Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Mar 18 Juin 2019, 17:29



 [ 245 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 13  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Aux portes de la jungle.
MessageMessage posté...: Mar 08 Mar 2011, 02:56 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 22 Juil 2010, 22:38
Messages: 810
Jet de détection Jaar : 17(d20)+5=22 ==>réussite.
Jet de détection Râourgh : 18(d20)+1=19 ==> échec.
Jet de détection Galma : 15(d20)+1=16 ==>échec.


L'activité sur le port de Mezro à cette heure de la soirée était légère. Les hommes venaient de terminer leur journée de travail et partaient dans les différentes auberges installées sur le port. Ils bavardaient en riant dans une langue qu'aucun des demi orques ou que le kobold ne comprenait. Ici, tous avaient la peau sombre, les cheveux noirs. Ils étaient très bien bâtis, montrant une vie rude et très physique. Cela n'étaient que les dockers. Une petite troupe de quatre hommes en arme, portant une chemise de maille, une hallebarde et une épée courte à la ceinture se présentèrent à la passerelle et demandèrent à pouvoir monter à bord. Une fois sur le pont, ils s'entretinrent quelques minutes avec le capitaine avant de se séparer et faire une inspection précise du bâtiment. Cependant, ils montrèrent très vite qu'ils n'étaient en aucun cas intéressés par les mercenaires qui furent libre de leurs mouvements.

- Bien, je vous propose que nous nous retrouvions tous à l'auberge du dauphin. C'est le lieutenant qui m'en a parlé, il a l'air de connaître la ville, il dit y être déjà venu une fois. Elle n'est pas très loin d'ici, un peu plus au sud. La nuit va tomber mais vous avez quartier libre. Par contre je vous préviens, je ne vous soutiens pas financièrement, vous vous débrouillez. Si vous me cherchez, je serai à l'auberge.

Sur ces mots, elle quitta le demi orque et le kobold et marcha rapidement vers une bâtisse de bois au toit de chaume quelques quatre cents mètres plus loin. Se qu'elle ne vit pas fut qu'un petit groupe d'hommes vêtus de vêtements sans manches et de larges braies, portant une dague ou pour l'un d'eux une hachette les regardait avec attention. Cependant aucun ne bougea ni ne fit la moindre réflexion. Il fallait dire qu'avec le monde qui se déplaçait sur les quais pour aller plus en ville, voir avec attention était difficile. Néanmoins le kobold parvint rapidement à les remarquer. Et ils le comprirent car aussitôt ils se levèrent et s'en allèrent, comme si de rien n'était.

:HRP: XPs mis à jour.:HRP:
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 08 Mar 2011, 09:40 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 30 Avr 2010, 10:55
Messages: 830
Localisation: Chult
PX: 6173
Que sa cape soit mouillée à l'eau de mer ennuyait un peu le Kobold mais il savait qu'elle en verrait d'autres et des pires. Content de voir autre chose que de l'eau autour de lui, l'éclaireur regardait tout ce qu'il entourait avec une grande attention, essayant de comprendre le dialecte de ces hommes basanés mais sans succès. Son attention fut attiré par un groupe d'hommes armés qui semblaient les observer. Il les fixa un peu trop longtemps et ceux-ci s'en allèrent. Jaarkalindrak cria en orque à l'attention de Galma :

- On est attendu. Fais attention à toi.

Puis il expliqua rapidement la situation à Râourgh en lui demandant si il voulait les suivre pour voir où ils allaient et peut-être pouvoir s'expliquer un peu. Le kobold n'attendit pas la réponse de son compagnon et commença à suivre les hommes. Il porta une attention particulière au reste de la foule, cherchant à voir si d'autres hommes armés allaient compléter un encerclement et les piéger. Se sachant trop repérable pour essayer de se cacher dans la foule, le kobold préférait concentrer sur l'observation des gens qui l'entourait et sur la filature de leur comité d'accueil. Il ne se retourna qu'une fois, pour voir si le barbare le suivait. Si c'était le cas, il pouvait se permettre de suivre ces hommes jusqu'à leur destination. Si Galma avait fait demi-tour pour suivre aussi alors ils pourraient même leur poser des questions. Si il était seul, il n'avait plus qu'à commencer à chercher des coins d'ombre pour se cacher.

_________________
Jaardikalindrak, éclaireur kobold

: VGF, Focaliseur : un prisme taillé dans du minerai ou du cristal.
: VG
: VG
_______________________________
: VG
_______________________________
Ivan le Vaprakien
_______________________________
Encyclopédie Kobold


Dernière édition par Jaar le Ven 11 Mar 2011, 09:36, édité 1 fois.
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 09 Mar 2011, 22:01 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 27 Aoû 2010, 21:24
Messages: 695
Localisation: Nichrek
PX: 8220
Lorsque Jaar tomba à l'eau, Râourgh ne put s'empêcher de rire de ce spectacle. Toutefois, il se ressaisit rapidement et scruta par-dessus le bastingage pour s'assurer que son compagnon n'allait pas être englouti par les flots : déjà que Galma semblait trouver délicat de mener à bien leur mission à eux trois, si Jaar se noyait, cela n'irait pas mieux… Mais le kobold parvint sans peine à surnager et regagna le pont grâce à un matelot.
« Laisse-moi deviner… ton clan descend d'un clan de dragons de mer ? » fit-il en s'esclaffant dès que Jaar fut de nouveau à bord, avant de se remettre à l'observation du port et de l'accostage du navire. Une fois ce dernier à quai, Râourgh chercha à descendre au plus vite pour découvrir un peu la ville et trouver une auberge qui nourrirait mieux que la haute mer. Justement, Galma leur donna rendez-vous dans une auberge pour quand ils auraient fini de visiter — si tant est qu'ils souhaitassent visiter la cité —. L'idée plut à Râourgh, qui ne demandait que ça : se dégourdir les jambes ailleurs que sur un plancher roulant et tanguant… et si possible en profiter pour ripailler !

Toutefois, à peine avait-elle fini de leur indiquer l'endroit en question et partait dans cette direction que Jaar s'aperçut d'un groupe d'individus qui s'intéressaient à eux plus que la bienséance le permettait… Il en avertit la demi-orque, qui avait commencé à s'éloigner, et Râourgh avant de se lancer à la suite des ces indiscrets personnage, tout en proposant au barbare d'y aller avec lui.

« Bah… si tu dis qu'ils nous observaient… pourquoi pas ? Je te suis, ça nous fera de la distraction. »
Aussitôt, Râourgh emboita le pas à son compagnon, curieux de voir où cela allait les mener et espérant qu'il aurait l'occasion de jouer du casse-tête…

_________________
Râourgh l'Éclateur de crânes et son fidèle mulet Ajmšiggüj, joué par Chapour l’Avisé

Öglöönij Sar Šudarga, savante martiale de Tyr
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 10 Mar 2011, 16:54 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 22 Juil 2010, 22:38
Messages: 810
Il n'en fallut pas plus au demi orque et au kobold pour se lancer à la poursuite du petit groupe d'observateurs trop curieux à travers les rues d'une ville qu'ils ne connaissaient pas et dans laquelle ces types de créatures étaient des plus rares, pour ne pas dire inconnues. Les chultiens pouvaient se considérer comme chanceux d'être épargnés de la présence d'orques et de demi orques sur leurs terres. Quant aux kobolds, ils n'en étaient pas familiers non plus, mais au vu de leurs problèmes avec des tribus de yuan-ti, un petit être à écaille commençait mal.

Allant de rues en ruelles, de places bondées à quasi vides, les deux groupes avançaient avec rapidité. Râourgh et Jaar furent ainsi baladé pendant prêt de deux heures et ils avaient pu constater la baisse constante de luminosité jusqu'à se retrouver dans la nuit. Pas que cela leur posait problème au vu de leur capacité à voir dans le noir, cependant, ils ne bénéficiaient pas de la connaissance du terrain aussi terminèrent ils par perdre la trace de ceux qu'ils traquaient. Ils se trouvaient dans un quartier en périphérie de la ville, un quartier visiblement plus miséreux. Les maisons de bois semblaient pour certaines peu solides, tenir d'un équilibre précaire. Par les fenêtres en partie recouvertes pouvaient se voir des lumières produites par l'âtre d'une cheminée. Et allumer un feu était quelque chose de plus ou moins nécessaire. En effet, en plus de permettre de cuisiner, il permettait de se protéger de la chute de température qu'entrainait toujours la nuit. Ainsi, la rue manquait de chaleur et d'ambiance. Le seul bâtiment qui semblait faire exception était une maison, se rapprochant plus d'un petit entrepôt que d'une maisonnée par sa taille. Trois torches éternelles éclairaient le dessus de porte ainsi qu'une enseigne sur laquelle on pouvait lire " Auberge de l'Amphibe de cristal ". Plusieurs personnes se tenait contre les murs et discutaient, cuvaient ou alors faisaient différentes choses plus ou moins louches. Et même si certains d'entre eux regardèrent plus d'une fois l'étrange duo, aucun n'était agressif et surtout intéressé.
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Ven 11 Mar 2011, 09:35 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 30 Avr 2010, 10:55
Messages: 830
Localisation: Chult
PX: 6173
Le kobold savait bien qu'il se faisait balader mais il ne savait pas trop comment réagir. De toute façon, ils n'avaient pas grand chose de mieux à faire et se dégourdir les jambes dans un périmètre plus grand que le pont d'un bateau était un plaisir.

* Les gens sont moches par ici ! C'est une horreur ! *

Continuant sa promenade pendant deux heures, Jaar observait la ville et les ruelles tout en s'efforçant de suivre leur proie. A force de faire trop de choses et de regarder partout, il finit par les perdre. Il n'eut pas le temps d'être déçu qu'il aperçut une taverne peuplé d'êtres louches et patibulaires.

- Râourgh, plusieurs hypothèses me viennent à l'esprit : la plus pessimiste est qu'ils nous ont baladés pendant qu'une autre équipe s'occupait de Galma ou qu'ils nous ont perdu puis qu'ils sont retournés s'occuper d'elle. Mais ça me paraît peu probable. Il y a de grandes chances qu'ils soient dans ce quartier. Voir dans cette taverne. J'ai plein de bonnes raisons de vouloir entrer la dedans. Galma ne nous a pas dit qu'on devait recruter quelqu'un ?

A ces mots, Jaar, tout sourire, marcha tranquillement dans la taverne qui était pour lui une source d'espoir et d'alcool. Surtout d'alcool !

_________________
Jaardikalindrak, éclaireur kobold

: VGF, Focaliseur : un prisme taillé dans du minerai ou du cristal.
: VG
: VG
_______________________________
: VG
_______________________________
Ivan le Vaprakien
_______________________________
Encyclopédie Kobold
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Ven 11 Mar 2011, 14:50 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 27 Aoû 2010, 21:24
Messages: 695
Localisation: Nichrek
PX: 8220
Au cours de leur traversée de la ville, Râourgh fut à plusieurs reprises bien content d'avoir un guide pour le mener : il pouvait sans trop de problèmes trouver son chemin en pleine nature, que ce soit dans une steppe désolée ou une forêt dense, mais la ville n'était pas son fort. Et pour couronner le tout, ils devaient suivre un groupe de personnes qu'il avait à peine entrevues et serait incapable de reconnaitre…
Aussi, ce fut avec un certain plaisir, fatigué d'avoir à crapahuter dans tous les sens et sentant que le doux bruit d'un casse-tête écrasant un os s'éloignait de lui, qu'il entendit Jaar lui annoncer qu'il craignait d'avoir perdu la trace de ceux qu'ils poursuivaient. Ajouté à cela le fait de se trouver devant une auberge animée acheva de faire naitre un sourire sur le visage du demi-orque.

S'apprêtant à proposer à son compagnon de s'en jeter un, voire de faire un concours de boisson, où le dernier debout gagne, il fut interrompu par un Jaar qui semblait ennuyé de savoir Galma seule et à la merci de ces malandrins.

« Bah… tu sais, c'est pas une elfette, Galma, répondit-il en le suivant vers la porte de l'auberge. Tu l'as vue sur le bateau ? Elle sait se défendre, je te dis. Pas de souci à se faire, à mon avis. Mais t'as raison : on va aller boire un coup. Et voir s'il y a quelqu'un à ramasser pour nous aider. Mais je sais pas trop comment faire pour engager qui que ce soit, moi : d'autant plus qu'on n'a pas grand chose à offrir. Mais ça demande à être vu. »
Tout en parlant, les deux compagnons étaient entrés dans le bâtiment et Râourgh cherchai du regard une table avec des places libres.

_________________
Râourgh l'Éclateur de crânes et son fidèle mulet Ajmšiggüj, joué par Chapour l’Avisé

Öglöönij Sar Šudarga, savante martiale de Tyr
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Ven 11 Mar 2011, 15:08 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 30 Avr 2010, 10:55
Messages: 830
Localisation: Chult
PX: 6173
Une fois entré, le kobold pensa à vérifier si les gens qu'ils suivaient n'étaient pas dans la salle. Il espérait que le tavernier accepterait de les recevoir. Après tout, les humains étaient connus pour leur racisme et leur mépris des autres races.

_________________
Jaardikalindrak, éclaireur kobold

: VGF, Focaliseur : un prisme taillé dans du minerai ou du cristal.
: VG
: VG
_______________________________
: VG
_______________________________
Ivan le Vaprakien
_______________________________
Encyclopédie Kobold
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Ven 11 Mar 2011, 19:23 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 22 Juil 2010, 22:38
Messages: 810
Pénétrant dans l'auberge, les deux aventuriers ne furent aucunement dérangés par ceux qui se trouvaient dehors. Par contre, ils ne trouvèrent ni dehors ni dedans les personnes qu'ils avaient poursuivis durant les deux dernières heures. Prenant place à une petite table non loin du comptoir, installée dans un coin, les deux purent avoir une vue d'ensemble. L'auberge était de grande taille. La salle commune était occupée par de multiples tables de pierre et était coupée dans un coin par le comptoir derrière lequel se trouvaient trois portes. L'une d'elle semblait mener aux cuisines car était fréquemment ouverte par une jeune femme à la peau aussi sombre que ses cheveux recouvert de perles d'ivoire, qui transportait des plateaux, trop lourds pour ses fins bras, chargés de cruchons et d'assiettes. Les deux autres portes restaient fermées. Mais la réelle surprise venait de l'aubergiste en lui-même. Dire qu'il n'était pas humain était un doux euphémisme. bien qu'il ait une taille humaine, sa peau était écailleuse, ses mains palmées et son visage aurait pu être celui d'un singe poisson. Cependant, il portait d'amples vêtements aux couleurs de l'océan et semblait des plus accueillant. Cependant, tout dans cette auberge pouvait paraître étrange. Ici, tout le monde était armé et semblait savoir se servir des dîtes armes. De plus, personne ne fut surpris ou choqué de voir entrer un demi orque et un kobold. En effet, pourquoi auraient ils été surpris alors que le tenancier de l'auberge était tout sauf humain, et venait d'Outreterre, qu'un groupe de cinq gobelins, trop bien habillés et armés pour être sauvages et sortant d'une tribu de la jungle, buvait à une table non loin d'eux, que trois nains vêtus de vêtements de fourrure sans manches ripaillaient et riaient sans se préoccuper du voisinage. Hormis peut être des gobelins qu'ils regardaient d'un air méfiant et sanguinaire, regard que les peaux vertes leur rendait avec visiblement beaucoup de plaisir. D'ailleurs, les armes étaient toutes à portée de mains et celui qui semblait être le chef des gobelins semblait prêt à faire parler sa masse d'arme si jamais l'un des nains s'approchait un peu trop. Dans un autre coin, c'était un couple d'elfes sauvages qui discutait silencieusement, n'attirant pas ou presque l'attention sur lui. Mais bon, la majorité des clients présents étaient humains ou avaient une partie de leur sang humain car les demi elfes étaient nombreux. Et celui qui était métis sans avoir de sang elfe était des plus étonnant. Bien qu'il porte une robe longue, il était visible, à la couleur de sa peau plus proche de la pierre volcanique que de la peau rose des humains qu'il ne l'était pas totalement. Tout ça pour dire qu'ici, le kobold et le demi orque ne risquaient pas de souffrir de préjugés.

La jeune serveuse finit par s'intéresser de plus prêt à l'étrange duo et se présenta à eux en discutant dans le patois local, qu'elle abandonna bien vite en s'apercevant que ni l'un ni l'autre ne semblait le comprendre. Elle entama donc dans un commun plus que marqué par son accent un renouveau de conversation.

- Bienvenue au l'Auberge de l'Amphibe de Cristal. Il est rare de voir parmi nous demi orques ou kobolds. Nous avons plus l'habitude des gobelins, du moins quand ceux-ci désirent bien pointer leur nez par chez nous. Que désirez vous ? Boire, manger ou les deux ? Ici nous servons différents alcools, allant du vin produit localement, ou importé, de même pour les bières à différents alcools locaux plus ou moins forts. Et au menu nous pouvons vous servir du moutons grillé servi avec des pommes de terre et des haricots plats.
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Dim 13 Mar 2011, 10:58 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 27 Aoû 2010, 21:24
Messages: 695
Localisation: Nichrek
PX: 8220
Le demi-orque lança un regard vitreux des plus éloquents dès que la serveuse s'adressa à eux dans son dialecte, mais reprit une figure normale lorsqu'elle comprit que ses clients ne saisissait aucunement le sens de ses paroles et poursuivit en langue commune, malgré un fort accent.
Râourgh l'écouta distraitement, occupé qu'il était à détailler l'allure de l'humaine, dont la peau était aussi noire que du charbon, ce qu'il n'avait encore jamais vu dans ses lointaines contrées septentrionales et n'avait pas remarqué de près lors de ses voyages… Quand elle eut fini, le Vaasien jeta un coup d'œil à Jaar et lui fit remarquer, bas mais de manière audible, en orque que cette voleuse s'était bien gardée de donner les prix…

« Je vais prendre le vin local que vous avez, répondit-il avec un fort accent chuintant, exagéré pour l'occasion, à l'humaine qui les regardait en attendant leurs commandes. En Sembie fais comme les Sembiens, dit le proverbe ! Et apportez aussi le mouton. Même si tout le monde sait que le mouton est meilleur bouilli ! Enfin… Et toi, Jaar ? »
Tout en parlant, il s'était renversé sur son dossier et regardait son compagnon.

_________________
Râourgh l'Éclateur de crânes et son fidèle mulet Ajmšiggüj, joué par Chapour l’Avisé

Öglöönij Sar Šudarga, savante martiale de Tyr
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 14 Mar 2011, 12:04 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 30 Avr 2010, 10:55
Messages: 830
Localisation: Chult
PX: 6173
Le Kobold était surpris par l'apparente réussite des gobelins qu'il avait toujours considéré comme des idiots congénitaux, faibles et méprisables. Mais il devait s'avouer qu'à choisir, il les préférerait aux nains. Ces immondes soiffards qui défendent les gnomes contre les nobles descendants de dragons. Les elfes ne présentaient pas d'intérêt contrairement au métis en robe longue.

* Un mage, un prêtre ? De quelle race est-il ? *

Le patois de la serveuse frustra Jaar qui aimait comprendre de nouvelles langues mais qui devait s'avouer qu'il ne pourrait pas toutes les retenir. La présentation du menu le ramena dans de bonnes conditions. Il acquiesça quand le barbare le prévint du danger de ne pas connaître les prix. Il lui répondit donc en commun :

- Bonsoir mademoiselle. combien pour un verre d'alcool fort local et une assiette de mouton? Puis, désignant l'homme en robe et parlant à voix basse. Savez-vous qui est cet homme ? Ou ce qu'il est ?

_________________
Jaardikalindrak, éclaireur kobold

: VGF, Focaliseur : un prisme taillé dans du minerai ou du cristal.
: VG
: VG
_______________________________
: VG
_______________________________
Ivan le Vaprakien
_______________________________
Encyclopédie Kobold
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Aux portes de la jungle.
MessageMessage posté...: Ven 18 Mar 2011, 23:11 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 22 Juil 2010, 22:38
Messages: 810
La jeune femme écouta attentivement le demi orque, notant tout sur une petite feuille de parchemin d'une écriture fine et longiligne. Il était d'ailleurs étonnant qu'une jeune fille du peuple sache écrire, tout comme le fait qu'elle sache se servir de la fine dague qu'elle portait à la ceinture ceignant sa robe légère de lin à la hauteur de ses hanches, soulignant plus avant la finesse de sa taille et ses formes féminines attrayantes. Cependant, tout le goût de la tenue tenait dans le fait que la robe permettait de visualiser, mais peu, se qui laissait la place à l'imagination. Puis, quand vint le tour du kobold, elle se permit un petit sourire quand celui-ci lui demanda les prix. Elle prit donc sa voix la plus douce afin de paraître la plus agréable possible. Argument de vente sans aucuns doutes. Restait à savoir si cela allait fonctionner sur le kobold aussi bien que sur les gens du crû.

- ( commun ) Mais bien sûr, j'allais vous les annoncer. Le vin se vend par pichet qui est de deux pièces d'argent. Pour une assiette de mouton, c'est trois pièces d'argent. Un verre d'alcool fort local, du nom de descente du gobelin est au prix de dix pièces d'argent. Désirez vous du vin également ? Dois je mettre un seul pichet ou alors deux ?

Cependant, à la dernière question de l'éclaireur kobold, elle ne cacha pas sa surprise et se retourna pour voir à qui il faisait allusion. Et aussitôt elle comprit. En effet, cet homme étrange en robe rouge orange attirait très souvent les regards et les questions de la part des femmes souvent intéressées que des hommes jaloux et curieux.

- Je suis désolé mais je ne connais même pas son vrai nom car il nous donne toujours un pseudonyme. Il se fait appeler Phénix. Est ce tout ce dont vous avez besoin ?

_________________
Dans le livre que je tiens dans mes mains est écrit ton avenir. Dois je te laisser une chance de le modifier ?
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Aux portes de la jungle.
MessageMessage posté...: Sam 19 Mar 2011, 17:49 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 27 Aoû 2010, 21:24
Messages: 695
Localisation: Nichrek
PX: 8220
Râourgh n'avait pas bien saisi l'intérêt de la question de son compagnon jusqu'à ce qu'il remarque l'individu dont il était question… en effet, il leur fallait trouver des gens à recruter et cet inconnu vaudrait certainement quelqu'un d'autre. Toutefois, il était plutôt intéressé pour le moment par le repas qui s'annonçait et se concentra sur les prix annoncés par la serveuse ; un petit moment lui fut nécessaire avant de comprendre que le mouton était hors de prix, mais qu'il pourrait s'envoyer cinq pichets de vin pour le prix d'un verre de tord-boyaux local.
« Ça fait cher, mais j'espère qu'il vaut le coup, votre mouton ! grommela-t-il d'un ton peu amène en cherchant une poignée de pièces d'argent dans sa bourse. L'accompagnement, c'est compris avec, au moins ? »
Avant même de laisser à l'humaine le temps de répondre, il se tourna vers Jaar pour lui dire quelque chose en orque. « Une pièce d'or pour un verre d'alcool, c'est du vol, mon frère ! C'est de la pisse de gobelin, si ça se trouve, leur truc ! Oublie ça et prend de leur piquette, ça te fera moins de mal. Et pour le mec en robe rouge… tu veux l'inviter à notre table ou finir de manger avant ? »

_________________
Râourgh l'Éclateur de crânes et son fidèle mulet Ajmšiggüj, joué par Chapour l’Avisé

Öglöönij Sar Šudarga, savante martiale de Tyr
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Aux portes de la jungle.
MessageMessage posté...: Lun 21 Mar 2011, 11:50 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 30 Avr 2010, 10:55
Messages: 830
Localisation: Chult
PX: 6173
La question de Râourgh était fondée. Le Kobold pensait effectivement à inviter Phénix à leur table pour essayer de le recruter. Les gobelins restaient de la vermine à qui ont ne peut pas tourner le dos. Les nains et tous les descendants d'elfes ne verraient pas d'un bon oeil une association avec eux. Les humains était globalement insignifiant, seul Phénix se détachait du lot et offrait un intérêt pour eux. Le barbare semblant s'en remettre à lui pour prendre une décision, Jaar expliqua au demi-orque :

- Je pense que tu as raison pour l'alcool. C'est du vol. Par contre, le mouton aussi est cher ! Tu crois qu'ils augmentent les prix juste pour les hommes d'armes ? Pour le type en robe, on l'invitera après manger. Pas envie de me gâcher le repas à faire la conversation avec un étranger quand je peux manger tranquillement avec un ami.

La langue orque n'étant pas très fine, le Kobold n'avait pas trouvé d'autres mots que celui là pour d'écrire sa relation de compagnon d'arme du barbare. Il regrettait un peu parfois la simplicité de la vie dans sa tribu, là où tout le monde parlait la même langue que lui. Il regrettait, nostalgique pendant quelques secondes... avant de se rappeler tout ce pourquoi il était partit. Il s'adressa à la serveuse en commun :

- Est-il possible de payer moins cher pour une assiette de légumes ? Et on prendra un pichet de vin chacun.

_________________
Jaardikalindrak, éclaireur kobold

: VGF, Focaliseur : un prisme taillé dans du minerai ou du cristal.
: VG
: VG
_______________________________
: VG
_______________________________
Ivan le Vaprakien
_______________________________
Encyclopédie Kobold
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Aux portes de la jungle.
MessageMessage posté...: Lun 21 Mar 2011, 22:19 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 22 Juil 2010, 22:38
Messages: 810
La serveuse fut plus que surprise par la question du kobold à propos de l'assiette de légume. Pour elle, le kobold était une espèce bizarre de gobelin et elle doutait que les gobelins soient végétariens, aussi fut elle prit d'un doute. Elle reprit la parole, moins assurée et légèrement tremblante en imaginant se que le demi orque pourrait lui faire s'il se mettait en colère.

- Je vais aller me renseigner, je reviens tout de suite.

Elle les quitta donc et alla parler avec l'aubergiste qui se tourna aussitôt vers eux pour voir et comprendre se qu'il se passait. Voyant qu'il n'y avait rien mais que sa serveuse était, pour une raison inconnue, terrifiée par les deux inconnus, il prit la décision d'y aller lui-même et se planta devant eux avant de prendre la parole.

- Pour vous répondre messire kobold, sachez que les trois pièces d'argent sont le prix du plat du jour qui comprend mouton son accompagnement. Si vous trouvez cela vraiment trop cher, vous pouvez toujours aller manger et boire ailleurs mais sachez que ces tarifs sont parmi les moins chers de la ville, du moins au vu de la bonne qualité des repas servis ici. Après c'est vous qui voyez mais je ne vous retiens pas. Décidez vous, je suis sûr que d'autres seraient ravis d'avoir votre place.

En effet, depuis que les deux discutaient avec la serveuse, plusieurs personnes étaient entrées et cherchaient des yeux une table pouvant accueillir un groupe aussi nombreux. Et il était visible que la grande table occupée seulement par un demi orque et un kobold les intéressait au plus au point.


- Alors, que dois je faire ? Vous servir sans vous entendre une nouvelle fois vous plaindre des tarifs en vigueur ou alors laisser ce groupe récupérer votre place ?

Tout en posant ses questions, le ton de l'aubergiste était clair. Si jamais ils désiraient continuer à ennuyer leur monde, l'aubergiste n'aurait aucun remord à laisser les cinq membres du groupe, trois humains armés d'épées longues et portant des armures de cuir, et deux demi elfes archers, les virer à grands coups de pieds aux fesses.

_________________
Dans le livre que je tiens dans mes mains est écrit ton avenir. Dois je te laisser une chance de le modifier ?
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Aux portes de la jungle.
MessageMessage posté...: Lun 21 Mar 2011, 23:02 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 27 Aoû 2010, 21:24
Messages: 695
Localisation: Nichrek
PX: 8220
La demande de Jaardikalindrak fit ricaner bêtement le demi-orque : un kobold qui mange des légumes alors qu'on lui propose du mouton ? et pourquoi pas un vampire végétarien ou elfe acceptant de manger des yeux de marmotte grillée ? Il ne fut d'ailleurs pas le seul à trouver cela surprenant : mais alors que cela l'amusait, la serveuse fut, quant à elle, plutôt déboussolée… entre un demi-orque qui ne cessait de ronchonner mais semblait garder son calme — jusqu'où ? — et un kobold qui cherchait à rester sympathique et demandait une assiette de légumes… la scène valait le coup d'être vue !
La peau-tendre résolut son problème en partant interroger son patron. Pendant ce temps, Râourgh ne put continuer à contenir son hilarité — l'humour orque est, dit-on, très particulier — et fit à son compagnon :
« Hé ! Quand il te poussera du poil sur la queue et de longues oreilles, fais gaffe qu'on ne t'attelle pas à une noria ! Ha ha ha ! »
Ponctuant ses éclats de rire d'une claque amicale mais solide dans le dos, il continua dans la lourdeur, soucieux que Jaar saisisse bien le sel de son bon mot, sans pour autant en faire profiter toute la salle : mieux valait rester discrets s'ils voulaient ne pas se faire remarquer — et oui… la logique des orques vaut son humour —. « T'as compris ? Ha ha ! Une noria ! Et on attelle quoi, à une noria ? Un âne ! Ha ha ha ! »
Alors que le kobold s'apprêtait à répondre, il fut empêché en cela par l'arrivée de l'aubergiste, qui se lança dans de trop longues explications au gout de Râourgh pour juste dire que le mouton valait ce prix et qu'ils trouveraient difficilement mieux dans le reste de la ville. Le Vaasien allait dire qu'il n'avait qu'à apporter deux assiettes et qu'il s'occuperait lui-même de manger la viande de Jaar quand le peau-tendre commença à prendre un ton lui déplaisant et laissait sous-entendre qu'il les virerait de son établissement sans états d'âme s'il continuait à entendre des critiques sur ses prix… la colère de Râourgh atteignit son paroxysme lorsque l'humain leur fit comprendre qu'il préfèrerait voir des oreilles-pointues s'installer à leur place.
« Écoute-moi bien la poiscaille ! rugit Râourgh en se levant. Personne ici a dit que c'tait moins cher ailleurs ! On remarque et on pose des questions ! Si tu veux pas de clients, ouvre pas une auberge ! On est venu ici pour bouffer, on bouffera ici ! Et tu connais le régime des kobolds ? Ils mangent même de la chair humaine toute fraiche ! Alors tu fais pas chier le monde et tu nous sers ton mouton ! T'as peur qu'on parte sans payer ou quoi ? J'ai l'haleine qui sent le parfum et je suis plus large que haut ? Non ! Tu nous a pris pour des petites frappes halfelines ? »



:HRP: Jet d'intimidation sur l'aubergiste (ah là là… vivement que j'ai mon niveau de parangon pour avoir mon joli +4 ! ^^ ).

_________________
Râourgh l'Éclateur de crânes et son fidèle mulet Ajmšiggüj, joué par Chapour l’Avisé

Öglöönij Sar Šudarga, savante martiale de Tyr


Dernière édition par Râourgh le Mar 22 Mar 2011, 19:45, édité 1 fois.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Aux portes de la jungle.
MessageMessage posté...: Mar 22 Mar 2011, 11:11 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 30 Avr 2010, 10:55
Messages: 830
Localisation: Chult
PX: 6173
Le Kobold avait posé une question qui lui semblait logique : dans un plat, le plus cher, c'était la viande. Si on enlève la viande, le plat devrait être moins cher non ? Il voulut s'expliquer mais la serveuse s'était enfuit et Râourgh commença à se moquer, le traitant d'herbivore et d'âne.

* Si tu n'étais pas aussi gros, je te ferais brouter le sol, moi ! *

Le demi-orque pouvait vraiment être un gros boulet mais il avait le mérite de savoir mettre de l'ambiance ! Après avoir supporté plus ou moins patiemment les ricanements de son compagnon, Jaar apprécia sa tirade contre l'aubergiste qui se plaignait d'eux et les menaçait d'expulsion. Il en était sur maintenant, ça allait dégénérer. L'aubergiste, cette espèce de poisson humanoïde ne devait pas aimé qu'on le lui rappelle ! Il n'allait pas laisser passer l'insulte ! Il fallait maintenant se dépêcher d'agir avant les autres. Il se tourna vers les gobelins et leur cria :

- Vous trouvez pas que ça pue le nain ici ?

Si avec ça, le Kobold ne déclenchait pas la bagarre prévue entre les Gobelins et les Nains, c'est que la milice locale était pire qu'à Gemmaline. L'intérêt, c'est que pendant que les nains et les peaux vertes se taperaient dessus, il serait beaucoup plus facile de s'en prendre à l'aubergiste !

:HRP: C'est possible de faire de la diplomatie avec les gobelins ?

_________________
Jaardikalindrak, éclaireur kobold

: VGF, Focaliseur : un prisme taillé dans du minerai ou du cristal.
: VG
: VG
_______________________________
: VG
_______________________________
Ivan le Vaprakien
_______________________________
Encyclopédie Kobold
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Aux portes de la jungle.
MessageMessage posté...: Mer 23 Mar 2011, 18:29 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 22 Juil 2010, 22:38
Messages: 810
Jet d'intimidation Râourgh : 8(d20)+6=14 contre JEt de psychologie aubergiste : 8(d20) ==> réussite.
Aubergiste intimidé pour un round.
Humain 1 charge Râourgh : 11(d20)+2(BBA)+2(modif. For)+2( charge )=17 contre CA Râourgh == réussite.
Dégâts : 1(d3)+2(modif.For)=3 ( dégâts non létaux. )
Humain 2 charge Râourgh : 13(d20)+7(tous bonus confondus)=20 contre CA Râourgh ==> réussite.
Dégâts : 3(d3)+3=6 dégâts non létaux.
Humain 3 court et vire la table pour frapper au prochain tour.
PVs Râourgh :33-9 ( non létaux )= 24 PVs.
Râourgh attaque Humain 1 : 2(d20)+4 (bonus confondus)=6 contre CA Humain 1 ==> échec.


Tout le monde dans l'auberge se retourna pour regarder le demi orque se faire plus imposant pour commencer à hausser le ton tout en parlant à l'aubergiste. Et contrairement à se que tout le monde attendait, l'aubergiste fut clairement surpris par une telle réaction et il eut un geste malheureux, celui de reculer d'un pas sous la surprise et la crainte. Ca plus se que dit le kobold aux gobelins et se fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Si toutes ces races se tenaient tranquille malgré leur haine des autres, c'était seulement parce que l'aubergiste savait manier tout le monde avec une poigne de fer et s'imposer à tous comme une autorité incontournable et avec laquelle il ne fallait pas trop jouer. Or là, il perdait clairement le contrôle. Renversant leur table et leurs tabourets, les gobelins sortant leurs armes chargèrent aussitôt les trois nains qui encaissèrent quelques coups mais se lancèrent dans le corps à corps en hurlant.

Tout s'enchaina alors très vite, différents groupes d'humains se rentrèrent dedans, se frappant à coups de poings violents et rageurs. Quant au groupe de cinq qui regardait dans la direction du demi orque, ils se frottaient les phalanges visiblement démangés par l'envie de délivrer quelques bonnes calottes à ce rebut de l'humanité. Et ils ne se firent pas prier. Seuls deux d'entre eux étaient gênés par l'amphibe, les autres en profitèrent donc pour charger Râourgh, se moquant complètement du kobold.

Le premier à arriver au corps à corps asséna au demi orque un violent coup de point dans le ventre, se qui força le barbare à se plier légèrement sous le choc. Le deuxième lui en profita alors pour décrocher au demi orque une droite magistrale en pleine tempe pendant que le troisième balançait la table au loin pour que rien ne dérange durant la bagarre. Pendant ce temps, Râourgh tenta bien de riposter en frappant son premier agresseur, malheureusement, certainement sonné par le coup en pleine tête, il passa facilement à plus d'un mètre du visage de son adversaire qui lui ricana au nez.

- Alors vilain cochon, c'est tout se que tu sais faire ? Pourtant tu semblais faire un peu trop le malin tout à l'heure. C'est tout se que tu as dans le ventre, je suis déçu, je m'attendais à mieux venant d'un immondice tel que toi. Si tu n'as même pas de talents pour le combat, à quoi peux tu bien servir ?

Les deux autres se moquèrent allègrement du demi orque suite aux plaisanteries racistes et plus que douteuses de leur ami. Ils étaient en position de combat et prêt à faire pleuvoir une pluie de coups sur le demi orque. Pendant ce temps, dans toute l'auberge des combats à coups de poings avaient lieux, les seuls à se servir d'armes étaient les gobelins et les nains sauvages, les uns contre les autres.

:HRP: je vais tenter de faire un plan :HRP:

_________________
Dans le livre que je tiens dans mes mains est écrit ton avenir. Dois je te laisser une chance de le modifier ?
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Aux portes de la jungle.
MessageMessage posté...: Jeu 24 Mar 2011, 16:41 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 30 Avr 2010, 10:55
Messages: 830
Localisation: Chult
PX: 6173
Les yeux de Jaar brillèrent de joie quand il vit le chaos qu'ils avaient déclenché. Les gobelins et les nains se massacraient pendant que tous les autres clients réglaient leurs comptes. Il assista au début de chaque combat puis regarda Râourgh se faire tabasser par deux humains, un troisième arrivant en renfort. Il passa rapidement ses options en revu. Il ne pouvait pas éteindre les torches pour massacrer les humains dans le noir. L'éclairage étant hors de portée. Malgré ses envies de destruction dû à la frustration du trajet en bateau et à l'humiliation qu'il y avait subi, il se dit que l'incendie n'était pas d’actualité. Enfin, pas encore. Le Kobold zieuta un instant vers la caisse, le tenancier s'étant fait secoué par le barbare, elle devait être moins surveillée. Mais Râourgh était en danger. Et sans la protection agréable du demi-orque, la vie serait plus compliquée dans la jungle. Il fallait donc commencer par le sauver.

Fort de cette décision, Jaar se décida à attaquer un des hommes. Ils les contourna et attaqua celui qui faisait face à Râourgh. Il profita de son mouvement pour frapper fort, un grand coup de pied dans les testicules. Il espérait que l'homme s'écroulerait sous la violence du coup.


:HRP: attaque en tenaille d'un des trois assaillants de Râourgh. utilisation d'escarmouche.

_________________
Jaardikalindrak, éclaireur kobold

: VGF, Focaliseur : un prisme taillé dans du minerai ou du cristal.
: VG
: VG
_______________________________
: VG
_______________________________
Ivan le Vaprakien
_______________________________
Encyclopédie Kobold
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Aux portes de la jungle.
MessageMessage posté...: Ven 01 Avr 2011, 13:18 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 27 Aoû 2010, 21:24
Messages: 695
Localisation: Nichrek
PX: 8220
Comme prévu, le monstre informe qu'était le tavernier fut impressionné par Râourgh, surement plus par sa voix, son imposante carrure et l'haleine ne sentant pas le parfum dont il parlait, que par les paroles en elles-mêmes qu'il lui avait lancées. Toutefois, la suite des évènements ne fut pas tout à fait celle qu'attendait le demi-orque… tandis que les clients réagissaient à l'invective de Jaar à l'intention des gobelins — Râourgh aurait d'ailleurs plutôt trouvé que la salle puait le gobelin plus que le nain, mais l'odorat des kobolds devait différer de celui des orques —, les trois humains du groupe qui venait d'entrer s'était précipités vers Râourgh et avait commencé à le frapper de leurs poings par surprise. Stupéfait de cela, le Vaasien répondit de manière désordonnée mais sans parvenir à quoi que ce soit, si ce n'est être la cible des quolibets de ces peau-tendre.
Ces paroles mettant en doute sa capacité à se battre furent la goutte de trop pour Râourgh, déjà excédé par cette poursuite vaine en ville et par l'aubergiste, il hurla un impressionnant cri de guerre de son clan et dégaina son casse-tête, faisant preuve d'une présence d'esprit peu commune en pensant à ne pas prendre sa hache, arme dont les résultats seraient plus délicats à justifier envers le guet local. En voyant que Jaar contournait les humains pour sauter sur l'un d'eux, il se dit qu'il allait le lui laisser et s'en prendre à un autre, aussi saisit-il son arme à pleines mains et l'abattit violemment vers le crâne d'un de ses adversaires.



:HRP: Rage de berserker, attaque (à deux mains, donc bonus de force ×1,5) au casse-tête (dégâts non-létaux) sur un des humains que Jaar n'attaque pas.

_________________
Râourgh l'Éclateur de crânes et son fidèle mulet Ajmšiggüj, joué par Chapour l’Avisé

Öglöönij Sar Šudarga, savante martiale de Tyr
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Aux portes de la jungle.
MessageMessage posté...: Dim 03 Avr 2011, 21:09 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 22 Juil 2010, 22:38
Messages: 810
Râourgh attaque Humain 1 : 11(d20)+6=17 contre CA Humain 1 ==> réussite.
Dégâts : 1(d8)+6= 7 points de dégâts non létaux.
Jaar attaque Humain 3 : 14(d20)+2(bonus divers)+2(tenaille)=18 contre CA Humain 2 ==> réussite.
Dégâts : 2(d3)+6(d6)=8 points de dégâts non létaux.
Humain 1 attaque Râourgh : 2(d20)+5=7 contre CA Râourgh ==> échec.
Humain 2 attaque Jaar : 16(d20)+5=21 contre CA Jaar ==> réussite.
Dégâts : 2(d3)+3=5 points de dégâts non létaux.


Le chaos devenait chaque seconde de plus en plus incontrôlable. Déjà un des gobelin se baignait dans son sang verdâtre et ce mort n'était que l'annonciateur d'un plus grand carnage car nombreux étaient ceux qui avaient sortis les armes pour affronter plus efficacement leurs adversaires. D'ailleurs, en voyant un tel spectacle, l'aubergiste sortit et au vu du boucan, ne fut pas détecté par une seule personne mise à part les deux demi elfes se trouvant prêt de la porte.

Pendant ce temps, Râourgh et Jaardinkalindrak luttaient contre les trois hommes qui avaient l'avantage du nombre et avaient pris un autre avantage en donnant de sévères coups au demi orque. Cependant la chance changeait de côté car le barbare sortir son casse tête et l'utilisa avec force et précision sur le premier adversaire à l'avoir frappé. Ce dernier fut obligé de reculer d'un pas sous le coup en pleine tête qui l'étourdit l'espace d'un instant. Quand au kobold, il fit preuve de toute la fourberie et de toute la sournoiserie dont étaient capables ceux de sa race. Il profita du chaos pour passer derrière l'homme qui avait viré la table et lui donna un magistral coup de pied très bien placé. En effet, l'éclaireur parvint à toucher les parties intimes de son adversaire qui porta aussitôt les mains entre ses jambes et se plia sous la douleur, se retrouvant alors à genoux au sol. Cependant, le troisième adversaire le vit très clairement et se retourna, donnant alors un coup de genoux à Jaar, lui cassant le nez.

_________________
Dans le livre que je tiens dans mes mains est écrit ton avenir. Dois je te laisser une chance de le modifier ?
Haut
   
 
 [ 245 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 13  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot], Erwan et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: