant à mon départ... Voir un ange tomber du ciel ainsi, est un signe du destin non ?

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La descente de l'envol
MessageMessage posté...: Lun 10 Oct 2011, 02:02 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 26 Juil 2011, 16:32
Messages: 110
PX: 50
Le contact du sol, accompagné d'un long soupir, suffit à emplir Hellaynae d'une joie intense et pure. Celle-ci ne faisant que de s'amplifier au fur et à mesure que la jeune elfe lâchait la chaîne qui l'avait mené jusqu'à bon port.
Appréciant le moment en toute quiétude sans autres pensées Hellaynae fut tirée de sa rêverie par une tirade provenant de la brume. L'elfe se crispa et se tint prête à partir à toute allure, pensant qu'un veilleur l'avait vu et se jouait d'elle, mais ses craintes s'envolèrent lorsqu'elle se retourna et vit que la personne qui l'avait interpellée ne semblait pas agressive à son égard.

Encore heureux, se dit-elle intérieurement, quand elle vit la «bête» se déplier. Les yeux rond elle observa le spectacle se demandant quand l'étranger sera enfin totalement déplié.
Hébété par le spectacle, Hellaynae tenta de se ressaisir en essayant de rassembler, dans son esprit, les bribes de phrases et de question que le géant lui posait pendant qu'il se mettait debout.

Elle ne savait pas où elle se trouvait, ni même la destination de ce navire pourtant elle devait faire un choix rester ou bien partir avec ce navire. Et quitte à partir autant qu'elle sache dans quoi elle se lancerai. C'est donc avec un grand sourire qu'elle demanda ses informations à la seule personne présente qui pouvait la renseigner : le géant.



- L'ange que je suis aimerai d'abord connaître le nom de son interlocuteur ainsi que la destination du voyage avant de prendre une quelconque décision, cela me semble légitime non ? Dit-elle sur un ton légèrement moqueur comme pour répondre au clin d’œil de l'inconnu.
Quant à la vue là-haut, je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de la découvrir par vous même. Finit elle en élargissant son sourire.

_________________
Image
Hellaynae, la renarde flamboyante.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La descente de l'envol
MessageMessage posté...: Sam 15 Oct 2011, 13:10 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
A y regarder de plus près, il n'était pas mal du tout. C'était sans nul doute cet air taquin et ce regard typique de ceux que les lois n'entravent nullement et que les prisons retiennent difficilement. Il prit un air exagéré d'une personne terriblement contrite :

Haaa Belle Dame, veuillez pardonner mon oubli. Tant de beauté m'a égaré : je suis Forsand de Mainbrune, gentleman rôdeur... J'eus espéré trouver quelques activités lucratives par ici. J'ai trouvé activité certes, mais se terminant abruptement, me cognant sans merci sur la ligne des serviteurs de Malar. Je fus laissé misérablement à mon sort, tout employeur m'évitant avec soin et tout soldatesque trop occupé à veiller sur les fesses des riches ! Nous somme sur une île d'après ce que j'ai compris, Gemmaline serait son nom et la ville s'étendant derrière nous porte le même nom... Il s'arrêta brusquement puis reprit Vous n'auriez pas besoin d'un rôdeur par le plus grand des hasards ? Et votre nom doit assurément être Aline, car J'aime Aline ...

La brume se leva doucement, dans cet éclat doré typique des plus beau levers de soleil. Hellaynae pouvait apercevoir les contours des bâtiments au bout du quais encore tout brumeux de sommeil, alors que les premiers sons d'une activité humaine reprenaient. Forsand l'entendit aussi, il tourna la tête cherchant vaguement l'origine du bruit, et leva la tête vers le vaisseau. Puis visiblement s'interrogea sur le fait que la jeune demoiselle devant lui affirmait qu'elle venait d'arriver. Son visage prit l'expression d'une perplexité assez prononcée...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La descente de l'envol
MessageMessage posté...: Mar 25 Oct 2011, 23:34 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 26 Juil 2011, 16:32
Messages: 110
PX: 50
Hellaynae ne put retenir un léger rire au dernier jeu de mot plus que lamentable de Forsand.

Il ne s'en doutait peut être pas mais il avait soulevé une question dans la tête de la jeune elfe : Son nom . Elle portait toujours son nom d'enfant et elle ne comptait certainement pas rajouter ses origines à la suite de celui-ci. Choisir son nom d'adulte et une étape cruciale dans la vie d'un elfe et elle n'y avait encore jamais pensée auparavant. Hellaynae se dit que la première chose à faire lorsque l'on trouvait la liberté c'était de se trouver un nom mais elle n'avait aucune idée précise de celui-ci et se dit finalement que le meilleur moyen de se trouver un nom c'était de se le construire.
Après un léger moment d'absence elle donna son nom à Forsand :


- Je me nomme Hellaynae et je crois que, malheureusement pour vous, vos carrière de devin autant que celle de comique sont vouées à l'échec, dit-elle en souriant.
Et vu ce que vous me racontez, il semblerait que ce soit vous qui avait besoin d'aide.


La jeune elfe avait déjà entendu le nom de Malar auparavant et généralement les actions associées à ce dieu, ennemi de la Seldarine, n'avaient rien de très «amicales». Elle s'intéressait d'autant plus aux dire du rôdeur car, apparemment, celui-ci ne trouvait pas l'aide escompté auprès de la garde de la ville trop occupée à couver ses « nobles revenus ». Finalement, peu importe l'endroit, seul les noms changeaient mais les nobles demeuraient toujours aussi imbus d'eux même et ne pensaient qu'à leur petite personne.
L'estomac d'Hellaynae commença faire des siennes. Les émotions, ça creusent et elle n'avait pas mangé pendant un certain temps. Elle reprit donc sur un ton suffisant et moqueur auprès du « gentleman rôdeur »:


- Mais ce n'est pas l'endroit pour en discuter et un gentleman de votre stature n'oserai quand même pas délaisser une demoiselle criant famine sur le bord du quai sans l'inviter à se rassasier. Allons trouver une auberge ou vous pourrez m'offrir un repas et me raconter vos mésaventures en détails, termina-t-elle sur un clin d’œil.


Elle tourna directement les talons après avoir terminé sa phrase et se dirigea vers les bâtiments du ports. Emplissant ses poumons d'une bouffée d'air salin, ce même vent qui s'engouffrait dans ses cheveux et qui, avec les reflets du soleil émergeant, leurs donnaient l’apparence de flammèches virevoltantes au grès du vent.

Elle avait fait son choix et celui-ci se portait vers la terre ferme et prometteuse de Gemmaline.

_________________
Image
Hellaynae, la renarde flamboyante.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La descente de l'envol
MessageMessage posté...: Mer 02 Nov 2011, 12:08 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 17:31
Messages: 6273
PX:
Forsand de Mainbrune suivit la jeune elfe, continuant à parler sur le chemin que suivait Hellaynae pour se rendre vers la taverne du port, la toujours très joyeuse Succube plaisante :

- Besoin d'aide, moi ? Bien sur que non, disait-il. De compagnie, par contre, je ne peux pas dire le contraire. Et il faut dire que votre compagnie des plus plaisantes, aussi permettez-moi de vous inviter à manger, sans vous ennuyer par mes mésaventures. Parlons donc plutôt de ce qui vous amène sur cette île d'une telle manière, ou de ce que vous voulez d'autre.

Il s'était dans le même temps rapprocher jusqu'à la hauteur de l'elfe, qui pouvait voir qu'il parlait autant avec les mains qu'avec sa voix. L'elfe pouvait maintenant voir sous sa capuche, il s'agissait bien d'un homme, son apparence ne laissait aucun doute à ce sujet, pas plus qu'au fait que celle-ci devait avoir quelques succès avec la gente féminine, au moins chez les humaines.
Arrivé à la porte de l'auberge, il enleva sa capuche et poussa la porte, qu'il tint ouverte pour la jeune elfe en lui faisant signe de passer, le tout agrémenté d'un grand sourire.

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 18/02/2018
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La descente de l'envol
MessageMessage posté...: Mer 02 Nov 2011, 18:58 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 26 Juil 2011, 16:32
Messages: 110
PX: 50
Voilà une chose qui n'arrangeait pas Hellaynae : subir un interrogatoire sur ses motivations et sur ses origines. Et c'est surement ce à quoi elle devra faire face une fois installée à table.
Qu'allait-elle lui dire ? Qu'elle était "enfermée" à elle ne savait combien de lieues d'ici si ce n'était pas sur un autre plan et qu'elle avait emprunté un portail qui l'avait mené ici au plus grand des hasards ?
Soit Forsand la prendrai pour une folle soit il l'a croirai et dans ce cas ce serait lui le fou.

Perdu dans ces pensées qui se bousculaient dans sa tête elle ne pu répondre à son interlocuteur que par un léger sourire et gagna du temps en lui disant :


- Nous verrons tous cela une fois installés avec nos assiettes fumantes devant le nez et de quoi nous rafraîchir.


C'est après ces paroles qu'elle entra dans la taverne par la porte maintenue ouverte par le rôdeur pour elle.
C'était la première fois qu'elle rentrait dans une taverne "humaine".

_________________
Image
Hellaynae, la renarde flamboyante.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La descente de l'envol
MessageMessage posté...: Lun 07 Nov 2011, 16:18 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 17:31
Messages: 6273
PX:
- Bien sur, bien sur, ma chère, se contenta de répondre le gentilhomme en choisissant un table près d'un mur. Il s'agissait de l'une des rares tables disponibles dans l'endroit qui semblait grouiller de monde. Toutes les espèces du monde semblait représentées, des gnomes, des nains, des kobolds, des orques ou leur descendance, des humains évidemment, et même des elfes, en la personne d'Hellaynae elle-même. Ils durent tracer leur chemin parmi les autres mais purent s'installer sans problème.
Une humaine, plutôt jolie au demeurant, surtout si on en jugeait par les regards baladeurs de l'homme, vient prendre leur commande. Forsand commanda deux repas, ainsi qu'un verre de vin pour lui-même, et demanda à l'elfe :


- Que prendrait vous donc, pour accompagner ce repas fumant qui nous attends ?

Une fois la commande passée, il sortit de sa bourse apparemment plutôt maigre les quelques pièces qu'on lui demanda, et laissa la serveuse retourner en cuisine, puis revienne avec les boissons, capturant quelques instants encore le regard de l'homme, qui se tourna alors à nouveau vers l'elfe et reprit la conversation :

- En attendant que nos repas arrivent, de quoi voulez-vous donc parler ?

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 18/02/2018
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La descente de l'envol
MessageMessage posté...: Jeu 10 Nov 2011, 02:03 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 26 Juil 2011, 16:32
Messages: 110
PX: 50
L'elfe entra dans la taverne et, à la suite de Forsand, se dirigea en direction d'une des seules tables disponibles.

La salle bondée ne rendait visiblement pas très à l'aise le jeune elfe le fait de côtoyer autant de races étrangères dans un lieu si confiné. Hellaynae n'a jamais été en termes amicaux avec la majeure partie des races qui étaient présente dans cette taverne et qu'elle connaissait : les rares orques qu'elle avait rencontrés voulaient lui faire la peau rien qu'en la voyant, les humains barbares des terres sauvages n'étaient pas mieux quant aux kobold, reptile à tête de chien, elle ne savait qu'en penser de même que pour les nains et gnomes présents.
C'est donc son bras apposé sur la garde de sa dague qu'Hellaynae traversa la salle parée à tout éventuel dérapage des indigènes présents dans la salle.

Une fois arrivée à la table, l'elfe se décrispa et commença à observer les alentours sans tenir compte des énergumènes trop pleins pour créer un réel danger jusqu'à ce que Forsand la tire de sa rêverie en lui demandant ce qu'elle voulait boire. Elle tourna sa tête vers la serveuse et lui répondit avec un sourire de circonstance :


- De l'eau suffira pour ma part, merci.

Puis son regard se posa sur Forsand qui, apparemment, passait du bon temps à se rincer l’œil sur la serveuse qui prenait commande. Hellaynae mit ses coudes sur la table et appuya sa tête, penchée, sur ses mains croisées tout en prenant un air perplexe et continua à fixer le rôdeur qui, semblait-il, n'avait plus d'yeux que pour l'humaine, prenant bien soin de l'examiner sous toutes ses coutures. Le seul moment où il daigna quitter des yeux sa bien aimée fut pour retirer les quelques piécettes destinées à payer le repas mais son regard se fit de nouveau happé par les courbes de cette serveuse jusqu'à ce qu'il revienne à la jeune elfe qui, lorsqu'elle vit le regard de l'humain se tourner vers elle, lui fit un sourire forcé pour lui faire comprendre qu'il n'était pas seul à cette table.
La question qui s'en suivi semblait essayer de rattraper le coup pour l'elfe mais Hellaynae répondit quand même au rôdeur, après tout elle ne pouvait pas se permettre de faire la difficile et ravala sa fierté :



- Et bien comme vous pouvez vous en douter je viens d'arriver sur Gemmaline et je ne connais pas vraiment les environs, ni même comment me faire un peu d'argent et, bien que possédant quelques réserves qui sont pas éternelles, j'aurai forcément besoin de trouver de quoi me nourrir et me loger au bout d'un certain temps.
C'est pourquoi votre aide serait appréciée et je me proposais de voir si je ne pouvais rien faire pour vous et vos "soucis" de nobles ou d'adeptes...La jeune elfe marqua un temps de pause, elle n'osait pas prononcer le nom de Malar à haute voix de peur d'attirer l'attention et même lorsqu'elle prononça le mot "adepte" son regard balaya la salle pour voir si personne ne regardait dans leur direction puis elle revint à Forsand.
Mais avant de me lancer j'aimerai connaître les détails de votre histoire.

_________________
Image
Hellaynae, la renarde flamboyante.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La descente de l'envol
MessageMessage posté...: Lun 14 Nov 2011, 17:01 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 17:31
Messages: 6273
PX:
Si l'homme s'étonna de ne voir la belle elfe prendre qu'un verre d'eau, alors qu'on lui offrait à boire, mais n'allait évidemment rien dire à ce sujet. Buvant une gorgée, il lui répondit :

- Je croyais que vous vouliez attendre que nous ayons nos assiettes fumantes devant les yeux, ou sous le nez, à votre choix, ce qui n'est pas encore le cas. Toutefois, si vous voulez vraiment tout savoir, je préfèrerais le faire ailleurs, à cause de certains détails qui pourraient nous valoir des ennuis, comme vous en semblez consciente. Mais dans les généralités, ces gens m'empêchent de trouver le travail de mes rêves, et que je n'ai du ma survie qu'à mes grandes qualités.

Il tut d'ailleurs ces qualités, pendant que revenait quelqu'un, pas la même personne que les deux fois précédentes, un jeune homme d'ailleurs, auquel Forsand ne jeta qu'un coup d'oeil, qui déposa les deux assiettes et s'en alla, après avoir demandé aux deux tourtereaux s'ils voulaient boire autre chose que de l'eau. Forsand reprit alors la parole :

- Pour ce qui est de vous nourrir ou de vous loger, je serais plus qu'heureux de vous voir habiter chez moi, si cela vous convient bien sur, à moins que vous ne préfériez vivre dans une auberge.

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 18/02/2018
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
   
 
 [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: