Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Dim 18 Aoû 2019, 13:08



 [ 24 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Son bateau, sur ces eaux, vers ce port là.
MessageMessage posté...: Mer 05 Jan 2011, 21:15 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 22 Déc 2010, 17:53
Messages: 201
PX: 9875
Et qu'est ce qu'il y a sur ce bateau dans ces eaux? Et bien au bastingage avant, il y a Eleanor qui regarde l'ile qui se dessine à l'horizon, elle est soulagée de voire ce minuscule bout de terre approcher. L'idée de pouvoir fouler à nouveau un sol ferme semble particulièrement attirante à cette Genasi d'air, pas qu'elle est le mal de mer, c'est plus qu'elle est fatiguée d'entendre sans cesse les plaintes des autres voyageurs, d'entendre parler de tempête et de bateau envoyer par le fond, de cette peur de la noyade...

La noyade, une notion qu'Eleanor n'arrive même pas à comprendre, alors la peur de celle ci... Par contre entendre d'autre geindre à son propos... Elle ne supporte plus.

Et rien à faire pour apaiser ces pauvres humains...

Et puis bien sûr, en plus de ça il a toute cette eau salée, cette eau qui corrode, fait rouiller et qui l'oblige à un entretien minutieux de ses lames. Pas qu'Eleanor aille grand chose d'autre à faire sur ce bateau d'ailleurs, mais lui rappeler qu'elle s'ennuie profondément ne ferais que de la rendre d'encore meilleur humeur à la vue de cette ile.

On s'arrête là pour les plaintes, Eleanor n'en finira pas sinon, bien elle à bien eu du succès auprès du capitaine et du maitre d'équipage, mais elle est suspecte que c'est uniquement parce qu'ils veulent recruter un nouveau marin qui ne peut se noyer et qui ne risque que très peu de se tuer en tombant des cordages...

-Gemme à l'hin...

Eleanor sourit.

-Ca doit être bourré d'halfelin là bas, avec un nom pareil... Bon Temps de se préparer et de vérifier mes affaires.

Et Eleanor de retourner dans ce qui lui sert de cabine, histoire de rassembler les quelques affaires qu'elle apporte avec elle, pas grand chose en somme, surtout ses lames.

Encore quelque heure avant le port, le capitaine ne voudra pas de... Comment le capitaine a dit? Ah oui, salopard de gougnafier inutile dans les pattes de ses marins pendant la manœuvre.

Sourire alors qu'Eleanor agite un doigt en direction du plafond.


-Sauf s'ils ont payé très cher leurs places ou qu'ils ont l'intention de rester dans l'équipage!

Alors qu'elle s'allonge sur sa couchette Eleanor se redemande si l'idée de venir jusqu'ici était bonne.

Boaf.

Et Eleanor de somnoler en attendant que le bateau accoste et que le capitaine fasse descendre du bateau ses...

Marchandise? Son bétail? Je me demande comment il nous qualifie lorsqu'il compte l'or qu'on lui rapporte.

_________________
Le monde est divisé en deux catégorie, ceux qui ont l'arbalète chargé et ceux qui creusent. Mais faut pas oublier que celui qui creuse il a une lourde pelle à la main.

Allume un feu pour un homme et tu le garderas au chaud pour une journée.
Met le feu a un homme et tu le gardera au chaud pour le reste de sa vie.

Fiche d'Eleanor Avel

Début de son aventure

Il raconte

-Elle parle

Elle pense aussi il parait.
Eleanor, musique d'ambiance
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 06 Jan 2011, 12:38 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
La journée était claire malgré un petit vent froid qui venait refroidir le bout du nez, et les hautes falaises, une forêt interminable et une chaine de montagnes donc le pic élevé haut dans le ciel portait fièrement une couronne de nacre comme un phare étincelant appelant les naufragés de la mer à accoster.

Mais déjà le bateau se dirigea droit vers les quais de la petite ville portuaire qui portait son flot habituels de curieux, d'anxieux attendant quelque marchandise ou personne et de flâneurs indifférents à l'accostage du bateau qui venait d'entrer au port. La coque heurta doucement le quai, et sous les hurlements du second et les courses frénétiques des marins soudainement éveillés par la manoeuvre à accomplir, la passerelle était enfin descendue vers la terre ferme.

Eleanor fut invité à descendre par l'étroit passage, prudemment afin de ne pas s'étaler au regard de cette bonne trentaine de visages qui le visage levés lui donnait l'impression d'être la cible de tout les regards. Au premier coup d'oeil, elle vit de suite un nombre impressionnant de races différentes, qui semblaient cohabiter dans cet espace restreint. Beaucoup d'humains, mais des elfes aussi et des représentant des demi hommes, des nains, des gnomes ... Son regard enregistra rapidement l'ouverture de la cale et un ballet de demi-orques jouant des muscles pour en décharger le contenu sous la houlette d'un contremaître, plume levée qui indiquait où il fallait les transposer.

Plus loin une rangée de maisons où s'intercalaient quelques ruelles qui s'évanouissaient dans les profondeurs de la ville. Au vu des quelques panneaux il sembleraient aussi que quelques auberges portuaires offraient différents gîtes et couverts : ici un poisson qui était surement un établissement à visée marine, là plus étrangement une Wyverne qui semblait un endroit fort calme, enfin plus loin les lèvres rouges ne laissaient pas de doutes sur une offre vers des plaisirs plus intimes.

Mais déjà, quelque chose s'agita un peu à sa droite, une poignée de soldat avaient arrêté une femme qui vu l'état de sa robe et ses pieds nus, tremblante de peur ou de froid ou des deux, était maintenue fermement par un des plus costaud. Elle cherchait à s'échapper, ses mèches blondes en désordre sur un visage émacié. Elle criait son innocence, alors que le capitaine l'exhortait au calme.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 06 Jan 2011, 22:11 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 22 Déc 2010, 17:53
Messages: 201
PX: 9875
Enfin, la terre ferme, un endroit avec un peu d'espace, je vais sans doute pouvoir me dérouiller un peu.

Une fois à terre le port semblait... Décevant pour la jeune genasi, pas assez d'humains, ou plutôt trop d'autre chose que les humains sur les quais, pas qu'Eleanor est quoi que se soit contre les autres choses, mais c'est toujours plus dur de faire comprendre aux humains combien sont père à fait d'elle un être exceptionnelle quand ils fréquentent tellement d'autre espèce.

Et maintenant?

Il y avait les traditionnelles tavernes bien sûr, mais l'une affichait un poisson. Si je viens de quitter cette barque, c'est pas pour la retrouver à terre. La deuxième affichait clairement le symbole de Sharess. Euh... Non, j'ai arrêté et pas sûr d'aimer les opportunités qui pourrait si présenter. Et la dernière si elle présentait une Wyverne engageante... Une taverne calme? Dans un quartier à docker? Ou c'est en faillite ou c'est un ogre qui sert de garde à l'intérieur!

Où aller?Que faire? Telle était les importante questions qui taraudait l'esprit d'Eleanor lorsque éclata la "scène des soldats et de la mendiante surement voleuse"...

Nan... Je suis pas paumée au point de demander à la garde... Va pour la taverne.

Et alors qu'Eleanor se dirigeait vers la porte de la taverne à la Wyverne elle eu une bref pensée pour la mendiante.

C'est la peur qui tue, Garagos devrait lui ouvrir la voie comme il a ouvert la mienne.

Petit ricanement.

Quoique la furie serait sans doute pire là pour elle.

_________________
Le monde est divisé en deux catégorie, ceux qui ont l'arbalète chargé et ceux qui creusent. Mais faut pas oublier que celui qui creuse il a une lourde pelle à la main.

Allume un feu pour un homme et tu le garderas au chaud pour une journée.
Met le feu a un homme et tu le gardera au chaud pour le reste de sa vie.

Fiche d'Eleanor Avel

Début de son aventure

Il raconte

-Elle parle

Elle pense aussi il parait.
Eleanor, musique d'ambiance
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Dim 09 Jan 2011, 12:09 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Traversant les quais, perdue dans ses pensées, la génasi poussa la porte de l'auberge qui lui eut semblé être la plus appropriée à ce qu'elle cherchait, plutôt des informations que de la nourriture ou même le gîte. Une auberge pouvait en effet souvent être une mine d'informations diverses et parfois une source de surprises : à croire que dame Destin venait souvent y prendre un verre.

L'auberge était propre et tranquille du moins à première vue. Un comptoir derrière lequel trônait un homme d'étrange apparence. Ses yeux aux pupilles fendues contrastait avec sa chevelure foncée tombant dans un visage pointu orné d'une grande bouche et d'un petit nez. Il séchait quelques verres qu'il posait hors devant lui tout en regardant entrer la jeune femme. Dans un coin une paire d'halfelin, costume bariolé, sac de cuir posé sur les genoux dégustant un plat de gâteau avec un belle chope de bière. Quelques clients attablés ici et là, dont à la fenêtre un homme d'aspect fort soigné, qui devait déjà arriver à la cinquantaine facile. Ses cheveux poivre et sel ramené en arrière et maintenu par un lien en cuir. Il fumait une pipe l'air pensif, et Loar ne put être sûre que son regard gris avait vraiment enregistré son arrivée.

Enfin une halfeline aux boucles blondes et au tablier blanc frottait énergiquement quelques tables et levant la tête vers la nouvelle arrivée décrocha un sourire


- Bienvenue fit-elle tout en terminant de nettoyer la table je vous en prie trouvez vous un table, je suis à vous dans un petit moment !

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Dim 09 Jan 2011, 20:33 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 22 Déc 2010, 17:53
Messages: 201
PX: 9875
:HRP: Arf Loar n'est pas le nom du personnage, c'est Eleanor.
Je crois que je vais demander à changer mon pseudo pour éviter de s'embrouiler. ^^
:HRP:

:RP:

-Merci

Si même les aubergistes détonnent ici par rapport à la populace ici. Rien ne va plus.

Petit soupir alors qu'Eleanor se passe une main sur le visage.

Il ne manquerais plus que les humains lâche quelque chose comme "encore une avec la peau bleue" et là, j'aurais choisit le pire endroit de faerun à la recherche d'opportunité.

Enfin.



Eleanor se choisit une table vide en milieu de salle, a un endroit où elle pourrait sentir un courant d'air à chaque ouverture de la porte. Et de la elle attendrait la serveuse avec une envie d'hydromel et de question à poser.

Des yeux fendus? Je me demande si c'est également un demi élémentaire également.

_________________
Le monde est divisé en deux catégorie, ceux qui ont l'arbalète chargé et ceux qui creusent. Mais faut pas oublier que celui qui creuse il a une lourde pelle à la main.

Allume un feu pour un homme et tu le garderas au chaud pour une journée.
Met le feu a un homme et tu le gardera au chaud pour le reste de sa vie.

Fiche d'Eleanor Avel

Début de son aventure

Il raconte

-Elle parle

Elle pense aussi il parait.
Eleanor, musique d'ambiance
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 13 Jan 2011, 10:56 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Quoique laissé à son aise dans son petit coin, Eleanor sentit peser sur elle les regards observateurs. Ce fut peut-être un effet de son imagination, mais elle était elle même consciente de sa différence. Peut-être que sans le savoir, elle projetait cette différence elle-même. Quoi qu'il en soit, la jeune halfeline tint parole, et fut assez rapide pour détourner toute attention d'une possible paranoïa naissante :

- Me voilà donc ! fit-elle avec un grand sourire. Ses yeux bruns ingénus la regardaient avec une curiosité non cachée. L'halfeline avait l'habitude de par son service régulier dans cette auberge de croiser toute sorte de gens et de races. De plus le port était un endroit fort vivant, débarquant et embarquant toute sorte de gens, de classes et d'ethnies différentes. Cela lui conférait une capacité remarquable à faire fi des apparences et s'intéresser plutôt à l'âme du personnage devant elle. Que puis-je faire pour vous être agréable ? Nous avons un peu toute sorte de choses à manger qui vont du ragoût de lièvres, à la potée de légumes, des fruits, des gâteaux, et même que là nous avons de la tarte à la mûre... Les traits de l'halfeline se figèrent en cette moue gourmande qui laissait présager un destin funeste à la dite tarte. Puis elle continua : nous avons aussi à boire toute sorte de bières, quelques vins pas mauvais du tout, deux elixirs, un jus de fruit de pommes et bien sûr de l'eau fraîche !

Au moment où elle termina sa tirade apparut dans l'encadrement de la porte un homme immense, au cou de taureau, aux bras d'une musculature que la chemise aux manches courtes laissait admirer, un poitrail de boeuf et un fasciés non moins bovin. Il entra en conquérant, jetant un regard d'une fierté de mâle dominant, lançant un " Salut " sonore à l'adresse du barman du comptoir. Au vu des réactions de celui-ci ajoutée à celle de l'halfeline, il était connu d'ailleurs celle-ci n'hésita pas à répondre
: Salut Nek ! Ce qui attira le regard de l'espèce de minotaure sur Eleanor

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Dim 16 Jan 2011, 00:09 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 22 Déc 2010, 17:53
Messages: 201
PX: 9875
Ah... Il semblerais que j'attire quand même l'attention même dans une ville avec ce degré de cosmopolité.

Eleanor goutait plutôt le fait d'être la cible des regards, elle aimait ça, et ça ce voyait. Ou tout du moins, il se voyait que son humeur c'était un peu égayé, sans que ceci veuille dire qu'il fût particulièrement maussade précédemment d'ailleurs. Et maintenant, observation de l’attitude de notre Genasi d’air suite au début de la prise de commande par l'halfelinne et l’entré d'un minotaure dans l'auberge.

Regardez bien Eleanor, ça c'est une expression qui veut dire "Ouah, je suis indubitablement surprise", c'est une expression caractérisée entre autre par une petite pause et yeux bien ouvert. Ca donne un air assez idiot vous ne trouvez pas ?

C'est bien un minotaure qui vient d'entrer? Fiou... Ca c'est du muscle... C'est la première fois que j'en vois un comme ça... Pas le moment de commander un steak je suppose. Pas l'heure pour ça non plus... Ah, oui, il y a une serveuse qui attend ma commande.

Notre jeune genasi entame donc une manœuvre incroyablement difficile, une de celle qui consiste à pivoter sur sa chaise afin d’avoir bien en face son interlocuteur, enfin, son interlocutrice, la serveuse quoi.


-Pas d'hydromel? Un vin à défaut alors, un rosé et fruité de préférence, puis une part de cette tarte aux mûres et... Puis ça sera tout. Pour l’instant.

_________________
Le monde est divisé en deux catégorie, ceux qui ont l'arbalète chargé et ceux qui creusent. Mais faut pas oublier que celui qui creuse il a une lourde pelle à la main.

Allume un feu pour un homme et tu le garderas au chaud pour une journée.
Met le feu a un homme et tu le gardera au chaud pour le reste de sa vie.

Fiche d'Eleanor Avel

Début de son aventure

Il raconte

-Elle parle

Elle pense aussi il parait.
Eleanor, musique d'ambiance
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 18 Jan 2011, 10:02 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
La moindre chose qu'on puisse dire c'est que la petite halfeline fut distraite un instant par l'entrée du grand Nek. Il semblait familier de l'endroit, et vint directement à la table d'Eleanor, non point pour s'adresser à elle, mais plutôt à l'halfeline qui avait prit sa commande :

- Dis petite, ton copain le Hadozee là comment c'était déjà... Firmin ? Il se fourre dans des ennuis assez épiques c'te homme là ! Si tu le revois, ce que j'en doute, dis lui donc de ne pas se mêler des choses du clergé d'Umberlee...

La jeune serveuse pâlit soudain et semblait alarmée. Eleanor put voir que ses mains tremblèrent légèrement et d'une voix angoissée, elle pressa l'homme taureau à donner plus de nouvelles. Celui-ci prit un air important, à défaut de cervelle il était toujours bon de pouvoir donner des nouvelles :


- Hé ben petite, paraît qu'il s'est acoquiné avec une paire d'elfe sans baloches et un nouveau, un sorte de lézard parlant. Il partirait paraît-il vers la falaise aller délivrer des sortes de fées... Il était clair que le minotaure n'avait rien compris du tout, et qu'il essayait simplement de copier les bouts de phrases qu'il avait entendues : mais une chose était sure, il savait précisément où était parti le dit Firmin...

- Que les dieux veillent sur lui murmura "la petite" et levant les yeux sur Eleanor celle ci vit briller quelques larmes retenues. Il est incapable de lever la main sur quiconque celui-là. Il rêve d'aventures et de combats épique, mais ce n'est qu'un marin ! Puis elle se reprit, prête à servir sa cliente : hydromel, tarte au mûres donc... dit-elle enfin, alors qu'elle s'en retourna aux cuisines pour aller chercher la commande, le minotaure crut bon rajouter

Il va se faire hacher menu ton Firmin ! Il se mit à rire, un peu bêtement, peut-être simplement le plaisir prit à ramener à la petite halfeline une mauvaise nouvelle. Il y avait pas mal de personnes ainsi. Puis le balourd tourna vers le barman lui demandant un chope de bière. Aussitôt la petite serveuse réapparut toujours aussi pâle portant à sa cliente l'en-cas commandé

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 24 Jan 2011, 01:37 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 22 Déc 2010, 17:53
Messages: 201
PX: 9875
Eleanor n'avait pas réagit outre mesure aux déclarations du minotaure, l'apparence de celui ci semblant l'interpeller beaucoup plus que ses paroles. Tout au plus prit elle un air vaguement curieux à l'évocation "des sortes de fées", expression finalement remplacée par une autre plus adapter à la situation, quelque chose comme "je suis toute seule et j'attends ma commande", bref un mélange de lassitude désintéressée et de l'impatience de qui attends une part de tarte au mûres suffisamment bonne pour faire rêver une serveuse halfelinne.

Lorsque l'halfelinne reparût avec sa commande, Eleanor resta à fixer la serveuse un instant, lâcha :

-Je suppose que c'est un ami précieux ce Firmin?


Et puis commença à s'intéresser à la tarte.

Miam, mais ça a l'air bon ça.
Première morsure d'Eleanor dans la tarte. Mais, ça l'est... Me demande s'il cette histoire peut valoir le coup, faudrait sans doute que je demande des détails à ce minotaure, il y a peut être de l'argent à ce faire. Regard attentif sur la serveuse. Ou au moins une réduction sur mes déjeuners.

_________________
Le monde est divisé en deux catégorie, ceux qui ont l'arbalète chargé et ceux qui creusent. Mais faut pas oublier que celui qui creuse il a une lourde pelle à la main.

Allume un feu pour un homme et tu le garderas au chaud pour une journée.
Met le feu a un homme et tu le gardera au chaud pour le reste de sa vie.

Fiche d'Eleanor Avel

Début de son aventure

Il raconte

-Elle parle

Elle pense aussi il parait.
Eleanor, musique d'ambiance
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 25 Jan 2011, 14:07 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
L'halfeline hocha la tête, son visage attristé par l'inquiétude tournée vers cette jeune femme qui semblait vouloir partager ses inquiétudes. Il est notoire que déjà un halfelin n'était pas du genre taiseux, vous transposer cette grande volubilité à une jeune femme de cette même race, confiante et innocente, et vous obtiendrez tous les renseignements que vous cherchez :

Firmin est un homme pas comme les autres. Il est d'une de ces races de la mer et bien que je sache qu'il est imbattable sur son terrain, c'est à dire les navires et les océans, sur terre ferme, il a le chic de s'engouffrer dans des histoires pas possible. Il rêve d'établir un grande maison pour accueillir les membres de sa race, mais a quelque difficultés avec certains. Et là, je ne vous dis pas, se mêler des affaires elfes est toujours source d'ennuis, de plus est si le culte d'Umberlee est en outre dans les parages, les dieux seuls peuvent savoir dans quel guêpier il s'est encore fourré !

La jeune femme frissonna, serrant un châle imaginaire sur autour de ses épaules, le visage assombri. Elle s'assura de l'oreille attentive, tout en regardant Eleanor manger, et jetant un oeil pour s'assurer que personne n'avait pour l'heure besoin d'elle. Ainsi rassurée elle continua son histoire, heureuse de la partager :


Tenez, la dernière fois il s'est heurté de front avec un petit groupe de malfrats et a bien failli y passer. Il voulait à tout prix un hangar et monsieur est entré sans même frapper. Il a eu une nouvelle fois la chance que ce hangar était surveillé par deux membres du maintien de l'ordre, sinon il aurait bien pu se retrouver langue coupée, yeux arrachés ! Il est infernal ! Vivement qu'il se trouve un navire, même si je perds là un ami joyeux et aimant la fête, au moins je serais tranquille !

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Sam 29 Jan 2011, 17:32 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 22 Déc 2010, 17:53
Messages: 201
PX: 9875
Une bouchée de tarte, deux bouchées, petite pause , et puis l'hydromel alors? Mhhhh... Pas mauvais du tout... Bon relancer l'halfeline.

-C'est toujours pareils avec les hommes, ils ne savent pas ce qui est bon pour eux, et vont toujours chercher ce qu'ils pourraient avoir sous leurs nez.


Je reprendrais bien un peu de tarte... Arf j'ai déjà mangé tout ça? Y a toujours trop peu de tarte... Bon, reprendre la parole.


-Puis franchement, j'ai du mal à m'imaginer en quoi cette histoire d'elfe, de fée et de templier puisse l'aider à obtenir sa maison. Je suis curieuse de savoir ce qu'il espère y gagner.

Petite pause d'Eleanor alors qu'elle prend une autre gorgée d'hydromel.


-Je me demande s'il a envisager tout ce qu'il pourrait y perdre.

_________________
Le monde est divisé en deux catégorie, ceux qui ont l'arbalète chargé et ceux qui creusent. Mais faut pas oublier que celui qui creuse il a une lourde pelle à la main.

Allume un feu pour un homme et tu le garderas au chaud pour une journée.
Met le feu a un homme et tu le gardera au chaud pour le reste de sa vie.

Fiche d'Eleanor Avel

Début de son aventure

Il raconte

-Elle parle

Elle pense aussi il parait.
Eleanor, musique d'ambiance
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 02 Fév 2011, 09:16 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
L'halfeline soupira et haussa la épaules. Apparemment elle n'en savait pas plus que sa cliente qui semblait beaucoup aimer les plats qu'elle lui avait apporté notamment la tarte. Elle fut heureuse de voir qu'il y avait encore de ces femmes qui pouvaient profiter d'une saine nourriture alors que la lame de bataille mordait avec plaisir dans la tarte.

- La reconnaissance de la Dame d'Argent bien sûr ! Tonna la voix du minotaure qui s'étaient tournées vers elles écoutant sans gêne leur conversation. Il faut dire que ce n'était pas fort difficile, l'auberge étant pour l'heure d'humeur taiseuse générale. Dame d'Argent est amie du Prince, et en plus elle est riche et en plus elle a une grande influence sur les choses de la ville hein mon ami ! La créature regardait le vieil homme qui hochait la tête en accord. Son regard d'une grande sagesse croisa celui d'Eleanor, et il lui sourit doucement.

- Tu n'a pas tort Nek, fit ce dernier. Qui aide les elfes de noble famille de Gemmaline attire la bonne grâce de notre souverain. J'ai même dans l'idée que le Prince a beaucoup d'affection pour cette dame. Mais j'ai bien peur que Firmin n'ai vraiment plongé la tête première dans une histoire un peu trop dangereuse pour lui. Quoique tu sais, Umberlee il la connait bien, étant homme de la mer...

L'hafeline avait encore pâli et dans son regard clair se glissa une lueur farouche de quelqu'un qui ne voulait pas être vaincu par le "bien peur"... Elle serrait ses petits poings et s'adressa au vieil homme, le menton volontaire : Je lui trouverais une fine lame, qui pourra le protéger de ses ennemis, Alménivar ! déclara-t-elle maussade arrachant un gros rire de la part de Nek. TOI petite ? fit le minotaure en s'esclaffant. Mais comment va tu te trouver un mercenaire alors que tu n'a même pas de quoi te payer une nouvelle robe !

Alménivar ne se moquait pas. Il hocha gravement la tête toujours avec cette douceur tranquille et lui souriait...
On pourrait évidemment lui envoyer du secours, mais encore faut-il en trouver...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 08 Fév 2011, 00:11 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 22 Déc 2010, 17:53
Messages: 201
PX: 9875
Eleanor marqua une pause dans sa dégustation de tarte, en faite, elle marqua une pause tout court suite à l'énonciation de plusieurs mots, des mots pourtant simple tel que "faveur", "reconnaissance", "riche", "grâce du souverain"... Et lorsqu'Eleanor sembla sortir de sa paralysie passagère, c'est avec un sourire menaçant de lui manger la moitié du visage.

Et moi qui me demandait s'il y avait de l'argent à ce faire...

Le sourire d'Eleanor se met en coin alors que son regard se tourne vers l'halfeline et qu'elle s'accoude sur la table.

-Le sauvetage du Firmin s'élève à combien par les temps qui court? Le service "Eleanor"venant d'arriver en ville et n'ayant pas encore d'habitude bien arrêtée vis à vis du logement ou du nourrir, il reste ouvert à toute proposition.

Et puis d'engloutir le reste de sa part de tarte.

J'abuse peut être là... Surtout si j'espère profiter de ce sauvetage d'elfe. Mais bon, comme on dit, à ceux qui risque leurs vies d'en estimer le prix, très cher de préférence. Il me reste de l'hydromel? Ah oui... Plus de tarte mais de l'hydromel.

Léchage de doigt en règle pour l'Eleanor, et puis magnifique saisissement de sa chope d'hydromel


-Oh, j'ai quand même le regret d'annoncer que mon cimeterre ne peut foncièrement pas rentrer dans la catégorie fine lame. Bien trop gros pour ça soit contractuellement valide.

Et une gorgée pour l'Eleanor.

_________________
Le monde est divisé en deux catégorie, ceux qui ont l'arbalète chargé et ceux qui creusent. Mais faut pas oublier que celui qui creuse il a une lourde pelle à la main.

Allume un feu pour un homme et tu le garderas au chaud pour une journée.
Met le feu a un homme et tu le gardera au chaud pour le reste de sa vie.

Fiche d'Eleanor Avel

Début de son aventure

Il raconte

-Elle parle

Elle pense aussi il parait.
Eleanor, musique d'ambiance
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Dim 13 Fév 2011, 13:18 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Un long silence marqua la déclaration tranquille de l'adepte. La jeune halfeline avait levé des yeux plein d'espoir sur sa cliente, le vieillard hocha la tête comme pour dire qu'il s'y attendait, le barman avait arrêté de frotter le verre qu'il avait déjà frotté pendant près d'une heure et Nek la regardait de ses petits yeux de bovin stupéfaits. Ce fut lui qui brisa ce silence avec une sorte d'exclamation mugissante :

- MOUAHHH toi ! Une femme ? Ne me fais pas rire petite, je risquerais d'en péter une artère. Laissant sa bière au comptoir il vint à sa table, posant ses grosses paluches sur la surface en bois et du regard la défia. La jeune halfeline avait saisit le bras du centaure, tandis que Eleanor quoique impressionnée par la masse de muscle penchée sur elle, réussi à cacher l'effet boeuf que lui faisait cet homme.

- Je pense qu'elle en est capable Nek, fit la voix tranquille du vieillard, et si tu veux jeune femme, je t'offres gîte et couvert pendant quelque temps. Qui sait peut-être trouvera tu de quoi payer ensuite ?... et au moins ma petite serveuse ne passeras pas son temps à casser la vaisselle de distraction...
L'halfeline eut un regard reconnaissant vers son employeur :
- Ho merci Alménivar, merci beaucoup ! Un joli sourire éclairait son visage, et une lueur d'espoir s'alluma dans ses yeux, et ce fut comme si toute la pièce avait prit un coup de soleil.
Mouais fit le centaure toujours penché sur Eleanor, encore faut il savoir si elle est capable de se battre ...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Dim 13 Fév 2011, 23:20 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 22 Déc 2010, 17:53
Messages: 201
PX: 9875
Eleanor avait reposée sa choppe et fixait Nek droit dans les yeux alors que celui ci semblait mettre en doute sa compétence. Enfin pas exactement dans les yeux, Eleanor fixe en réalité un point entre les deux yeux de Nek, une petite astuce toute bête qui fait croire à l'autre que l'on le regarde dans les yeux tout en s'épargnant une partie de la pression occasionnée.

Et merde... Ca pouvait pas être un alcoolique lambda qui allait me sortir cette phrase hein? Fallait que ça soit un truc énorme comme ça...

Et je fais quoi moi? Je lui retourne une mandale? Mais t'as vu ses bras? Et...

Eh! Il a sous entendu quoi l'autre vieux sur mes moyens financiers?!


Eleanor maintient le contact visuel avec Nek...


-Gite et couverts durant quelque temps? Je suppose que c'est un salaire envisageable compte tenus des moyens de mademoiselle...


Ca vaut bien entre... 8 et 25 pièces d'argent par jour ça... A moi de le faire durer le plus longtemps possible.

-Quand au inquiétude bien normal de monsieur Nek ici présent vis à vis de mes compétences martiales... Eleanor rompt le contact visuel avec le minautore et pousse un léger soupir.

Je suppose qu'il va me falloir passer par là... Nan, en faite, j'adore passer par là.


-J'ai bien peur que ça va me couter une bonne rasade d'alcool fort... Nan... D'un bon alcool, Eleanor fouille dans sa bourse, en extirpe une pièce d'or qu'elle pose sur la table, avant de se lever

-HISTOIRE DE ME FAIRE PARDONNER LA DÉMONSTRATION!

Et c'est sans autre forme de procès, qu'Eleanor se mit en garde et balança son poing en direction du visage de Nek. Si Nek était impressionnant de part sa masse de muscle, Eleanor l'était de par son sang et sa nature,la genasi semblait littéralement transpirer la tempête par tout ses pores de peaux alors que ses cheveux semblaient battre d'un vent immatériel.

Passage en Posture de punition, attaque à outrance à main nue contre le méchant minautore désarmé, et utilisation du dons Courroux terrifiant

Edit Njini
Jet d'attaque contre le méchant minautore désarmé :
    15(dés) +4 = 19 Réussite
    Dégâts : (1d3) 3 + 3 +2 => 8 points de dégâts
Jet de sauvegarde Nek - courroux terrifiant :
    18(dés) + ? => Réussite


_________________
Le monde est divisé en deux catégorie, ceux qui ont l'arbalète chargé et ceux qui creusent. Mais faut pas oublier que celui qui creuse il a une lourde pelle à la main.

Allume un feu pour un homme et tu le garderas au chaud pour une journée.
Met le feu a un homme et tu le gardera au chaud pour le reste de sa vie.

Fiche d'Eleanor Avel

Début de son aventure

Il raconte

-Elle parle

Elle pense aussi il parait.
Eleanor, musique d'ambiance
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 21 Fév 2011, 19:41 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Cela ne fit pas de pli. Le visage penché de Nek le minotaure n'eut pas le temps de voir arriver ce qu'il arriva. Le coup de poing en pleine face, fit un effet des plus tragiques sur la réputation de l'homme-taureau. Il resta néanmoins sans bouger, les mains toujours posés sur la table le regard plus ahuri qu'autre chose. Un long silence suivit la belle baffe apposée par la jeune femme. Les deux antagonistes se regardèrent un long moment dans les yeux. Eleanor vit après le moment d'étonnement un éclair de rage, puis une lueur d'admiration. Il se leva lentement, frottant sa joue d'un air pensif puis avec un puissant cri le poing s'abattit sur la table juste à côté de lui. Celle-ci explosa littéralement en mille morceaux. Après qui une voix traînante et placide se fit entendre :

Nek ! Hier c'était deux chaise, là c'est une table. Tu deviens vraiment inssuportable. C'était Alménivar le vieil homme qui posément allumait une pipe. Il avait un sourire en coin, le regard posé sur Eleanor avec une nuance de respect non dissimulée. Les épaules de Nek tressaillirent et Eleanor comprit l'instant d'après que le minotaure était prit d'un grand rire. L'instant d'après il riait à gorge déployée, la tête vers le plafond, d'une voix tonitruante, emplie d'une gaieté insoupçonnée dans cette face bovine.

La jeune halfeline regardait Eleanor avec une grande fierté comme si elle avait découvert à elle toute seule cette étonnante guerrière et en avait à la force de sa volonté déliée la puissance cachée. Puis se ressaisissant, elle alla directement en direction du bar pour aller chercher un choppe de bière naine de le minotaure affectionnait et qu'il était pratiquement le seul à boire, tant le degré d'alcool était au point d'assommer toute nature un peu plus fragile... La pièce d'or était restée sur la table, probablement que le spectacle en valait le montant.

Le minotaure se calma et puis une large main vint s'abattre sur l'épaule de la génasi. Un sourire carnassier ornait sa bouche alors qu'il dit d'une voix typique de franche camaraderie entre guerrier où pointait quand même une petite rancœur :
C'est bien ! Je pourrais bien sûr d'écrabouiller d'un seul coup de poing, mais ce serait du gâchis... Allez vient, trinquons à ton embauche.

En une seule baffe, Eleanor avait réussi à trouver gîte et couvert, ainsi qu'une aventure et bien sûr ce qui n'était pas à négliger, la camaraderie d'un minautore

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 22 Fév 2011, 18:42 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 22 Déc 2010, 17:53
Messages: 201
PX: 9875
Eleanor était impressionnée, elle frappait fort, elle savait qu'elle frappait très fort, tout du moins c'est ce qu'elle croyait et elle a rarement vu cette croyance remise en cause. Bon bien sûr elle avait vus Nek, elle avait bien vu qu'il était plus de deux mètres du muscle condensé... Mais de là a ce qu'il ne bronche pas du tout sous le coup d'Eléanor...

Si dessous un petit résumé des pensées qui traversèrent l'esprit de notre genasi alors qu'elle avait les yeux rivés sur ceux de Nek après son coup de poing.

Oh merde... Je vais me faire broyer... Quesqu'il disait déjà? On progresse que fasse à la difficulté? Bah là je suis partie pour une progression exponentielle.

Inutile de dire que la table qui se fait explosé par un seul coup de poing de Nek ne rassure pas du tout Eleanor qui relève sa garde... Après tout, Elle, à la place de Nek, elle en aurait sans doute retournée une... Avant de dire que c'était bien.

Mais que? Il se marre? Ca m'arrive aussi quand je me bas mais c'est moins joyeux d'habitude...

Eleanor n'avait vraiment d'yeux que pour son adversaire immédiat, la choppe de bière pour le minautore qui arrive, les regards admiratifs pour ce qu'elle qualifiera plus tard "d'une grosse bêtise", la pièce d'or restée sur la table... Tous ça lui passa complètement inaperçu...

Jusqu'au moment ou il sembla évident qu'elle avait "plu" au minautore qui lui propsa de trinquer, moment ou Eleanor se détendit un peu, ou son sourire fût moins crispé (un conseil de son maitre d'arme ça, toujours sourire dans la bataille, surtout lorsque tout va mal, qui irait volontiers affronter un guerrier qui se marre alors que ses alliés sont morts et que tout est perdue?)

Ah?


-Et bien dans ce cas...

Eleanor attrape puis lève haut son verre d'hydromel, véritable miraculé de cette scène... (Bien que déjà fort entamé).

-A mon embauche! Hummm... j'aurais dû le faire reremplir avant moi...

Eleanor laisse un peu de temps s'écouler, ou plutôt laisse Nek bien profiter de sa bière naine, oui, quand on frappe un minautore, on attend un peu avant de lui reparler boulôt tout de suite après.


-Et donc, cette falaise au Firmin, elle est loin d'ici?


Me demande ce dont je vais avoir besoin... Un sac déjà, des provisions, pour un jour? trois? Couverture, pierre à aiguiser... Bon attendons d'avoir plus d'infos, et je ferais ma liste de course en fonction... Penser à leurs demander l'adresse d'un bon commerçant avant de partir.

_________________
Le monde est divisé en deux catégorie, ceux qui ont l'arbalète chargé et ceux qui creusent. Mais faut pas oublier que celui qui creuse il a une lourde pelle à la main.

Allume un feu pour un homme et tu le garderas au chaud pour une journée.
Met le feu a un homme et tu le gardera au chaud pour le reste de sa vie.

Fiche d'Eleanor Avel

Début de son aventure

Il raconte

-Elle parle

Elle pense aussi il parait.
Eleanor, musique d'ambiance
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 01 Mar 2011, 11:28 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Se prenant une chaise qui plia sous son poids, Nek s'invita naturellement à la conversation. Il hocha la tête d'un air entendu mais son regard vague commençait à briller étrangement sous l'effet des vapeurs d'alcool qui lui ressortaient du nez. Il tomba dans une apathie des plus sympathique qui n'est pas fort loin de cette façon qu'ont les bovins à mâchonner le même brin d'herbe à longueur de journée. Alménivar, le propriétaire, s'était de même levé et proposa de répondre à la place de l'halfeline. En effet celle ci avait vu entrer un couple de nouveau client et devait en s'en occuper.

- La falaise n'est pas très loin, à une demi-heure de marche d'ici, fort heureusement. Et connaissant Firmin, il a du mal à aller tout droit. Il ne doit pas être fort loin. Alménivar sourit plissant ses rides au coin des yeux. Une lueur jaune fort étrange passa brièvement dans ses yeux puis il continua La falaise est belle mais étrange. Dessous il y a un système de caverne complexe qui me semble-t-il n'a toujours pas été exploré. Récemment j'ai ouïe dire que des aventuriers s'y étaient engouffrés, on ne les a pas encore revu. Maintenant quand à vous affirmer qu'il est entré là dedans, je ne pourrais le dire...
- Pheu ! fit le gros bourrin, sont crevés c'est sûr ! En tout cas, moi personnellement je n'ai aucune envie d'aller faire de l'alpinisme là dedans !
- Oui Nek, je pense d'ailleurs même qu'il y a des endroits où tu ne pourrais même pas passer ...

Cependant l'halfeline vint rechercher Nek, lui montrant du doigt la table cassée et intimant l'ordre de tout ramasser et porter à la cuisine pour la cheminée. Elle fit un clin d'oeil à Eleanor et rapidement l'informa que sa chambre était au bout du couloir, à gauche et qu'elle alla de ce pas la préparer.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 01 Mar 2011, 19:26 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 22 Déc 2010, 17:53
Messages: 201
PX: 9875
Eleanor écoutait attentivement Alménivar, cherchant à intégrer au mieux les informations données par celui ci.

-Une magnifique expédition spéléologique donc... Mouais... Remarque... Une idée de l'endroit ou je pourrais trouver Firmin si celui ci ne c'est pas encore engager aux falaises? Ca serait plus que pratique si je pouvais lui mettre la main dessus avant d'avoir à fouiller le réseaux de caverne à sa recherche.

Petite pause.

Ou lui tomber dessus plutôt... Je ferais la gueule moi si on me faisait ce pourquoi on vient de m'engager... Ou plutôt ce pourquoi j'y vais...


-Puis ça me permettrais de vérifier le paquetage de celui que l'on m'a décris comme un grand naïf... Parlant de paquetage, il me faut l'adresse d'un commerçant, ah ah, honnête, et vendant du matériel de bonne qualité, histoire de faire mon sac avant d'aller crapahuter.

Bref regard à la serveuse lorsque celle ci annonça ou se trouverais le nouveau chez "Eleanor".

-Ok, merci.


Chouette, je pourrais risquer ma peau en sachant que ma chambre est prête pour mon retour...

Une autre pause alors qu'Eleanor fixa Alménivar du regard.


-J'ai une question indiscrète, et comme le dis si bien Nek, les aventuriers meurent jeune, alors je vais la poser, vous avez de la famille d'ici et d'ailleurs vous aussi?

_________________
Le monde est divisé en deux catégorie, ceux qui ont l'arbalète chargé et ceux qui creusent. Mais faut pas oublier que celui qui creuse il a une lourde pelle à la main.

Allume un feu pour un homme et tu le garderas au chaud pour une journée.
Met le feu a un homme et tu le gardera au chaud pour le reste de sa vie.

Fiche d'Eleanor Avel

Début de son aventure

Il raconte

-Elle parle

Elle pense aussi il parait.
Eleanor, musique d'ambiance
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 09 Mar 2011, 09:52 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9214
PX:
Alménivar sourit doucement à la dernière question de la jeune guerrière. Il semblait que cela allait lui prendre du temps pour répondre, car à l'instar de Nek, il vient s'asseoir à la table de Loar. Elle se trouvait ainsi flanquée des deux extrêmes : d'un côté la force brute, le cerveau petit poids, de l'autre, le raffinement d'une longue vie d'expérience et une intelligence vive qui se dénotait dans ses yeux. Il choisit cependant de répondre d'abord à sa première question :
Il y a un quartier marchand à Gemmaline qui s'est fort rapidement développé. Vous y trouverez tout ce qu'il vous faut, ne vous en faites pas. Je vous donnerais quelques noms de marchands qui sont honnêtes, du moins si c'est possible pour un marchand de l'être... Il eut ce sourire empreint de sagesse, et baissa un instant les yeux sur la table. Puis continua : Gemmaline est une île récemment colonisée, vous n'y trouverez pas de familles qui ont déjà implanté dans le temps ces racines ancestrales et pouvant se targuer d'avoir un aïeul gemmalien Pourtant, d'après les quelques fouilles et notes ramenée à la connaissance des prêtres d'Oghma, il y a des restes d'une civilisation ancienne, qui daterait de la guerre des couronnes. Mais celle-ci a disparu soit sous terre, soit est repartie pour une raison que nous est inconnue. Mais nous n'avons point encore exploré toute l'île, ni la mer de cristal, qui sait ... Nous rencontreront peut-être des créatures humanoïdes qui seraient à même à nous conter l'histoire ancienne de cette île...

Il releva un peu la tête, regardant autour de lui puis conclut d'une voix basse et rauque, presque un murmure :
personnellement il y a longtemps que je suis seul. Dans ses yeux brillaient une étrange flamme, comme si le mot seul venait d'allumer des grimoires entiers de souvenirs.

Meuuuuuh non t'es pas seul Alménivar ! Je suis là moi fit la voix puissante et traînante du minotaure qui, levant la grosse paluche, abattit sa compassion d'un geste lourd sur l'épaule du vieil homme. Je suis comme ton fils adoptif pas vrai ? Alménivar éclata de rire, et hocha la tête vigoureusement
- Oui Nek ! A nous deux nous formons une bien belle famille ...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 [ 24 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: