Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Lun 16 Sep 2019, 02:32


Règles du forum


Image


 [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Kalten DeVolgen
MessageMessage posté...: Jeu 02 Fév 2012, 14:02 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 01 Fév 2012, 16:28
Messages: 27
PX:
Citation:
Maitre de jeu : Chapour l’Avisé


Nom : Kalten DeVolgen
Alignement : LB
Race : Aasimar
Age : 22 ans
Poids : 70 kg
Taille : 175 cm
Sexe : Masculin
Classe : Chevalier combattant de l'Ordre de l'Aster (paladin combattant de Lathandre)
Divinité : Lathandre
Vitesse : 9m (réduit à 6m par l'armure)

Expérience : 1 000 / 3 000

Caractéristiques :

For 16 (+3)
Dex 12 (+1)
Con 12 (+1)
Int 12 (+1)
Sag 12 (+1)
Cha 16 (+3)

Points de vie : 11

Initiative : +1

Classe d’armure (CA) : 19 = 10 + 1 (dex) + 2 (écu) + 6 (crevice)
    Contact : 11
    Pris au dépourvu : 18

Jet d’attaque au corps à corps : 4 = 1 (bba) + 3 (force)
  • Morgenstern de maître : Jet d'attaque total : +5 / Dégâts : 1d8+3 / Critique : ×2
Jet d’attaque à distance : 2 = 1 (bba) + 1 (dex)
  • Hache de lancer : Jet d'attaque total : +2 / Dégâts : 1d6+3 / facteur de portée : 3m / Critique : ×2

Jet de vigueur : 3 = 2 + 1
Jet de réflexes : 1 = 0 + 1
Jet de volonté : 1 = 0 + 1

Résistances : Résistance de 5 au feu, au froid et à l'acide (racial)

Langues connues : Commun, mulhorandi, céleste

Capacités de classe :
  • Aura de bien : Kalten DeVolgen génère une puissante aura de bien (voir le sort détection du mal), égale à son niveau de paladin (1).
  • Châtiment du mal (1/jour) : Kalten DeVolgen peut tenter de châtier une créature maléfique avec une attaque de corps à corps normale. Dans ce cas, il ajoute +3 au jet d’attaque et inflige 1 dégât supplémentaire. Si Kalten DeVolgen utilise accidentellement cette faculté contre une créature qui n’est pas d’alignement mauvais, le châtiment n’a aucun effet, mais il est tout de même dépensé.
  • Détection du mal : Kalten DeVolgen peut utiliser à volonté une détection du mal, reproduisant les effets du sort.

Dons :

Caractéristiques raciales :
  • +2 Sagesse, +2 Charisme
  • Vision dans le noir : Kalten DeVolgen possède la vision dans le noir sur 18 mètres.
  • Résistance : résistance de 5 au feu, au froid et à l'acide
  • Compétences : bonus de compétence racial de +2 en Perception auditive et Fouille
  • Sorts : Les aasimars peuvent lancer le sort de lumière une fois par jour comme un ensorceleur de niveau 1.

Compétences :

Total = DM + Caractéristique + autres

Liées à la Force
    Escalade* : 3 (-5) = 0 + 3 (Force) - 8 (armure et bouclier)
    Natation* : 3 (-13) = 0 + 3 (Force) - 16 (armure et bouclier)
    Saut* : 3 (-5) = 0 + 3 (Force) - 8 (armure et bouclier)
Liées à la Dextérité
    Acrobaties : —
    Crochetage : —
    Discrétion* : 1 (-7) = 0 + 1 (Dextérité) - 8 (armure et bouclier)
    Déplacement silencieux* : 1 (-7) = 0 + 1 (Dextérité) - 8 (armure et bouclier)
    Escamotage : —
    Maîtrise des cordes* : 1 = 0 + 1 (Dextérité)
    Équilibre* : 1(-7) = 0 + 1 (Dextérité) - 8 (armure et bouclier)
    Équitation* : 2 = 1 + 1 (Dextérité)
    Évasion* : 1 (-7) = 0 + 1 (Dextérité) - 8 (armure et bouclier)
Liées à la Constitution
    Concentration* : 3 = 2 + 1 (Constitution)
Liées à l'Intelligence
    Art de la magie : —
    Artisanat ()* : 1 = 0 + 1 (Intelligence)
    Connaissances (Noblesse) 2 = 1 + 1 (Intelligence)
    Connaissances (Religion) 6 = 3 + 1 (Intelligence) + 2 (Théocrate)
    Contrefaçon* 1 = 0 + 1 (Intelligence)
    Décryptage : —
    Désamorçage/sabotage : —
    Estimation * 1 = 0 + 1 (Intelligence)
    Fouille* 3 = 0 + 1 (Intelligence) + 2 (racial)
Liées à la Sagesse
    Détection* 1 = 0 + 1 (Sagesse)
    Perception auditive* 3 = 0 + 1 (Sagesse) + 2 (racial)
    Premiers secours* 1 = 0 + 1 (Sagesse)
    Profession () : —
    Psychologie* 3 = 2 + 1 (Sagesse)

    Survie* 1 = 0 + 1 (Sagesse)
Liées au Charisme
    Bluff* 3 = 0 + 3 (Charisme)
    Diplomatie* 8 = 3 + 3 (Charisme) + 2 (Théocrate)
    Dressage : —

    Déguisement* 3 = 0 + 3 (Charisme)
    Intimidation* 3 = 0 + 3 (Charisme)
    Renseignement* 3 = 0 + 3 (Charisme)
    Représentation ()* 3 = 0 + 3 (Charisme)
    Utilisation d’objets magiques : —


Équipement :
    Vêtements :
      Habit d'érudit (0 po ; —)
    Armes :
      Morgenstern de maître (308 po ; 3 kg)
      Haches de jet (3×8 po ; 3×2 kg)
    Armure :
      Crevice (250 po ; 17,5 kg)
      Écu en acier (20 po ; 7,5 kg)
    Objets importants :
      Symbole sacré de Lathandre en argent (25 po ; 0,5 kg)
      Trousse de premiers secours (50 po ; 0,5 kg)
      Bandages bénis (5×10 po ; —)
      Cristal d'illumination mineur (100 po ; —)
    Matériel général :
      Sacoche de ceinture (1po ; 0,5 kg)
      Sac à dos (2 po ; 1 kg)
      Corde en soie de 15m (10 po ; 2,5 kg)
      Tente elfique (30 po ; 2,5 kg)
      Trois noix de muscade (? po ; —)
      Fiole d'huile de citronnelle (? po ; —)

Or : 24 pièces d'or, 8 pièces d'argent

Charge : 41,5 Kg (Intermédiaire) (Rendu lourde par l'armure)
    Légère : jusqu'à 38 kg
    Intermédiaire : de 38 à 76,5 kg
    Lourde : de 76,5 à 115 kg

Description physique :

 Physiquement dans la moyenne en terme de poids et de taille pour un aasimar, Kalten ressemble beaucoup à un humain. Ses cheveux brun laissés mi-longs tombent en cascade sur un visage amical et harmonieux. Selon les critères habituels des humains il est relativement beau mais manque cruellement de particularité. Enfin… il manque de particularité lorsqu'il a les yeux fermés : dès qu'il les ouvre la plupart des gens ont un mouvement de recul. Ses yeux d'un blanc laiteux aux teintes colorées telles la nacre sont sans conteste particuliers, ils sont le symbole de la présence lointaine dans ses ancêtres d'une fière et farouche ghaele. Sa voix elle aussi sort de l'ordinaire : chaude et grave pour un aasimar, elle lui confère une certaine assurance et le vieillit dès qu'il prend la parole. Kalten se met rarement en avant, et cela se ressent physiquement. Il est soigné, mais sans chichi et sa discrétion naturelle se fait ressentir sur son apparence. Bien sûr, lorsqu’il prévoit du grabuge, sa lourde armure, son bouclier et ses armes nuisent gravement à sa discrétion habituel. Lorsque les évènements l'exigent et que la situation est critique sa volonté s'imprime tel un masque sur son visage.

Description mentale :

 Kalten est humble et aimable. Il aide tout un chacun sur simple demande, proposant souvent de régler un conflit sans violence, il hésite cependant à trop se mêler des choses qui ne le regardent pas tant que personne ne risque de danger imminent. Il est réservé et calme, ne se met que très rarement en avant et aspire à une vie de bonheur et de joie simple. Comme son dieu, il est cependant avide de nouveauté et très curieux lorsqu'il se sent en confiance avec quelqu'un. C'est aussi un ami plus fidèle qu'un chien et un ami des bêtes.

_________________
Fiche de Kalten De Volgen

Lathandre est mon dieu, La vie est mon sacerdoce.


Dernière édition par Kalten le Lun 06 Fév 2012, 21:37, édité 12 fois.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Kalten DeVolgen
MessageMessage posté...: Jeu 02 Fév 2012, 15:18 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 01 Fév 2012, 16:28
Messages: 27
PX:
Kalten DeVolgen


 C'est une bien longue route qui peut amener un jeune homme venant des terres exotiques de Mulhorande jusqu'à Gemmaline. Certains diraient même que c'est impossible ou complètement fantaisiste d'entreprendre un tel voyage.

 Voilà pourquoi le jeune Kalten se retrouve aujourd'hui dans une auberge de la côte des Épées septentrionale à expliquer son périple afin de justifier à un capitaine sceptique sa volonté d'embarquer dans son navire qui fera bientôt voile pour cette petite île mystérieuse.

 « Capitaine, je vous assure que je ne suis pas dangereux. Certes, vous l'aurez remarqué, je ne suis point complètement humain. J'ai des ancêtres venant d'un autre plan dont l'héritage c'est révélé lors de ma naissance mais je puis vous promettre sur ma foi que je ne représente aucun danger. Je suis paladin, j'ai fini mon noviciat au temple de Lathandre voilà un an, à la suite de quoi j'ai entrepris un voyage qui m'amène désormais à vouloir visiter l'île dont vous m'avez parlé.

— J'aurais bien dû me taire, moi, encore. Ils sont nombreux les frappés comme vous là d'où vous venez ? Je me demande bien d'ailleurs ou les braves gens peuvent bien se retrouver à frayer avec les monstres qui viennent chez nous. D'où c'est que vous venez déjà ?

 — Je viens de Skuld dans l'empire de Mulhorande, c'est un pays très loin à l'est et au sud d'ici.

 — T'es gentil mon p'tit, mais je suis pas né de la dernière pluie, j'ai navigué sur la mer d'Alambre, je sais où c'est, mais moi j'avais une raison, je voyageais pour gagner ma croute, qu'est ce qui t'amène à faire un pareil trajet ?

 — Voila une bonne interrogation, capitaine ! Voyez-vous, je suis le troisième fils d'une famille qui essaye d'être importante à Skuld et je n'ai pas apporté toutes les satisfactions que mon père attendaient de moi. Pour faire simple je suis bien devenu paladin comme il le désirait et cela me remplit de joie chaque jour que Lathandre crée. Mais mon père souhaitait me voir épouser les précepte d'Horus-Ré le créateur. Plus par ambition personnel que par réelle piété, il faut bien l'avouer.

 — J'ai entendu parlé des drôle de divinité de là-bas quand je faisais relâche dans une crique de l'Unther, vôt' paternel, il vous a déshérité ?

 — Que non point, la loi du Mulhorande ne réserve aucun héritage pour le troisième fils d'une famille et de toute manière je ne voulais pas d'argent. Mon géniteur a fait courir sur moi les pires des mensonges. Voyez-vous, mes yeux nacrés ont toujours été la marque d'une ascendance céleste lointaine qui ne saurait être mise en doute, mais mon père a fait courir la rumeur que ma mère l'aurait trompé avec une créature venue la pervertir. Bien que ce soit absolument faux et même impossible, la rumeur a fait son office. Mon désir de départ est né de cet évènement, je souhaitais épargner à ma chère mère la méchanceté du regard des gens à chacune de mes apparitions.
 C'est une chose que de provoquer la crainte et la jalousie, mais c'en est une autre de voir une personne que l'on aime être victime de notre simple présence. Ainsi, loin de chez moi, je sais que ma mère peut vivre en paix et que les gens oublieront ce qui a été dit sur nous.

 — Mouais, ça explique des choses, mais tu pouvais aller au Chessenta, en Amn, au Cormyr, ou même vouloir t'arrêter ici. Pourquoi tu veux te perdre dans une île aussi loin de Féérune ?

 — Au début j'ignorais ou je souhaitais me rendre, j'avais presque traversé le Chessenta de part en part lorsque j'ai rencontré une communauté de prêtre du Seigneur Lathandre qui effectuaient un voyage initiatique, un pèlerinage en direction des contrés du Mitan Occidentales. Ils avaient grandement besoin d'aide et de défense aussi les ai-je accompagnés. Ils m'ont tant appris sur ma propre foi que je ne pourrai jamais leur rendre ce que je leur doit. Je suis resté de longues semaines dans le temple qui les accueillait au nord du Mitan occidental. Puis ils ont annoncé leur intention de rentrer chez eux, je souhaitais les accompagner à nouveau mais le plus ancien des prêtres m'a dit que je devais commencer un nouveau cycle, que j'étais trop jeune pour refaire quelque chose que j'avais déjà effectué et qu'ils pourraient très bien rentrer sans mon aide.
 C'est donc tout naturellement que j'ai continué ma route vers l'Ouest, comme si j'accompagnais le Soleil. J'avais aussi la nostalgie de l'air marin, il faut croire, puisqu'après avoir fini mon chemin vers l'Ouest j'ai longé la côte, traversant Eauprofonde pour arriver ici.

 — Ça m'explique pas pourquoi tu veux absolument embarquer sur mon navire à moi.

 — Ça ne l'explique pas en effet. Lorsque je suis arrivé la première fois au bord de la grande mer, je pensais qu'il ne pouvait rien se trouver encore plus à l'ouest. Puis j'ai entendu parler des îles Moonshae et des îles Nélanthères et j'ai pensé à continuer vers l'Ouest. Je cherchais un bateau lorsqu'une bagarre a éclaté sur les docks ou je me trouvais. Je suis intervenu afin d'éviter la lapidation d'une demoiselle qui venait justement de ces îles. Elles s'était fait transporter à grand risque, semblait-il, promettant de l'argent en récompense, mais elle n'avait rien pour payer. Je ne pouvais décemment laisser cette jeune femme ainsi, et je n'avais moi même pas de quoi payer ces marins alors j'ai pris sur moi de l'escorter au dehors de la ville, puis en direction du nord le temps qu'elle soit oublié.

 — Une histoire de fille… J'espère que tu as l'intention de me payer la traversée…

 — C'était une dame, et son histoire était poignante. Elle m'a supplié de la conduire à Eauprofonde ou seulement, disait-elle, elle serait en sécurité.

 — Tu me fait l'effet d'une bonne poire finalement, elle t'a lâché ou la p'tite dame ?

 — Elle ne m'a pas, à proprement parler, lâché, voyez-vous. Une nuit, prise par le remord, elle a préféré s'enfuir pour ne plus peser sur mes épaules, elle m'a laissé une lettre poignante. J'ai bien évidement essayé de la retrouver, j'ai continué jusqu'à Eauprofonde mais cette ville est immense et je ne l'ai jamais retrouvé.

 — Mon pauvre garçon…

 — Après quoi, puisque je ne voulais pas rebrousser chemin, j'ai continué ma route vers le nord jusqu'ici, ou j'apprends que je pourrais repartir vers l'Ouest à nouveau grâce à vous !

 — J'ai l'impression que tu es pas aidé, le jeune ! Et tu comptes continuer comme ça sans t'arrêter ?

 — Effectivement je fais souvent les choses seul et je suis bien conscient que cette jeune femme m'a sans doute mentit, mais je préfère croire en la bonté des gens, elle fuyait quelque chose et elle a, j'espère, trouvé la sécurité. Quant à continuer je ne sais pas…
 D'après vos dires, Gemmaline est une communauté jeune et pleine de vie. Peut-être y trouverais-je plus ma place qu'ailleurs.
Vous savez, c'est mon devoir que d'aider à la nouveauté et quoi de plus beau qu'aider à la création d'une communauté basée sur l'amitié entre les races et sur la tolérance. Plus j'en parle, plus cela me semble être une bonne idée, peut-être même une inspiration divine, qui peut savoir ?

 — Mouais, enfin je veux bien comprendre votre voyage et vous m'avez pas l'air trop dangereux… Soyez sur le quai avant l'aube, nous partirons avec la marée, les retardataires resteront ici. »

 Le lendemain matin, sans retard, Kalten se présenta devant la Belle des Vents et embarqua pour Gemmaline.


_________________
Fiche de Kalten De Volgen

Lathandre est mon dieu, La vie est mon sacerdoce.
Haut
   
 
 [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: