Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Lun 14 Oct 2019, 17:45


Règles du forum


Image


 [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Fiche de Kalajnz Wraath
MessageMessage posté...: Lun 05 Déc 2005, 21:14 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 25 Déc 2003, 13:12
Messages: 732
Localisation: Dans les ombres, ou dans la forêt avec des lapins, ou encore chez moi à poster des messages débiles.
Background a écrit:
Une étrange rencontre. Biographie dans une taverne. Oubli près d’un tonneau.


Un lézard. Un lézard magicien… Un kobold ! Voici la première vision qu’eut Hurk Frappe-crâne, un soir alors qu’il sortait de l’auberge. Ayant l’esprit un brin embrumé (et cela se comprenait d’autant mieux non que les abords de l’auberge soient près d’une berge, mais par le tonnelet de bière qu’il avait bien du finir avant de partir), Hurk hésitait sur la conduite à tenir. La main sur sa hache favorite, les jambes un brin flagellantes, il se dirigea vers le lézard qui marchait de la rue comme si de rien n’était.. Comment la milice avait-elle pu laisser s’infiltrer ce lézard dans la cité ? Décidemment, on ne pouvait plus compter que sur soi, se mit à songer Hurk (l’alcool peut parfois aider à percevoir des idées hautement philosophiques. Du moins, c’est ce que prétendent ceux à qui l’alcool sert de muse), qui tapota l’épaule du kobold, histoire de ne pas le prendre par surprise. Celui-ci se retourna, le dévisagea avec de gros yeux ronds et lui demanda ce qu’il voulait. Et dans la langue commune, qui plus est ! Hurk commençait à avoir la tête qui tourne, l’étrangeté de la situation, déjà déstabilisante en temps habituelle, le perturbant à telle point qu’il resta bouche bée devant cette anomalie. Depuis le temps qu’il se battait avec courage pour la gloire de ses ancêtres, il en avait vu des monstres sanguinaires et violents. Aucun ne lui faisait peur, il avait défié gobelours, chiens d’enfers, une horde d’orque, des gobelins du nord à n’en plus compter, et même un jeune dragon avec un groupe d’aventuriers l’an passé. Et des kobolds, bien sur, mais ceux-ci ne représentaient aucune menace pour Hurk le brave. Or c’était bien la première fois qu’un des leurs lui demandait ce qu’il lui voulait. Comme s’il devait s’enquérir de la raison de son animosité. Il voulait le tuer, bien sur ! Hurk fut alors saisi de voir une lueur de malice et d’intelligence dans les yeux du kobold. Ce dernier lui proposait maintenant de lui offrir un coup à boire. Toujours déstabilisé, mais largement tenté par la mention d’une boisson qui, elle, ne lui demanderait pas « ce qu’il lui veut », il se retrouva à suivre, désabusé, le kobold vers la taverne qu’il venait juste de quitter.

Alors qu’il entrait dans la taverne (ou rentrait, c’est selon, mais Hurk n’était pas vraiment en état de pinailler sur ce genre de détails), et qu’il se dirigeait vers sa table favorite, et dans un éclat de lucidité exceptionnel dans l’état où il se trouvait, il se rendit compte que personne n’attaquait son nouveau compagnon. Certains l’observaient avec rancœur, d’autres étaient intrigués, d’autres encore avaient l’air amusés, mais dans le semble personne ne semblait trouver la situation anormale. Une fois de plus, la tête lui tournait, et s’il n’y avait pas Cromar l’aubergiste, Sylla la serveuse, et la table sur laquelle il avait maladroitement gravé des gribouillis illisibles (comme nombre des siens, Hurk n’avait pas reçu une éducation très prolifique en matière d’écriture) et gardant encore les traces d’une récente échauffourée avec Nicolas le Vantard pour s’appuyer, son monde se serait écroulé à l’instant. Rassuré par la familiarité de l’endroit, il se dirigea vers sa table, commença à s’installer et… s’effronda en voyant en face de lui un kobold avec deux chopes de bières. L’espace d’un instant, il l’avait oublié, se croyant revenu à la bonne vieille époque où rencontrer un kobold consistait à un chaleureux massacre et se finissait devant une chope bien méritée. Pendant que l’incompréhensible créature de lui s’installait, Hurk décida qu’il restait au moins une valeur sure dans ce cauchemar : la bière de Cromar était toujours aussi excellente. Le kobold commença alors à raconter son histoire, et au fur à mesure qu’il parlait, le barbare dépassé pat les événements se sentait s’abandonner au babillage de son interlocuteur et à la montée enivrante de la bière.

Kalajnz Wraatrh, car tel était le prénom imprononçable du kobold étrange qu’il avait rencontré, était né dans les souterrains de la montagne Dun’Orth, au sud du bourg. A peine sorti de l’œuf, il avait commencé à poser des pièges d’une redoutable efficacité et à participer aux combats acharnés contre les gnomes et les nains des environs. Hélas, étant plus faible que la majorité des combattants (et Hurk ne put s’empêcher de sourire, pensant à la misérable force dont les dieux avaient pourvus la race des kobolds) et d’une efficacité minime aux combats, il s’écarta rapidement des escarmouches fréquemment menées, trouvant de toute manière ce style de combat fort peu à son goût. Il s’aperçut tandis qu’il testait de nouveaux pièges qu’il avait une sorte de don pour la magie, pouvant faire apparaître en se concentrant des lueurs plus ou moins vives ou un champ de force invisible autour de lui. Mais cette pratique de la magie, fréquente chez les kobolds, Kalajnz la maîtrisait peu. Il se tourna alors vers le shaman Kwarfn, celui-ci, bien qu’un peu excentrique – il prétendait que le sang des kobolds ne provenait pas des dragons mais d’un croisement entre un canidé et un lézard voltaïque – lui apprit les bases de la langue commune des profondeurs, grâces à un livre d’images qu’il prétendait avoir trouvé dans une forteresse gnome, du temps de sa jeunesse. Kalajnz apprit également le commun de la surface et les rudiments des ruines draconiques. Ces années d’érudition aurait pu faire du jeune kobold le futur shaman de la tribu, comme Kwarfn l’espérait (à 75 ans, il commençait à se sentir vieux), lorsqu’au cours d’une recherche dans la réserve personnelle de ce dernier, un livre non illustré lui tomba sur la tête. (1) La présence d’un livre, artefact dont les kobolds normaux s’encombrent rarement fut somme toute assez fortuite (mais Kwarfn était un kobold bizarre, c’était le troisième livre de sa collection d’une vingtaine d’ouvrages, et dont il s’enorgueillait d’ailleurs à être le seul kobold à posséder ces objets.) et c’était curieusement le seul que le shaman n’ait pas ouvert, car il n’y comprenait rien. (2) Revenu à lui, Kalajnz commença à lire ledit livre (3), et y découvrit la foi lapine. Le lapin, étrange animal vivant aussi bien sur que sous terre, était en effet un fragment d’une divinité qui rassemblé avec les esprits des lapins morts formait l’Esprit des lapins, divinité discrète ayant sa place auprès des autres dieux. A partir de cette découverte, la magie de Kalajnz alla en s’intensifiant, et sans égaler celle des ensorceleurs plus âgés que lui, était fortement imprégné de sa nouvelle foi : s’il était capable de lancer de façon efficace des sorts de manière innée, une prière adressée à l’Esprit des Lapins le midi lui permettait d’obtenir en retour des sorts étranges, dont les effets étaient inconnus des autres kobolds. Ses sorts, aussi bien innés qu’offert par l’Esprit des Lapins, étaient marqués de façon ostentatoire par sa foi, étant pour la plupart liés visiblement aux lapins. Ces nouveaux effets de style le firent remarquer car ses sorts se distinguaient des sorts du shaman et des jeunes ensorceleurs de la tribu. Malgré une solide défense et la preuve de ses dires par l’ouvrage de la foi lapine trouvé, aucun des kobolds ne comprenant la magie ou ce qu’il y avait d’écrit dans le livre, Kalajnz se fit rejeter par sa tribu. Une nuit, il fut visité par l’Esprit des lapins qui lui assigna une mission : il avait été touché par la grâce lapine pour établir la foi en l’Esprit des lapins dans le monde. (4) Pour mieux connaître les lapinoides, Kalajnz dut alors partir au-dehors des cavernes. Après quelques semaines de dure acclimatation au monde extérieur et à la lumière du dehors, il finit par s’intégrer dans un village, aidé par son charisme et sa connaissance de la langue commune.

Ayant fini son récit, Kalajnz regarda son compagnon. Celui-ci ronflait. Son discours, aidé il est vrai de l’alcool digéré par le barbare, avait finalement eu raison de lui. Amusé, le kobold paya l’aubergiste et quitta le débit de boisson. Après un dernier regard vers l’établissement, il se remémora la première réaction d’Hurk. Il n’avait pu s’en tirer que le barbare était déjà passablement ivre, et lui prompt en paroles, mais il se devait désormais de faire plus attention. Il faudrait qu’il trouve des compagnons pour empêcher qu’on le confonde avec un monstre, et lui permettre de diffuser plus facilement sa foi. Mais pour cela, il faudrait qu’il visite une autre taverne et trouve des candidats plus… réfléchis. Confiant dans l’avenir, Kalajnz s’enfonça dans la ville…



(1) [Note : à propos, beaucoup pensent que de là provient sa folie. D’autres pensent que c’était une tentative d’assassinat courante chez les kobolds, la place de shaman étant essentielle dans ces tribus, et enfin d’autres suggèrent que Kalajnz aurait eut la révélation suite à une action du dieu que plus tard il revendiquera. Nous n’en savons rien à ce jour, seul l’histoire nous apprendra la vérité…]

(2) [Note : Une autre version de l’histoire kobold de la tribu Wof-Writh prétend que ce nombre s’élèverait à trois, parmi lesquelles l’art de la foi de Guynert le Brave et Comment cuisiner un poulet en potée de Reya Blanche-Fleur. En effet, la cuisine gnome et la foi humaine sont difficilement compréhensibles pour un kobold, fut-il shaman].

(3) [Note : le titre nous est toujours inconnu à ce jour]

(4) [Note : A ce propos, certains émettent l’idée qu’il s’agirait en réalité d’une manigance du dragon Miirikhurtrivyth, qui a pour but profond de faire aller le plus possible de créatures inférieures, comme les kobolds, les hommes lézards et autres troglodytes vers le droit chemin, la diffusion de la foi lapine permettant un adoucissement de leurs mœurs. Pour les (rares) tenants de la nouvelle foi lapine, cette version est bien évidemment fausse. Certains érudits pensent également que Kalajnz, écarté de sa communauté et attiré par l’aventure, serait simplement parti pour voir le monde. On ne peut terminer cette compilation de point de vue sans évoquer celui de Nicolas le Vantard, qui penche pour une machination des kobolds, aidés par une organisation secrète et de malfaisantes demis divinités , bien que son avis soit somme toute marginal et il ne faut pas non plus oublier qu’il passa une bonne partie de sa vie dans une célèbre taverne.]


Nom : Wraath
Prénom : Kalajnz
Race : Kobold
Sexe : Masculin
Age : 15 ans
Classe : Ensorceleur / Chaman Spiritiste
Dieu : Esprit des Lapins
Alignement : Neutre Bon

Force : 5 (-3)
Dextérité : 14 (+2)
Constitution : 11 (+0)
Inteligence : 14 (+2)
Sagesse : 14 (+2)
Charisme : 16 (+3)

Niveau : 1/1 (multiclassé de niveau 1)
XP : 0
PV : 8

Or : 5 pa
Equipement :
  • Arbalète légère
  • Carreaux (20)
  • Couverture
  • Demi-pique
  • Etui à parchemin
  • Fiole d'encre
  • Livre de la foi lapine

  • Parchemin *5
  • Plume d'écriture
  • Rations de survie *2
  • Sac à dos
  • Symbole en bois
  • Sifflet
  • Silex et amorces
  • Outre
  • Tenue de voyage

CA : 14 = 10 + 2 (dex) + 1 (taille) + 1 (arm. nat.)
Jet d'attaque - contact : - 3 = + 0 - 3
Jet d'attaque - distance : +2 = + 0 + 2
Jet de vigueur : + 1 = + 1 + 0
Jet de réfléxes : + 2 = 0 + 2
Jet de volonté : + 4 = + 2 + 2

Particularitès de la race
  • Armure naturelle : + 1 en armure naturelle
  • Petite Taille : Bonus de taille de +1 à la CA, bonus de taille de +1 aux jets d’attaque et bonus de taille de +4 aux jets de Discrétion. Charge transportable × 3/4. Vitesse de déplacement × 2/3. Armes plus petites que celles utilisées par les humains.
  • Sensibilité à la lumière : malus de -1 à ses jets d'attaque à la lumière du soleil.
  • Vision dans le noir : 18 m

Particularitès de la classe
  • Empathie sauvage (Ext) : Diplomatie avec les animaux
  • Esprit-guide : Don Vigilance gratuit.
  • Invocation de familier : Possibilité d’appeler un familier

Don(s)
  • Signature magique [lapin], don de niveau 1 : +1 à son niveau de lanceur de sorts lorsque lancement d'un sort au coeur de sa signature.
  • Vigilance, don gratuit : +2 aux jets de Détection et de Perception auditive.

Nombre de sorts lançables (Ensorceleur) :
  • Niveau 0 : 4
  • Niveau 1 : 2 + 1 (bonus cha)

Liste des sorts connus (Ensorceleur) :
  • Niveau 0 : Détection de la magie, Lecture de la magie, Lumière, Lumières dansantes
  • Niveau 1 : Armure de mage, projectile magique

Nombre de sorts lançables (Chaman spiritiste) :
  • Niveau 0 : 3
  • Niveau 1 : 2 + 1 (bonus sag)

Nombre de sorts recueillis (Chaman spiritiste) :
  • Niveau 0 : 3 = Illumination, Purification de nourriture et d'eau, repérage par défaut.
  • Niveau 1 : 1 = Soins légers par défaut.

Compétences
    (4 + 2) * 4 = 24 au niveau 1
  • Art de la magie* : + 6 = 2 + 4 + //
  • Artisanat (alchimie) : // = 2 + // + //
  • Artisanat (pièges)* : + 5 = 2 + 1 + 2
  • Bluff* : + 3 = 3 + // + //
  • Concentration* : + 4 = 0 + 4 + //
  • Connaissances (Folklore locale)* : // = 2 + // + //
  • Connaissances (Géographie)* : + 3 = 2 + 1 + //
  • Connaissances (Histoire)* : + 3 = 2 + 1 + //
  • Connaissances (Mystères)* : // = 2 + // + //
  • Connaissances (Nature)* : + 3 = 2 + 1 + //
  • Connaissances (Plans) : // = 2 + // + //
  • Connaissances (Religion) : + 3 = 2 + 1 + //
  • Contrefaçon : + 2 = 2 + // + //
  • Déguisement : + 3 = 3 + // + //
  • Déplacement silencieux : +2 = 2 + // + //
  • Détection* : + 4 = 2 + // + 2
  • Diplomatie* : + 5 = 3 + 2 + //
  • Discrétion : + 6 = 2 + // + 4
  • Dressage* : + 4 = 3 + 1 + //
  • Equilibre : + 2 = 2 + // + //
  • Equitation* : + 2 = 2 + // + //
  • Escalade : - 3 = -3 + // + //
  • Estimation : +2 = 2 + // + //
  • Evasion : +2 = 2 + // + //
  • Fouille* : + 2 = 2 + // + //
  • Intimidation : + 3 = 3 + // + //
  • Maitrise des cordes : + 2 = 2 + // + //
  • Natation* : - 3 = -3 + // + //
  • Perception auditive* : + 4 = 2 + // + 2
  • Premiers secours* : + 5 = 2 + 3 + //
  • Profession (mineur)* : + 5 = 3 + 1 + 2
  • Psychologie : + 2 = 2 + // + //
  • Renseignements : + 3 = 3 + // + //
  • Représentation : + 3 = 3 + // + //
  • Saut* : + 0 = -3 + 3 + //
  • Survie* : + 2 = 2 + // + //

_________________
ImageVive les lapins!!!!Image
Fiche de perso de Seebo
Fiche de perso de Kalajnz
Haut
   
 
 [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: