Les dons



Liste des dons

Nom du donConditionDescription rapide
Attaque naturelle maléfique Attaque naturelle infligeant un minimum de 1d8 points de dégâts, Bonus de base à l’attaque de +5Le personnage peut charger ses attaques naturelles de la puissance du Mal.
Combat maléfique Cha 15, Arme de prédilection (avec l’arme choisie)Le personnage peut charger ses attaques armées de la puissance du Mal.
Difformité (mains griffues) Difformité provoquée.À là suite d’automutilations délibérées, le personnage se retrouve avec des bras et des mains déformés se terminant par des griffes acérées.
Difformité (obèse) Difformité provoquée.À force de s’empiffrer en laissant libre cours à sa boulimie grandissante, le personnage est devenu obèse. Gras à l’extrême, il affiche dorénavant un poids équivalent au triple de celui de la norme de son espèce.
Difformité (rachitique) Difformité provoquéePar le biais d’un jeûne délibéré et de certains agissements macabres, le personnage est devenu horriblement décharné. Il présente une apparence squelettique et son poids ne représente plus que la moitié de celui de la norme de son espèce.
Difformité (visage) Difformité provoquée.En raison d’une automutilation délibérée, le personnage a acquis un visage hideux.
Difformité (yeux) Difformité provoquée.Le personnage a creusé un trou dans son front pour tenter de s’ajouter un troisième œil, ou il a balafré l’un de ses yeux par des moyens surnaturels.
Difformité provoquée  Par la scarification, l’automutilation et l’abandon de soi aux forces ténébreuses, le personnage provoque volontairement la dégradation de son propre corps.
Disciples des ténèbres  Le personnage jure cérémonieusement fidélité à un archidiable. En récompense de cette loyauté, il acquiert un semblant de puissance.
École renforcée (Mal) Alignement mauvais.Suite à un pacte conclu avec une puissance maléfique, les sorts du Mal du personnage sont plus puissants que la normale.
Empreinte du mal  Le personnage porte à tout jamais une marque physique qui l’identifie comme le serviteur d’une puissance maléfique plus importante que lui ou comme un malfaiteur qui ne cherche nullement à masquer aux yeux des autres qu’il ne cherche que la mort, la destruction et la misère d’autrui. La perversité du symbole ne présente pas la moindre ambiguïté, affichant un tel indicible degré de dépravation que tous ceux qui l’aperçoivent perdent tous leurs doutes quant au niveau et à l’éternité de l’emprise des puissances ténébreuses sur le porteur.
Immunité contre le poison  À la suite d’une exposition prolongée à un poison ou à une substance toxique, le personnage y est désormais immunisé.
Ki maléfique Cha 15, Science du combat à mains nues.Le personnage peut charger ses attaques à mains nues de la puissance du Mal.
Maîtrise sacrificielle Sag 15.Le personnage est habile lorsqu’il s’agit d’offrir des sacrifices de créatures vivantes à des fiélons ou des dieux du Mal.
Nécrophile Empreinte du Mal.A force de s’adonner à des actes sexuels d’une grande perversité avec des morts-vivants, le personnage a acquis des pouvoirs terrifiants.
Pouvoir magique corrompu Alignement mauvais.Les pouvoirs magiques de la créature peuvent être chargés de la puissance du Mal. Un sombre pacte est à l’origine de l’énergie maudite qui accompagne la créature.
Pouvoir magique renforcé  Les pouvoirs magiques de la créature peuvent s’avérer plus pénétrants que la normale.
Pouvoir magique souillé Alignement mauvais.Les pouvoirs magiques de la créature sont particulièrement imprégnés du Mal.
Résistance à la magie renforcée Alignement mauvais.En concluant un pacte avec une puissance du Mal, le personnage se rend encore plus résistant à la magie.
Serviteur démoniaque  Le personnage jure cérémonieusement fidélité à un prince démon. En récompense de cette loyauté, il acquiert un semblant de puissance.
Sort souillé  Le personnage peut transformer l’un de ses sorts en sort du Mal, et les blessures provoquées par le sort se révèlent particulièrement pernicieuses.
Verminophile Cha 15.Les créatures de type vermine considèrent le personnage avec plus d’égards qu’elles ne le feraient normalement.
Vrillemortel  La créature peut rendre ses pouvoirs magiques particulièrement meurtriers à l’encontre des mortels.

Description des dons


Les dons sont présentés de la manière suivante :


Nom du don [type de don]

Condition : La valeur de caractéristique minimale, le (ou les) dons préalables, le bonus de base à l’attaque minimal, le degré de maîtrise minimal dans une (ou des) compétence ou le niveau de classe que le personnage doit avoir pour prétendre au don. Cette ligne est absente si le don ne s’accompagne d’aucune condition. Certains dons s’accompagnent de plusieurs conditions.
Avantage : Ce que le personnage peut faire grâce au don. Sauf indication contraire dans la description, les avantages apportés par un don ne sont pas cumulatifs. En règle générale, prendre un don à plusieurs reprises revient à ne l’avoir qu’une seule fois.
Normal : Les restrictions rencontrées par un individu n’ayant pas le don dans le même cas de figure. Si l’absence du don n’entraîne aucun handicap, ce paragraphe est absent.
Spécial : Des informations supplémentaires sur le don qui peuvent vous aider à faire votre choix.
Source : Source du don.

Attaque naturelle maléfique [Maléfique]

Le personnage peut charger ses attaques naturelles de la puissance du Mal.
Conditions : Attaque naturelle infligeant un minimum de 1d8 points de dégâts, Bonus de base à l’attaque de +5
Avantages : Chaque fois que le personnage assène des dégâts avec une attaque naturelle, il ajoute 1 point de dégâts maléfiques au total infligé.
Source : Chapitres Interdits


Combat maléfique [Maléfique, Guerrier]

Le personnage peut charger ses attaques armées de la puissance du Mal.
Conditions : Cha 15, Arme de prédilection (avec l’arme choisie)
Avantages : Chaque fois que le personnage assène des dégâts avec un type d’arme défini, il ajoute 1 point de dégâts maléfiques au total infligé.
Spécial : Un même personnage peut choisir ce don à plusieurs reprises, en sélectionnant une arme différente à chaque fois.
Source : Chapitres Interdits


Difformité (mains griffues) [Maléfique, Difformité]

À là suite d’automutilations délibérées, le personnage se retrouve avec des bras et des mains déformés se terminant par des griffes acérées.
Conditions : Difformité provoquée.
Avantages : Le personnage acquiert la faculté d’infliger 1d6 points de dégâts par le biais d’une attaque de griffes à mains nues. Le personnage est considéré comme armé, même lorsqu’il ne l’est pas.
Spécial : Le personnage ne suscite pas la moindre attaque d’opportunité lorsqu’il attaque à mains nues et il contrôle le même espace que lorsqu’il est armé normalement.
Source : Chapitres Interdits


Difformité (obèse) [Maléfique, Difformité]

À force de s’empiffrer en laissant libre cours à sa boulimie grandissante, le personnage est devenu obèse. Gras à l’extrême, il affiche dorénavant un poids équivalent au triple de celui de la norme de son espèce.
Conditions : Difformité provoquée.
Avantages : Le personnage bénéficie d’un bonus de difformité de +2 en Constitution et est victime d’un malus de -2 en Dextérité. De plus, il bénéficie d’un bonus de circonstances de +2 aux jets d’Intimidation et de sauvegardé contre le poison.
Spécial : Un personnage possédant ce don ne peut prétendre au don Difformité (rachitique).
Source : Chapitres Interdits


Difformité (rachitique) [Maléfique, Difformité]

Par le biais d’un jeûne délibéré et de certains agissements macabres, le personnage est devenu horriblement décharné. Il présente une apparence squelettique et son poids ne représente plus que la moitié de celui de la norme de son espèce.
Conditions : Difformité provoquée
Avantages : Le personnage bénéficie d’un bonus de difformité de +2 en Dextérité et est victime d’un malus de difformité de -2 en Constitution. De plus, il bénéficie d’un bonus de circonstances de +2 aux jets d’Évasion et d’Intimidation.
Spécial : Un personnage possédant ce don ne peut prétendre au don Difformité (obèse).
Source : Chapitres Interdits


Difformité (visage) [Maléfique, Difformité]

En raison d’une automutilation délibérée, le personnage a acquis un visage hideux.
Conditions : Difformité provoquée.
Avantages : Le personnage bénéficie d’un bonus de circonstances de +2 aux jets d’Intimidation et d’un bonus de difformité de +2 aux jets de Diplomatie lorsqu’il a affaire à des créatures maléfiques d’un type différent du sien.
Source : Chapitres Interdits


Difformité (yeux) [Maléfique, Difformité]

Le personnage a creusé un trou dans son front pour tenter de s’ajouter un troisième œil, ou il a balafré l’un de ses yeux par des moyens surnaturels.
Conditions : Difformité provoquée.
Avantages : Le personnage bénéficie d’un pouvoir surnaturel de détection de (’invisibilité utilisable 1 minute par jour.
Spécial : Le personnage est victime d’un malus de difformité de -2 aux jets de Détection et de Fouille.
Source : Chapitres Interdits


Difformité provoquée [Maléfique, Difformité]

Par la scarification, l’automutilation et l’abandon de soi aux forces ténébreuses, le personnage provoque volontairement la dégradation de son propre corps.
Avantages : Le personnage bénéficie d’un bonus de difformité de +2 aux jets d’Intimidation.
Source : Chapitres Interdits


Disciples des ténèbres [Maléfique, Axiomatique]

Le personnage jure cérémonieusement fidélité à un archidiable. En récompense de cette loyauté, il acquiert un semblant de puissance.
Avantages : Une fois par jour, lors de l’exécution d’un acte maléfique, le personnage peut faire appel à l’influence de son tuteur diabolique pour bénéficier d’un bonus de chance de +1 à un unique jet de dés.
Spécial : Une fois qu’un personnage a choisi ce don, il ne peut plus le reprendre. En d’autres termes, il ne peut être le disciple de plus d’un diable. Le don Serviteur démoniaque lui est également proscrit dans ce cas.
Source : Chapitres Interdits


École renforcée (Mal) [Général]

Suite à un pacte conclu avec une puissance maléfique, les sorts du Mal du personnage sont plus puissants que la normale.
Conditions : Alignement mauvais.
Avantages : Ajoute +2 au DD des jets de sauvegarde des sorts du Mal du personnage.
Source : Chapitres Interdits


Empreinte du mal [Maléfique]

Le personnage porte à tout jamais une marque physique qui l’identifie comme le serviteur d’une puissance maléfique plus importante que lui ou comme un malfaiteur qui ne cherche nullement à masquer aux yeux des autres qu’il ne cherche que la mort, la destruction et la misère d’autrui. La perversité du symbole ne présente pas la moindre ambiguïté, affichant un tel indicible degré de dépravation que tous ceux qui l’aperçoivent perdent tous leurs doutes quant au niveau et à l’éternité de l’emprise des puissances ténébreuses sur le porteur.
Avantages : Les créatures maléfiques reconnaissent automatiquement le symbole empreint sur le personnage comme la marque de sa complète immoralité ou de son assujettissement à une puissante divinité tutélaire, bien que l’identité de cette dernière ne soit pas révélée. Il bénéficie d’un bonus de circonstances de +2 aux jets de Diplomatie et d’Intimidation face à des créatures d’alignement mauvais.
Source : Chapitres Interdits


Immunité contre le poison [Général]

À la suite d’une exposition prolongée à un poison ou à une substance toxique, le personnage y est désormais immunisé.
Avantages : Le personnage est immunisé contre un poison défini (choisi par le MD ou le joueur), qu’il s’agisse d’un poison à enduire sur une lame, du venin d’une créature donnée ou de toute autre substance toxique. Le personnage bénéficie également d’un bonus de circonstances de +1 aux jets de sauvegarde contre les autres poisons.
Spécial : Un même personnage peut prendre ce don à plusieurs reprises, en choisissant un poison différent à chaque fois. Le bonus de +1 contre les autres poisons n’est pas cumulatif, car chaque immunité contre un poison différent a essentiellement la même influence sur la physiologie générale.
Source : Chapitres Interdits


Ki maléfique [Maléfique]

Le personnage peut charger ses attaques à mains nues de la puissance du Mal.
Conditions : Cha 15, Science du combat à mains nues.
Avantages : Chaque fois que le personnage assène des dégâts lors d’une attaque à main nues, il ajoute 1 point de dégâts maléfiques au total infligé.
Source : Chapitres Interdits


Maîtrise sacrificielle [Maléfique]

Le personnage est habile lorsqu’il s’agit d’offrir des sacrifices de créatures vivantes à des fiélons ou des dieux du Mal.
Conditions : Sag 15.
Avantages : Le personnage bénéficie d’un bonus de malfaisance de +4 aux jets de Connaissances (religion) effectués dans le cadre d’un sacrifice.
Normal : Sans ce don, un personnage qui procède à un sacrifice effectue un jet de Connaissances (religion) normal selon les ajustements donnés ici.
Source : Chapitres Interdits


Nécrophile [Maléfique]

A force de s’adonner à des actes sexuels d’une grande perversité avec des morts-vivants, le personnage a acquis des pouvoirs terrifiants.
Conditions : Empreinte du Mal.
Avantages : Les morts-vivants dénués d’intelligence considèrent le personnage comme une créature morte-vivante. En ressemblant de plus en plus à un véritable mort-vivant, le personnage bénéficie d’un bonus de circonstances de +1 aux jets de sauvegarde contre les effets mentaux, le poison, le sommeil, la paralysie, l’étourdissement et les maladies.
Source : Chapitres Interdits


Pouvoir magique corrompu [Monstrueux]

Les pouvoirs magiques de la créature peuvent être chargés de la puissance du Mal. Un sombre pacte est à l’origine de l’énergie maudite qui accompagne la créature.
Conditions : Alignement mauvais.
Avantages : Ce don adjoint le registre du Mal à un pouvoir magique. De plus, si le pouvoir inflige des dégâts, la moitié (arrondie à l’entier inférieur) sont des dégâts impies. Par exemple, si la boule de feu corrompue d’un diantrefosse inflige un total de 35 points de dégâts, 18 points sont des dégâts de feu et 17 points sont des dégâts impies. Ainsi, les créatures non maléfiques qui sont immunisées contre le feu reçoivent tout de même 17 points de dégâts impies.
Chacun des pouvoirs magiques de la créature peut être corrompu trois fois par jour, mais le don ne permet d’utiliser les pouvoirs plus souvent qu’il n’est prévu dans les conditions normales. Ainsi, si un diantrefosse décide de corrompre son pouvoir de boule de feu, il peut produire une boule de feu corrompue jusqu’à trois fois par jour. Après cela, il pourra utiliser ce pouvoir normalement (étant donné qu’il peut utiliser la boule de feu à volonté) ou corrompre un autre de ses pouvoirs magiques, tel que nuée de météores.
Spécial : Ce don peut être choisi plusieurs fois. À chaque fois, la créature peut l’appliquer à chacun de ses pouvoirs magiques trois fois de plus par jour.
Source : Chapitres Interdits


Pouvoir magique renforcé [Monstrueux]

Les pouvoirs magiques de la créature peuvent s’avérer plus pénétrants que la normale.
Avantages : Le degré de difficulté (DD) du jet de sauvegarde d’un pouvoir magique renforcé est augmenté de +2. Chaque pouvoir magique de la créature peut être ainsi amélioré trois fois par jour, mais le don ne permet pas d’utiliser un pouvoir plus souvent qu’il n’est prévu dans les conditions normales. Ainsi, si un succube décide d’utiliser le don pour son pouvoir de suggestion, il pourra recourir à une suggestion renforcée jusqu’à trois fois durant cette journée. Après cela, il pourra de nouveau utiliser ce pouvoir normalement (étant donné qu’il peut lancer suggestion à volonté) ou renforcer un autre de ses pouvoirs magiques, comme par exemple charme-monstre.
Spécial : Ce don peut être choisi à plusieurs reprises. À chaque fois, la créature peut l’appliquer à chacun de ses pouvoirs magiques trois fois de plus par jour.
Source : Chapitres Interdits


Pouvoir magique souillé [Monstrueux]

Les pouvoirs magiques de la créature sont particulièrement imprégnés du Mal.
Conditions : Alignement mauvais.
Avantages : Ce don adjoint le registre du Mal à un pouvoir magique. De plus, si le pouvoir inflige des dégâts, la moitié (arrondie à l’entier inférieur) sont des dégâts maléfiques. Par exemple, si l’éclair souillé d’un cornugon inflige un total de 35 points de dégâts, 18 points sont des dégâts d’électricité et 17 points sont des dégâts maléfiques. Les créatures qui sont immunisées contre l’électricité ne reçoivent aucun dégât d’un éclair souillé.
Chacun des pouvoirs magiques de la créature peut être souillé deux fois par jour, mais le don ne permet pas d’utiliser les pouvoirs plus souvent qu’il n’est prévu dans les conditions normales. Ainsi, si un cornugon décide de souiller son pouvoir d’éclair, il peut lancer un éclair souillé jusqu’à deux fois par jour. Après cela, il ne pourra utiliser ce pouvoir normalement qu’une fois (étant donné qu’il peut lancer éclair trois fois par jour) ou souiller un autre de ses pouvoirs magiques, tel que boule de feu.
Spécial : Ce don peut être choisi plusieurs fois. À chaque fois, la créature peut l’appliquer à chacun de ses pouvoirs magiques deux fois de plus par jour.
Source : Chapitres Interdits


Résistance à la magie renforcée [Général]

En concluant un pacte avec une puissance du Mal, le personnage se rend encore plus résistant à la magie.
Conditions : Alignement mauvais.
Avantages : Si le personnage bénéficie au préalable d’une résistance à la magie innée, il ajoute un bonus de malfaisance de +2 à sa valeur de résistance à la magie.
Source : Chapitres Interdits


Serviteur démoniaque [Maléfique, Anarchique]

Le personnage jure cérémonieusement fidélité à un prince démon. En récompense de cette loyauté, il acquiert un semblant de puissance.
Avantages : Une fois par jour, lors de l’exécution d’un acte maléfique, le personnage peut faire appel à l’influence de son tuteur démoniaque pour bénéficier d’un bonus de chance de +1 à un unique jet de dés.
Spécial : Une fois qu’un personnage a choisi ce don, il ne peut plus le reprendre. En d’autres termes, il ne peut être le serviteur de plus d’un démon. Le don Disciple des ténèbres lui est également proscrit dans ce cas.
Source : Chapitres Interdits


Sort souillé [Métamagie, Maléfique]

Le personnage peut transformer l’un de ses sorts en sort du Mal, et les blessures provoquées par le sort se révèlent particulièrement pernicieuses.
Avantages : Ce don adjoint le registre du Mal à un sort. De plus, si le sort inflige des dégâts, la moitié d’entre eux sont maléfiques. Par exemple, un éclair souillé lancé par un magicien de niveau 8 inflige 8d6 points de dégâts : 4d6 points de dégâts d’électricité et 4d6 points de dégâts maléfiques d’électricité (mais les créatures qui sont immunisées contre l’électricité ne subissent aucun dégât). Un sort souillé nécessite un emplacement de sort d’un niveau de plus que son niveau réel.
Source : Chapitres Interdits


Verminophile [Maléfique]

Les créatures de type vermine considèrent le personnage avec plus d’égards qu’elles ne le feraient normalement.
Conditions : Cha 15.
Avantages : Si une créature de type vermine est sur le point d’attaquer le personnage, ce dernier a le droit d’effectuer un jet de Charisme (DD 20). En cas de réussite, cette créature renonce à l’agresser pendant les 24 prochaines heures.
Source : Chapitres Interdits


Vrillemortel [Maléfique, Monstrueux]

La créature peut rendre ses pouvoirs magiques particulièrement meurtriers à l’encontre des mortels.
Avantages : L’appellation Vrillemortel correspond à un pouvoir magique qui inflige 2d6 points de dégâts supplémentaires s’il est utilisé contre des créatures vivantes autres que des Extérieurs, mais qui, à l’inverse, n’impose que la moitié des dégâts de base (arrondie à l’entier inférieur) aux Extérieurs, morts-vivants et créatures artificielles. Par exemple, si un cône de froid vrillemortel provenant d’un gélugon inflige normalement 45 points de dégâts, il en fait en réalité subir 45 + 2d6 points à un humanoïde et seulement 22 à une formante. Quel que soit leur type, les créatures qui sont immunisées contre le froid ne subissent pas le moindre dégât si elles sont exposées à un cône de froid vrillemortel.
Vrillemortel peut s’appliquer cinq fois par jour à chacun des pouvoirs magiques d’une créature, bien que le don ne permette pas d’utiliser un pouvoir plus souvent qu’il n’est prévu dans les conditions normales. Ainsi, si un gélugon choisit d’appliquer Vrillemortel à son cène de froid, il pourra y recourir sous cette forme jusqu’à cinq fois pour la journée. Après cela, il pourra utiliser normalement ce pouvoir (étant donné que son utilisation de cène de froid est illimitée).
Spécial : Ce don peut être choisi à plusieurs reprises. A chaque fois, la créature peut l’appliquer à chacun de ses pouvoirs magiques cinq fois de plus par jour.
Source : Chapitres Interdits


Retour à l'index des dons