Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Dim 27 Mai 2018, 14:50


Règles du forum


Image


Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Ogdran
MessageMessage posté...: Mer 07 Sep 2011, 17:48 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 07 Sep 2011, 15:25
Messages: 44
Citation:
Maitre de jeu : Chapour l’Avisé


Nom : Ogdran Forge-acier
Alignement : Neutre bon
Race : Nain d'or
Age : 45
Poids : 40kg
Taille : 1,35m
Sexe : féminin
Classe : faenor (prêtresse de Berronar Purargent)
Divinité : Berronar Purargent
Domaines : Nains et Famille

Domaine des Nains :
Pouvoir donné : Le prêtre gagne Vigueur surhumaine en qualité de don supplémentaire.
  1. Arme magique
  2. Endurance de l’ours
  3. Glyphe de garde
  4. Arme magique suprême
  5. Fabrication
  6. Pierres commères
  7. Décret
  8. Protection contre les sorts
  9. Nuée d’élémentaires, lancé comme un sort de terre uniquement.


Domaine de la Famille :
Pouvoir donné : Au prix d'une action libre, le prêtre peut protéger un nombre de créatures égal à son modificateur de Charisme (une créature minimum) en leur octroyant un bonus d'esquive de +2 à la CA. Ce pouvoir surnaturel dure 1 round par niveau. Toute créature affectée perd le bénéfice de cette protection si elle se déplace à plus de 3 mètres du prêtre. Le prêtre peut également bénéficier de ce pouvoir.
  1. Bénédiction
  2. Protection d’autrui
  3. Main du berger
  4. Transfert de sorts
  5. Lien télépathique de Rary
  6. Festin des héros
  7. Refuge
  8. Protection contre les sorts
  9. Sphère prismatique


Vitesse : 6 m par round

Expérience : 0 / 1 000

Caractéristiques :
    For (14) (+2)
    Dex (6 ) (-2)
    Con (16) (+3)
    Int (14) (+2)
    Sag (14) (+2)
    Cha (14) (+2)

Points de vie :14 = 8 + 3 (con) + 3 (robustesse)

Classe d'armure (CA) : 15 (19) = 10 - 2 (dex) + 3 (grand écu d'acier) + 4 (Brigandine) (+ 4 contre les créatures appartenant au type géant)
Armure de contact : 8 (12)
Armure au dépourvu : 15

Initiative : -2 = -2 (dex)

BBA : 0
Jet d'attaque au corps à corps : 2 = 0 (bba) + 2 (for) + 1 (contre les aberrations)

  • Arme 1 : Masse d’arme lourde
  • Jet d'attaque total : 1d20+2 (+ 1contre les aberrations)
  • Dégâts : 1d8+2(for)
  • Critique : ×2

Jet d'attaque à distance : -2 = 0 (bba) - 2 (dex)
  • Arme 1 : aucune
  • Jet d'attaque total : —
  • Dégâts : —
  • Critique : —

Jet de réflexes : -2 (0) = 0 - 2 (+ 2 aux jets de sauvegarde contre les sorts)
Jet de vigueur : 7 (9 ; 11) = 2 + 3 + 2 (vigueur surhumaine) (+ 2 aux jets de sauvegarde contre les sorts + 2 aux jets de sauvegarde contre le poison)
Jet de volonté : 4 ( 6 ) = 2 + 2 (+ 2 aux jets de sauvegarde contre les sorts)

Langues connues : Commun, nain, céleste, draconien, turmic

Capacité de classe :

Dons :

Sorts préparés :

Caractéristiques raciales :
    Humanoïde [Nain]
  • Taille M. En tant que créature de taille Moyenne, il ne possède ni bonus, ni malus.
  • Ajustement de caractéristique : +2 Constitution, -2 Dextérité
  • Bonus raciaux : Bonus racial de +1 aux jets d’attaque contre les aberrations. Cela remplace le bonus contre les kobolds et les gobelinoïdes.
  • Ajustement de niveau : +0
  • Classe de prédilection : Guerrier
  • Vitesse de déplacement de base : Leur vitesse de déplacement au sol de base est de 6 mètres par round. De plus, ils peuvent se déplacer à cette vitesse même s'ils portent une armure intermédiaire ou lourde, ou une charge intermédiaire ou lourde.
  • Vision dans le noir : Les nains voient à 18 mètres de distance dans le noir le plus complet. Ils perdent alors le sens des couleurs (et voient juste en noir et blanc) mais leurs perceptions n'en souffrent pas pour autant. Ils peuvent agir normalement sans la moindre lumière.
  • Stabilité : Les nains sont exceptionnellement stables. Ils bénéficient d'un bonus de +4 sur les tests de caractéristique joués pour résister à une bousculade ou un croc-en-jambe, à condition d'être debout sur le sol (et pas en train de grimper, de voler ou sur une monture).
  • Connaissance de la pierre : Cette faculté confère aux nains un bonus racial de +2 à tous les tests de fouille visant à remarquer si de la pierre a été travaillée de manière inhabituelle, ce qui leur permet entre autre de repérer les murs coulissant, les pièges à base de pierre, les constructions récentes (même si celles-ci ont été conçues pour se mêler à l'ancien), les planchers ou les plafonds dangereux, etc. Elle fonctionne également si la surface travaillée n'est pas en pierre, pour peu qu'elle en ait l'aspect. Un nain approchant à moins de trois mètres de l'endroit travaillé a droit à un test de fouille automatique et il peut utiliser cette compétence comme un roublard pour détecter les pièges liés à la roche. Il sait également à tout instant à quelle profondeur il se trouve sous terre, de même qu'un humain distingue sans réfléchir le haut du bas. Les nains sont doté d'un sixième sens pour tout ce qui a trait à la pierre, mais il est vrai que leur royaume souterrain leur permet de s'exercer en permanence.
  • Bonus raciaux :
    • Bonus racial de +2 aux jets de sauvegarde contre le poison. Les nains sont naturellement résistant aux substances toxiques.
    • Bonus racial de +2 aux jets de sauvegarde contre les sorts et effets imitant des sorts. Les nains sont naturellement résistant aux sorts.
    • Bonus d'esquive de +4 contre les créatures appartenant au type géant. Ce bonus représente un entraînement spécial, suivi par tous les nains, au cours duquel ils apprenent des techniques de combat conçues par leurs ancêtres. Notez que lorsque le personnage perd son bonus de Dextérité à la CA (par exmple, quand il est pris au dépourvu), il perd également ce bonus d'esquive.
    • Bonus racial de +2 aux tests d'estimation liés aux objets métalliques ou en pierre. Les nains ont une grande connaissance de la pierre et des métaux.
    • Bonus racial de +2 aux tests d'artisanat liés à la pierre ou aux métaux. Les nains savent travailler comme personne ces matériaux.
  • Armes familières : Les nains peuvent considérer la hache de guerre naine et l'urgrosh nain comme des armes de guerre plutôt que comme des armes exotiques.


Compétences :

Total = DM + modificateur de caractéristique + autres
Points de compétence au niveau 1 : [ 2 + 2 (modificateur d'Int) ] × 4 = 16
Points de compétence à chaque niveau : 2 + 2 (modificateur d'Int) = 4

Dépendant de la Force :
    Escalade* : -7 = 0 + 2 - 5 (armure) - 4 (bouclier)
    Natation* : -16 = 0 + 2 -10 (armure) - 8 (bouclier)
    Saut* : -13 = 0 + 2 - 6 (vitesse) - 5 (armure) - 4 (bouclier)

Dépendant de la Dextérité :
    Acrobaties : —
    Crochetage : —
    Déplacement silencieux* : -11 = 0 - 2 - 5 (armure) - 4(bouclier)
    Discrétion* : -11 = 0 - 2 - 5 (armure) - 4(bouclier)
    Équilibre* : -11 = 0 - 2 - 5 (armure) - 4(bouclier)
    Équitation* : -2 = 0 - 2
    Escamotage / vol à la tire : —
    Évasion* : -11 = 0 - 2 - 5 (armure) - 4(bouclier)
    Maîtrise des cordes* : -2 = 0 - 2

Dépendant de la Constitution :
    Concentration* : 7 = 4 + 3

Dépendant de l'Intelligence :
    Art de la magie/connaissance des sorts : — (0 + 2)
    Artisanat (fabrication d'armes) : 10 = 1 + 2 + 2 (si pierre ou métal, racial)+ 3 (métallurgie) + 2 (outils de maître)
    Artisanat (fabrication d'armures) : 13 = 4 + 2 + 2 (si pierre ou métal, racial)+ 3 (métallurgie) + 2 (outils de maître)
    Connaissances (mystères) : 3 = 1 +2
    Connaissances (religion) : 6 = 4 + 2
    Connaissances (histoire) : — (0 + 2)
    Connaissances (plans) : — (0 + 2)

    Contrefaçon* : 2 = 0 + 2
    Décryptage : —
    Désamorçage/sabotage : —
    Estimation* : 2 = 0 + 2 + 2 (balance ; si objet évalué au poids) + 2 (si objets métalliques ou en pierre, racial)
    Fouille* : 2 = 0 + 2

Dépendant de la Sagesse :
    Détection* : 2 = 0 + 2
    Perception auditive* : 2 = 0 + 2
    Premiers secours* : 2 = 0 + 2
    Profession (forgeronne) : 3 = 1 +2

    Psychologie* : 2 = 0 + 2
    Survie* : 2 = 0 + 2

Dépendant du Charisme :
    Bluff* : 2 = 0 + 2
    Déguisement* : 2 = 0 + 2
    Diplomatie* : 3 = 1 +2
    Dressage : —
    Intimidation / persuasion* : 2 = 0 + 2
    Renseignements* : 2 = 0 + 2
    Représentation ()* : 2 = 0 + 2
    Utilisation d'objets magiques : —

 En gras les compétences de classe et avec une astérisque les compétences innées (utilisables même avec un degré de maîtrise égal à 0).

Équipement :
  • Brigandine (30po ; 20kg)
  • Masse d'arme lourde (12po ; 4kg)
  • Grand écu en acier (30po ; 12,5kg)
  • Outils de maître forgeron (55po ; 2,5kg)
  • Âne (8po)
  • Outre pleine d'eau (1po ; 2 + 1kg)
  • Symbole sacré en bronze (10po ; 0,5kg)
  • Balance (2po ; 0,5kg)
  • Sacoche à composantes (5po ; 1,5kg)
  • Selle de bât (5po ; 7,5kg)
  • Tenue d'artisan (1po ; 2kg)
  • Pain (9 pc ; 1 kg)
  • Carottes (1 pc ; 500 g)

Or : 19 po, 8 pa et 9 pc


Charge :

L'âne porte :
  • Outils de maître forgeron (55po ; 2,5kg)
  • Outre pleine d'eau (1po ; 2 + 1kg)
  • Balance (2po ; 0,5kg)
  • Sacoche à composantes (5po ; 1,5kg)
  • Selle de bât (5po ; 7,5kg)
  • Soit : 15kg sur 55,5kg au total

Ogdran porte le reste, soit : 55,5kg - 15kg = 40,5kg, elle est donc en charge intermédiaire.

Force :14
    Jusqu'à 29 kg :légère
    Jusqu'à 29–58 kg : Intermédiaire
    Jusqu'à 58–87,5 kg : lourde

Description psychologique :

 Ogdran est une belle jeune naine au caractère très amical, elle aime la compagnie des autres nains et les festivités qui accompagnent les anciennes traditions. Son père ayant été un nain d’écu et sa mère une naine d'or elle est le résultat du mélange de ces deux peuples ayant gardé la beauté de sa mère et l'impétuosité de son père.
 Ogdran est d'un caractère jovial et aime faire des farces, elle n'est guère agressive envers les autres races car elle possède une ouverture d'esprit très grande ainsi qu'une grande curiosité qui la pousse à la vie d'aventurière. Durant son enfance son père lui racontait des histoires sur les êtres draconiques, ces histoires l'ont poussée à s'instruire dans la langue de cette race antique dont elle maîtrise maintenant le dialecte dans l'espoir de pouvoir un jour voir de près une de ces mythiques créatures.

Description physique :

 Chose rare pour une naine Ogdran ne possède pas un seul poil au visage, d'ailleurs son corps entier est peu velu, contrairement aux naines hirsutes qu'on peut voir couramment chez les nains. Cela lui donne un air très jeune malgré son âge pouvant facilement être confondue avec une petite humaine aux membres bien proportionnés.
 Ogdran possède des traits fins et une peau soyeuse, ses cheveux bruns châtaigne coupés mi-longs lui tombent jusqu'aux épaules, laissant son front partiellement dégarni.
 Ogdran a des belles courbes de jeune femme, accentuées par le décolleté de son armure, elle en est fière ainsi que du fait d'avoir la force d'un nain mâle, acquise tout au long des années de travail à manier le marteau dans la forge de son père.
Ses yeux sont noirs jais et brillent d'un éclat envoûteur et ses petites mains bien que plus fines que les mâles de sa race son fortes et peuvent manier sans aucun problème l’énorme masse lourde de guerre qu'elle porte à son dos.

Background
 Les braises couleur or montaient en l'air comme par magie illuminant la salle dont la seule source de lumière était la gueule béante du monstre d'acier. Ogdran regardait son père se battre contre les éléments à coups de marteau, il martelait sans cesse, la sueur de son front s'évaporant au contact du métal incandescent posé sur la vieille enclume.

 De temps en temps la salle se voyait remplie de vapeur d'eau quand Gotreck le Tatoué, père d'Ogdran immergeait la forme acérée chauffée à blanc dans le tonneau d'eau derrière lui. Une véritable guerre entre le feu et l'eau que le père d'Ogdran menait comme un chef d'orchestre. Encore une fois le maître forgeron replongea la barre d'acier dans la gueule béante du monstre, encore une fois il se remis à la marteler, les coups du puissant nain n'étaient pas sourds ou brutaux mais précis et le chant du métal devenait une symphonie dans les mains du vieil forgeron.

 Ogdran passait des heures à admirer son père dans la salle sombre à l’atmosphère brûlante, il devait ressembler à un dieu de la forge se disait Ogdran dans son esprit enfantin.
 Son père était un nain d’écu, ancien mercenaire il avait fini par s’amouracher d'une jolie naine du nom de Winnifer, une naine d'or, malgré les différences culturelles la raison de l'amour fut la plus forte et le nain nomade s'installa comme forgeron, dans la forteresse du clan de Winnifer dans les montagnes du Pas de Géant des plaines Étincelantes.

 Les années passèrent et leur union donna naissance à la jeune Ogdran une naine métissée avec les traits caractéristiques des deux peuples. La beauté d'Ogdran fut très rapidement remarquée ainsi que d'autres qualités comme son esprit, son jugement, et son charisme même sa force et endurance étaient étonnants mais une sorte de fatalité venait entacher ces nombreuses qualités , Ogdran était très peu habile et coordonnait mal ses mouvements ce qui ne l'empêcha aucunement de maîtriser l’art de la forge dès son plus jeune âge grâce à l'attention que lui prêtait son père.
 C'est ainsi qu'elle réussit en suivant les directives de Gotrek à se fabriquer une étincelante armure et un bouclier tous les deux gravés des symboles runiques de sa famille, c'est ne que beaucoup plus tard après avoir rejoint les rangs de l'église de Berronar Purargent qu'Ogdran se décida à fabriquer une arme digne de sa divinité, ainsi qu'un symbole de son église en bronze qui malgré ses aptitudes pour la forge lui prit tout une semaine de travail incessant.

 Quand Ogdran atteignit l'âge des quarante-cinq ans elle était devenue une fervente prêtresse de Berronar Purargent, sa foie était si grande qu'elle voulait l'imiter pour qu'elle en soit fière et s'était interdit d'utiliser autre arme que celle de sa déesse. La famille était la chose la plus importante pour Ogdran et c'est surtout ce précepte qui l'avait poussé à suivre la voie dictée par la matriarche du panthéon nain.
 Au fil des années de sacerdoce, Ogdran commença à recevoir des cadeaux signes de sa dévotion pour la déesse naine et bientôt elle pût utiliser certains pouvoirs que la matriarche daignait bien lui insuffler. C'est son amour pour la famille et pour son peuple qui poussa Ogrdran à s'initier dans l'art de la guérison bien que ses pouvoirs n'étaient encore qu'un semblant de ce qu'elle pourrait faire avec la pratique.

 Ogdran n'était pas une naine commune, malgré ses airs féminins elle adorait se battre avec les autres garçons du clan pour tester sa force et adorait les beuveries lors des fêtes traditionnelles du clan ou elle se laissait emporter sans mégarde en buvant autant de bière que possible. Elle adorait aussi les histoires d'aventures que lui racontait son père, cette vie trépidante mélangeant batailles, intrigues et gloire mais ce qu'elle préférait avant tout c'était entendre Gotrek parler des dragons. Ces reptiles colossaux attiraient vraiment l'attention d'Ogdran, le maître forgeron en avait croisé lors de ses aventures et les détails de ses récits étaient tellement détaillés qu'Ogdran pouvait presque s'imaginer toucher une de ces puissantes créatures.

 C'est Gotrek lui-même qui lui apprit le langage de ces créatures mythiques et c'est ainsi que la graine de l'aventure germa dans le jeune cœur de la naine.
 À l'âge de ses quarante-cinq ans un faucon messager arriva à la forteresse en provenance du Turmish avec des fâcheuses nouvelles pour la famille de Gotrek. Le père de celui-ci se mourrait…
 Le maître forgeron ne tarda pas à se décider à partir, sa femme ne pourrait pas faire le long voyage à cause de sa grossesse mais Ogdran pourrait l'accompagner afin de voir son vieux grand-père une dernière fois.

 Le jour suivant les préparatifs du voyage étaient faits les sacs avec le matériel du forgeron étaient accrochés au harnais de Shrek, l'âne de la famille. S'étreignant un dernière fois avec sa mère Ogdran regarda fièrement les montagnes au loin et les plaines qu'elle devrait traverser avec son père, ce serait sa première aventure et elle en était fière. Gotrek quand à lui n'avait rien dit à sa femme ni à sa fille mais il était conscient que ce voyage n'était pas sans danger. Traverser les terres sauvages avec sa fille était un acte presque d'inconscience mais il était capable de la protéger. C'est ainsi que quand il demanda à sa fille de s'équiper de ses habits pour le combat afin de les utiliser pour la première fois et apparaître comme une belle prêtresse combattante devant son vieux grand-père, il savait que ce n'était pas pour l'apparat mais plutôt de la nécessité de voir sa fille le mieux protégée possible, Gotrek pria Moradin une dernière fois pour que le voyage se déroulât sans encombres et serrant une dernière fois Winnifer il partit accompagné de sa valeureuse fille.

 La distance à parcourir était longue, Ogdran peu habituée à parcourir ainsi les terres sauvages avait du mal à supporter la chaleur sous son revêtement de métal. Gotrek quand à lui semblait ne sentir point le poids de l’imposant harnois nain qu'il portait, une oeuvre de sa fabrication gravée des runes de sa famille. Ogdran marchait derrière le forgeron admirant son allure, il ressemblait vraiment aux dieux de la forge, se disait-elle souriant. Elle posait de temps en temps l'oeil sur l'immense marteau attaché au dos du puissant guerrier, celui-ci faisait presque sa taille et la tête d'acier igné de celui-ci frôlait presque le sol.

 Le crâne chauve de Gotrek laissait entrevoir le pourquoi de son nom, un dragon tatoué sur son dos crachait des flammes qui lui léchaient la nuque, une vraie oeuvre d'art se disait Ogdran.
 Ils marchèrent jour et nuit se reposant le strict minimum Gotreck avait peur que son père anciennement solide comme un rocher ne tienne pas assez longtemps, il se devait d'être là avant sa mort.
 Au bout de quelques jours de voyage fatiguant, ils arrivèrent enfin aux limites du territoire du Turmish, c'est là qu'eût lieu l'attaque.

 Tout commença par un sifflement qu'Ogdran ne connaissait point mais que le vieux guerrier aguerri reconnut instantanément, levant les bras pour se protéger la tête, une flèche vint lui rebondir au niveau de l'avant bras les réflexes du forgeron avaient évité une mort certaine.
 Rapide comme l'éclair pour une masse si imposante, il se fixa le casque puis prit de l'âne un autre pour sa fille en lui demandant de se protéger avec le corps de l'âne et le bouclier. Il décrocha son marteau et le posa fièrement devant lui, il était prêt…

 Cachés des dessous de bois, sortirent une quinzaine d'hommes certains armés d'arcs et d'autres de poignards et d'autres armes tranchantes. Le chef semblait être un grand homme faisant presque le double de Gotreck, voyant cela Ogdran se mit à trembler, elle avait peur pour la première fois que son père ne fût pas aussi fort qu'elle ne le pensait. Cependant sous le casque d'acier blindé le vieil forgeron souriait, il avait d'un coup d'oeil observé l’ensemble des armes de ses adversaires et savait qu'il ne pourrait pas perdre ce combat.
 L'homme qui semblait être le chef avait une lame courbe à chaque main et semblait sur de lui, observa Ogdran, cachée derrière le bouclier comme son père lui avait demandé.
 Un sourire malsain illumina le visage de l'homme avant qu'il prît la parole…

 « Alors on se balade seuls dans mon territoire ? Faudra me payer une petite cotisation pour votre sécurité si vous voulez continuer, votre fille là et l'âne devraient faire l'affaire. »

 S’avançant sans un mot vers le pseudo-chef, soulevant le marteau et le posant sur son épaule le nain guerrier avança pour se situer devant l'homme en question.
 Celui-ci voyant cet affront éclata de rire, rire qui fut accompagné d'une tonitruante acclamation de la part des autres lascars.
Ogdran ne comprit point ce qui arriva ensuite, les mouvement furent si vifs et létaux qu'elle perdit la moitié de l'action durant un bref clignement de paupières. Le chef était mort aux pieds de Gotrek de son cou brisé un geyser de sang entachaient les pieds du forgeron.

 Les autres hommes ne purent voir beaucoup plus qu'Ogdran, seulement certains qui avaient bien observé l'action durant ce court laps de temps avaient pu voir le nain balancer le colossal marteau sur le genou du chef qui s’étala au sol comme un vieil arbre brisé par la tempête et dans une continuation de rotation mortelle finir l'attaque en fracassant l'énorme marteau sur le cou de l'homme désarticulé.
 Voyant leur chef étalé sur le sol mort broyé, quelques hommes prirent la fuite, le reste des hommes courageux ou inconscients entourèrent Gotreck et la bataille commença.
 Elle ne dura que quelques minutes lourdes et angoissantes, mais à la fin le seul qui restât debout fur le père d'Ogdran, il avait grandi aux yeux de sa fille mais après s'être frotté les yeux elle comprit que la cause n'était autre que le fait qu'il se tenait au dessus d'une véritable montagne de cadavres. Le vieil nais respira profondément et s'écroula de fatigue et des quelques blessures occasionnées par les lames qui avaient pu se faufiler sous son armure.

 Ogdran fut heureuse d'avoir la matrone des nains de son côté et les faibles pouvoirs qu'elle avait réussi à maîtriser l’aidèrent à remettre en état le fier guerrier, mais certaines blessures plus graves avaient encore besoin de traitement même si elles n'étaient plus mortelles.
 Après quelques heures de repos bienfaisant, ils reprirent la route, cette fois Gotrek n'enleva pas son casque et ne l’enlèverait plus jusqu’à son arrivée chez son vieux père.

Le voyage d'Ogdran


Première journée de voyage :
 Ogdran part des plaines Étincelantes et arrive à Lheshayl, passe à Ormath y fait une halte.

Deuxième journée de voyage :
 Ogdran et Gotrek reprennent la route et arrivent tard la nuit à Hlondeth, ou ils passent la nuit.

Troisième journée de voyage :
 Ogdran et Gotrek arrivent en début d'après-midi à Xorhun dans le Turmish et y restent pour le reste de la journée et la nuit.

Quatrième journée de voyage :
 Ogdran et Gotrek passent la journée sur la route et se font attaquer par une bande de brigands aux abords de Nonthal, Ogdran et Gotrek s'arrêtent en ville pour la nuit et restent une journée de plus pour se reposer et soigner Gotrek.

Sixième journée de voyage :
 Ogdran et son père arrivent en fin de matinée aux gorges des dents de fer ou se trouve la famille du clan de Gotrek.

Image



 La forteresse naine des Gorges de Fer était construite dans le massif rocheux des Osraunes et était traversée par une rivière souterraine se jetant dans l'Ilighôn. Comme la plus part des forteresses naines, elle était construite dans une ancienne montagne possédant des cavernes naturelles pour l'installation de la cité naine. Celle-ci possédait d'innombrables entrées secrètes depuis la surface, des galeries artificielles ainsi que des tunnels naturels menant à l'immense caverne naturelle occupée par la citée naine.
 Ce qui frappait le plus les visiteurs, était la somptuosité des dorures des murs et des sols et la beauté des colonnes soutenant les différends niveaux de la cité. La plus part des bâtiments étaient taillés dans la roche même de la montagne un granit aux tons bleutés, les murs polis de la forteresse brillaient sous les lueurs des centaines d'âtres des maisons naines.

 La ville était séparée en plusieurs quartiers distribués sur trois niveaux :

Le niveau Supérieur :
 Les niveaux supérieurs ou hauts quartiers accueillent les palais de plus puissants clans de la forteresse, les temples, les bâtiments publiques, les écoles, les guildes et les échoppes marchandes.
 Parmi les principaux clans des niveaux supérieurs, il fallait remarquer la présence des Tranche-profond dont la résidence était proche du temple de Clangeddin, une famille vouée à la guerre mais aussi à leur divinité. On comptait aussi la famille Pierre-fondue, dont certains membres étaient des réputés manipulateurs de la toile chose rare chez les nains. C'est parmi ces palais des familles puissantes des hauts quartiers qu'était situé le palais de la famille Forge-acier, malgré qu'elle fut moins puissante que les autres familles, la réputation des Forge-acier était impressionnante pour leurs qualités comme forgerons. Le grand-père d'Ogdran étant une grande figure dans la forteresse ayant été durant des décennies le maître forgeron de la guilde des forgerons de la cité, place actuellement occupée par le frère du père d'Ogdran.

Le niveau Intermédiaire :

 Ou autrement dit la Forge est le centre industriel de la cité, ou se trouvent forgerons, tailleurs de pierre et gemmes, mineurs et cueilleurs. Ici on peut trouver aussi les élevages des quelques animaux que les nains arrivent à élever sous-terre. Les commerces nains sont regroupés dans cette section loin du gouvernement au dessus et du quartier résidentiel en dessous.

Le niveau Inférieur :

 Ou galeries, c'est le centre résidentiel de la cité, malgré leur nom les foyers nains présents dans cette partie de la ville n'ont rien à envier aux palais des hauts quartiers et on y trouve des manoirs claniques impressionnants, le manoir du chef clan chef de la cité est situé en plein milieu de la base de la caverne occupant une surface non négligeable, n'ayant rien à envier à la plus riche demeure de la surface.

 C'est donc au premier niveau qu'Ogdran et Gotrek se rendirent pour visiter le mourant, le vieil nain avait résisté dans l'espoir de revoir son fils pour la dernière fois et était presque inconscient le poids de l'âge étant trop important pour le forgeron vénérable. Malgré son important âge celui-ci se remit encore une fois début en voyant arriver son fils et sa petite fille sa fierté étant plus forte que la déchéance de son corps. Cet effort mina ses dernières forces et le vieil nain mourut durant la nuit, entouré de tous ses proches et amis pleurant le mort. Son âme avait rejoint Moradin pour être reforgée dans les forges éternelles.

Image


 Le corps du grand-père d'Ogran fut transporté au temple de Moradin pour être exposé durant une journée, pour qu'on puisse lui rendre hommage. Des nombreuses familles s'y rendirent pour pleurer le forgeron vénérable et finalement après la veillée on établit une assemblée dans la plus grande taverne de la ville pour fêter la mort et le retour dans les bras de Moradin du vieil, nain. C'est là qu'Ogdran connut les fils des autres familles Agnar, Urvan et Borodrok, le père d'Ogdran et son frère restèrent à l'écart avec la famille proche du défunt pour plus d'intimité laissant Ogdran avec les invités. Les festivités durèrent 3 jours et trois nuits,
Image

puis on fit élaborer des fresques en mémoire du grand forgeron. D'ailleurs les cendres du mort furent incorporées à au marteau de son fils Gotrek, qui fut reforgé par son frère.
Image


 Ogdran, établit une très bonne amitié avec les trois nains qu'elle connut durant les festivités et décida de partir à l'aventure avec ceux-ci, chose que son père ne put lui refuser, malgré la douleur que cette décision provoqua dans son cœur meurtri par la lourde perte de son père…



_________________
Fiche d'Ogdran

Sorts de la journée :
Niveau 0 : 3 / DD12 :
--
Niveau 1 : 2 / DD13
-
Sort de domaine : 1 / DD13 :

Ogdran Forge-acier, fille de Gotrek Forge-acier, prêtresse de Berronar Purargent

Vorum dwarkar geddum?
(Que diraient mes ancêtres?)


Dernière édition par Ogdran le Jeu 27 Oct 2011, 21:59, édité 22 fois.
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: