Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Mar 21 Nov 2017, 08:55


Règles du forum


Image


Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Gol'Kai, un gobelin en quête.
MessageMessage posté...: Mar 12 Avr 2011, 15:02 
Aventurier de passage
Hors ligne

Inscription: Mar 12 Avr 2011, 13:46
Messages: 47
Citation:
Maitre de jeu : Chapour l’Avisé


Nom : Gol'Kai
Alignement : Chaotique Neutre
Race : Gobelin
Age : 19 ans
Poids : 20 kilogrammes
Taille : 110 centimètres
Sexe : Masculin
Classe : Éclaireur 1/Spadassin 1
Divinité : Shaundakul
Vitesse : 9 mètres par round

Expérience : 1 000 / 3 000.

Caractéristiques : (après ajustements des bonus/malus raciaux : +2 dex, -2 for et cha)

For : 12 (+1)
Dex : 18 (+4)
Con : 12 (+1)
Int : 14 (+2)
Sag : 10 (+0)
Cha : 08 (-1)

Points de vie : 11/16 ; 1d8 + 1d10 + 2 : ( 8 + 1 (Con) ) + ( 6 (d10) + 1 (Con) ) = 16

Classe d’armure (CA) : 10 + 4 (dex) + 2 (armure) + 1 (taille) = 17
Contact : 10 + 4 (dex) + 1 (taille) = 15
Pris au dépourvu : 10 + 2 + 1 = 13

Initiative : = +4.

Jet d’attaque au corps à corps : 1 (BBA) + 1 (for) + 1 (taille) + 1d20
  • Morgenstern : 1d20+3 / 1d6 + 1 / ×2
  • Masse d'arme lourde de maitre : 1d20+4 / 1d6 + 1 / ×2
Jet d’attaque au corps à corps pour les armes légères, rapière, fouet et chaine cloutée de taille P grâce à l'attaque en finesse : 1 (BBA) + 4 (dex) + 1 (taille) + 1d20
  • Épée courte : 1d20+6 / 1d4 + 1 / 19-20/×2
  • Dague : 1d20+6 / 1d3 + 1 / 19-20/×2
  • Coupe-vif gnome : 1d20+2 / 1d3 + 1 / 19-20/×2
Jet d’attaque à distance : 1 (BBA) + 4 (dex) + 1 (taille) + 1 (tir à bout portant) + 1d20
  • Arbalète légère : 1d20 + 6 (+7 si adversaire distant de moins de 9 mètres) / 1d6+1(tir à bout portant) / 19-20/×2

Jet de vigueur : 0(éclaireur) + 2 (spadassin) + 1 (con) = 3
Jet de réflexes : 2(éclaireur) + 0 (spadassin) + 4 (dex) = 6
Jet de volonté : 0(éclaireur) + 0 (spadassin) + 0 (sag) = 0


Langues connues : Commun des Profondeurs, Gobelin, Commun, Draconien

Capacités de classe : Éclaireur/spadassin

Dons : Tir à bout portant, attaque en finesse

Caractéristiques raciales :
Traits des gobelins (Ext). Voici les traits raciaux des gobelins.
  • –2 en Force, +2 en Dextérité, –2 en Charisme.
  • Petite taille. Bonus de +1 à la classe d’armure, bonus de +1 aux jets d’attaque, bonus de +4 aux tests de Discrétion, malus de –4 aux tests de lutte. Le poids transportable et la charge qu’ils peuvent soulever correspondent à 75 % de ceux des créatures de taille M.
  • La vitesse de base au sol d’un gobelin est de 9 mètres.
  • Vision dans le noir sur 18 mètres.
  • Bonus racial de +4 aux tests de Déplacement silencieux et Équitation.
  • Langues. D’office : commun et gobelin. Supplémentaires : draconien, elfe, gnoll, géant et orque.
  • Classe de prédilection : Roublard
  • Ajustement de niveau : +0

Citation:
Passage au niveau 2 :
  • +7 points de vie (6 (d10) + 1 (Con))
  • +1 BBA
  • +2 vigueur
  • +2 en représentation (danse), +1 en acrobatie et en bluff
  • don attaque en finesse


Compétences :

Points de compétence au niveau 1 : (8 + 2) x 4 = 40
Points de compétence à chaque niveau d'éclaireur : 8 + 2 = 10
Points de compétence à chaque niveau de spadassin : 4 + 2 = 6

Total = DM + bonus carac + autres

Compétences de classe de l'éclaireur :
    Connaissances (géographie) : 2 + 2 (int) = 4
    Connaissances (exploration souterraine) : 2 + 2 (int) = 4
    Connaissances (nature) : 2 + 2 (int) = 4
    Déplacement silencieux* : 2 + 4 (dex) + 4 (race) = 10
    Désamorçage/sabotage : 4 + 2 (int) = 6
    Détection* : 4 + 0 (sag) = 4
    Discrétion* : 4 + 4 (dex) + 4 (taille) = 12
    Équitation* : 0 + 4 (dex) + 4 (race) = 8
    Fouille* : 4 + 2 (int) = 6
    Langue : 0
    Perception auditive* : 4 + 0 (sag) = 4
    Survie* : 2 + 0 (sag) = 2

Compétences de classe communes du spadassin et de l'éclaireur :
    Acrobaties : 5 + 4(dex) = 9
    Artisanat (fabrication de pièges) : 4 + 2 (int) = 6
    Bluff* : 1 - 1 (cha) = 0
    Équilibre* : 0 + 4 (dex) = 4
    Escalade* : 0 + 1 (for) = 1
    Évasion* : 0 + 4 (dex) = 4
    Maîtrise des cordes* : 0 + 4 (dex) = 4
    Natation* : 0 + 1 (for) = 1
    Psychologie* : 0 + 0 (sag) = 0
    Saut* : 0 + 1 (for) = 1

Compétences de classe du spadassin :
    Diplomatie* : 0 - 1 (cha) = -1

Compétences hors classes innées :
    Contrefaçon* : 0 + 2 (int) = 2
    Déguisement* : 0 - 1 (cha) = -1
    Estimation* : 0 + 2 (int) = 2
    Intimidation* : 0 - 1(cha) = -1
    Premiers secours* : 0 + 0 (sag) = 0
    Renseignement* : 0 - 1(cha)= -1

Compétences hors classe non innées :
    Crochetage : —
    Décryptage : —
    Dressage : —
    Escamotage/Vol à la tire : 1 + 4 (dex) = 5
    Profession : —
    Représentation (danse) : 2 - 1 (cha) = 1
    Utilisation d’objets magiques : —

En gras les compétences de classe et avec une astérisque les compétences innées (utilisables même avec un degré de maîtrise égal à 0).

Équipement :

Armure : 3,75 kg
    Armure de cuir : 3,75 kg

Armes : 6,5 kg
    Morgenstern : 1d6 + 1 /critique : ×2, 1,5 kg
    Epée courte : 1d4 + 1 / critique : 19-20/×2, 0,5 kg
    Dague : 1d3 + 1 / critique 19-20/ ×2, 0,25 kg
    Arbalète légère (+37 carreaux dans un carquois ) : 1d6 / critique : 19-20/ ×2, facteur de portée : 24 mètres, 2 kg
    Masse d'arme lourde de maitre (2 kg ; 312 po)
    Coupe-vif gnome (250 g ; 25 po)

Sur lui :
    Tenue de voyage
    Chevalière en os représentant le symbole de la tribu de Gol'Kai, un poing de feu

Sac à dos plein : 17,075 kg
  • paillasse (2,5 kg ; 1 pa)
  • outre d'eau (2 kg ; 1 po)
  • corde de chanvre de 15 mètres (5 kg ; 1 po)
  • couverture d'hiver (0,325 kg ; 5 pa)
  • outils d'artisans (2,5 kg ; 5 po)
  • outils de cambrioleurs (0,5 kg ; 30 po)
  • quatre bourses contenant des sommes inconnues et une autre en tissu vert renfermant de l'herbe au diable (— ; ? po)
  • cinq clés (—)
  • un sifflet (— ; 8 pa)
  • deux appeaux (— ; ? po)
  • un collier en argent (— ; ? po)
  • la fourrure d'un ours (3 kg, ? po)
  • une arbalète légère (1 kg, 35 po)



Or : 24 PO 4 PA.

Charge :
    Charge légère : jusqu'à 16.125 kg.
    Charge intermédiaire : entre 16.125 kg et 32.25 kg.
    Charge lourde : entre 32.25 kg et 48.75 kg.
Poids total : 27,325 kg. Charge intermédiaire.

Description physique :

 Gol'Kai est un gobelin à la peau vert foncé tirant sur le marron. Il possède de courts cheveux noirs lui arrivant à la nuque. Si ceux-ci sont emmêlés et seraient le cauchemar de toute femme un peu coquette, ils sont néanmoins propres (dans la limite des notions de propreté gobelines, c'est-à-dire une douche par semaine). Mais ce qui étonne le plus chez lui, ce sont des yeux oranges, qui contrairement à ceux de son espèce, dénotent une intelligence et une curiosité sans pareils. De plus, ils brillent continuellement et font montre d'une certaine douceur et gentillesse. Relativement grand pour sa race, il n'est pas d'une force herculéenne mais très rapide et agile.

Description psychologique :

 Comme tout gobelin, Gol'Kai est sournois et rusé, cependant il a rejeté le mode de vie de son espèce et fait montre d'une gentillesse et d'une douceur peu commune à ceux de sa race. Il tend à faire un pas vers les autres même s'il a des difficultés à comprendre le mode de vie des races de la surface, le mode de vie gobelin étant profondément ancré en lui malgré son jeune âge et son rejet de sa société. Par contre, Gol'Kai n'a que peu de compréhension pour le concept de propriété privée, car chez les gobelins, tout appartient à tout le monde, pour garder quelque chose, il faut souvent se battre. Disons qu'en fait, il n'en a qu'une connaissance vague, qui est surtout tournée pour l'arranger personnellement.

Background :

 Pour comprendre la vie de Gol'Kai, et surtout son terrible et difficile choix, il faut d'abord comprendre quelle est la façon de vivre des gobelins, quels sont leur crédo et comme est bâtie leur société. Chez eux, tout vient à qui est suffisamment malin et sournois pour s'en emparer. Ainsi, dans une tribu gobeline, on passe autant, voire plus de temps, à regarder par-dessus son épaule que devant soi, un coup mortel pouvant sans cesse arriver, pour peu que l'on dispose de quelques fonctions permettant de s'élever de la masse populaire. Le taux de mortalité est tellement important que cela exige une reproduction de même nature, se qui fait que les gobelins ont tendance à devenir très rapidement nombreux. La tribu de Gol'Kai, à sa naissance affichait donc une population de prêt de huit-cents membres.

 Gol'Kai vit le jour dans une grande tribu gobeline de l'Outre-Terre. Cette tribu avait été agrandie au fil de nombreuses guerres tribales qui avaient eut la chance de s'achever par des victoires. Les vaincus avaient alors été, fait rare chez les gobelins, rattachés à la tribu victorieuse plutôt qu'exécutés ou assimilés comme des esclaves. Oh, bien sûr il y avait des esclaves gobelins, mais ceux-ci restaient trop rares pour être notifiés. Donc Gol'Kai naquit dans une
famille de bas étage, son père étant pêcheur, subsistant grâce aux eaux poissonneuses du lac présent dans la grande caverne qu'avait annexé la tribu et sa mère récupérait des bouts de cuir pour faire des semblants de vêtements. Très tôt, le très jeune gobelin se retrouva au milieu des siens, apprenant à la dure se que pouvait être la vie dans une tribu de huit-cents âmes, en ne comptant que les libres. Cependant, très tôt il fut formé au combat par un sergent gobelin moins con que les autres qui avait vu la vitesse et l'habileté que Gol'Kai avait utilisé pour voler un peu de nourriture. Pris sous l'aile de ce sergent qui ne tenait qu'à lui apprendre les rudiments du combat, le gobelin passa plusieurs années à être formé et à développer continuellement sa dextérité, seul avantage sérieux face à d'autres jeunes plus costaux que lui. Cependant, là ou s'établit rapidement une réelle différence fut que contrairement à ses compagnons d'armes, Gol'Kai ne ressentait pas le besoin de tuer un de ses congénère afin de prendre sa place. Cela ne lui traversait même pas l'esprit. Il s'attira alors quolibets et insultes, devant la honte d'une pseudo famille qui ne gardait contact avec lui que parce qu'il était capable de les défendre et de défendre leurs maigres biens.

 Cette vie dura jusqu'à ses dix ans, âge auquel il fut officiellement reconnu comme adulte. Ce fut l'occasion d'une fête où viande et alcool de champignon furent versés à flot, saluant ainsi la majorité de vingt-quatre gobelins, sur les soixante qui avaient vu le jour en même temps. La sélection avait été rude et les survivants pouvaient se féliciter d'être les plus forts ou les plus rusés. À partir de ce moment là, Gol'Kai se vit offrir la possibilité de parcourir les tunnels sombres, oppressants et dangereux de l'Outre-Terre. Ainsi, sa première mission, à l'âge de onze ans, fut de rattraper une esclave, une jeune femelle halfelin qui avait eut le malheur de tomber entre leur pattes quelques mois auparavant. Gol'Kai, pressé de montrer sa valeur se lança donc dans cette traque, utilisant tout se qu'avait appris son mentor, s'il pouvait le nommer ainsi. Seulement, il se rendit alors compte qu'il pouvait faire de nombreuses autres choses. Alors qu'il n'avait été formé qu'à un maniement rudimentaire du morgenstern, il apprit à se servir de son intelligence et de ses capacités pour suivre les pistes que la jeune hin avait laissé, utilisant sa nyctalopie pour cela. Et, après trois jours de traque continue, sans dormir ni même prendre réellement le temps de manger, il parvint à la retrouver. Elle avait été capturée par trois gobelins qui l'avaient ligoté et prévoyaient de lui faire subir maints supplices. Gol'Kai comprit qu'ils avaient entre autre l'intention d'abuser d'elle. Et malgré le fait que la jeune femelle halfeline ne parlât pas leur langue, elle sembla le comprendre car elle se mit à gémir. Et alors, sans même savoir pourquoi, Gol'Kai fut révolté à l'idée que l'on puisse faire subir une telle chose à cette halfeline, alors que sa mission était justement de la ramener à la tribu où elle subirait un sort identique. Se saisissant de son arbalète, le gobelin l'arma et s'approcha le plus discrètement possible du groupe avant de décocher le premier carreau qui se ficha dans le dos du plus proche gobelin. Les deux autres sortirent alors de petites épées et commencèrent à chercher leurs agresseurs quand l'arbalète claqua une deuxième fois, un deuxième gobelin succombant après que le carreau lui eut explosé le crâne. Le dernier gobelin ne sachant que faire préféra fuir, mais ne fut pas assez rapide. Il parvint tout juste à esquiver suffisamment le troisième carreau pour ne le prendre que dans la cuisse plutôt que dans le bas-ventre. Blessé, au sol, gémissant de douleur comme un chien mourant, il put lire dans les yeux de Gol'Kai, armé de son morgenstern, toute la haine et la colère qu'il était possible de trouver chez quelqu'un. L'éclaireur abattit alors son arme sur la tête de son adversaire, s'acharnant durant plusieurs minutes, alors que ce dernier était mort aussitôt après le premier coup. Ce ne fut que lorsque Gol'Kai fut recouvert de sang, de chair et de cervelle qu'il daigna enfin mettre fin à sa sauvagerie et se tourna alors vers la jeune hin qui, terrorisée, le regardait, se demandant sûrement s'il allait lui arriver la même chose. Or Gol'Kai se contenta juste de sortir sa dague pour lui couper quelques cheveux qu'il mit dans sa botte droite. Puis il coupa ses liens, et voyant que la jeune esclave était trop terrorisée pour bouger, il rangea ses armes et pointa son doigt sur son torse avant de dire en langue gobeline :


 « Je m'appelle Gol'Kai. Je ne te veux aucun mal. Pars ! Je dirai que je t'ai tuée et que j'ai abandonné ton cadavre aux charognards après avoir joué avec toi. »

 Puis, il s'assit et commença à manger, posant même une ration de survie à quelques mètres de lui afin que la femelle halfeline puisse manger. Après plusieurs minutes, elle se décida enfin à prendre la ration et retourna la manger dans son coin. Elle fut de nouveau horrifiée par Gol'Kai qui alla couper la langue d'un des gobelin mort, ainsi que les scalps des trois, qu'il mit dans son sac, avant de repartir par où il était arrivé.

 En rentrant dans la tribu, arborant à la fois trois scalps de gobelins ainsi qu'une langue et des mèches de cheveux, Gol'Kai fut accueilli en héros et nul ne douta un seul instant de la façon qu'avait utilisé le traqueur pour obtenir de tels attributs. Ce fut ainsi, sur des mensonges, que Gol'Kai se battit une petite réputation. Ainsi, le chef de la tribu le nomma comme garde des esclaves, qui le craignaient tous pour sa prétendue sauvagerie, quand il se révéla être le gardien utilisant le moins le fouet. Il passa donc quatre ans à ce poste, sans se plaindre, et chaque fois qu'un esclave s'enfuyait, il était envoyé pour le retrouver ou au moins s'assurer de la mort. C'est comme cela que Gol'Kai se rendit compte à quel point sa société était étrange et qu'il n'aimait pas ça. Il se débrouillait donc pour que les esclaves qu'il retrouvait, car il finissait toujours par les retrouver, retrouvent leur liberté.

 Cependant sa vie changea du tout au tout quand la tribu déclara la guerre à une tribu de troglodytes qui eut le malheur de s'installer non loin de leur caverne. Pensant gagner rapidement cette guerre inutile, le chef de la tribu envoya ses forces dans la bataille qui tourna vite à la déroute. Un grand nombre des combattants fut proprement tué dès les premières minutes de la bataille, les troglodytes utilisant à la fois sorts divins et javelines pour égayer les rangs gobelins. Et bien entendu, une grande partie de la troupe, en voyant un tel carnage, fit ce que les gobelins savaient faire de mieux : prendre la fuite. Et Gol'Kai, même s'il ne fut pas de cela dès le début tenta bien vite de faire de même. Cependant, un prêtre de Laogeb parvint à l'acculer dans un petit tunnel et lança sur lui un sort d'immobilisation, à partir d'un parchemin. Ainsi prisonnier, Gol'Kai fut ramené avec une vingtaine des siens dans la tribu victorieuse et connut la dure vie de ceux qu'il était chargé auparavant de surveiller. Il trima, suant sang et eau pour une tâche inutile, c'est-à-dire casser des cailloux et les déplacer pour faire un semblant de mur. Cependant, dans son malheur, il eut de la chance, car rapidement son agilité et sa dextérité, de même que son intelligence furent découvert et les troglodytes l'utilisèrent pour autre chose, fabriquer des pièges, afin de capturer d'autres esclaves. Seulement, dans la vision troglodyte de fabrication des pièges, il faut aussi les tester. Et quoi de mieux qu'un esclave pour tester les pièges, surtout quand il a en plus été chargé de les créer. Gol'Kai eut donc tout loisir de voir à quel point il était doué, et également de constater qu'il était très doué pour les désarmer et ainsi sauver sa vie à de nombreuses reprises.

 Ces années d'esclavage furent pour Gol'Kai une véritable profession de foi. Lui qui avait été amené à vénérer Maglubiyet par son existence au sein de sa tribu se voyait chaque jour de labeur s'en éloigner sans regret. Ce que confirma son amitié avec une jeune esclave qui n'était pas originaire de l'Outre-Terre, mais de la surface. C'était une jeune humaine, une ensorceleuse calishite qui, avec plusieurs compagnons était descendue dans les entrailles de la terre afin de connaître aventure, gloire et fortune. Cependant, le destin semblait en avoir décidé autrement car ils étaient tombés sur une patrouille importante de troglodytes qui avait tué ses compagnons et l'avait emmenée ici et réduite en esclavage car elle avait été blessée dans la bataille. Après des mois de colocation dans une cellule misérable, la jeune femme se décida enfin à l'aborder dans un draconien hésitant. Surpris, Gol'Kai lui répondit dans la même langue, et avec les même difficultés, et autant que cela fut possible, une amitié naquit entre eux. Et durant les trois ans que dura son statut d'esclave des troglodytes, Gol'Kai put, grâce à cette jeune femme, Elina, apprendre la langue commune de la surface. Elle lui raconta alors maintes histoires sur son pays, sur la surface en général. Tout n'était certes pas rose bien évidemment, mais au moins le bien régnait et surtout, car Gol'Kai ignorait tout des notions de bien et de mal, diverses société disposant de la même façon de penser que lui existaient. Et alors, il se dit qu'il devait quitter l'Outre-Terre pour de bon.

 L'occasion lui vint un jour ou les troglodytes sortirent une partie de leurs esclaves afin de les envoyer travailler sur un petit gisement de fer qu'ils avaient découvert. Le seul hic fut la présence de gnomes déjà sur les lieux, qui surprirent les adeptes de Laogeb et les mirent hors d'état de combattre rapidement. Elina, qui faisait partie du groupe, fut immédiatement accueillie par les gnomes qui allaient la ramener à la surface. Malheureusement pour Gol'Kai, il ne put en être de même pour lui, les gnomes n'ayant aucune pitié ni compassion pour les gobelins. Il retourna donc chez lui. La tribu avait beaucoup souffert, perdue un nombre important de mâles et de ses ressources tant physiques que militaires. Ainsi, suite à la défaite contre les troglodytes, la tribu avait connu diverses guerres contre d'autres tribus gobelines, et même contre des drows. Autant dire que ça allait mal. Voyant à quel point sa tribu avait connu la déchéance, Gol'Kai reprit sa vie et se mit à fabriquer des pièges comme il l'avait appris afin sécuriser les alentours immédiats de la caverne. Il fut récompensé pour cela par une bague en os sur laquelle avait été gravée un poing de feu, symbole de la tribu du même nom. Et, il s'occupa rapidement de patrouilles dans les tunnels menant à la caverne tribale, profitant de ses moments de répit, loin de toute cette malfaisance gobeline qui lui était devenue insupportable. C'est pour cela qu'un beau jour, prétextant un départ en patrouille, il mit dans son sac tout se qu'il possédait et partit pour de bon, rejoindre le monde de la surface.



_________________
Le monde changer de vue sur gobelins.

viewtopic.php?f=5&t=3726
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: