Suivant du serpent du ciel

Source : Dragon Magazine #307

Un flash de couleurs lumineuses dans le ciel, le battement d'ailes de plumes et un cri reptilien annoncent la venue de la justice. Les genoux des créatures maléfiques se mettent à trembler alors qu'apparait dans le ciel un couatl, venu pour les châtier jusqu'au dernier. Les quelques humanoïdes qui vénèrent le couatl, ou serpent céleste, ont le même désir que lui de purger la terre du Mal.
Presqu'aussi beaux et craints que la créatures qu'il vénèrent, les suivants du serpent du ciel portent généralement des tenue colorées ou les agrémentent de plumes arc-en-ciel. Ils regardent toute créature bonne comme un frère ou une soeur. Peut-être plus que tout autre cultiste, ils favorisent une réflexion pro-active. La meilleure manière de contrée les plans des créatures maléfiques consiste à éliminer ces créatures maléfiques avant qu'elles aient mis au point ce plan.
Les suivants du serpent du ciel joignent souvent leurs forces, créant des groupe appelés Fratrie de la plume. Ces groupes sont semblables aux ordres de paladin dans leur structure. le chef est habituellement celui qui a la plus longue queue et ont comme habitude de garder des traces des ennemis qu'ils battent, par une trace ou une marque sur leur équipement pour chaque ennemi vaincu.
Mages et ensorceleurs suivent parfois cette voie qui leur permet un certain avancement dans leur sort tout en leur conférant des attaques naturelles. Mais les prêtres et les paladins forment la majeure partie des suivants du serpent du ciel. Cette voie est trop mystique pour les guerriers et roublards, et les moines préfèrent souvent leurs propres capacités plutôt que celle du couatl.

Conditions

Pour devenir Suivant du serpent du ciel, il faut satisfaire aux conditions suivantes :
Alignement. Loyal bon
Compétences. Degré de maîtrise de 8 en Concentration, degré de maîtrise de 8 en Art de la magie, degré de maîtrise de 8 en Pstchologie
Sorts. Faculté de lancer des sorts de 2nd niveau ou plus
Spécial. Le personnage doit avoir vaincu une créature maléfique de son FP ou plus sans aide, puis avoir reçu la bénédiction d’un couatl pour cet acte

Compétences

Ses compétences de classe (et la caractéristique dont chacune dépend) sont : Art de la magie (Int), Concentration (Con), Connaissances (toutes) (Int), Décryptage (Int), Déplacement silencieux (Dex), Détection (Sag), Équilibre (Dex), Fouille (Int), Perception auditive (Sag), Premiers secours (Sag), Psychologie (Sag), Renseignement (Cha).
Points de compétence à chaque niveau : 4 + modificateur d’Int.

Dés de vie : d8

Table : Suivant du serpent du ciel
NiveauBonus de base à l’attaqueBonus de base de RéflexesBonus de base de VigueurBonus de base de VolontéSpécialSorts
1+0+2+2+2Morsure emposionnée
2+1+3+3+3Lié au ciel+1 niveau effectif
3+1+3+3+3Dispense de composantes matérielles
4+2+4+4+4Queue de serpent+1 niveau effectif
5+2+4+4+4Apothéose du couatl

Capacités de classe

Armes et armures. Le suivant du serpent du ciel n'est formé au maniement d'aucune arme, pas plus qu'au port de l'armure.
Sorts. A chaque niveau pair de suivant du serpent du ciel, le personnage obtient un niveau effectif de jeteur de sorts pour une de ses classes de lanceur de sorts précédentes. Il obtient les sorts par jour et le niveau de lanceur de sorts d'un personnage de son niveau effectif. Par contre, il ne gagne aucun des autres avantages accompagnant habituellement ce niveau (don supplémentaire, etc.). Si le suivant du serpent du ciel possède plusieurs classes de lanceur de sorts profanes, le niveau effectif ne s'applique qu'à l'une d'entre elles, au choix du personnage.
Morsure empoisonnée (Ext). Au niveau 1, des crochets empoisonnés pousse dans la bouche du suivant du serpent du ciel, lui conférant une attaque d morsure en tant qu'arme naturelle. Cette morsure inflige 1d4 dégâts pour un personnage de M et 1d3 pour un personnage de taille P. S'il porte une attaque à outrance, il peut utilise ses attaques normales et utiliser sa morsure comme attaque secondaire, avec un malus de -5 au jet d'attaque.
De plus, la morsure empoisonne la victime. Le DD est de 10 + niveau de suivant du serpent du ciel + mod. Con. Les dégâts initiaux sont un affaiblissement temporaire de 1d4 Force et les secondaires de 2d4 Force.
Lié au ciel (Mag). Au niveau 2, le suivant du serpent du ciel peut lancer le sort vol à volonté comme un lanceur de sorts d'un niveau égal à son niveau global.
.Dispense de composantes matérielles. Au niveau 3, le suivant du serpent du ciel gagne Dispense de composantes matérielles en tant que don supplémentaire.
Queue de serpent. Une queue pousse chez le suivant du serpent du ciel de niveau 4. Il peut l'utiliser pour étreindre une créature d'une taille jusqu'à une catégorie supérieur à la sienne avec une action de lutte réussie. Cette attaque inflige 2d6 dégât contondants plus 1,5 fois le bonus de Force.
Apothéose du couatl. Au niveau 5, des ailes de plumes multicolores poussent dans le dos du suivant du serpent du ciel, lui conférant une vitesse de vol de 27 mètres (bonne). Son type change en Extérieur (natif) et il gagne la vision dans le noir jusqu'à 18 mètres (s'il n'en possédait pas une supérieure).



Retour à la liste des classes
Retour à la liste des classes de prestige

Valid XHTML 1.0 Strict