Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Jeu 12 Déc 2019, 21:55



 [ 92 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Dim 23 Aoû 2015, 13:16 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
En provenance de Les dessous de Tiamat

Le paysage se reforma, une lumière rosée de l'aube, puis peu à peu des contours de vague, une vague chaleur qui s'abattit sur les épaules de Gayäna. Elle se sentait un peu nauséeuse, mais rien de bien important. La Mante n'avait pas lâché son passager et elles se retrouvèrent non loin d'un campement.

Cet endroit s'appelle la Griffe du Sultan dit la Mante, pour des raisons évidente. Regarde l'arbre là, un arbre pétrifié qui ressemble à une main griffue...
Gayana vit clairement une caravane d’une demi-douzaine de chariots et une grandetente regroupées autour de l’arbre singulier apparaissent devant leurs yeux. Les chameaux caracolent d’agitation dans un enclos voisin et un groupe de chèvres et d’animaux de bétail confus vagabonde autour des chariots. Une douzaine d’hommes et de femmes s’affairent autour du campement, pourchassant un animal ou se hâtant vers le centre du regroupement, près de la Griffe du sultan, des seaux d’eau dans les mains : un des chariots est en feu ! De grandes flammes orange et rouges engloutissent un chariot de bois richement ouvragé, décoré de lunes et d’étoiles peintes. Hâtons-nous fit la Mante

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Dim 23 Aoû 2015, 14:40 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 16:16
Messages: 533
Localisation: LR
PX: 5680
Gäyana s’était préparer, mais peut –être avec un peu trop de précipitation lorsque la Mante lui fit part de ses remercîment justifier…Gäyana s’excusa et remercia la Mante pour les objets fournis.

La précipitation causera ta mort soit plus vigilante… se dit-elle

Puis, écoutant le discours de la Mante, elle en retenue les informations capital. Il fallait visiblement bien se faire voir de la jeune femme. Bien ! se dit –elle. Cette guide a l’aire de bien connaitre sont milieux, il faudra surement que je l’aide pour qu’elle m’aide en retour….

A peine eu le temps de finir ses paroles avec elle-même que la Mante finissant son incantation et posant une de ses mains griffue transporta la jeune Gith d’une région humide et boueuse vers une destination de sable et de chaleur mortelle…..


Le voyage fut pour le moins rapide et bref mais s’était pour Gäyana la première fois, si on ne comptait pas son voyage d’inter-plan, qu’elle se déplacée par la magie d’un endroit a un autre….Celas était assez diffèrent de son expérience avec la corde astral. Là, la magie que la Mante utilisait déformé l’espace pour les conduire en peu de temps dans un autre lieu.

Soudain les vagues difformités du au déplacement se stabilisaient peut a peut pour faire apparaitre une mer de sable et surtout un environnement chaotique ou la chaleur venait peut a peut titiller la résistance de la jeune gith. Heureusement pour Gäyana, son équipement lui procurer une certaine résistance pour ne pas succomber à cette chaleur étouffante… D’où elle venait le temps pouvait changer certes mais la paysage aussi. Une nouvelle épreuve se présenté là devant elle.
Ses pensé vagabondait en observant sa paysage sans fin nué de couleur chaude et angoissante, mais Gäyana se reprit lorsque la Mante toujours avec elle luit indiqua le nom du lieu où elles se trouvaient.


La Griffe du Sultan…un bon moyen de se repérer !

Mais à côté de cet arbre unique pour le moins inhabituelle, une agitation de la même sorte se tenait dans ce campement. Surement, un problème ! se dit-elle, puis voyant la Mante qui commença à se diriger vers le campement la jeune extra planaire la suivi à vive allure voir ce qui se passe de plus prés. Ne sachant point ce qu’elle allait trouver, des bandits, une bête étrange ou juste une tente qui brûlait à cause de l’étouffante chaleur qui régner dans ce paysage sableux ,Gäyana prit son arc et y encocha une flèche tout en filant vers le lieux ou régnait l’agitation.

:HRP: Si il y a juste un chariot de bois qui brûle Gäyana range son arc et sa flèche et aide a éteindre l’incendie.Sinon elle garde l'arc en main

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Lun 24 Aoû 2015, 18:38 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
En s'approchant, il s'avèrent en effet qu'un chariot est en flammes. Le feu s'était propagé rapidement en raison du vent et de la matière du chariot qui était en bois. L'agitation est grande dans ce campement, chacun cherchant à éteindre les flammes avec le peu d'eau qu'ils avaient.

Des cris de détresse de quelques enfants qui ont peur, de gens qui se brulent à essayer d'éteindre avec des grosse couvertures, les chameaux agités déblatérant à tout va, les chèvres cherchant une issue, c'était un véritable chaos qui régnait là.

La tente du milieu s'ouvrit brusquement et une jeune femme au teint cuivrée, au yeux noirs jais, et aux lèvres pulpeuse arrêta leur regard sur eux.
Et bien la Mante ! dit-elle découvrant des dents d'une blancheur immaculée, tu tombes à pic ! Un peu d'aide serait bienvenu ici. Elle toisa du regard la créature extraplanaire et fronça les sourcils C'est un génie ? demanda-t-elle surprise.

- Après Almha après... sursurra la Mante. Elle donna à Gayana une petite boule étrange, qui ressemblait à une bille. Tiens Gayäna, va jeter ça au milieu du chariot en feu. Il faut t'approcher à trois mètres

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Lun 24 Aoû 2015, 23:01 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 16:16
Messages: 533
Localisation: LR
PX: 5680
Gäyana arc et flèche en main fut rassuré de voir en avançant qu’il ne s’agissait que d’un simple feu de roulotte mais qui dans le désert ou les victuailles se font rare pouvait se retrouvé fatale pour la colonie. Rangeant ses armes elle suivit la Mante qui avait l’aire de connaitre le campement comme sa poche malgré le chao environnant.

Arriver devant une tente un peu plus grande que les autres, une femme bronzé aux yeux noir profond en sortit. Elle semblait attendre la Mante, comme si elle avait des talent de devin du moins s’était l’impression de la jeune Gith qui ne vue aucun étonnement de voir une pareille créature arriver dans son campement. Puis ne passant pas par quatre chemins demanda un coup de main pour éteindre se feux qui prenait de plus en plus d’ampleur avec le vent joueur.

Les parole entre la jeune femme et la Mante fur bref, mais Gäyana y perçu un léger sentiment de transaction derrière son dos lorsque la Mante et la femme au fort caractère dire les mots Géni… et après…


Mais dans cette brève conversation ou le feu et le temps jouer contre nous, Le nom de la chef du campement sorti de la bouche de la mante.
Elle s’appelle donc Almha…. C’est donc a elle que je dois prouver ma force et ma valeur…Commençons donc par éteindre se feux. Se dit la jeune extra-planaire...


Mais comment? Elle avait bien une outre pleine d’eau infini, mais cela sembler dérisoire contre le feu qui prenait très bien sur ce bois sec et dans cette région aride… Mais la Mante, donna discrètement à Gäyana une petite bille avec des indications très claires comme si elle avait préparé cette bille par avance…la remerciant, elle s'empressa de se dirigé vers la chariote en feu.

Mais ne réfléchissant pas et afin de sauver le plus de matérielle possible Gäyana se précipita sur la chariote en feux afin d’y lancer la petite bille.Les flammes provoquer une chaleur des plus insupportable combler a la chaleur du désert mais Gäyana savait qu'il fallait en passé par la pour développer ses compétence et sa puissance.Une fois a bonne mesures de la cible Gäyana envoya la petite perle en plein de la chariot en feu.Mais qu'aller-t-il bien pouvoir se passer?


:HRP: Gäyana s'approche du chariot en feu et une fois a 3 mètre elle lance la petite bille dans le chariot

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Dim 30 Aoû 2015, 19:30 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Printemps :
Printemps regardait les flammes d'un air songeur. Il était pratiquement sûr de n'avoir vu personne s'approcher de cette chariotte, laquelle appartenait d'ailleurs à cette vieille femme qui prétendait lire l'avenir dans des cartes. D'ailleurs, les cartes à moitiés brulée s'élevaient dans le ciel, telle d'énormes étincelles, s'échappant au ronflement avide d'un feu vorace. Une d'entre elles porté par le vent se plaqua directement sur son torse. La moitié de la carte montrait le Cyclone. Il ne fallait pas être grand devin pour comprendre la signification d'un cyclone : tourmente, violence, voire guerre. Espérons que les dieux ne jouent pas des destins des hommes en ce moment. Rien n'était sûr pour le jeune Printemps, tenant la carte calcinée dans ses longs doigts fins.

Il espérait que cette tourmente n'allait pas arrêter tout à fait la caravane en route pour Inupras. Même si ces gens restaient silencieux et concentrés sur les routes, restant à l'écart des dangers que ce désert pouvait jeter sur leur chemin, il espérait une juste conclusion. Ce n'était pas si important que ça d'arriver rapidement à destination, après tout le jeune ensorceleur au pays des Djins, ne pouvait qu'espérer quelques aventures qui le consoliderait dans la perfection de son art, art qui créerait beauté et magnificence à l'image de la plus belle Déesses de tout le panthéon.

Almah l'aimait bien ce petit jeune homme tout joli et l'avait pris à son service en compensation du voyage. Elle n'était pas trop exigeante, la tête bien sur ses épaules, carrée dans ses décisions et froide dans ses jugements. Sa compagnie était agréable même si le gouffre Princesse du désert et petit explorateur existait entre eux, une belle entente s'était développé avec le temps.

Printemps se retourna pour voir que la Princesse parlait à deux êtres très étranges : l'une ressemblait plus à une mante religieuse qu'autre chose, et l'autre tout aussi étrange, quoique plus humaine dans ses gestes. Cette dernière approcha prestement du feu, sans doute pour venir prêter main forte à tous qui se démenaient avec des couvertures, cherchant à gaspiller le moins d'eau possible...

Gayäna :
S'approchant des flammes, la Gitz vit la fine silhouette de ce qu'il crut d'abord être une femme. A moins que ce ne soit un jeune homme. Pour l'heure ce n'était pas trop son problème. Elle avait mission à accomplir, mission qui devrait la mettre dans les bonnes grâce de la chef de caravane. La dépassant prestement, elle s'approcha du brasier.

Le feu était violent, à tel point que la Gitz se demanda si il était bien naturel. La chaleur envahit son visage, les flammes cherchaient à l'atteindre, mais courageusement notre exploratrice tint bon. D'un geste précis elle lança la bille au centre du feu. Celle-ci explosa en tapant sur un morceau de bois et libéra soudainement une gerbe d'eau issue de nulle part.

L'eau éclaboussa tout le monde, avec grande force pour ceux qui étaient le plus près. Gayäna se retrouva poussé par cette violente marée les vêtements mouillés, assise par-terre les yeux ébahis. La même expression colorait le visage de Printemps, qui lui n'avait été qu'éclaboussé. Un silence plana quelques instants sur le désert, alors que tout le monde se regardait, suivit par un énorme éclat de rire, entremêlés de vivats.


_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Dim 30 Aoû 2015, 21:48 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 23 Aoû 2015, 18:57
Messages: 40
PX: 1130
Elles sont belles, pas vrai ? souffla Printemps à l'oiseau au bec blanc qui venait de se poser sur son épaule. Les flammes. Belles et dangereuses.
Toujours beauté est dangereuse,
C'qui la garde d'être ennuyeuse
, rétorqua l'oiseau.

Il ne fallait pas le dire trop fort. L'ensorceleur ne voulait pas donner l'impression de se distraire d'un événement qui n'avait rien de réjouissant pour personne. Les caravaniers de la sultane l'avaient accueilli avec beaucoup de bonté. Il connaissait les pratiques qui avaient cours dans le Thay et le Mulhorande proches. C'était une véritable faveur de Tymora d'avoir retrouvé un groupe, d'abord, et un groupe qui ne soit pas esclavagiste, en plus.

D'un œil intrigué il contempla la carte qui avait fondu sur lui : une tempête. Le présage, à tout autre, aurait sans doute semblé sinistre. Mais le simple fait d'être, peut-être, l'attention du destin suffisait à emplir Printemps d'enthousiasme. Il leva brièvement la tête vers le soleil naissant, et sourit sous son foulard, presque reconnaissant.

Le familier, lui, regardait avec suspicion la silhouette leste qui s'approchait de la caravane. Un peu maussade comme souvent le matin, il crut bon d'avancer à son tour une prédiction improvisée.

Croa-moi Printemps, c'est le cas,
Aussi pour la dame là-bas.


Il en fallait bien davantage pour effrayer l'adolescent, mais l'avertissement d’Égrégore attira au moins son attention sur la créature en question. Il était vrai qu'elle avait l'air dangereuse, mais plus pour son apparence d'un autre monde et sa vivacité que pour sa masse physique.

Le geyser d'eau qu'elle déclencha en lançant un petit objet au cœur du brasier confirma qu'elle disposait de pouvoirs singuliers. Printemps eut un éclat de rire surpris en étant éclaboussé par l'étrange phénomène. Son corbeau, victime d'une belle gerbe d'eau, s'envola avec un caquètement outré.

Cra-ah. Qu'est-ce que je disais.

L'oiseau s'éloigna en battant des ailes, aspergeant de quelques gouttes supplémentaires l'ensorceleur, qui choisit pour sa part la trajectoire contraire. Se joignant aux bravos des caravaniers, l'adolescent s'approcha d'un pas vif de la jeune femme qui avait été soufflée par son propre sortilège. Il était curieux d'en apprendre davantage sur ces nouveaux et intrigants visiteuses, et n'allait pas laisser passer sa chance d'approcher l'une d'entres-elles. Laissant aussitôt tomber son bâton au sol, il lui proposa amicalement sa main pour se relever.

Hey ! C'était génial, comment est-ce que tu as fait ça ?

Un grand sourire illuminait son visage, d'où son foulard avait glissé.

_________________
~ Fiche ! ~
~ Équipement ~
Printemps (#FF4080) & Égrégore le corbeau (#BF4080)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Dim 30 Aoû 2015, 23:36 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 16:16
Messages: 533
Localisation: LR
PX: 5680
La petit bille fermement en main, Gäyana réussit a traversé le halo de personne qui pour certain courrait dans tous les sens afin d’éteindre les flammes alors que les autres observaient la chariote en feu, impuissant. Les gens semblés vouloir éteindre le feu met sans pour autant gaspiller l’eau qui été précieuse dans ce désert aride ou la soif pouvait vous être fatale. Finalement, ils ne semblaient pas réussir à se décider…

Là jeune Gith se rapprocher, de la chariote ou les flammes dansait avec frénésie et intensité, plus elle avancé est plus la chaleur se fit suffoquant et accablante. Les vagues de chaleur déformée un petit peu l’espace. Une personne se tenait là, il semblait observé le feu ou les personnes qui essayer de l’éteindre, sa peau blanche et ses cheveux noir trahissait ses origines, visiblement il ne venait pas du désert…Mais les flammes, grandissez de plus belle et il fallait agir.

Se concentrant un instant malgré la chaleur environnante, Gäyana réussit à jeter la petite bille dans le chariot enflammé. La bille aussi fragile que petit, voltigea quelque instant dans les aires avant de rencontrer une surface dur et brûlante ou elle éclata…. Gäyana, vue la petite bille atteindre sa cible.

A cet instant, au moment même ou la petite bille éclata, la jeune extra-planaire retrouvant connaissance, se retrouva quelque seconde après complétement trempé. Mais que s’est-il passé !!? se dit-elle abasourdit. Se remémorant ses quelque dernière seconde, elle se souvenue qu’une masse d’eau jailli et éteignit l’incendie en submergeant Gäyana et les personne autour.

Complètement renversé par la masse d’eau, Gäyana était maintenant par terre. Cette eau froide et revigorante contrasté avec la chaleur du désert. Un léger sentiment de réussite et de bien être envahi l’habitante d’un autre monde lorsque qu’elle constata malgré ses yeux fouettés par la vague que la chariote était en train de sécher au soleil.

Elle allait se remettre sur ses jambes lorsque, une personne luit tendit sa main pour l’aider à se relever dans les applaudissements et les félicitations de la foules. Acceptant cette main quelque peu frêle et blanchâtre que la jeune gith eu peur de cassé sa capuche alourdi par l’eau qu’elle avait absorbé tomba révélant s’est longs cheveux châtain foncé qui était soigneusement tresser. Remettant rapidement son ample capuche ou seul la jeune femme à la peau blanchâtre et aux cheveux noirs avait pu entrevoir son visage d’outre-plan. S’essuyant les yeux, elle répondit a la personne qui venait de lui posait une question :

Oh, rien d’étonnant ! Juste une petite bille qui permet d’éteindre les incendies de désert ! dit-elle avec humour.

Une fois les yeux secs, Gäyana put observer l’hôte qui venait de l’aider à se relever. Cette personne était bien étrange il ressemblait a une fille mais était un garçon son torse plat trahissant sa nature primordial. Gäyana plissa les yeux en observant l'étrange humain qui semblait s'amusé de trompé sa nature.Puis elle lui dit:

Je te remercie, du coup de main, il faut que j'aille retrouver la Mante et Almha maintenant.

Il y avait bien des choses que la jeune Gith ignorer sur cette étrange terre qu’est la Toril. Mais cela ne faisait que quelque jour qu’elle avait quitté son plan et elle avait déjà rencontrés diverse chose extraordinaire qu’elle n’aurait jamais pu imaginer cette expérience, cette découverte, ces défis ne définissait qu’un seul mot celui de l’aventure.

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Mer 02 Sep 2015, 00:05 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 23 Aoû 2015, 18:57
Messages: 40
PX: 1130
Au moment de saisir les doigts de la jeune femme, Printemps frissonna. Il n'aurait su dire si la faute en était à un courant d'air froid sur les quelques pans de sa tunique mouillée, ou au contact surprenant de la peau rugueuse. L'origine de son trouble passager, quant à lui, fut certainement l'aperçu qu'il eut du visage complet de l'héroïne. La surprise passa brièvement sur son propre visage, mais elle n'entacha pas un instant son sourire, bien au contraire. Un imperceptible moment d'hésitation passé, l'ensorceleur se sentit de nouveau au comble de l’allégresse.

Si bien que presque inconsciemment (mais sans doute pas tout à fait), il laissa quelques instants de plus sa main sur celle de l'extraplanaire.

C'était très impressionnant, en tout cas. Je ne suis pas aussi doué en magie. Pas encore.

Il la considérait avec un intérêt évident, quoique la nature de cet intérêt soit difficile à discerner, et que son aspect juvénile et son air doux ne devaient pas rendre pas la chose trop angoissante. Son regard bifurqua une seconde vers la sultane et l'autre créature qui s'appelait la Mante, avant de revenir presque aussitôt sur son interlocutrice.

Alors tu connais Almha ? Elle a l'air un peu occupée, peut-être, observa-t-il à tout hasard.

Il n'en savait rien en vérité, mais il le disait avec assez d'aplomb pour que la chose soit vraisemblable. Possiblement assez pour lui faire gagner quelques instants de bavardage supplémentaires. À regret cependant, il fit glisser ses doigts hors de la paume de la jeune femme. Garder le contact avait déjà été un pari, il ne voulait pas risquer de la gêner davantage.

Printemps se baissa pour récupérer son bâton, et se tourna vers les débris de la caravane. Cendres et flaques d'eau, bois brûlé et bois trempé formaient un curieux mélange.

Père disait que dans le désert, il suffit de quelques gouttes renversées sur le sable pour qu'au matin naisse une fleur. J'aurais aimé être là demain pour voir quel jardin tu as crée.

L'ensorceleur marqua une pause. Dans ses yeux palpitaient les végétaux colorés que son esprit ne pouvait s'empêcher d'imaginer. La contemplation ne fut cependant pas longue, et le dialogue reprit vite ses droits.

Moi c'est Printemps, comme la saison. Je viens d'un royaume humain qu'on appelle l'Impiltur. C'est un endroit… assez loin et assez particulier.

Il se retint bien de poser la moindre question en retour. Il lui plaisait assez d'inverser les rôles car il se figurait qu'après tout, il était peut-être bien aussi étrange pour son interlocutrice qu'elle ne l'était pour lui.

_________________
~ Fiche ! ~
~ Équipement ~
Printemps (#FF4080) & Égrégore le corbeau (#BF4080)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Mer 02 Sep 2015, 10:02 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 16:16
Messages: 533
Localisation: LR
PX: 5680
Gäyana allez sans retournez et rejoindre la Mante lorsque le frêle homme qui venez de l’aider à se relevez tenta d’engager la conversation. Etrange humain… D’habitude quand ils voient mon visage sa les repousses et à fuir….et pour certain à m’abattre…se dit la jeune Gith en plissant ses paupières comme si elle s’interrogeait sur ce jeune garçon. Puis le jeune garçonne commença un peu timide à se dévoiler.

C’est ainsi qu’elle apprit le surnom du jeune homme et d’où il venait. Maïs ce qui intéresser le plus l’extra planaire s’était ses relation avec Almha. Elle répondit donc au jeune homme.

Et bien printemps, ravit de te connaitre, tu es bien un des rares humain a pas me fuir si ce n’est essayer de me tuer il faut dire selon mon maître les humains ne nous apprécie guère… Il faut dire ça ne fait que quelque jour que je suis sur Toril, je ne connais pas très bien tous les empire et région de ce monde, tu pourrais m’en apprendre plus sur cette région de l'Impiltur et de se désert ? Laissant une pause elle rajouta et pour ce qui est de la magie je ne la maitrise pas ! C’est juste un objet magique que mon amie la Mante ma offert.
Puis prenant un pause pour voir si Printemps l’écoutée avec attention elle rajouta :

Quant à moi je M’appelle Gäyana je viens du plan du guerrier du repos d’un endroit où il n’existe pas de saisons mais ou règne un chaos ambiant ou tu peux modeler le paysage par ta volonté. Mais ce monde ou j'ai atterrie n’est pas régis par les mêmes lois, je suis un peu perdu des fois sur les use et coutume de ces différente région. Tu connais bien Almha ? J’ai a discuté avec elle et je voudrais savoir ce qui ne faut pas faire pour ne pas s’attirer sa colère.

Finit-elle en regardant ou se trouvait la Manthe et Almha affin de ne pas se faire attendre.

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Mer 02 Sep 2015, 10:51 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Alors que Gayäna et Printemps s'en revinrent près de la Mante et Almah qui semblaient avoir une vive discussion. Les derniers mots de la Princesse du désert furent entendus :
-... Je me dois de libérer cet héritage qui appartenait à ma famille. Dès que cela sera fait, je serais plus libre pour aider ta protégée.

La Mante se tourna vers la protégée en question accompagné par le jeune homme sur lequel elle posa ses yeux étranges pour ensuite avoir un air interrogateur vers Almah :
Ha c'est Printemps, dit la Princesse en réponse à sa question muette. Il nous accompagne pendant le voyage, il me plait bien, et non, ce n'est pas un esclave. Tu sais bien que même si cela a fait la fortune de mes ancêtres, je ne joue pas ce jeu là moi ! conclut-elle sans ambages. La Mante eut ce drôle de petit rire crispant et aigu, puis posa une main sur l'épaule de Gayäna.

- Tu vas donc accompagner Almah, qui a une chose importante à faire et qui veux d'abord que tu l'aides à libérer son village. Elle t'expliquera cela plus en détail. Je te laisse donc en sa compagnie, et celle de Printemps bien sûr. La Mante devinait peut-être déjà qu'une complicité pouvait s'installer entre ces deux jeunes gens, complicité qui ne pourrait qu'être payante. Sur ces mots, La Mante s'en alla, vers le désert, sa drôle de démarche claudicante, maladroite dans tout ce sable. Gayäna se doutait bien qu'elle allait passer un portail, mais qu'elle ne le ferait pas avec tous ces témoins.

Mais déjà un groupe se formait autour de la gérante de cette caravane. Un des hommes à la barbe courte et au keffieh blanc, lui adressa la parole

- Ce feu n'est pas parti tout seul Almah ! On a un traitre parmi nous. Un murmure d'assentiment parcouru les gens maintenant regroupés.
- Je sais Garavel, va falloir s'en occuper avant que l'on reparte. Perdre une autre caravane serait le désastre dit la jeune femme d'un air sévère. Mais chaque chose en son temps. Remettons d'abord de l'ordre ici.
Avec sa mâchoire prognathe et ses cheveux noirs coupés courts, le fringant Garavel ressemble plus à un épéiste qu’à un comptable ou un négociant. Il était évident qu'il avait envers la Princesse une amitié plus qu'amicale, sans doute un amour secret pour elle.
- Oui Princesse, dit Garavel d'un air humble. Je demande simplement une enquête.... Le groupe se dispersa lentement afin d'obéir aux ordres donnés par Almah.

Venez avec moi vous deux !
dit Almah en faisant signe à Gayäna et Printemps se dirigeant vers sa tente.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Mer 02 Sep 2015, 15:19 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 16:16
Messages: 533
Localisation: LR
PX: 5680
Gäyana attendit les réponses à ses questions du jeune Printemps mais en se retournant elle vit la Mante et Almha dans une vive discussion. Elle décida donc de se rapprocher pour voir de quoi il en découlait. Apparemment, la jeune princesse, c’est comme cela que on l’appelait avait perdu quelque chose de précieux, mais la jeune gith n’avait aucune idée de ce que elle avait perdu…

Puis la Mante de son air intuitif de sphinx, découvrit qui était Printemps. Celui-ci même qui avait suivi Gäyana jusque aux chefs de camp. Almha avait l’air de bien l’apprécier vu les compliments qu’elle lui faisait. Soudain un mot que Gäyana détestait sortit de la bouche d’Almha, ce mot esclave résonna dans sa tête, dans ses gènes aux plus profond d’elle-même. Ces ancêtres qui pendant des décennies avait été sous la tyrannie des Illithid, des mots, des visions resurgit de son âme pour crier vengeances et justice.

Mais la jeune gith qui détestait l’esclavage, comprenait bien que Almha n’était pas de se bord là mais que se sont ses ancêtre qui aurait dû payer pour leur crime. Mais il n’était point le temps de crier vengeances pour tous ces morts. Refrénant ses ardeurs, sous laquelle une à deux seconde l’avait envahie de pensé et de colère Gäyana écouta la Mante parler.


C’est là qu’elle apprit que le village d’Almha était lui aussi envahi et surement tenu par des personnes tyranniques. Ces vermine périront par mes lames! se dit-elle au fond d’elle-même.

Mais il se fit tard car la Mante avait d’autre affaire à régler et quitta le campement par cette mystérieuse magie de téléportation. La jeune extra-planaire était à nouveaux seule dans un campement prêt à rendre service pour devenir plus forte dans la quête de son Rrakkma. Seul pas vraiment, elle était maintenant en mission pour la princesse du désert Almha.

Une fois la Mante partit, un autre problème survenu à la barbe courte et au keffieh blanc du nom de Garavel dénonça que un traître était parmi eux a l’assemblé qui s’était constitué.

Niveau discrétion il fait fort celui-là… pensa Gäyana même si je suis d’accord avec lui car sans cette petit bille magique que la Mante m'a donnée je ne suis pas sûr que j’aurais pu éteindre l’incendie avec mes moyens….
Puis une fois le monde dispersé, la jeune gith fut invité à rentrer dans la tente de la chef de camp .Mais le jeune Printemps fut lui aussi convié a rentrer. Peut-être avait-il des infos à donner ?....

Il fallait en avoir le cœur net c'est pourquoi elle lui demanda discretement une fois que tout le monde et partit:

Dit moi printemps, tu aurais pas remarquait ou vue quelqu’un de louche s'approché de la chariote qui a prit feu ?

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Jeu 03 Sep 2015, 14:02 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 23 Aoû 2015, 18:57
Messages: 40
PX: 1130
L'ensorceleur ne fut même pas déçu d'apprendre que la jeune femme n'était pas à l'origine de l'objet magique. La nature même de son interlocutrice était bien suffisante pour le captiver. L'évocation d'un autre plan d'existence différent raviva même son intérêt.

Alors tu viens d'encore plus loin que je ne le croyais ! Enfin… je… suppose ?

Il n'aurait su dire si l'autre bout de Féérune pouvait être considéré comme plus éloigné que le lieu d'où venait Gäyana. C'était peut-être une question idiote, la distance n'ayant plus vraiment de sens, sans doute, lorsqu'on parlait cosmogonie. Printemps en aurait eu beaucoup d'autres à poser, pourtant, car la gith était la première extraplanaire qui croisait sa route… mais il sut en entendant Almah qu'il n'en aurait pas le temps.

Il avait juste le temps de répondre évasivement à la question de l'aventurière, avec un demi-sourire.

T'inquiète pas, elle est moins terrible à côtoyer qu'il n'y paraît, confia-t-il.

Il assista avec attention à la fin de la discussion entre Almah et la créature-mante, et, paraissant à peine décontenancé, adressa une brève mais élégante révérence à cette dernière lorsqu'il lui fut présenté.

Toutes les préoccupations si graves du camps : un traître, libérer le village, trottaient dans son esprit, évidemment. Mais en vérité, l'adolescent, la tête penchée, songeait presque davantage à comment favoriser un rapprochement amoureux entre la sultane et son subordonné. Il n'était pas sûr, hélas, que la princesse n'en vienne jamais à considérer Garavel comme un partenaire sérieux. Peut-être pourrait-il lui trouver quelqu'un d'autre à aimer dans la caravane ? Même si peu de femmes devaient être aussi fascinantes que sa dirigeante.

Printemps, lui, en tout cas, était bien content de passer un peu plus de temps avec Gäyana. Il avait craint qu'elle ne s'éclipse aussi prestement qu'elle était apparue. Sans s'éloigner d'elle, il marcha paisiblement vers la tente.

Si, maintenant que tu le dis ! Une personne s'est approchée avec beaucoup d'élégance et elle a jeté une sorte de tesson… et dans une grande mare d'eau, d'un coup, le feu s'est éteint ! Mais tout bien réfléchi, elle n'était pas si louche que ça, au contraire même, fit-il, badin, elle me plaît. Une pause laissant planer l'ambiguïté et une précision : elle m'inspire confiance.

Il s'agissait d'une façon comme une autre d'introduire des compliments. En dehors de ça, l'adolescent n'avait malheureusement rien détecté du tout de suspect. Un sourire et un regard amusé plus tard, il écartait le tissu de l'entrée de la yourte.

_________________
~ Fiche ! ~
~ Équipement ~
Printemps (#FF4080) & Égrégore le corbeau (#BF4080)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Ven 04 Sep 2015, 14:40 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Les deux jeunes gens pénétrèrent dans la grande tente centrale de la Princesse. Printemps était déjà familier des lieux, mais Gayäna put constater que ces campements qui vu de l’extérieur semblait sommaire et modeste, pouvait à l'intérieur se révéler d'un confort extraordinaire. Pourtant tout restait martial, à croire que la Princesse avait abandonné le métier de négociant de ses ancêtres pour se tourner vers une voie plus guerrière.

A l'entrée, il fallait enlever bottes et chaussures afin de pénétrer dans la tente à pieds nus. Le grand pylône central était entouré de grands et larges tapis, dans les couleurs qui variaient du rouge foncé au bleu turquoise. Juste en face une pile de coussins en demi-cercle devait constituer la chambre d'audience. De fait la Princesse alla s'installer sur l'un des coussins invitant Gayäna et Printemps à prendre place autour d'elle. Devant elle une petit table basse où trônait divers parchemins et cartes qui avaient des allures de campagne guérillas. A droite un voilage assez épais cachait un lit de camp aux draps d'une propreté impeccable, avec un coffre et une grande bassine de bain. De l'autre côté ce qui ressemblait à un stock où était disposés nourriture diverses, tonneaux d'eau et bouteilles de vins, également pudiquement estompé des regards par un voilage. A l'entrée on trouvait diverses armes dont des cimeterres de belle facture, une rapière à faire saliver un épéiste et une armure de cuir léger, avec un casque dont la pointe descendant sur le front portait des armoiries.


La Mante est une créature des plus étrange qui a habité mon enfance de ses allées et venues. commença la princesse d'un ton rêveur. Sans cesse elle a fait montre d'aide et de bon conseils, toujours présente à me pousser dans les différentes voies de mon destin, comme si elle en connaissait déjà la conclusion ... Elle ajusta son regard le posant sur Gayäna comme pour avoir la confirmation de ses pensées, puis brusquement passa à autre chose.

Je vous demanderais deux choses en retour de mon hospitalité : la première est d'enquêter sur qui aurait bien pu allumer ce feu. Je vous laisse mener votre enquête, avec le libre passer de mon autorité. Je vous en parle un peu plus tout-à-l'heure... La seconde est la libération de mon village, Khuld qui m'appartiens de droit...
[i]Son ton s'était durçit alors qu'elle décida de donner plus de détails sur sa mission.
Il y a bien longtemps, le village avec d'autres avaient été construits autour d’une arène marchande, une énorme galerie commerciale qui attirait négociants, gladiateurs, acteurs, musiciens et clients venus de toute la région des Plaines Pourpres et du Raurin voisin. Et puis, il y a environ vingt ans… il fut plus ou moins détruit, et les maîtres du Pacte l’abandonnèrent au grand dam de mon Père qui dut suivre la décision du conseil
Les maitres du Pacte dont je fais partie à la suite de mon père, s'assure d'une sorte de gouvernance dans cet immense espace, une sorte de rassemblement politique dont vous n'avez, pour l'heure, pas besoin d'en connaitre les détails. On est liés les uns aux autres pour maintenant une paix qui souvent est sommaire, mais qui jusqu'à présent semble plus ou moins fonctionner. Enfin bref, dans ce village des rumeurs de peste et de sombres malédictions abondent mais, en vérité, personne ne semble réellement savoir ce qui s’est passé. Il y a environ deux ans, une meute de gnolls appelée la tribu des Kulldis s’est installée dans l’arène marchande et a revendiqué Khuld comme sienne. Les maîtres du Pacte souhaitent reprendre le village et il nous incombe de le reconquérir, d'autant plus que ce village et sa région me sont un héritage familial.


La Princesse s'arrêta de parler et fit signe à Printemps : tiens va nous chercher un peu d'eau et quelques fruits s'il te plait. Pendant ce temps elle posa son regard sur Gayäna. La partie enquête que vous allez commencer de suite est intéressante pour moi car vous êtes extérieurs au camp et donc tout à fait impartiaux. Il vous incombe d'aller parler aux hommes et découvrir ce qui a bien pu se passer...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Dim 06 Sep 2015, 12:18 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 16:16
Messages: 533
Localisation: LR
PX: 5680
Gäyana fut quelque peu intriguée de voir Printemps aussi étonné à croire que les déplacements entre plan n’était pas monnaie courante et encore moins dans cette région désertique. Puis une fois que Printemps l’ai un peu rassurée sur la sultane du clan, la deuxième réponse à sa question la laissa dubitative. La jeune Gith écouta avec sérieux sa réponse pour peut a peut comprendre que s’était d’elle que le jeune homme parlé.

Il se fiche de moi ou celas est une plaisanterie humaine ? Ne le lui en tenons pas rigueur se dit-elle appréciant l’humour du jeune androgyne. Qui entra ensuite dans la tente d’Almha. Gäyana ne se fit point attendre pour les suivre.

Gäyana en entrant ne s’attendait pas avoir une tente, un pavillon plutôt aussi richement décoré, mais par endroit ou de jolie tapisserie embellissais la salle assez sommaire, les autres ressemblait plus un dépôt d’arme qu’à une tente raffinée d’une princesse,
se préparait-elle pour la guerre ? Ou entrepose-t-elle ici les marchandises de leur négociation se dit-elle

Bien que le décor fut assez exotique de là ou venait la jeune extra-planaire, elle trouva étrange le fait de retirer ces bottes, coutume ? Pour ne pas salir les tapis qui fit officie de sol ? Afin de ne pas envenimer les choses Gäyana les retira. Elle s’assoir sur un des coussins autour de Almha, La gith écouta son discours pour comprendre et se préparer à sa future mission. Son histoire tragique lui fit repenser à l’enfance de Gäyana, où dans son plan chaotique elle perdit ces parents surement tués par des hordes de pillards, mais où son maître l’avait recueilli…Son maitre, il était surement encore sur l’ile ! Mais il était trop tard pour aller le rejoindre, et encore fallait-il qu’il ait besoin d’aide si celui-ci était encore vivant…

Puis finissant son histoire, le jeune Printemps alla sous la demande d’Almha chercher des fruits. La sultane donna donc sa première mission. Gäyana acquiesça d’un signe de tête en disant :


Si nous trouvons le traitre, ou les traitres, nous devons vous les ramener ou préférez-vous qu’ils meurent ? Puis histoire de centrer nos recherche, qui sont après vous les personnes qui dirige… laissant un temps de réponse elle ajouta: Ah aussi!, que contenait la chariote qui a pris feu, il se pourrait vu que j’ai vu voler quelques parchemins, que quelqu’un ait volé des objets est y a mis le feu pour cacher son larcin.

Puis se retournant vers printemps qui était revenue avec sa salade de fruit, elle ajouta avant de prendre un fruit et de mordre en plein dedans prête a écouter des réponses:
Tu en pense quoi toi printemps ? Il était utile de comparer les avis de plusieurs personne pour démeler le vrai du faux dans les énigmes c’est une des choses que Gweïnar avait appris à Gäyana quand elle était plus jeune.

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Lun 07 Sep 2015, 11:41 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 23 Aoû 2015, 18:57
Messages: 40
PX: 1130
Le jeune ensorceleur jugea qu'il avait fait preuve de suffisamment de légèreté pour le moment, et écouta dans un silence poli la longue explication d'Almah. La situation qu'elle décrivait aux deux jeunes gens semblait appeler à l'héroïsme, mais Printemps ne le réalisait pas encore tout à fait. Il savait au moins qu'il aiderait la sultane comme il le pourrait. La perte de son père l'avait laissé en manque de repère : il se disait toutefois que celui-ci aurait été fier de le voir participer à la reconquête d'un royaume confisqué par des monstres. C'était presque exactement ce que lui-même avait essayé d'entreprendre, sans beaucoup de succès, lorsque la Damarie était tombée sous le joug d'un roi-sorcier.

Je n'ai jamais vu de gnolls. On dit que ce sont des créatures féroces, gigantesques et aux mœurs sanguinaires, avança-t-il avec curiosité lorsque la sultane eut terminé son récit. Croyez-vous que nous en affronterons ?

La perspective de se battre avec ce qu'il imaginait comme des hyènes géantes, à la gueule écumante et à l'odeur fétide, n'était sans doute pas ce qui l'enchantait le plus… Mais il s'imaginait bien pouvoir en charmer quelques unes, si la chose s'avérait nécessaire. Après tout, son pouvoir ne lui avait presque jamais fait défaut jusqu'ici et son sourire comme son regard gardaient une belle confiance.

Il avait laissé de côté les détails politiques, et connaissait assez la tente à présent pour ne plus s'en étonner. Aussi l'adolescent fut-il encore parfaitement à l'aise lorsqu'il se leva de bonne grâce pour aller ravitailler la princesse et l'extraplanaire. Il prit le temps de sélectionner les quelques fruits les plus appétissants alors que la discussion continuait doucement entre ces deux dernières. Il s'accorda même quelques secondes de réflexion pour déterminer la façon la plus harmonieuse de les disposer.

Étonné, il réalisa en se saisissant d'une cruche d'eau qu'il tenait toujours, serrée dans sa main, la carte à demi-brûlée qu'il avait attrapée au vol. La regardant une nouvelle fois, il décida finalement de la mettre dans sa sacoche. Elle lui ferait un plaisant souvenir de ce jour là.

Printemps était habitué à faire joli, à être à lui seul un élément de décor élégant : c'était encore sûrement ce qu'il faisait le mieux. La démarche leste, il revint et, après avoir tendu successivement le plateau à chacune de ses interlocutrices, il posa celui-ci au milieu du cercle pour qu'elles puissent se resservir à l'envie. Il s'assit de nouveau.

Je pourrais demander à Égrégore. Il aime les commérages mais ne comprend pas toujours ce qu'il entend ou voit. En dirigeant un peu sa réflexion j'arriverai peut-être à en tirer un point de départ, proposa l'ensorceleur. Un oiseau est souvent là où on ne l'attend pas… d'ailleurs je me demande où il se trouve, en ce moment.

C'était la seule chose qui lui venait à l'esprit dans l'immédiat. Restait également pour lui la solution d'enchanter au hasard les membres de la caravane, mais il doutait que la méthode soit très appréciée, et préféra la passer sous silence. S'il n'avait pas d'autres alternatives, il n'hésiterait pas cependant à se servir subtilement de ses dons pour aider son hôtesse.

_________________
~ Fiche ! ~
~ Équipement ~
Printemps (#FF4080) & Égrégore le corbeau (#BF4080)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Jeu 10 Sep 2015, 13:38 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Almah eut un sourire, qui transforma son visage en la jeune fille qu'elle était réellement. Elle avait le poids d'une guerre à mener et d'un héritage qui lui demandait dureté et parfois de faire monte d'impitoyable justice. Les gnolls sont des tribus communes dans nos régions fit-elle attrapant une figue, ils sont la plaie du désert, sans foi ni loi, il prennent, saccagent et détruisent. Nous les combattrons partout où ils se trouvent.

Quand à l'enquête, continua-t-elle, je vous conseille de vous adresser d'abord à mon conseiller, Garavel, il sait déjà pas mal de choses et surveille de près les hommes et les femmes de notre convoi. Après vous pouvez aussi demander au nouveau, Daski que j'ai engagé récemment pour ses connaissances des gnolls justement. Une autre personne d'intérêt c'est Zastoran qui lui est celui qui nous soigne et veille sur nos âmes. Il sera d'un conseil avisé : après vous avez les gardes et les chameliers qui eux auront peut-être vu quelque chose. La caravane qui a brulé était celle qui contenait une partie de nos vivres : c'est pour dire à quel point cet acte était criminel, et c'était Orotuna qui y habitait, une de ces femmes qui lisent dans les cartes. Elle est sous le choc et se repose pour le moment ...

Elle sourit une nouvelle fois et répondit enfin à Gayäna :
et c'est moi qui met à mort ici, personne d'autre !

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Jeu 10 Sep 2015, 23:31 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 16:16
Messages: 533
Localisation: LR
PX: 5680
Après avoir écouté le point de vue de printemps sur les gnolls .Ceux –ci se révélait être de terrible hyène humanoïdes qui maitrisaient parfaitement la survie dans le desert. Bien qu’il était important de se renseigner sur ces futurs ennemis, il fallait s’attarder à une mission un peu plus préoccupante celui du traitre ou la traitresse qui gisait quelque part dans le campement.

Très bien nous tacherons de vous ramener le coupable ! Répondit Gäyana à la jeune princesse qui leur avait donné toute les bonnes informations pour mener leur enquête. Puis s’adressant à Printemps elle ajouta :

Nous allons commencer par voir ce que Garavel peut nous dire, après je pense que nous irons voir les gardes et chamelier… Tu en pense quoi Printemps ?

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Sam 12 Sep 2015, 09:16 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 23 Aoû 2015, 18:57
Messages: 40
PX: 1130
L'ensorceleur était flatté d'être systématiquement consulté par l'extraplanaire. Il ignorait s'il avait beaucoup à apporter pour le moment, mais il était intérieurement assez sûr de son intellect : il se trouvait qu'il était loin d'être idiot, après tout. Puis, surtout, il n'y tenait plus.

J'en pense qu'on devrait commencer de suite ! Gara' ne doit pas être parti bien loin.

Il n'avait pas d'à priori sur le lieutenant. Il avait toujours de la sympathie pour les gens amoureux, et il ne tendait pas à douter de sa loyauté, même s'il n'allait pas renoncer à enquêter sur son cas aussi. Printemps n'aurait pas osé le formuler ainsi, mais il trouvait la situation plutôt amusante, ou au moins ludique. En tout cas, elle lui donnait envie d'agir.

À peine assis, il se releva en un mouvement souple. Avec une révérence un peu empressée, mais pas moins leste et souriante, il vint prendre congé.

J'espère que nous trouverons quelque-chose, Princesse !

Enfin, sans tourner le dos à Almah, il jeta un regard enthousiaste à Gäyana.

On y va ?

Si elle ne l'arrêtait pas, et si la sultane n'avait rien à ajouter, il s'empresserait d'enfiler ses bottes, et de bondir hors de la tente.

_________________
~ Fiche ! ~
~ Équipement ~
Printemps (#FF4080) & Égrégore le corbeau (#BF4080)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Dim 13 Sep 2015, 16:37 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
D'une manière toute à fait logique, Gayäna et Printemps trouvèrent le recherché Garavel sur les lieux de l'incendie. Il était en train d'examiner les restes calcinés et maintenant encore trempés. Il vit s'approcher les deux étrangers, la mine renfrognée mais néanmoins curieux. Il leur fit signe de s'approcher tout en faisant déjà des commentaires. A vrai dire il semblait avoir besoin d'aide pour que sa Princesse reste à l'abri et puis il avait remarqué qu'Elle les avait à la bonne. Il était donc important pour lui de rester ouvert à ces deux jeunes gens.

S'approchant de lui, Printemps remarqua pour la première fois que sur la tempe gauche de Garavel semblait fixé une sorte de tatouage en trois dimensions qui ressemblait à un étrange bouton joliment décoré. C'est vrai qu'il restait discret sous l'éternel keffieh que Garavel portait à tout temps.

A première vue, le chariot détruit révèle des cendres charbonneuses, quelques bouteilles et fioles de potion brisées, une boule de cristal fêlée que la fumée avait noircit et qui devait être à présent inutilisable, et plusieurs flaques de cire fondue à l’endroit où des bougies devaient se trouver.

- Je ne vois aucune trace de ce qui aurait pu mettre le feu à ce chariot bougonna Garavel, qui dégageait un morceau de bois pour regarder dessous. De fait, les enquêteurs ne trouvaient pas grand chose qui puissent vraiment leur donner un début de piste. Peut-être les bougies, mais si c'est le cas, fondues comme elles sont, ce n'est pas un élément de preuve ...

:HRP: Garavel a envers vous une attitude neutre

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Le Roi du Sable
MessageMessage posté...: Dim 13 Sep 2015, 19:18 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 28 Juil 2014, 16:16
Messages: 533
Localisation: LR
PX: 5680
La réponse de Printemps fut claire et sans équivoque. Gäyana se leva donc et finissant sont fruit juteux elle reposa le morceau de tige qui restait dans le bol destiné à cette effet. Puis comme pour affirmer le réconfort de la princesse sur cette énigme la jeune githzerai rajouta d’un ton posé et ferme :

Nous trouverons, Almha !

Puis répondants à Printemps en se dirigeant vers la sortie prête à remettre ses bottes : allons-y ! dit-elle d’un ton ferme. Gäyana apprenait tout juste les us et coutumes du désert mais elle avait bien en tête de retrouver le coupable. Puis posant une question à son tour ou plutôt plus une affirmation elle dit au jeune androgyne :

Je ne connais pas bien les coutumes et traditions d’ici, je compte sur toi et tes talent pour pouvoir trouver le responsable de l’incendie. Finit-elle comme pour encourager un nouvel ami à se dépasser. Mais une question vint titiller l’esprit de Gäyana, de quels talents pouvaient user son nouvelle coéquipier ? Ça, La jeune gith avait tout le temps de le découvrir…

Retournant et tapotant ces bottes qui firent tomber quelques lignes de sable à l’extérieur de la tente, Gäyana qui avait eu le temps de sécher, remit ces bottes. Ajustant ces habits, Gäyana écarta le voile qui faisait barrière entre l’entrée de la tente et l’extérieur. Puis elle et Printemps se dirigèrent vers le lieu du crime ou ils eurent sans mal a retrouver Garavel qui inspectait la chariote qui avait était bien entamé par les flammes.

Garavel, inspectait la chariote et comme pour réfléchir avec lui-même parlait a voix haute afin de découvrir l’origine de l’incendie. S’avançant et s’agenouillant pour inspecter la chariote à son tour elle dit : Peut-être, avec l’aide d’un accélérant ou d’origine magique on aurait mis le feu a la chariote. Puis afin de capter l’attention de Garavel elle ajouta :

Bonjour moi c’est Gäyana, nous sommes là pour vous aider dit-elle d’une voix calme et posé. Puis d’un ton un peu plus interrogateur elle demanda : Plus que le départ ou comment on aurait mis le feu a la chariote, qui d’après vous ça arrangeait de retarder, voire d’annuler le convoi ? Quelqu’un récemment voulait-il du mal à la princesse dans le campement ou était-il intéressé par un objet de la chariote ? Gäyana observa les réactions de Garavel avec attention affin de bien l'écouter .

:HRP: je ne sait pas si c'est possible de faire un test de détection pour identifier d'ou pouvez provenir le feux. Après je ne pense pas que Garavel soit le coupable (pour le moment) mais faire un teste voir si il ment sur nos question
Edit N'Jini : Test de fouille et pour voit si il ment test de psychologie
teste de fouille et psychologie alors :)

_________________
Personnalité: Dragnar,le voyageur immortel
Fiche de Gäyana, l'être venue d'un autre monde Ta vie ne tient qu'à un fil,celui de mon arc...
3/4 point psi
3 fois par jour



Haut
   
 
 [ 92 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: