Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Jeu 21 Mar 2019, 23:42



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 334 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 17  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Mer 10 Fév 2016, 19:59 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9214
PX:
La mission était précise : Dashki, Aïla, Gayäna et Astanndar purent enfin de mettre en route, un trajet qui ne durerait pas trop longtemps et qui tombait pile poil au coucher du soleil, là où les heures étaient pas trop chaudes. D'après les indications de Dashki, ils y seraient, si tout va bien dans une paire d'heures, à condition de ne pas trainer en route. L'homme connaissait bien le désert et il les mena rondement, évitant les escalades trop épuisantes des hautes dunes de sable gardant toujours le cap vers un amas rocheux qui détonait sur ce sable aux teintes pourpres. C'était évidemment l'endroit où ils se rendaient, et l'homme expliqua doucement que c'était un endroit qui vénérait Sélune la dame d'argent.

Pour qu’Almah et sa troupe puissent revendiquer le vieux monastère comme base à partir de laquelle lancer leurs attaques contre les gnolls, les aventuriers devront explorer chaque pièce, éventuellement le débarrasser des créatures sauvages qui pourraient y habiter et bien sûr trouver l'épée de feu de l' ancêtre de la princesse. D'ailleurs lors d'une des pauses où ils pouvaient boire un peu, le rôdeur fit montre de sa connaissance de l'Histoire de cette région, racontant que le monastère avait trouvé en cet ancêtre un grand défenseur. Il était un Templier aux vertus renommé qui vainquit à lui tout seul un efrit Jhavhul et ses terribles forces. Malheureusement les blessures qu'il subit furent irréparables, même aux mains des prêtres de Séluné. Il rajouta d'ailleurs, que les dieux avaient abandonné cette terre bien avant ça, dans un lointain passé... Ils se remirent en route et enfin, arrivèrent aux contreforts du rocher où au loin se dessinait les contours de la chapelle de la griffe du diable qui tenait encore debout, malgré les forces érosives du vent et du sable.


Je propose que nous passions la nuit sur le rocher là, à droite fit leur guide. Nous sommes fatigués et avons besoin de repos avant de pénétrer dans cet endroit. Cependant je ne veux pas de feu ni d'odeur de cuisine. On reste discret et à l'abri des regards. Si des gnolls chassent dans le coin, ainsi que tout autre prédateur, il serait avisé de les laisser passer pour l'heure. J'ai des couvertures chaudes pour ceux qui n'en ont pas... continua-t-il les menant vers le lieu proposé, je serais d'avis que vous vous serriez les uns contre les autres, il fait très froid la nuit !

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Jeu 11 Fév 2016, 11:58 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 15:16
Messages: 531
Localisation: LR
PX: 5680
Une fois les préparatifs terminé, le groupe fit ces dernière salutation a la princesse Alhma et la caravane avant de partir pour leur missions en allant à la de la griffe du diable. Printemps qui était un non combattant resta avec Alhma.
Le groupe partit, au coucher du soleil direction une chaine de montage pourpre au loin. Le parcours ne fut pas aisée, mais leur guide n’était pas un amateur on voyait qu’il connaissait la région comme sa poche, évitant les monstre, sables mouvant et autre danger du désert…Ce qui aurait dû prendre une journée se résuma en quelque heures de marche, d’escalade et de déniveler. Les quelque pauses prisse durant le trajet permirent dans apprendre un peu plus sur l’histoire de la région, il était bon de récupérait tout information.

Dans le plan du chaos ou elle avait vécu la jeune Gith, tout changé constamment, le paysage, les lieux, les guerres…Il était difficiles de s’y repérait a moins d’être un expert des lieux et encore ce qui marchait le mieux était de maitrise sa force mental pour modeler le paysage par sa volonté. Mais Gäyana n’était plus dans le plan Astral elle était sur Toril, dans un désert avec cependant pas moins de volonté, un groupe et un bon guide.

Puis après une dernière heure de marche le groupe arriva devant le rocher emblématique qui avait donné son nom à la région. La chapelle était en vue Dominant les alentour par sa force structure impressionnante, résistant aux diffèrent intempérie de la nature et du temps.

La Daski, décida de mettre le camp en place autour de rocher assez grand pour faire un abri de fortune. Il fallait restait discret et invisible car Les gnolls était courant dans le secteur et pour un groupe furtif comme celui de Daski il fallait restait silencieux. Une fois arrivait entre les roché Gayana dit à Daski :

Je propose que nous fassions des tours de garde cela nous permettra de nous reposer tous mutuellement tout en gardant les autres à l’abri d’une éventuelle embuscade.Je propose de faire le premier ? Puis d’adressant à tout le monde elle dit : Sinon, tenait voilà de quoi mangé proposant une portion a chacun dit-elle en sortant de son Havre-sac quelque victuaille toute prête. Finit-elle en sortant quatre petit boulette de nourriture d’une boite. Gayana s'avait que la nouriture était rare dans le désert, et qu'il fallait la garder avec soin, mais elle savait surtout qu'il fallait compter les un sur les autres pour sans sortir.

Puis après avoir mangé, Gäyana prit un sac de couchage et l’installa près d’un rocher coller aux autres, sa capuche retourner pour lui protéger la tête et lui faire office d’oreiller.

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Jeu 11 Fév 2016, 14:25 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 21:06
Messages: 542
PX: 1530
Deux heures de marche en plein désert. Astanndar n'aimait pas ça, bien qu'il ne montrait guère de signe de fatigue. Son pas était toujours alerte, mais sa langue se plaignait tantôt en commun, tantôt en untheric contre tout ce sable, l'absence de chevaux, le poids de son armure et de manière générale contre tout ce qui n'allait pas.

Oh, bien sûr tout n'était pas si sombre, il était accompagné de deux femmes (deux esclaves) ainsi que du sous-fifre de la princesse, qui se révélait être un bon guide, et le paysage était particulier. Lors d'une halte, Dashki leur raconta une histoire qui fit se poser une question :


- Hey Dashki, tu ne trouves pas ça idiot de combattre un effrit avec une épée de feu ? Ton histoire me semble être plus une fable qu'autre chose, ou alors les traîtres Mulhorandis menaient bien mal leurs affaires ici.


Plus tard, ils arrivèrent au lieu de leur campement. Ce serait spartiate. Le basané prit une des couvertures proposées et commença à organiser ses affaires.

L'encapuchonnée leur offrit à manger, et.. ça semblait bon. Astanndar la dévisagea avec étonnement avant d'accepter la nourriture sans un merci. D'autant plus qu'elle parlait de tours de garde. Le guerrier était fatigué et voulait dormir. Gayana profita de sa proposition pour s'arroger le premier tour de garde. Le jeune homme répliqua laconiquement :


- je prendrai le dernier, si notre guide estime que monter la garde en plein désert est nécessaire...

Le jeune homme dévora sa pitance, qu'il passa avec le reste de son eau, avant de finir son installation pour la nuit. C'est ainsi que sans gène il retira son armure qui elle aussi méritait du repos, dévoilant son torse sans vergogne. Ensuite il prendrait la peine de passer une chemise pour passer la nuit bien au chaud dans ses couvertures.

Cette journée avait été bien trop longue...

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Astanndar es Termein, Fils d'Unther, Champion d'Almah, Terreur des gnolls.
Une fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Jeu 11 Fév 2016, 14:52 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Mai 2008, 20:55
Messages: 795
Localisation: Gemmaline
PX: 3099
Lors de la fin de la réunion avec la princesse, je pense : Tu ne paies rien pour attendre, petit bonhomme.

Je prends congés et récupère mes quelques affaires, durant le trajet vers la griffe du diable mené par Daski, j'écoute les différentes histoires des lieux. A la remarque du nobliaux je me permet une remarque,
Pas plus que d'affronter le désert avec une telle armure.

Le soleil diminuant il devint de moins en moins un problème, j'enlève donc ma capuche révélant une peau pâle et de long cheveux auburn bouclés. La marche dans le sable est pénible, et pour certains de mes compagnons, la faim et la soif est un problème dans ce type de région. Cette idée me traversant l'esprit, j'use des talents de mon espèce pour me sustenter.

Arrivés au rocher qui allait les abriter pour la nuit, le groupe commença à s'installer, Gäyana proposa des tours de garde et j'acquiesçais. Puis la jeune Gith proposa des rations pour tout le groupe :

Non merci, à moins que la journée ne soit particulièrement pénible je ne mange pas. Je ne bois pas plus d'ailleurs. Je prendrais également le premier ainsi que le second tour de garde, je me repose peu également.

A l'absence de merci, lors de l'offre de la Gith, j'ajoute.
Heureuse de voir qu'à l'humanité, il vous manque aussi la correction.

Puis semblant regarder son collier, elle ouvrit une bourse caché sous sa cape.
Tu peux aller te coucher toi.
Le cristal-psi-collier se détacha de lui même du cou de la jeune femme, puis de ses multiples (2, 5, 8, plus ?) pattes se déplaça jusqu'à cette bourse dans laquelle il s'installa laissant ses pattes, qui servaient de collier, disparaître.

Je dormirais adossée à ce petit muret de roche là.

Ajouta-t-elle en désignant un point un peu plus haut que les autres, et sachant pertinemment qu'en lieu de sommeil, il s'agirait d'une puissante et profonde méditation...

:HRP:
-1PP pas besoin de boire ou manger pendant 24h
Reste 7PP jusqu'à la transe.

Pour mon souvenir :
Do
Think
Say

_________________
facebook du joueur
Fiche

La compilation est le meilleurs atout social du développeur : c'est ce qui lui permet d'avoir le temps de naviguer sur internet
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Jeu 11 Fév 2016, 16:20 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9214
PX:
Dashki regarda Astanndar d'un air sombre. Sa main se crispa un instant et d'une voix basse et contrôlée lui répondit : qui t'a dit que c'était avec l'épée de feu Homme ? Sois prudent dans tes paroles, l'arrogance demande peu d'efforts mais son prix est souvent payé avec du sang ...

Sans plus attendre, il s'installa à côté de la créatrice, sortit une ration et se mit à mâchonner les yeux perdus sur l'horizon.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Jeu 11 Fév 2016, 17:24 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 21:06
Messages: 542
PX: 1530
Concernant l'histoire de l'efrit et les menaces à peine voilées de Dashki, Astanndar haussa les épaules. Quant à la pique d'Aïla, elle avait peut-être raison , il valait mieux l'ignorer sur ce point :

- Ca me semblait lié. Mais il n'y a aucun mal à ce que vos qualités de conteur ne soit pas à la hauteur de vos compétences de guide. En espérant que vous soyez meilleur combattant que troubadour, seigneur Dashki... Peut-être même qu'Almah appréciera la manière dont je conterai vos exploits, au creux de son oreille.

Le jeune homme s'amusait de la situation. Après tout, tout n'était pas si sombre sous les étoiles du désert, et entouré de tous ces péquenots, il semblait se ragaillardir.

Mais lorsque la rouquine (qui n'était pas si vilaine, si ce n'était son teint cadavérique) se permit une nouvelle incartade sur les manières d'Astanndar, ce dernier la foudroya du regard avant de répondre sèchement :


- Refuser de la nourriture est chose bien plus insultante que d’oublier quelques convenances. Et je fais déjà l'effort d'accepter la nourriture d'une inconnue au visage masqué. Et je ne parle pas de souffrir votre présence indigeste, ex-esclave.


Il se tourne vaguement vers la Githz pour la "remercier" d'un ton vaguement sarcastique :

-Mais sachez que j'apprécie votre gage d'amitié, Gayana. Les Dieux vous le rendront sûrement
Et il appuya ses paroles avec un geste de remerciement trop appuyé pour être naturel.

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Astanndar es Termein, Fils d'Unther, Champion d'Almah, Terreur des gnolls.
Une fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Jeu 11 Fév 2016, 18:16 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Mai 2008, 20:55
Messages: 795
Localisation: Gemmaline
PX: 3099
Astanndar a écrit:
- Refuser de la nourriture est chose bien plus insultante que d’oublier quelques convenances. Et je fais déjà l'effort d'accepter la nourriture d'une inconnue au visage masqué. Et je ne parle pas de souffrir votre présence indigeste, ex-esclave.

Profitez de mes talents qui permettent l'économie de ressources rares et précieuses en ce lieu, freluquet, au lieu de les rallier sans réfléchir.

Votre présence n'est pas plus agréable pour moi que la mienne l'est pour vous. Pédant et sûr de tout, avez vous seulement un jour du souffrir de votre travail du jour? Ou bien avez vous déjà fait quelque chose d'utile à autrui? Je vois bien là l’arrogance de la jeune petite bourgeoisie Untheric, vous êtes mal apprit et inadapté à la bonne compagnie. Et sûr de séduire, alors qu'il vous manque les bases même de la séduction que sont l'écoute, le respect de l'autre, l'abnégation ou la retenue.

Croyez vous que la femme qui nous emploi a quoi que ce soit à faire de vous? En dehors de vous considérer comme un outil qu'elle espère adapté à son besoin? Vous n'avez jusque là fait preuve d'aucun talent pouvant nous servir. Pas même la courtoisie.

Je suis cette caravane depuis son départ. Mes talents sont déjà connus. Savez vous tenir votre lame? Ou bien n'est elle qu'une décoration? J'espère pour vous que vous êtes capable de tenir une première ligne ou bien vous ne valez guère plus qu'une créature astrale. J'espère que l'usure de votre armure ne viens pas que de son age. Nous verrons cela demain, il est trop tard pour vous mettre à l'épreuve. Malheureusement.

Avec votre énorme* talent pour juger les autres vous vous êtes arrêté à ma seule condition passée et involontaire d'esclave, alors que je suis issue de la petite bourgeoisie et je fus propriétaire de ma propre échoppe avant de rallier cette île.

De même peut être ignorez vous d'où viens cette femme
Désignant Gäyana Mais croyez moi si vous le pouvez, venir ici, pour elle, requiert des talents qu'un esclave tel que vous l'entendez ne peut pas avoir. Et que vous seriez bien en peine d'apprendre vous même d'ailleurs.

Ne jugez pas hâtivement, cela pourrait vous tuer. Ou pire, vous asservir.


Cette tirade à été dites sans empressement et avec un sourire naissant, On sentais de l'amusement qui venait à la réflexion des certitudes du jeune homme.
Après tout, je vie ma deuxième vie, ce jeune péteux apprendra la vie avec le temps... Si il ne la perd pas à cause de ses choix.

:HRP:
* Sarcasme évident inside

-1PP pas besoin de boire ou manger pendant 24h
Reste 7PP jusqu'à la transe.

Pour mon souvenir :
Do
Think
Say

_________________
facebook du joueur
Fiche

La compilation est le meilleurs atout social du développeur : c'est ce qui lui permet d'avoir le temps de naviguer sur internet
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Ven 12 Fév 2016, 20:34 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 15:16
Messages: 531
Localisation: LR
PX: 5680
Visiblement Aïla avait mal prit ce que Astanndar lui avait dit a propo de son passé d'esclave, car elle sortie de ces gons est la douce est mysterieuse jeune fille que on entendait trais peut, ce mit a remettre l'homme arrogant a sa place.Encore il aurait-il fallu que Astaandar remette les pied sur terre de son piedestal. Son éducation l'avait conduit a ce croire aux-dessus de tout ou de tout le monde même si il s'avait a sa mesure respect certaine limite...

Aïla refusa donc la nourriture proposer dans un esprit de conservation ,celas intriguer un peut la Gith qui demanda :
Votre espèce est bien intrigante, Vous posséder tous des pouvoir différent et similaire.... Finit-elle en observant son ectoplamse retrouvait son nit dans la bourse de la jeune femme.

Puis attendant la réponse de Daski, Gayana commença a surveiller les horizons il était vital pour le groupe de surveiller les alentour pendant la nuit pour ne pas se faire repérer mais surtout de voir arriver les potentielle intrus.

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Sam 13 Fév 2016, 12:23 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 21:06
Messages: 542
PX: 1530
Etre asservi... comme l'arroseur arrosé..? Le guerrier dévisageait la rouquine de ses yeux gris avant de prendre la parole :

- Il suffit, petite écervelée, vous ne connaissez rien à l'Unther et ses problèmes du moment. Tirer l'épée est devenue chose courante, et ce n'est pas pour rosser quelques esclaves. Vous m'accusez de juger hâtivement, et vous êtes la première à remettre en cause un système multi-millénaire qui a fait ses preuves. Vous ne jugez pas que moi, mais tout un peuple. De nous deux, je crains que le plus vantard, ce ne soit vous.

Et ne me parlez pas d'humanité alors que vous ne savez même pas apprécié la nourriture.

Quant à mourir, ne vous inquiétez pas pour moi. De plus, personne n'asservit un Untherite qui se rappelle d'où vient son sang. Vous par contre, je me méfierai.. J'ai le sentiment que vous serez un jour à moi. Et peut-être même que vous aimerez ça.


Le jeune homme conclut par un sourire avant de reporter son attention sur les deux autres. Ennuyer plus Dashki avec la princesse semblait être une mauvaise idée. Gayana, elle, semblait de caractère plus doux.

- Gaffe à vous, Gayana, que votre bonté ne vous perde pas. Mais grand bien vous en fasse, en attendant.

Et au basané de finir son dîner comme si de querelle il n'y avait jamais eu.

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Astanndar es Termein, Fils d'Unther, Champion d'Almah, Terreur des gnolls.
Une fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Lun 15 Fév 2016, 15:03 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Mai 2008, 20:55
Messages: 795
Localisation: Gemmaline
PX: 3099

Et sous prétexte que votre système serais multi millénaire, vous pensez qu'il est bon? ou Juste? Le système social Orque est multi-millénaire aussi, mais il ne me permet pas de dire qu'il leur permet de fabriquer des oeuvres qui durent dans le temps.

Oh, mais j'apprécie la nourriture, et c'est pour cela que je permet à ceux qui en on besoin de pouvoir la conserver pour profiter des repas les plus goûteux. Pouvoir s'en passer n'est pas une tare.

Et ne croyez pas que je vous appartiendrais un jour jouvenceau vous êtes loin, très loin, d'avoir les attributs nécessaires à cela...


Puis me tournant vers Dashki qui chauffera ma place durant la nuit :
Comme l'esprit libre ou la patience qu'apporte l'expérience.

:HRP:
Qu'est ce que je connais à Unther?
Aïla lance 1d20+4 et obtient un total de 23:
19

État :
[list=]
[*]13/13 PV
[*]07/10 PP
[*]Subsistance
[/list]

Pour mon souvenir :
Do
Think
Say

_________________
facebook du joueur
Fiche

La compilation est le meilleurs atout social du développeur : c'est ce qui lui permet d'avoir le temps de naviguer sur internet


Dernière édition par Aïla le Mar 16 Fév 2016, 15:26, édité 2 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Lun 15 Fév 2016, 21:04 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 21:06
Messages: 542
PX: 1530
L'empire éternel d'Unther n'a nul besoin d'être juste, bon ou mauvais. Il est.

Il dévisageait Aïla avec le regard réprobateur d'un père à son fils. Astanndar ne comprenait pas qu'on puisse remettre en cause sa patrie et par extension les Dieux qui l'ont façonnée. Mais son visage s'assombrit lorsque la rouquine prit les orcs comme exemple...

- Par pitié, ne nous comparez pas à ses monstres sans coeur. Même la pire raclure Mulhorandie vaut mieux que le meilleur des orcs. Soyez maline, petite. Evitez de nous comparer à ces créatures sans cervelle.

Il allait se détourner lorsqu'elle parlât de séduction. Elle semblait bien sûre d'elle, mais le jeune homme lui proposait un sourire des plus séducteurs (ou carnassiers, selon le point de vue) :

- Je crains que vous ne jugiez plus hâtivement que moi encore. Mais bientôt, je ne doute pas que votre supérieure intelligence reconnaîtra son erreur et vous poussera dans ma couche.

Non mais oh ! Elle faisait du gringue au toutou de la princesse !

- Et rassurez-vous, je ne suis pas jaloux pour les filles de votre engeance.


Et c'est un peu énervé malgré tout que le basané s'emmitoufla dans ses couvertures.

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Astanndar es Termein, Fils d'Unther, Champion d'Almah, Terreur des gnolls.
Une fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Mar 16 Fév 2016, 15:40 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9214
PX:
Image


Les chamailleries se perdirent dans le vent du désert qui se mit à souffler de plus en plus fort. Des tourbillons se formaient, des masses de poussière pourpre s'élevaient haut dans le ciel. Heureusement les aventuriers étaient à l'abri de leur amas rocheux, même si dans la bouche quelques grains venaient faire grincer les dents. Le tour de garde se passa bien, même si parfois le regard s'affutait à la vue d'une ombre éphémère ou que des bruits amenés par le vent de la tempête qui hurlait sa rage glissait comme une appréhension et un tremblement hérissant les poils de la nuque.

Le lendemain l'aube se leva sur un ciel de pourpre, la tempête ne s'étant pas encore tout à fait calmée, mais suffisamment pour apercevoir les ruines. Le campement rangé, le matériel remit à sa place, les armures enfilées, tout le monde était prêt à l'exploration du monastère de la griffe du Diable. Perdue dans ses pensées Aïla avait extirpé de sa mémoire les maigres connaissances qu'elle avait d'Unther. C'est ainsi qu'elle connaissait un peu la géographie et surtout le mode de vie des habitants de cette région, les rares nantis sous le joug d'un tyran, le fait qu'il n'était pas bon d'y être esclave, surtout si on était assez costauds pour servir de chair à canon, une armée au bord de la faillite et une séparation entre le nord et le sud. Des éléments qui pourraient peut-être servir aux joutes orales qui, il faut le préciser, commençait à échauffer les oreilles de Dashki. Que cela ne tienne, ce dernier resta fidèle à sa parole, et mena le groupe sur le sentier caillouteux menant à leur destination.

La plupart des murs du monastère sont intacts, bien que quelques-unes de ses tours se soient effondrées et que des trous béants constellent la plupart des plafonds de la structure. Presque toutes les structures en bois ont pourri et la nature a commencé à reprendre ses droits sur l’intérieur du monastère. Une partie des antiques mosaïques rouges et orange demeure intacte, mais les décorations se sont fissurées et leur couleur s’est fanée là où les murs et les plafonds se sont effondrés.

La nef exposée au-delà des murs consiste en un gigantesque couloir jonché de débris, allant de minuscules pierres à d’énormes éléments de maçonnerie effondrés. La majeure partie du toit surplombant la longue promenade a disparu, mais plusieurs piliers délabrés sont encore debout. Tout au bout la zone s'élargit à droite et à gauche en petites pièces à part.

A droite, la pièce jonchée de débris abritait autrefois une chapelle et un autel de bois, mais tout fut détruit par des vandales il y a des décennies. Le plafond de cette zone est resté intact au fil des ans, contribuant à préserver un énorme bas-relief qui représente un humanoïde musculeux à la barbe pointue. Celui-ci fait des gestes vers une gigantesque montagne à l’arrière-plan et son visage exprime une inquiétude mortelle. Une statue similaire orne le mur est de cette pièce, le personnage barbu est cette fois représenté au sommet d’une colline et apparaît à un groupe de pèlerins vêtus de robes. L’être lève les mains, paumes vers l’extérieur, en signe de paix. Bien que plusieurs des visages et des membres des personnages sur le bas-relief aient été effacés par le temps ou détruits par burinage, les expressions de ces derniers vont du béat à l’horrifié. Une stèle de pierre brute, qui semble avoir été érigée après l’abandon du monastère, se dresse également à cet endroit. L’inscription qui y est gravée indique : « Un fantôme d’une présence impie a été purgé de ce lieu par D'Jaffir Al-Badiah, serviteur de Lanthandre. Que la terre lui soit légère et son âme au côté de sa douce épouse »

Quelques larges marches cérémonielles descendent jusqu’à une chapelle caverneuse dans laquelle se rassemblaient les fidèles en des temps plus heureux afin d’assister aux sermons. Surplombant l’autel écroulé, le symbole sacré de Selune, tout en argent, s’élève toujours le long du mur du nord, derrière une pellicule couleur rouille, mélange d’eau de pluie et de terre. De vieux bancs de marbre se tiennent entre les escaliers et l’autel, beaucoup sont renversés et bien plus encore sont brisés en deux morceaux ou davantage. Une large allée partage la zone des sièges, menant directement à l’autel surélevé. Ici et là, quelques fragments du tapis rouge couvrant à l’origine la longueur de l’allée résistent encore à la pourriture et à la négligence. Au-dessus du centre de la chapelle, se balançant à environ trois mètres du sol, pend une grappe de crânes de gnolls à divers stades de décomposition. Maintenus ensemble tel un macabre candélabre de ficelle et d’os, ils constituent un ornement de la taille d’un rocher pendu à des chevrons, situés à environ six mètres du niveau de l'allée.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Mar 16 Fév 2016, 18:29 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 21:06
Messages: 542
PX: 1530
La nuit fut rude et le réveil à peine meilleur. Il avait l'impression d'avoir mangé du sable toute la nuit et s'était tourné et retourné mille fois dans son sommeil. Sa mine grave au réveil suggérait une mauvaise nuit, et ce réveil au milieu du désert ne l'enthousiasmait guère.
A peine debout, il lança pourtant à la cantonade
: " Figurez-vous que j'ai fait un rêve affreux !" Il sortit sa gourde et se lava la bouche avec une gorgée avant de continuer, "j'étais perdu dans le brouillard, pourchassé par une sauvage qui voulait me... " Il allait ajouter "rosser" ! Mieux valait ne rien dire, la rouquine en serait sûrement trop heureuse. Il se contenta de conclure en haussant des épaules : "elle n'était pas vilaine pourtant.... "

Dashki les poussa à se dépêcher, et il dut garder pour le dernier bout de route sa question, qu'il posa d'un ton presque amical :
- Alors, Dashki, bien dormi ? vous êtes d'attaque ? Si vous ne l'êtes pas, pensez bien que je suis sûr que la princesse pensera aussi à vous une fois arrivé là bas.
Il éclata de rire avant de s'éloigner devant le regard mauvais du guide, mais il était fier de son méfait.

Il resta tranquille pour le reste de la route et se contenta de dire à mi-voix, une fois arrivé devant la chapelle :

- Mine de rien, vous saviez construire de jolies choses dans le passé.

Il se tourna vers ses compères :

- On cherche donc l'épée et on vérifie qu'il ne traîne pas de gnolls. On se sépare pour aller plus vite ?

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Astanndar es Termein, Fils d'Unther, Champion d'Almah, Terreur des gnolls.
Une fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Mer 17 Fév 2016, 11:17 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 15:16
Messages: 531
Localisation: LR
PX: 5680
Le vent commençait à s’agitait, et les dernières railleries se perdirent dans le souffle du désert. La nuit commençait et le tour de garde de Gäyana se passa bien malgré les divers sons, visions qu’on pouvait entendre ou voir de la tempête de sable y régnait … protéger par les lunettes que la Manthe lui avait donné la jeune gith pour sa toute première nuit en pleine aire pu observait Dame nature qui se déchaîner. Cela ressemblait à une danse à la fois somptueux et bien mortel pour certain égarer, le vent fouettant avec grâce et vivacité les rocher. Des tourbillons se formé, dans un chaos d’ambiance frénétique…Ce Même chaos qui régnait dans le plan astral ou elle avait vu naître sa petit personne dans l’univers et où elle avait grandi...

Puis fut l’heure pour elle de se reposer, est-elle rejoignit le domaine des songe est des pensé abstraite qu’est le rêve. Bien reposer elle se réveilla touché par la lourde et chaude caresse du soleil. Elle but quelque gorgé de sa gourde d’eau puis récupéra c’est affaire et rangea le campement prés à partir vers le lieu tant convoiter de la chapelle de la griffe du diable…

Entrant dans la chapelle, la jeune extra-planaire fut impressionné par l’architecture humaine celas n’avait rien d’enviable car c’était bien diffèrent des monastères forteresse Gith. Mais sa avait une vision des choses bien différente. Des murs s’était effondré par ci, par là d’autre on se demandé comment il pouvait encore tenir debout…

On pourrait presque croire que c’est ruine renferme encore des trésors caché comme les ruines du marais…Sauf que là il n’y a pas de pièges ou de momie pour le moment…. De momie ! Puis s’adressant aux autres membres de l’équipe elle leur dit :

On risque de croiser des mort-vivant de toute sorte ? Ou des pièges dans le bâtiment ? Faudrait qu’on puisse savoir s’il y a d’autre personne que nous ici.
Puis inspectant les murs et les bas-reliefs, Gäyana se demandait ce qu’inspirait l’étrange personnage barbu c’est un spectre ? S’interrogea-t-elle .Puis continuant : La stèle semble détenir le dénommer D’Jaffir Al-Badiah… L’épée pourrait être détenue avec lui Daski ? Puis regardant la salle de plus près la gith observa l’étrange ornement d’os à base de tête de gnoll.

On dirait qu’on n’est pas les seuls à ne pas aimer les gnoll par ici … C’est ornement servent de talisman pour éloigner les gnoll Daski ? Dit-elle en le pointant du doigts. N’empêche la chapelle malgré les aléas du temps semble bien entretenue…

Astanndar propose de se séparer pour voir mieux chercher plus vite Gäyana lui répondit :

Ce n’ait pas une mauvaise idée, mais assurons nous en groupe tout d’abord qu’il n’y est que nous dans le bâtiment. Après, si vous voulez explorer seul c'est votre droit d'explorer les autres pièces…. Mais je préconise tout d'abord d'y aller en groupe.

:HRP:
teste détection, perception ,... pour voir si il n'y a pas quelconque créature dans les pièce du batiment

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Mer 17 Fév 2016, 14:34 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Mai 2008, 20:55
Messages: 795
Localisation: Gemmaline
PX: 3099
La joute verbale, n'avait pas entamé le pessimisme de l'Elianne, heureusement elle commençait son tour de garde en compagnie de la Gith, qui même silencieuse était de bien meilleure compagnie que l'Untherite.

Lorsque Gayanna alla se coucher la tempête rageait et je décida de me couvrir la bouche et le nez pour limiter les effets du sable, malheureusement je ne possédai pas de lunettes comme la jeune transplanaire pour protéger mes yeux et dû faire confiance à mes cils et paupières pour cela. Au moins de ce point de vue étais-je toujours humaine...

La suite de la garde était aussi tempétueuse et bruyante que la première partie, mais bien moins agréable, le manque de compagnie éveillée se faisant sentir. Et quand l'heure fut venu c'est avec soulagement que je reveille Dashki pour son propre tour avant celui d'Astanndar... Et comme annoncé je me couvrais intégralement* dans une position assise, qui ne ressemblait en rien à un position de sommeil habituelle, mais plus à une position méditative.

A ma sortie de transe j'étais bien et pleinement revigorée, le tissu ayant cependant été insuffisant pour empêcher le sable de s'infiltrer en des endroits irritants et parfois franchement gênants.


Après cette histoire je serais vraiment heureuse de prendre un bain.

Je pris une petite quantité d'eau dans ma gourde pour me rincer la bouche. En ne prêtant aucun intérêt aux divagation de "Sir aucune gène". Puis je sorti Erial de sa bourse, qui, de lui même reprit sa place autour de mon cou.

Nous partîmes après les divers préparatifs de mes compagnons. Nous arrivâmes dans une battisse en ruine, une église ou un temple. Profané de toute évidence et laissé à l'abandon également.


Architecture intéressante, et les artisans ont été courageux de bâtir dans de telles conditions. Ils ont montrer une grande compétence pour que les lieux puissent tenir aussi bien face à des tempêtes pareilles...

S'en suivi une rapide visite des lieux, puis les différentes proposition de mes compagnons de route.

Je suis d'accord avec Gayanna, nous séparer en premier lieu me parait dangereux, il est peu probable qu'aucun d'entre nous puisse faire face seul à un éventuel groupe de Gnoll réfugié ici. Si c'est tout ce que nous devons croiser ici.

Une fois qu'on aura fait le tour, il faudra qu'on prépare l'endroit à recevoir les troupes que nous avons devancées, donc nous n'aurons pas le choix de nous séparer pour avoir le temps de tout faire... Surtout si certains sont prêt à profaner davantage un temple pour le vider de ce qui lui reste de sacré.


Cette dernière phrase me fi sourire intérieurement, ne croyant que peu (voir plus du tout en fait) depuis que j'étais devenu Elianne, je gardais pourtant un certain respect pour les temples, même dans un tel état...

:HRP:
* A cause du sable
État :
[list=]
[*]13/13 PV
[*]10/10 PP
[*]Subsistance
[/list]

Pour mon souvenir :
Do
Think
Say

_________________
facebook du joueur
Fiche

La compilation est le meilleurs atout social du développeur : c'est ce qui lui permet d'avoir le temps de naviguer sur internet
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Jeu 18 Fév 2016, 13:29 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9214
PX:
Erial semblait inquiet à la vue de cette décoration macabre et suggéra à Aïla de lever la tête vers le chevron qui maintenait la corde. Il y avait un étage supérieur, une sorte de balcon mezzanine. L'échelle pour y monter se situait sur la partie nord de la chapelle, une échelle assez raide mais qui était usée par le temps.

Ce qui inquiétait surtout le compagnon cristal de la jeune femme était le fait qu'il y trainait des bouts de tapis, de tissus et de tas de matériaux. Quelqu'un ou quelque chose les avait mené là haut, c'était certain. Soit cette créature était morte, soit elle rôdait quelque part, soit ...


:HRP: N'oubliez pas de me décrire vos actions. Si vous ne voulez pas le faire dans le rp, en hrp c'est tout aussi bon pour moi

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Jeu 18 Fév 2016, 14:43 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Mai 2008, 20:55
Messages: 795
Localisation: Gemmaline
PX: 3099
Oui Erial j'avais remarqué ce lustre qui ne fait pas honneur au lieu, est ce que tu veux bien...?
Je ne finis pas ma phrase mais mon collier se détache de mon cou et de ses innombrables pattes d'ectoplasme commence à parcourir la pièce y compris en passant par les mur. Je me mets moi même à chercher des traces de passages récents en dehors du notre, gardant tout fois ma dague en main. Juste au cas où...


:HRP:
Fouille Aïla :
Aïla lance 1d20+2 et obtient un total de 6:
4

Détection Erial :
Aïla lance 1d20+6 et obtient un total de 10:
4


État :
[list=]
[*]13/13 PV
[*]10/10 PP
[*]Subsistance
[/list]

Pour mon souvenir :
Do
Think
Say

_________________
facebook du joueur
Fiche

La compilation est le meilleurs atout social du développeur : c'est ce qui lui permet d'avoir le temps de naviguer sur internet
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Ven 19 Fév 2016, 10:18 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 15:16
Messages: 531
Localisation: LR
PX: 5680
Observant le talisman macabre qui pendait aux plafond, la jeune gith se demandait qu'elle genre de créature pouvait bien habitait les lieux est si il y en avait une.... en tout cas elle n'avait pas l'aire d'aimé les gnoll...vue les différent décomposition des crâne qui dégager une sales odeur.

Daski , il y aurait des Pugwantis ici qui vénérer c'est crâne percher en hauteur ? Vue qu'il peuvent devenir invisible il faut rester sur nos garde Dit-elle sur c'est garde.

Votre compagnon a-t-il repérer quelque chose dit-elle a Aïla en voyant sa pierre bouger a l'aide de c'est bras éctoplasmique et parcourir la pièce.

Bon, la stèle pourrait caché l'épée, vous en pensez quoi ? Mais Il faudrait éviter de profané les mort, sa nous éviterait qu'il nous tombe dessus, après tout l'humain qui les a tué pourrait voir sa magie partir si nous profanions sa tombe. Allons voir les différentes pièces, mais explorons c'elle si avant pour voir si quelque chose y habite.

:HRP:
Dectection, fouille, a la recherche d'indice si quelque chose habite les lieux

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Ven 19 Fév 2016, 10:24 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Mai 2008, 20:55
Messages: 795
Localisation: Gemmaline
PX: 3099
Non mais il n'aime pas ce lustre macabre, il trouve que d'un point de vue artistique c'est un échec.
Dis-js pour répondre avec un brin d'humour noir à la Gith.
Pour être plus sérieux il se demande si celui qui a fait ça est toujours sur les lieux.

:HRP:
État :
[list=]
[*]13/13 PV
[*]10/10 PP
[*]Subsistance
[/list]

Pour mon souvenir :
Do
Think
Say

_________________
facebook du joueur
Fiche

La compilation est le meilleurs atout social du développeur : c'est ce qui lui permet d'avoir le temps de naviguer sur internet
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Griffe du Diable
MessageMessage posté...: Ven 19 Fév 2016, 11:05 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 21:06
Messages: 542
PX: 1530
Astanndar flânait tranquillement, cherchant par ci par là d'éventuels indices jusqu'à entendre que les pugwantis pouvaient devenir invisible. Il n'aurait jamais pensé à tel artifice.

Il regardait avec un mélange de dégoût et de curiosité le cristal d'Aïla prendre vie.
Toutes ces possibilités magiques le poussèrent à rester sur ses gardes et il en profita pour fixer son bouclier à son bras. Ce faisant, il s'approcha du bas-relief comme pour mieux l'étudier et le comprendre.

- Je dirais plutôt que ce D'Jaffir était une sorte de prêtre. J'imagine que ce Lathandre est un de vos dieux... Visiblement, il a eu à combattre un esprit ou autre démon. J'imagine que ces monts ne sont pas bien loin d'ici. Sinon quel intérêt de graver son histoire ici..
En tout cas, sa dulcinée était morte. Peut-être était-ce elle l'esprit à calmer ?


Il frissonna alors qu'il se perdait en conjectures devant le bas-relief. Pour finir, il s'approcha du symbole en argent de Séluné.

- C'est Lathandre, ça ? demanda-t-il en examinant la lune d'argent.

Le basané se demandait bien pourquoi la Mulhorande n'avait pas converti toute cette région à Horus ou Isis.. et restait alerte...



:HRP: détection (?) sur le bas-relief et le symbole de Séluné. et perception auditive de manière générale ?
Edit N'jini : Détection : 15(dés)+1
Perception auditive : 8(dés)+1

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Astanndar es Termein, Fils d'Unther, Champion d'Almah, Terreur des gnolls.
Une fiche
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 334 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 17  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron