Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Mar 16 Oct 2018, 21:52


Règles du forum


Image


Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Velykan de Nagemonts
MessageMessage posté...: Ven 24 Sep 2010, 22:11 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 23 Sep 2010, 19:44
Messages: 29
PX: 350
Citation:
Maitre de Jeu : Loki Kensei

Citation:
Background :

Korgard Nagemonts était un grand guerrier illuskan. Ou du moins l'avait-il été, vingt hivers plus tôt. Cet ancien pillard des mers s'était depuis ses quarante années reconverti dans la colonisation. Sa gigantesque épée avait trouvé une place près de l'accueillante cheminé d'une maison isolée sur la plage nord de l'île Monray. Il y avait rencontré une pionnière du Ppeuple, plus jeune, mais qui était rapidement tombée sous le charme du vieux marin. Leur logis accueillit bien vite une portée de petits marmots, trois beaux enfants en trois ans, Velykan lanterne rouge aux yeux bleus. Tous en bonne santé jusqu'à la fin de leur petite enfance, ce qui relevait de la félicité, ils avaient toute la latitude pour découvrir la vie ensemble, que ce soit en aidant leur père à pêcher pour les deux garçons, ou en apprenant à tisser et à s'occuper des plantations délicates pour la jeune fille. Les contacts avec les zones plus citadines se résumaient à l'échange de quelques produits anecdotiques, car la famille s'auto-suffisait pour dans de nombreux domaines.

Comme ses frères, Velykan eut la chance de recevoir un enseignement littéraire, car si son géniteur n'avait jamais su écrire quoi que ce soit, ce n'était pas le cas de sa mère, plus instruite. Korgard n'encourageait pas sa descendance à se battre, mais fut également obligé de leur enseigner les bases, car il n'était pas rare de croiser quelques créatures des montagnes qui erraient sur les routes crevassées. Ils vénéraient tous ensemble les dieux des deux cultures à part égale. Tempus, même si son attribution n'était pas présente dans leur quotidien, recevait régulièrement l'offrande de quelques morceaux de viande chassé, en l'honneur de leurs ancêtres nordiques. Mère Nature était-elle aussi louée, étant d'une grande importance dans la culture du ppeuple, et d'une grande aide morale aux travaux de la petite ferme.

Quatorze ans avaient passé depuis la naissance du jeune azurin. De bon matin, rentrant le seul mouton de la famille qu'il avait emmené, plus par plaisir que par nécessité, paître sur les collines accidentées, un étrange personnage déboula sur son passage. La peau grise, les canines inférieures proéminentes, Velykan ne le reconnu qu'à la description que son géniteur lui en avait faite : une vermine dangereuse. Il lui avait aussi indiqué que la réaction à avoir dans ces cas là, pour son fils, était de fuir, même s'il l'avait dit vite (son père était un homme réaliste avant d'être une tête brulée). Néanmoins, le monstre humanoïde avait une sérieuse entaille au côté, et avait un peu de mal à marcher. D'une curiosité maladive, le garçon ne pu s'empêcher de l'observer quelques secondes. Quelques secondes de trop car l'autre avait dégainé une épée courte et avancé d'un pas sournois mais difficile vers lui. L'azurin ne pensait pas à sa vie, mais à celle de son unique bétail, à la colère de son père, à la perte pour eux. Il se jeta sur son adversaire surpris, et de ses bras déjà puissants, lui arracha son arme. Il entra ensuite dans une spirale sanglante. S'emportant, il ne prit pas gare et confondant la bête affolée avec la créature, il cueillit les deux vies.

Alertés par les cris d'agonie de l'ovidé, le chef de famille s'était précipité armé d'un lourd couteau. Il vit l'animal et le monstre morts, la lame sanglante à terre, auprès de Velykan, Il constata aussi l'aura bleue qui entourait son fils essoufflé et blessé à l'épaule. Korgard était quelqu'un de compréhensif, mais il n'aimait pas la magie. Il préféra fermer les yeux le temps que le jeune garçon se rétablisse. Il connaissait bien la rage qui prenait ceux de son peuple au plus fort d'un combat, et la savait dangereuse, mais pour lui parfaitement naturelle. Ce qu'il ne connaissait pas, et ce qui l'effrayait, c'était le sortilège qui habitait ce fils, celui qui avait le regard d'un cérul plus marqué que ses autres enfants. Il représentait trop de risques pour sa famille, il décida à contre-cœur d'éloigner cette descendance aux dons imprévus.

Ce fut donc à presque quinze printemps que Velykan fut recruté comme mousse sur un bateau de commerce, où il passa deux années. Même jeune, il paraissait solide, et on eut aucun mal à lui trouver une place sur le navire. Un peu honteux, son père lui avait légué comme présent son épée et n'avait jamais exclu une possibilité de retour, mais l'azurin ne se faisait pas trop d'illusions. Il passait les longues heures inactives du soir à méditer plutôt qu'à dormir. Il se faisait peur. Depuis l'épisode du mouton. Il chercha néanmoins à reproduire l'état si particulier dans lequel il était rentré ce jour là. Il tenta de trouver le juste milieu, un stade intermédiaire, où il pourrait canaliser cette rage sans risque pour les autres. Il s'explora longtemps et à travers toutes les voix : il s'essaya à un grand nombre d'armes, en conservant plusieurs, à l'élevage de quelques rats de la cale, et même à la musique. On lui parla de Valkur autant que de Tempus, il adhéra. Ce n'était pas un dieu très riche en idéaux, mais il s'en sentait étonnamment proche, au point de s'identifier à lui. Avant de quitter, au détour d'un arrêt, le pont du ''Flot'' , pour une petite île qui ressemblait un peu à la sienne. C'était du moins ce qu'il pensait.


Citation:
Description physique :

De son mètre quatre-vingt-six et de ses cent kilos, Velykan n'est pas un petit gabarit. Grand et large d'épaule comme ses ancêtres du nord, sa peau est métissée, moins sombre que celle des gens du ppeuple mais tout de même brune. Il porte ses cheveux cupriques et raides courts au-dessus d'un visage anguleux, aux traits taillés au couteau, qui lui donnent un air dur et facilement sévère. Une pilosité cuivrée rasée avec les aléas de la mer lui mange les joues. Ses yeux azurs, tirant sur les tons noirs, ne sont pas apparus chez les siens comme comme une anomalie notable, au vue de ses origines mixtes, bien qu'ils soient moins clairs que la normale.


Citation:
Description psychologique :

Rêveur et idéaliste, le jeune homme est une personne tout à fait prompte aux passions ardentes, au fanatisme onirique, plein d'émotions dignes. Bien que pas particulièrement vif d'esprit, il, chose rare chez les barbares, pense beaucoup à la condition humaine. Il pense que le bonheur vient avec la liberté, et souhaite rejoindre Gemmaline dans le but de s'imprégner d'une société égalitaire avant de reprendre son voyage initiatique. Il aime la vie et est rempli de tellement d'ambitions pour l'humanité qu'il peut même sembler parfois assez hautain, malgré le fait qu'il se mette presque toujours à la place du plus faible. Investi dans une cause, de son propre aveux, encore floue, il en oubli souvent son propre bonheur, et par la même sa propre santé. Il cherche néanmoins avec autant de fougue à contrôler ses pulsions conscient qu'elles peuvent avoir des conséquences qui entraveraient ses projets, comme par exemple, sa mort. Il n'a pas peur d'utiliser la violence, et la contemple d'un point de vue réaliste, pensant qu'elle est dans quelques cas la seule manière de se faire entendre.

Attaché aux gens et aux lieux qui croisent sa route, plus qu'il ne le voudrait (il aurait plutôt tendance à prêcher le contraire), il garde dans des fioles une portion significative des endroits d'une importance qu'il juge capital pour sa maturité intellectuelle. Ainsi, quand le gravier représente l'île de Monray où il a passé son enfance, l'eau de mer est le symbole de son voyage sur le ''Flot''.

Velykan a tendance à aller vers les gens, mais il contrôle très mal la véhémence de ses propos, se montrant parfois blessant dans ses paroles, ou tout simplement trop envahissant. Pour exprimer ses opinions, malheureusement, il lui faut souvent passer par le processus contestable décrit plus haut.


Citation:
Nom : Nagemonts
Prénom : Velykan
Race : Azurin
Sexe : Masculin
Age : 17 ans
Classe : Barbare
Dieu : Tempus et Mère-nature (Chauntéa) par l'éducation, Valkur depuis son voyage en mer
Alignement : Chaotique bon


Citation:
Force : 16
Dextérité : 12
Constitution : 14
Intelligence : 12
Sagesse : 14
Charisme : 8


Citation:
Niveau : 1
XP : 350
PV : 12 (base) + 2 (cons) = 14


Citation:
Jets de Sauvegarde

  • Volonté : 0 (cla) + 2 (vol) = +2
  • Vigueur : 2 (cla) + 2 (con) = +4
  • Réflexe : 0 (cla) + 1 (dex) = +1


Citation:
Jets d'attaque

  • Au corps-à-corps : 1 (BBA) + 3 (force) = +4
    • Épée à deux mains – +4 – 2d6+4 – 19-20 x2 – Tranchant
    • Matraque – +4 – 1d6+3 – 20 x2 – Contondant
  • A distance : 1 (BBA) + 1 (dex) = +2
    • Hache de lancer – +2 – 1d6+3 – 20 x2 – 3 mètres – Tranchant


Citation:
CA
  • Optimale : 10 (base) + 1 (dex) + 3 (armure) = 14 (15 avec rondache)
  • Pris au dépourvu : 10 (base) + 3 (armure) = 13 (14 avec rondache)
  • Contact : 10 (base) + 1 (dex) = 11


Citation:
Or : 3po 9pa 7pc

Équipement
  • Armure de cuir cloutée – 10kg – 25po
  • Épée à deux mains – 4kg – 50po
  • Matraque – 1kg – 1po
  • Hache de lancer – 2kg – 8po
  • Rondache en bois – 2,5kg - 3po
  • Tenue de voyage – 2,5kg – offerte
  • Sac à dos – 1kg – 2po
    • Fiole pleine de graviers – 0,05kg – 1po
    • Fiole pleine d'eau de mer – 0,05kg – 1po
    • Fioles vides x3 – 0,15kg – 3po
    • Corde en chanvre – 5kg – 1po
    • Silex et amorce – négligeable – 1po
    • Flasque en métal (vide) – 0,25kg – 0,03po

Poids transportable
Légère < 38kg – Intermédiaire 38–76,5kg – Lourde 76,5–115kg
Actuel : 28,5kg


Citation:
Compétences
  • Dressage : 1 (rangs) -1 (cha) = +0
  • Escalade : 2 (rangs) + 3 (for) = +5
  • Intimidation : 4 (rangs) -1 (cha) = +3
  • Natation : 2 (rangs) + 3 (for) = +5
  • Profession (marin) : 2 (rangs) + 1 (sag) = +3
  • Représentation (instruments à vent) : 1 (rangs) -1 (cha) = +0
  • Saut : 2 (rangs) + 3 (for) = +5
  • Survie : 1 (rangs) + 2 (sag) = +3
Hors classe
-2 points pour corriger l'illettrisme.

Langues :
Commun, illuskan.


Citation:


Citation:
Capacités de classe




Citation:
Réserve d'essencia :1 (don) + 1 (race) = 2

_________________
La vie est faite d'exceptions.


Dernière édition par Velykan Nagemonts le Mer 29 Sep 2010, 18:12, édité 1 fois.
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: