Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Mer 26 Juin 2019, 20:24



 [ 120 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Sylvestres rencontres
MessageMessage posté...: Ven 12 Fév 2010, 10:54 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Les arbres étaient hauts, forts et touffus. Des sapins jouant avec le ciel encore bleu au-dessus d'eux. Le sol nu recouvert de leurs épines laissait parfois quelques places à des champignons qui avaient repoussés la terre noire du dessous. Il n'était pas fort difficile de se frayer un passage, néanmoins, le sentier se perdaient sous les débris des aiguilles amoncelés sur la terre. Les troncs d'un marron gris-noir témoignaient du grand âge de cette magnifique forêt. Avançant tant bien que mal, cherchant souvent leur direction, rendus aveugles par les manques de repaires, la fatigue et la faim se fit ressentir.
Quelques oiseaux chantaient dans les branches, des écureuils sautaient ici et là, l'éclair d'une sorte de petit blaireau s'enfuyant, elles étaient les seules rencontres sylvestres que le couple d'aventuriers eurent l'occasion de vivre... Pour le moment.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Sam 13 Fév 2010, 00:02 
Héros épique
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Aoû 2009, 01:58
Messages: 755
PX: 570
Adrien, lui, n'avait pas faim. Il n'avait en fait jamais faim : Il lui suffisait du sixième de son psi pour subsister. Et il eut l'occasion de le faire aujourd'hui. Et puis la fatigue était le cadet de ses soucils. En fait, il réfléchissait.
*Je me demande bien comment il a pu créer cette plante. Une puissante magie pourrait y parvenir, ou encore des croisements ou un renforcement psionique. Mais ça prendrait alors plus d'une vie pour y parvenir. À moins qu'il ait obtenu de l'aide divine. Pourtant, il me semblait que les dieux n'avaient pas le pouvoir d'agir directement sur Faêrun. C'est possible qu'ils aient contourné ce problème, même si je ne comprend pas à quoi ça leur servirait.*

*De toute façon, il faut nous reposer. J'aurai tout le temps de réfléchir demain, une longue journée nous attend.*
Sur ce, Adrien leva les yeux au ciel pour déterminer quelle heure il était. Il se demandait s'il serait temps de se reposer. Et puis, dans le cas contraire, ils pourraient dépenser leur énergie en courant un peu.

_________________
Notre esprit c'est comme le multivers : il y a une infinité d'univers qui peuvent rester isolés ou se toucher. Quand enfin nous nous connaîtrons suffisament, nous pourrons influencer le véritable multivers. Et alors une puissance infinie nous sera accordé. Du moins, c'est ce qu'on dit...
-Thèse d'Adrien Quipupa
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Sam 13 Fév 2010, 00:45 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Aoû 2008, 13:02
Messages: 98
PX: 1160
Aurelia songeait encore à sa rencontre avec le prêtre de Chauntéa. En fait, jamais elle ne s'était montrée aussi hautaine, aussi orgueilleuse... C'était sa rage qui avait modifié son comportement. Parce qu'elle avait été narguée. Parce que d'un autre côté le signe qu'elle espérait de la Fille du Gel ne s'était pas dévoilé. Frustration... C'est ce qu'elle avait du sentir.
Et puis cet homme qui défendait cette teigne de végétal... Maintenant qu'ils ne risquaient plus rien, elle pensait qu'on pouvait presque en rire. C'était si... Incongru, comme sorti directement d'un esprit absurde.
Une parodie. C'était une parodie de prêtre mêlé à ses soi-disant fous qu'on appelaient savants ou bien érudits.

Mais c'était du passé maintenant. Zen, elle devait retrouvé son calme, sa sérénité. Et pour une fois, la Nature en tant que telle pouvait l'aider. Les oiseaux chantants, les animaux gambadants l'aidait. Mais bientôt ce fut la faim et la fatigue qui replaça tout cela.


Adrien, je ne sais pas depuis combien de temps nous marchons, mais je commence à avoir faim. Sans doute que toi aussi. Il faudrait rester en forme si nous devons avoir d'autres combats par la suite. Je vais aller chercher de quoi nous nourrir tous les deux, tu ferais mieux de vérifier tes blessures.

Bien qu'elle était impatiente de retrouver ses anciens camarades, elle était bien consciente qu'ils risquent de vouloir s'attaquer à elle vu qu'ils n'arriveront pas à s'en débarrasser. Et il n'était que deux contre trois. Il fallait donc s'assurer d'être entièrement maître d'eux et endurants aux efforts à venir.

_________________
Fiche Aurelia
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Sam 13 Fév 2010, 19:20 
Héros épique
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Aoû 2009, 01:58
Messages: 755
PX: 570
Adrien, en réflexion, dit :
-Oublie moi. Mes blessures ne sont pas si graves et j'ai déjà mangé ce matin. Et puis je ne connais même pas encore ton nom.
Il ne mentait pas vraiment : Il tenait encore debout et puis il avait ''mangé'' son psi. Mais il préférait garder ce secret pour lui jusqu'à avoir une confiance accrue en la fille d'Aurile.

-Mais, si tu tiens à m'aider, connais-tu un sujet exclusif qui vaudrait la peine d'être dévoilé? Aujourd'hui, j'ai promis à un prêtre de mon dieu de rapporter une carte complète de l'île ainsi qu'un sujet exclusif couché dans un livre, et avec le refus du druide, ou pseudo-druide si tu préfère, je ne suis pas rendu.

_________________
Notre esprit c'est comme le multivers : il y a une infinité d'univers qui peuvent rester isolés ou se toucher. Quand enfin nous nous connaîtrons suffisament, nous pourrons influencer le véritable multivers. Et alors une puissance infinie nous sera accordé. Du moins, c'est ce qu'on dit...
-Thèse d'Adrien Quipupa
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Dim 14 Fév 2010, 20:54 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Aoû 2008, 13:02
Messages: 98
PX: 1160
Maintenant, quand Aurelia y pensait, c'était vrai qu'elle ne se souvenait pas lui avoir donné son nom. Peut-être parce qu'au départ elle n'en voyait pas l'utilité. Ou bien alors parce qu'elle pensait au départ qu'il serait un simple passant qui lui donnerait bravement les indications du chemin à prendre pour sortir de la ville par les portes. Et puis après, elle avait fini par l'oublier.

Je m'appelle Aurelia.

Sa phrase était douce mais ferme en même temps. Une certitude. Une affirmation de soi. C'est un peu ça, un nom.

Tu dois forcément avoir faim ! Les efforts ça creuse ! Et nous n'avons fait que ça : on a marché durant quelques heures déjà et puis on a dû combattre par deux fois ! En plus dans l'état où tu es, si nous devions nous battre à nouveau, tu ne tiendrais pas le coup car tu as déjà reçu deux coups violents.

Ce n'est pas le moment de faire le fier-à-bras parce qu'il est en présence d'une femme ! S'il continuait ainsi, il finirait par la lâcher en pleine forêt. Aurelia espérait ne pas avoir à le forcer à manger, lui faisant passer tout ce qu'il y a de comestible à portée de main en lui calant ses deux mâchoires écartées.

_________________
Fiche Aurelia
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 15 Fév 2010, 00:18 
Héros épique
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Aoû 2009, 01:58
Messages: 755
PX: 570
Adrien se retourna finalement vers Aurelia pour bien parler. Il prit un air sérieux.
-En fait, je dois être sincère avec toi : je ne suis pas exactement comme toi. Je n'ai nul besoin de manger ou de boire et je serais proablement mort de ces deux coups si je n'avait pas le don de résilience.
Puis il prit une courte pause. Il venait apparament de penser à un truc.
-Ah non, j'ai oublié quelque chose près du temple.

_________________
Notre esprit c'est comme le multivers : il y a une infinité d'univers qui peuvent rester isolés ou se toucher. Quand enfin nous nous connaîtrons suffisament, nous pourrons influencer le véritable multivers. Et alors une puissance infinie nous sera accordé. Du moins, c'est ce qu'on dit...
-Thèse d'Adrien Quipupa
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 15 Fév 2010, 21:58 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Aoû 2008, 13:02
Messages: 98
PX: 1160
Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris cette histoire de résilience, et encore moins sur la raison pour laquelle tu résisterais mieux que les autres humains sans lancer le moindre sort...

C'était la seule réponse qui venait à l'esprit de la fille d'Aurile lorsqu'Adrien lui dévoila ses capacités. Elle aurait bien continué sa phrase et lui poser quelques questions à ce sujet, lorsqu'il interrompit son questionnement intérieur.
Elle aurait pu par exemple s'assurer si l'utilisation d'une telle protection était réellement sans faille et s'il pouvait l'utiliser à volonté. Si c'était le cas, elle serait alors d'une chance inouïe : il suffirait qu'il prenne tous les coups, ne ressentant aucune douleur, tandis que ses adversaires seraient effrayé à la vue d'une créature immortelle. Mais si ce n'était pas le cas ?
Ces questions, Aurelia n'avait pu se les poser parce que l'Elian avait parlé à nouveau, sur un tout autre sujet.


Adrien, qu'as-tu oublié ? J'espère que c'est quelque chose de futile, parce que je ne suis pas sûr que nous ayons le temps de faire demi-tour. Tu pourras aller rechercher ce que tu as perdu à notre retour.

Aurelia doutait qu'il puisse revenir assez vite en faisant un aller et retour épuisant tandis qu'elle courrait après des petites bêtes pour se nourrir... Et puis elle doutait qu'une hache soit particulièrement pratique pour chasser du gibier... Il lui faudrait... Oui, c'est cela, il lui fallait l'arme à distance improvisée qu'avait utilisé tout à l'heure son compagnon.

_________________
Fiche Aurelia
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 15 Fév 2010, 23:42 
Héros épique
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Aoû 2009, 01:58
Messages: 755
PX: 570
-C'est très compliqué. Mais je t'en ai déjà trop dit pour tout de suite.

Puis il changea à nouveau de sujet.
-Hum, non, je vais tenter de compenser ma coiffure avec mes autres lanières. Je vais le faire quand tu sera partie. Mais après ça, il faudra se reposer. On a une longue journée demain.

_________________
Notre esprit c'est comme le multivers : il y a une infinité d'univers qui peuvent rester isolés ou se toucher. Quand enfin nous nous connaîtrons suffisament, nous pourrons influencer le véritable multivers. Et alors une puissance infinie nous sera accordé. Du moins, c'est ce qu'on dit...
-Thèse d'Adrien Quipupa
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 17 Fév 2010, 21:10 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Aoû 2008, 13:02
Messages: 98
PX: 1160
Quand je serai partie ?

Aurelia ne comprit pas tout de suite la phrase. Mais après réflexion, peut-être voulait-il dire "quand nos chemins se sépareront". Un sentiment étrange s'empara d'elle, car malgré tout, elle comptait sur lui comme un membre bien intégré dans leur petit groupe, juste assez grand pour que le mot personne prenne le pluriel. Ils étaient embarqué dans une même aventure, à cela prêt que leurs objectifs respectifs différaient. Et il était d'ailleurs bien étonnant que les choses se déroulèrent ainsi ! Les possibilités étaient sans doute quasi nulles que deux aventuriers si différents se côtoient et s'entraident dans l'adversité.

Enfin, elle reprit la parole :


Ne soit pas si pressé, cette journée n'est même pas encore terminée.

Elle se permet un petit sourire alors qu'elle parlait.

_________________
Fiche Aurelia
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 17 Fév 2010, 23:35 
Héros épique
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Aoû 2009, 01:58
Messages: 755
PX: 570
Adrien ne comprit pas tout de suite, mais décidément il s'était (encore) mal fait comprendre.
-Hé bien, oui, quand tu sera partie chercher ta nourriture. À moins que tu veux que je t'accompagne?

-Mais, si tu le dis, on pourrais avancer encore en courant un peu.
Adrien avait eu cette idée il y a quelques minutes, mais il l'avait trouvé ridicule et l'avait gardé pour lui. Mais il était content de pouvoir enfin la partager.

_________________
Notre esprit c'est comme le multivers : il y a une infinité d'univers qui peuvent rester isolés ou se toucher. Quand enfin nous nous connaîtrons suffisament, nous pourrons influencer le véritable multivers. Et alors une puissance infinie nous sera accordé. Du moins, c'est ce qu'on dit...
-Thèse d'Adrien Quipupa
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 18 Fév 2010, 21:49 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Aoû 2008, 13:02
Messages: 98
PX: 1160
Aurelia excusa son incompréhension première à sa fatigue et à sa faim.

Ah oui. Excuse-moi je pensais à autre chose... Je préfèrerais que tu restes ici, nous manquons de repère, et nous pourrions nous perdre. Tu joueras le rôle de balise cette fois. Sinon, j'aurai accepté avec joie ton aide.

Elle décida alors de fouiller dans son sac et de chercher des objets qui pourraient lui servir. Ses yeux se posèrent sur la corde qu'elle avait entassé là et réfléchit : sa longueur devait être suffisante comme distance de frappe... Combiner avec une arme... Elle devait essayer, même si le résultat serait aléatoire. Mais il lui faudrait de l'espace libre autour d'elle.
Finalement elle se rendit compte qu'elle aurait l'air complètement stupide... Mais de toute façon, le plus stupide serait celui qui déciderait de ne pas soulager son ventre. Et puis, Adrien avait tenté quelque chose d'aussi risible alors à quoi bon s'en faire.

Elle sortit la corde de son sac, et attacha l'une des extrémités au manche de son imposante hache. Pendant cette manœuvre, elle prit le soin de répondre à l'élian.


Garder une bonne allure sera suffisant. Un bon pas endurant prime sur la vitesse éphémère.

La fille d'Aurile s'enfonça doucement mais sûrement dans les fourrés, à l'affut, et en prenant soin de garder à porter de voix son compagnon.

_________________
Fiche Aurelia
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 18 Fév 2010, 23:37 
Héros épique
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Aoû 2009, 01:58
Messages: 755
PX: 570
Adrien garda un oeil sur elle, mais commença déjà à agir, couché près de l'un des arbres. Il ne pouvait rien arriver de bien grave après tout, il en était convaincu. Au cas où, il avait laissé l'un de ses bâtons juste à sa droite.

_________________
Notre esprit c'est comme le multivers : il y a une infinité d'univers qui peuvent rester isolés ou se toucher. Quand enfin nous nous connaîtrons suffisament, nous pourrons influencer le véritable multivers. Et alors une puissance infinie nous sera accordé. Du moins, c'est ce qu'on dit...
-Thèse d'Adrien Quipupa
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 22 Fév 2010, 13:05 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Aurelia n'eut pas longtemps à chercher une proie. Avançant avec grande adresse et discrétion, elle repéra un rongeur de belle taille qui ferait l'affaire. Pourtant elle s'arrêta net les sourcils froncés. Le rongeur était un lièvre d'apparence : tout y était, oreilles comprises, mais d'une bien étrange couleur et dont la queue qui devait être courte était en fait une queue allongée et fournie pareille à celle d'un renard. La couleur détonnait surtout, une couleur d'un bleu clair, se confondant presque avec le ciel. Le lièvre bleu était distrait. Il avait les yeux rivés sur le buisson et avalait goulument les petites mûres violacées, qu'il attrapait avec adresse de ses petites pattes tendues.

Cependant Adrien se reposait, le bâton bien allongé à côté de lui. Aucun bruit ne venait de la forêt, il aurait presque pu se croire en vacances. Une douce brise lui caressait les cheveux, une occasion pour l'élian de réfléchir aux évènements depuis son arrivée à Gemmaline

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 22 Fév 2010, 20:56 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Aoû 2008, 13:02
Messages: 98
PX: 1160
Aurelia fut d'abord abasourdie par l'étrangeté de la vision qui s'offrait à elle, avant de se rappeler la nom de la forêt qu'elle et Adrien recherchaient. Ensuite, elle fut contente de savoir qu'ils étaient enfin arrivé à atteindre ce bois suspect.

La faim la tenaillant, elle décida d'étudier cette étrange créature de très près, en commençant par le goût l'étrange animal qui se présentait à elle.
Profitant de son arme improvisée, elle essayait de voir si la maîtrise de son arme lui permettrait d'abattre la créature.
Aurelia se saisit alors de la corde qu'elle avait avec elle, la faisant tournoyer au dessus de sa tête, gardant une distance d'un mètre entre le manche et sa main. La lourde lame prenant enfin une vitesse acceptable, lacérant la quiétude de l'air, elle lança son arme de jet de toutes ses forces en faisant glisser à la manière d'un lasso la corde.
Malgré cela, Aurelia savait pertinemment qu'elle n'arriverait pas à trancher la créature. Mais si elle pouvait l'assommer avec le poids d'une hache lancée à toute vitesse, elle pourrait manger à sa faim.

Avec une telle manœuvre, il aurait suffit d'un spectateur présent pour éveiller la forêt d'un éclat de rire tonitruant, en voyant l'absurdité de la tentative.

_________________
Fiche Aurelia
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 23 Fév 2010, 01:14 
Héros épique
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Aoû 2009, 01:58
Messages: 755
PX: 570
:HRP: Ce post est entièrement dédié au mental d'Adrien. Pour ceux qui n'ont pas le pouvoir télépathie suprême, c'est pas le post le plus utile.

Adrien, qui était très occupé, avait commencé à penser.
*Bon. Je récapitule. Une heure avant l'arrivée, mon escorte disparaît mystérieusement. Je suppose qu'ils ont dû être réaffectés, ce qui est compréhensible. Ensuite, je me rappele qu'il pleuvait. C'était plutôt désagréable mais c'est parti très vite. Puis j'ai parcouru la ville et me suis perdu. J'ai vraiment été bête, car j'ai passé à côté de la grande porte sa la voir. Enfin, pas grave. Ensuite je suis allé dans une auberge de putains demander une carte. Il vaut mieux que je trouve une autre place où aller, car c'est le genre d'endroit où j'ai le plus de chances de mourir.*
Cette pensée lui rappela ce que le grand émondeur lui avait dit. Sa mère avait de toute évidence un puissant pouvoir psi. Enfin, cela importait peu pour l'instant, car elle est morte il y a sept cent soixante-et-un ans.

*Ensuite, je suis allé à la bibliothèque de la ville. C'est un lieu très riche de connaissances, et une nouvelle va devoir s'y ajouter. Mais, j'y pense. Je dois aussi faire une carte de toute l'île.*
Adrien leva ses yeux vers le lieu le plus haut qu'il avait entrevu depuis là : le mont cristal. Il comprit qu'il devrait un jour le monter. Puis, après quelques secondes, il reprit sa tâche de cheveux.

*Je suis finalement reparti vers les portes, et j'ai été surpris par le nombre de non-humains que j'ai vu. J'ai rencontré Aurelia. On a remonté la ville ensemble, on a vu un spectacle, on a menti au garde, qui était d'ailleurs plutôt idiot, et tout ça pour se rendre jusqu'ici. Qui sait ce que nous réserve l'avenir? Hormis les dieux, qui de toute façon se fichent des mortels.*

Ensuite, Adrien se posa quelques questions sur Gemmaline. Quel roi accepterait une telle liberté d'expression? Cet homme devait être au-dessus du bien objectif pour le permettre. Est-ce que le felogide est vraiment un singe vert où est-ce des illusions? Et surtout, pourquoi on appelait ce lieu la forêt au lapin bleu?

_________________
Notre esprit c'est comme le multivers : il y a une infinité d'univers qui peuvent rester isolés ou se toucher. Quand enfin nous nous connaîtrons suffisament, nous pourrons influencer le véritable multivers. Et alors une puissance infinie nous sera accordé. Du moins, c'est ce qu'on dit...
-Thèse d'Adrien Quipupa
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 24 Fév 2010, 11:14 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Aurélia était adroite, et malgré l'arme improvisée, la dernière chose que vécut le lièvre bleu fut l'arrivée sifflante d'un gros objet, ainsi qu'un rire d'une femelle humaine. Son crâne reçut de plein fouet et éclata en un craquement sinistre. Ainsi mourut Frelmin, l'un des nombreux fils de Draganor le premier lièvre issu d'une race crée par un druide un peu fou, affectionnant le bleu. Distrait par le péché de gourmandise, Frelmin n'avait rien vu venir.

Cependant, toute à sa joie, le rire d'Aurelia résonna dans les bosquet, provoquant un silence soudain comme si toute la faune avait décidé brusquement de se planquer.

Adrien lui se la coulait douce, attendant le retour de cette étrange femme, laissant ses pensées vagabonder d'une manière aléatoire. Il est vrai qu'il aurait pu en prévision du retour de la jeune femme, s'occuper à faire un petit feu. Mais sa nature profonde pouvait nullement savoir qu'un lièvre se mangeait cuit... quoique avec Aurélia, rien n'était moins sûr.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 25 Fév 2010, 11:40 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Aoû 2008, 13:02
Messages: 98
PX: 1160
Aurelia retourna chez son compagnon, fier comme un paon, tenant sa hache par le manche, reposant sur son épaule le bois supportant la tête métallique, tandis qu'elle portait l'étrange lapin de son autre main, le tenant par ses oreilles mignonnes maculées du sang de l'animal.
Elle se demandait comment elle allait le manger, et se dit qu'elle pourrait se servir de la fourrure pour un vêtement élégant. Pragmatique, elle commençait déjà à dépiauter l'animal consciencieusement, afin de récupérer le plus de cuir possible.


Tu crois qu'il est meilleur comment ? Cru, rôti ou bien en gigot ?

Elle s'était adressée à Adrien de cette manière, restant concise.

_________________
Fiche Aurelia
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 25 Fév 2010, 19:21 
Héros épique
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Aoû 2009, 01:58
Messages: 755
PX: 570
Adrien avait fini sa dure tâche et pu se concentrer pleinement sur Aurelia, le plus objectif possible.
-Hum, les animaux à sang chaud demeurent comestibles quelques temps après avoir été tués. Alors, si tu aimes le juteux...

-Mais te connaissant, je suppose que tu serais plus apte à le manger crû que toute autre personne. Et puis, s'il en reste demain, j'ai de quoi le réchauffer. Dit Adrien en souriant.

_________________
Notre esprit c'est comme le multivers : il y a une infinité d'univers qui peuvent rester isolés ou se toucher. Quand enfin nous nous connaîtrons suffisament, nous pourrons influencer le véritable multivers. Et alors une puissance infinie nous sera accordé. Du moins, c'est ce qu'on dit...
-Thèse d'Adrien Quipupa
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 01 Mar 2010, 19:46 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Aoû 2008, 13:02
Messages: 98
PX: 1160
Et c'est ce que fit Aurelia. Jugeant qu'elle n'avait pas le temps de récupérer suffisamment de bois pour faire un grand feu, ainsi qu'attendre des braises convenables ou encore des flammes chaudes qui ne calcineraient pas le viande, ce qu'elle estimait à une durée d'une heure au moins, elle mangea l'animal à pleine dent, mâchant la chair encore tiède, tendit que des morceaux arrachés venaient se coincer de temps en temps entre ses gencives et ses dents.

Tant pis pour la propreté, et pour la féminité. Après tout, elle avait bien dû survivre comme cela dans ses contrées gelées, où faire un feu sur un tapis de neige sans le moindre bois sec relevait de la blague de mauvais goût.
Elle mangea goulûment l'entièreté de la pauvre bête, et lorsqu'elle alla placer la fourrure bleuté du lapin, elle s'exclama surprise.


Mince, j'avais déjà des rations de survie ! Pourquoi ne les ai-je pas aperçues plus tôt !

_________________
Fiche Aurelia
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 04 Mar 2010, 10:37 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
La pause sanglante terminait à sa fin alors qu'Aurelia se restaurait, le sang goutant sur le menton, telle une créature infernale se repaissant d'une chair crue. Aurelia avait bien mangé, le lapin bleu étant d'un goût étonnamment vivifiant. Elle sentit en elle couler des forces nouvelles et se sentait prête à affronter un dragon. Adrien à côté d'elle ne put que la regarder que ce fut avec dédain ou avec horreur, la question restait entière.

Tout semblait calme en cette après-midi ensoleillée, quelques heures de marche pourraient les avancer vers les gorges que tout deux cherchaient. Adrien pouvait voir avec satisfaction que la présence déjà intrigante d'un lièvre bleu pourrait peut-être l'amener à ces fameux feljoides qu'il recherchait. Une forêt interdite, certes, mais pourquoi ?

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 [ 120 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: