Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Sam 20 Jan 2018, 21:42



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 286 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Dim 05 Nov 2017, 15:49 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9017
PX:
Alhma fit signe à ses hommes répartissant la troupe dans tous les endroits stratégiques. Le village était d'ores et déjà bien gardé et tout gnoll qui restait sous le grand marché couvert serait irrémédiablement pris au piège si il tentait une sortie. Elle rejoint les aventuriers. Son air était concentré, son visage dépourvu de sourire, même si dans ses yeux brillaient la satisfaction. En bon général elle savait qu'une bataille pouvait encore être perdue si une erreur était commise. Elle leva les yeux vers le bâtiment tout en répondant à la question de Gäyana : Ce n'est qu'un marché couvert ... Certes un très beau bâtiment où au temps de sa splendeur s'installaient nombres de marchands avec des denrées venant des quatre coins du continent. Il n'y a pas de souterrain à ma connaissance, et les portes ne sont normalement pas défendues. A défaut on pourrait aller s'assurer que les autres portes soient bien fermées, mais j'ai peur que ce soit le cas et les détruire prendraient du temps, de l'énergie et mettrait nos vies en danger, au vu des fenêtres qui donnent droit dessus.


Elle réfléchit un instant puis conclut :
De mémoire à l'entrée il y a une partie à droite et à gauche avec des escaliers qui montent à l'étage. Au milieu entourant une grande arène où l'on exhibait heu la marchandise vivante, des alcôves pour les différents marchands. A l'étage c'était plutôt les quartiers des différentes guildes, et au troisième quelques salles de banquets. Ce dont je suis sûre c'est qu'il n'y a pas de système de défense fort poussé du bâtiments lui-même. Mais cela n'exclut pas le fait qu'il pourrait y avoir des embuscades préparées bien sûr...

Pendant ce temps les hommes d'Astanndar avaient fait le tour et l'un d'eux le rejoint faisant signe que tout était en place. En plus des renforts des hommes de la princesse, on aurait pu imaginer d'attendre tout simplement que les hommes-chiens ne meurent de faim. C'est alors qu'apparu deux soldats trainant un manant flagada de peur. Il chut aux pieds de la princesse. Gäyana reconnut la voix qu'elle avait entendu au moulin : Pitié votre grâce, votre très belle et haute altesse, je ne suis qu'un pauvre habitant de cette ville qui a réussit à échapper à vos ennemis ... Son altesse semblait peu encline à se montrer douce. Elle prit de la hauteur et d'une voix dure lui dit : Parle !

L'homme jeta un coup d'oeil et commença son histoire
Ils sont arrivés tel un déluge en pleine fête de l'été pourpre. Nous n'étions nullement préparé à cette razzia. A leur tête un véritable malfaisant avec des pouvoirs magique. Tous avaient très peur de lui. Il a séquestré tout le monde, je ne sais pas où ils sont mais je crois qu'ils sont dans la galerie marchande. Parfois pendant la nuit j'entendais des hurlements effroyables qui venaient du bâtiment. J'avais peur ... J'aurais du faire quelque chose mais les dieux m'ont entendus ... Vous êtes venus nous sauver

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Mar 07 Nov 2017, 18:51 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 21:06
Messages: 269
PX: 1530
Dans l'attente du retour de ses hommes qui inspectaient le pourtour du bâtiment, Astanndar eut l'heur d'assister à l'entrée victorieuse de la princesse et de ses troupes dans la ville par lui libérée.

La toujours étrange Githzeraï arrivait à son tour et son esprit sagace s'ingéniait comme toujours à voir le pire et à prêter aux ennemis des desseins trop sombres.

- Ah Gayana, enfin ! J'ai failli attendre !
Il aurait bien balayer les arguments de son alliée d'un revers de main, mais l'arrivée de la Princesse le confina à une autre attitude. Et à dire vrai, il n'osait imaginer un ennemi qui se fasse exploser avec ses opposants. Un tel don de soi dépassait l'entendement de l'Untherite : des embuscades et une défense farouche oui, mais ensevelir tout le monde sous les gravats ? Idée stupide.

Il attendait donc la princesse, fier de ses exploits, déjà oublieux de son affection momentanée pour la harpie. Se considérant évidemment comme le principal artisan de cette réussite, il se mit en avant de la Githz et accueillit la princesse avec aplomb :
- Voyez Princesse, je vous offre votre ville. Il ne me reste qu'à régler ce problème à l'intérieur. Laissez moi faire et d'ici peu, nous pourrons festoyer dans les meilleures loges.

Cette dernière donna plus d'informations sur les arènes marchandes et ses hommes revinrent de leur tour d'inspection. De même les soldats de la princesse amenèrent un prisonnier. Les veules flatteries de ce dernier firent sourire le noble capitaine, mais moins la partie sur le magicien.

- Nous pouvons toujours offrir aux gnolls restants de se rendre en échange de leur vie sauve ?
La magie embêtait toujours autant le jeune homme, qui y accordait un intérêt différencié selon qu'elle était avec ou contre lui. Alors pourquoi ne pas jouer les diplomates pour une fois.. Et puis ses deux prétendantes usaient aussi d'une sorte de magie ? Après, encore fallait-il que ces gnolls parlent une langue intelligible, que ce soit le Commun ou l'Untheric...

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Une fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Jeu 16 Nov 2017, 09:41 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Mai 2008, 20:55
Messages: 736
Localisation: Gemmaline
PX: 3099
Mauvais moment pour cette armure...
Je regarde mes hommes savoir si je les effraie ou si je les fascine. Ou peut etre un peu des deux...
Venez la princesse a besoin de nous là bas, nous avons bien travaillé ici. Toutes mes félicitations à tous.
Je m'avance vers ce qui semble devenir notre lieux de rencontre avec mes hommes. Quelques blessures qu'une potion ne saurait gérer. Mais je trouve que l'effet de surprise à bien joué son rôle... Et que mes hommes se sont bien battus. La cité est toute à la fois plus haute et plus restreinte en surface que ce à quoi je m'attendais. C'est étrange d'attendre des hommes de toujours faire les choses de la même façon.

Lorsque nous arrivons les questions stratégique et les inévitables vantardises sont de la partie. Bien sûr chaque groupe, chaque homme était l'artisan de cette victoire, mais l'Unthérite s'en croyait sans doute le seul. Lorsque l'homme fraîchement libéré parla d'un magicien, Aïla se posa plusieurs questions. Et lorsque l'Unthérite proposa de libérer les gnolls en échange de leurs vie le sang D'aïla ne fit qu'un tour.


Ne soit pas trop bon avec ces créatures, leur laisser la vie sauve serait stupide.
Puis elle s'adressa à l'homme rampant au sol :
Que peux tu nous dire sur ce magicien? Est ce que les hommes-chiens le craignent ou le respecte? Est il de leur espèce? Quel age semble t'il avoir? Serais tu en mesure de décrire la magie qu'il pratique, en dehors de "mauvaise"?


:HRP:
une armure inertielle qui augmente de 5 ma CA pour 3 heures


État :
[list=]
[*]16/16 PV
[*]10/16 PP -> 7/16 PP
[*]CA : Base 16, Contact 16, Prise au dépourvu : 15
[/list]


Pour mon souvenir :
Do
Think
Say
Murmure
Dashki NPC
Rhyl'isstra PC
Astanndar PC
Gäyana PC

Code:
[dice]xdn+z[/dice]

_________________
facebook du joueur
Fiche

La compilation est le meilleurs atout social du développeur : c'est ce qui lui permet d'avoir le temps de naviguer sur internet
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Dim 19 Nov 2017, 15:11 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 15:16
Messages: 493
Localisation: LR
PX: 5680
La princesse d'un aire fière et déterminer expliqua ce qu'elle savait sur le lieux. Elle y avaient disposer ces hommes de manière stratégique pour bloquer tout fuite ou percer des gnolls qui serait encore présent. Alhma expliqua la configuration des lieux et a l'entendre un traquenard ne serait point exclu. Ces viles créatures tenterait tout pour survivre...

Puis Astanndar voyant Alhma de retour et voulant bien se faire voir auprés d'elle , commença a s’attribuer tout les mérite de l’opération... Oubliant,Il y a quelque minute déjas qu'il failli finir dans le ventre du Sphinx....Ce que l’extra planaires ne tarda pas a lui rapeller...

Attendre que la harpie te mange ... dit-elle d'un aire malicieuse Heureusement que mon escouade aider de c'elle de la princesse pu faire fuir cette créature qui t'avait envoûte.... Et n'oubli pas que tes hommes et ceux de la princesse on leur part de mérite dans cette batailles.

Mais elle n'eu point le temps dans dire plus car les soldat de la princesse ramenaire un homme qui au son de sa voix n'était que le prisonnier qui était enfermé dans le moulin. Tachant de rester en vie malgré les souffrance qu'il avait endurer et subit par les gnoll , Alhma voulait juste des infirmations sur ceux ci....

L'hommes révéla les détails de l'assault, mais leur chef utilisant de la magie intrigua la Githzerai, Elle allait lui posait des question mais Aila sans chargea.

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour





Dernière édition par Gäyana le Lun 20 Nov 2017, 15:27, édité 1 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Lun 20 Nov 2017, 12:43 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 21:06
Messages: 269
PX: 1530
Toutes les têtes pensantes étaient réunies.

Et Astanndar avait droit à la monnaie de sa pièce pour avoir tenté de tirer toute la couverture à lui. Gayana en profitait donc pour lui couper l’herbe sous le pied auprès de ses hommes, et même pour rappeler son rôle dans la prise de la ville. Pire encore, elle mettait le doigt sur sa faiblesse avec le chant de la harpie. La Githz avait de bons yeux, il faudrait s’en souvenir.


- Allons ma chère, il est évident que mes hommes méritent de partager mes lauriers. Ils ont été habiles et disciplinés, et je suis sûr qu’ils sauront s’enorgueillir de leurs actes courageux. Et croyez bien que je saurai les féliciter une fois cette affaire définitivement terminée. Mais c’est le rôle ingrat d’un capitaine que de réclamer pour eux leur part de gloire. Quant à cette harpie, c’est le risque de combattre en première ligne que de succomber aux artifices de l’ennemi. Je ne puis qu’être admiratif du sang-froid de vos troupes de réserve.


De son côté, l’énigmatique rouquine se pavanait avec sa magie et se permettait de critiquer la proposition d’offre équitable de l’Untherite. Le guerrier s’en irritait évidemment mais opta sagement pour l’ironie :

- Je ne vous savais pas si pressée de faire couler le sang, charmante Aïla. Mais peut-être vos grands pouvoirs magiques vous cachent-ils la cruauté des combats au corps à corps ?


Il se tourna alors vers la princesse, avec un sourire mi-satisfait, mi-enjôleur, cette espèce de compétition avec ses deux camarades le stimulait autant que le jeu de séduction avec la princesse. Il se demandait même si l’une ou l’autre n’était pas jalouse ?

- Vous savez que ma proposition est juste, Princesse. Laissez-moi mener ces négociations. Au pire nous obtiendrons un duel, et vous savez que je ne vous décevrez pas. Si la tête du serpent ne veut entendre raison, alors il faut la couper. Et je saurai faire l’un ou l’autre. Donnez moi juste la possibilité de discuter avec ces bêtes.

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Une fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Lun 20 Nov 2017, 17:21 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Mai 2008, 20:55
Messages: 736
Localisation: Gemmaline
PX: 3099
Ma "magie"? Je ne pratique pas la magie je ne fais qu'imposer mon esprit à la réalité, ca n'est pas la même chose. Quand au fait d'avoir de "grands pouvoirs", Je symbolise les guillements à la main, je ne présume pas de mes force en disant, qu'ils me permettent d'éviter le gros du danger en effet, mais garder un oeil sur l'ensemble du champs de bataille. Ce qui m'a permis de réagir à la moindre blessure de mes hommes pour sauvegarder leurs vies. Je ne suis pas partisane de la violence ni de l'esclavage, hors les gnolls pratiquent les deux. Ce qui me mène à mes arguments pour ne pas mener de négociations : Les gnolls, ne sont pas organisés déjà entre eux, j'ai pu le constater par leurs désorganisation sur le champs de bataille, mais cela ne présage pas du respect du résultat d'une négociation de leur part. Ensuite, rien ne sert de négocier avec les Gnolls, s'il ne sont que les serviteurs d'un mage. Mage qui a les moyens de s'offrir les services d'une harpie et de mener des Gnolls, et qui part aileurs n'a pas choisi de négocier pour s'installer en ces lieux. Mage ou Gnoll qui ont choisi d'attaquer sans préavis, ce qui encore une fois ne présage pas du respect des termes de leurs réditions.
Je laisse le temps à l'Unthérite d'assimiler les informations que je viens de lui donner puis j'enchaine.
Je ne suis pas envahi par l'envie de faire couler le sang, je ne pense tout simplement pas qu'ils soient digne de confiance eux ou leur maitre. Par ailleurs, je ne vous vois pas négocier avec eux jeune homme, votre volonté d'avoir toujours raison risque de jouer en votre défaveur lors de cet échange. Je ne me propose pas non plus, n'étant pas moi même diplomate pour deux sous, je ne présume pas des talents de Dame Gayanna à ce sujet, mais si une personne doit négocier alors cela sera vous, Princesse eut égare à vos talents de meuneuse d'hommes. Sous escorte et en territoire neutre, ce qui d'office exclus la cité elle même. Et qui du coup rends le procédé même de la négociation compliqué. Enfin, nous ne savons pas avec certitude ce qu'ils sont venu faire ici, même si Dame Almah dispose de pistes à ce sujet, les mages sont imprévisibles.


:HRP:
une armure inertielle qui augmente de 5 ma CA pour 3 heures

État :
[list=]
[*]16/16 PV
[*]7/16 PP
[*]CA : Base 16, Contact 16, Prise au dépourvu : 15
[/list]


Pour mon souvenir :
Do
Think
Say
Murmure
Dashki NPC
Dame Almah NPC
Rhyl'isstra PC
Astanndar PC
Gäyana PC

Code:
[dice]xdn+z[/dice]

_________________
facebook du joueur
Fiche

La compilation est le meilleurs atout social du développeur : c'est ce qui lui permet d'avoir le temps de naviguer sur internet
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Mar 21 Nov 2017, 18:21 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 21:06
Messages: 269
PX: 1530
En réponse à ses idées brillantes, la jolie rouquine lui opposait des idées décousues et objectait des arguments inappropriés. Astanndar s'intéressait aux faits tangibles et aux résultats, pas aux rouages ou aux raisons initiales. Comme un comptable, il additionne les faits et prend note du résultat.

Le laïus sur la magie lui passait un peu au dessus, en raison de son incompréhension et de sa crainte du sujet.

- Allons ma douce, il faut savoir : votre magie ou peu importe comment vous l'appeler vous épargne bien des tracas et vous permet d'occire nos adversaires. C'est très bien, et je suis le premier à me féliciter de votre efficacité, mais ne venez pas jouer les modestes. Si je n'aime pas vos méthodes, je sais en reconnaitre l'efficacité, et je sais que vous saurez surpasser la magie du roi des gnolls, si cela venait à mal tourner.

Puis il avait du mal à imaginer que cette belle plante, qui avait usé de ses pouvoirs pour combattre et tuer à plusieurs reprises sans jamais exprimer si ce n'est de sentiments, du moins de regrets ou de retenue, vienne lui faire croire qu'elle était un chantre du pacifisme ?
- Par contre vous vous érigez en parangon de vertu et en même temps, vous proposez d'annihiler toute trace de nos ennemis. Et je sais que vous ferez tout ça sans ciller. Et le pire, vous n'avez même pas une raison personnelle de le faire. D'une certaine manière, vous êtes plus terrifiante que nos ennemis du jour.

Mais surtout, le jeune capitaine se voyait directement critiqué et ses compétences remises en cause ; il lui semblait même déceler des critiques contre son peuple ! Et ça, le fier Untherite ne pouvait le souffrir sans que son sang ne fasse un tour.
- Ennemis auxquels vous me comparez bien hâtivement. En quoi le fait de pratiquer l'esclavage et d'user de violence fait-il de vous une personne indigne de respect ou simplement incapable ? Le monde est ainsi fait que ce sont deux moyens nécessaires et efficaces pour obtenir ce que l'on veut. Et la force est un excellent moyen de négociation, surtout contre des animaux apeurés par un mage quelconque. Offrez leur une échappatoire entre la mort et la soumission et ils abandonneront leur maître. Mais je vous donnerai des cours de négociation tantôt, si vous le voulez.

Et puis, il y avait cet espèce d'appel à l'aide à la Princesse. Dans quel monde avait-on besoin d'une dame pour résoudre des problèmes autres que d'intendance ?
Et grâce à moi, dame Almah n'aura même pas besoin de s'impliquer pour résoudre ce problème. Vos ne souhaitez tout de même pas la mettre en péril ?

Astanndar lui souriait comme à une enfant à qui l'on explique patiemment quelque chose d'évident, avant de conclure :

- Ainsi c'est entendu ?

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Une fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Dim 26 Nov 2017, 12:37 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9017
PX:
Alhma était silencieuse écoutant avec attention les arguments de ses principaux généraux de quelques jours. Elle semblait apprécier le discours de la jeune psion, laquelle avait vachement impressionnés ses soldats par ses arts étranges et inédits dans cette partie du monde ainsi qu'Astanndar qui l'avait même affublée du qualificatif "terrifiante". La princesse se leva et fit quelques pas. C'était sa manière de réfléchir. Puis elle conclut :
Aïla a raison de penser que nos ennemis sont désorganisés et de plus ne suivent les ordres que par pure crainte d'être anéantis par un rayon magique. C'est un avantage et un désavantage. L'avantage c'est que si la panique s'installe dans leur rangs, que nous nous montrons bien plus puissant que leur chef, on aura tôt fait de maitriser la soldatesque, du moins ceux qui resteront pour regarder la fin. Mais cette créature mage semble puissante... Et pour répondre à ta question ils sont ici pour piller, s'installer quelque temps dans un village ayant des ressources de nourriture et d'eau. Lorsque le dernier humain aura été consommé, ils iront ailleurs. Ça c'est la base : mais il y a aussi leur chef qui, intelligent, pourrait caresser de plus grandes ambitions. N'oubliez pas que ce village est sur une route essentiellement marchande et qu'une dime de passage pourrait être exigé remplissant les caisses...
Donc je pense qu'il y a lieu d'essayer de négocier mais sans grands espoirs de réussite. C'est pour cela que nous devons réfléchir à toutes les options et être aussi retords qu'eux... Pendant les négociations, rien ne nous empêche à nous préparer à une attaque surprise.


Elle sourit en coin, le visage dur et sans concession : Astanndar et moi iront avec une petite escorte de protection pour "marchander". Pendant ce temps, Aïla et Gayana vous vous faufilerez avec l'élite dans les escaliers pour aller vous poster aux endroits clés, faisant si nécessaire le nettoyage de façon discrète et rapide. Le gros de l'armée restera bien en vue afin de rassurer le Mage. Le tout reposera sur notre performance théâtrale Astanndar. Il nous faut retenir l'attention au maximum ! Qu'en penses-tu Dashki ?

L'homme était resté comme à son habitude silencieux. Son visage sans émotions et ses yeux fixés sur la princesse ne cillèrent pas lorsqu'il répondit : c'est le clan de la Montagne Creuse. Sang-Yeux est leur chef. Ils mangent les hommes et les enfants, et engrossent les femmes pour avoir plus à manger. Ils n'ont aucune loi et aucune pitié. Mais Sang-Yeux aiment les combats. Il va sans nul doute exiger un duel entre champions et exiger que je sois tué devant ses yeux.

Almah le fixa intensément un instant puis expliqua : Dashki a été prisonnier parmi eux. Il les connait bien et a été longtemps un jouet préféré du clan, mais je ne savais pas que c'était eux Dashki pourquoi tu ne m'a rien dit ?
Je n'étais pas sûr fut sa réponse laconique Et puis vous ne m'avez rien demandé

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Lun 27 Nov 2017, 10:44 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 21:06
Messages: 269
PX: 1530
Comme toujours, la princesse jouait les juges de paix en proposant une solution intermédiaire. Si Astanndar voyait sa proposition de négociation appuyée (même si doublée par une intervention commando), il lui semblait pourtant que dans la forme, il était plutôt critiqué. Le jeune homme affichait un air assez sombre, alors qu'il atteignait pleinement son objectif. Mais la critique lui était toujours difficile à avaler. Néanmoins, il prit évidemment acte de la parole princière.

- Bien, c'est ce qu'on appelle un juste milieu. Et je suis sûr que vous remplirez aussi votre mission avec les honneurs, mesdames...

Puis on apprit que Dashki connaissait bien mieux ses ennemis qu'il ne l'avait avoué avant. L'Untherite se demandait bien comment il avait pu fuir, au regard du tableau dépeint. Mais l'essentiel était ailleurs : les négociations pourraient se conclure par un duel.

- Peu importe le résultat des négociations, Princesse, je vous défendrai contre vos ennemis. Dussé-je être votre champion.

La mort programmée de Dashki ? le guerrier haussa les épaules. Astanndar ne l'empêcherait pas de se sacrifier, même s'il serait de bon ton d'essayer de l'en empêcher. Il tenta alors une petite phrase à l'encontre de l'aide de camp, visant à le rassurer, phrase qui pourrait sembler sincère si elle n'était prononcée sur un ton aussi détaché :

- Dashki, si votre cause vous mène à la mort, sachez que ce ne sera pas vain. Mais sachez que je ferai en sorte que l'on en arrive pas à de telles extrémités.

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Une fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Dim 03 Déc 2017, 16:23 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 15:16
Messages: 493
Localisation: LR
PX: 5680
L'extra-planaires écouté les conseils et point de vue de chacun... Ce monde bien que différent du sien était régis par certaines règles qui restait les mêmes...

Les généraux exprimait donc leur différent point de vue, sur la manière a procéder pour venir a bout du Magicien et des Gnolls... Mais la général en chef des troupe Alhma allait trancher la question et appliquer sa stratégie qu'elle expliqua en detail.


Aila et Moi serviront de protection furtif a la princesse et a Astanndar.... Puis écoutant le guerrier, qui se mettait au devant des danger pour les négociation tout en voulant marquer des point pour la princesse la Githzerai ajouta:

N'ayez nul crainte et concentrez vous dans les négociations, Nous vous protégerons comme nous vous l'avons toujours prouvez dit-elle a la princesse et a Astanndar finissant se phrases en regardant ce dernier...Puis ajouta Nous tacherons de nous montrez rapide et efficace pour prendre les lieux...Mais si vous voulez qu'on agisse avant faite nous signe finit-elle en regardant la princesse d'un regard déterminer.
Puis attendant les éventuelle questions ou informations complémentaire Gäyana se tenu prête a agir avec Aila et les hommes de la princesse.

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Lun 04 Déc 2017, 13:48 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Mai 2008, 20:55
Messages: 736
Localisation: Gemmaline
PX: 3099
Je garde le silence, la décision ayant été prise.
Il n'empeche que la solution de tenter une négociation n'est pas la meilleure, si notre ennemi sais conjurer des monstres et s'octroyer les services de gnolls on peut s'attendre à n'importe quoi.
Je ne suis pas satisfaite de la décision, négocier en attaquant, c'est trahir la parole que l'on s'apprete à donner. Je ne suis pas une fanatique de la loi, mais un contrat est un contrat, dumoins c'est ce que mon père me repétait sans cesse.
Mais nous infiltrer va causer un peu de remue menage non? cela ne risque t'il pas de vous mettre en danger?
Je ne m'attendais pas à une modification du plan, mais juste à ce que chacun puisse prendre pleinement connaissance des danger de ce plan.


:HRP:
une armure inertielle qui augmente de 5 ma CA pour 3 heures

État :
[list=]
[*]16/16 PV
[*]10/16 PP -> 7/16 PP
[*]CA : Base 16, Contact 16, Prise au dépourvu : 15
[/list]


Pour mon souvenir :
Do
Think
Say
Murmure
Dashki NPC
Dame Almah NPC
Rhyl'isstra PC
Astanndar PC
Gäyana PC

Code:
[dice]xdn+z[/dice]

_________________
facebook du joueur
Fiche

La compilation est le meilleurs atout social du développeur : c'est ce qui lui permet d'avoir le temps de naviguer sur internet
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Lun 04 Déc 2017, 19:55 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 21:06
Messages: 269
PX: 1530
Astanndar opinait du chef aux mots de la Githz, parfaitement d'accord, à défaut d'être rassuré, avec la vision des choses de cette dernière.
Aïla, elle doutait toujours et feignait de craindre pour la sécurité de la princesse.


- Quel danger ? Gayana et vous veillerez sur nous. Puis je suis là aussi. Enfin, la Princesse est parfaitement capable de se défendre elle-même, j'ai pu en faire l'expérience la nuit passée.

L'Untherite, même dans ce sommet des chefs, ne pouvait s'empêcher d'ajouter du vernis aux quelques rumeurs qui courraient... En espérant que la princesse ne soit pas trop cassante par derrière.

- Tout est dit : allons-y !

Le jeune homme se montrait de plus en plus impatient d'en finir.

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Une fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Dim 10 Déc 2017, 14:28 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9017
PX:
Malgré les quelques désaccord pour le plan de la princesse, il était temps de mettre leur plan à exécution. Alhma leva le bras et demanda un drapeau de négociation. Dans le même temps, le conseiller s'approcha d'elle et d'Astanndar avec un vous permettez ? et offrit à chacun une potion Vous allez être exposés. Buvez donc cette potion, une protection magique supplémentaire

La princesse s'avança tout en tirant l'épée magique. Elle se mit à briller intensément. Cela attirera l'attention et la convoitise fit-elle avec un sourire en coin. Lentement ils pénétrèrent le bâtiment.

Astanndar et Almah

A l'entrée le jeune homme pouvait être surpris de découvrir que l'intérieur était bien plus grand que ce qu'il avait imaginé vu de l'extérieur. Peut-être quelque magie ancienne qui faisait de cet endroit presque un village à l'intérieur.

À l’intérieur du couloir, à environ 4,50 mètres sur la gauche, se tient une solide porte de bois. En face de la porte, un autre passage part vers l’est et s’incurve pour suivre la forme de l’arène marchande. Le couloir central continue sur peut-être 15 mètres avant d’arriver dans une gigantesque salle bien éclairée qui semble centrée autour d’une énorme lice circulaire. Un gobelin vêtu de l’accoutrement coloré d’un bouffon tenant lui aussi un drapeau blanc se tient devant eux Cette créature fatiguée à l'attitude servile et flagorneuse. Bienvenue, bienvenue dit le gobelin d'une voix grinçante, agitant une courte baguette surmontée de minuscules clochettes Vous étiez attendus ! La Bouche du roi des Dormants, souhaite vous entendre immédiatement. Par ici ! Par ici ! dit-il montrant du doigt la salle centrale qui ressemble à s'y méprendre à une arène dominée par une énorme lice de bois dont la surface est entachée et collante de sang. Deux rangées de bancs en terrasse encerclent la lice, baignée par la lumière naturelle d'une grande ouverture ciruclaire percée loin au dessus dans le toit de la citadelle. Des torches éclairent une sombre galeries d'étals resserrés dans la moitié orientale du mur intérieur du rez-de-chaussée. Quatre tables rondes, plusieurs chaises de bois et un long bar garni de bouteilles se tiennent sur une plateforme surélevée le long de la courbure nord-ouest du mur intérieur.

À environ 6 mètres au-dessus se trouve un balcon ouvert, au-delà duquel s’étendent quelques petites salles à l’étage supérieur du marché. Le balcon en demi-cercle marque la terrasse la plus élevée de la citadelle. Trois trônes vides pour le moment constitue une position privilégiée, chacun d’eux positionné afin d’offrir une vue imprenable non seulement sur la lice en contrebas, mais aussi sur le marché dans son ensemble.


Aïla, Gayäna, Dashki, deux archers et deux combattants

Profitant de l'attention porté sur Astanndar et Almah s'engouffrent à leur suite.
À l’intérieur du couloir, à environ 4,50 mètres sur la gauche, se tient une solide porte de bois. En face de la porte, un autre passage part vers l’est et s’incurve pour suivre la forme de l’arène marchande. La porte en bois n'a pas de serrure ou de penne, il suffit de la pousser pour entrer par ce couloir. Dashki n'avait pour l'heure aucune envie de rester dehors. Il s'engouffra avec les aventuriers, la mine sombre et déterminée. Il avait sans doute des comptes à régler. Rapidement ils découvrirent les deux passages possibles pour eux



Astanndar et Almah : +4 à la CA pendant 1 heure


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Lun 11 Déc 2017, 16:49 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 21:06
Messages: 269
PX: 1530
La Princesse siffla la fin de la récréation. Astanndar avait eu gain de cause et s'en gargarisait intérieurement (et toc ! ).

En plus, on lui offrit une sorte de potion. Ca n'était malheureusement pas de l'alcool, mais comme la princesse but sa fiole sans hésiter, il l'imita. Il ne sentait pas encore de différence et doutait un peu de l'effet de cette décoction, mais au moins n'était-il pas recouvert de pustules comme les sorcières dans les contes pour enfants.

Sur ces faits, ils entrèrent dans le bâtiment. Fier comme un coq, accompagné d'une charmante conquérante, d'une épée enchantée et d'un drapeau blanc, symbole de son idée. Si son bouclier était bien fixé à son bras gauche, son épée battait toujours son flanc, reflet de son plan de négociation.
Bien sûr, il n'avouerait jamais que son désir de pourparlers découlait bien plus de la crainte d'un sorcier que d'une subite envie de clémence. Mais peu importe ses motivations premières, plus il y pensait, plus son idée lui semblait bonne, juste et louable.

En entrant donc dans l'arène, il marqua un temps d'hésitation, étonné par la taille du bâtiment qui semblait bien plus vaste une fois à l'intérieur. Il se demandait quels architectes et par quels moyens ces derniers pouvaient donner une telle impression d'espace. La dernière fois qu'il avait eu cette impression, c'était dans sa prime jeunesse en rendant visite au Dieu-Empereur Gilgeam en son palais d'Unthalass, peu avant la mort de ce dernier. Mais la résidence impériale était autrement plus impressionnante dès l'extérieur.

Se remettant de sa surprise et de ses souvenirs, le jeune homme calqua son pas sur celui de la princesse, restant à sa droite, presque comme s'il la menait à l'autel. Durant cette avancée, d'autres questions l'assaillirent : où se trouvait le sorcier ennemi, serait-il visible, parleraient-ils d'égal à égal, et quels arguments le feraient flancher..? pour le reste, même si bien accompagné, il n'avait aucune pensée déplacée : ce n'était pas le moment.

Devant eux, un bouffon (mais que faisait un gobelin ici ? ) jouant les émissaires les invitait à les suivre, et ils se trouvèrent face... à l'arène.
L'odeur du sang était prégnante et pour une fois, le cavalier d'Unther n'y trouvait aucun plaisir, se demandant s'ils n'étaient pas entrés d'eux-même dans la gueule du loup.

Au fond de l'arène, surplombé par les trônes vacants du Roi des Dormants ou de sa Bouche, Astanndar se demandait si Dashki n'avait pas vu juste pour cette fois. Pour une fois, il laissa fureter son oeil sur les divers étals à la recherche d'un mouvement suspect ou de l'éclat traitre d'une lame.[détection ?]

Entrainant la princesse, ils se rendirent au centre de l'arène d'un pas mesuré. Echaudé par la mise en scène, il se devait de rester fort et de garder l'initiative :


- Nous sommes là et vous attendons, se contenta-t-il d'annoncer à la cantonade pour marquer leur arrivée.

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Une fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Jeu 14 Déc 2017, 17:17 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 15:16
Messages: 493
Localisation: LR
PX: 5680
Laissant la princesse accompagner d'Astanndar qui ferait office de leurre et de garde du corp entamer les ''négociation musclé'' qui risquait d'y avoir...
Gäyana accompagner D'Aïla,De Daski et de 4 hommes d'élite sélectionner par la princesse était chargé s'infiltrer dans le batiment.

Arrivaient a l’intersection, Gayana chuchotât au groupe:

Séparons nous en deux groupe un a droite un a gauche notre attaque surprise n'aura que plus d'impacte sur les gnolls qui ne s'attendent pas a nous voir

Aux même moment Gayana entendit les paroles d'Astanndar qui se fit retentir dans toute la battisse.

C'est vrai qu'il aime se faire braquer les regard sur lui celui-la ... pensa telle puis enchaînant rajouta:

Profitons Que Astanndar détourne l'attention sur lui pour agir .

laissant le temps de répondre, Gäyana s’approcha avec vigilance et furtivité dans le couloir accompagner de son groupe.

:HRP:
teste déplacement silencieux+5 /Discrétion+5 pour s’approcher et d'observait

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Lun 18 Déc 2017, 17:36 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Mai 2008, 20:55
Messages: 736
Localisation: Gemmaline
PX: 3099
Je suisvi la gyth et Dashki du mieux que je le pus dans le silence, heureusement que le silence n'était pas une vertue des Gnoll...
La discretion n'est pas mon fort Telles furent les pensées de la créatrice, heureusement le bruits des Gnoll et le brouhaha provoqué par l'étrange cortège de pourparler allait aider à ce que moi et mes deux hommes puissions nous séparer. Je fit signe à mes hommes de prendre position afin que nous puissions au mieux défendre la princesse, puis nous, puis Astandaar...
Ne soyez pas surpris par les créatures que je créé.
La fin de mon explication intervint pile au moment ou notre nobliot prit la parole.
Juste à temps!
La surprise et l'interrogation se lisait sur le regard des hommes qui m'accompagnaient, peut etre avait il déjà vu mes animation un peu plus tôt...

:HRP:
une armure inertielle qui augmente de 5 ma CA pour moins de 3 heures (* Combien?)

État :
[list=]
[*]16/16 PV
[*]10/16 PP -> 7/16 PP
[*]CA : Base 16, Contact 16, Prise au dépourvu : 15
[/list]


Pour mon souvenir :
Do
Think
Say
Murmure
Dashki NPC
Dame Almah NPC
Rhyl'isstra PC
Astanndar PC
Gäyana PC

Code:
[dice]xdn+z[/dice]

_________________
facebook du joueur
Fiche

La compilation est le meilleurs atout social du développeur : c'est ce qui lui permet d'avoir le temps de naviguer sur internet
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Dim 24 Déc 2017, 15:33 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9017
PX:
Le gobelin avait l'air d'avoir très peur lorsqu'il entra au centre de la salle. Il dardait des regards à droite et à gauche comme si soudainement une main invisible allait le baffer. Almah était calme et royale, comme il sied à son rang. Astanndar peut-être un peu plus inquiet, observa la salle qui commençait à se remplir de gnolls. Ils arrivèrent par différentes entrées, difficile à dire si ils étaient tous là, probablement pas. Mais ils semblaient vouloir assister à l'entrevue. Chacun était armé comme ceux de dehors et leur jappements excités résonnaient dans la grande voute du marché.

Levant la tête ils aperçurent enfin ceux qui les menaient. Le Gnoll avait une boucle d'or qui lui perçait l'oreille et était habillé d'une cape rouge sang au liseré d'or. Il portait un bâton, signe de son pouvoir et ses yeux rouges regardant du haut de son trône vers le bas avait un air triomphant et méprisant. Après quelques minutes où la princesse et l'hôte de ses lieux échangeaient un regard plein de mépris, leur hôte consentit enfin à leur parler :

Vous pensez vraiment sortir vivant d'ici pauvres imbéciles commença-t-il en commun alourdi d'un accent aboyeur Le roi Dormant ne le permettrait jamais !

Pendant qu'il parlait la salle se remplit davantage de gnolls. Astanndar pouvait à présent en compter près d'une bonne dizaine. La princesse à côté de lui ne broncha pas. On eut dit une statue de ces djinns que le sable sculptait parfois dans les déserts. Son épée brillait furieusement dans a main qui ne tremblait nullement.
Tu amène au Roi l'épée qu'il attendait. C'est bien, cela me fera gagner du temps ... conclut le chef de la bande claquant la langue avec satisfaction.
Cette épée est mon héritage Gnoll ! se fit entendre la voix claire de la Princesse Et ce village en fait partie également. Il est à moi et ma famille et le sera pour l'éternité : ainsi l'ont décidé les dieux ! Je propose que tu décampes, toi et ta bande de chiens dressés et je vous laisserait partir. Va donc mourir dans un coin inoccupé du désert avec tes puces accrochés au poil...
Le gnoll sourit découvrant un éclat de dents acérés :
Je vais bien m'amuser avec toi femelle ! En m'accouplant à toi, l'héritage me reviendra de droit, ainsi l'a dit le Roi Dormant Son assurance était totale. Il était clair qu'il avait trouvé un allié qu'il jugeait bien plus puissant que lui

La colère emplit les yeux d'Almah. C'était toujours facile d'écraser une femme de la sorte, mais elle était faite d'un bois plus dur. Je réclame le droit du combat des champions pour en décider ! dit-elle enfin d'une voix forte. Des jappements excités répondirent à son appel alors que les gnolls attendirent avec délectation anticipée la décision de leur chef. Ton champion étant ... ce gringalet à côté de toi ? Le chef Gnoll se mit à rire. Il tient à peine debout sur ses jambes. Je suis sûr qu'il n'est pas capable de venir à bout d'une chèvre ! Il fit signe à quelqu'un derrière lui. Une montagne de muscle fit son apparition, un humain qui devait au moins faire deux mètres trente... Se tenant encore dans l'ombre, il était difficile de voir les détails du champion des gnolls, mais vu comme ça il n'était que plus impressionnant.

De leur côté, Dashki avait décidé d'aller fureter du côté ouest, essayant toutes les portes qui étaient fermées à clé. Il y avait peut-être là des prisonniers, mais il n'avait pour l'heure pas le temps. Gayana et Aila se retrouvaient devant un escalier qui montait à l'étage. Rien ne semblait bouger en haut de cet escalier. Elles entendirent clairement la conversation entre la Bouche du Roi et leur Princesse, ainsi que les jappements excités des gnolls prêts à assister à un massacre.

Enfin Dashki vint les rejoindre, glissant à leurs oreilles ce qu'il avait trouvé : des portes fermées à clés. Il fallait maintenant prendre une décision : soit monter à l'escalier ou revenir sur ses pas pour tenter d'ouvrir les portes ....

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Lun 25 Déc 2017, 11:26 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 21:06
Messages: 269
PX: 1530
Astanndar montait sur scène comme au spectacle, guettant le public. Et il était venu plus nombreux que prévu. Oh bien sûr, il n'était jamais avare de public, surtout lorsqu'il en était la cause, dût-t-il n'être que le second rôle, mais là... C'était un public à la fois trop nombreux et trop hostile.

Après de longues minutes où Astanndar eut presque le temps de compter tous les gnolls présents, les négociations prirent fin d'une manière qui surprit le jeune nobliot. Cette manière de faire n'était pas dans le manuel.

Il s'en voulait de ne pas avoir mis fin au silence en prenant l'initiative de la discussion. Il aurait du moucher tous ces chiens par son éloquence assurée et remporter une victoire verbale éclatante.

Donc on leur promettait la mort. Enfin, pour lui, la princesse aurait droit aux faveurs du gnolls, Astanndar savait quel parti était le meilleur en pareil cas.
Mais il n'eut pas le temps de soupeser ses arguments pour l'un ou l'autre que la princesse en appelait au jugement divin du duel, et visiblement c'était lui le champion, quoique la princesse n'était pas obligée de se faire représentée.
Il lui jeta un oeil interloqué qui voulait dire : "MOI ? "

Il regarda autour de lui-même. Bien sûr que ce serait lui : qui d'autre ? Et n'avait-il pas promis de la protéger de toute attaque.
Le jeune homme retrouva son sourire goguenard en même temps que sa place véritable : celle d'un combattant.

Bon il le perdit vite, l'espace d'un instant, le temps de comprendre qui serait son adversaire. Un géant ou pas loin. Heureusement, il se félicita de combattre un congénère, du moins par le choix des armes. Le magicien l'aurait probablement mis bien plus en difficulté.

Et puis il était donné perdant, visiblement : l'esbrouffe n'en avait que plus d'importance. Il se grandit donc de toute sa taille et répondit le ton moqueur :


- Allons Ami, ne t'avance pas trop vite ! Tu oublies que ces terres sont soumises pour l'éternité au giron de l'Unther. Dès lors tout ici m'appartient de droit : l'épée les terres, tes hommes, ton roi dormant, et surtout la princesse. Les Dieux en seront témoin, puisqu'il en est ainsi. Et si tu n'as rien de mieux à m'opposer qu'une chèvre, fusse-t-elle géante, je ne te vois pas gagnant.

Profitant d'avoir la parole et l'attention, il s'adressa à tous les gnolls assemblés, tâchant de rester sûr de lui :
- Et vous serviteurs du Roi dormant ! Vous n'êtes pas idiots, vous savez que si nous nous présentons si sûrs de nous, c'est que nous allons gagner. Au dehors, dix mille hommes encerclent l'arène. Tous ceux qui sortiront avant nous seront tués sur le champs. Nous vous offrons la Vie ! rendez-vous, et vous pourrez partir et vivre libre. Soutenez ce bouffon à la boucle d'oreille et vous mourrez quoiqu'il arrive !

Enfin il s'adressa plus directement au champion des gnolls, dont la silhouette n'était qu'entre-aperçue à travers les ténèbres :
- Hey toi, Roi des chèvres ! Serais-tu si laid pour rester ainsi dans l'ombre ? C'est ton heure, viens mourir si tu veux. Ou mets fin de suite à cette mascarade en concluant les négociations comme il se doit.



[infobulle=]bref, intimidation, bluff, diplomatie.... un mélange de tout ça[/infobulle]

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Une fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Lun 01 Jan 2018, 20:49 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Mai 2008, 20:55
Messages: 736
Localisation: Gemmaline
PX: 3099
Mais? Pourquoi ça devait toujours se passer ainsi
L'espace d'un instant j'avais penser que cela pouvait se passer correctement sans effusion de sang par exemple. Dashki revenait de sa reconnaissance après l'avoir écouté, et une rapide reflexion.
Si on ouvre une porte fermer et qu'on libère un truc ingérable comme un monstre ou des prisonniers qui vont fuir de façon désorganiser nous allons d'un côté ne pas faire ce pourquoi nous sommes là et d'autre part nous faire repérer. Montont les escalier pour prendre le dessus sur la situation.

:HRP:
une armure inertielle qui augmente de 5 ma CA pour moins de 3 heures (* Combien?)

État :
[list=]
[*]16/16 PV
[*]7/16 PP
[*]CA : Base 16, Contact 16, Prise au dépourvu : 15
[/list]


Pour mon souvenir :
Do
Think
Say
Murmure
Dashki NPC
Dame Almah NPC
Rhyl'isstra PC
Astanndar PC
Gäyana PC

Code:
[dice]xdn+z[/dice]

_________________
facebook du joueur
Fiche

La compilation est le meilleurs atout social du développeur : c'est ce qui lui permet d'avoir le temps de naviguer sur internet
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Mar 02 Jan 2018, 12:54 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 15:16
Messages: 493
Localisation: LR
PX: 5680
Le petit groupe pu s'approchait discrètement sans se faire repérait. Il faut dire qu'avec le tumulte Que La priincesse Almha et Astanndar crée, il dirigeait sur eux tout les regard et l'attention des gnols...

Daski apprirent aux filles que des prisonniers pouvait être possiblement enfermé La jeune Gith désirait en tout point les sauvé mais a quoi bon les sauvé de suite si il devait tombé des gnoll et mourir ensuite... Gäyana prit sur elle, leur mission permettrait de libérer ces pauvres bougre... et puissur les propos de Aila il et vrai que si il tombait sur un monstre celui-ci créerait un chaos aussi bénéfique que chaotique...

Sentant que le groupe avançait de plus en plus dans l'entre du gnoll la jeune gith ce concentra et fit appelle a la protection de son peuple. Faite que la protection de la reine Rouge nous guide. se dit elle puis elle avança pour montait l'escalier avec prudence et vigilence....

:HRP:
Gayana active armure inertielle +4 ca

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 286 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: