Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Ven 19 Jan 2018, 21:58



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 309 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 12, 13, 14, 15, 16
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Lun 13 Nov 2017, 01:04 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 2797
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Alors que Minahowk se dirigeait vers les couloirs attenants au coffre, le petit balor sautillait, la langue pendante, comme un chien heureux de voir son maître. À peine le kleptomage fut arrivé à l’entrée du couloir que l’autre s’y était engouffré d’un coup de vent. Le plus étrange fut qu’il avait disparu lorsque Mina jeta son regard dans le couloir noir et lugubre. Quelques secondes plus tard, le balor réapparu, poussant un grognement et agitant les bras, usant de ses flammes pour un effet lumineux pseudo-effrayant, mais qui n’avait pas tellement fait dresser les poils de nuques au blond…

Les deux couloirs très étroits — Frissa ne pouvait passer de front — faisaient le tour du coffre et se rejoignaient. Une unique porte se situait à l’arrière, une herse relevée où les toiles d’araignées empoussiérées trônaient.


Fichier(s) joint(s):
g6573.png


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes


Quantum Sidéral, un blog d’histoires et de récits en tous genres.
La croisée des chemins, un site d’histoires interactives.

Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian / Eir
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Lun 13 Nov 2017, 06:50 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 343
PX: 13009
Tout comme Frissa, Ma belle avait aussi un peu du mal à suivre le groupe dans ce couloir si étroit. Inuik quant à lui, n’arrivait pas à comprendre le curieux manège du petit monstre. Le nain polaire s’attarda un instant devant la nouvelle porte qui se présentait à eux. Après un rapide coup d’œil elle n’avait pas été ouverte depuis belle lurette à la vue des toiles d’araignée. La herse qui la protégée n’était pas dissimulé et si l’on désirait passer il faudrait surement bloquer son mécanisme.

Le guerrier se souvint de l’ancienne du même type qui avait failli couper aux deux la moustache de Driss mais pas qu’eux. Elle avait failli lui couter la vie. Soupirant il se demanda si cela valait vraiment la peine de s’y engager ou s’il fallait prendre en compte l’espèce d’avertissement du petit balor qui semblait vouloir les mettre en garde d’un danger par ce côté. L’aigle s’arrêta comme tout le monde non loin de la porte pas plus intriguait que ça.


- C’est comme vous voulez ?

Lâcha le guerrier nain d’un air décidé en pointant le passage d’une javeline qu’il tenait en main. Il en profita pour s’équiper de son bouclier par sécurité.

- Soit parrr ici, soit parrr la porrrte qu’il y avait en haut à drrroite en sorrrtant ?

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 22 Nov 2017, 17:39 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Mai 2016, 22:04
Messages: 217
PX: 3008
Avançant prudemment, le Kleptomage ne fit guère attention à la disparition de la petite créature ; depuis le temps qu’elle devait être prisonnière du coffre, l’air « frais » devait lui faire un bien fou. Et de gambader aussi. Et la tentative de frayeur du balor n’eut pour effet que de faire lever son arbalète à un Minahowk surprit et sur le qui-vive, qui soupira et rabaissa son arme en soupirant, rassuré de ne pas se retrouver nez à nez avec un monstre. Enfin, un autre que celui-là. Aussi firent-ils le tour de la pièce où ils avaient passé plusieurs jours, et arrivèrent à une herse qui n’affola pas plus que ça le blondinet.

D’ailleurs, il fut surprit des paroles d’Inuik quand celui-ci se mit à parler ; il observa la herse, haussa les épaules avant de se tourner vers lui ;

Je pense qu’on peut continuer par là. Si on se heurte à un cul de sac en allant par ici, alors on retourna sur nos pas. La chose étant qu’on ne sait pas où est la sortie… Donc tant qu’on peut avancer, avançons.

Après tout, le nain laissait l’occasion donner son avis, et l’arbalétrier n’aimait pas bien tourner en rond. Aussi, attendant néanmoins un signe de son camarade indiquant son refus, Minahowk passerait la herse pour voir ce qu’il y avait au-delà.

Au besoin, Jet de Détection et de Perception auditive

_________________
Magie ;
Détection de la magie : 2/jour --- Actuel ; 2/2


Image


Fiche du personnage actuel (Minahowk)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Lun 27 Nov 2017, 21:41 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 2797
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Au-delà de la herse, le petit groupe découvrit une immense salle comme ils en avaient l’habitude d’en voir dans ce dédale. Tout le long, de nombreuses tables de pierres étaient alignées parfaitement, portant de nombreuses plumes sèches et vélins moisis et jaunis. Apparemment, cette salle était une annexe à la banque, selon ce qu’Inuik pu déchiffrer des quelques caractères encore intacts sur les documents. Il devait s’agir de la salle de travail principale, et imaginer les nombreux nains travaillant ici pouvait donner une sensation bizarre entre le vertige et la tristesse. Tous ces nains devaient être morts, et maintenant dans le paradis qui leur correspondait le mieux. En tout cas, aucun fantôme ne semblait traîner ici. Le petit balor s’amusait à sauter de table en table, jusqu’à arriver en bout de salle, puis il se retournait fièrement, attendant sûrement un quelconque compliment, avant de revenir, et de recommencer. Rien ne semblait gêner son jeu, ni monstre gluant, ni dents pointues. La salle était tout aussi ennuyeuse que les précédentes.

Une demi-douzaine de portes perçaient les murs à gauche et à droite. Sur le mur de gauche, les quatre portes étaient constituées du métal classique gravé aux effigies des héros de ces lieux. Aucune ne semblait piégée, deux d’entre elles étaient entrouvertes, et les deux autres fermées, peut-être verrouillées. La première porte ouverte donnait sur un long couloir qui partait faisait un coude, tandis que la quatrième, visiblement reliée à la troisième, donnait sur un autre couloir court, lui aussi faisant un coude.

De l’autre côté, la seconde porte était une grille fermée. Au travers, on pouvait apercevoir un long couloir et une autre grille, mais rien de bien palpitant. La dernière porte était grand ouverte, et, de ce qu’il pouvait y entendre, le kleptomage percevait un bruit de clapotis, comme de l’eau qui s’écoulait.


Fichier(s) joint(s):
g6573.png


:HRP:
Détection : 1 (d20) + 5 + 1 (pierre ioun) + 2 (balor) = 9
Perception auditive : 6 (d20) + 4 + 1 (pierre ioun) = 11


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes


Quantum Sidéral, un blog d’histoires et de récits en tous genres.
La croisée des chemins, un site d’histoires interactives.

Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian / Eir
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Ven 01 Déc 2017, 17:44 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Mai 2016, 22:04
Messages: 217
PX: 3008
Silencieuse, la troupe poursuivait son périple souterrain, bien que Minahowk maudissait intérieurement ces couloirs interminables. Ils finirent par débouler dans une nouvelle salle, gigantesque et un soupir échappa les lèvres de l’arbalétrier qui observa les lieux sans rien voir de suspect. Et puis, la créature de feu se mouvait à l’intérieur sans prendre garde à quelconque danger, peut-être d’autres créatures se seraient sauvées à son approche ? Il ne savait pas trop, mais c’était une éventualité.

L’humain observa un temps le nain, silencieux, ne sachant quel chemin prendre. Il n’y avait pas moins de six chemins ! Le lieu était si grand que c’en était démoralisant. Cependant, dans ce silence éreintant, un son se découvrit à l’ouïe du kleptomage qui tourna son visage en direction de la porte ouverte. La petite pierre prismatique tournoyait toujours autour de sa tête, active, et c‘était encore tout nouveau pour Minahowk qui l’observa s’agiter sans s’arrêter. Il désigna, sortant de sa rêvasserie sur l’objet magique, l’endroit d’où venait le bruit qu’il entendait ;

Tu entends ? … On dirait… De l’eau. Y’a pas mal de rivière souterraine, il semblerait… Qui sait, peut-être qu’elle mène à la sortie ? Fit-il sans grand espoir.

A savoir, il redoutait les petites créatures qui les avait mis à mal, avec Sigvald. Mais à présent, il savait que le feu était un point qui les mettait à mal ; les carreaux enflammés, projectiles ayant permis de voir jusqu’où allaient les premières pièces où les deux blonds étaient arrivés, pleuvrait sans doute, et l’huile servirait sans doute aussi… Enfin, s’il recroisait ces créatures. De toute manière, le disque flottant de la mage qui les accompagnait pouvait les amener d’une rive à l’autre ; il ne pouvait que réussir à continuer sur leur lancée.

Le kleptomage s’avança dont en direction du bruit qu’il entendait, prudent, bien qu’il sache qu’il était impossible de ne pas faire de bruit avec tout le butin qu’ils transportaient.

_________________
Magie ;
Détection de la magie : 2/jour --- Actuel ; 2/2


Image


Fiche du personnage actuel (Minahowk)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Jeu 14 Déc 2017, 00:28 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 2797
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Le petit groupe avança alors le long d’un immense couloir, comme tant d’autres qu’ils avaient traversé. Ce petit jeu de cache-cache devenait lassant, tout comme ces ruines. Le bruit d’eau devenait de plus en plus fort, et pour cause : au bout du couloir se trouvait une autre immense salle dans laquelle coulait une petite rivière. Non sans rappeler celle que Mina avait eut le plaisir d’user comme bain remuant, celle-ci stoppait son cours en plein milieu de la salle, se faufilant dans un trou au son du glougloutement permanent et ininterrompu. La salle en elle-même comportait cinq autres portes, et quelques pépites naines. En effet, elle semblait avoir servit de salle de préparation pour animaux d’apparat, et quelques objets restaient encore, intact après la guerre contre le temps qui avait eu lieu ici. Inuik pouvait notamment admirer un ensemble pour aigle, dont une parure rouge avec un symbole de marteau et livre brodé en feuillets d’or. Une aubaine !

Les trois portes sur leur gauche étaient verrouillées ou, pour celle du milieu, condamnée par un éboulis. Quant à la porte en face, elle était piégée par un mécanisme similaire qui avait failli couper Driss en deux. Finalement, la porte à leur droite semblait bien attrayante. La petite rivière la traversait ainsi qu’une partie du long couloir sur lequel elle donnait. Mais ce qui était… « Intéressant » étaient les deux petits détails qui donnaient froid dans le dos. Tout d’abord, alors que le groupe jetait un œil dans les ténèbres, il leur sembla qu’une forme fugitive tournait au prochain coude, et elle ne semblait que partiellement humaine… Tandis que le second détail était une forme de marmonnement, une litanie que Kathana reconnu aussitôt. C’était un sortilège religieux, un de la pire espèce, usé par les nécromants pour sacrifier les êtres blessés. Apparemment, il y avait un prêtre, là-bas, et pas forcément des plus accueillants. Peut-être que lui connaissait une sortie ?


Fichier(s) joint(s):
g6573.png


:HRP:

Inuik, tu as une nouvelle scelle, un habit de cérémonie brodé d’or aux armoiries d’une quelconque famille locale (le tissus a l’air aussi de bonne qualité), et quelques menus appareillages d’apparat (différents métaux précieux), tous adaptables à Ma Belle :)

Détection de Mina : 2 (d20) + 5 + 1 (ioun) = 8
Perception auditive de Mina : 6 (d20) + 4 + 1 (ioun) = 11
Art de la magie de Kathana : 6 (d20) + 13 = 19 =>

Je t’ai fait tes jets de fouille, Mina. ;)


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes


Quantum Sidéral, un blog d’histoires et de récits en tous genres.
La croisée des chemins, un site d’histoires interactives.

Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian / Eir
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Lun 08 Jan 2018, 06:20 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 343
PX: 13009
Inuik, plus occupé à ramasser encore les fabuleuses trouvailles que livraient les Ruines de Doldothur, ne fit pas attention au danger qui se présenter dans cette nouvelle salle. Pour le moment il contemplait la parure rouge trouvé et il était très content pour Ma belle qui avec ces apparats serait encore plus belle à coup sûr. Il la voyait déjà se pavaner comme un paon. Cela lui permis de s’évader un court instant ne pensant plus au côté morne et sans vie de ces ruines. Enfin sans vie pas spécialement tout d’abord la rivière apportait un bruit délicat quoique ce syphon était bien étrange. Vers ou pouvait-il mené ? Ils étaient déjà descendu si bas…

En revanche un peu plus loin il y avait comme de l’animation. Le guerrier s’approcha de ces compagnons pour avoir quelques informations sur tout ça. Kathana semblait inquiète les yeux rivés sur une forme au loin. L’avertissement de la mage était plus que clair, un nécromant au fonds d’une ruine en train d’incanter un sort de mise à mort n’était pas la chose la plus rassurante qui soit. Que faire ? Lui demander sagement le chemin de la sortie, oui peut-être mais pas avant de lui avoir fait comprendre qu’ils n’étaient pas là pour plaisanter.

Le guerrier se positionna à bonne distance et décocha une javeline de foudre qu’il venait de trouver dans la salle aux trésors. Il laissa à Mina le soin ensuite de faire les présentations. Ma belle sur ces gardes épiait les moindres mouvements. Elle avait remarqué elle aussi cette forme furtive. Par précaution le nain polaire lui intima un ordre pour la suite des évènements.


- Ma belle protège !

Attaque a distance à l'aide d'une javeline de foudre. ne pas oublier les tests de détection de Ma belle elle est balaise la dedans.

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Dim 14 Jan 2018, 16:18 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Mai 2016, 22:04
Messages: 217
PX: 3008
Minahowk baissa la tête, déglutit. Ils ne connaissaient pas les effets des carreaux qu’il avait obtenus, et rater ses tirs avec seraient du gâchis total. Mais ça l’intriguait, jamais il n’avait vu de tel carreau auparavant, et il décida d’en prendre un qui faisait du bruit quand il le bougeait, étant l’un des plus nombreux. Peut-être y’avait-il du poison dedans ? Ou se passerait-il quelque chose quand elle serait propulsée ? Il verrait bien. Mais une chose était certaine, c’était que celui qui était l’auteur de toutes ces abominations qu’ils avaient tous rencontré lors de la balade souterraine, ça devait être la créature qu’il venait de voir disparaître.

Restons sur nos gardes, Murmura le grand blond, Les nécromanciens ne sont pas des enfants de coeur. Et… Avec ce qu’il vient de prononcer, évitons d’être blessé… ça signerait sans doute notre fin.

Après avoir vérifié son matériel, pesé le pour et le contre de ce qu’il avait dans son sac et qu’il pouvait prendre pour la bataille, il décida de ne rien toucher et d’y aller comme il était, un peu anxieux de ce à quoi ils pourraient être confrontés. Mais il commença à marcher en direction du coude sans le dépasser, silencieusement, afin de pouvoir se faire une idée. Avec un peu de chance, il pourrait se faire une idée de ce qui était de l’autre côté, s’il n’y avait que le nécromant ou une armée, ou s’il avait asservi une dangereuse créature.

Si je peux ;
Déplacement silencieux jusqu'au coude puis
Perception auditive pour tenter de savoir si y'a du monde après le mur
Note ;
Carreau étrange qui font du bruit quand il bouge équipé

_________________
Magie ;
Détection de la magie : 2/jour --- Actuel ; 2/2


Image


Fiche du personnage actuel (Minahowk)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 17 Jan 2018, 22:17 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 2797
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Quelques années plus tôt...

- Allons mourir dans l'honneur !

Cria Trongok alors qu'il se précipitait dans le couloir, un énorme marteau à la main. Dalongorn, même s'il ne fuirait pas, aurait apprécié de vivre plus longtemps, aux côtés de sa femme et ses enfants, à la recherche des pierres précieuses dans les sous-sols de cette forteresse, de ce bastion. Leur rôle était de protéger la ville au-dessus des attaques souterraines, gardiens de la Bête qui leur apportait ressources et confort dans ces contrées inhospitalières. Mais, finalement, les monstres du dessous n'étaient pas ceux qu'on croyait vraiment...

- GRAAAAAAAAAAAAH !

Son valeureux compagnon chargea contre les blêmes et goules et autres morts-vivants qui peuplaient la grande salle. Nombreux étaient ceux qui étaient tombés ici, au départ cherchant la fuite, pour tomber dans le piège mortel de leur ennemi, qui les toisait de haut depuis le monticule sacré, l'issue fermée. Les soldats avaient comprit trop tard qui était leur ennemi, et la majorité des femmes et enfants avaient péri ici. Venger leur mémoire était la moindre des choses, venger en tuant le plus possible des leurs. Très vite, Dalongorn tomba sous les crocs des putrides, pour fermer les yeux sur sa vie, espérant que les cieux auprès de Moradin soient plus cléments que leur vie en ce monde. Trongok, dernier des nains de Doltodhur, rivalisa de bravoure, mais ne put que reculer devant les marées ennemies, qu'il faisait tomber une à une, mais toujours un peu plus lentement. Finalement, un blême le repoussa violemment contre le mur du couloir, brisant son marteau, et sa colonne vertébrale par la même. Il ne pouvait plus bouger, et fut épargné par son ennemi, dans un accès de pur sadisme. Il fut laissé là à mourir de soif, délirant devant la vision de son peuple détruit.

Le dernier des nains de la cité venait de rendre son âme aux cieux.


Présent.

Le couloir était sombre, et les lieux calmes, si l'on exceptait le murmure lointain et la petite rivière. Même si Ma Belle était effectivement la meilleure d'entre tous pour repérer les bruits et êtres morts/vivants suspects, il n'en restait que celui qu'ils avaient aperçu n'avait pas vraiment l'air de se cacher. Le premier coude, exploré avec une immense prudence, révéla une extension, et un autre coude. Le "petit" groupe avança prudemment, aucun piège à l'horizon. Au-delà de l'ombre des tréfonds de la pierre, un squelette de nain apparu, adossé au mur. Il était comme tous les autres, recouvert de poussière, mais il avait la particularité d'être revêtu d'une armure lourde, et son marteau, brisé, gisait autour de lui. Il avait certainement périt au combat, mais rien ne laissait entrevoir quoi que ce soit de son passé. Sa valeur archéologique inestimable n'intéressait cependant personne, au contraire du chemin auquel il faisait face. Le dernier coude dirigeait les aventuriers vers une grande salle, immense même, dont tous ne pouvaient qu'avoir un aperçu des quelques colonnes alignées si larges que vingt hommes ne suffiraient à les encercler. Quelques autres corps de nains étaient effondrés devant elles, et au loin la rivière qui semblait traverser tout le complexe dédale suivait son cours. Les psalmodies se faisaient insistantes, mais personne n'avait remarqué le groupe. Mina, en tête, alla jeter un rapide et discret coup d’œil.



Grandiose, et terrible à la fois. Voilà les mots qui parvenaient en premiers de la liste quand on devait décrire cet endroit, cette pièce. Une salle immense, aussi immense que celle qu'Inuik, Kathana, Driss et Frissa avaient traversé au début de leur périple en ces lieux. Bien que la taille soit comparable, elle comportait des différences notables. Aucun escalier, aucune rampe ne s'y trouvait. Les murs étaient cerclés par une colonnade dont les têtes se perdaient dans le noir. Chacune de ces colonnes aurait pu abriter une maison humaine, et de bonne taille, si on avait prit la peine de les tailler de l'intérieur. Au sol, la pierre montait en légère pente, une petite colline dont le sommet n'existait pas, et pour cause : un immense trou béant le remplaçait. Une crevasse, qui aurait porté le nom de ravin à l'extérieur. Deux détails, cependant, chiffonnaient le kleptomage : les bords étaient parfaitement taillés... Comme si... La crevasse n'était pas naturelle. Et la rivière qu'ils avaient rencontré à plusieurs reprises passait allègrement dessus, sans tomber, comme si le sol était là, sans compter qu'elle aie à gravir la pente d'un côté, ce qu'elle faisait sans mal. Au centre de la pièce, d'énormes mottes de terre recouvertes d'herbe rase flottaient, telles des îlots dans une mer d'air. Les plus petites formaient un escalier bien sommaire jusqu'au plus gros, situé à une dizaine de mètres du sol. Sur ce dernier, une immense arche taillée grossièrement se dressait, porte qui menait vers... Rien. En tout cas, devant elle s'affairait un homme torse nu, entouré trois immondes goules qui l'observaient, patiemment. Le dernier détail, et pas des moindres, que Mina nota immédiatement fut que le nain qui était dans le couloir n'était pas réellement seul. Si le donjon était vide, ce n'était pas par une abduction de ses occupants ; une immense bataille avait eu lieu dans ces murs, et les nains avaient perdu. Les centaines, les milliers de squelettes d'hommes, femmes et enfants, en armure ou en guenilles, logeaient ici, dans ce tombeau, cette fosse commune où tous étaient tournés vers un lieu : le centre.

Fichier(s) joint(s):
g6573.png


:HRP: Discrétion de Mina : 9 (d20) + 6 = 15

Bon, je pense qu'il faut arrêter d'espérer. On continue sans Kath malgré tout, et si elle n'est pas revenue d'ici à ce que j'écarte les autres, elle sera comprise dans le lot... :( Ça va arriver bientôt, mais bon. J'aurais aimé avoir un casteur avancé dans le groupe, mage ou prêtre, mais on fera avec. Va falloir booster tes niveaux Mina X) Je vais voir si je peux vous rajouter des gens. Il y en a un ou deux, peut-être, seulement si j'arrive à goupiller ça correctement, je vais pas encore plus ralentir le RP.


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes


Quantum Sidéral, un blog d’histoires et de récits en tous genres.
La croisée des chemins, un site d’histoires interactives.

Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian / Eir
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 309 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 12, 13, 14, 15, 16

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: