Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Jeu 20 Sep 2018, 01:52



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La légende de Taltasqa
MessageMessage posté...: Mer 30 Mai 2018, 18:00 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 3063
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Post réservé (écriture en cours).

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes et les cartes


Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian / Eir
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La légende de ???
MessageMessage posté...: Mer 30 Mai 2018, 18:01 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 3063
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Post réservé

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes et les cartes


Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian / Eir
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La légende de ???
MessageMessage posté...: Mer 30 Mai 2018, 19:22 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 3063
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Voici plusieurs décennies, un groupe de douze vaillants héros décidèrent d'en finir une fois pour toute avec la plus puissante créature connue du plan matériel : la Tarasque. Cette bête ravageait tout sur son passage, et ne craignait rien ni personne. Les douze aventuriers, tous d'origines diverses, et chacun avec des compétences uniques, unirent leurs forces et assemblèrent une immense armée pour en finir avec ce fléau. Après des semaine de traque, et des jours de bataille continue et acharnée, la Bête fut capturée, piégée au fond d'une crevasse au milieu d'un désert, là où sa furie ne pourrait faire de mal à quiconque.

Toutefois, le combat avait été extrêmement rude. L'armée fut presque totalement décimé, et certains des héros avaient été mortellement blessés, dont le prêtre et le magicien qui devaient achever le monstre d'un sortilège. Ne sachant que faire, voyant la vie de leurs compagnons s'écouler et les chaînes retenant la Tarasque s'effriter, les dix autres prirent une décision. Le sang de la Bête fut prélevé, et l'on en donna aux mourant. L'effet fut immédiat et spectaculaire, si bien que tous furent rétablis en moins que quelques heures. Quelques jours plus tard, la force des sorciers avaient été décuplée, battant maintenant à main nue le plus fort des guerriers.

Ces effets inattendus captèrent la curiosité des intellectuels, et l'intérêt des combattants. Il fut ainsi décidé de ne pas tenter de tuer la Bête, mais au contraire de l'étudier. Ce qui devait être une campagne d’éradication devint une campagne d'étude, puis un campement provisoire, puis un hameau. Le désert offrait peu de nourriture, et la disette approchant, la viande de la Tarasque devint de consommation courante. Les risques pour la prélever étaient grands, mais les colons relevaient le défis, et le sang régénérait les blessures de ceux qui survivaient.

Quelques années passèrent, et le hameau grandit, attirant inexplicablement de nombreux monstres magiques. Les trolls étaient les plus féroces et les plus tenaces. Leur installation dans le canyon coupa l'accès à la seule source d'eau des environs, ce qui fit se rabattre les colons sur l'utilisation presque exclusive du sang. Les assauts réguliers renforcèrent les défenses, et l'organisation du hameau. Au fur et à mesure, le hameau devint une ville. Ronor, le héro nain des douze initiaux, fonda une autre cité sous la première, Doltodhur. En effet, d'autres créatures, morts-vivants compris, tentèrent d'envahir la cité par les sous-sols. Ainsi, la cité naine servait d'avant-garde et de poste de défense avancé. Plusieurs années passèrent, et les nains disparurent, la cité également, et les accès au sous-sols avaient été condamnés.

La Tarasque était entrée dans une phase de sommeil, comme une sorte d'hibernation, peu après sa capture. Même si ses mouvements durant ses rêves rendaient la tâche toujours compliquée, la récolte de son sang et sa chair en fut facilitée. Aussi, quand celle-ci se réveilla pour la première fois, mettant à mal ses liens, la cité décida de prendre une mesure drastique. La première croisade Locuste fut mise en place. Les guerriers les plus forts étaient enrôlés, et la marche fut lancée. Tous les êtres vivants sur leur passage furent capturés, morts ou vifs, et donnés en pâture à la Bête, et ce jusqu'à ce que sa faim se calme, et qu'elle ne se rendorme. Depuis, cette croisade est devenue un rituel, effectuée à intervalles réguliers, afin que la Bête reste en sommeil le plus longtemps possible.

La cité qui entourait maintenant la Bête portait un nom, à peine murmuré par ses voisins lointains.


Image

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes et les cartes


Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian / Eir
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La légende de Taltasqa
MessageMessage posté...: Mar 31 Juil 2018, 22:57 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 3063
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
La bibliothèque ne recelait aucune autre information pertinente pour le groupe. L'histoire de la cité exceptée, c'était une bibliothèque d'école de magie classique, comme celles où Kathana avait pratiquement vécu durant ses années d'apprentissage. Un rayon complet était dédié à ce que les habitant bien nommaient "la boucherie". Manuels de découpe, et précis d'anatomie de la Tarasque se mêlaient ici. Ces connaissances étaient une vraie mine d'or, mais peu pertinente dans la situation du trio -- sauf s'ils savaient quoi faire du fait que la Tarasque possède deux vésicules biliaires, par exemple. S'il y avait d'autres informations, elles devaient se terrer dans des bibliothèques moins accessibles au public.

En tout cas, leurs recherchent ne passaient pas inaperçues. Si personne ne les avaient importunés, tous les regards se tournaient vers eux. Les élèves, maîtres, et bibliothécaires jetaient des regards en coins fréquents, voir même les dévisageaient carrément. La nuit tombait, ajoutant au sentiment qu'il leur fallait se reposer pour digérer les informations brutales qu'ils venaient de récolter.

Sur le chemin du retour à l'auberge, ils discutèrent sur ce qu'ils avaient apprit, et en déduire quelques informations. Dans un an, la prochaine croisade Locuste commencerait, et donc une grande cité, voir un peuple entier, tomberait, ses habitants dévorés par la créature magique enfouie au cœur de cette ville. Mais il y avait plus urgent. La présence de trolls dans un désert brûlant était étrange, ce qui expliquait leur présence la nuit... Mais la mention d'une unique source d'eau aux alentours fit tiquer la magicienne : la source qu'ils avaient découvert en arrivant était celle décrite dans les livres. Leurs compagnons, restés en arrière, allaient donc sous peu se retrouver au milieu d'une armée de trolls !

Ni une ni deux, ils échafaudèrent un plan pour, sinon les sauver, au moins les prévenir. Sortir et affronter les trolls était inévitable, mais Inuik pourrait les devancer en volant à dos de Ma Belle. Une bière (sur le compte de Kathana) plus tard, et le voilà dans les airs, survolant ses compagnons arrêtés à la porte, tentant vainement de négocier une sortie. Les gardes, en effet, comptaient faire respecter le couvre-feu, et semblaient passablement énervés de voir qu'Inuik ne comptait pas le suivre. De sa position privilégiée, Inuik voyait qu'une horde approchait effectivement, devancée par leurs trois compagnons qui avaient eu un excellent réflexe. Talonnés par les trolls, Driss, mal en point, soutenu par Frissa et Sig, perdaient hélas du terrain. Alors que le duo en vol allèrent distraire les trolls pour faire gagner un peu de temps au fuyards -- sous les tirs des gardes qui parvinrent à le rater --, Kathana, excédée par l'impatience et l'urgence, commit alors l'affront d'ouvrir la porte de force grâce à sa magie.

Mina n'hésita pas. Dégainant son arbalète, intimant aux gardes de les aider à repousser la horde, il tira sans sommation. Inuik, armé des quelques javelines de foudre qu'il avait trouvé dans les ruines de la cité naine, riposta également. Très vite, l'un des trolls se retrouva carbonisé et sans tête, agitant ses bras en tous sens pour la retrouver. Devant tant de ferveur, la horde ralentis quelque peu, laissant les compagnons le temps d'arriver aux portes. Kathana dégaina son sceptre de boule de feu, mais à peine l'eut-elle utilisé qu'un autre sortilège fut lancé, un qu'elle ne reconnu pas, et qui fit apparaître une vingtaine de sphères lumineuses flottant autour de sa tête. Ne se laissant pas démonter, elle invoqua une flaque de graisse qu'un des gardes enflamma, barrant la route aux trolls qui arrivaient -- ainsi qu'à Frissa qui ne pensait qu'à en découdre, laissant Sig porter seul le malheureux Driss qui, loin d'être blessé, semblaient souffrir d'atroces maux de têtes.

Les portes refermées, le petit groupe fut alors mis en joug par es gardes qui, une fois la menace des trolls mise de côté, se rappelèrent que le groupe n'avait pas respecté leur loi. Inuik et Ma Belle s'éloignèrent, des renforts ayant ramené une baliste mobile qui venait de manquer de peu de toucher le duo.



:HRP: Si j'ai oublié une info, dite-le moi je rectifierai. Je vais m'attaquer aux posts manquant dans la semaine aussi, ainsi qu'à la mise à jour de vos pexs et matériel. On va continuer en mode post-RP pendant quelques temps si ça vous gêne pas, je n'ai pas le temps IRL de faire de partie roll20 pour le moment. :/

Je ferai la carte quand je le pourrai. À part Inuik et Ma Belle qui volent vers l'extérieur de la cité (choisi la hauteur Inuik), vous êtes tous encerclés par une dizaine de gardes de la cité, armés d'arbalètes. Il y a 9m entre vous et les gardes. Choisissez votre formation si vous le souhaitez.

Initiatives
Mina 16
Kathana 13
Inuik & Ma Belle ?
Frissa/Driss/Sig 13
Gardes 6

Au tour de Mina

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes et les cartes


Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian / Eir
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La légende de Taltasqa
MessageMessage posté...: Jeu 02 Aoû 2018, 19:29 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 389
PX: 13009
Les gardes ne plaisantaient pas. Il n’avaient pas hésiter une seconde à un tir de baliste sur Ma belle et Inuik. Le guerrier pesta contre eux en brandissant son petit poing. Il ne voulait pas mettre en danger sa monture. Il décida donc de s’éloigner de la portée et de l’angle de l’engin de siège pour prendre un peu de hauteur. D’ailleurs cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas côtoyé les nuages bien au contraire ils étaient il y a pas si longtemps à plus de 5000 mètres sous terre. Il fallait s’oxygéner un peu se remettre les idées en place et faire le point sur tout ça.

Le nain polaire était rassuré. Certes ces compagnons de fortune avait réussi avec leur aide à rentrer dans l’étrange ville mais il avait justement laissé une belle fortune derrière eux. Ils étaient maintenant tous réunis mais semblait être dans une situation embarrassante entouré de la garde de Taltasqa. Ils allaient surement finir tous en prison quoi que les connaissant maintenant un peu ils pouvaient s’en sortir…à moins qu’il servent de pâture à cette fameuse tarasque !
Sous les ordres d’Inuik ma Belle pris de la hauteur encore et encore. Ses ailes vigoureuses pouvaient enfin se dégourdir comme il se doit, frustré de n’avoir put le faire pleinement à Doldothur. Inuik en profita pour réfléchir. En ville il devait y avoir de sacré menteur car la source n’était en fait pas si loin, juste le temps de se chopper une insolation à vrai dire. Qui manigancé tout ça ? Il devait bien y avoir quelqu’un qui tire les ficelles. En parlant de ficelles, le cavalier tiré sur les brides et pris la direction de la source pour voir ce qu’il se passer. Il y avait las bas tout un tas de trésors qu’il avait sorti des ruines et le nain ne comptait pas les laissé au Troll ! Et puis surtout mieux valait se faire oublier un peu pour le moment….


le plus haut possible et loin de la baliste

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La légende de Taltasqa
MessageMessage posté...: Dim 19 Aoû 2018, 17:29 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Mai 2016, 22:04
Messages: 250
PX: 3008
La rage brillait dans les yeux de Minahowk. Depuis qu’il avait appris que ce peuple était sans doute celui qui avait massacré son village et surtout, par Hoar, sa douce et belle Héléna, il n’avait que ça en tête : les détruire, les détruire tous, appliquer la sentence de son dieu, une vengeance sourde et aveugle. Leur faire payer pour toutes les ignominies qu’ils avaient commis pour leurs simples désirs. Leur condition, ils ne la méritaient en aucun cas aucun d’eux. Combien de village continueraient d’être détruit pour qu’ils puissent continuer de vivre ainsi ? Ce n’était pas concevable. L’humain ne pouvait vivre tranquille, fermer les yeux la nuit, apprécier chaque petit plaisir tant que cette ville utiliserait encore la tarasque comme source inépuisable.

Il serrait si fermement son arbalète entre ses doigts que ses phalanges en étaient blanches, mais il ne sentait que les fourmis dans son estomac, l’appétit de la bataille qu’il n’avait jamais éprouvée pourtant autrefois. Assoiffé et sachant que seul le sang versé par ses enflures l’abreuverait, il y mettrait jusque son dernier souffle, refuserait de se soumettre. Il estimait que ces vers avaient suffisamment grignoté l’intérieur de bien des pommes pour qu’on ne mette pas feu au pommier.

Pourtant il n’était pas un monstre, lui-même. Du moins, ne l’était plus. Il avait cherché à se repentir pour ce qu’il avait fait, vivait en l’ayant sur la conscience, savait que sa peine ne justifiait pas son geste. Mais lui, il le regrettait. La ville prospérait des malheurs qu’elle affligeait aux autres et les vermines qui en habitaient les rues n’avaient pour cela aucun remord. Juste une appréhension envers les étrangers. Oui, ho que oui, il pouvait l’avoir cette foutue appréhension, car leur crime serait puni. Même s’il devait revenir d’entre les morts Minahowk s’en assurerait.

Le nombre de soldat contre eu était plutôt élevé, et beaucoup auraient souligné la folie de s’en prendre à eux, en sachant ce qu’avait ressenti le kleptomage en goûtant au sang de la tarasque. Ils devaient être bien plus fort que des personnes normales. Qu’importe ; le sang bouillonnait dans les veines du kleptomage qui comptait bien régler leur compte à ceux qui avaient tué tous ceux qu’il chérissait.

Approche du garde le plus proche avec mon pas de placement
Tir à la tête avec l'arbalète

_________________
Magie ;
Détection de la magie : 2/jour - Actuel ; 2/2
Sorts connus :


En stock : 1/1


Image


Fiche du personnage actuel (Minahowk)
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron