Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Lun 21 Oct 2019, 22:17


Règles du forum


Image


 [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Roarick Patfoll
MessageMessage posté...: Ven 07 Aoû 2015, 18:00 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Aoû 2015, 18:47
Messages: 46
PX: 175
Citation:
Maître de Jeu : Ætherion

Nom : Roarick Patfoll
Alignement : LM
Race : Humain du Bief de Vilhon
Age : 20
Poids : 69 kg
Taille : 175 cm
Sexe : M
Classe : Guerrier 1
Divinité : Baine
Vitesse : 9 m, soit 6 cases, par round

Expérience : 175 / 1 000

Caractéristiques :
    For (14) (+2)
    Dex (14) (+2)
    Con (12) (+1)
    Int (14) (+2)
    Sag (10) (+0)
    Cha (14) (+2)

Points de vie : 11 (1d10 + 1 (Con))

Classe d’armure : 14 = 10 + 2 (Dex) + 2 (armure de cuir)
Contact : 12 = 10 + 2 (Dex)
Pris au dépourvu : 12 = 10 + 2 (armure de cuir)

Initiative : +2 (Dex)

Bonus de base à l’attaque : +1
    Corps à corps : +3 = 1 + 2 (For)
      Dague : +3 / 1d4+2 / 19-20/×2
      Épée longue : +3 / 1d8+2 / 19-20/×2

    Distance : +3 = 1 + 2 (Dex)
      Dague : +3 / 1d4+2 / 19-20/×2 / 3 m

    Lutte : +3 = 1 + 2 (For)

Jet de vigueur : 3 = 2 + 1 (Con)
Jet de réflexes : 2 = 0 + 2 (Dex)
Jet de volonté : 0 = 0 + 0 (Sag)


Langues connues :
    Commun
    Elfique
    Draconien
    Chondathien

Capacités de classe :
    Dons supplémentaires (attaque en puissance)

Dons :


    (jusqu’à -1/+1)

Caractéristiques raciales :
  • Humanoïde [Humain]
  • Taille M : En tant que créature de taille moyenne, les humains ne possèdent ni bonus, ni malus.
  • Don bonus : Un don supplémentaire au niveau 1, car ce sont des touche-à-tout qui apprennent particulièrement vite.
  • Quatre points de compétence supplémentaires au niveau 1, et un point de compétence supplémentaire à chaque niveau par la suite, pour les mêmes raisons (les quatre points de compétence additionnels du niveau 1 sont ajoutés après multiplication, pas avant).
  • Vitesse de déplacement de base : Leur vitesse de déplacement au sol de base est de 9 mètres par round.
  • Langues : D'office : commun ; supplémentaires : suivant la région du personnage.
  • Ajustement de niveau : +0
  • Classe de prédilection : Spécial



Compétences :
    Liées à la force :
      Escalade* : 2 = 0 + 2
      Natation* : 3 = 1 + 2
      Saut* : 3 = 1 + 2

    Liées à la dextérité :
      Acrobaties : — = 0 + 2
      Crochetage : — = 0 + 2
      Déplacement silencieux* : 2 = 0 + 2
      Discrétion* : 2 = 0 + 2
      Équilibre* : 2 = 0 + 2
      Équitation* : 3 = 1 + 2
      Escamotage : — = 0 + 2
      Évasion* : 2 = 0 + 2
      Maîtrise des cordes* : 2 = 0 + 2

    Liée à la constitution :
      Concentration* : 1 = 0 + 1

    Liées à l’intelligence :
      Artisanat (fabrication d’armes)* : 4 = 2 + 2
      Artisanat (autre)* : 2 = 0 + 2
      Art de la magie : — = 0 + 2
      Art martial : — = 0 + 2
      Art psi : — = 0 + 2
      Connaissances (toute) : — = 0 + 2
      Contrefaçon* : 2 = 0 + 2
      Décryptage : — = 0 + 2
      Désamorçage/sabotage : — = 0 + 2
      Estimation* : 2 = 0 + 2
      Fouille* : 3 = 1 + 2
      Prime idiome : — = 0 + 2

    Liées à la sagesse :
      Autohypnose : — = 0 + 0
      Contrôle de forme : — = 0 + 0
      Détection* : 0 = 0 + 0
      Perception auditive* : 0 = 0 + 0
      Premiers secours* : 0 = 0 + 0
      Profession (forgeron) : 2 = 2 + 0
      Profession (autre) : 0 = 0 + 0
      Psychologie* : 2 = 2 + 0
      Survie* : 1 = 1 + 0

    Liées au charisme :
      Bluff* : 2 = 0 + 2
      Déguisement* : 2 = 0 + 2
      Diplomatie* : 2 = 0 + 2
      Dressage : — = 0 + 2
      Intimidation* : 5 = 3 + 2
      Renseignement* : 2 = 0 + 2
      Représentation (toute)* : 2 = 0 + 2
      Utilisation d’objets magiques : — = 0 + 2
      Utilisation d’objets psioniques : — = 0 + 2

    En gras, les compétences de classe et avec un astérisque, les compétences admettant un test inné (utilisables même avec un degré de maitrise égal à 0).

Équipement :
  • Habit de paysan (— ; —)
  • Armure de cuir (7,5 kg ; 10 po)
  • Dague (0,5 kg ; 2 po)
  • Épée longue (2 kg ; 15 po)
  • Ceinture à monnaie (— ; 50 po) contenant : 47 PO, 9 PA
  • Sac à dos (1 + 15,5 kg ; 2 po) contenant :
    • Paillasse (2,5 kg ; 0,1 po)
    • 2 rations de survie (2×0,5 kg ; 2×0,5 po)
    • Silex et amorce (— ; 1 po)
    • Corde en soie de 15 m (2,5 kg ; 10 po)
    • Tente pour une personne (5 kg ; 5 po)
    • Outre d'eau potable (2 kg ; 1 po)
    • Outils d'artisan (fabrication d’armes) (2,5 kg ; 5 po)
    • Contrat signé (― ; ―)

Or : 0 PP, 47 PO, 4 PA, 0 PC

Charge : 26;5 kg (charge légère)
    Jusqu’à 29 kg : légère ; de 29 kg à 58 kg : moyenne ; de 58 kg à 87,5 kg : lourde.

Background :
« Les dieux sont des menteurs, ne te fit pas à leurs desseins car tu en pâtiras quoiqu’il advienne. »

Telles furent les paroles qui attirèrent l’un d’entre eux ; qui était ce frêle mortel si orgueilleux au point d’insulter des puissances qui dépassent de loin sa misérable compréhension de l’univers ?

C’est avec ces mots que le père de Roarick rendait hommage à sa femme, morte en accouchant de son unique enfant il y a maintenant neuf ans de cela. Chaque jour, ils répétaient ensemble cette phrase face à la tombe de son épouse enterrée près de leur village.

La déité l’observa, puis porta son attention sur le petit être l’accompagnant ; son cœur est déjà sombre malgré son jeune âge d’homme, une colère envers les grandes puissances se ressent au travers de son âme. Amusant. Fort bien mortel, tes mots furent entendus en ce jour, et par cela ton châtiment pour pareil affront sera des plus ironiques.

Cette nuit fut emplit de cauchemar pour le jeune Roarick. De mauvaises pensées lui assaillaient l’esprit, des visions de champs de batailles en ruines, de carnages venues d’un autre temps, puis une sombre silhouette tendant vers lui sa main murmurant quelques paroles indéchiffrables…

Il se réveilla en sursaut lorsque la porte de sa maison fut ouverte avec fracas. Les villageois furent attaqués cette nuit-là par une troupe de malfrats, les Epées Noires, une bande de bandits locale crainte dans la région. Ils déferlèrent sur le village, pillant et violant ce qu’ils trouvaient. Seuls Roarick et son père furent épargnés et capturés en tant qu’esclaves, une aubaine selon les voleurs d’avoir de vrais fabricants d’armes avec eux.
Les premières années passèrent, violence et colère traçants son caractère. Forgeant toujours plus d’armes en compagnie de son père qui répétait chaque jours à son fils que les dieux les avaient abandonné à leur sort, son désir de liberté alimentait une haine grandissante, non contre ses ravisseurs étrangement, mais bien contre les déités elles-mêmes, responsables de leur injustice. Ce sentiment s’exacerbait chaque nuit sous forme de visions de déicides et de vengeance… accompagnées du même personnage, celui-ci s’approchant de plus en plus, les paroles de plus en plus audibles, mais toujours incompréhensibles. Et comme chaque matin, il oubliait ces rêves ne lui laissant qu’un état de frustration et de colère au réveil.

Au fil des ans, son père et lui s’intégrèrent à la bande des Epées Noires, mais ses phantasmes obscures noircissant toujours plus son âme. C’est avec cet état d’esprit que le jeune garçon manifesta de l’intérêt pour le combat et l’art de tuer, et cela plut au chef de la bande, qui vit en cet enfant au regard de haine une parfaite recrue pour sa troupe de malfrats.
Il ne fut pas question d’études et de perfectionnement mais d’apprentissage à la dure. Suivant les conseils prodigués le jeune garçon s’entraîna avec autant d’application qu’il pouvait et au fur et à mesure qu’il grandissait, son corps se formait et sa force grandissait.
Alors le jeune guerrier fini par se joindre à la plupart des hommes de la troupe. Il partait régulièrement en expéditions, attaquant convois et autres caravanes marchandes entre Eauprofonde et Les frontières sauvages, mais il se refusait à agir comme une bête, soutenant l’idée qu’il devait se contrôler aujourd’hui s’il continuait à gagner en force à l’avenir. Il le devait, afin d’espérer voir ses visions naitre un jour. Lui qui se contentait de tuer et non, à l’instar de ses compagnons, d’infliger autres tourments à ses victimes fussent-elles hommes, femmes ou enfants, apprit donc à combattre, et à faire comme les autres pour survivre, pillages et massacres devenant choses courantes pour le jeune Roarick qui gagnait petit à petit l’estime des hommes. Les campagnes et les ans se suivaient, le guerrier ayant acquis suffisamment de puissance pour que son vieux père et lui soient respectés au sein de la troupe. Ils leur arrivaient même de soumettre leurs idées sur les prochaines attaques à mener. La voie du banditisme lui était donc tracée…
Puis un jour la roue du destin tourna de nouveau.

Les Epées Noires avaient gagné suffisamment d’importance dans la région pour que les dirigeants de la citadelle d’Eauprofonde elle-même les jugent dangereux et ordonnent leur mise à mort. En une nuit le camp fut découvert, tout fut à feu et à sang. Le carnage fut total, le père de Roarick ainsi que la plupart des bandits périrent, les autres s’enfuyant dans l’obscurité. Quant à lui il fut laissé pour mort sur le champ de bataille, maudissant les dieux dans son inconscience.
C’est alors que lui apparut la vision de cet être humanoïde qui le poursuivait depuis sa tendre enfance, et pour la première fois il le voyait parfaitement et pouvait le comprendre… une longue conversation s’engagea dans l’inconscient de Roarick entre lui-même et cet homme au torse nu et au gantelet noir à la main droite…
Ce ne fut que deux jours plus tard qu’il se releva, gravement blessé mais en état de survivre… Il erra longtemps sur le lieu du massacre, retrouvant les corps sans vie de nombre de ses compagnons d’armes, de celui du chef, et de celui de son père….
La haine submergea encore plus son cœur et il sut que son véritable destin était de se venger de ces dieux qui se jouaient des mortels, tirant les ficelles du monde qui était le sien. Il se remémora sa conversation intérieur ; devenir puissant, toujours plus puissant, et utiliser tous les moyens nécessaires pour atteindre mon but, la vengeance…

Ainsi, il se mit en quête, commençant par rejoindre le port d’Eauprofonde, il dût mettre fin aux jours d’un barde lors d’une nuit à l’auberge. Personne ne devait le reconnaitre. Partir est la meilleur solution. Il embarqua dès le lendemain sur un navire, se fichant de la destination. Il lui fallait être méthodique et patient, seul un départ au lointain l’aidera et lui permettra d’avancer dans sa quête de puissance sans risquer de se faire remarquer.


Description :
Certains peuvent voir en lui un guerrier avide d'en découdre à en juger par la lame qu'il porte à sa ceinture, d'autres un aventurier prêt à l'exploration à la vue de son sac à dos semblant remplis d’équipement pour vivre hors des villes.
Mais tous sont d'accord pour le décrire comme un jeune homme à l'allure menaçante, telle est l'impression donnée au premier abord si on le croise ; les cheveux blond et non coiffés, un regard noir que l'on ne veut croisé et un sombre faciès qui suggère une attitude féroce en cas d'altercation - l'armure de cuir noir sous laquelle de pauvres habits semblent le vêtir ne font que renforcer cette impression.



_________________
Roarick Patfoll, ou le déicide néophyte





////////
Joseph Böck, ou le père pinté


Dernière édition par Ætherion le Sam 17 Oct 2015, 23:33, édité 13 fois.
MàJ équipement
Haut
   
 
 [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: