Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Lun 17 Fév 2020, 14:18



 [ 29 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Croisière sur le Béryl
MessageMessage posté...: Mer 05 Fév 2014, 01:03 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Mai 2008, 21:55
Messages: 820
Localisation: Gemmaline
PX: 3099
Je fais la distribution des différentes boissons en essayant d'avoir l'air parfaitement à l'aise dans le rôle de serveuse ce que visiblement, je ne suis pas habituée à faire.
Prenant bien la mesure des différent regard j'imagine parfaitement que dans le rôle de la laisser pour compte nous avons la jeune femme qu regard assassin. L'étude de toute la population de marin me montre que je ne suis pas à ma place mais qu'ils me considèrent plus comme une serveuse qu'un membre de l'équipage. Me demandant si une occasion de leur montrer que je ne suis pas qu'une serveuse va se présenter, j’accueille l'arrivée du navire d'une façon plutôt mitigée et allant à l'approche du capitaine :

Des ennuis en perspective? Ou bien ils veulent juste quelque chose à boire?

_________________
facebook du joueur
Fiche

La compilation est le meilleurs atout social du développeur : c'est ce qui lui permet d'avoir le temps de naviguer sur internet
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Croisière sur le Béryl
MessageMessage posté...: Mer 12 Fév 2014, 12:05 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9226
PX:
Le bateau continuaient à avancer droit devant eux. Le visage du capitaine était tendu, il commençait à avoir la conviction que quelque chose ne tournait pas rond. Il regarda ses passagers : cherchaient-il l'un d'entre eux ? Ou cherchaient-ils autre chose. De toute façon l'embarcadère qui s'avançait était bien plus rapide qu'eux et essayer d'y échapper serait diantrement difficile. D'un geste le capitaine intima l'ordre aux marins de hisser la voile plus haut, afin qu'elle prenne le maximum de vent, positionnant son bateau de façon à aller un peu plus vite, même si cela ne servirait pas à grand chose.
A bord du bateau adverse se tenait quelques hommes : cela allait du nain aux allures de tank, à un demi-orque qui semblait plus orque qu'humain, deux hommes du sud, à la peau bronzée et le capitaine, une sorte de barbare immense portant autour de son torse une chaine cloutée. Leurs visages arrogants et grimaçant laissait planer un doute quand à leur intégrité. Tous étaient armés, habillé de couleurs vives.


- Holà marins d'eau douce ! dit le barbare élevant une voix rocailleuse. Vous passez dans nos eaux territoriales : il faut payer le droit de passage !
- Nous n'avons rien à donner ! répondit leur capitaine qui cependant avait pâli d'un cran. Je ne fais que du transport de quelques amis. Il n'y a rien pour vous sur ce navire...
- Sans blagues ... Une petite sortie entre copains ! Comme c'est émouvant... Le barbare lorgnait les filles qu'il y avait à bord, et même si il était convaincu que le capitaine disait vrai, il était moins convaincu qu'ils ne puissent payer un petit quelque chose... Une jolie petite elfe ferait l'affaire ... conclut-il en souriant, avec cette humaine là... Je suis sûr qu'elle valent une jolie somme sur différents marchés

Violette s'était rapprochée de Kephren comme si son ombre pouvait la cacher de la scrutation des pirates qui la détaillaient avec insistance. Quand à la "jolie petite elfe" avec une rapidité étonnante digne de son peuple venait de faire chanter son arc, une flèche droit au but sur le barbare. Une réponse sans équivoque. Celui-ci regarda la flèche qui s'était calée dans sa hanche d'un air surpris. Son visage se mua en sourde colère. Il cria un ordre et le navire tourna pour présenter son flanc

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Croisière sur le Béryl
MessageMessage posté...: Mer 12 Fév 2014, 13:39 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 01 Juin 2012, 19:13
Messages: 113
PX: 2319
- C'est mal famé par ici.

J'imagine que la flèche clôture les négociation, si jamais il y avait tentative ...

Violette le prenait maintenant pour un bouclier, y avait-il amélioration ? Khephren n'en savait rien et ça lui importait peu. Ce qui l'occupait c'était que la "marchandise" étant tout ce qu'ils pouvaient espérer tirer comme butin d'un futur assaut -si l'on excluait les blessés et la petite gloire, la jolie demoiselle ferait donc un meilleur bouclier. Malheureusement il n'avait pas le temps de la convaincre, car il pensait fort que les bandits, ou pirates, allaient passaient à l'action. La panique ne s'étant pas encore invitée il devait réfléchir à son champ du possible.

L'idée de bouger ne lui était pas agréable, mais là il pouvait protéger -essayer au moins- que Violette, alors que se rapprocher du point d'accroche serait sûrement plus efficace. Quoique, les marins savait sûrement se battre, non ? C'était un métier dangereux, ils devait y être préparer, surtout si on regarder "le Rouge" et sa longue arme. Quoi qu'il en soit Khephren leva son arme et fronça les sourcils, dans l'intention d'être menaçant, cependant le cœur n'y était pas : il ne pouvait pas jouer tous les rôles, même si c'était pour éviter un combat.

Ne restait plus qu'à réagir en fonction du petit navire, qui n'était pas si petit, et qui apparemment était plus habité que deux ou trois matelot-gentils. Un coup d’œil rapide vers le ciel voir si un sauveur venait à eux. Planté sur sa position il se demandait si cela serait mieux passé avec deux filles fort moches. Pour la prochaine fois il leur conseillerait de s'enlaidir. Tous ses talents de persuasion serait nécessaire pour en convaincre une ... cela sous-entendait déjà de sortir entier de ce guet-apens.

_________________
Fiche de Khephren.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Croisière sur le Béryl
MessageMessage posté...: Mer 19 Fév 2014, 18:42 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9226
PX:
-J'ai dit qu'il n'y avait rien à prendre par ici ! s'entêta leur capitaine dont le rouge au front montrait une colère qui laissa impavide les pirates d'en face.

Aila était un peu surprise par des bruits qui s'entendaient à fond de cale. Il y avait en outre des vibrations qui parcourait le plancher et elle leva un regard inquisiteurs vers Kephren et Violette, puis vers l'elfe qui était en train déjà de laisser échapper un autre flèche, le visage tendu par la concentration, flèche qui trouva que la mer pour l'heure. Kephren aussi sentait que leur bateau envoyait des drôles de vibrations sur le plancher sur lequel il était, réfléchissant aux implications et aux aléas de protecteurs de ces dames.

Il fallu un certain temps pour comprendre ce que le capitaine manigançait, et pendant que les pirates firent la manœuvre pour essayer d'accoster, Kephren entendit un voix tendue émaner de la grille tout à côté de lui. Prêt Capitaine ! Heu vous êtes sûr de vouloir faire ça ? demanda la voix étouffée de l'écoutille. Mais le Capitaine était au point où c'était devenue une affaire personnelle. Il suivait avec attention la progression du navire ennemi tout en mettant ses passagers en garde...
attention, accrochez-vous : la manoeuvre est très dangereuse mais c'est le seul moyen d'échapper à ces manants et ... MAINTENANT ! hurla-t-il soudainement ...

Un étrange vrombissement se fit entendre et le navire fut tout à coup projeté en avant à une vitesse folle, l'arrière abaissé vers l'eau et l'avant sortant pratiquement des vagues. Aïla avait eut le réflexe heureux et put s'accrocher rapidement. Kephren moins : entrainé par le poids de Violette qui avait eu la bonne idée de s'accrocher plutôt à lui qu'à autre chose, ils valsèrent tout les deux vers l'arrière, se retrouvant bras, jambes emmêlés et se cognant violemment la tête l'un à l'autre, avant d'être arrêté par le bastingage de l'arrière.

Pour ceux qui se demandent comment le Capitaine avait réussi à transformer ce bateau aux allures de tortue terrestre en véritable "requins"des mers, il se devait connaitre Gallica son meilleur ami : gnome et inventeur qui avait installé à l'arrière une sorte d'hélice avec un mécanisme simple pour lui, complexe pour d'autres, alimenté par un sort d'électricité qu'il suffisait de libérer en un mot de commande. C'était simple, mais terriblement dangereux car il était impossible de diriger le navire. Cela ne faisait qu'aller tout droit, un tout droit qui les menaient au delà de l'embouchure qu'ils devaient prendre, droit vers l'océan ...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Croisière sur le Béryl
MessageMessage posté...: Jeu 20 Fév 2014, 16:11 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 01 Juin 2012, 19:13
Messages: 113
PX: 2319
- Dangereuse ?

L'étonnement, mêlé à une légère crainte ainsi qu'une louche de méfiance, fut de courte durée. Déjà la belle s'agrippait à lui et l’entrain de l’accélération soudaine finissait de lui faire perdre son équilibre. Un instant il essaya de lutter, agitant les bras, faisant jouer ses abdominaux et tournant sur lui même, mais en vain. Jeté à terre avec force, puis entrainé vers l'arrière du navire, il ne put réprimer un grand et long " Haaaaaaaaaa ! ". C'est dans les coups et le corps-à-corps confus qu'il se rendit compte qu'il ne gérait plus rien, qu'il ne comprenait plus rien, la panique s'invitait -enfin- à la fête par la porte grande ouverte de ces déductions.

Ne sachant que faire il rendit l’étreinte à Violette, il aurait plus naturellement tenu ses genoux mais elle était au milieu, tout en adressant une prière à sa déesse tutélaire. Le visage déformé par la peur, il inspira le plus longuement possible, histoire d'être paré à un voyage dans les abysse des alentours de Gemmaline. Sachant que la destination était un marais, la différence d'eau était grande. Il ne saurait dire le rapport ... Et il pensait avoir connu le pire de la traversé en bateau lors de sa venu, la vitesse phénoménale plutôt inexpliquée lui apportait de nouveau désagrément plutôt extrême. Quand à la destination, Khephren n'avait pas de vue dégagé, mais il semblait qu'au mieux ce soit un calvaire. On l'avait trompé.

_________________
Fiche de Khephren.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Croisière sur le Béryl
MessageMessage posté...: Dim 23 Fév 2014, 18:33 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Mai 2008, 21:55
Messages: 820
Localisation: Gemmaline
PX: 3099
D'abord ne sachant trop que faire Aïla s’apprêtait à créer une créature depuis l'astral pour briser le navire assaillant ou peut être l'un de ses occupant en jouant sur la panique. Mais il lui fallait attendre que le navire s'approche... s'approche. Aussi posa t elle son plateau s'approchant elle même se tenant aux cordages, quand soudain alors qu'elle ne s'y attendait pas le navire fut comme projeter en avant à grande vitesse, tenant son cordage comme si il s'agissait de sa propre vie elle eut un ok, puis elle se tourna vers le capitaine qui était lui moins surprit et plutôt avec un air satisfait.
Capitaine qu'elle est cette sorcellerie?

_________________
facebook du joueur
Fiche

La compilation est le meilleurs atout social du développeur : c'est ce qui lui permet d'avoir le temps de naviguer sur internet
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Croisière sur le Béryl
MessageMessage posté...: Dim 02 Mar 2014, 12:58 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9226
PX:
Le vaisseau sans tête fonça droit devant, alors que tout le monde se trouva un point d'ancrage pour ne pas voler par dessus le bord. Le capitaine cria une réponse qui se perdit dans le fracas des vagues : ... gnome inventeur qui .... sort puissant ... commande C'est qu'il se marrait en plus le bon capitaine, il avait entendu le hurlement de dépit des pirates, hurlement qui pour lui se traduisait en douce musique de victoire. Les femmes étaient sauvées, l'une d'entre elle dont le visage tout près de celui de Kephren reflétait la panique que lui même ressentait. Je ne veux pas mourir lui dit-elle ses yeux éclaircis par la panique qui l'abritait. Toute animosité l'avait quittée, elle s'accrochait au seul être vivant qui partageait son triste sort, sort qui s'aggraverait peut-être encore davantage.

En effet, le navire n'avait personne au gouvernail et se dirigeait sans tête droit devant dans l'immensité d'un Océan encore non cartographié. Ce qui devait arriver arriva :
Un bruit de craquement, de l'eau qui arrive à une vitesse égalant celle d'un cheval au triple galop, projetés dans les vagues froides, le calme des profondeurs, remontée à la surface... Le navire se désintégra sur des rochers.

Violette toujours accrochée à Kephren était heureusement de celle qui avait apprit à nager. S'entraidant mutuellement, ils refirent surface, trouvant un bout de bois du navire, s'y accrochèrent, trop choqués pour parler pour l'heure. Non loin de là Aïla eut plus de mal. Heureusement sa main accrocha un tonneau qui roulait un peu certes mais qui l'aidait à maintenir la tête hors de l'eau. Ils avaient eu plus de chance que ces quelques hommes dont les corps sans vies apparurent flottant sur l'eau pour s'engouffrer à nouveau dans les profondeurs de jades, tels des cadeaux allant vers la demeure de la terrible et sombre déesse des océans : Umberlee. Le temps passait alors qu'ils flottaient dans cette immensité bleue quand à l'horizon se profilait une bande de terre. Se laissant voguer, les courants les entrainaient vers le rivage où ils s'échouèrent complètement vidés d'énergie, la joue collante de sel et de sable.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Croisière sur le Béryl
MessageMessage posté...: Dim 02 Mar 2014, 21:59 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 01 Juin 2012, 19:13
Messages: 113
PX: 2319
Dépourvu de paroles de réconfort, Khephren regarda un moment le visage aussi paniqué que lui. Comme la découverte d'un miroir, cela l'occupa quelque temps, mais ne sachant pas comment réduire leur détresse, il chercha des yeux, se gardant bien de lâcher la belle, un signe d'espoir dans les environs. Malheureusement il n'y eut que le fracas de leur de leur infortune : bien qu'à présent au milieu de l'océan ils rencontrèrent un récif. Récif qui se montra plus solide que le bateau. La fin du petit navire fut digne de son allure.

La vive et prompte embarcation se brisa en mille morceau et disparu, emportant avec elle l'espérance, laissant généreusement débris et passagers, qui remontaient les uns après les autres, faisant une belle mosaïque pour un observateur céleste et passif. L'âme croisé refit surface, toujours en couple, il trouvait qu'il se débrouiller pas mal pour un fils du désert. Il faut dire qu'il n'avait pas trop d'habits pour le gêner à se débattre dans l'eau. Une fois agrippé au troisième larron : un fragment de la nouvelle épave, il se laissa porter, déboussolé.

Une immersion rapide dans l'eau l'avait effectivement calmé, mais l'absence d'irrégularité à l'horizon le faisait douter de l'arbre de ses possibles. Se maintenant majoritairement hors de l'eau, il redoutait toutes les bêtes des profondeurs plus ou moins lointaine, les réels comme les imaginaires. Sans direction, sans raison de lutter contre le courant, il ne savait si les courants menaient plutôt vers le large ou au contraire vers la terre ferme, et surtout s'économisant pour repousser les créatures marines ou pour survivre le plus longtemps.

Il ne comprenait pas non plus comment certaines choses s’engouffraient alors que lui comme d'autre s’éloignaient. Bah, de toute manière mer et océans étaient mystérieux pour lui et son aventure le poussait plus à les craindre qu'à vouloir les percer. Toujours est il qu'au bout d'un moment de dérive ils aperçurent leur prochaine étape. Les forces liquides clémente les repoussèrent sans trop de caprice jusqu'à elle. Une plage inconnue où se retrouvait les survivants, promesse d'une longue agonie ou d'une passe vers de belles années à venir.

Encore mouillé, content que son pagne ne l'ait pas quitté et de se trouver en contact avec du sable, Khephren relâcha son étreinte, une fois sorti complétement de son calvaire, histoire de laisser reposer ses articulations d'heures de tensions. Sans l'oublier, il regarda autour de lui comptant les présents, se demandant si le capitaine riait toujours. Une fois fini il se releva, proposa son aide à Violette, impatient d'aller à l'intérieur des terre, de s'éloigner du triste fluide et de se sécher, malgré une forte envie de s'allonger et de dormir.

- J'ai faim.

_________________
Fiche de Khephren.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Croisière sur le Béryl
MessageMessage posté...: Jeu 13 Mar 2014, 15:33 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9226
PX:
Suite RP : L'ïle Mystérieuse

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 [ 29 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: