Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Dim 29 Nov 2020, 21:53



 [ 16 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direction
MessageMessage posté...: Dim 03 Mai 2015, 17:37 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Mar 2015, 10:22
Messages: 128
PX: 955
Le bruit du ressac contre la coque commençait à exacerber l'humeur de Driss. Assis contre une caisse qui grinçait au rythme du tangage, il cherchait à poser proprement par écrit ses derniers souvenirs de la récente attaque. Il s'attendait à recevoir quelques mots de son collègue mage, mais plus les jours passaient et plus son espoir s'étiolait. Le bout de la plume tinta au bord de l'encrier. Sa main tremblante, il la rapporta au dessus du parchemin quand une nouvelle secousse vint écraser la plume qui saigna une tache noir corbeau au milieu de la page.

Exaspéré, le jeune prodige ferma violemment son grimoire en un bruit sourd et rangea son nécessaire de scribe dans son sac qu'il passa en bandoulière. Il était tant d'exprimer son mécontentement au capitaine. Il avait payé une belle somme pour monter à bord de ce navire, et entre les commodités plus que reprochables pour transporter une personne, et les chocs intempestifs, il était clair que le service ne valait pas l'argent investi. Il entendait défendre son point de vue auprès de l'équipage, et le pas décidé duquel il montait l'échelle meunière pour atteindre le pont ne laissait aucune équivoque sur l'état émotionnel dans lequel il se situait.

La lumière du soleil lui fit cligner des yeux. Si les premiers jours du voyage avaient été plutôt gris, le large semblait bénéficier d'un temps plus clément, bien que le vent portait une fraîcheur qui faisait oublier que le soleil risquait de brûler la peau. Passant une main au dessus des yeux il chercha du regard le capitaine et nota que tout le monde était en effervescence. Repérant sa cible, il s'extirpa de sa trappe et se dirigea vers la barre.


-Capitaine ! J'exige des explications !

Le vieux loup de mer était concentré sur sa manœuvre et ne prit pas le temps de regarder Driss pour lui répondre. Il esquissa cependant un sourire édenté, trahissant une certaine satisfaction.

-Vous tombez bien, on arrive justement à Gemmaline. Dans quelques minutes on pourra décharger toute la cargaison. Je suis sûr que vous êtes content, n'est-ce pas ?

Driss se retourna pour remarquer qu'effectivement, à la proue du bateau, on pouvait apercevoir l'île. Elle devait être en vue depuis un bon bout de temps puisqu'à l'instant, on en distinguait plusieurs détails, notamment ce qui devait être une ville. Oubliant son mécontentement récent, il voulut reprendre la parole quand le capitaine, devant le petit silence qui s'était installé, enchaîna.

-Hé bien ! On est arrivés deux jours plus tôt que prévu, c'est un véritable exploit !

*Les misérables se satisfont de maigres victoires, c'est au final plutôt attendu.*

Feignant l'intérêt, Driss ne sût pas pour autant esquisser le moindre sourire. Il resta d'une expression neutre et se dirigea vers le bord du navire avant d'observer l'île. S'il devait y rester quelque temps, il serait nécessaire de s'y installer, et donc, d'en connaître les particularités.

-Très bien. Je vais attendre que l'on accoste.

Pendant que le quai se rapprochait, le prodige traçait dans son esprit ses plans à venir. Il lui fallait d'abord trouver un lieu sûr, et plutôt discret. Une auberge ferait l'affaire. Ensuite, il lui faudrait trouver un moyen de s'associer avec des personnes qui seraient en mesure de le protéger en cas d'attaque. Au besoin, il pourrait reprendre ses activités de conseiller, mais pour cela, il devrait d'abord vérifier qu'il existe bien une noblesse locale. Toutes ces pensées tournaient et occupaient son esprit au point qu'il réalisa soudainement que les marins commençaient à décharger la cargaison. Il s'extirpa de ses idées et mis à son tour le pied à terre. Il se dirigea alors entre les différents manutentionnaires jusqu'aux bâtiments les plus prochaines, cherchant une enseigne d'auberge.

_________________
Arrêtez de penser, je dois réfléchir.
Driss Belhacen
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Mar 12 Mai 2015, 01:58 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Lun 04 Mai 2015, 00:10
Messages: 3504
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Date : 7 mirtul, Année des Dragons Renégats
Moment de la journée : milieu de matinée
Météo : ensoleillé ; légère brise : 6-10 km/h (50% de chance d'éteindre les petites flammes non protégées) ; température modérée


L'agitation était à son comble en ce milieu de matinée sur les quais de l'île de Gemmaline. Chargements, déchargements, cris de mouettes et d'hommes, bruits sourd de marchandises jetées ça et là, cloches de navires tintinnabulantes, constituaient le tableau sonore porté aux oreilles du prodige fraîchement débarqué. Mais ses autres sens n'étaient pas en reste. Un léger vent lui frappait le dos, transportant les embruns iodés si caractéristiques de l'air du large. Arrêtée par les bâtiments, cette masse d'air tournoyante ramenait des docks les odeurs particulières de la cuisine locale et de la foule, un mélange délicat de friture et de sueur qui parvenait lui aussi au nez de Driss. Sur les quais, de nombreux bateaux étaient amarrés, dont des navires de pêche, mais aussi quelques imposants bâtiments de guerre. À l'opposé de là, une haute, une immense montagne, majestueuse, dominait le paysage arrière de la ville, couronnée de nuages attestant de sa grandeur incontestée — et présage de nombreux défis pour des aventuriers chevronnés. Un bâtiment, plus haut que tous les autres, se détachait de l'arrière de la cité, semblant provoquer la montagne en duel, tel le halfelin combattant le géant de la fable contée par de nombreux bardes. La ville, pleine de vie, baignée de lumière, semblait ouvrir les bras à toute personne, sans distinction. En effet, le psion put remarquer une grande diversité de races parmi la foule. Humains, demi-orques, halfelins, gnomes… Il pouvait en apercevoir de chaque, même si certaines espèces semblaient dominer par leur nombre.

Une fois franchi le ponton de bois, aux piliers couverts de sel et de berniques, le calishite pouvait observer la vitrine portuaire de la ville. Il dut faire face au premier choix qu'il eut à faire depuis son départ… Précipité. Il pouvait voir, sur les frontons des bâtiments du quai, séparés par quatre grandes rues, diverses enseignes, dont trois lui semblaient appartenir à des auberges. Sur sa droite, non loin, un établissement aux allures discrètes, mais dont l'enseigne aux lèvres rouge sang ne laissait aucune place au doute quant à ses "services". Sur sa gauche, deux autres enseignes, la première représentant un dragon enlaçant une chope, et, plus loin, une plus discrète, représentant un poisson. D'autres bâtiments pouvaient également attirer l’œil, comme celui dont les fortifications feraient pâlir un château fort, des lettres comme marquées au fer rouge sur la porte d'entrée indiquant "Enclave Thayenne"…



_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes


Mes personnages :
Normaux : Varelun / Zandaar / Arkeïos
SH : Killian / Eir / Freyja / Kalia
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Ven 15 Mai 2015, 15:22 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Mar 2015, 10:22
Messages: 128
PX: 955
L'embrun, soulevé par la brise, charia l'odeur d'iode jusqu'à Driss, couvrant pour quelques secondes les parfums mélangés de sueur et de friture, qui bien que très supportables, n'étaient pas au goût d'un conseiller trop habitué aux parfums nobles pour pouvoir encore apprécier les choses simples.

Tout en suivant le ponton, il releva les yeux pour apercevoir l'imposant bâtiment qui surplombait la ville, comme un géant de pierre sur sa montagne. Il cligna des yeux quand une vitre refléta les rayons du soleil. D'un soudain pas en arrière, il esquiva au dernier moment un halfelin qui passait devant lui. Réalisant qu'il n'en avait vu qu'une poignée dans sa vie, il remarqua alors que la diversité cosmopolite ici tranchait nettement avec l'uniformité humaine qu'il avait connu en Calimshan. Bien qu'il les connaisse en théorie, il n'avait était autant confronté aux autres races. S'avisant de l'impressionnante carrure d'un demi-orc qui le dépassa avec une caisse au dessus de l'épaule, il accéléra le pas pour ne pas risquer plus longtemps de percuter qui que ce soit.

Après s'être enquis du contenu des différentes enseignes, il s'attarda à une rapide réorganisation de ses pensées.


*Il faudra visiter ce grand bâtiment, au moins pour connaître son rôle. C'est probablement un lieu de pouvoir, vu sa position. Peut-être la noblesse locale y vit, ou du moins, l'autorité compétente. Le bâtiment thayen sera aussi à visiter. Pour ce qui est des auberge, j'ai doonc le choix entre trois différentes. Celle aux lèvres pulpeuses doit être une maison de tolérance. Si ces établissements savent être discrets, c'est difficilement un lieu qui me rendrait crédible si je devais recevoir un messager. Celle avec le poisson doit être un lieu de passage pour les marins, je risquerais de me faire trop remarquer, puisque n'appartenant pas à cette même catégorie de population. Reste donc le dragon et la chope.*

Le prodige se dirigea donc vers cet établissement, mettant son temps à profit en recherchant pendant le trajet ce que sa mémoire pouvait renfermer au sujet de Thay, de ses richesses, de ses spécialités, et de ses intrigues politiques.

:HRP: Je voudrais savoir ce que Driss sait de Thay. Sinon, tu peux considérer qu'il rentre dans l'auberge dès qu'il arrive devant.

_________________
Arrêtez de penser, je dois réfléchir.
Driss Belhacen
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Sam 16 Mai 2015, 17:17 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Lun 04 Mai 2015, 00:10
Messages: 3504
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Bien que son accoutrement aurait habituellement fait soulever plus d'un sourcil, Driss semblait passer inaperçu aux yeux des humanoïdes qu'il croisait. Cela devait être probablement dû à la diversité présente, aucun n'était choqué de voir une chose qui sortait de l'ordinaire — du moins jusqu'à une certaine limite. Le prodige, longeant le port, put enfin apercevoir le nom de l'auberge inscrit sur le panneau, La Wyverne Scintillante. S'y dirigeant, il passa devant l'enclave thayenne, un empire malfaisant gouverné par des pratiquants de l'Art profane, les Magiciens Rouges, qui constituaient la noblesse esclavagiste de cette partie de Faerûn. Les calishites, bien que méfiants, étaient friands des esclaves de ce pays fortement exportateur. Ils pouvaient constituer des alliés de poids, mais le prix à payer pourrait être bien plus élevé qu'une simple perte de richesses…

Une fois arrivé en face de la devanture de
La Wyverne, le calishite put enfin observer ce à quoi ressemblait une taverne pour marins. Les quelques vitres au travers desquelles il pouvait tenter d'observer l'intérieur semblaient fumées, plus par leur âge que par un quelconque dessein. De nombreux bibelots y trônaient en décoration, bouteilles vides d'alcools rares utilisées en guise de chandeliers, cannes et hameçons de toutes sortes, chopes spécialement ouvragées, etc… La porte en bois massif semblait avoir subi l'ire de quelques clients éméchés, au vu des éraflures discrètes que l'on pouvait deviner sous les réparations et peintures.

Une fois à l'intérieur, Driss pouvait apercevoir quelques tables et chaises, un comptoir, des escaliers menant sûrement à des chambres. Le mobilier en lui-même était à l'image de la devanture, propre, simple, et avec de discrètes traces de précédentes "discussions enflammées" entre clients. Toutefois, les personnes présentes ne semblaient aucunement hostiles à ce moment précis, et toutes étaient affairées à s'occuper de leur propre vie. Un minotaure, grande créature cornue, sirotait en silence sa chope, assis au comptoir. Un humanoïde, caché derrière deux grandes feuilles de journal dont seul le nom était lisible à cette distance,
Le Petit journal de Gemmaline, était assis à une table, dans un coin de la salle. Un groupe d'hommes et de semi-orques, de toute évidence des pêcheurs, dégustaient bruyamment un repas, accompagnant leur discussion de rires tonitruants et peu respectueux des oreilles des autres clients, qui ne semblaient pas s'en soucier plus que cela. Enfin, une halfeline, cheveux noirs attachés en queue de cheval et tablier noué autour de la taille, zigzaguait entre les tables, en nettoyant certaines, rapportant les assiettes vides et remplissant les chopes.

Apercevant le psion, elle s'essuya les mains sur son vêtement et vint à sa rencontre :


— Bienvenue à La Wyverne Scintillante, Monsieur. Souhaitez-vous boire quelque chose ?

    :HRP: Test de Connaissances (noblesse) : 19 (1d20) + 3 = 22 contre DD ?

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes


Mes personnages :
Normaux : Varelun / Zandaar / Arkeïos
SH : Killian / Eir / Freyja / Kalia
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Mer 20 Mai 2015, 21:30 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Mar 2015, 10:22
Messages: 128
PX: 955
Un poussant la porte, Driss laissa glisser ses doigts sur les sillons qui nervaient le bois. Se demandant si elle était simplement vieille ou si les altercations étaient trop fréquentes pour qu'elle garde son état d'origine, il en conclut rapidement qu'il allait trancher par son raffinement par rapport à la clientèle habituelle. Soit, il devait toujours être possible de passer pour mon cultiver que l'on ne l'est réellement, quand l'inverse semblait plus compliqué. Sans pour autant porter de jugement de valeur sur la foule qui se dévoila devant lui quand il entra, il comprit que personne ne viendrait spontanément le chercher ici, tant ce n'était pas son monde.

Passant d'humanoïde en humanoïde et découvrant encore de nouvelles races inconnues pour lui, si ce n'est par le nom et la réputation, son regard s'arrêta sur un client qui lisait un journal local. Curieux de savoir si le fait que cet homme soit lettré était une exception ou la règle, il continua cependant son chemin, serpentant entre les tables sur lesquelles il pouvait retrouver comme un écho aux marques qu'il avait observées sur la porte d'entrée. Quand la serveuse à taille réduite s'adressa à lui, il s'émerveilla de l'intelligence du propriétaire des lieux. Comme il devait être pratique d'avoir un employé capable de passer sous les tables et entre les jambes des clients (sans aucun sous-entendu), voire même loin des coups perdus pendant une bagarre d'ivrognes. Cependant, elle perdait en capacité à saisir elle-même des boissons sur le comptoir ce qu'elle gagnait en mobilité.


-Bonjour, jeune fille. Je souhaiterais louer une chambre, pour une durée variable. Il me faudra aussi un couvert pour le repas de ce midi, s'il-vous-plait.

_________________
Arrêtez de penser, je dois réfléchir.
Driss Belhacen
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Dim 24 Mai 2015, 05:11 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Lun 04 Mai 2015, 00:10
Messages: 3504
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
La halfeline, tout sourire, répondit sur un ton enjoué :

— Mais bien sûr ! Avez-vous une préférence pour le repas ? Notre menu du jour se compose de bar, pommes de terre et pain. La boisson est comprise. Nous avons tout une gamme de bière et hydromel, ainsi que différents jus de fruit, ou de l'eau. Nous avons également des alcools plus rares, mais il y aura un supplément.

Après avoir écouté la réponse de Driss, la serveuse continua :

— Très bien. Installez-vous confortablement, (elle accompagna Driss jusqu'à une table en bord de fenêtre) je vais vous chercher cela. Les repas sont compris dans le prix de la nuitée, qui est de cinq pièces d'argent. Tout alcool ou mets rare fera l'objet d'un supplément.

La serveuse se retira promptement ensuite en cuisine, laissant le psion debout au bord de la table qu'elle lui avait présenté. La fenêtre lui donnait vue sur le port, qui ne désemplissait pas. Dos à la porte, la table à sa droite était celle des marins, toujours aussi bruyants et impolis, et en face de lui, deux tables plus loin, l'homme au journal, qui tenait le document un peu trop haut et un peu trop près pour n'être qu'en train de le lire.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes


Mes personnages :
Normaux : Varelun / Zandaar / Arkeïos
SH : Killian / Eir / Freyja / Kalia
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Dim 24 Mai 2015, 11:34 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Mar 2015, 10:22
Messages: 128
PX: 955
Voyant son interlocutrice sourire, Driss préféra esquisser à son tour un rictus, même si la situation ne lui paraissait pas réjouissante, il préférait afficher un visage amical pour l'instant, c'était certainement une meilleure façon de s'exprimer, et un plus non négligeable si par la suite il avait besoin d'une faveur quelconque. Les repas avec poisson, il en avait l'habitude, venant lui-même d'une ville portuaire, il ne mangeait de la viande que depuis peu.

-Je vous remercie, une hydromel sera très bien.

Il suivit la serveuse jusqu'à la table qu'elle lui avait assignée. Il était intéressant de voir qu'elle longeait la fenêtre. Intérieurement, Driss se réjouissait ; probablement la serveuse pensait-elle que permettre aux chalands de voir immédiatement un client aussi prestigieux les convaincrait de la qualité de son service. Il tira la chaise, glissa le bout des doigts dessus pour s'assurer de sa propreté puis s'assit, posant son sac entre ses pieds. Certes, cette manœuvre ne lui permettait pas de se lever rapidement, mais il avait pour l'instant plus peur de se faire voler que de devoir se déplacer.

Sans un mot, il laissa la serveuse partir et entreprit de chercher dans la fenêtre des reflets qui lui permettraient d'observer les clients sans attira l'attention. L'homme au journal, notamment, l'intriguait. A moins d'une myopie qui défierait la physiologie humanoïde, il était impossible qu'il soit réellement en train de lire, et probablement sa présence dans cette auberge était plus intéressée. Driss espéra intérieurement qu'il ne s'agissait pas d'espions envoyés par la maison Al'Qajah. Comment auraient-ils pu savoir qu'il était ici alors qu'il n'avait laissé aucune seconde s'écouler depuis le début de sa fuite. Dans ce cas, seul un moyen magique aurait pu permettre de transmettre le message. Driss était certainement trop peu important pour motiver l'utilisation de la téléportation. Il restait donc l'éventualité d'un envoi de message télépathique, mais alors, cela voulait dire que l'espion était déjà présent sur l'île avant l'arrivée du prodige, et donc, fort à parier, que la maison Al'Qajah avait une antenne ici. Souriant à l'idée qu'il pouvait faire d'une pierre deux coups : fuir et saboter les Al'Qajah, Driss se pencha à nouveau sur son exercice de repérage des clients par le biais de la vitre à ses côtés.

_________________
Arrêtez de penser, je dois réfléchir.
Driss Belhacen
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Dim 24 Mai 2015, 23:44 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Lun 04 Mai 2015, 00:10
Messages: 3504
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Le spectacle que lui offrait la fenêtre était des plus banals, en tout cas pour un port de commerce. La foule était dense, les plus forts chargés de caisses qui semblaient lourdes, les plus riches débarquant des bateaux et s'émerveillant devant la beauté de la cité. Driss pouvait aussi apercevoir de temps à autre des humanoïdes plus petits se faufilant entre les passants, et parfois poursuivis par des grands à l'air furibond. Les discussions allaient bon train, mais ne semblaient pas aussi enjouées que celle des marins qui déjeunaient eux aussi dans la salle.

— … Ah Ah Ah Ah Ah ! Riait gravement l'un. Et t'l'as emmenée… Boire un verre après ? Hé hé.
— Naaaan, l'a refusé tout sec, la mignonne. Répondit un second. À peine q'j'lui ai parlé qu'el'm'a r'gardé avec ses yeux q'voulaient m'tuer. C'pas faute d'l'avoir complimenté sur son beau derrière ! (Le marin éclata d'un rire gras)
— Toutes les mêmes, les gueuses. Lança amèrement un troisième. Tiens, ça m'rappelle une histoire avec Ulric… D'ailleurs, z'avez des nouvelles d'ce couillon ?
— La dernière fois qu'il m'en a donné, c'tait y a deux s'maines. Depuis, POUF, disparu. Mais bon, l'a trouvé un nouveau travail, qui disait, mieux payé. L'corniaud, l'a surtout dû s'trouver une p'tite donzelle, et il veut pas partager.

C'est à ce moment que la serveuse, les bras chargés des ustensiles et victuailles, servit un Driss attablé, et probablement affamé. Elle repartit chercher la pinte d'hydromel, qui fut aussitôt servie au psion. La halfeline resta ensuite à regarder Driss dans les yeux, sourire aux lèvres et mains jointes le long de son tablier, attendant sûrement le règlement de la première nuitée.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes


Mes personnages :
Normaux : Varelun / Zandaar / Arkeïos
SH : Killian / Eir / Freyja / Kalia
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Sam 30 Mai 2015, 19:00 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Mar 2015, 10:22
Messages: 128
PX: 955
Une course poursuite sur le port rappela à Driss qu'il avait bien raison de veiller à ses biens. Quelque soit la ville, de pauvres gens en étaient souvent réduits à voler et malgré la pitié qu'il ressentait pour eux, ces personnes devaient être sanctionnées, afin que la message soit clairement passé : le vol est un délit qui ne sera pas toléré. Ainsi était la vie des grands de ce monde, forcés de prendre des décisions parfois difficiles afin de maintenir l'ordre social et la justice. Il était tentant de tomber dans le mélodrame en cherchant à excuser tout acte répréhensible, mais à ce rythme, la société se serait effondrée en quelques jours seulement.

Les discussions des marins semblaient d'une superficialité déconcertante. Ils se pavanaient, parlaient des femmes comme d'un gibier, ce qui devait expliquer leur manque indubitable de succès. Quelle peine d'entendre des gens aussi peu éduqués.

Quand le plat arriva, Driss sortit de ses pensées et remercia d'un signe de tête la serveuse. Alors qu'il déplaçait les aliments dans son assiette pour mieux les reconnaître, il remarqua que la serveuse était revenue avec son hydromel et restait immobile à ses côtés. Il n'avait pas l'habitude de régler comptant, et normalement, son seigneur prenait en charge la plupart de ses dépenses quotidiennes. Saisissant sa bourse, il y chercha les 5 pièces d'argent qu'il devait et les posa sur le rebord de la table. Il entama alors son repas.

Poussé par sa curiosité, il continua à écouter distraitement les discussions des marins, et jeta un regard au client au journal pour essayer d'en apprendre plus sur lui.

_________________
Arrêtez de penser, je dois réfléchir.
Driss Belhacen
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Lun 01 Juin 2015, 15:05 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Lun 04 Mai 2015, 00:10
Messages: 3504
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
La halfeline prit la monnaie tendue et remercia Driss, ajoutant un grand sourire à celui déjà présent sur la figure de la serveuse. Elle repartit ensuite au comptoir s'affairer à nettoyer les chopes, tout en gardant un œil sur les clients en salle. Tandis que l'homme au journal s'évertuait à tenir très près ses feuilles, et à ne pas tourner une seule page depuis le début, les marins continuaient le fil de leur discussion.

― Aaaaaaaaaaaaaaaaah oui, j'crois qu'y m'en avait causé ! Annonça le dernier, que Driss n'avait pas encore entendu parler. Il a su par l'oncle du cousin de la grand-tante de la mère du père de son frère que y'avait des bourges qui cherchaient des bras pour aller j'sais pas où faire j'sais pas quoi. Comme c'tait bien payé, y s'est tiré. "Dix ans de paye de pêche" qu'y disait.

Les mains qui tenaient le journal tremblèrent subtilement. L'homme tourna enfin une page, et Driss pu l'apercevoir grâce à ce geste. Habillé d'une chemise en toile grossière, l'homme semblait être frêle et d'un âge avancé, mais il n'était pas un vieillard. Ses cheveux noirs étaient clairsemés, et quelques rides barraient son front et ses joues. Ses yeux noirs profonds, fixés sur Driss, disparurent à nouveau derrière les pages.

― Pfiouuuuuuuuuuuu ! Siffla un autre. Et toi, pourquoi t'a pas pris l'large aussi ? Continua-t-il.
― Bah, les bourges, ça fait toujours n'import'quoi, et j'savais même pas si c'tait vrai. J'préfère ma fidèle rafiotte, ma bonne binouse, et le large, que d'aller jouer au chien-chien pour un gros richousse.
― Mais personne a pensé à aller voir l'bourge pour lui d'mander où qu'il était, Ulric ?

Le vieil homme se déplaça légèrement sur son siège, comme si ce dernier lui chauffait légèrement et inconfortablement l'arrière-train. S'était-il replacé pour se préparer à un autre geste ? Driss n'aurait su le dire.

― Ah bein tiens… On pourrait faire ça. Mais comment qu'on fait, alors ?
― J'sais pas…

Un ange passa, pendant lequel le silence de la salle devenait perturbant de par son côté inhabituel. L'un deux enchaîna :

― Et l'cousin machin-truc, là, y saurait pas ?
― Oai, mais c'est qu't'as d'l'idée dans la caboche, toi !

Le vieil homme ferma calmement son journal, se leva et partit, laissant quelques pièces sur la table. Il passa entre les marins et Driss, qui pu apercevoir que l'apparence calme que l'homme au journal maintenait était trahie par la sueur visible sur son visage.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes


Mes personnages :
Normaux : Varelun / Zandaar / Arkeïos
SH : Killian / Eir / Freyja / Kalia
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Lun 08 Juin 2015, 20:58 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Mar 2015, 10:22
Messages: 128
PX: 955
Les discussions des marins semblaient s'éloigner dans l'esprit de Driss il se concentrer pour regarder sans regarder l'homme au journal. Il était louche, très louche. Qu'avait-il fait ou que se préparait-il à faire ? Dans sa vie de conseiller, observer était un travail quotidien. Son crédo était plutôt la mesure de l'honnêteté des propos, mais même sans être un spécialiste, il n'était pas possible de rater la culpabilité ou l'angoisse qui rongeaient cet homme.

La nervosité de l'homme montant, Driss se demanda s'il n'avait pas été repéré, et si ce n'était pas ça qui augmentait son mal être. Il accéléra le rythme pour avoir suffisamment avancé son repas en cas de besoin. Jetant un rapide coup d'oeil, il chercha si l'homme avait quelque chose au pied de sa table ou de son siège. Peut-être avait-il apporté du matériel. Il le regarda se lever, et se diriger vers la sortie, passant entre Driss et les marins. Prenant quelques secondes pour hésiter entre envoyer un marin ou mener l'enquête lui-même, il préféra s'en charger : ces marins avaient l'air de cuves à vinasse et seraient certainement incapables de faire un rapport convenable de ce qu'il allait voir.

S'assurant que l'homme était dans son dos, Driss se leva, prit son sac et lui emboîta le pas. Il désirait d'abord passer à l'extérieur et voir vers où l'homme se dirigeait et d'ailleurs vérifier s'il partait réellement.

_________________
Arrêtez de penser, je dois réfléchir.
Driss Belhacen
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Sam 20 Juin 2015, 15:36 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Lun 04 Mai 2015, 00:10
Messages: 3504
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Date : 7 mirtul, Année des Dragons Renégats
Moment de la journée : fin de matinée
Météo : ensoleillé ; légère brise : 6-10 km/h (50% de chance d'éteindre les petites flammes non protégées) ; température modérée


La foule au dehors de Wyverne semblait s'être épaissie depuis l'arrivée de Driss. Aussi, quand il fût à même de quitter le palier sans bousculer quiconque, il eut un peu de mal à repérer l'homme. La foule, bien que bigarrée, contenait une proportion d'humain assez impressionnante, ce qui laissait imaginer la répartition des différentes races sur l'île. De nombreuses têtes et chapeaux allaient et venaient dans toutes les directions, suivant les mouvements d'une rivière d'humanoïdes dans laquelle le psion venait d'entrer. Driss, immobile, fixant la foule, était régulièrement bousculé par d'autres, la plupart maugréant, d'autre n'y faisant même pas attention. Le calishite eut même droit à une bordée d'insulte de la part d'un inconnu, qui avait disparu avant même qu'il ne puisse répondre.

Parmi les cris et le murmure constant de la foule, une voix agressive et caverneuse, qui provenait des quais, éclata, menaçante :


― EH ! Dégage l'vieillard ! Sinon j't'écrase ta sale gueule sur l'sol !

Driss pu apercevoir la tête d'un orque dépassant de la foule. Celui-ci montrait les dents, et semblait fixer une tête que reconnu le psion : celle de sa propre cible. Celle-ci s'éloignait avec vivacité, et le calishite dû accélérer sa propre allure pour pouvoir le garder en ligne de mire. L'homme longea les quais sur quelques dizaines de mètres, puis tourna dans une ruelle. Quand Driss lui emboita le pas, il pu voir l'homme lui faire face dans la ruelle. Se tenant droit, les bras dans son dos, comme un garde statufié qui attendrait le psion, il lui demanda sur un ton respectueux et teinté d'une certaine fierté :

— Puis-je connaître la raison pour laquelle vous me suivez, Monsieur ?

    :HRP:
    Filature de Driss (1ères 10 minutes) :
    Test de Discrétion : 5 (1d20) + 1 (Discrétion) + 2 (foule dense) = 8 contre ? => échec

    Une illustration de l'homme :

Image

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes


Mes personnages :
Normaux : Varelun / Zandaar / Arkeïos
SH : Killian / Eir / Freyja / Kalia
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Dim 28 Juin 2015, 21:27 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Mar 2015, 10:22
Messages: 128
PX: 955
Se faire bousculer par les passants commençait à irriter l'humeur de Driss, mais parce qu'il avait encore besoin de toute sa concentration, il ne prit pas le temps de faire la moindre remarque, si ce n'est de présenter un regard condescendant aux personnes qui lui adressaient la parole.

Pendant quelques secondes, il cru avoir perdu sa cible, et loua Tymora en entendant un orc crier sur ce qui semblait être exactement ce que Driss cherchait. Il accéléra le pas, cherchant à se faufiler du mieux qu'il pouvait.

Le vieil homme devait l'avoir repéré puisqu'il poursuivait sa course d'un pas plus pressé. Le voyant tourner à l'angle d'une rue, Driss s'y engagea aussi, et fût presque surpris de le trouvé tourné dans sa direction, l'attendant impassible. S'il était particulièrement nerveux un peu plus tôt, il semblait avoir perdu son stress dans sa course.

A sa question, Driss avait plusieurs réponses possible. Il prit une posture plus détendue, tout en touchant par la pensée son pouvoir intérieur, au cas où il en aurait besoin. Croisant les bras, il tenta de s'affirmer d'une voix sans aucune émotion, jusque factuelle.


-A votre question, je répondrais par une autre question : Que fuyez-vous ?

Le prodige se mit alors à faire quelques pas sur le côté, pour s'approcher du mur et poser une mais dessus, sentant le matériau sous ses doigts.

-Vous voyez, je suis ici depuis peu, et je compte rester un certain temps. Or, je serais très contrarié d'avoir emporté dans mon sillage d'ancien ennemis. Ceci risquerait de nuire à mes projets. Alors, quand je rentre dans une auberge au hasard et que je trouve par hasard un homme trop nerveux à mon goût, j'ai besoin de savoir si je dois être inquiété.

Il lâcha le mur et se tourna à nouveau vers le vieillard.

-Alors ? Je vous repose la question : Que fuyez-vous ?

Driss esquissa un sourire. Non qu'il était satisfait ou joyeux, mais pour indiquer à son interlocuteur qu'il attendait une réponse.

_________________
Arrêtez de penser, je dois réfléchir.
Driss Belhacen
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Dim 28 Juin 2015, 23:28 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Lun 04 Mai 2015, 00:10
Messages: 3504
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
La statue humanoïde en face de Driss l'écoutait, son regard impassible fixé sur lui. Les seuls mouvements que l'on pouvait lui attribuer furent de suivre les gestes du psion en modifiant légèrement la position de son torse, mais rien de plus, pas même quand le calishite effleura le mur de pierre frais de la main. À la question de ce dernier, le vieil homme répondit :

— Veuillez m'excuser, monsieur, mais la raison de mes allées et venues ne vous concerne en rien.

Il inclina légèrement la tête avant de continuer.

— Mais je comprends, selon vos propos, pourquoi vous avez cru que j'aurais pu m'intéresser à vous. Je comprends également que vous êtes arrivé récemment sur l'île, et puisque vous avez fait étape dans cette taverne, je suppose que "récemment" signifie aujourd'hui.

Il fit une légère pause avant de continuer :

— Monsieur, je ne vous connaît point, et je ne cherche pas à vous nuire. Si vous avez cru le contraire, ce devait être un malencontreux quiproquo. Toutefois, je dois vous avouer que vous correspondez à certains critères que je recherchais en étant dans cette taverne. Seriez vous intéressé par un travail excellemment rémunéré ?

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes


Mes personnages :
Normaux : Varelun / Zandaar / Arkeïos
SH : Killian / Eir / Freyja / Kalia
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Lun 29 Juin 2015, 22:08 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Mar 2015, 10:22
Messages: 128
PX: 955
Driss croisa les bras quand le vieil homme prit la parole. Écoutant chaque mot, il chercha à détecter le moindre signe d'un mensonge ou d'une demi-vérité. Son interlocuteur affichait un certain aplomb, ce qui était bon signe puisqu'un menteur aurait plutôt eu tendance à maladroitement cacher sa nervosité, ce qui, selon le progide, n'aurait pu échapper à un oeil aussi aiguisé que le sien.

Le niveau de langue était élevé, bien plus élevé que les immondices qui se déversaient quelques minutes plus tôt de la bouche des clients de la taverne.

Driss sourît en entendant l'homme faire des déductions, de bonne déductions. Il appréciait la discrète démonstration d'intelligence qu'il faisait devant lui. Croiser un homme raffiné et réfléchi lui donnait l'impression de trouver un écho en lui, lui rappelant la cour calishite, et charriant une certaine nostalgie avec ce souvenir.

"Excellemment rémunéré" raisonna dans l'esprit de Driss. Si l'argent n'était pas le vrai pouvoir, bon nombre d'individus y accordaient suffisamment d'importance pour consentir bien des choses en entendant le tintement de quelques pièces d'or. En sus, le prodige n'aurait pas refusé de pouvoir reconstituer ici le luxe qu'il avait connu par le passé et auquel il s'était bien accoutumé.


-Je vous écoute. A quel type de travail pensez-vous ? En quoi pensez-vous que je sois indiqué pour cette tâche ? Et enfin, qu'entendez-vous par excellemment rémunéré ? Je vous avoue qu'établir un premier contact avec les lieux fait partie de mes priorités, alors si en plus la paye est bonne, j'apprécierais un certaine collaboration.

_________________
Arrêtez de penser, je dois réfléchir.
Driss Belhacen
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La fuite a ça de bien qu'elle ne nécessite pas de direct
MessageMessage posté...: Sam 04 Juil 2015, 15:01 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Lun 04 Mai 2015, 00:10
Messages: 3504
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
La posture toujours rigide, l'homme, dénué d'expression, répondit à Driss :

— Monsieur, toutes les réponses que vous souhaitez entendre vous serons données, mais changeons tout d'abord d'endroit. Les oreilles indiscrètes sont légions, et la discrétion est importante dans le travail qui vous sera proposé.

Il se mit à marcher en direction de Driss et le dépassa en lui disant :

— Veuillez me suivre, je vous prie.


_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes


Mes personnages :
Normaux : Varelun / Zandaar / Arkeïos
SH : Killian / Eir / Freyja / Kalia
Haut
   
 
 [ 16 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: