Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Mer 26 Juin 2019, 21:01


Règles du forum


Image


 [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Tordak BriseBouclier
MessageMessage posté...: Lun 11 Fév 2013, 18:15 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 15 Déc 2012, 20:26
Messages: 390
PX: 3000
Citation:
Maitre de jeu : Chapour l’Avisé


Nom : Tordak BriseBouclier
Race : Nain d'écu
Sexe : masculin
Dieu : Clangeddin Barbedargent
Âge : 60 ans
Taille : 1,40 m
Poids : 115 kg
Région : Épine dorsale du monde

Humanoïde [Nain] (taille M)
Alignement : Loyal bon
Initiative : +1 = 1 (Dex)
Classes : Alaghor (prêtre de Clangeddin Barbedargent) 3
XP : 3 000 / 6 000
Points de vie : 25 (3d8 (8,5,6) + 6 (constitution))

Déplacement
    Vitesse de déplacement au sol : 6 m

Langues
  • Commun
  • Nain

Statistiques
    Force : 14 (+2)
    Dextérité : 12 (+1)
    Constitution : 14 (+2) [12 + 2 (racial)]
    Intelligence : 10 (+0)
    Sagesse : 16 (+3)
    Charisme : 10 (+0) [12 - 2 (racial)]

Jets de sauvegarde
    Réflexes : 4 = 1 + 1 (dextérité) + 2 (si l’écu est équipé)
    Vigueur : 5 = 3 + 2 (constitution)
    Volonté : 6 = 3 + 3 (sagesse)
      Bonus raciaux de +2 contre le poison et de +2 contre les sorts et effets imitant les sorts.

Attaque
    Tordak BriseBouclier est formé au maniement des armes courantes et de la hache d'arme.

    Bonus de base à l'attaque : +2

    Corps à corps : +4 = 2 + 2 (force)
      Contre un orque ou un gobelinoïde : +5 = 4 + 1 (racial)
    • Hache de guerre naine en mithral : +6 (4 + 1 arme de prédilection + 1 arme de maitre) / 1d10+2 / ×3
    • Mains nues : +4 / 1d3+2 / ×2
    • Gantelets en mithral : +5 (4 + 1 arme de maitre) / 1d3+2 / ×2

    Distance : +3 = 2 + 1 (dextérité)
      Contre un orque ou un gobelinoïde : +4 = 3 + 1 (racial)
    • Arbalète légère +1 : +4 = 3 + 1 (arme +1) / 1d8+1 / 19-20/×2 / 24 m

    Renvoi des morts-vivants (3/jour) :
      Renvoi : +0 (charisme)
      Efficacité : 2d6 + 3 (niveaux de prêtre)
      Portée : 18 m


Lutte : +2 = 2 (bba) + 2 (force)

Armure et défenses
    Tordak BriseBouclier est formé au port des armures légères, intermédiaires et lourde. Tordak BriseBouclier est formé au maniement des boucliers (mais pas des pavois).

Classe d’armure
    CA 18 = 10 + 1 (dextérité) + 5 (cuirasse en mithral) + 2 (écu en mithral) ; 22 contre les créatures appartenant au type géant (racial)
    Contact : 11 = 10 + 1 (dextérité) ; 15 contre les créatures appartenant au type géant (racial)
    Pris au dépourvu : 17 = 10 + 5 (cuirasse) + 2 (écu en acier)


Compétences :
    Liées à la force
      Escalade* : 1 = 0 + 2 (force) - 1 (armure)
      Natation* : 0 = 0 + 2 (force) - 2 (armure)
      Saut* : -5 = 0 + 2 (force) - 6 (vitesse) - 1 (armure)

    Liées à la dextérité :
      Acrobaties : —
      Crochetage : —
      Déplacement silencieux* : 0 = 0 + 1 (dextérité) - 1 (armure)
      Discrétion* : 0 = 0 + 1 (dextérité) - 1 (armure)
      Équilibre* : 0 = 0 + 1 (dextérité) - 1 (armure)
      Équitation* : 1 = 0 + 1 (dextérité)
      Escamotage / Vol à la tire : —
      Évasion* : 0 = 0 + 1 (dextérité) - 1 (armure)
      Maîtrise des cordes* : 1 = 0 + 1 (dextérité)


    Liée à la constitution :
      Concentration* : 6 = 4 + 2 (constitution)

    Liées à l'intelligence :
      Art de la magie : 1 = 1 + 0 (intelligence)
      Artisanat* : 0 = 0 + 0 (intelligence)
      Connaissances (histoire) : — (0 + 0 (intelligence))
      Connaissances (mystères) : — (0 + 0 (intelligence))
      Connaissances (religion) : — (0 + 0 (intelligence))
      Décryptage : —
      Désamorçage/sabotage : —
      Estimation* : 0 = 0 + 0 (intelligence) ; 2 liés aux objets métalliques ou en pierre (racial)
      Fouille* : 0 = 0 + 0 (intelligence) ; 2 pour remarquer si la pierre a été travaillée de manière inhabituelle (racial)

    Liées à la sagesse :
      Détection* : 3 = 0 + 3 (sagesse)
      Perception auditive* : 3 = 0 + 3 (sagesse)
      Premiers secours* : 4 = 1 + 3 (sagesse)
      Profession () : — (3 = 0 + 3 (sagesse))
      Psychologie* : 3 = 0 + 3 (sagesse)
      Survie* : 3 = 0 + 3 (sagesse)

    Liées au charisme :
      Bluff* : 0 = 0 + 0 (charisme)
      Déguisement* : 0 = 0 + 0 (charisme)
      Diplomatie* : 6 = 6 + 0 (charisme)
      Dressage : —
      Intimidation* : 0 = 0 + 0 (charisme)
      Renseignements* : 0 = 0 + 0 (charisme)
      Représentation* : 0 = 0 + 0 (charisme)
      Utilisation d’objets magiques : —


Dons

Équipement
    Tenue de voyage (2,5 kg ; 1 po)
    Cuirasse en mithral (7,5 kg ; 4 200 po)
    Écu en mithral (3,75 kg ; 1 020 po)
    Hache de guerre naine en mithral (4 kg ; 1 530 po)
    Arbalète légère +1 (2 kg ; 2 335 po)
    15 carreaux (0,75 kg ; 1,5 po)
    Symbole sacré de Clangeddin Barbedargent en bronze (0,5 kg ; 10 po)
    Outre (2 kg ; 1 po)
    Sacoche à composantes (1,5 kg ; 5 po) contenant :
      1 bonbon de soin (— ; 30 po),
      Baguette de stabilisation (— ; ? ; ? charges restantes) ;
      Baguette de poing-roche (— ; ? ; ? charges restantes ; NLS 5) ;
    Coffret à potions (1 kg ; 4 po) contenant :
    Sac à dos (1 + 15,25 kg ; 2 po), contenant :
      Trousse de maintenance de l’armure (0,5 kg ; 1 po)
      Pierre à aiguiser (0,5 kg ; 2 pc)
      2 cordes en chanvre de 15 m (2×5 kg ; 2×1 po)
      Paillasse (2,5 kg ; 1 pa)
      Savon (0,5 kg ; 5 pa)
      Silex et amorces (— ; 2×1 po)
      Paire de dés en ivoire (— ; 5 pa)

Argent possédé : 121 PP / 9 PO / 2 PA / 1 PC

Poids total de l'équipement : 38,75 kg (charge intermédiaire)

Charge :
    Légère : 29 kg ;
    Moyenne : 29–58 kg ;
    Lourde : 58–87,5 kg.


Aptitudes de classe :
    Code:
    Incantation spontanée.
    Sorts du Bien, du Chaos, de la Loi et du Mal.
    Renvoi des morts-vivants. Tordak BriseBouclier a la faculté de repousser et de détruire les morts-vivants.
    Tordak BriseBouclier peut tenter de repousser les morts-vivants 3 fois par jour. Son niveau équivalent est de prêtre est de 3.

Caractéristiques raciales :
    Code:
    +2 Constitution, -2 Charisme

    Vitesse de Déplacement de Base. Leur vitesse de déplacement au sol de base est de 6 mètres. De plus, ils peuvent se déplacer à cette vitesse même s'ils portent une armure intermédiaire ou lourde, ou une charge intermédiaire ou lourde (contrairement aux autre créatures, dont la vitesse est réduite dans cette situation).

    Stabilité. Les nains sont exceptionnellement stables. Ils bénéficient d'un bonus de +4 sur les tests de caractéristique joués pour résister à une bousculade ou un croc-en-jambe, à condition d'être debout sur le sol (et pas en train de grimper, de voler ou sur une monture).

    Vision dans le noir. Les nains voient à 18 mètres de distance dans le noir le plus complet. Ils perdent alors le sens des couleurs (et voient juste en noir et blanc) mais leurs perceptions n'en souffrent pas pour autant. Ils peuvent agir normalement sans la moindre lumière.

    Connaissance de la pierre. Cette faculté leur confère un bonus racial de +2 à tous les tests de Fouille visant à remarquer si la pierre a été travaillée de manière inhabituelle, ce qui leur permet entre autre de repérer les murs coulissant, les pièges à base de pierre, les constructions récentes (même si celles-ci ont été conçues pour se mêler à l'ancien), les planchers ou les plafond dangereux, etc. Elle fonctionne également si la surface travaillée n'est pas en pierre, pour peu qu'elle en ai l'aspect. Un nain approchant à moins de 3 mètres de l'endroit travaillé à droit à un test de Fouille automatique, et il peut utiliser cette compétence comme un roublard pour détecter les pièges liés à la roche. Il sait également à tout instant à quelle profondeur il se trouve sous terre, de même qu'un humain distingue sans réflechir le haut du bas. Les nains sont doté d'un sixième sens pour tout ce qui a trait à la pierre, mais il est vrai que leur royaume souterrain leur permet de s'exercer en permanence.

    Armes familières. Les nains peuvent considérer la hache de guerre naine et l'urgrosh nain comme des armes de guerre plutôt que comme des armes exotiques.

    Bonus raciaux. Bonus racial de +2 aux jets de sauvegarde contre le poison. Les nains sont naturellement résistant aux substances toxiques.

    Bonus racial de +2 aux jets de sauvegarde contre les sorts et effets imitant des sorts. Les nains sont naturellement résistant aux sorts.

    Bonus racial de +1 aux jets d'attaque contre les orques (y compris les demi-orques) et les gobelinoïdes (gobelins, hobgobelins et gobelours). Les nains affrontent fréquemment ces créatures, ce qui leur a permis de mettre au point des tactiques de combat particulièrement adaptées.

    Bonus d'esquive de +4 contre les créatures appartenant au type géant. Ce bonus représente un entraînement spécial, suivi par tous les nains, au cours duquel ils apprenent des techniques de combat conçues par leurs ancêtres. Notez que lorsque le personnage perd son bonus de Dextérité à la CA (par exmple, quand il est pris au dépourvu), il perd également ce bonus d'esquive.

    Bonus racial de +2 aux tests d'Estimation liés aux objets métalliques ou en pierre. Les nains ont une grande connaissance de la pierre et des métaux.

    Bonus racial de +2 aux tests d'Artisanat liés à la pierre ou aux métaux. Les nains savent travailler comme personne ces matériaux.


Sorts
    Sorts de prêtre : 5+1/3+1/2+1, niveau 3 de lanceur de sorts. Le DD des sorts est lié à la sagesse (13 + niveau du sort).

    Sorts préparés :
    • Oraisons : assistance divine, assistance divine, détection de la magie, détection de la magie, lumière ; (guerre) ;
    • 1er niveau : agrandissement, convocation de monstres I, convocation de monstres I ; agrandissement ;
    • 2e niveau : convocation de monstres II, force de taureau ; force de taureau.

Domaines choisis :
    Guerre :
      Pouvoirs accordés : le personnage gagne les dons maniement d’une arme de guerre (si nécessaire) et arme de prédilection (l’arme étant celle de son dieu).
    Force :
      Pouvoir accordé : une fois par jour, le personnage peut réaliser un véritable exploit physique en faisant brusquement augmenter sa valeur de force (il bénéficie alors d’un bonus d’altération égal à son niveau de prêtre). Ce pouvoir dure 1 round. On l’active au prix d’une action libre.


Description :
Code:
Fort de son ossature et de ses muscles saillants, Tordak dépasse d’une tête les autres nains que les aventuriers sont habitués à voir. Sa longue chevelure brune solidement nouée en queue de cheval lui descend jusqu’à la moitié des omoplates. Sa barbe brun clair est soigneusement tressée et termine au niveau de son torse dans un magnifique protège barbe en bronze représentant deux haches croisées. Des yeux verts clairs laissent transparaître une froide sagesse. Son visage n’est pas particulièrement dur mais on y retrouve aisément les traits sérieux des nains. Une légère effluve de savon est perceptible lorsqu’on s’approche du prêtre. Lorsqu’il porte les armes, une armure d’écaille rouge foncé revêt son corps vigoureux surplombé d’un heaume sur lequel trône une représentation d’une lame de hache sur chaque côté du crâne. Une hache de guerre nain se trouve fermement tenue dans sa main droite et la gauche supporte un écu d’acier ou l’on retrouve le même logo que sur le protège barbe.



Background :
Code:
Le feu crépitait et emplissait la pièce d’une douce chaleur apaisante. Un amour fraternel régnait dans la pièce qui réunissait un père et son fils. Le paternel arrivait tout juste du front et serrait sa progéniture avec amour.

-Tordak, mon fils, je pourrai passer quelques mois auprès de ma famille, j’ai eu droit à un congé des batailles. Tu vieillis rapidement et je me dois de faire de toi un Homme dans ce clan. Que nos haches brillent désormais ensemble.

Le reste de la soirée fut remplit d’anecdotes, de joie et de sérénité. Mon père, brave prêtre de Clandeggin Barbedargent soit-il, tâcha d’accomplir sa promesse. Il m’enseigna les voies de la divinité de la bravoure et des combats. Ses enseignements se reflétaient à tout moment de notre routine de vie. Aussi bien concernait-elle ma future relation conjugale et les sacrifices qu’il fallait y mettre pour la bonne œuvre du couple, autant elles m’éduquaient dans la vie de tous les jours auprès de mes comparses. Puis, il me montra l’art de lutter. Car dans la vision de mon père, avant de maîtriser la hache, il fallait connaître son corps et les mouvements de ce dernier. Il débuta ses cours par des combats à mains nues et on luttait jusqu’à ce que j’en sois épuisé. Les mois passèrent dans l’allégresse et mon éducation avançait rapidement. Puis le jour fatidique arriva et mon mentor dut repartir là ou les nains d’écus se devait d’être, au combat contre les engeances.

Je poursuivis mes prières tous les jours auprès de Moradin et de Clangeddin Barbedargent, pour que la prospérité éclaire mon clan et protège mon père au combat. Chaque journée qui passait, chaque événement auquel je devais faire face, je suivais les préceptes que nos divinités nous avaient laissé comme directives. Une année passa et mon père revient une autre fois. Quelques mois de bonheur total revint dans ma vie. Une après-midi, alors que mon paternel revenait du temple du Dieu des batailles, je constata que la fierté égaillait son visage et je trouvais curieux qu’il se pavane ainsi dans les rues. Sans un mot, dans ses bras il m’engloutit et me faisait virevolter dans les airs. Les yeux pétillants, il m’annonçait que le prêtre du temple avait eu une vision de Barbedargent me requiérant à son service. Bouche bée, je ne savais trop comment prendre la nouvelle. Puis, un grand sentiment de dignité et de noblesse remplissait mon cœur et je partis pour intégrer cette hiérarchie redoutable. Mon père quitta une autre fois pour le devoir, mais cette fois-ci, jamais je n'aurai le privilège de lui dire que je l'aimais, car seul sa hache revena du champ de bataille, arme que l'on me donna en souvenir de mes origines.

Tout en vieillissant, les voies de la sagesse m’apparaissaient plus évidentes et mes monologues se dirigeait automatiquement vers la divinité que je représentais. Mon discours avait changé et mes propos étaient plus prudents. Du prestige de cette profession, j’appliquais un grand soin à ma personne et l’image que j’en dégageais. Mon entêtement s’était volontairement endurci et rien ne pouvait venir à bout des mes idées et des décisions qui en découlaient. Par la même occasion, mon entraînement martial débuta et les prêtres dévoilaient les secrets du combat, du courage, de l’honneur que pouvait nous apporter la hache. Puis, un peu avant l’âge adulte, l’on m’expédia combattre le mal pour la grande gloire de Clangeddin, tel que le devait mon rang.

Le choc des champs de batailles ne fut pas très brutal et mes comparses furent des plus accueillants. L’on m’avait bien préparé et je faisais en sorte que la force que mon Dieu m’accordait  faisait honneur à notre race. Ainsi s'écoula une certaine période. Jusqu’au jour ou dans notre poste avancé, nous furent assaillis d’une grande force de frappe. Je me trouvais un peu plus loin en compagnie d’un petit groupe et nous y voyions tomber nos vaillants frères rapidement. Le surnombre évident de notre ennemi juré faisait trépider mon cœur et mon esprit s’embruma. Car là au devant s’annonçait une mort certaine. Et dans le tombeau, je n’aurais plus aucune utilité à ma famille. Alors que la ligne de front se brisait sous les coups des Orques et prit dans les méandres de mes réflexions, le temps qu’il aurait fallu pour aider mes compagnons d’armes étaient passé. C’est ainsi, que lâchement, je quittai l’endroit en courant vers notre campement situé à quelques lieux. Plus je courais, plus la honte s’emparait de mon être. J’avais la perception que de grands yeux plein de sévérité me fixait ardemment.

Aussitôt arrivé à ma destination et les évènements racontés, je fus pris à parti pour avoir laissé des frères derrières. Les insultes, les jurons et les menaces m’affectèrent énormément, déjà moi-même en tourment avec mes remords. La rumeur se propagea jusqu’à la ville et le nom de BriseBouclier fut traîné dans la boue. Honte, horreur qu’était ce clan qui fuyait les combats. Mon humble mère aussi insconsolable me brisait le cœur et je n’en pouvais plus d’être traité comme un paria. Même Clangeddin Barbedargent s’était évanoui de mon être. Il n’existait plus qu’une seule décision possible, partir pour redorer mon blason, quitter pour retrouver la foi et la bénédiction.

C’est ainsi qu’après quelques adieux, je pris la route, itinérant ici et là en cherchant le pardon divin. La difficulté que je retrouva ne fut pas que j’aidais les gens dans le besoin, mais que je ne pouvais compter sur l’appui que me procurait autrefois ma foi. Entêté, je poursuivais mon but et priais comme je l’avais toujours fait. Après une année de ténacité, alors que ma voix s’élevait vers Clangeddin dans l’aurore, un petit sentiment de réconfort vint me récompenser. Ébahi, je sautais de joie sur la route, bien que je n’ai jamais été capable de me laisser à exprimer autant d’émotions. Mon chemin commença donc à s’alléger et la voie devenait plus facile.

Un soir de pleine lune, dans une taverne ou la bière coulait à flot, l’on me parlait d’une île emplit de mystères et ou les aventuriers se lançaient avec intrépidité. Ayant touché ma curiosité, j’y voyais là un moyen honorable de proclamer la bonne parole de mon Dieu. Car dans ces contrées éloignées, j’avais tout à gagner d’y faire connaître mes croyances et ma divinité. C’est donc ainsi que l’ambition trouva pour une fois, un but précis à accomplir à court terme.



_________________
Tordak BriseBouclier


Dernière édition par Tordak le Lun 04 Mar 2013, 23:06, édité 12 fois.
Haut
   
 
 [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: